Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 quand mamie recherche un larbin

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: quand mamie recherche un larbin   quand mamie recherche un larbin 1400359500-clockDim 19 Juin 2016 - 19:20




CASSANDRA & GABRIEL
aujourd'hui tu seras mon larbin, et t'as pas le  choix.  
L'été commençait à difficilement se montrer, quoi de mieux pour toi Cassandra ? Tu allais enfin pouvoir flâner dans les rues le soir, sans avoir à te soucier de la température extérieure. En ce moment, tu avais tellement de mal à t'endormir, qu'il était rare que tu ne fasse d'excursion nocturne. Depuis le départ d'Aiden, et la mort de ton petit-fils, le sommeil ne parvenait plus à toi, tu te sens seule, désespérément seule. Pourtant, il t'en restait de la famille. Mais, peut être que tu avais pris un peu trop de mauvaises nouvelles, ton cœur ne pouvait probablement point en assimiler autant. Tu soupiras longuement, tu n'avais pas grand chose à faire aujourd'hui, les cours touchant bientôt à leur fin. Et, tu savais que si tu passais ton après-midi à ne rien faire, la tristesse allait encore te dévorer. Tu avais l'impression d'être retournée à la case départ, d'avoir perdu ta raison de sourire et d'être optimiste. Mais tu avais une promesse à honorer, du nerf Cassandra !

Cela faisait longtemps que tu n'avais pas eu de temps à toi en pleine après-midi, et longtemps que tu n'avais pas fais les boutiques. Tu traînais les mêmes vêtements un peu vieillots depuis pas mal de temps déjà. Gabriel t'avait souvent taquinée avec ton style un peu vieillot d'ailleurs. Toutefois, tu te demandais bien qu'est que pouvait bien porter les jeunes de nos jours. Et, à qui pourrais-tu bien poser la question ? Tu n'en avais pas la moindre idée. Depuis l’enterrement de ton petit-fils, tu n'avais pas vraiment reparler à ta famille, et tu avais ignoré pas mal de leurs appels. Il était peut être temps de briser la glace. Les enfants d'Alexander n'habitaient plus sur l'île désormais, mais tu savais que Gabriel viendrait probablement avec toi, enfin si tu insistais beaucoup, peut-être qu'il viendrait ? Il était probablement la personne qui s’inquiétait le plus pour toi actuellement, et comme tu avais été cruelle pour avoir ignoré ses nombreux appels.

Tu soupiras longuement, avant d'attraper ton téléphone portable et de composer son numéro, non sans mal. Les nouvelles technologies, ce n'était vraiment pas ton truc. Tu lui donnas seulement rendez-vous au quartier marchand, en prétendant vouloir lui parler. Oui, tu lui avais menti. Mais que pouvais-tu bien lui dire, après tous ses jours de silence ? Puis, c'était un garçon, si tu lui aurais parlé de shopping, le pauvre aurait fuit immédiatement. Tu préparas donc tes affaires, et quelques babioles à grignoter avant de partir vers votre lieu de rendez-vous. Tu l'attendis quelques temps. Il n'était très ponctuel, heureusement qu'il n'avait pas rendez-vous avec sa petite-amie.

- T'es en retard ! Fis-tu, les sourcils froncés. Heureusement que c'est pas ta petite amie que tu faisais attendre. D'ailleurs, t'en as une ça y'est ? Tu vas avoir vingt ans il serait peut-être temps de trouver quelqu'un non ?

Tu aimais bien le taquiner sur ça, tu savais qu'il réagissait toujours au quart de tour. Et c'était drôle à voir. Tu pointas ton index vers lui, avec un grand sourire :

- Aujourd'hui tu seras mon larbin, et t'as pas ton mot à dire. A vrai dire, j'ai besoin de toi. Regarde moi, mon style vestimentaire... Il date un peu. J'aimerais changer, voila. Alors aide moi.

Tu ne lui laissas guère le choix. Tu baissas ton index, avant de passer tes mains dans ton dos, et de respirer bruyamment. Ton regard vint défier le sien, d'un sourire légèrement forcé :

- Je sais, j'ai dis qu'on devait parler. Mais à vrai dire, j'ai rien à te dire. Fis-tu, dans un rire nerveux. Je suis désolée d'avoir ignoré tes appels aussi longtemps, mais j'avais des problèmes à régler avec les filles d'Alexander.Enfin bref, mettons ça de côté aujourd'hui. Je sais que si je t'avais dis que j'avais besoin d'un larb... euh de quelqu'un pour m'aider à faire du shopping, tu serais pas venu. Alors maintenant que tu es là, autant m'aider. De toute façon, t'as pas le choix. Puis je t'ai fais à manger...

Tu le regardes d'un air mignon, avant de lui tendre des pâtisseries. Allais-tu réussir à l'acheter ?
©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: quand mamie recherche un larbin   quand mamie recherche un larbin 1400359500-clockDim 19 Juin 2016 - 21:13




CASSANDRA & GABRIEL
J'ai des cours à réviser moi.  
En ce début d’été, tout le monde étaient du genre à flâner dehors, sachant que le beau temps se faisait sentir. Enfin, tout le monde sauf Gabriel. A force de se rendre à Londres au lieu de réviser, le garçon avait pris du retard dans ses cours. Il avait donc passé ses derniers jours à bosser, toujours bosser. Au point de ne pas pouvoir aller à l’enterrement d’un aïeul la semaine passée. C’est d’ailleurs depuis ce jour que le jeune homme n’avait plus eu de nouvelle de sa « maman adoptive ». M’enfin, vu l’âge quelle a, elle en a vu d’autres des enterrements. C’est ce que Gabi pensait du moins.
Après plusieurs de travail –intense-, Gabriel voulut faire une pause, mais son téléphone l’en empêchait. C’était justement Cassandra. Elle voulait qu’il la rejoigne au quartier marchand, soi-disant pour lui parler. Il n’eut même pas le temps de lui dire qu’il révisait pour ses examens que la blonde avait déjà raccrochés. Le garçon sentait bien qu’il y avait une arnaque là-dessous, et qu’elle ne voulait pas seulement « lui parler ». Il hésita un moment avant de ce décidé d’y aller. Il avait presque fini de travailler son astronomie, et comble de l’histoire, c’est sa prof qui lui empêchait de finir son chapitre. Peu importe, il prit son « SAT » -sac à transformation- avant de partir rejoindre son aïeul.
Dans la rue, alors qu’il rejoignait son arrière-arrière-arrière-……-arrière-grand-mère, il vit un enfant pleurer, ce à quoi il ne pouvait résister. Après l’avoir aidé –il avait son ballon coincé dans un arbre-, Gab avait prit pas mal de retard, et il savait que son aïeul allait lui faire remarquer.

- T'es en retard ! Heureusement que c'est pas ta petite amie que tu faisais attendre. D'ailleurs, t'en as une ça y'est ? Tu vas avoir vingt ans il serait peut-être temps de trouver quelqu'un non ?

En retard, en retard, ce n’était pas de ta faute aussi.

- Un gamin avait besoin d’aide, je n’allais pas le laisser, j’suis pas un monstre. Et petite amie ou non, elle aurait attendu. J’ai des examens à réviser tu te rappell e? Particulièrement, une matière, ou j’ai une prof exécrable. Puis de toute façon, je n’en veux pas de copine, ça te casse les pieds plus qu’autre chose, et ça coûte cher à entretenir.

En fait, tu avais besoin de prendre l’air, et le fait qu’elle t’appelle t’arrangeait bien. Mais tu ne lui aurais jamais avoué. Pas à elle, tu avais trop de fierté pour lui dire ça.

- Aujourd'hui tu seras mon larbin, et t'as pas ton mot à dire. A vrai dire, j'ai besoin de toi. Regarde moi, mon style vestimentaire... Il date un peu. J'aimerais changer, voila. Alors aide moi.

L’aider ? Toi qui avais aucun goût vestimentaire, qui savait juste enfiler une chemise qui traînait, elle était bien bonne celle-là. Enfin, elle t’avait tendu une perche, et tu ne pouvais pas la laisser passer. Elle voulait de l’aide et elle semblait te faire confiance là-dessus, elle n’allait pas être déçue.

- Oui bien sûr, il suffisait de demander, on va te trouver ce qu’il te faut.
- Je sais, j'ai dit qu'on devait parler. Mais à vrai dire, j'ai rien à te dire.
- Ça tombe bien, je n'ai pas grand-chose à te dire non plus tu sais.
Je suis désolée d'avoir ignoré tes appels aussi longtemps, mais j'avais des problèmes à régler avec les filles d'Alexander.Enfin bref, mettons ça de côté aujourd'hui.
- Ce n'est pas grave. Mais tu sais, je ne t’ai appelé qu’une fois. Il faut supprimer la notification d’appel hein, sinon elle reste affichée. Enfin bon, cruche comme tu es, tu ne sais pas faire ça.
Je sais que si je t'avais dit que j'avais besoin d'un larb... euh de quelqu'un pour m'aider à faire du shopping, tu serais pas venu. Alors maintenant que tu es là, autant m'aider. De toute façon, t'as pas le choix. Puis je t'ai fais à manger...
- Mais bien sûr que je serais venu –pas du tout- Et garde ta bouffe, j’ai pas envie de finir empoisonné

Tu te dirigeas vers une boutique random. Tu avais prévu de la relooker n’importe comment. Une boutique gothique ? PAR-FAIT. Tu savais ce qu’il te restait à faire. Tu fis le tour des rayons et prit tout et n’importe quoi. Chaîne de jean, collier a clou, tout y était
- Tiens la vieille, en lui donnant tout ce que tu avais pris, essaye de mettre tout ça, ça t’ira à ravir !

Secrètement, tu préparas ton téléphone en appareil photo pour immortaliser le moment. Cassandra en gothique, qu’est-ce que ça allait donner…

©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: quand mamie recherche un larbin   quand mamie recherche un larbin 1400359500-clockDim 19 Juin 2016 - 22:41




CASSANDRA & GABRIEL
aujourd'hui tu seras mon larbin, et t'as pas le  choix.  
Tu fis la moue. Gabriel n'y allait pas vraiment de main morte, et ce n'est pas de ça dont tu avais besoin en ce moment. Et en plus, il fallait qu'il soit en retard. Il savait que l'on faisait pas attendre une femme ? Tu soupiras en le voyant arriver. Tu n'aimais pas attendre mais, pour une fois il avait une bonne raison. Son empathie envers les enfants devait bien être sa seule sa seule qualité :

- C'est bon si c'était pour aider un enfant... Tu sais, les femmes n'aiment pas attendre, et je ne suis pas exécrable. Je veux juste que tu réussisses.

Tu poussas un long soupir, exaspérée par son comportement. Il ne comprenait vraiment rien :

- Tu finiras bien par trouver quelqu'un que tu le veuilles ou non. Crois-moi, je ne voulais pas me marier, ne pas avoir d'enfant, avant. Mais, Ethan ne pas laissé le choix. J'ai pas voulu refaire ma vie après ça. Et encore une fois je n'ai pas eu le choix. Tu poussas un petit rire, avant de baisser les yeux. Aiden te manquait... Enfin, bref. Tout ça pour te dire que si quelqu'un te tombe dessus, tu n'auras pas trop le choix.

Gabriel était bien un Meiller. Il avait cette fierté qui vous étais propre. Il ressemblait beaucoup au fils que tu avais perdu il y'a plusieurs années. Surtout quand il prenait sa forme d'enfant, et tu détestais cela. Il n'était probablement pas la meilleure personne à qui demander de l'aide, mais tu n'avais pas vraiment le choix. Tu ne voyais pas d'autres personnes à qui demander de l'aide.

- Tu vas vraiment m'aider ? Tu sais t'es la seule personne qu'il me reste alors...

Il préparait un sale coup, ce n'était pas possible. Tu le fixas longuement, tout en essayant de deviner ses intentions. Tu te demandais ce qu'il pouvait bien avoir par la tête. Bizarrement tu ne lui faisais plus confiance. Tu écoutas ses remarques tout en faisant une moue boudeuse, telle une gamine. Toi qui avait un physique enfantin, tu te demandais pourquoi il n'avait aucune empathie avec une gamine telle que toi :

- Oh c'est bon. Je suis pas venue pour me prendre des piques. J'ai jamais reussi à me servir de ce truc. Crias-tu, en lui montrant on téléphone portable. Et non, tu ne serais pas venu, je suis pas "cruche"

Tu imitas les guillemets avec tes doigts, avant de le défier d'un sourire :

- Même si je voulais te tuer tu mourrais pas. Même quand on les écrase les cafards ne meurent pas !

Tu continuas de faire la moue, tu le sentais tellement mal. Rien qu'à la façade de  boutique, tu sentais que les vêtements à l'intérieur ne seraient pas pour toi. Du noir partout, une couleur que tu détestais. Elle ne t'inspirait que la mort, le deuil. Tu fronças les sourcils :

- Je ne mettrais pas quelque chose de noir. Je déteste cette couleur. On change de boutique.

Tu fis demi-tour, avant d'entrer dans une autre boutique random, et de regarder ton descendant :

- Choisi plutôt quelque chose ici. Après on pourra prendre un café, et je t’achèterais un jeu pour te remercier d'être venu.

©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: quand mamie recherche un larbin   quand mamie recherche un larbin 1400359500-clockLun 20 Juin 2016 - 16:47




CASSANDRA & GABRIEL
J'ai des cours à réviser moi.  
Cassandra semblait avoir mal pris ce que tu lui avais dit. En même temps, elle est la première à te crier dessus quand tu te tape de sales notes à ses examens, et là, elle ronchonnait parce que tu voulais réviser. C’était à n’y rien comprendre.

- Tu sais, les femmes n'aiment pas attendre, et je ne suis pas exécrable. Je veux juste que tu réussisses.
- Si, si, tu es exécrable en prof. Mais bon, je t’aime quand même. Enfin, je crois.

Tu poussas un petit rire, amusé par la tête enfantine de ton ancêtre, avant de la voir soupirer

- Tu finiras bien par trouver quelqu'un que tu le veuilles ou non. Crois-moi, je ne voulais pas me marier, ne pas avoir d'enfant, avant. Mais, Ethan ne pas laissé le choix. J'ai pas voulu refaire ma vie après ça. Et encore une fois je n'ai pas eu le choix.
Enfin, bref. Tout ça pour te dire que si quelqu'un te tombe dessus, tu n'auras pas trop le choix.


- Ouais, ouais, je sais que je n’aurais pas le choix blablabla. Tu me le dis à chaque fois. Mais t’es un cas à part toi, tu as tout vu, tu sais tout. Et on est obligé de te croire. T’es chiante en fait ! tu ria une nouvelle fois. En tout cas, j’espère que cette souuuperbe personne ne seras pas aussi nulle que toi en vêtement. Y’a une limite tout de même…

Tu n’y allais pas de main morte avec elle. Mais tu pensais qu’il ne fallait pas tout lui céder. Elle n’allait déjà pas bien depuis la perte de son petit-fils, certes, alors autant la secouer un peu pour qu’elle « refasse sa vie » comme elle disait si bien.

- Oh c'est bon. Je suis pas venue pour me prendre des piques. J'ai jamais reussi à me servir de ce truc. Et non, tu ne serais pas venu, je suis pas "cruche"
- Je t’apprendrais un jour à utiliser ces « trucs ». Mais pas maintenant, c’est beaucoup trop drôle de te voir galérer comme ça.

Tu lui grattas la tête après sa petite imitation de guillemet avec les doigts « Calme-toi morveuse ». Il t’arrivait d’oublier qu’elle avait plusieurs centaines d’années de plus que toi, mais son physique enfantin te fit penser qu’elle aurait pu être ta petite-sœur. Et son coté maternelle qu’elle aurait pu être ta mère. En fait, tu ne savais même pas trop ce qu’elle était pour toi, à part un ancêtre

- Même si je voulais te tuer tu mourrais pas. Même quand on les écrase les cafards ne meurent pas !
- Les cafards, ils rôdent dans des endroits vieux et malpropres non ? Donc si je suis un cafard et que je suis avec toi, tu devrais te poser des questions n’est-ce pas ?

Au vu de sa tête, tu te doutas qu’elle ne veuille pas enfiler ce que tu lui avais trouvé. Dommage, cela aurait été comique

- Je ne mettrais pas quelque chose de noir. Je déteste cette couleur. On change de boutique.
- D’accord, d’accord, t'es jamais contente.

Tu te laissas trainer dans une autre boutique.

- Choisi plutôt quelque chose ici. Après on pourra prendre un café, et je t’achèterais un jeu pour te remercier d'être venu.
- Après le mal que tu me donnes, t’auras intérêt de m’offrir une édition collector.

Tu fis le tour de la boutique, à la recherche de vêtement ridicule. Un jean rose, un t-shirt orange, bien pétant, des chaussures vert fluo, voilà qui était parfait

- Tiens, prends ça, tu seras à la dernière mode avec des vêtements pareils.


Tu te préparas une nouvelle fois à dégainer ton téléphone, afin d’immortaliser ce moment. Enfin, le temps que ton ainée enfile cette tenue plutôt… Colorée, tu flasha sur un petit foulard. Tu profitas de l’absence de Cassandra pour aller en caisse le payer. Une chance, il n’y avait personne. Pour toi, ça aurait été un cadeau sympa pour elle après les crasses que tu lui faisais depuis le début de l’après-midi. Tu retournas à la cabine et t’asseyais sur un petit banc à côté.

- J’ai un truc pour toi. J’sais pas si ça te plaira.

Tu attendu alors qu’elle sorte pour connaitre sa réaction, ton téléphone pointer sur la porte de la cabine, prêt à photographier ce moment.


©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: quand mamie recherche un larbin   quand mamie recherche un larbin 1400359500-clockLun 20 Juin 2016 - 19:34




CASSANDRA & GABRIEL
aujourd'hui tu seras mon larbin, et t'as pas le  choix.  
Bras croisés, ton regard défiait toujours le sien. Tu essayais d'avoir l'air sévère, enfin essayais. Tu n'arrivais pas à faire semblant. D'un soupir las, tu vins lui donner une tape derrière la tête,avant de froncer les sourcils.

- Je ne suis pas exécrable ! Tu crois seulement ? Quel ingrat...

Tu ne pouvais pas avoir l'air sérieuse, pas avec le corps d'une gamine de quinze ans. Avoir tout vu, tout entendu, oui cela s'appliquait pour toi. Malheureusement. Tu détournas le regard, avant de te forcer à sourire. A vrai dire, tu ne savais pas vraiment quoi lui répondre. En ce moment, la moindre remarque sur ton immortalité te blessait. Il fallait que tu te reprennes et vite :

- Ouais, j'ai tout vu, tout entendu. Tu trouveras pas meilleur conseil que moi... Elle ne sera pas nulle, du moins, pas autant que moi...

Tu poussas un léger rire. Il n'avait jamais était empathique avec toi, et ça te convenait. Tu ne voulais pas de pitié. Il te fit remarquer ta grande aisance avec les nouvelles technologies, ce qui te fit gonfler les joues :

- Non mais. Pas besoin, j'y arriverais jamais. Tu vas perdre ton temps !

Tu le repoussas lorsqu'il te grattas la tête. Tu ne savais pas s'il te considérait comme une mère adoptive, ou comme une petite sœur. Ou comme un simple ancêtre. Va savoir... Tu ne savais pas comment il réagirait si tu lui posait la question. Puis, tu ne savais même pas comment amener le sujet. Tu étais tellement perdue dans tes pensées que tu écoutas à peine la pique ton descendant. Tu fis sortie de ta torpeur en te cognant contre lui :

- Oh euh. Désolée.  J'ai pas fais attention. Et je me lave tout les jours, MOI.

Lorsqu'il te proposa cette tenue entièrement noire, tu refusas catégoriquement de la porter. Tu détestais cette couleur. Tu lui demandas donc de trouver autre chose, quelque chose de plus... colorée. Et ton vœu fut exaucé, dans de drôles de dimensions d'ailleurs. Sa tenue était BEAUCOUP trop colorée, et les couleurs n'allaient pas du tout ensembles. Tu soupiras, avant de l’enfiler. Simplement pour lui faire plaisir, tu ne l’achèterais probablement pas. Même si tu avais pas mal d'argent à dépenser. Tu passas ta tête sous le rideau avant de le regarder, d'un air mignon :

- Tu vas rire si je sors.

Il te fallut pas mal de temps pour daigner sortir, et te préparer psychologiquement à ses moqueries. Une fois ce mauvais moment passé, tu le traînas dans un magasin de jeux-vidéos dont parler souvent les élèves :

- Choisi ce que tu veux.

Oui tu allais lui payer ce que tu veux, même un truc hors de prix :

- On mange quelque part après ça ? Pizza ?


©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: quand mamie recherche un larbin   quand mamie recherche un larbin 1400359500-clockMar 21 Juin 2016 - 16:37




CASSANDRA & GABRIEL
J'ai des cours à réviser moi.  
Cassandra te fit remarquer que si tu tentais de l’aider, tu perdrais ton temps. Il est vrai qu’elle était empotée comme pas deux, mais bon, qui ne tente rien n’a rien.

- C’est bon, si tu fais un peu d’effort, tu arriveras bien à l’utiliser. Tu n'es pas plus nulle qu’une autre vieille tout de même.

Plus tard dans l’après-midi, tu l’avais emmenée dans une boutique gothique. Mais la « demoiselle » n’avait rien voulu essayer et t’avais forcé à aller dans un autre magasin. Tu lui avais pris les piiiiires vêtements possible, voir si elle allait réagir. Blague à part, tu lui avais tout de même préparer de vrais habits, qu’elle n’ait pas perdus sa journée pour rien.

- Évidemment que je vais me moquer, mais c’est le prix à payer pour m’avoir dérangé !

Tu lui cette fois quelques choses de plus sérieux. « Essaye ça, ça devrait être un peu mieux » dis-tu en rigolant. Après ça, elle te traîna dans un magasin de jeux-vidéos.

- Je ne suis pas assez méchant pour te faire payer mes services.

Tu préféras sortir et en profita pour sortir un vieux manuel d’astronomie.
- Puisque t’es là, tu vas m’aider. Je n’ai rien compris à ton dernier cours. C’était pas intéressant en même temps…

Tu ouvras la page au bon chapitre et attendis ses explications. Après qu’elle t’ait expliqué, elle te demanda si tu voulais aller manger un truc. Une pizza. À 17h ? Bizarre.

- Tu ne crois pas qu’il est un peu tôt pour ça ? J’sais que tu ne penses qu’à bouffer, mais quand même. Paye-moi à boire à la limite

La journée se terminait, et tu voulus rentrer chez toi. Tu embrassas ton ainée avant de partir

- Bisous la vieille.

Tu commenças à repartir en direction de chez-toi.

hrp:
 

©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: quand mamie recherche un larbin   quand mamie recherche un larbin 1400359500-clockMar 21 Juin 2016 - 20:03




CASSANDRA & GABRIEL
aujourd'hui tu seras mon larbin, et t'as pas le  choix.  
Non, tu n'arriverais probablement pas à l'utiliser. Tu étais optimiste, mais pas pour ce genre de choses. Les nouvelles technologies très peu pour toi. Tu n'aimais pas ça.

- Non, mais je t'ai déjà dis que c'était pas mon truc... Aucune chance que je devienne accro.

Après avoir refusé de porter ses ignobles vêtements noirs, tu entraînas ton descendant dans une autre boutique, un peu plus colorée. Elle te plaisait pas, mais tu l'essayas tout de même, pour lui faire plaisir. Même si tu savais que tu faisais une grave erreur en la portant devant lui. Il allait te charrier, c'est sûr. Et tu ne trompas, cet andouille te prit même en photo. Tu soupiras avant d'aller en cabine pour te changer. Ce n'était pas aujourd'hui que tu allais changer de style vestimentaire. Tu l'emmenas donc vers une boutique multimédia. Il refusa que tu lui fasse un cadeau. Bah, comme si t'allait l'écouter. Tu attrapas l'un des jeux qu'il regardait depuis que vous étiez entré dans la boutique :

- Moi j'y tiens, ça fait longtemps que je  t'ai pas fais de cadeau. Puis ça me fais plaisir.

Bon une fois cette petite formalité accompli tu l'emmenas dans un café italien afin de lui payer un coup à boire. Tant pis pour lui s'il voulait pas de pizza. Toi t'en voulais une et t'aller pas te priver :

- Ah ouais, tu grossis toi si tu manges entre les repas.

Tu poussas un petit rire. Cela faisait bien des années que tu n'avais pas pris un gramme. Tu lui expliquas ton cours, tout en mangeant ta pizza. Quelle féminité Cassandra...

- Mais tu verras, l'astronomie c'est hyper intéressant. Au prochain cours haha.

Tu le fis réviser jusqu'à temps qu'il se décide à rentrer. Tu lui fis un petit signe de la main avec un sourire, avant de rentrer à ton tour.
©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: quand mamie recherche un larbin   quand mamie recherche un larbin 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
quand mamie recherche un larbin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche shih tzu femelle J'ai trouvé
» MAMIE CANICHETTE NOIRE 15 ANS APPA EQUIDES
» recherche chien petite taille.
» [L5r] Recherche de cartes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: