predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
So, you are my Nemesis.




Partagez | 
 


 So, you are my Nemesis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message Dans So, you are my Nemesis. | le Lun 11 Juil 2016 - 12:42
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Vanitas, KHBBS
Âge, classe & année : 18, 7ème, C

Prism' : 45

Messages : 79
Date d'inscription : 06/02/2016

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft. Fenimore R. Lankford

ft. Autumn S. Moore

「So, you are my Nemesis」


Assis dans l'herbe en tailleur, le dos calé contre le tronc d'arbre, je contemplais mon invitation. Une petite fête pour fêter la fin de l'année entre élèves de la classe C, mais tout semblait toujours  louche a mes yeux. Je n'avais jamais été invité a une fête et je ne savais pas ce qu'on était censé y faire...Je ne saurais pas comment le comporter ou quoi dire et quoi porter. De toute façon, l'invitation disait qu'il fallait y aller avec un partenaire rencontré dans l'année et je n'étais pas très proche de mes camarades étant arrivé en cours de route. La seule fille de ma classe avec qui j'étais à l'aise c'était Chrissy, et je pense qu'elle avait des gens plus intéressant à inviter. Elizabeth était en A, Warren en E, Shanilae en B et même si l'idée saugrenue d'y aller avec cette brute d'Ezio me traversait la tête, je doute qu'un S soit le bienvenu. Je continuais donc de regarder cette invitation qui finirait sûrement à la poubelle.



-Pour une fois que je recevais une invitation a une fête...




Je ne savais pas trop si j'étais soulagé ou triste au final, car qui dit "pas de fête" dit, pas de soucis, et pas de moquerie. Bon et bien voila c'est décidé je n'irais pas et puis c'est tout, je m'épargnais bien des problèmes. En regardant les autres élèves, même ceux avec des cravates vertes, je me rendais bien compte que je n'étais pas comme eux, que nous n'appartenions pas au même monde. Je vis une jolie fille passer et tout les regards se tourner sur elle, finalement elle retrouva un garçon qui devait être son copain et il continuèrent a avancer. Ça doit être valorisant d'avoir ce genre de fille charismatique à son bras. Ils devaient tous les deux être populaires, appréciés etc. Il suffisait des voir comment tout le monde les regardait. Pour ma part ce serait un miracle qu'une fille m'approche et un autre que je puisse lui parler normalement. Rien que cette idée me faisait frissonner.




Perdu dans mes pensées, j'entendis un bruissement derrière moi et fit volte face comme un chat apeuré. C'était Autumn, une autre fille de ma classe qui m'intimidait comme tous les autres. Non seulement c'était la filleule d'Ezio, mais en plus elle avait le verbe haut et n'avait jamais peur de rien, mon parfait opposé. Que venait-elle faire vers moi? Avait-elle besoin de quelque chose? Ou venait elle me chercher des noises pour je ne sais quelle raison.. J'aimais pas ça, je n’aimais pas ça du tout et je pense que ma tension était palpable dans tout mon être. Me rendant compte que je tenais toujours mon invitation à la main, je me dépêchais de la fourrer derrière mon dos comme un gamin qui fait une bêtise. Je m'attendais à une phrase du genre "pourquoi un gars comme toi irait à une fête ? "



Hypocrite. You are the one who has made your heart a prison.



Dernière édition par Fenimore R. Lankford le Lun 1 Aoû 2016 - 19:23, édité 1 fois
Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Jeu 14 Juil 2016 - 23:39
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae / Aiden / Min Jee / Autumn / Robin / Shannon / Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Akemi Homura de Puella madoka magical
Âge, classe & année : 16 ans, C, 5ème

Prism' : 604

Messages : 473
Date d'inscription : 17/05/2015

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


« Feat Fenimore R. Lankford
So, you are my nemesis
Ennuyant. Terriblement ennuyant comme journée. D'abord y avait eu les cours qui bien sur n'avaient rien eu de bien passionnant, ensuite la pause de midi ce qui avait du être le moment le plus fun de la journée grâce au brownie qu'ils nous avaient servi et qui été d'ailleurs pas mauvais. Après re belotte avec les cours, un peu plus intéressant que ceux du matin mais pas de beaucoup et la enfin c'était terminé ! Après si y avait que ça ça n'aurait pas été très dérangeant mais ça faisait des jours qu'il n'y avait rien de bien palpitant. Pas de sorties, pas de fêtes, pas de soirées films ni de soirées jeux, rien ! Absolument rien et ça ça commençait a me taper sur le système. D'autant plus que hier j'avais passé la journée super mal a cause de mon pouvoir alors la tout ce suite j'avais besoin d'un bon remontant. Un truc pour illuminer ma vie un peu et m'amuser ! Franchement j'enviais les D pour ça : chez eux y avait toujours un truc a faire, toujours une fête, toujours un truc pour s'amuser et rien que pour ça j'aurais aimé être dans leur classe. Mais juste pour ça parce que même si la classe C était plutôt banale j'étais bien là-bas, de temps en temps la normalité avait du bien.
En tout cas le destin semblait regretter de m'avoir donner quelques jours ennuyeux et banal a mourir parce que mon regard s'attarda sur quelqu'un que je connaissais bien et ça m'arracha un grand sourire. Fenimore aka le mec flippé de la vie. Et aussi aka le mec que je faisais plutôt flippé ou du moins avec qui il n'était pas à l'aise mais bon c'est pas comme si c'était le premier et il ne serait certainement pas le dernier donc bon. Bon à sa défense il avait fait la connaissance avec mon parrain Ezio et c'était compréhensible que ça puisse intimider. Bref. Je m'approchais de lui tout sourire espérant qu'il n'allait pas fuir en courant mais il n'en fit rien étonnamment. Il se contenta de me fixer et mon regard s'attarda sur le carton d'invitation qu'il avait dans la main. Mon sourire s'agrandit en le voyant essayer de cacher le carton dans son dos. Comme si ça pouvait m'arrêter en plus c'était trop tard ce genre de détail ne m'échappait pas du tout ! Aussi je penchais sans attendre vers lui et lui piquais le carton des mains avant de venir m'asseoir à côté de lui. Je détaillais rapidement le carton, c'était justement ça qu'il me fallait ! Tout contente, je levais la tête vers Fen

« Dis je peux venir ? Ça sera plus fun a 2 non ? Promis je te ferais pas de câlin si tu veux pas et je t'embrasserais pas non plus ! Dis oui ! Dis ouiiiiiii ! »

Moi une gamine ? Nooooon pas du tout mais bon au grands maux les grands remèdes et j'avais vraiment envie d'y aller. Et y aller avec Fen promettait d'être vraiment très intéressant. Oh et si jamais il avait déjà quelqu'un d'autre a inviter ? Oh non ! Ça c'était pas possible !

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Autumn parle en MediumSeaGreen

Sometimes a smile can hide tears
code par Summer's Desire pour Epicode
Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Lun 1 Aoû 2016 - 21:15
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Vanitas, KHBBS
Âge, classe & année : 18, 7ème, C

Prism' : 45

Messages : 79
Date d'inscription : 06/02/2016

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


So, you are my Nemesis




Feat. Fenimore  & Autumn

Catastrophe. Voila qu’Autumn était devant moi, ou plutôt derrière moi vu qu’elle venait de plonger dans mon dos pour m’arracher le carton des mains. Je devais être rouge cramoisi, ou blanc comme un mort en fait. Je n’aimais déjà pas traîner avec les autres, alors avec cette fille encore moins. Elle me bloquait à mort et je ne savais pas du tout réagir avec des gens populaires et excentrique comme elle. Je pouvais aussi bien partir et lui laisser le carton d’invitation, après tout ce n’était pas comme si j’avais vraiment eut l’intention d’y aller. *Tu te mens à toi-même Fen*. Ah super, voila que mon ami imaginaire se mettais à lire mes pensées maintenant…quel pouvoir nul, comme tout ce qui me concerne en fait. Le plus curieux, c’est qu’elle avait l’air ravie d’avoir cette invitation.

-Tu n’en a pas eue ? Je pensais que tout les C était invités. Peut être que c’est réservé aux plus de 18 ans.

Je lui repris le carton des mains peut être un peu trop brutalement qu’il n’aurait fallut.

-Dans ce cas ça ne sert à rien que je te la laisse, mais je ne compte y aller non plus de toute façon il faut être accompagné et je ne pas y aller avec toi.

Si j’allais à ce genre de fête avec une fille super jolie et populaire, les autres mecs allait sûrement mal le prendre, à commencer par son parrain. Et puis pourquoi voulait elle y aller avec moi d’abord ? Encore une blague ? Elle me disait oui, et puis au moment où je passerais la chercher elle me dirait qu’elle à quelqu’un d’autre au final. Ou alors elle se sert juste de moi pour accéder à la soirée. Attends, elle venait de dire quoi au fait ? M’embrasser ou me câliner ? Brrr. Un frisson remonta de mes cheville jusqu’au sommet de mon crâne et mon cœur accélérât encore un peu. J’étais mal à l’aise avec ça, très mal à l’aise. Je n’étais assurément pas amoureux d’elle et je ne comprenais pas pourquoi elle s’acharnait sur moi à ce point.

-Je pense qu’il faut être…tu sais… en couple. De plus tu as sûrement un petit copain qui n’apprécierait pas que tu traines avec moi. Et puis je ne vois pas pourquoi tu voudras y aller avec le looser de service.

Je me retournais pour partir, avec cette habituelle amertume. Je laisserai mon invitation dans la classe au prochain cours, celui qui la veut la récupèrera. Je le retournais et vit un détail que j’avais omit jusqu’ici. Mon nom, complet, calligraphié dans le coin gauche de la carte, « To : Fenimore Rozen Lankford ». Je bug, totalement. J’ai l’impression que mon ami imaginaire va prendre le contrôle pendant un moment tellement mon absence est longue. Cette invitation est vraiment pour moi, personnellement. Quelqu’un à voulut que moi, je vienne. D’un seul coup je sens le vide précédent se réchauffer en moi. A moins que ce ne soit le fait que Autumn se colle contre moi d’un coup. WHAT ?! MAIS QU’EST-CE QU’ELLE FAIT ?!



Code by Wiise sur Never-Utopia





Hypocrite. You are the one who has made your heart a prison.



Dernière édition par Fenimore R. Lankford le Dim 4 Sep 2016 - 15:34, édité 1 fois
Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Dim 21 Aoû 2016 - 18:33
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae / Aiden / Min Jee / Autumn / Robin / Shannon / Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Akemi Homura de Puella madoka magical
Âge, classe & année : 16 ans, C, 5ème

Prism' : 604

Messages : 473
Date d'inscription : 17/05/2015

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



So, you are my Nemesis
Feat Fenimore R. Lankford
Une fête faite par les C, comment ça se faisait que moi j'avais pas eu d'invitation ? Si c'était vraiment une fête pour les C majeur c'était nul ! Vraiment nul c'était quoi cette discrimination on pouvait bien profiter nous aussi et c'est pas comme si on avait jamais bu non plus et même. C'était pas sympa de pas inviter tout le monde surtout qu'a 16 ans on commençait à être grand.

— Non ! J'en ai pas eu moi ! Mais du coup ça veut dire que t'as plus de 18 ans toi ?

C'était assez amusant de voir un mec de 18 ans au moins être aussi mal à l'aise avec moi qui était plus jeune que lui quand même. Mais bon l'âge ne signifiait pas grand chose pour ce genre de chose. En revanche je fronçais les yeux en le voyant me prendre le carton des mains. C'est bon je n'allais pas le manger non plus et pourquoi il ne voulait pas y aller avec moi d'abord ? C'était vexant. C'était la première fois qu'on me rejetait aussi fermement c'était intriguant. Je m'approchais de lui et lui attrapait le bras, ou plutôt m'accrochais a son bras mais en même temps j'avais l'impression que si je le lâchais il allait s'enfuir et peut être qu'en faisant un peu de charme il changerait d'avis ? Comment il pouvait ne pas vouloir aller a une fête ? En plus avec les C c'était parfait ça !

— Hein ? Mais qu'est-ce que tu racontes, j'ai pas de petit amis et je vois pas pourquoi tu t'appelles le looser de service. Et puis même je m'en fiche de ce que les autres peuvent dire si j'ai envie d'y aller avec toi j'y vais avec toi !

C'était fou de manquer à se point d'assurance. Peut être que je l'intimidais ? Ou alors les filles de façon plus générale l'intimidais ? Ça serait un peu surprenant mais pas si illogique que ça quand on voyait comment il se comportait. C'était juste dommage parce qu'il était plutôt beau garçon, il avait l'air gentil en plus alors il n'avait vraiment pas de raison de se dévaloriser ainsi au contraire il devrait foncer, profiter parce que c'était pas une fois qu'il aurait 50 ans, perdu le moitié de ses cheveux et choppé un ventre bien rond qu'il irait draguer. Bon j'exagérais un peu certes. Peut être que je pouvais l'aider ? Peut être qu'il avait besoin d'un petit coup de pouce pour se lancer ? Y avait certaines personnes comme ça parce que changer n'était vraiment pas facile. En tout cas ça faisait une raison de plus pour moi de l'accompagner. Comme ça je pourrais l'aider une fois à la fête à se lâcher un peu, a prendre un peu d'assurance. C'est quand s'apprêta a partir qu'une idée germa dans mon esprit. Visiblement le regard des autres semblait le déranger et j'avais justement la bonne solution. Je profitais d'un instant de faiblesse de Fen —Fenimore c'était trop long et Fen c'était plus chou comme surnom— pour le rattraper. Dieu qu'il était grand en fait ! Je l'attrapais par son tee-shirt et le tirais vers moi pendant que je me hissais sur la pointe des pieds pour l'embrasser. Un simple bisous innocent. Bon ok peut être pas si innocent que ça pour moi mais c'était l'idée. Je voulais pas trop le choquer d'un coup... Ouais bon c'était peut être mort pour ça... Tant pis !

— Tu sais si ça te pose autant de problèmes qu'on sorte pas ensemble pour aller à la fête on a qu'a sortir ensemble. Comme ça ça règlerait tout les problèmes.
© gotheim | epicode


Autumn parle en MediumSeaGreen

Sometimes a smile can hide tears
code par Summer's Desire pour Epicode
Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Dim 4 Sep 2016 - 16:12
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Vanitas, KHBBS
Âge, classe & année : 18, 7ème, C

Prism' : 45

Messages : 79
Date d'inscription : 06/02/2016

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


So, you are my Nemesis




Feat. Fenimore & Autumn
Tous mes sens étaient en panique, littéralement. Je ne savais plus quoi faire, toutes mes pensées se brouillaient et je ne savais même plus parler. J’avais super chaud et mon cœur tambourinait comme un dingue. Je sentais le sang battre dans ma tête à tel point que ça en devenait douloureux. Qu’est ce qu’il venait de se passer ? C’était comme si tout mon corps découvrait une nouvelle sensation, une sensation si étrangère que mon cerveau n’avait pas le temps de l’assimiler. Je fis un pas en arrière en relevant les mains dans un instinct de protection. Puis je rentrais les lèvres sous mes dents, elle m’avait embrassé ? C’était donc l’effet que ça faisait ? A y repensait, c’était doux et presque agréable si j’avais été prévenu. Non, même si j’avais été prévenu j’aurais prit mes jambes à mon cou. C’était donc mon premier baiser ? La première fois qu’une fille me témoigne de l’intérêt, la première personne qui à un geste aussi affectueux envers moi. Et d’un coup tout mon monde s’écroule et je me prend la tête dans les mains.

¬-Je suis mort ! Mort de chez mort. Oh mon dieu, il va me massacrer quand il apprendra ! Je suis foutu !

Je pense bien sûr à Ezio, le redoutable parrain d’Autumn. Il a déjà prit la facheuse habitude de squatter chez moi, ou chez Warren, pour nous foutre la trouille, alors si il apprend qu’on s’est embrassé….Attends une minute ! On ne s’est pas embrassé, c’est elle qui m’a forcée ! C’était une attaque par surprise et je n’ai rien fait pour la déclencher !! Mais pourquoi elle me fixe avec cet air espiègle ?! Tout est si simple pour elle ? Bon ok, je respire un bon coup ou je sens que je vais perdre connaissance. Réagissons comme un gars normal, qui ne viens pas de recevoir son premier baiser par une fille de deux ans sa cadette.

-Tu ne dira pas un mot à personne hein ? Si je t’invite à cette fête tu gardera le secret ?!

Je n’avais plus le choix maintenant, je pouvais toujours acheter son silence en la laissant aller à cette maudite soirée avec moi. Mais pourquoi il fallait toujours que ça tombe sur moi…quand j’allais dire ça à Warren, il ne me croirait jamais. Après tout nous pouvions feindre d’être bons amis, passer 1h à cette fête et je repartirais en la laissant s’amuser là bas. Peut être que me montrer en sa présence fera monter ma côte de popularité, qui sait. Je suis super nerveux du coup, je n’aime pas les endroits bondés, et si elle recommence son petit numéro devant tout le monde ? Cette fille va m’attirer un paquet d’ennui je le sens…

-Bon allons y, ça doit déjà avoir commencé, il faut se rendre au bord du lac. Tu ne veux pas prendre quelque chose de chaud au cas où ?

Et voila que je jouais le rôle du parfait Gentlemen, j’espère qu’elle ne va pas se faire des idées, il ne manquerait plus que ça. J’espère qu’elle n’est pas du genre à stalker les gens ou à raconter n’importe quoi…Je sens qu’après cette soirée, les rumeurs vont aller bon train.



Code by Wiise sur Never-Utopia






Hypocrite. You are the one who has made your heart a prison.

Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Mar 20 Sep 2016 - 22:57
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae / Aiden / Min Jee / Autumn / Robin / Shannon / Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Akemi Homura de Puella madoka magical
Âge, classe & année : 16 ans, C, 5ème

Prism' : 604

Messages : 473
Date d'inscription : 17/05/2015

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



So, you are my Nemesis
Feat Fenimore R. Lankford
Alors la comme réaction je ne m'attendais pas du tout à ça. Je m'étais attendue à un wow ou même à un berk mais le coup de la panique comme il venait de faire c'était inédit. Le côté positif c'était qu'il avait pas peur de moi visiblement parce qu'il avait dit il. Mais du coup ça me laissait me demandait qui était ce il en question qui semblait terrifier Fen. Heureusement pour moi il n'y avait qu'il seul il dans mes connaissances capable de faire autant flipper quelqu'un et c'était mon parrain Ezio. A la défense de Fen je devais avouer que Ezio pouvait être flippant surtout qu'il était assez protecteur envers moi et mes relations. J'avais pas intérêt, ou plutôt mon futur copain avait pas intérêt a me fait du mal sinon il risquait de connaître une fin... tragique. Le côté négatif c'est que c'était un peu embêtant pour les garçons en question parce que j'avais tout intérêt à choisir un futur petit ami capable de résister a Ezio sinon il s'en sortirait pas. Et pour ça je ne pouvais pas en vouloir à Fen de flipper quand à la réaction qu'aurait Ezio si il apprenait qu'on s'était embrassé. Sauf que la c'était moi qui l'avait embrassé et j'étais pas suffisamment stupide pour laisser Fen prendre le blâme le pauvre. Ce qui devrait calmer Ezio et même je n'avais tout simplement pas l'intention de raconter ça a Ezio alors si Fen gardait ça pour lui également, Ezio ne saurait jamais et Fen n'aurait pas à s'inquiéter ! Je retins un soupir, comment un simple baiser pouvait se changer en quelque chose d'aussi compliqué ?

— Hein ? Mais non je dirais rien quoi qu'il arrive. Tu serais pas le seul a te faire taper sur les doigts si Ezio apprenait. Bon ok il serait pas aussi méchant avec moi qu'avec toi... Bref. Marché conclu !

Mentalement je remerciais l'administration de m'avoir donné Ezio en tant que Parrain parce que grâce à lui je venais de gagner un pass pour une fête ! Si c'était pas beau ça ! Je l'attrapais par le bras avec un grand sourire, impatiente d'être à cette fête. C'était vraiment pas juste que j'ai pas été invité quand même.

—  Non c'est bon ça ira et au pire je piquerais un gilet a quelqu'un

Il ne valait mieux pas lui dire que j'avais déjà chaud avec un grand sourire sinon il allait tomber dans les vaps le pauvre. J'étais si intimidante que ça ? Ça le dérangeait tant que ça le contact physique ? Je me mis à marcher en direction du lac toute contente et entrainant Fen qui semblait ruminer à ma suite. Pourquoi il avait l'air si morose ? C'était une fête ! C'était génial les fête et en plus il irait accompagné par une fille c'était plutôt une bonne chose ça non ? Ok j'étais peut être plus jeune que lui mais je me considérais comme plutôt mignonne donc c'était une bonne chose.

—  Allez sourit ! Ça va être génial ! Cesse de te prendre la tête avec tout un tas de détails, prend les choses comme elles viennent et amuse toi ! Et puis c'est pas parce que tu m'invites à la fête et que je t'ai embrassé que de suite ça va être le grand amour et que je vais vouloir sortir avec toi, faut du temps pour ça et de toute façon c'était pas mon intention et j'avais pas non plus l'intention de te mettre aussi mal à l'aise en faisant ça.

Tranquillement on fini par sortir du pensionnat et je continuais à le tenir le bras, ignorant les regards qui nous fixaient par moment. J'avais trop peur qu'il s'enfuit en courant si je le lâchais. N'empêche j'avais vraiment hâte de voir à quoi pouvait bien ressembler la fête qui avait été organiser et s'il y aurait à manger parce que dieu que j'avais faim !

© gotheim | epicode


Autumn parle en MediumSeaGreen

Sometimes a smile can hide tears
code par Summer's Desire pour Epicode
Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Ven 30 Sep 2016 - 10:40
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Vanitas, KHBBS
Âge, classe & année : 18, 7ème, C

Prism' : 45

Messages : 79
Date d'inscription : 06/02/2016

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


So, you are my Nemesis




Feat. Fenimore & Autumn
J’essayais d’oublier ce qui venait de se passer, de l’éluder et de le mettre dans un coin de ma tête avec tout mon passé gênant. Je ne savais pas trop quoi en penser, mais elle m’avait quand même volé mon premier baiser sur un coup de tête. C’est pas censé être spécial ce genre de truc ?! Ou alors c’est moi qui pense comme une fille…en tout cas elle, elle à dû en embrasser des gens pour pouvoir le faire si aisément. C’était censé être drôle mais ça me faisait froid dans le dos en pensant à la réaction d’Ezio quand il l’apprendrait, parce qu’honnêtement, s’il ne l’apprend pas, j’ai une chance de tous les diables. J’en oublais presque qu’elle me tirait par le bras, ça faisait couple ça ? Au pire c’est mieux ça, plutôt qu’elle me tienne la main. Je haussais les épaules en réponse à son blabla sur le fait d’être optimiste et tout. Qu’est ce qu’ils ont ici avec ça…On dirait que leurs vies n’a été qu’un joli compte de fée tout doux.

-Je vais essayer. Désolé de plomber l’ambiance.

Je me sens nul encore une fois. Pourquoi je ne peux pas être tout simplement bien, heureux, comme tous les gens qu’on va voir à cette fête. Si j’ai l’air d’y aller la mort dans l’âme, ça paraitra suspect et on va parler de moi alors que je ne veux pas attirer l’attention. J’essaye de sourire mais c’est si peu naturel que je dois avoir l’air de grimacer et j’arrête. On va garder une expression normale et ce sera très bien. Je n’ai plus le temps d’y réfléchir nous voila déjà à la fête. Mon cœur s’allège d’un coup quand je vois que c’est Chrissy qui ouvre la fête, elle se tiens à l’entrée de la salle avec son habituelle rayonnement. Elle sourit à tout le monde, les encourage à aller s’amuser et toute mon anxiété s’envole. C’est magique ce pouvoir qu’elle à sur moi, sa simple présence me rassure et je me dit que rien ne pourra m’arriver ce soir.

-Salut m’man, je suis venu finalement !

Elle me prend dans ses bras et son parfum m’embaume et me rassure. A présent, je peux avancer calmement avec Autumn parmi les autres, je ne me préoccupe même pas des regards des quelque curieux. D’autres C viennent nous parler et curieusement je ne vois pas Alexis, l’autre déléguée. Je suppose que la rumeur sur son passage en E est fondée malheureusement. Par contre je vois Lynn près des boissons, c’est une fille vraiment sympa avec qui je discute un peu en cours. Plus la soirée avance et plus je me rends compte que finalement je m’entends bien avec toute la classe. C’est un exploit pour moi d’être avec autant de monde et de réussir à m’amuser. Je leur parle, on rigole même et dans un excès de confiance je fais même danser Autumn sur les derniers morceaux à la mode.

-Tu sais finalement, tu n’es pas si terrible. Je me rends compte que je broie souvent du noir et que je ne donne sa chance à personne et crois moi c’est un sacré effort de le reconnaitre. Mais tu as bien fait de me forcé à venir, pour la première fois depuis longtemps, je m’amuse vraiment. C’est triste à dire mais je crois même que c’est la première fois de ma vie que je passe un si bon moment.

Je salue Maman de la main puis reporte mon attention sur Autumn. Je l’ai mal jugée, au final cette fille est adorable. Je ne vais pas vaincre ma phobie des autres en une soirée mais je sens qu’elle m’aide à me sociabiliser. Peut être qu’avec elle je pourrais apprendre à redécouvrir les autres et à échanger avec eux. Je pourrais réapprendre à aller vers eux et même à faire confiance. J’ai soudainement chaud et je me dit que cet excès de confiance et ce calme provient de l’alcool glissé sournoisement dans les boissons. Je commence à comprendre pourquoi il fallait avoir plus de dix-huit ans pour cette soirée.

-Je crois qu’ils ont mit de l’alcool dans nos verres, tu ne devrais pas boire Autumn…

Mais c’est trop tard bien sûr, la soirée à commencé depuis des heures et on à largement eut le temps de boire pendant ce temps…Peut être est ce le moment de dialoguer à cœur ouvert avec elle ? De lui dire tout ce que j’ai sur le cœur, de poser les question que je n’ose jamais poser et d’être honnête, sans rempart ni carapace.



Code by Wiise sur Never-Utopia






Hypocrite. You are the one who has made your heart a prison.

Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Ven 18 Nov 2016 - 10:15
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae / Aiden / Min Jee / Autumn / Robin / Shannon / Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Akemi Homura de Puella madoka magical
Âge, classe & année : 16 ans, C, 5ème

Prism' : 604

Messages : 473
Date d'inscription : 17/05/2015

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



So, you are my Nemesis
Feat Fenimore R. Lankford
Désolé de plomber l'ambiance hein ? Comment est-ce qu'un être humain pouvait être aussi déprimant ? Et si il avait conscience de 'pourrir l'ambiance' comme il disait pourquoi est-ce qu'il n'essayait pas de faire en sorte de ne pas la pourrir justement ? Peut être que c'était pas si facile à faire que ça, surtout pour quelqu'un comme Fen qui avait autant d'assurance qu'Hinata dans Naruto. Le fait d'imaginer Fen devenir tout rouge et tomber dans les pommes pour un rien m'arracha un sourire. C'était pas très gentil pour lui mais c'était entièrement de ça faute de toute façon. Mouais bon peut être pas entièrement mais si en plus je devais me surveiller en faisant gaffe à ce que je faisais et disais ça allait être horrible ! On pouvait pas s'amuser comme ça. Mais peut être que pour lui se lâcher était aussi dur que pour moi de devoir me retenir ? C'était plutôt logique comme façon de raisonner même si le pourquoi m'échappait totalement. Enfin c'était pas que ça m'échappait parce qu'il devait probablement redouter le regard des autres comme beaucoup de gens. Ce qui m'échappait c'était qu'on accorde autant d'importance aux regards de gens qu'on ne connaissait pas et qui pour certains ne faisait des remarques que par pure méchanceté sans que ça soit vrai souvent.

On fini par arriver à la fête et c'est Chrissy qui nous ouvrit la porte toute sourire. Voilà c'était l'attitude à avoir ! Je tournais la tête vers Fen histoire de voir s'il ne s'était pas liquéfié sur place mais étrangement il avait l'air d'aller bien. Même super bien ! C'est comme si toute son angoisse d'avant c'était envolée. Si ça c'était pas un miracle. Il ne manquait plus qu'un beau sourire et il en ferait craquer plus d'une ça c'était sur ! Bon en revanche je n'avais pas bien compris cette histoire de maman puisque Chrissy était bien trop jeune pour être sa vrai mère mais au final je m'en fichais. Tout ce qui importait c'est que grâce à elle Fen avait l'air de se sentir bien et grâce à ça on allait pouvoir pleinement profiter de la fête ! Bien que toute les personnes présente soient majeure j'en reconnaissais pas mal soit que je connaissais juste de vu, soit auxquelles j'avais déjà parlé. J'aurais aimé pouvoir voir Alexis à cette fête aussi mais j'avais beau regarder de partout, elle n'y était pas ce qui était logique puisque c'était un fête pour les C. Pourquoi elle était passée en E . C'était un mystère que j'avais bien l'intention de résoudre.

Pour une fois je me laissais entraîner par Fen et sa bonne humeur. On parla avec pas mal de gens, on bu aussi même si je ne devais probablement pas boire puisque c'était des boissons alcoolisée et que j'étais mineure mais passons, ce n'était qu'un détail. J'étais vraiment à ma place dans ce genre de fête et ça faisait du bien de rencontrer de nouvelles personnes. Le plus surprenant c'est qu'on fini même par aller danser ! Et ce n'était même pas moi qui avait du traîner Fen sur la piste de danse, c'était |i]lui[/i] qui me fit danser ! Si ça c'était pas beau. J'étais vraiment contente d'être venu ici avec lui et j'aurais pu continuer a danser toute la nuit. Enfin tout la journée plutôt. Par contre ce qu'il faisait chaud ici ! Heureusement que je n'avais pas prit de gilet sinon je me serais liquéfiée sur place tellement il faisait trop chaud ici ! Et le pire c'est que je ne pouvais rien enlever de plus sans me retrouver à poil... Pourquoi le monde était aussi injuste ?  

— Ouais j'imagine. En tout cas tu sais si y a besoin je peux te forer a venir à d'autre fête saaaaaans soucis ! Ou pas forcément des fêtes mais d'autres trucs sympa ! C'est trop triste que tu t'amuses pas il faut que tu t'amuses c'est pas quand t'auras 60 ans que tu pourrais sortir t'amuser comme ça.

Ou draguer,. Ça avait faillit m'échapper mais j'avais réussis à me retenir à temps parce que c'était peut être pas la meilleure chose à dire. Parce que même si il était bien la, c'était Fen et lui sortir que j'allais l'aider a sortir s'amuser et pécho des filles c'était le meilleur moyen qu'il me fuit à nouveau. Mais remarque peut être qu'il avait déjà un copine ? Ou en avait déjà eu une ? Non vu sa réaction face à un simple baiser tout gentillet y avait aucune chance qu'il ai eu une copine. C'était triste quand même qu'a 18 ans il n'en ai pas eu encore une. Mais pas de soucis, super Autumn était la et j'allais l'aider à en trouver une. Ça serait ma mission top secret

— Ah je me disais bien aussi. Tant pis j'en ai déjà bu toooooout plein.  

Ouais tooooout plein et c'était maintenant que je minais le tout plein avec mes mains que je me rendais compte que j'en avais bu peut être un peu trop. Ça devait être pour ça que j'avais super chaud. Il fallait que je sorte prend l'air un peu mais j'étais pas sûre de réussir à atteindre la porte sans me ramasser lamentablement vu comme la pièce commençait a tourner. Ouais mettre des talons et boire c'était pas la bonne combinaisons. J'attrapais le bras de Fen et le tirais vers moi.

— Fen j'ai chaaaaaaaud. Sors moi s'iiiiil te plaît !

© gotheim | epicode


Autumn parle en MediumSeaGreen

Sometimes a smile can hide tears
code par Summer's Desire pour Epicode
Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Ven 18 Nov 2016 - 15:33
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Vanitas, KHBBS
Âge, classe & année : 18, 7ème, C

Prism' : 45

Messages : 79
Date d'inscription : 06/02/2016

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


So, you are my Nemesis
Fenimore x Autumn



Ouais, trop tard c’est bien ce que je disais. Ce regain de confiance en moi ne pouvais pas être dû à moi-même, c’était forcément le fameux coup de pouce de l’alcool. J’avais rarement bu jusqu’à aujourd’hui, à orphelinat, l’alcool était prohibé, donc bien sûr tous les gosses arrivaient à en passer en secret dès leur 14-15 ans, c’était une échappatoire comme un autre. Mais moi je n’y avais que rarement goûté, de même pour l’école, ce n’est pas le lieu pour faire ce genre de découverte, et comme nous n’avions pas le droit de sortir en dehors des heures de cours… Je ne savais pas que ça avait un effet aussi libérateur, mon cœur battait paisiblement, je n’avais peur de rien, je me sentais même audacieux, c’est dire.  Autumn avait une barre rouge qui lui barrait le visage sous les yeux, elle ne devait pas souvent boire non plus. Avant que ça s’empire je décidais de nous éloigner un peu des festivités

-« Te sortir » ? Mais je te sors déjà je te signale !

Je la pris par le bras et quittais la salle pour revenir aux jardins, je voulus m’assoir et atteignit le sol un peu trop rapidement à mon goût. Dans un grognement je m’étendis sur le dos, face aux étoiles, main derrière la tête. J’étais dans un cocon de confort, comme si je planais, je tournais la tête pour m’assurer que ma cavalière n’avait pas bu au point de vomir, mais apparemment non, nous avions juste une peu la tête qui tourne. Je sentis un sourire de bien être se dessiner sur mon visage, que de miracle ce soir.  Puis d’un coup une vague de mélancolie, comme si je me rappelais avoir été heureux une fois, mais que c’était un souvenir terriblement lointain.

-Dit Autumn, tu va me trouver bizarre de demander ça, mais ça fait quoi d’avoir des parents ? C’est comment de vivre en famille ?

Voila c’était lâché, la question que je n’osais jamais poser à personne, mais qui me brulait les lèvres depuis tant d’année. Je n’ai jamais eu d’amis, encore moins d’amis avec des parents alors ça me tracassait. Comment était ce d’avoir un père et une mère ? S’occupaient-ils autant de nous, comme on le voit à la télé ? Étaient-ils collants et embarrassants, ou sévères ? Est-ce qu’ils donnent des punitions comme les surveillants de dortoirs ? Je me demandais tellement à quoi pouvait ressembler la vie de famille…

-Et tu as des frères et sœurs ? Est ce que c’est comme des amis, ou mieux ? Ou pire ? Je suis désolée de te demander ça si brusquement, mais j’ai toujours eût envie de savoir !

Au pire elle me prendrait pour un crétin, mais j’avais envie d’essayer et puis il n’y a pas de mal à demander. Je ne sais même pas si elle sait que je suis orphelin, c’est quelque chose qu’on ne crie pas sur les toits ou en se présentant. « Bonjour, je m’appelle Fenimore, enfin je crois parce qu’en fait je n’ai pas de parents ! ». Rien de tel pour lancer une discussion. Il faut que je profite d’avantage des bienfaits de cette école, si il peut y avoir d’autres fête comme celle-ci, j’irais, et je profiterais des moments simples sans m’angoisser pour un rien. Enfin, je pense ça maintenant mais qui dit que demain je ne serais pas de nouveau chamboulé et au fond de mon lit…




© ASHLING DE LIBRE GRAPH'





Hypocrite. You are the one who has made your heart a prison.

Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Mer 30 Nov 2016 - 12:10
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae / Aiden / Min Jee / Autumn / Robin / Shannon / Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Akemi Homura de Puella madoka magical
Âge, classe & année : 16 ans, C, 5ème

Prism' : 604

Messages : 473
Date d'inscription : 17/05/2015

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



So, you are my Nemesis
Feat Fenimore R. Lankford
Ah effectivement. Olala ce que ça tournait, c'était pire maintenant que je me mettais à marcher. Déjà qu'avoir chaud était pénible mais si en plus j'avais l'impression d'être dans un manège de longue quand je marchais c'était pas la peine. Heureusement Fen était la parce que atteindre la porte sans lui comme support aurait était impossible. D'ailleurs, il avait l'air d'avoir bu lui aussi à en juger par la couleur de son visage et le fait qu'il était tout chaud. En fait ce qui me fallait pour ne pas mourir de froid l'hiver c'était un Fen bourré. C'était encore mieux qu'une bouillotte et en plus il était plus grand que moi, la bouillotte parfaite quoi. Le seul trucs embêtant c'est qu'on pouvait pas vraiment le mettre dans son sac comme les mini bouillotte de poche mais je pouvais toujours le trimbaler avec moi au pire. Je me laissais tombe à côté de Fen. C'est fou ce que l'air frais pouvait faire du bien ! Et puis toute ces étoiles, la vue était magnifique ! J'aurais pu rester des heures comme ça à regarder le ciel sans rien faire, sans rien dire.

— Hmm... C'est agréable je dirais et rassurant aussi. Enfin ça dépend de la famille, j'en connais qui ont des familles vraiment horrible mais pour moi c'est comme ça je dirais même si parfois ils sont très énervant.

La famille hein. C'était pas que la question était bizarre c'était juste qu'elle me prenait au dépourvu. On ne m'avait jamais posé cette question avant et je savais pas trop quoi répondre. Après tout ça dépendait de tellement de choses. Par moment c'était rassurant d'avoir une famille pour s'occuper de vous, par moment c'était agaçant de les avoir sur le dos. Parfois c'était amusant surtout quand on sortait en famille au ciné ou au parc d'attraction. Et puis parfois c'était triste et tellement douloureux qu'on aurait souhaiter ne jamais avoir de famille, pour ne jamais avoir a souffrir de la sorte. Je me mis à penser à ma mère à son sourire. C'était elle le noyau de notre famille, c'était elle notre trésor. Elle avait toujours été la pour nous, elle avait toujours été douce et je ne l'avais quasiment jamais vu en colère. C'était elle qui faisait qu'on se sentait à la maison, qu'on se sentait comme une vraie famille, comme une famille heureuse. C'était. Maintenant c'était tellement différent et même si on avait réussit à s'en remettre en quelque sorte, ça serait plus pareil. Y aurait toujours ce vide.

— J'ai un grand frère, un vrai grand frère qui est ici à Prismer d'ailleurs ! Il est a 19 ans et il est en B. Et ça dépend, avant que ma mère ne meure on était beaucoup moins proche. On s'entendait bien quand même hein mais on était moins complice, moins proche puis quand ma mère est morte on s'est beaucoup rapproché. En même temps on était tellement dans un état lamentable tout les 3 avec mon père qu'on a pas trop eu le choix, on s'est soutenu, on a changé aussi et maintenant je dirais que notre relation avec mon frère c'est un peu comme avoir un meilleur ami.

Maintenant on se voyait pour jouer aux jeux vidéos ensemble, il m'inviter souvent pour manger avec lui et ses amis, on discutait beaucoup aussi, beaucoup plus qu'avant ce qui n'était pas compliqué à faire vu qu'avant on discutait pas vraiment ensemble. Ah ah, parler de tout ça m'avait rendu tellement nostalgique et triste d'un coup. Mais ça me faisait penser, s'il demandait tout ça ça voulait dire qu'il n'avait pas de famille non ? C'était triste. Mais du coup je comprenais mieux pourquoi il était si curieux et ça ne me dérangeait pas de parler de tout ça avec lui. Après tout c'était Fen, c'est pas comme s'il allait se moquer de moi. Et si je m'ouvrais à lui peut être que lui aussi s'ouvrirait plus à moi en retour ? Qui sait, en tout cas je l'espérais. Je roulais sur le ventre et posais ma tête sur mes mains pour observer Fen.

— Si tu veux je te le présenterais, mon frère. Il est super gentil, c'est le contraire d'Ezio en fait. Et puis il cuisine super bien en plus ! Et puis tu sais si jamais un jours pendant les vacances t'en as marre de rester ici tu peux venir chez moi, ça serait l'occasion de visiter ! J'habite à Los Angeles.
© gotheim | epicode


Autumn parle en MediumSeaGreen

Sometimes a smile can hide tears
code par Summer's Desire pour Epicode
Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Jeu 19 Jan 2017 - 21:39
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Vanitas, KHBBS
Âge, classe & année : 18, 7ème, C

Prism' : 45

Messages : 79
Date d'inscription : 06/02/2016

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


So, you are my Nemesis
Fenimore x Autumn

Nous voila dehors, et bêtement je me dit qu’il faut faire comme dans les film, du coup je dézippe mon sweat à capuche et le passe sur les épaules d’Autumn. Il ne fait pas vraiment froid et je doute qu’elle puisse s’apercevoir de la température dans son état mais bon…En même temps je ne sais pas encore comment agir avec les gens ou comment en prendre soin je ne sort jamais, encore moins avec des filles. Mais c’est plutôt agréable de lâcher les rênes un peu, je me surprends quand j’y repense je craignais une sacrée catastrophe ! Peut être qu’après ça on sera vraiment amis elle et moi, et que j’arriverais mieux à aller vers les autres. C’est sympa un endroit ou personne en me veut du mal au final. Je repense à Ezio d’un coup, mais même lui n’est pas un tortionnaire comme j’ai connu, il à juste un humour spécial.

Je regarde ma cavalière et me met à rougir en repensant au baiser qu’elle m’a volé l’autre jour. Mon cœur se met à battre à toute vitesse et je dois lutter pour garder le contrôle de mes émotions. J’inspire à fond, prétextant humer l’air du soir. Elle-même à l’air d’apprécier l’air frais et vivifiant à l’extérieur de la fête. Elle me répond et j’en oubliais presque ma question précédente, c’est vrai que les familles m’ont toujours intriguée, comme les frères et sœurs, ou les parents. Elle à eut tout ça, c’est sans doute pour ça qu’elle est aussi vive et souriante, un vrai rayon de soleil. Oula arrête l’alcool Fen’, tu deviens positif.

-Des familles horribles ? Je pensais qu’on aimait toujours sa famille. Enfin, ça peut pas être pire que d’être toujours seul, sans personne pour se souhaiter ton anniversaire ou ton noël. Tu sais que je ne connais même pas la vraie date de ma naissance ? Du coup sur mes papiers d’identité, je suis né un 1er janvier, et comme c’est le jour de l’an, bah personne ne me souhaite mon anniversaire…

Je n’ai dit à personne ici que j’étais orphelin, c’est pas le genre de truc qu’on balance comme ça dans la discussion…Je ne l’ai même pas dit à Chrissy que je considère comme une mère, ou à ma marraine. Mais ma marraine me fait trop flipper pour que je lui parle de quoi que ce soit en fait. Warren à peut être fini par deviner à force, même si j’évite d’aborder le sujet. Je lui envie tellement sa relation avec sa petite sœur, ils sont adorables tous les deux. Mais voila que Autumn aussi à un frère ? Et bah, la magie est de famille par ici.

-Le répète à personne hein, mais quand j’étais petit, je me suis souvent imaginé un grand frère. Et maintenant je me demande quel pouvoir il pourrait avoir, ou si mes parents on avait un eux aussi. Tes parents ont un pouvoir au fait ? Je ne sais même pas si ça se transmet.


Oh, elle a perdu sa mère, je pense de faon horrible, mais d’un coté elle est un peu comme moi. Enfin, au moins moi je n’ai pas connu ma mère, je pense que c’est pire de la perdre après des années. Mais au moins elle sait qui elle était, à quoi elle ressemblait. Moi tout ce que j’ai, c’est son écriture sur un bout de papier qu’elle à glisser en me donnant à l’orphelinat. Juste mon nom…et je me demande toujours pourquoi s’embêter à nommer un enfant qu’on abandonne aux mains d’étrangers, et pourquoi m’avoir donné un prénom aussi long. Peut être que ça signifiait quelque chose pour elle, « Rozen » était peut être le nom de mon père, ou bien était « Fenimore » ? Même mon nom de famille doit petre faux. Quelqu’un qui ne laisse pas de trace ne va pas vous laisser une piste aussi évidente qu’un nom de famille.

-Ahhhh…Je n’aime pas penser à ça !

Je suis gêné d’avoir pensé à voix haute, mais heureusement elle dévie et me propose carrément d’aller voir sa maison en Amérique ! Je manque de m’étouffer en imaginant le prix du billet.

-C’est très gentil mais laisse tomber, je n’aurais jamais assez d’argent pour payer l’avion ! Mais tu habites en Amérique ! J’en revient pas…C’est tellement loin d’ici ! Ça doit te manquer !


Derrière son air audacieux et insouciant, finalement elle à énormément de courage, je n’aurais jamais pu envisager un tel voyage…Même pour quitter l’orphelinat, je pense qu’un pays inconnu m’aurait terrifié. Finalement j’apprend à la connaitre et si je le dédaignait au début, je commence à sortir de ma carapace et à la trouver super comme fille. Bien sûr je ne peux pas lui dire, sinon elle va me coller encore plus.

-Tu n’as pas eu peur de tout quitter pour venir ici ? Je veux dire, c’est tellement bizarre quand un gars sorti de nulle part, viens t’annonce que t’as un pouvoir et que tu dois aller dans une école spéciale. Ça fait trop Harry Potter. Attends une minute…tu crois que J.K Rowling est une mage elle aussi ?!


Trop d’émotion en une soirée ! Je me demande ce qu’elle va trouver à répondre à ça…

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'






Hypocrite. You are the one who has made your heart a prison.

Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Mer 22 Fév 2017 - 11:39
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae / Aiden / Min Jee / Autumn / Robin / Shannon / Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Akemi Homura de Puella madoka magical
Âge, classe & année : 16 ans, C, 5ème

Prism' : 604

Messages : 473
Date d'inscription : 17/05/2015

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



So, you are my Nemesis
Feat Fenimore R. Lankford
Il avait pas tord, ne pas connaitre sa famille était horrible mais c'est clair qu'on pouvait détester sa famille, il suffisait de voir les parents qui battaient leurs enfants ou qui leur faisaient pire encore. Après quand a savoir lequel était le 'mieux', si on pouvait dire, entre ne pas avoir de famille et en avoir une invivable et horrible, ça c'était une autre question et j'étais même pas sûre qu'on puisse dire que l'un des 2 était mieux que l'autre, ça dépendait de tellement de chose.

— Moi je te le souhaiterais maintenant que je sais !

L'anniversaire était un évènement trop cool pour ne jamais le fêter et si jusqu'à présent il n'avait jamais eu personne pour le fêter alors je ferait en sorte d'être la pour le prochain pour lui fêter. Et organiser un truc super cool ! Peut être pas une fête parce que ça avait pas l'air d'être son truc. Ou alors une fête tranquille avec ses amis. Parce qu'il devait bien avoir des amis ici non ? En tout cas j'étais touchée qu'il me raconte tout ça et il me fallut prendre énormément sur moi pour ne pas lui sauter au cou pour lui faire un gros câlin. C'était tellement pas drôle qu'il soit autant timide !

— Non ils en avaient pas, ni l'un ni l'autre ça remonte a plus haut dans la famille mais je sais pas de qui. Et oui le gène qui fait qu'on a un don se transmet mais ça peut sauter des générations et les membres d'une même famille ont pas forcément le même pouvoir. Par exemple moi mon don c'est le don de banshee tandis que mon grand frère c'est le donc d'enchantement. Oh et mon petit frère aussi à un don et c'est la téléportation.

Et d'ailleurs c'était quoi le don de Fen ? Il en avait pas parlé jusque la, probablement parce qu'il en avait pas envie mais du coup j'hésitais à lui demander. Je me demandais aussi comment ça aurait été si mes parents avaient eu un don. Peut être que ma mère aurait eu le don banshee aussi qui sait. Ça aurait été cool et peut être que comme ça elle aurait pu m'en parler pour que je sache ce que c'était et ce que ça signifiait. Peut être que si elle avait eu un don elle aurait pu empêcher sa mort aussi d'ailleurs.

— T'as raison ça craint c'est déprimant et on est ici pour s'amuser !

Je me retourner pour m'étaler sur le dos et fermait les yeux pendant quelques secondes. L'air frais faisait beaucoup de bien et je me sentais beaucoup mieux que toute à l'heure. C'était quand même fou on était au départ venu ici pour s'amuser et maintenant on se retrouvait a avoir une discussion super profonde.

— Ah oui j'avais oublié l'argent. Arrrgh par moment je me dis que ça serait cool d'avoir plein d'argent comme Isa. Ouais c'est loin et ça me manque pas mal surtout que je peux pas rentrer souvent vu que ça coûte cher ouais.

Ouais, je ne pouvais rentrer cher moi que 1 fois par an généralement, pendant l'été. Et c'était dur de jamais pouvoir voir mon père ça c'était sur mais au moins j'avais mes frères ici alors c'était plus facile pour moi que ça ne l'était pour mon père parce que lui n'avait plus personne à la maison vu qu'on était tous à Prismver. Mais m'avait dit dans une lettre qu'il avait rencontré quelqu'un alors maintenant je m'inquiétais moins pour lui.

— C'est justement pour ça que c'est génial, j'ai toujours rêvé de pouvoir aller à Poudlard ! Et y avait déjà mon grand frère ici alors c'était pas trop effrayant. Et j'en ai aucune idée, peut être ! Ça serait délirant ! T'imagine, autant les personnes célèbre avaient des dons elles aussi genre Einstein il aurait pu avoir mémoire absolue et Angélina Jolie ou Georges Clooney pourrait avoir Charisme !!
© gotheim | epicode


Autumn parle en MediumSeaGreen

Sometimes a smile can hide tears
code par Summer's Desire pour Epicode
Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Mer 19 Avr 2017 - 11:20
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Vanitas, KHBBS
Âge, classe & année : 18, 7ème, C

Prism' : 45

Messages : 79
Date d'inscription : 06/02/2016

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


So, you are my Nemesis
Fenimore x Autumn

Autumn avait une super chance, elle avait même un petit frère et ils avaient tous des pouvoirs, ils avaient pu s’entraider à gérer tout ça. Pas étonnant qu’elle soit aussi gaie et sociale, même en ayant perdu sa mère jeune, elle garde le sourire quoi qu’il arrive parce qu’elle sait qu’elle à des gens sur qui compter. C’est dans ces moments là que j’essaye de prendre mon courage à deux mains et de lui dire « tu peux compter sur moi aussi » mais ça ne sort jamais. Ce genre de phrase ne dépasse jamais mes lèvres, elle reste à tournoyer et tournoyer encore dans ma tête puis finalement elle disparait comme elle est venue. Je ne savais pas vraiment en quoi consistait le don de Autumn ni ce qu’était « une banshee » mais elle avait un air grave en le disant donc ce n’est peut être pas si génial que ça. Comme à son habitude elle redevient vite joyeuse et roule dans l’herbe.

-Tu va attraper froid…Mais ça a l’air d’aller mieux si tu peux te tourner sans vomir. Isa ? Tu parle de la nouvelle déléguée des A ? Tu côtoie des gens vachement populaire !


A sa place je serais intimidé rien qu’en la regardant. Il y a des gens qui sont fait pour s’imposer, pour la popularité etc et puis à l’autre extrême il y a moi, qui m’efface sans arrêt, même certains profs oublie mon prénom au bout de 6 mois d’école. Et si ça ne tenait qu’à moi après tout ? Je pouvais commencer quelque chose de nouveau ici, me faire des amis, faire comme si j’étais quelqu’un d’autre, après tout, personne ne connaissait l’ancien Fen. Cette pensée me donna un sentiment de légèreté d’un coup, mais celui-ci fut dissipé par une angoisse rationnelle : Prétendre être quelque d’autre ne change pas qui on est, et ne donne pas ce qui nous manque, dans mon cas, de l’assurance et du courage. Ce n’est pas dans ma façon d’être et je doute que ça le soit un jour. Et d’un coup sans pouvoir me retenir je me mis à pouffer. Alors que je pense de façon sérieuse, elle me sort le nom des célébrités qui pourrait avoir un pouvoir.

-Toi alors, quelle imagination ! Attends, à mon tour ! Je pense que……Paris Hilton à le don de Persuasion ! Pour imposer sa mode douteuse à tout le monde tu sais…Ou que Schwarzenegger à Musculature surdéveloppée ! Ou non mieux, Berserker !

Et là magie, j’éclate de rire. Un rire franc et que je ne peux plus arrêter. Je ne laisse tomber dans l’herbe aussi, les mains sur les côtes. Tous ces spasmes commencent à être douloureux mais c’est tellement agréable, je n’ai jamais été aussi bien de toute ma vie. Je ne m’inquiète de rien pour une fois, je suis juste là avec une fille géniale à raconter n’importe quoi, euphorisé par la soirée. Décidément j’avais bien fait d’aller à cette fête, Autumn était une personne formidable quand on apprenait à la connaitre. Je me redressais pour reprendre mon souffle et me rendit compte que j’avais mal dans les joues, comme si elles n’avaient pas l’habitude de s’étirer autant. Je suis un cas tout de même. Je lui tendis la main pour l’aider à se relever.

-Aller viens, je te ramène à ton dortoir on continuera notre discussion en chemin.


Une fois qu’elle est debout je croche mon bras au sien histoire qu’elle marche un peu droit et que ça n’éveille pas les soupçons des surveillants.

-Cabane numéro 1 c’est bien ça ? J’espère que tes colocataires sont encore debout pour t’aider à aller te coucher ! Mais évite de paraitre trop sonnée, il ne faudrait qu’ils se disent qu’un gars t’a invitée à une soirée interdit aux mineurs pour te faire boire !

Et voila que je me mets à plaisanter, vraiment Fen que t’arrive t’il ce soir ?

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'






Hypocrite. You are the one who has made your heart a prison.

Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Jeu 27 Avr 2017 - 7:23
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae / Aiden / Min Jee / Autumn / Robin / Shannon / Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Akemi Homura de Puella madoka magical
Âge, classe & année : 16 ans, C, 5ème

Prism' : 604

Messages : 473
Date d'inscription : 17/05/2015

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



So, you are my Nemesis
Feat Fenimore R. Lankford

— Voui je peux !

Pour illustrer mes propos je roulais une nouvelle fois dans l’herbe pour me retrouver sur le ventre et posait ma tête sur mes mains. Des gens populaires, maintenant qu’il le disait il n’avait pas vraiment tord après tout Isalynn était populaire et encore le mot était faible. Au final je me rendais compte que je ne m’étais jamais vraiment préoccupé du statut des personnes à qui je parlais, ou du moins ça ne m’avait jamais empêcher d’aller leur parler ni d’être qui j’étais. Après tout la popularité ça allait et venait et je trouvais ça dommage de me priver de la compagnie de ces personnes juste parce qu’on « ne faisait pas parti du même milieu » comme certains pouvait dire. J’étais du genre à penser que quand on voulait, on pouvait et si on voulait vraiment essayer de côtoyer des personnes différentes de nous, il suffisait de faire des efforts. De toute façon ce n’était pas comme si elles allaient être cannibale et nous attaquer pour nous manger. Et même si elles nous rembarraient, eh bien tant pis il y avait suffisamment d’autres personnes sur cette île vers qui aller.
Le pouffement de rire de Fen me sortis de mes pensées. Il était vachement mignon quand il souriait et rigolait en fait. En tout cas j’étais contente de voir qu’il s’était pris au jeu et je ne pus m’empêcher de rigoler en entendant ses associations de pouvoirs/célébrités.

— Ah Ah ! C'est tellement parfait !

Nouvel éclat de rire suivit par un fou rire cette fois. Je comprenais mieux maintenant pourquoi les gens buvaient de l’alcool aux soirées. Tous les tracas s’envolaient, on se sentait plus libre, plus tranquille, ça rendait euphorique et je comprenais également pourquoi on interdisait aux mineurs d’en boire. Parce que ça semblait terriblement addictif. Mais d’un autre côté si on voulait pouvoir apprendre à se contrôler, apprendre ses limites y avait besoin de tester d’abord. Mais je pouvais comprendre qu’il faille être prudent, surtout en étant une femme aussi je me promis de prendre ma première cuite avec Ezio parce que mon grand frère ne me laisserait certainement jamais boire autant, peu importe combien je lui ferais les yeux doux.

— Eeeeeeh déjà ??? C’est pas drôle… Mais bon j’ai déjà pu venir ici grâce à toi alors c’est probablement plus raisonnable comme ça…

Je tentais d’effacer la moue boudeuse de mon visage et attrapais la main de Fen pour me relever. Cette soirée était passé beaucoup trop vite à mon goût, pourquoi il fallait toujours que les meilleurs moments passent en un clin d’œil ?

— Ouaip c'est ça ! Ah ah t'inquiète je ferais gaffe, ça sera notre secret

J’avais fini ma phrase avec un grand sourire et en accentuant le mot secret. Il était super gentil Fen, il était tout choupi et je devais reconnaître que ça me donner envie de l’embêter un peu. Bon peut être beaucoup d’accord.
En tout cas, il ne fallait surtout pas qu’Ezio se dise qu’un mec m’avait invité à une soirée interdite aux mineurs pour me faire boire sinon je ne donnais pas cher de la peau de Fen. Ne pas paraitre sonnée ne me semblait pas si compliqué que ça mais en revanche réussir à marcher complètement droit et ne pas me mettre à sourire bêtement si on me parlait me semblait être plus compliqué. Tant que j’étais couchée je n’avais eu aucun problème à part un coup de chaud mais maintenant que je m’étais levée ma tête tournait et tournait beaucoup trop à mon goût. Finalement l’alcool était quelque chose d’effrayant. Je me rapprochais de Fen et lui attrapait le bras me disant que ça le dérangerait peut-être moins maintenant. Après tout il avait l’air d’être plus ouvert qu’au début quand on était venu à cette soirée.

—Au fait, Merci ! C’était vraiment genial comme soirée. Et en plus t’es un mec super tu devrais avoir plus confiance en toi ! Tu sais, tu ferais un malheur si t’était plus sûr de toi !
© gotheim | epicode


Autumn parle en MediumSeaGreen

Sometimes a smile can hide tears
code par Summer's Desire pour Epicode
Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le Dim 30 Avr 2017 - 20:18
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Vanitas, KHBBS
Âge, classe & année : 18, 7ème, C

Prism' : 45

Messages : 79
Date d'inscription : 06/02/2016

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


So, you are my Nemesis
Fenimore x Autumn

Déambuler dans les allées du pensionnat avec une Autumn complètement hilare qui souriait à tout le monde (sans exceptions) était loin d’être chose aisée. Je pensais que ça irait, qu’elle se tiendrait un minimum mais non, elle faisait des courbettes à tout le monde et semblait vouer un amour inconditionnel au monde entier. Je devrais peut être essayé de boire un peu moi aussi, ça à l’air de faire des miracles. Surtout que je viens de la voir sourire à une fille avec qui elle s’est battue en début d’année, là elle n’est clairement plus en phase avec notre réalité. Heureusement pour nous, nous arrivions vers les cabanons, je n’avais plus qu’à la déposer et à repartir vers mon bungalow. La seule chose que je voulais éviter à tout prix c’était de tomber sur Shanilae, j’aurais soit le droit à ma leçon de morale, soit le couplet gênant sur les couples.


-Ok on y est mademoiselle Moore, attention y’a un rebord là, lève la jambe et on y est.

Elle se colla à moi pour franchir les derniers mètres et ceci ne manqua pas de me faire monter le rouge aux joues. C’était plus fort que moi, j’avais déjà dépassé toutes mes limites ce soir, mais là elle se collait carrément à moi, ça faisait un peu trop d’un coup. Je sentis mes abdos se contracter pour me donner plus de contenance. Comme quoi, les heures d’entrainements n’auront pas servies à rien, je peux au moins faire bonne figure. La phrase qui suivit me fit un choc et trancha net mon attitude, je la saisis par les épaules et l’éloigna de moi presque par reflexe. J’inspirai et expirait un grand coup, toute mon assurance commençait à partir en fumée pour un simple contact et quelque mots. Je poussais doucement la porte d’entrée du cabanon, il avait l’air désert.


-Ouais tu sais, je suis pas le genre de mec qui est super confiant alors, ne dit pas ce genre de chose, ça me gêne plus qu’autre chose. Ta chambre est par où ? Il y a l’air d’y avoir personne ici alors je vérifie que tu as tout ce qu’il te faut et je m’en vais.

Je ne sais pas trop si c’était maladroit à vrai dire je n’avais pas beaucoup d’expérience dans la situation. Il me semble que m’assurer qu’elle aille bien se coucher était la meilleure chose à faire, manquerait plus qu’elle perdre l’équilibre et se cogne la tête ou je ne sais quoi…je jetais un œil à la fenêtre et vit justement passer ma marraine aux cheveux bleus. Je tirais Autumn vers le bas si bien que nous nous retrouvions allongés par terre dans un silence de mort.


-Y’a Shanilae qui passe, ne dit rien surtout je ne veux pas qu’elle se fasse des film, elle est assez bizarre comme ça !

Je disais ça à voix quasi inaudible, le cœur tambourinant dans ma poitrine à l’idée qu’elle se penche à la fenêtre et nous demande ce qu’on faisait, dans l’obscurité, couché l’un sur l’autre. Les rumeurs vont tellement vite dans une école ! Une fois la menace écartée, je me relevais en tendant ma main à Autumn pour la relever aussi, elle devait être bien tourneboulée avec tout ça. Je m’excusais encore puis la conduisit jusqu’à sa chambre. Je ne savais pas trop si c’était convenable d’y entrer avec elle et puis, peut être que ces colocataires dormaient…Elle n’avait pas l’air de cet avis puisqu’elle ouvrit la porte en grand et m’entraina à sa suite. Finalement toutes les chambres étaient les même après tout. Je regardais autour de moi, ne pouvant m’empêcher d’être curieux, c’était la première fois que j’entrais dans la chambre d’une de mes camarades. Son espace était décoré de façon girly avec des piles de magazine de mode, de photo et tout un tas de trucs.


-Bon bah te voila arrivée…Je vais y aller moi il se fait tard et puis je ne voudrais pas déranger tes coloc !

Je me frotte les cheveux, toujours un peu gêné comme à mon habitude. J’ai pourtant fait des pas de géant ce soir quand j’y repense. Demain je vais sûrement me morfondre en me disant que j’ai été super présomptueux. Je relève les yeux et croise le regard d’Autumn, on est super près l’un de l’autre en fait et je remarque que le rouge de ses joues fait ressortir la couleur de ses yeux et la profondeur de son regard. Il ne m’en faut pas moins pour repenser au moment où elle m’a volé un baiser sans que je ne demande rien. Non, n’y pense pas Fen ! Ce n’était qu’un jeu, une plaisanterie. Les mots s’échappent de ma bouche, comme un reflexe nerveux.


-Pour tout à l’heure sur le pas de la porte, tu as du me trouver un peu froid ou bizarre. C’est juste que…je ne peux pas me forcer à être celui que je ne suis pas. Je ne serais jamais un gars plein d’assurance qui fait tomber les filles. Surtout une fille comme toi, je te respecte bien trop pour ça.

Sur mes derniers mots, j’ai l’impression que nos visages se sont encore rapprochés. D’un coup je meurs de chaud mais je n’étouffe pas, mon cœur va exploser mais je suis à l’aise avec ça. Je m’approche comme si je ne contrôlais plus mon corps, elle semble faire de même, ou peut être que je l’imagine, c’est sûrement l’alcool. Nous sommes vraiment proches et je n’arrive plus à penser correctement, tout se brouille dans ma tête et les pensées fusent dans tous les sens. Et soudain, elle blêmit se penche au dessus de la poubelle et vomit. Elle reprend son souffle et recommence, quand elle peut enfin se redresser je lui tends un élastique qui était posé sur sa table de cheveux et fonce dans l’entrée à la recherche d’un seau ou d’une bassine. J’empoigne ce que je trouve et retourne dans la chambre avec une bouteille d’eau sous le bras.


-Tu veux que je dorme par terre pour m’assurer que tu ailles bien cette nuit ?! J’aurais dû m’assurer que tu ne boives pas autant je suis désolée ! Tu ne te sens pas trop mal ? Tiens boit de l’eau, et je t’ai amené ça si tu as besoin de…enfin tu sais quoi.

Je pose la bouteille au pied de son lit et lui tends la bassine. C’est un signe du destin ? Que se serait-il passé si elle n’avait pas été malade ? Ou plutôt si elle n’avait pas bu…il est clair que c’est l’alcool qui l’a mise dans cet état, et elle aurait pu regretter la fin de la soirée. Enfin, à supposer qu’il se soit passé quelque chose. J’étais mort de honte à l’idée qu’elle aurait pu m’embrasser et le regretter le lendemain. Une fois couchée, je rabattis la couverture sur elle rapprocha la bassine de la table de nuit. Je sortis le sac poubelle, le noua et partit le déposer à l’extérieur du cabanon. Décidément, quelle soirée…
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'






Hypocrite. You are the one who has made your heart a prison.

Message Dans Re: So, you are my Nemesis. | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement :: Extérieurs :: Jardins-