predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé]




Partagez | 
 


 Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé] | le Dim 24 Juil 2016 - 14:52
What's yours is mine
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae, Aiden, Min Jee, Autumn, Shannon, Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Dino Cavallone Katekyo Hitman Reborn / IRL : Lucky Blue Smith
Âge, classe & année : 20 ans, 9D

Prism' : 526

Messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2016

What's yours is mine
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Would you be happier if you were someone together ~
feat. Song Luli Carroll
Il faisait beau, il faisait chaud, en plus le week-end venait de commencer. Ou plutôt allait commencer mais quoiqu'il en soit ça ne changeait pas grand chose au fait que j'avais l'intention de sortir ce soir. Après tout quoi de mieux que sortir boire un verre, danser et faire la fête jusqu'au bout de la nuit pour relâcher la pression de la semaine et bien commencer le week-end ? Bon après bien sur fallait pas espérer pouvoir se réveiller avant midi voir 14/15h ni même espérer être capable de travailler le samedi dans la journée mais au final c'était un mal pour un bien. Si j'avais bien appris quelque chose c'est que passer tout son temps à travailler comme un taré c'était inutile. Il fallait savoir lâcher prise, se détendre pour être plus apte a travailler par la suite. Et une fois qu'on avait trouvé le bon équilibre c'était parfait ! Et c'était pour ça que le samedi c'était généralement détente le matin et l'après midi j'allais a mon boulot mais c'était tranquille. C'était d'ailleurs à cause de ce boulot que je sortais le vendredi, parce que j'avais réussis à négocier mes horaires de sorte à ne pas travailler le vendredi soir. Enfin bref, la c'était 18h et je venais de sortir de mon boulot. Juste le temps de rentrer me changer au bungalow, manger un truc et éventuellement trouver quelqu'un aussi qui voudrait bien sortir avec moi. J'aurais bien demandé a Orion mais Orion avait Alexis, Delphia... Delphia c'était pas sur qu'elle veuille bien sortir avec moi et je savais jamais vraiment à quoi m'attendre. Je me hâtais de rentrer au bungalow et avalais une grosse salade calé devant un film. L'avantage de l'été c'est que ça coupait naturellement l'appétit du coup manger était plus rapide finalement puisqu'une salade c'était rapide et pas très compliqué. Se préparer en revanche on ne pouvait pas dire que c'était aussi rapide parce qu'il faisait chaud et du coup une bonne douche glacée s'imposait avant de changer de fringue. Mais en 45 minutes j'étais près et dehors, entrain d'arpenter les allées des dortoirs pour aller en ville.
Maintenant il manquait plus que quelqu'un avec qui sortir parce que pour une fois, sortir et draguer ne m'intéressait pas vraiment, j'avais juste envie de passer un bon moment avec  un ou une amie. Aussi lorsque je tombais sur Song, mon ancienne marraine, je m'approchais d'elle rapidement en souriant.

— Coucou ! Ça va ? Toi aussi tu sors ce soir ?

C'était peut être hâtif comme conclusion mais en même temps ceux sortaient à 19h30/20h, seul sortaient rarement pour aller s'acheter a manger ou aller en cour. Ils sortaient soit pour aller manger, soit pour aller boire/s'amuser en ville, soit pour aller travailler parce qu'ils avaient un boulot de nuit.  Si Song sortait pour manger ou pour travailler c'était cuit mais y avait toujours la possibilité qu'elle sorte pour passer une bonne soirée et la connaissant c'était tout à fait possible.

— Ca te dit pas qu'on aille boire un verre tout les deux ? Seul c'est un peu triste et à deux on pourra verser des trucs genre wasabi dans les verres des autres et se foutre de leur gueule quand ils boiront ? Je te jure ça détend vraiment !  





Robin parle en #4B0082
   
Message Dans Re: Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé] | le Ven 29 Juil 2016 - 12:48
sinking like a siren that can't swim anymore
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Wolfy, Lily † Niniels
Féminin Personnage sur l'avatar : Taiwan (APH) || Chloe Bennet (IRL)
Âge, classe & année : Ex-D Apprentie prof de maths (2e sup) + prof principale de PUMA ▬ 23 hivers (10/01)

Prism' : 1108

Messages : 146
Date d'inscription : 02/01/2016

sinking like a siren
that can't swim anymore
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


happier with a friend and a drink
But if you close your eyes, / Does it almost feel like / Nothing changed at all? ♫♪ Δ Bastille (Pompeii)

Regret. Secrètement voilé, sagement dissimulé, totalement caché. Comédienne. Tu l’as toujours été mais, tu ne pensais pas l’employer autant dernièrement. Et surtout à ton poste de prof. Tu es entière, même dans tes mensonges. Mais voilà : depuis l’arrivée de la Muggle Harpy, tu es ce que tu n’es pas. Depuis quand obéis-tu ainsi ? Depuis quand l’adolescente rebelle est une enfant sérieuse ? Depuis toujours au fond… l’école militaire t’aimait bien pour cela. Et dans l’ensemble, tu as bien voulu accepter les règles tant qu’elles ne t’empêchaient pas de vivre comme tu l’entends. Vous en avez discuté avec Grumpy Owl et il t’a demandé de faire profil bas – cela changerait – et de suivre les indications de la Vice-Directrice. Du moins, si tu voulais garder sa place à Prismver. Pincement au cœur alors que ton poing s’est serré, refusant ce départ anticipé. Cette île est ta maison mais chambouler toute ta famille pour satisfaire les envies d’une étrangère… tu as du mal. Tu pensais t’habituer à elle, la comprendre et la détourner de ses projets. Mais elle semble imperturbable.

Alors tu te remplies de regrets. Tu ne voulais pas punir cet élève dont le pouvoir lui a juste échappé. Tu ne veux pas durcir tes notes alors que certains élèves font d’énormes progrès. Tu ne voudras pas proposer un changement de classe si tu en vois un mal agir pour dire non au système. Car tes élèves, tu les aimes bien, et tu penses qu’ils méritent mieux. Tu es donc fatiguée autant qu’agitée, tu ne veux pas retourner à tes copies et encore moins à ton lit. Tu traverses le hall, t’étant décidée à aller boire un coup et noyer les problèmes. Pour ne pas changer tes habitudes. Peut-être que Mony aura du temps à t’accorder… cela aussi sera un bon moyen de dériver. Tu te retournes en reconnaissant la voix de Sunny Bird et lui souris quand il s’approche de toi. Tu aimes beaucoup ton ancien filleul et tu as du mal à te dire que ce n’est plus le cas parfois... Enfin, d’un autre côté, il a été plus ton parrain que toi sa marraine à certains moments, notamment lors des soirées des jaunes qui avaient débordé…

« Hey Robin ! Je vais bien et toi ? Tu fais un signe vers la sortie et reprends ta marche à côté de lui : Et évidemment que je sors ! Quelle question ! Song Luli Carroll est toujours de sortie. » Tu ris doucement alors que vous allez quitter l’enceinte du Pensionnat. S’il y a bien quelqu’un qui sort dès qu’elle le peut, c’est bien toi. Et c’est de notoriété publique. Alors Robin… il le sait tout à fait. Tu éclates de rire à sa proposition tout en imitant un air choquée et totalement prude qui ne te correspond pas du tout. « Oh mais… Birdy ! Je croyais avoir été une bonne marraine : comment peux-tu être aussi farceur ? Me voilà… Oh ! Toute choquée ! Elle se penche vers lui et glisse avec un sourire bien trop mauvais : C’est une idée parfaite. Allons-y vite ! »

Avec les dons de contrôle de l’alcool et d’ordre d’absolu, en étant deux jeunes esprits facétieux, vous étiez et êtes encore un duo qui embête son monde pour votre plus grand plaisir. Et, si ce n’est pas aux soirées des jaunes, c’est la ville qui reste votre meilleur terrain de jeu. Vous finissez par atteindre le quartier festif. Qui est rempli, d'habitants comme de touristes, mais l’atmosphère semble avoir changé et ne pas pouvoir revenir à la normale. Tu te tournes vers lui : « Tu veux qu’on se pose au Neverland ? Ou bien… On va au Ravendor. Y a une bonne ambiance et juste à côté, on trouvera notre stock de wasabi au Yamatora. » Regard interrogatif. D’une part, tu connais les proprios du jap ; d’autre part, Sunny Bird peut les pousser à donner leur stock sans rechigner. Pour le coup, tu devrais ressentir de la gêne à ce vol programmé avec de la magie mais cela ne t’affecte pas. Le nombre de kilos de wasabi gâché car donné à ceux qui n’en mangent pas… autant que ce soit utile pour une fois. Tu souris à Robin, heureux de l’avoir trouvé sur ton chemin. Votre dernière leçon de chinois remonte à quelques temps et la soirée des jaunes où vous vous êtes vus, également, surtout depuis qu’il est passé en A. Tu veux tromper des gens mais surtout discuter avec lui, comme avant, au temps où il était ton filleul.
friday 3 june Δ ft. Robin Δ © GASMASK


— I can't remember the verse
Your songs remind me of swimming, Which I forgot when I started to sink Dragged further away from the shore, And deeper into the drink Sat on the bottom of the ocean, A stern and stubborn rock 'Cause your songs remind me of swimming, But somehow I forgot, I was sinking and now I'm sunk, I was drinking and now I'm drunk × code by lizzou.
Message Dans Re: Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé] | le Dim 21 Aoû 2016 - 16:22
What's yours is mine
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae, Aiden, Min Jee, Autumn, Shannon, Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Dino Cavallone Katekyo Hitman Reborn / IRL : Lucky Blue Smith
Âge, classe & année : 20 ans, 9D

Prism' : 526

Messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2016

What's yours is mine
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Would you be happier if you were someone together ~
feat. Song Luli Carroll
Évidemment qu'elle sortait et ça m'enchantait. Et ma proposition avait l'air de beaucoup lui plaire aussi d'ailleurs malgré son air faussement choqué. C'était pour ça que j'adorais sortir avec elle, sortir boire avec elle pour être plus précis. Après tout c'était beaucoup plus fun quand quelqu'un me suivait dans mes conneries ou que ce quelqu'un initiait des conneries et que je la suivais, au choix. Mais c'était peut être juste parce que c'était Song ? Après tout elle était unique. Enfin bref, le principal était qu'il y avait toujours l'un de nous deux pour trouver une super idée pour s'amuser et ces soirées épiques illuminaient notre soirée généralement. Aaaah que ces soirées chez les D me manquaient. Mais bon d'un autre côté nos soirées de beuverie avec Song n'avaient rien à envier au soirée des D. On fini par arriver au Quartier Festif, assez plein ce qui n'était plus trop étonnant à présent bien que j'ai encore du mal a savoir si c'était positif ou négatif.

— On peut aller au Ravendor après avoir fait un tour au Yamatora c'est parfait comme ça.

Direction le Yamatora. Cette pensée me rappela que ça faisait un moment qu'on avait pas fait ce genre de soirée et même un moment qu'on ne c'était pas vu tout court, c'était dommage et il allait falloir changer ça. Mais pas demain parce que demain on risquait de ne pas trop être en état. Une fois arrivée au Yamatora, le reste ne fut pas si compliqué que ça. Le restaurant était bondé, les serveurs occupés, j'avais juste eu a chopper un employé qui s'occupait de la caisse et a lui demander gentiment de me donner plusieurs échantillons de Wasabi. De toute façon y en avait plein qui ne les mangeaient pas ce qui faisait pas mal de reste et certains les ramenaient chez eux donc quelques uns de plus ou de moins ne changeraient pas grand chose. Et nous en revanche on s'en servirait de se wasabi. C'est fou combien ce pouvoir était pratique.

— Et voilà on a ce qu'il nous faut ! En plus le leur il arrache bien c'est parfait !

Avec regret, on quitte les bonnes odeurs de volaille et de nourriture frite dégagé par le resto pour s'engouffrer dans bar. Musique, odeur d'alcool, éclat de voix et de rire, étrangement ce genre d'endroit m'apaise. Ça sonne le début du week end, la détente, la liberté. J'attrape Song par le bras et l'entraine à travers la foule jusqu'au bar qui commence à bien se remplir. Ça allait en faire des candidats. Je tourne la tête vers Song, un sourire sur mon visage et me penche vers elle pour lui parler.

— Il semblerait qui ai pas mal de touriste, c'est pas beau ça ? Ils vont rien comprendre a ce qui va leur arriver !

Je m'installe au bar au côté de Song, commande une bière et commence a balayer les alentours du regard à la recherche d'une bonne cible. Sans oublier de glisser quelques sachet de wasabi à Song.





Robin parle en #4B0082
   
Message Dans Re: Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé] | le Dim 9 Oct 2016 - 15:11
sinking like a siren that can't swim anymore
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Wolfy, Lily † Niniels
Féminin Personnage sur l'avatar : Taiwan (APH) || Chloe Bennet (IRL)
Âge, classe & année : Ex-D Apprentie prof de maths (2e sup) + prof principale de PUMA ▬ 23 hivers (10/01)

Prism' : 1108

Messages : 146
Date d'inscription : 02/01/2016

sinking like a siren
that can't swim anymore
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


happier with a friend and a drink
But if you close your eyes, / Does it almost feel like / Nothing changed at all? ♫♪ Δ Bastille (Pompeii)

Excitation. Tu es une gamine, ma chère Songli, à rire d’avance à tes méfaits en compagnie de ton ex-filleul. Voir avec quelle facilité vous vous êtes procuré le wasabi au Yamatora n’a fait que renforcer le plaisir de la future farce. Tu as jeté un regard gourmand aux plats japonais mais tu suis ton ami au Ravendor où l’ambiance est différente mais en mieux. Des discutions peu claires et des lumières tamisées, des éclats de rires et de verres trinquant, la même bonne humeur en plusieurs langues… et vous allez pimenter tout ça ! Tu jettes un regard malicieux aux sachets verts que Bird t’a filé, tu en glisses certains dans la poche de ton short noir mais pendant un temps, tu en gardes un dans ta main, le faisant passer entre tes doigts, avant de le glisser avec les autres. La musique est jazzy et agréable et tu dodelines aisément de la tête, ton pied battant la mesure sur le bas de la chaise haute où tu te perches. Comme le blond, tu observes la salle d’un œil observateur et farceur à la recherche de vos cibles. Le nombre croissant de touristes vous assure une bonne sélection.

Le barman vous demande ce que vous désirez et tu réponds la première, avec le ton de la confidence : « Dis-moi… il te reste bien de l’absinthe ? Ne nie pas Dam. Sers moi un "La Mort dans l’Après-Midi" et pour mon ami… – tu laisses Sunny Bird préciser – ... Merci beaucoup Damian. » Le brun qui était hésitant sourit finalement : vous en avez échangé des verres et il admire beaucoup ta résistance à l’alcool : il va s'exécuter. Aussi, vous vous connaissez assez pour qu’il sache que tu retiens peu les noms des gens et apprécie donc cela comme un privilège. Il se retire pour aller chercher les commandes, après avoir plongé ses yeux bleus verts dans le brun des tiens. Vous avez ainsi conclu tacitement de se voir plus amplement après. Ton attention revient sur un couple de touristes chinois. Même si la majorité des clients ne doivent pas les comprendre, tous saisissent que leur discutions est houleuse. Tu prends ton verre, caressant du bout des doigts la main halée de Dam pour le remercier et fais un léger signe à Robin de te suivre. Vous vous approchez du couple en longeant le bar, entendant plus distinctement ce qu’ils disent. Tu te retournes vers ton jeune ami et l’incites à écouter d’un murmure amusé : « Birdy, tu as révisé ton chinois ? »

L’homme accuse sa compagne de tromperie mais celle-ci pointe le fait que monsieur n’a qu’à être plus en sa compagnie qu’au travail. Il réplique qu’ils font ce voyage pour se retrouver justement, surtout que ce n'est pas n'importe quelle île : elle est magique ! Ils se dirigent dangereusement sur la critique de l'existence ou non de la magie, il est donc temps d’intervenir. Tu échanges un regard avec le blond et sourit, malicieusement. Tu déclenches ton don pour stabiliser ton alcoolémie puis bois goulûment ton verre, souriant de délice, avant de lâcher en chinois juste assez fort pour qu’ils entendent : « Je ne l’aurai jamais cru mais… ça marche ! Ces potions sont un délice… Et… » Tu te tournes vers Sunny Bird, gardant un accent chinois alors que tu parles anglais : « Jeune homme… c’est vrai ce que vous m’avez dit ? Il faut boire… cul sec et tous les problèmes disparaissent ? Surtout en… amour ? » Tu joues la cliente qui se fait arnaquer mais la cliente convaincue quand même.

Puis tu te tournes vers Damian qui a suivi la scène sans pleinement la comprendre. Tu lui demandes, toujours en anglais mais avec ton accent, levant ton verre en exemple : Monsieur, vous en avez d’autres ? » Le barman se penche vers toi : il a confiance mais te connait assez pour savoir que tu n’es pas toujours la plus innocente des clientes. Tu frôles discrètement sa main puis son poignet, vos regards liés alors que tu lui glisses dans un murmure que oui, « il veut faire ces verres et que cela te fera plaisir et que son but est de réaliser les souhaits de ses clients », ton don se déployant en lui peu à peu. Il a l’alcool joyeux et obéissant, le meilleur pour toi, la manipulatrice d’alcool et de personnes. Il te délaisse pour s’exécuter, avant de servir six verres à la couleur verte opalescente, doux mélange d’absinthe et champagne… quoi que l'absinthe semble plus chargée que la normale, adaptée à ta propre résistance. Qu'il est gentil, ce Damian. D’autres clients l’attendent à l’opposé du bar et il te quitte à regret, même s’il sourit, devenu ivre par tes soins. Alors qu’il s’est détourné, tu glisses d’une main experte et rapide le wasabi dans quatre verres, laissant les deux derniers pour toi et Robin. Les touristes chinois se rapprochent de vous deux, curieux, demandant quel est ce breuvage.

Tu leur réponds que c’est une spécialité locale à base de feuilles du Grand Arbre de la Haute Place – dont tous les touristes ont entendus parler comme arbre à souhaits – et qu’il est magique. Ils zyeutent avec méfiance le breuvage et tu bois le tien de nouveau cul sec, usant de ton don pour ne pas sentir l’alcool trop fortement monter. Tu souris, tes yeux brillent, tu exprimes en chinois : « Et quelle douceur ! C’est de la paix et de l’amour liquide ! Et gratuit ! » Tu t’empares du bras de Robin et t’éloignes avec lui sur un extravagant « Allons changer le monde ! » vers une table cachée derrière un pilier. Vous vous penchez pour observer votre farce, tout en restant juste assez loin pour ne pas vous faire attraper une fois les verres terriblement avalés. Le meilleur serait qu’ils boivent vraiment d’un coup, l’absinthe et le wasabi devenant le mélange explosif par excellence ! Tu précises d’ailleurs à Sunny Bird de faire attention, qu'il ne s'embrase pas la gorge en buvant l'alcool réputé si costaud qu'il a été interdit dans de nombreux pays. Tu ris de manière machiavélique en voyant vos victimes se faire piéger.
friday 3 june Δ ft. Robin Δ © GASMASK


Hrp : Désolée du retard. Baisse d'activité ><
J'espère que ça te conviendra o/


— I can't remember the verse
Your songs remind me of swimming, Which I forgot when I started to sink Dragged further away from the shore, And deeper into the drink Sat on the bottom of the ocean, A stern and stubborn rock 'Cause your songs remind me of swimming, But somehow I forgot, I was sinking and now I'm sunk, I was drinking and now I'm drunk × code by lizzou.


Dernière édition par Song Luli Carroll le Dim 4 Déc 2016 - 15:44, édité 1 fois
Message Dans Re: Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé] | le Dim 20 Nov 2016 - 7:36
What's yours is mine
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae, Aiden, Min Jee, Autumn, Shannon, Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Dino Cavallone Katekyo Hitman Reborn / IRL : Lucky Blue Smith
Âge, classe & année : 20 ans, 9D

Prism' : 526

Messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2016

What's yours is mine
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Would you be happier if you were someone together ~
feat. Song Luli Carroll
Un la mort dans l'après-midi hein ? Ça c'était du nom pour un cocktail et même s'il ne m'était pas inconnu, ce nom me surprenait toujours autant. Ça m'intriguait et pourtant je n'avais pas encore goûté cette mystérieuse boisson. Je commandais une Tequila Sunrise et laissais faire du charme au Barman pour balayer la pièce du regard. On avait beau avoir le wasabi maintenant il fallait les victimes. Enfin non, les malheureuses victimes d'un incident plutôt. C'était assez machiavélique pensé comme ça et j'espérais que ça ne retomberais pas sur le barman ça serait dommage. M'enfin c'était pas vraiment mon soucis, ça serait étonnant qu'ils aillent se plaindre, surtout si ils sont persuadé qu'ils n'avaient juste pas apprécié le cocktail pas vrai ? Song m'entraina vers un couple de touriste chinois visiblement. Je tournais la tête vers Song en souriant, bien sur que j'avais révisé mon chinois. Les langues c'était toujours utile, surtout pour draguer. Bon ok j'adorais aussi les langues et drague ou pas j'aurais continué d'apprendre et travailler assidument les langues.

On s'approche des touristes, on les écoutes se disputer à cause d'une histoire de tromperie commise par sa femme. Personnellement j'étais du côté de la femme, après tout à quoi bon avoir un mari/petit ami si c'était pour que ce dernier passe sa vie au boulot et vous laisse seule ? Il s'attendait à quoi ? A ce que sa femme l'attende gentiment tout le soir sans rien dire et passe ses journées seule à se languir sans recevoir ni d'attention ni d'affection ? Fallait pas abuser les femmes avait besoin d'amour et si son mari n'était pas capable de l'aimer c'était logique qu'elle aille trouver quelqu'un d'autre qui lui serait capable de lui donner de l'amour et de l'attention. Bon après on était pas non plus ici pour juger mais je n'aurais aucun regret à lui jouer une farce. Song donna le top départ et notre comédie commença. Elle parlait chinois avait tant d'aisance, j'espérais vraiment un jour être capable de parler comme ça sans avoir a chercher mes mots ou à réfléchir. Je lui répondis

— Oui exactement ! Si vous ne me croyez pas attendez quelques minutes et vous verrez par vous-mêmes, cette boisson est un véritable miracle vous verrez !

Aaah, je ne me lasserais jamais de ces comédies avec Song c'était toujours si divertissant ! Pendant qu'elle retournait chercher les verres je me tournais vers les touristes, leur souris, me mit à leur parler de comment cette miraculeuse boisson avait résolu un problème à propos de ma petite amie. Je leur racontais comment depuis que je buvais cette boisson, nous étions heureux avec ma petite amie et que même si ça semblait farfelu ça marchait et que c'était tout ce qui comptait parce que les relations était compliqués et cette boisson était le coup de pouce qu'il fallait. Le tout en chinois bien sur, ça impressionnait toujours plus quand un étrangers parlait la langue de la personne à laquelle il s'adressait. Ça mettait plus en confiance aussi et c'était justement ce dont j'avais besoin. Song ramena les verres avec le wasabi dedans pour nos chers touristes. Je pris un verre et laissait Song expliquer quel était cette fameuse boisson. Elle n'était peut être plus ma marraine mais elle était toujours un niveau au dessus, j'en avais des choses à apprendre encore. Je me laissais entrainer par Song le sourire aux lèvres.

— Mais bien sur, allons-y !

Je souhaitais bonne chance aux touristes et on s'éloigna vers une table caché derrière un pilier aka la planque parfait. Suivant les conseils de Song je bu mon verre tout doucement gardant un oeil sur les touristes et quand ils portèrent le verre à leurs lèvres je posais le miens. Et j'avais bien fais parce que si la femme posa rapidement son verre en faisant la grimace, son mari ou compagnon lui vida le verre d'un trait et devint très vite rouge, se mettant à tousser et cracher. Olala j'avais bien fais de poser mon verre sinon je me serais probablement étouffé en buvant. Je me reculais un peu plus pour mieux me cacher derrière le pilier pendant que je faisais mon possible pour ne pas rire trop fort.

— God c'est génial ! La tête qu'il à fait ! Je vais mettre ça dans la liste des trucs à refaire ! On recommence ? Peut être pas ici par contre les gens risquent de plus nous croire





HRP : Désolée du temps de réponse ! Je me suis laissée déborder x)



Robin parle en #4B0082
   
Message Dans Re: Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé] | le Lun 24 Avr 2017 - 0:35
sinking like a siren that can't swim anymore
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Wolfy, Lily † Niniels
Féminin Personnage sur l'avatar : Taiwan (APH) || Chloe Bennet (IRL)
Âge, classe & année : Ex-D Apprentie prof de maths (2e sup) + prof principale de PUMA ▬ 23 hivers (10/01)

Prism' : 1108

Messages : 146
Date d'inscription : 02/01/2016

sinking like a siren
that can't swim anymore
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Happier with a friend
and a drink
Black Panda & Sunny Bird
But if you close your eyes, / Does it almost feel like / Nothing changed at all? ♫♪ Δ Bastille (Pompeii)

Farce. Bien construite bien que pas mal improvisée, les victimes ne pouvant que constater le piège qui leur tombait dessus, lentement prisonniers en y étant empêtrés. Tu es fière de vous et fais un high five à ton ancien filleul qui t’a bien aidé sur ce coup-là. Tu lèves ton verre en soufflant dans un rire ironique « A l’amour et l’alcool ! » et trinque, puis bois cul-sec ton absinthe. Tu t’étais préparée et encaisse le breuvage de feu qui dévore ton œsophage et répand sa chaleur dans tout ton être. Tu te sens bien. On surnomme l’alcool issu de la fermentation « eau-de-vie » pour une raison… et chez toi, c’est saisissant. L’alcool t’anime, t’enflamme, te rend vivante. Tu te sens prête à refaire le monde et la phrase que tu as sortie dans ton jeu n’est peut-être pas si anodine…

Et peut-être également que tu laisses plus le liquide t’affecter que tu ne le dis… que tu ne le crois. Car tu veux juste t’amuser et oublier. Profiter de ces soirées a toujours été un moyen de nier tes journées. Avec Sunny Bird à tes côtés, tu sens que tout pourrait arriver ce soir. Et même plus : que tout doit arriver ce soir. Pour que ça vaille le coup. De vivre. Pour justifier de boire coup sur coup. A en être ivre. Alors tu réponds à ton filleul « A refaire et re-refaire ! On ne s’en lasse pas je pense… te troller les gens innocents. Ton sourire fin est mauvais mais le plaisir qui brille dans tes yeux empêche de vraiment t’en vouloir. Tu es une ado dans un corps d’adulte et on te pardonnera toujours tout. Je pense qu’on peut faire un dernier petit coup avant de se faire choper oui, haha ! » Tu finis de rire discrètement et regardes autour de toi, tel un chasseur à l’affut dans la jungle de fauteuils en cuir et de tables métallisées…

Tu remarques une rouquine, accoudée seule de l’autre côté du bar. Elle fixe son curaçao dont le niveau bleuté ne semble pas diminuer. Elle tente de se concentrer sur sa boisson mais c’est plus par volonté d’ignorer deux dragueurs qui pensent que vendredi, tout est permis. Tu te sens désolée pour eux car… quand on se sait peu doué, il faudrait mieux abandonner. Et laisser faire les pros… des gens comme toi en somme. Mais tu n’es pas seule et cette proie ne te semble pas destinée. Tu te retournes vers Sunny Bird, plissant les yeux, voyant déjà la scène. Après un petit coup de menton vers la jeunette, tu lui murmures : « Tu aimes toujours autant les filles de feu je présume ? Tu te sens de faire le chevalier blond et de troller quelques dragons dragueurs ? Je suis persuadée que ton don va aider… mais je ne peux résister à participer… »

Tu te lèves, te déplaces, te déhanches. Tu souris à la rousse mais encore plus aux jeunes hommes, passant entre les deux pour récupérer une nouvelle absinthe. Te penchant au dessus du bar, d’un geste maladroit tu t'emparres du verre et le lâches au sol dans un éclat tout théâtral. Tu te baisses pour éponger et ramasser quelques morceaux bien que le verre aie bien resisté, bientôt rejointe par le grand brun et le petit châtain. C’est qu’ils semblent craindre que tu te blesses en touchant du verre… Ils devraient plus craindre pour leur chair. Tu souris et les remercies, t’aidant de leurs serviettes de coton bleu et doré, frôlant distraitement leurs poignets. Tu connectes ton don à leur sang, animant l’alcool qui s’y loge. Mais tu es plus ivre toi-même que tu ne le crois. Et ta fatigue liée à la Vice et aux cours est plus tenace que tu ne le nies. Alors ton contrôle t’échappe. Et ils échappent au tien.

Finalement tu t’éloignes avec un autre verre et remarques qu’ils ne subissent pas un alcool joyeusement stupide. Mais plus un colérique acide. Tu serres les lèvres, chassant ta part de responsabilité… sans réussir à délaisser l’amertume de ta culpabilité. Tu repousses la faute ainsi que la solution, espérant que ton blond de filleul sera plus réactif. « Ça s’emballe on dirait… Tu veux toujours emballer ta belle ? Petite pause. Je crois qu’il n’y a rien à craindre… Tu es plutôt persuasif comme garçon… » Tu crées les problèmes mais tu ne veux pas vraiment les entretenir. Tu pourrais fuir – tu vas sûrement le faire – mais un je-ne-sais-quoi te retient encore. L’espoir que tout s’arrange… la curiosité que tout se dérange… l’envie de voir la fille aux anges. Hum. Un peu de tout cela. Tu n’as pas le pouvoir de lire le futur mais tu aimes le provoquer dès le présent, créant des catastrophes aux allures de fêtes. Toujours tu t’en amuses.

Tu ne devrais pas mais, pensant donner un peu de courage à ton ancien protégé, tu fais pétiller son alcoolémie par ta magie. Tu es bien trop accro à ton don et ta bienveillance se mue en transe égoïste quand tu veux quelque chose. Ta tête bourdonne et tes yeux piquent : tu sens que tu abuses de ton contrôle mais tu le nies par une cascade de boisson qui brûle jusque dans tes veines. Sunny Bird va se lever et s’envoler, peut-être va-t-il emporter la rousse pour la soirée ? Tu te demandes bien quel jeu le blond va imaginer pour ridiculiser le duo. A cause – ou grâce – à Troll Raven, tu sembles en avoir connu mille mais ta joie enfantine rêve toujours d’une nouveau. Il y a un léger ralentissement dans l’air – réel ou perçu – alors que la scène s’enflamme de plus en plus. Les dragons se font vraiment agressifs… Tu croises les doigts pour que ton chevalier les pourfendre par sa Persuasion et espères que ni lui ni la princesse ne subissent tes malencontreux méfaits. Alala… Sorcière ivre que tu es, tu devrais parfois rester à tes cours et livres.


friday 3 june Δ ft. Robin Δ © Gasmask


HRP:
 


— I can't remember the verse
Your songs remind me of swimming, Which I forgot when I started to sink Dragged further away from the shore, And deeper into the drink Sat on the bottom of the ocean, A stern and stubborn rock 'Cause your songs remind me of swimming, But somehow I forgot, I was sinking and now I'm sunk, I was drinking and now I'm drunk × code by lizzou.
Message Dans Re: Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé] | le Mar 2 Mai 2017 - 12:03
What's yours is mine
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae, Aiden, Min Jee, Autumn, Shannon, Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Dino Cavallone Katekyo Hitman Reborn / IRL : Lucky Blue Smith
Âge, classe & année : 20 ans, 9D

Prism' : 526

Messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2016

What's yours is mine
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Would you be happier if you were someone together ~
feat. Song Luli Carroll
Song approuva l'idée de recommencer. En même temps ça aurait été étrange qu'elle refuse. Elle se retourna pour chercher la future proies et j'en fis de même, mon verre à la main que je ne tardais pas de terminer au moment ou mon regard se pose sur une jolie rousse. Je souris. Ce n'était pas ce qui manquait les filles mignonne dans cette salle et pourtant, celle que j'avais remarqué en premier c'était cette jeune femme aux jolies cheveux flamboyant. J'avais conscience que mon amour pour les rousses frôlait le fétichisme mais chacun avait son type, chacun avait quelque chose qui l'obsédait. Pour certains c'était les veines du cou,  pour d'autre c'était les mains, pour moi c'était les cheveux roux. Je tournais la tête vers Song qui avait remarqué la même personne que moi et lui répondis sans hésiter.  

— Quelle question ! Bien évidemment !

Je posais mon verre et suivis ma marraine. Je la regardais faire son petit numéro amusé et en profiter pour jeter un coup d'oeil rapide à la jeune femme et lui sourit pour la rassurer. Un nouvel coup d'oeil à Song confirma que les deux dragueurs relou avaient complètement délaissé la rousse pour se concentrer sur Song qui jouait clairement avec eux même s'ils n'en avaient pas conscience. Les pauvres, j'aurais presque pu avoir pitié d'eux, presque. A son signal je m'approchais des deux hommes, toujours le sourire aux lèvres.

— Alors les mecs vous avez vraiment envie que ces charmantes demoiselles vous voient ainsi ? Franchement piquer des crises de colère c'est tout sauf sexy et c'est pas avec ça que vous réussirez à charmer qui que se soit.

J'étais conscient que j'étais juste entrain de jeter de l'huile sur le feu, ce qui d'ailleurs marchait du tonnerre puisque ces deux énergumènes continuer de s'énerver de plus en plus. Et ça aurait pu être dangereux pour moi, parce que je devais avouer que je n'avais pas beaucoup de résistance physique ni même de force et si jamais une vrai bagarre devait éclater c'était sûr que je serais celui qui se fait lamentablement battre. Mais j'avais mon don. Et ça, ça faisait toute la différence. Parce que mon don je le maitrisais très bien, parce que mon don me permettait de faire n'importe quoi de n'importe qui. Une simple phrase. Un simple mot c'est tout ce qu'il suffisait.
Je m'accordais quelques seconde pour réfléchir à ce que je pouvais bien leur faire faire. Parce qu'avoir le don d'Ordre Absolu c'était cool, mais il fallait encore avoir une idée de quoi ordonner. Et je refusais d'impliquer d'autre clients de se bar. D'une part parce que ça faisait moins de cible potentielle pour nous. D'autre part parce que personne n'aurait aimé une duo de débile comme eux. Personne n'en avait envie certes, mais je n'avais pas besoin des autres au final. Un grand sourire s'étira sur mon visage et je me rapprochais des deux dragons comme disait Song, les fixant dans les yeux tours à tours. Ils allaient détester. Et moi j'allais adorer. Je les coupais dans leur élan pour demander leurs prénoms et même si ça les énerva encore plus, ils me les donnèrent tout de même. Prétextant que c'était pour que je me souvienne de ceux qui m'auraient 'appris à bien me tenir'.

—Vous avez pas l'air de comprendre à quel point vous être chiant et [/i]insupportable[/i] alors je vais vous aider. Vous allez vous calmer, vous regarder, et toi Jake tu vas draguer ton pote Alex et lui faire tout ce que tu avais prévu de faire à cette charmante demoiselle. Tous. Et maintenant. Bien sur Alex tu vas jouer le jeu. Vous pouvez changer de lieu pour la suite.

Je me reculais un peu pour admirer mon travail splendide. Le dénommé Jake avait commencé à jouer son numéro de dragueur juste après que j'ai fini de parler et il était vraiment à fond. Bien. Je tournais la tête vers Alex et me retrouvais, sans vraiment comprendre avec le nez en sang. Bon ok celle la je ne l'avais pas vu venir. Pourquoi est-ce que mon don n'avait pas marché sur lui ? Normalement ça aurait du. Normalement il devrait être aussi détendu qu'un moine bouddhiste et regardais son pote avec un sourire stupide aux lèvres alors pourquoi ? Heureusement pour moi Alex s'était rapidement désintéressé de moi pour repousser les avances de son pote qui était à fond dans son rôle. Heureusement pour moi la rousse s'approcha rapidement de moi et me tendit des mouchoirs que je m'empressais d'attraper pour empêcher le sang de couler. C'était pas très glamour mais c'était l'intention qui comptait non ? Et puis un mec en sang c'était sexy non ? Et au final je l'avais quand même aidé. Je demandais à la jeune femme de m'attendre quelques minutes et me dirigeais vers Song évitant soigneusement les deux hommes qui semblaient en être venu au poing pour je ne sais quelle mystérieuse raison. Et forcément quand une bagarre entre deux personne commençait dans un bar, ça finissait en bagarre générale, ce n'était qu'une question de temps avant que le reste du bar ne se mette à se taper dessus.

— C'est entrain de devenir fou ici, on ferait mieux de partir. Par contre si ça te dérange pas ça me plairait assez de partir avec Maggie, elle a beaucoup apprécié le coup de main.

Je lui fis un clin d'oeil et retournais après de ma rousse qui était tout aussi décidée que moi à quitter se bar.




Robin parle en #4B0082
   
Message Dans Re: Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé] | le Sam 16 Sep 2017 - 9:41
sinking like a siren that can't swim anymore
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Wolfy, Lily † Niniels
Féminin Personnage sur l'avatar : Taiwan (APH) || Chloe Bennet (IRL)
Âge, classe & année : Ex-D Apprentie prof de maths (2e sup) + prof principale de PUMA ▬ 23 hivers (10/01)

Prism' : 1108

Messages : 146
Date d'inscription : 02/01/2016

sinking like a siren
that can't swim anymore
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Hrp : Et voilà enfin ma réponse ! Les retrouvailles marraine-filleul sont donc finies~
Happier with a friend
and a drink
Black Panda & Sunny Bird
But if you close your eyes, / Does it almost feel like / Nothing changed at all? ♫♪ Δ Bastille (Pompeii)

Round. Le second et peut-être bien le dernier pour ce soir. Ton sourire s'élargit en voyant celui de ton filleul, toujours partant pour de nouveaux méfaits bien faits en ta vieille compagnie. Tu débutes le stratagème, avec facilité, et le laisse prendre la suite sur un chemin toujours accidenté. Tu sais bien que tu n’obtiendras pas la gemme, la récompense, mais tu peux pour ton Sunny Bird être ce petit coup de chance. Le chevalier blond part à la rencontre des dragons : ses coups d'estoc sont des des provoc’ et il obtient finalement leur nom, ignorant ceux que les autres lui donnent pour l'affaiblir.

Tu l'observes et ton sourire se fait plus simple, plus vrai. Encore qu'avec toi, on ne sait jamais. Tu n’as pas vu grandir ton filleul et même si tu n’as jamais été la marraine parfaite, une fierté quelque peu ridicule flambe en ton sein. Il est devenu aussi farceur que toi mais avec des valeurs que tu n’as pas : belle évolution de génération que voilà. Subitement, tes lèvres s'écartent pour laisser éclater le rire de ta gorge : quelle vengeance délicieuse, ton petit oiseau a confectionnée. Mais ton rire s’arrête net, quand un poing atterrit dans une tête. Légère grimace mais tu te retiens d’aller voir ton moineau, préférant laisser la rouge gorge venir d’elle-même dans le piège aux allures de sauvetage.

Les draguillons détachent leur attention des nouvelles tourterelles, entamant une danse étrange, entre attraction et répulsion. Cette violence semble contaminer l’air, annonçant une bataille générale et qui va coûter cher. Au fond de toi, tu te sais à l’origine de cette bataille qui vous échappe : tu voulais rire, que tu t’enjailles, mais tu perds au cap ou pas cap. Il faut vraiment te ressaisir, ton don n’est plus seulement une partie de plaisir…. et un jour, tu vas en souffrir. Tu quittes tes pensées quasi inconscientes sur ton don pour accueillir d’un clin d’oeil ton jeune tueur de dragons. Tu acquiesces, secrètement amusée et lui fait une accolade toute amicale avant de l’embrasser à pleines joues. “Profite bien de ton trophée, champion. Et à la prochaine, pour de nouvelles tromperies !

C’est fugace mais à bien penser au prénom Maggie, à bien regarder la rouquine toute mimi… cela semble te dire quelque chose. Impossible pour toi de repenser à toutes tes victimes passées mais un regard sur le sourcil froncé vers ta direction de la rousse, montre bien qu’elle se rappelle de la St Valentin, elle. Peut-être que toi aussi, même si ce n’est pas aussi clair. Peut-être pour ça que tu penses subitement à ton Corbac préféré. Léger soupir alors que la salle s’anime : cela fait quelques temps qu'il n’y a pas eu ici cette effet taverne où ça tape, où ça cerne. Mais tu peux te passer d’un nouveau round : tu fais au barman ton habituel salut militaire avec seulement l’index et le majeur, bois cul sec un cocktail resté entier sur une table et sors du Ravendor. La nuit ne fait que commencer et tu sais bien vers quel nid tu vas te réfugier.


friday 3 june Δ ft. Robin Δ © Gasmask


— I can't remember the verse
Your songs remind me of swimming, Which I forgot when I started to sink Dragged further away from the shore, And deeper into the drink Sat on the bottom of the ocean, A stern and stubborn rock 'Cause your songs remind me of swimming, But somehow I forgot, I was sinking and now I'm sunk, I was drinking and now I'm drunk × code by lizzou.
Message Dans Re: Would you be happier if you were someone together [Feat Song / Terminé] | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «ville & monde :: Quartiers :: Quartier festif-