predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Partners In Crime ft. Orion




Partagez | 
 


 Partners In Crime ft. Orion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans Partners In Crime ft. Orion | le Sam 3 Sep 2016 - 1:35
Everything's okay
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Allyson, Yu & Sven
Masculin Personnage sur l'avatar : Kuroko Tetsuya [KnB]
Âge, classe & année : 22 ans, Apprenti Doc (ex D,E,S et A-Sport/Médecine)

Prism' : 2266

Messages : 179
Date d'inscription : 11/10/2015

Everything's okay
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Partners In Crime


Tu lui devais bien ça à ton meilleur ami. Au cours de ces derniers mois, tu avais changé. Tu lui en avais fait voir de toutes les couleurs tout en tentant de toujours être là pour lui. Chose difficile avec les autres S sur le dos. T'étais fatigué de faire autant d'effort et d'utiliser autant ton pouvoir. Fatigué de passer ton temps à te souvenir des visages de chaque personne que tu as frappée, démontée mentalement, sous les ordres du Ranker.
Avant, tu attirais les gens comme le miel les abeilles. Désormais, tu fends la foule tel Moïse, sans jamais personne à tes côtés autre qu'un S. Quand tu as quelqu'un à tes côtés. Voilà le prix à payer pour être tranquille.

T'avais ce pari avec Ashton sur un coup de tête, lorsque tu étais encore instable. Et depuis désormais deux mois, tu avais cette cravate violette cachée dans ta chambre. Aujourd'hui, elle était posée devant toi, ta cravate dorée nulle part en vue.

Normal. C'était désormais ton meilleur ami qui la possédait. Il pouvait en faire ce qu'il voulait. La brûler, la conserver, tu lui laissais le choix.

Et tu n'avais pas mentit dans ton LMS. Tu paniquais.

T'étais effrayé à l'idée de quitter ta zone de confort. Les A, c'était tout ce que tu détestais, tout ce que tu te battais contre. Et pourtant, tu allais les intégrer à la rentrée.

Tes mains tremblent, enfouies dans les poches de ce sweat-shirt toujours trop grand pour ta carrure nouvellement fragile. T'avais toujours des problèmes d'alimentation. Des journées passées sans manger parce que t'avais pas le moral à ça. T'étais même pas sûr de vouloir aller chez les A finalement.

T'es fatigué. T'as pas dormi la nuit dernière. Stressé. Angoissé.

Angoissé à cause de cette lettre qui t'es parvenue. Tu n'ose pas y croire. Un internat médical dans un hôpital Américain. L'une de médecin y est spécialiste dans les blessures liées à la magie et, en entendant parler de ton cas, a souhaité l'étudier tout en offrant une possibilité d'avenir après un passé assez sombre pour repousser la majorité des écoles.

Parce que c'est ta dernière année et que tu dois penser à ton avenir, tu avais sérieusement considéré la chose, te refusant pour le moment de croire à cette promesse de guérison.

T'avais besoin de ton meilleur pote maintenant, pour te guider. Pour lui confier ton secret.

Tu ne voulais pas que cela se sache. Après tout, tu faisais déjà assez peur au gens comme ça maintenant. Pas la peine de leur dire que tu allais devenir médecin. Pas la peine du tout.

Peut-être que tu le dira à Leann. C'est un peu grâce à elle et ses cours tout ça.

Mais pour le moment t'es stressé.

Assis par terre, tu tente de détruire du regard cette immonde cravate violette dont tu es pourtant fier.


▬ La couleur ne me vas pas en plus...







I ain't at home, home's where I'm going
I close my eyes to see
I'll take my throne, lay it on a mountain
And make myself a king

Message Dans Re: Partners In Crime ft. Orion | le Jeu 8 Sep 2016 - 17:49
A sun that never sets
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Phoebus C. Zafón •• Bérénice A. Endor •• † Ansel & Piers
Masculin Personnage sur l'avatar : Percy Jackson (fanart) // IRL : Trevor Wentworth.
Âge, classe & année : • 21 ans • D • 10ème •

Prism' : 4771

Messages : 420
Date d'inscription : 01/02/2016

A sun that never sets
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:











Surpris. Non pardon, choqué est plus juste.
Il fallait allait retrouver Colton.
C’était clairement la seule pensée qui réussi à se frayer un chemin assez fluide et a réussir à allumer l’ampoule de ton esprit si embrouillé. T’imaginais bien la panique dans l’esprit de ton bro’, mais faut avouer que toi aussi tu ne savais plus vraiment où tu devais te positionner. Les derniers mois de votre relation avaient été plus ou moins compliqués… On dirait qu’on parle d’un vieux couple, ce qui est peut-être le cas au bout du compte.

T’enfiles rapidement un t-shirt, glisse tes pieds nus dans les tongs à l’entrée de la porte de ta chambre et tu t’en vas, gueulant a ceux de ton bungalow que tu sors, alors que le couvre-feu est passé. Le numéro douze n’est pas très loin et sur le court trajet tu te permets de penser à tout ce qu’il y a eu entre Colton et toi depuis… et bien depuis qu’il est en S.
Ce fut dur Orion et rien que d’y penser c’est compliqué, ça te laisse un goût amer dans le fond de la gorge. Persistant. Pourtant tu regardes droit devant et serres bien fort la cravate dorée dans la poche de ton jogging –oh oui tu as une dégaine de gros gros beauf– qui vit ses derniers instants.

Tu entres sans toquer dans le bungalow et te diriges presque immédiatement en direction de la chambre de Colton, sans te soucier de s’il y a ses colocataires ou non. Étrangement tu sais là quelle c’est, malgré que tu ne sois rarement, pour ne pas dire jamais, venu le visiter depuis qu’il est dans ce bungalow. La raison de cette connaissance est que Chrissy tout comme Leann habitent ici et disons, qu’elles ont gardées un œil bien veillant sur lui, pour toi et aussi très certainement pour leur propre morale à elles.

Doucement tu donnes trop petits coups contre la porte de Colly et entre avant même qu’il ne t’invite à entrer. Refermant la porte derrière toi avant de réajuster tes lunettes sur ton nez et de constater que ton meilleur ami est assit par terre, fixant une cravate violette. Ses yeux se lèvent vers toi et d’une voix limite plaintive il t’apprend que la couleur ne lui va pas… tu réprimes difficilement un fou rire, te contentant de pouffer avec un large sourire Orion.

Tu sais que tu ne viens pas de Krypton et que tes yeux ne lances pas des lasers dude ?? Fais-tu remarquer tout en t’installant au sol en face de lui. Puis heureusement, j’ai jamais pu me blairer Super-Man.

Cette affirmation te fait littéralement exploser d’un rire aussi incontrôlable que communicatif. Si les voisins de chambres n’étaient pas au courant de ta présence, c’est choses faite. T’attends que la crise ce calme, t’essayes de la faire partir en soupirant, mais cette tentative fut vaine, alors le mieux est de patienter. Une fois cela de fait, tu sors la cravate dorée de ta poche et la fait pendouillé sous le nez de ton ami.

Rassure-moi et dis-moi que t’as de quoi réduire ce truc en miette par le feu ? Omg, on dirait un psychopathe qui parle ! T’essaye de ricaner un peu comme le Joker, et ça foire, mais cela te fait une fois de plus rire et ça fait du bien faut croire, surtout en présence de Colly. On s’occupe de celle là et après tu me parles de ce qu’il se passe pour celle-ci.

Tes yeux montrent d’abord la cravate dorée puis la violette. T’as une petite idée de pourquoi, de comment… tu te souviens de ce pari à la con avec St. John et ça ne t’étonnerais pas que Colton ce soit donné à fond pour gagner, ça lui ressemble bien ce genre d’attitude, mais alors pourquoi il flipperait ?? *Hum hum…* Il y a clairement quelque chose que tu ignores et tu es très impatiens de découvrir ce que c’est, mais pour le moment tu gardes ton mal en patience et pose une main sur l’épaule de ton bro’. Voulant lui faire comprendre que tu es là pour le soutenir, comme depuis le début et mieux que jamais.


© YAM for Prismver





Message Dans Re: Partners In Crime ft. Orion | le Dim 11 Sep 2016 - 19:11
Everything's okay
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Allyson, Yu & Sven
Masculin Personnage sur l'avatar : Kuroko Tetsuya [KnB]
Âge, classe & année : 22 ans, Apprenti Doc (ex D,E,S et A-Sport/Médecine)

Prism' : 2266

Messages : 179
Date d'inscription : 11/10/2015

Everything's okay
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:




Partners In Crime
ft. Orion

Ton meilleur pote, quand il vient te sortir de ta panique, il ressemble à rien. Mais genre vraiment. Tu l’as vu pire que ça, mais il y a quand même du level là. Tu retiens un sourire. T’es un peu réservé. En même temps, ça fait un bail que vous n’avez pas eu de cœur à cœur. Alors qu’il s’installe en face de toi, sa remarque t’arrache finalement le sourire que tu retenais, ne sachant pas si tu avais encore le droit de lui sourire après tout ça.
Wow Colton, tu te prends la tête pour franchement rien. On dirait un gamin, complètement perdu après être revenu d’un endroit où tu ne veux jamais retourné.
Quand t’avais prit le test, t’y croyais pas vraiment. T’avais bossé ouai mais… Leann, elle a réussit à te faire passer de E à A. T’en avais jamais rêvé, tellement tu te pensais incapable de le faire. Mais ses tisanes avait réussi à calmer ton hyperactivité (vervaine, soit bénie) et le peu que tu mangeais se chargait du reste, ton corps étant plus en mode conservation d’énergie qu’autre chose.
T’étais pas très épais, faisait un peu peur à voir, mais en sachant d’où tu venais, ce que tu avais fait et vécu, c’était presque impressionnant que tu sois en si bon état.

Sa tentative de rire maniaque te fais pouffer dans les manches de ton sweat, que tu as posé sur la partie basse de ton visage pour cacher le big smile qui tente de faire sa venue sur ton visage.

T’es heureux Colton, vraiment. Le rire maniaque, tu sais le faire, les S t’ont permis de le perfectionner, et jouer des rôles, c’est ce que tu fais de mieux. Mais tu te retiens de le faire, préférant hocher la tête quand il te propose de s’occuper de la cravate dorée. Ton regard se fait immédiatement froid quand tout les souvenirs de cette période te revienne aussi vif qu’au moment où ils ont eu lieu. C’est presque flippant, ce regard froid que tu es capable d’avoir maintenant. C’était l’une des seules expressions qu’il manquait à ton registre. Tu sors ton portable d’une main et cherche une application tout en répondant finalement à Orion.

▬ Attends. J’ai un dernier truc à faire.


Tu souris finalement quand tu trouves l’application. Caméra. Cela peut paraître stupide, mais t’avais envie de faire un dernier truc. Quelque chose pour toi. Tu te ficheras bien de la réaction des gens. Mais juste pour avoir la satisfaction de l’avoir fait, et que les autres en ai aussi le souvenir. T’es de retour. Et ton pouvoir est à la meilleure maîtrise que tu n’as jamais eu.
Tu veux rappeller au gens… Non… Te rappeller à toi que tu es libre de faire ce que tu veux, quand tu veux. Tu veux que, quand ils apprendront que t’es devenu médecin, dans la réunion des anciens élèves, ils se disent « Ah, j’aurais dû m’en douter. » plutôt que « Ah bon ?! Toi ? Médecin ? Tu me fais marrer. » Okay, ça n’a peut-être rien à voir avec la cravate dorée ça. Mais t’es toujours ADHD, alors on te pardonne. T’espères.

Tu souris à Orion alors que vous vous approchez de la fenêtre et que tu sors une bière parmis ta cache secrète, dessous ton lit. C’est tellement classique que personne ne prend la peine de vérifier. Surtout sous le lit d’un S. On ne sait pas ce que l’on pourrait y trouver.

Cette bière, tu ne la bois pas. Non. Tu la vide dessus la cravate, histoire qu’elle flambe bien, tout en proposant à Orion de quoi tenir sans se faire cramer. Un cintre en métal. Genius boy.
Tu souris, sortant finalement un briquet et l’approchant de la cravate avec un sourire qui avait disparu depuis trop longtemps aux lèvres.

Tu filmes lorsque la cravate s’enflamme comme de rien. Pourtant, tes yeux ne sont pas rivés sur l’écran mais sur les flammes. C’est comme si tu faisais enfin la paix avec toi-même. Les flammes sont hypnotisantes dans la nuit. Tu coupes la vidéo, machinalement, rangeant ton portable et continuant d’observer les flammes. L’odeur acide te fait monter les larmes aux yeux.
Ou est-ce tout simplement ton cœur qui se libère à l’idée d’enfin cesser te tout prendre sur tes épaules ?
Tu fais la paix avec une partie de toi. Et, alors que vous débarrassez votre bordel pour ne pas vous faire niquer, tu t’arrêtes un instant pour essuyer tes yeux.

Merde alors. Tant ta tête, c’était plus simple. Tu riais même, dans ton imagination. Mais là, tu étais trop soulagé pour rire. Peut-être après. Une fois que tu aurais tout raconté à ton pote.

Tu vous attrapes des boissons et pleins de bonbons et autres nourritures, salées ou sucrées, histoire que vous soyez à l’aise pour parler. Parce que pour le moment, t’es muet. Avec Orion, t’as jamais vraiment besoin de parler pour qu’il comprenne, mais tout de même, t’es super silencieux.
Tu respires, proche de ton meilleur ami sans vraiment le toucher, n’osant pas. Dans ta langue natale, on dirait que tu es touch starved. Mais t’oses pas être trop près et tu joues avec le tissu violet de ta nouvelle cravate alors que tu commences finalement à parler.

▬  Pour ça… tu sais sûrement que j’avais fait un pari avec l’autre gros tas là, qui se pensait super intelligent, qui me faisait un cours sur l’élite dont il faisait partie et pas moi. Et genre, ça m’a pas énervé dans le sens où je le prenais pour moi mais… C’était pas que moi. C’était les D, les E, ma nouvelle classe à ce moment là. Alors, j’me suis mis en tête de lui prouver qu’il avait tort…


Tu prends une respiration. T’aimes pas cette partie là. Pas du tout du tout.

▬ Mmh… C’est aussi durant cette période que j’suis passé en S.


Tu remontes le col de ton sweat sur ton visage, sans pour autant de masquer complètement. Juste assez pour te sentir en sécurité.

▬ J’vais passer vite fait parce que… Eem. Enfin, bref. Genre, Leann m’a pas mal aidé. Et Joshua parfois. Euh. Bref. Enfin, le fait est que, un mois plus tard, y a une nana qui s’est pointée comme une fleur à Prismver en demandant à me voir.


Tu ris un peu en te souvenant de l’allure singulière de la médecin, tes yeux s’adoucissant enfin. C’était un de tes rares bons moments chez les S.
▬ Elle disait qu’elle n’avait pas beaucoup de temps et avait eu l’autorisation de la vice-directrice de venir me voir en personne. T’imagine ? C’te vieille peau… J’avais beau être en S, elle essayait quand même d’améliorer ma vie.


Tu fronces les sourcils.

▬ C’était aussi sûrement une stratégie pour me pousser à revenir dans les rangs. Bref. Elle c’est genre pointée comme une fleur et m’a limite traîné par la peau du cou jusqu’à l’infirmerie. Valentina devait être au courant parce qu’elle n’a rien dit et avait déjà tout de prêt.


Tu souffles, inspirant profondément. Là, ça devenait dur. Alors tu préférais montrer. Tu remontais les jambes de ton pantalon de survêtement, enlevant aussi tes atèles souples au passage. Respiration.

▬ Tu vois juste là ? Juste à l’arrière du genoux ? C’est l’un des endroits les plus douloureux. Et elle pense que… Que les blessures sont dût à mon pouvoir.


Tu respires et active ton pouvoir, la douleur arrivant légèrement dans tes jambes. Tu remets tes atèles et secoue négativement la tête, pensif.

▬ Ce serait dû au fait que je ne comprenais pas comment utiliser mon pouvoir avant. Pas comme maintenant. Elle n’avait pas beaucoup de temps mais… Mais elle voulait étudier le phénomène. Comprendre et prévenir puisqu’il semblerait que je ne sois pas le seul. Des personnes, plus vieilles que nous et ayant des dons aussi commence à faire leur coming out et certaines se plaignent de douleurs que rien n’explique. En gros, elle me veut comme cobaye.


Tu passes tes mains sur ton visage, semblant soudain encore plus fatigué. Tu regardes ton pote. Tes genoux, puis devant toi.

▬ Elle m’a proposé un internat de médecine accéléré dans un des meilleurs hôpital des US.



©Allýson



I ain't at home, home's where I'm going
I close my eyes to see
I'll take my throne, lay it on a mountain
And make myself a king

Message Dans Re: Partners In Crime ft. Orion | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement :: Dortoirs :: Bungalows :: Bungalow 12-