predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Time to Fight




Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 


 Time to Fight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message Dans Time to Fight | le Jeu 29 Sep 2016 - 21:05
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 10903

Messages : 281
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Time to Fight
ft. Ezio
T’en avais marre. Non, en fait, t’en pouvais plus. T’étais au bord du gouffre depuis le changement radical de personnalité de Colton. Ton cœur refusait de l’abandonner et accueillait les coups de couteaux acérés de ses paroles sans jamais fléchir mais ta raison te dictait de te trouver une armure, de te munir d’un moyen pour te défendre du jeune homme. Surtout que, maintenant, il en venait aux menaces en lien avec l’eau. Bon, il t’a jamais agrippé la nuque pour te plonger tête première dans le lac ou dans une bassine d’eau, mais avec toi ça revient au même tellement ta peur de l’eau est devenue profonde avec les ans. Juste à y penser, tu as des frissons.

T’étais pas sûre de ta décision. Non, en fait tu étais certaine de vouloir apprendre à te défendre, simplement pas du moyen que tu avais décidé de prendre pour obtenir ce que tu désirais. Parce que tes pas te mènent vers un bungalow, le douze plus précisément. Tu sais très bien qui y habite, et que ce que tu t’apprêtes à aller demander reviendrait presque à un pacte avec le diable. Quoiqu’on en dise, Ezio n’était pas Faust, ce qui est rassurant en soi, mais il demeurait un S tout de même. Donc il est imprévisible.
Mais t’as plus rien à perdre à ce stade, ta rencontre au lac avec Colton remontait à des mois maintenant et c’est le temps qu’il te fallait pour te décider de franchir le pas définitivement. Demander de l’aide à Ezio.

Tu es consciente que tu cours le risque aussi de croiser Colton, comme c’est aussi son bungalow, mais tant pis. Il croit déjà que tu te tapes tous les mecs du pensionnat, alors il pourra bien sauter aux conclusions qu’il voudra s’il te voit. Bien que tu espères quand même qu’il n’en fera rien. Bordel que c’est compliqué tout ça…
Tu toques à la porte du bungalow portant le numéro que tu cherchais avec appréhension, te répétant mentalement la phrase pré-préparée que tu avais mûrement réfléchie. Salut Ezio, je m’appelle Joy et j’aurais besoin de ton aide pour apprendre à me défendre.
T’as l’air ridicule. Qui fait encore ça de nos jours, préparer à l’avance des répliques? Certainement pas celui qui tu visites.

Et encore, t’as pas tout dans cette petite présentation, tu sais pertinemment qu’il n’a aucun intérêt à t’aider sans contrepartie. Et tu n’as aucune idée de ce qu’il va demander, ce qui a de quoi te terrifier.
Parce que ça pourrait être n’importe quoi.

©Allýson

Message Dans Re: Time to Fight | le Jeu 29 Sep 2016 - 21:47
Our job is called discord
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isalynn, Delphia, Fen, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Toru, Stray Dog
Âge, classe & année : 19 ans, E, 8ème année

Prism' : 47

Messages : 169
Date d'inscription : 25/07/2015

Our job is called discord
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft.
 Joy
«Time to fight»
Cat & Water >w<
Depuis que j’ai « emménagé » dans ce bungalow, je me sent un peu comme Charles et sa petite famille dans la prairie. Les filles essayent de « modérer » les S et de nous conditionné à être de bons petits camarades aimant et bienveillants. C’est comme ça que je me retrouve en pleine après midi les mains dans de la pâte à cookie, pendant que Leann bat des œufs en neiges pour faire je ne sais quoi et que Chrissy mange plus de chocolat qu’elle n’en coupe pour les pépites. Si on m’avait dit que je ferais la cuisine un jour, entouré de fille, torse nu sous mon tablier. Attendez, on dirait une scène de shojo là non ?! C’était trop bon enfant à mon goût il fallait donc que je remette une couche façon félin pervers. Je m’approche donc de Leann, les mains grasse à souhait et je viens les poser sur sa poitrine sans protections.

-Si je leur donne du gras, tu penses qu’ils vont grossir un peu ?



Je me baisse instinctivement pour éviter le couteau que me lance Chrissy sans vergogne, quant à Leann elle m’attaque à présent à coup de mixeur électrique. Tant de haine pour un petit matou sans défense. Moi je ne faisais que jouer un peu avec elles, mais ces filles ont des principes et c’est d’un ennui… Je m’essuie donc les mains ailleurs et ramène le couteau à Chrissy en lui faisant la leçon : On ne joue pas avec le mobilier, en plus c’est dangereux. Ça y est elles commencent à comprendre qu’elles n’auraient pas dû m’inclure dans leur projet « cuisine du bonheur ».  Autumn aurait adoré ça par contre, c’est à elle qu’il aurait fallut proposer.  Je me lave les mains pour enlever le gras et enfourne le tout à la chaleur indiquée par Chrissy.  Un timide coup à la porte me fait me retourner pour aller ouvrir. Là je trouve un petit bout de D, qui me regarde comme si j’allais la sauver et la manger à la fois.

-Bienvenue dans le petit bungalow dans la prairie magique. On vient de faire des cookies.



Avec l’odeur qui s’échappe déjà du four, je peux dire que je viens de violer l’intégrité des S. Mais bon, rien à battre de ma réputation, depuis que je me suis changé en chaton devant Shanilae, j’ai appris l’humilité et l’auto dérision. La jeune fille me raconte ce qu’elle vient faire ici et je ne peux que hausser un sourcil d’étonnement. C’est une nouvelle mode de venir voir les S pour des conseils de self défense ? Je m’appuie contre l’encadrement de la porte en faisant semblant de réfléchir.

-Et pourquoi moi en fait ? Je suis celui qui fait le moins peur c’est ça ? J’en étais sûr, avec une filleule mignonne et mes oreilles en velours, je savais que j’allais récolter cette réputation. Eh bien on y peut rien. Aller viens on va faire un tour.



Sans rien dire aux filles, je sors en troquant mon tablier pour mon t-shirt et referme la porte. Je prends Joy par l’épaule comme si on était potes et la serre contre moi en marchant. J’aime ce coté grand frère, j’aime inspirer de l’incompréhension et de la crainte aux gens qui nous regardent. Je balance deux trois regards noirs à ceux qui dévisagent Joy avec pitié ou envie et enfin j’arrive assez loin pour que nous soyons isolés. J’ai réfléchit à une compensation à son offre et je ne souhaite pas que tout le pensionnat entende, encore moins Dorian ou ses potes. Si il en a.

-Ok, voila le marché. Je t’aide avec ton pouvoir et tu m’aides avec ton pouvoir. Je m’explique, tu es aquakiné…truc, et mon abruti de fratello aussi. Je veux comprendre ce pouvoir pour mieux le battre tu comprends ? Alors je vais t’aider comme je peux à le maitriser, et ensuite tu t’en servira contre moi. Compreso ?




Slit the throat of reason and reality
Cut myself and scream for their insanity
Wake up to this nightmare that will never end
The main attraction of this twisted master plan

I will be your deadman
With nothing but this blood on my hands
Stuck in your "wonderland"
I want to make you bleed just like me

Message Dans Re: Time to Fight | le Ven 30 Sep 2016 - 22:07
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 10903

Messages : 281
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Time to Fight
ft. Ezio
T’es surprise. Profondément même. T’avais jamais vraiment côtoyé de S auparavant, et Ezio te prenait au dépourvu, allant à l’encontre de toutes les idées préconçues que tu avais de cette classe plus que crainte dans le pensionnat. Il te mettait en confiance finalement, tu ne te sentais pas autant jugée, et encore moins victimisée. Il te traitait comme si c’était normal, presque même comme si c’était important pour lui de t’aider. Du moins, en apparence. Tu pouvais pas t’empêcher de croire, l’espace d’un instant, que le jeune homme n’était pas si méchant après tout. Il te fait même rire en prenant plutôt bien ta visite en fait. Du coup, tu ne te sens absolument pas mal à l’aise de sortir ainsi avec lui, son bras autour de tes épaules. Tu sais que tu devrais, ceux étant associés aux S étant habituellement ou bien des victimes, ou bien des complices. Tu sens les regards qui se posent sur vous alors que vous marchez toujours plus loin des endroits publics. Ils doivent croire que t’es sa poule de luxe ou sa prochaine victime. Mais t’en as plus rien à cirer.
Ils penseront ce qu’ils voudront, toi tu n’as pas peur. Après tout, Autumn est bien sa filleule et elle va toujours bien, lui trouvait même des points positifs ! Alors pourquoi le craindre s’il veut m’aider?


▬ Pourquoi toi? Franchement, parce que j’ai besoin de quelqu’un qui n’ira pas de main morte pour m’aider et qui ne me tuera pas en le faisant. Et parce qu’Autumn dit souvent que t’es pas comme Faust, donc j’ai préféré tenter ma chance avec toi.  



Tu restes dans la vérité, ne sachant pas mentir de toute façon. Ce serait peine perdue de lui étaler la complexité de la situation et encore plus de lui expliquer les autres raisons qui te poussaient à aller voir un S. Parce que rien de tel qu’un S pour t’aider à vaincre un autre S, n’est-ce pas? Sauf que là ça devient délicat…
Une fois que vous vous arrêtez, tu l’écoutes t’exposer son plan et attend un instant avant de répondre, laissant l’information s’insérer progressivement dans ton cerveau. Apprendre à maîtriser ton don? Pour ensuite l’attaquer avec pour qu’il apprenne à s’en défendre… Tu clignes des yeux un moment, te demandant s’il était réellement conscient de ce en quoi il s’embarquait. T’as une phobie de l’eau, Joy. Et tu sais pertinemment que c’est ce qui crée le blocage avec ton pouvoir, tu y as suffisamment réfléchi cet été. Tu ne recules pas pour autant, tu es déterminée à apprendre et à enfin pouvoir le manier à ta guise. Mais tu n’es pas sans savoir que ça ne sera pas du tout facile. Que tu vas devoir affronter ta peur. Que tant que ce ne sera pas fait, tu ne pourras rien y faire et votre marché ne tiendra plus, faute de pouvoir à utiliser.

Tu inspires longuement avant d’hocher la tête, scellant symboliquement le pacte.


▬ Ça me va. Je dois t’avouer par contre que le blocage de mon pouvoir provient d’une hydrophobie, et c’est ce qu’on va devoir surpasser. D’où le pourquoi tu devras pas y aller de main morte. Mais j’te fais confiance.  



Tu t’étonnes de ce fait, d’ailleurs, parce que bon, c’pas un pote de longue date, vous venez tout juste de vous rencontrer. Mais tu doutes qu’il te fasse réellement mal, ou qu’il te noie, en même temps tu ne sais absolument pas comment il va s’y prendre. La route promet d’être difficile dans tous les cas, mais tu es prête à assumer ton choix. T’as plus trop le choix, à ce stade, mais t’as pas envie de retourner en arrière non plus. Autant tenter le coup. J’ai qu’une seule peur, outre mon hydrophobie, et c’est de ne pas être capable de lui donner ce qu’il veut. Il advient quoi en général quand un pacte n’est pas respecté? J’préférerais pas le savoir…

©Allýson

Message Dans Re: Time to Fight | le Mer 16 Nov 2016 - 9:59
Our job is called discord
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isalynn, Delphia, Fen, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Toru, Stray Dog
Âge, classe & année : 19 ans, E, 8ème année

Prism' : 47

Messages : 169
Date d'inscription : 25/07/2015

Our job is called discord
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft.
Joy
«Time to fight»
Cat & Water >w<
C’est toujours aussi bizarre de voir à quel point les gens ne se méfient pas de moi quand je leur montre un visage souriant et hypocrite au possible. Merda, c’est quand même marqué « S » sur cette cravate dorée, S comme Satan, comme Sale type, rien de bon ne commence par « S » regardez le mot « Soja » ou « Salsifis ». Je m’égare un peu mais bon, c’est toujours aussi simple et surtout avec les filles, je leur sers mon coté grand frère, qui se prend pas la tête, qui sourit à la vie, et dans deux minutes, en plus de son point faible, elle me livre son numéro de carte bleue et ses pires secrets. Enfin, un peu de distraction ce n’est pas plus mal.

Je lui assène un affectueux « patpat » sur le haut de la tête tandis que nous continuons à avancer, c’est moi qui la guide vers notre destination. Si elle savait, elle hurlerait et ferait demi-tour, mais après tout, c’est elle qui à dit que je ne devais pas y aller de main morte. Je souris en repensant à sa comparaison avec Faust…Pourquoi les gens tendent ils toujours à nous comparer ? Certes c’est un faux félin et moi un vrai, mais même si on se supporte nous n’avons rie en commun, lui il est direct et calculateur. Moi je suis fourbe, je fais tout dans le dos de mes victimes, mais quand il faut frapper je suis impulsif. Nous sommes aussi malfaisant l’un que notre mais à notre manière. Le seul trait qui nous rapproche c’est notre coté imprévisible. Nous arrivons au lac et je l’empoigne par le bras avant qu’elle n’ait l’idée de fuir.

-Si ça peut te rassurer, je n’ai jamais eu l’intention de te ménager.



Je lui sers mon plus beau sourire, celui qui charme à coup sûr. Là ou Faust l’aurais jetée à l’eau par exemple, je serais plus sympa et plus…cruel aussi. Je nous fais approcher de l’eau et je sent déjà ses talons s’ancrer dans le terre pour avancer le moins vite possible. Eh oui petite, il fallait y réfléchir à deux fois avant de venir chercher le premier venu. C’est aussi une chose que les gens ne comprennent pas, Autumn est en admiration devant moi parce que je la protège de tout. Elle est sous ma responsabilité, comme ma petite sœur. Mais aux autres, je ne dois rien, donc je ne me comporterais jamais comme ça avec eux. Alors Dio, arrêtez de croire tout ce qu’on vous dit !

-Au Moyen âge, les hommes on reprit une méthode de torture inventée par les Grecs. Elle consiste à immerger un homme ou une femme jusqu’au menton afin de jouer sur la crainte que représente l’eau. Surtout qu’à l’époque personne ne savait nager. Tu imagine te retrouver immerger à ce point, immobilisée dans l’eau à attendre que le niveau monte ?



Sans crier gare, J’attrape Joy par la taille et la hisse sur mon épaule comme un sac à patate. Elle à beau se débattre et ruer mon dos de coup de poing, je ne vais pas la laisser filer. C’est elle qui à sollicité mon aide après tout, et comme elle le veut « je n’y vais pas de main morte. » Je regarde l’eau avec un frisson de dégout. Les chats non plus n’aiment pas l’eau et elle doit être froide à cette période…Mais quand il faut…. Je saute dans l’eau avec ma victime en lâchant un juron bien de chez moi, l’eau est glacée. J’avance jusqu'à avoir de l’eau au milieu des bras, du coup pour Joy, la hauteur devrait être parfaite. Je la refais basculer et la plante dans l’eau, droite comme un I, de l’eau jusqu’au cou. Elle devient vite bleue, est ce le froid ou la peur ?

-Voila, tu n’as plus le choix. Je te retiens contre ton gré dans l’eau, et le moindre mouvement de l’eau, la moindre vague te fera te noyer. Ceci dit tu peux user de ton pouvoir pour faire baisser le niveau de l’eau. Par contre je te demande de ne pas te faire dessus, c’est pas très propre et je ne veux pas avoir à bruler mes vêtement en sortant d’ici. A toi de jouer !



Je lui maintiens les bras long du corps et prends un plaisir sadique à la regarder s’emplir de terreur. Je l’avoue.



Slit the throat of reason and reality
Cut myself and scream for their insanity
Wake up to this nightmare that will never end
The main attraction of this twisted master plan

I will be your deadman
With nothing but this blood on my hands
Stuck in your "wonderland"
I want to make you bleed just like me

Message Dans Re: Time to Fight | le Mer 16 Nov 2016 - 21:44
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 10903

Messages : 281
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Time to Fight
ft. Ezio
La tâche ne sera pas facile, mais t’es déterminée à réussir. Ça te coûtera beaucoup de choses, mais certainement pas ton intégrité et ta personnalité. T’as beau te préparer mentalement en te disant que ce sera pas agréable, que t’auras probablement jamais eu aussi peur dans ta vie, mais tu sais pertinemment que ce ne sera pas assez. Tu sais qu’il t’amènera pas à Disney World, tu te doutes bien qu’il y aura de l’eau en assez grande quantité maintenant qu’il connaît ta peur de l’élément aquatique. C’est logique, tu lui as pas dit pour rien. Pourtant, tu le suis sans rien ajouter, appréhendant grandement ta confrontation avec ta phobie. Son patpat te fait grimacer par contre, mais avant que tu puisses protester il t’agrippe le bras. C’est là que tu te rends compte de l’endroit où vous êtes.

Le lac. Là, l’eau est en beaucoup plus grande quantité que prévue, t’imaginais une fontaine ou un truc du genre, pas le lac au complet ! Tu le fusilles du regard lorsqu’il te sourit d’une façon qui aurait autrefois pu te charmer mais qui aujourd’hui te laisse de glace. S’il ne compte pas te ménager et que vous êtes proches d’un lac… Il n’oserait quand même pas te noyer non ? Ses pas nous rapprochent de l’étendue d’eau beaucoup trop vite, t’as le réflexe d’incruster tes talons dans la terre meuble pour vous ralentir, créer une friction qui l’empêchera de rapprocher aussi rapidement du moment inévitable que tu étais venue chercher par toi-même. Mais il va toujours trop vite à ton goût.

Il t’expose son plan, et c’est là que tu captes. Non. Non non non. Tu sais pas nager, c’est un fait, t’as jamais pu entrer dans de l’eau assez creuse pour l’apprendre. Alors cette technique de torture qu’il compte t’infliger, tu vas vraiment la subir comme tel. T’espère sincèrement que ce ne sera pas trop long, que tu n’auras pas à vivre ça trop longtemps. Mais t’espères pas trop en même temps, tu te connais assez pour savoir que ton pouvoir allait déconner et qu’il te serait impossible de reprendre le contrôle avant de t’être calmée. Après la crise cardiaque donc.

Qui commence dès que tu sens ses mains sur ta taille. T’as perdu le contrôle de la situation, clairement. Tu te retrouves sur son épaule, comme un vulgaire sac de pommes de terre et, sous le coup de la peur, tu lui assènes des coups de poings dans le dos pour qu’il te lâche. C’est plus fort que toi, tu veux pas risquer réellement ta vie à ce point. Tu savais bien en allant le voir que ce serait pénible, mais pas suicidaire !
Tu sens la morsure de l’eau gelée sur ta peau, elle te pince, t’horripile. T’as l’impression d’étouffer de l’intérieur, d’asphyxier lentement. C’est tellement désagréable, mais tu peux plus bouger. T’es figée par ta peur, et l’eau froide en ajoute à ton état de statue. Ta peau est bleue après tout, t’as froid et pas qu’un peu.

Sa voix te tire de ton mutisme, et tu le fixes d’un regard noir. Il ne te laisse pas vraiment le choix, en effet.

▬ J’me ferais jamais dessus, j’suis encore capable de contrôler mon corps pour ça.


Tu fermes les yeux et avales péniblement. Ton cœur bat la chamade, et pas par amour mais bien par frayeur. Tu sens quelque chose s’activer près de toi par contre, presqu’avec satisfaction. Jusqu’à ce que tu constates que ça provenait pas de toi. Du moins pas directement, t’as pas de contrôle sur ton pouvoir qui se manifeste. Pour te noyer, bien entendu, parce que le niveau de l’eau augmente drastiquement. Tu penches la tête vers l’arrière pour garder ton nez hors de l’eau alors que tu sens le liquide te monter jusqu’à la bouche. Tu fermes les yeux, paniquée. Merde, mais tu sais pas nager et tu vas te noyer là. Tu tentes de bouger les bras mais Ezio les maintient trop fermement contre ton corps, tu ne peux pas bouger. Le niveau monte encore, jusqu’à ce que tu sois submergée entièrement. T’arrives plus à respirer, tu retiens ton souffle mais c’est peine perdue. Il te reste 30 secondes pour te sortir de ce merdier ou tu vas suffoquer.

Tu files un coup de pied pas très convaincant à Ezio pour qu’il te sorte de là, qu’il te laisse respirer. Tu perds tes forces, ta respiration ne te gardera pas éveillée bien longtemps. Tu croises les doigts pour qu’il comprenne le message parce qu’il te reste très peu de temps. Tu vois déjà les grands titres du lendemain, « Un S noyant une D dans le lac ! ». Stupide Joy. T’as vraiment bien choisi ta journée.

©Allýson




Message Dans Re: Time to Fight | le Ven 18 Nov 2016 - 11:01
Our job is called discord
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isalynn, Delphia, Fen, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Toru, Stray Dog
Âge, classe & année : 19 ans, E, 8ème année

Prism' : 47

Messages : 169
Date d'inscription : 25/07/2015

Our job is called discord
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft.
Joy
«Time to fight»
Cat & Water >w<
Je pensais que la petite allait se débattre un peu plus, voir même hurler que je la lâche, partir, et me haïr en racontant que je suis un psychopathe qui noie des jeunes filles au lac. Non au lieu de ça elle tient très bien son rôle de piquet aquatique, elle reste statique et attends que ça passe. Même pas un petit juron ou une supplication, elle tient bon, ou alors c’est moi qui abuse de ma force et qui ne sait plus trop la contrôler. En tout cas ce qui est sûr c’est qu’on se les gèle dans cette flotte et qu’elle ne fait rien pour nous en sortir. C’est quand même ironique une aquakinésiste qui ne sait pas maitriser l’eau. C’est un peu comme si je me transformais en peluche en voulant me changer en panthère. A je note un léger mouvement de l’eau, se décide t’elle enfin à tenter quelque chose ?

Alors là je suis perplexe, au lieu de faire baisser l’eau, j’ai l’impression qu’elle en fait monter le niveau, mais comment est ce possible ? Nous sommes dans un lac, le niveau ne peut pas monter comme ça, a moins qu’elle n’arrive à canaliser l’humidité de l’air pour augmenter le volume d’eau. Au moins elle arrive à quelque chose avec son pouvoir ! L’eau m’arrive aux épaules, puis au cou, ouais ça commence à craindre. Attends un peu, si l’eau me touche le cou, alors où est ce que ça lui arrive à elle ?! Un coup de pied au ralenti vient frôler mon tibia et m’apporte la réponse à ma question. Sa tête est immergée sous l’eau, totalement, en quelque mots : elle se noie. Je soupire de frustration, sa bêtise et son incompétence n’ont pas de limite. Je fais marche arrière en la trainant sous mon bras, tête hors de l’eau. Quand nous atteignons le bord de l’eau je l’étale sur le sol et me secoue comme un chat s’ébroue.

-Ah oui, tu as quand même un niveau bien pourri. T’es en D c’est ça ?



Pédagogie et délicatesse, tout ce qu’il faut pour faire un bon prof, chose que je ne suis pas. Bon et bah on va avoir du boulot avant qu’elle ne puisse me rendre la pareille. Je la laisse reprendre son souffle et sécher ses larmes si larmes il y a. Est-ce que je ne me suis pas embarqué dans une histoire trop lourde pour moi ? Au final j’ai surestimé cette petite, elle est nulle, super nulle. Mais je me suis engagé et je suis un homme d’honneur.

-Pourquoi tu as peur de l’eau au fait ? T’as vu quelqu’un se noyer ? Parce que c’est une peur irrationnelle tu sais, tout est fait pour flotter. A part les cailloux, mais t’es pas un caillou non ?


Par où vais-je pouvoir aborder le problème ? Le traitement de choc n’ayant pas marché il me fallait une autre solution. Peut être moins d’eau ? Je retourne vers le lac et place ma main en coupe pour récupérer un peu de liquide. Là y’a pas de quoi noyer un chat, ça devrait suffire. Je retourner devant elle et essaye ma nouvelle technique.

-Et si je te demande de déplacer ses quelques gouttes pour les remettre dans le lac ? Tu te sens capable de le faire ou pas ? Parce que si même ça c’est trop dur, je ne vais pas rester ici à me cailler, autant que tu quitte l’école.



Je ne vais pas y aller par quatre chemins, quand on est nul, on est nul, au prochain examen de pouvoir, elle va se retrouver direct en E, et après ça elle aura plus qu’à se laisser couler.



Slit the throat of reason and reality
Cut myself and scream for their insanity
Wake up to this nightmare that will never end
The main attraction of this twisted master plan

I will be your deadman
With nothing but this blood on my hands
Stuck in your "wonderland"
I want to make you bleed just like me

Message Dans Re: Time to Fight | le Ven 18 Nov 2016 - 15:32
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 10903

Messages : 281
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Time to Fight
ft. Ezio
Il te sort enfin de l’eau et t’étale même sur le sol. Il semble découragé, et il y a de quoi. T’as bien senti que ton don partait dans tous les sens, mais t’arrivais pas à le contrôler. Pour avoir une once de contrôle sur ton aquakinésie, il te faut de la concentration, et là est ton problème en ce qui a trait à l’eau. Tu peux pas simplement donner toute ton attention à ton pouvoir et ses manifestations quand y a de l’eau près, surtout en grande quantité, et c’est tout le problème pour ton pouvoir comme il te faut absolument de l’eau proche pour pouvoir l’utiliser. Compliqué hein?

▬ En D oui. J’suis pas venue te voir pour rien, j’suis pas une A avec un petit blocage de rien.


Tu profites du temps que tu as hors de l’eau pour tordre tes longs cheveux bruns, question de t’assécher un peu, et reprendre tes moyens. Tu calmes ta respiration auparavant saccadée par le stress avec peine, mais tu réussis quand même après quelques minutes. Tu ne pleures pas, t’es pas une chochotte émotive à souhait non plus. T’es allée le voir avec détermination, avec l’idée de te débarrasser de ce qui t’empêchait d’utiliser ton don, tu ne vas pas reculer parce que t’as failli te noyer quelques minutes plus tôt. Un S n’allait pas te jeter dans une flaque quand même.

Mais quand il te demande pourquoi t’as peur de l’eau, tu figes. Même toi tu le sais techniquement pas, du moins tu ne t’en rappelles pas du tout. Tes parents t’en ont bien glissé un mot quand tu étais petite comme tu posais beaucoup de questions à ce sujet, mais toi tu t’en souviens pas de l’événement. Et tu ne sais pas si tu devrais le lui dire. C’est pas un truc honteux, mais c’est personnel, et puis il est un S, tu ne sais pas ce qu’il pourrait faire de cette information. Mais il est là pour t’aider dans l’immédiat, t’as pas vraiment le choix de te livrer corps et âme sur ce sujet pour qu’il puisse réellement te filer un coup de main.

Tu lèves les yeux vers lui et souffle, un peu à regret.

▬ Je m’en rappelle absolument pas, j’étais trop jeune. Mais mes parents affirment que quand j’étais bébé, j’ai failli me noyer dans la baignoire alors que ma mère a détourné son attention de moi quelques minutes pour chercher le téléphone un peu plus loin. Ils m’ont sauvée quelques secondes avant que l’eau entre dans les poumons, j’ai juste semi suffoqué sous l’eau.


Tu détournes le regard, ne tenant pas à observer sa réaction. Le peu de gens qui savent t’ont prise en pitié sur le coup, et t’as horreur de ça. Tu t’en rappelles pas après tout, ils peuvent pas penser que tu souffres d’un truc qui te revient pas. Bien que dans ton cas, ce soit vrai comme ta peur de l’eau semble découler de cet événement.
Tu le vois du coin de l’œil s’éloigner puis revenir avec de l’eau dans ses mains. Il est sérieux là ? Au moins c’est déjà ça, il ne compte pas t’abandonner avec ta nullité aux mains. Du moins pour l’instant, d’après ce qu’il dit.

▬ Je… Je peux essayer.


Tu lâches un soupir et tâche d’éliminer toute distraction de ton esprit. T’as plus peur d’être aspergée, comme tu l’es déjà, alors tu te déconnecte tranquillement des sensations de mouillé de ton corps, tu fais abstraction du froid créé par ce contact avec l’eau glaciale et tu te concentres sur la main d’Ezio, sur ce qu’elle contient. Il te suffit de 10 secondes. Dix. Tu émets intérieurement le souhait de remettre les gouttes d’eau dans le lac, et tu les sens, à distance, bouger jusqu’à leur lieu d’origine.
Tu ouvres les yeux, ravie par ce succès – une première pour toi – et, sous le coup de l’excitation, chaque gouttelette sur vos deux corps s’envole jusqu’au lac. Quelque peu dépassée par cette réaction, tu clignes des yeux à répétition, légèrement choquée. Mais une fois la surprise passée, tu te relèves, une idée ayant germé dans ton esprit. Tu vas le regretter sur le coup, mais tu sens que c’est la bonne.


▬ Ramène-moi dans le lac, au même niveau, mais reste pas avec moi. Savoir que tu peux me sortir si y a un pépin, ça m’empêche de prendre le dessus sur ma peur.



Tu prends une pause avant d’ajouter, un peu plus sûre de toi.


▬ Je sais pas nager, je pourrai pas sortir si je fais à nouveau monter le niveau de l’eau. J’veux pas que tu viennes me sauver, j’dois juste m’assurer que tu m’empêcheras de marcher hors du lac tant que je serai pas capable d’utiliser mon pouvoir. Quitte à me la geler grave ou de me noyer, tu ne dois pas me laisser sortir. Compris?


Tu prends une longue inspiration, puis expire pour te donner une dernière dose de courage. Tu peux le faire. T’as pas le choix. T’as plus le choix.

▬ J’peux pas plonger par moi-même par contre, j’suis pas suicidaire. Alors jette-moi dans l’eau, aussi loin que tu le pourras.


Ouais, il va te prendre pour une débile, c’est définitif. Mais t’en as trop marre de pas pouvoir utiliser ton don. T’espère juste que tu te taperas pas une chute de pression dans le lac, comme c’est le cas après chaque usage de ton pouvoir en général. Bon, les petites gouttelettes c’était pas grand-chose, ça devrait aller, mais baisser le niveau de l’eau ? Ou juste utiliser ton don de manière plus phénoménale ? Ouais, tu croises les doigts.


©Allýson




Message Dans Re: Time to Fight | le Sam 19 Nov 2016 - 22:48
Our job is called discord
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isalynn, Delphia, Fen, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Toru, Stray Dog
Âge, classe & année : 19 ans, E, 8ème année

Prism' : 47

Messages : 169
Date d'inscription : 25/07/2015

Our job is called discord
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft.
Joy
«Time to fight»
Cat & Water >w<
Cette fille n’en valait vraiment pas le coup et je n’avais pas de temps à perdre, je m’étais amusé deux minutes, mais la plaisanterie avait assez duré. Si elle avait pour résolution de vaincre une phobie et une incapacité en deux minutes, elle était folle. C’est un psy qu’il lui fallait pas un Italien avec deux sous de patience et de pédagogie. Je voulais bien essayer de m’abaisser à son niveau mais après tout je ne suis pas prof et il y a des cas désespérés pour qui on ne peut rien. Je ne la regarde ni durement, ni tendrement, simplement sans intérêt.

-Tu n’as qu’à quitter l’école si tu n’y arrive pas. Tu pourras vivre comme ceux qui ne se servent pas de leurs pouvoirs. Il y en a qui s’en sorte très bien, tu n’aura qu’a oublier que tu es différente, et espérer que personne ne le découvre.



C’était un peu dur voir cassant, mais je voyais le coté positif des choses, il ne faut pas s’acharner quand c’est perdu d’avance, la situation est insoluble si elle ne s’en donne pas la peine. Je ne pense pas que cette fille pourra m’aider à quoi que soit, étant donné qu’elle ne s’aide déjà pas elle-même. Une partie de moi est déçue quand même, je pensais pouvoir enfin en apprendre plus sur ce don, mais apparemment, elle-même n’en sait pas grand-chose. J’essaye de me mettre à sa place, de me dire que ce ne doit pas être simple de contrôler un élément et de le comprendre, mais d’un autre coté on à tous des pouvoirs durs à maitriser, imaginez la première fois que je me suis retrouvé à quatre pattes, couvert de fourrure.

D’un coup je sens l’eau de mes mains réagir, et celle-ci s’envola un instant pour foncer rejoindre le lac. Je cligne des yeux, ahuri. Avait elle vraiment réussit à diriger la masse liquide ou était-ce un simple coup de chance. Je lui sers mon regard suspicieux, après tout, elles n’ont pas pu bouger toute seules. J’essaye d’articuler un mot quand d’un seul coup, toute l’humidité s’élève de mon corps et revient au lac elle aussi. Je suis sec comme si nous n’avions pas plongé dans l’étendue d’eau, là je dois dire que je suis soufflé.


-Ok, donc si tu pouvais faire ça, pourquoi ne pas avoir agit avec le niveau de l’eau tout à l’heure ?!



Elle ne m’écoute déjà plus, enthousiasmée par son effort elle me somme de la remettre à la flotte. J’écoute ses explications, hoche la tête avec un air sérieux, mais au fond de moi, mon esprit hurle une chose : Cette fille est définitivement folle. Il y a deux minutes elle hurlait pour que je ne la mette pas dans l’eau, puis elle me cogne sans succès pour que je l’en sorte. Maintenant, elle veut que je l’y remette, sans possibilité de l’en sortir en cas de pépin. Donc au lieu d’être juste incriminé de meurtre, on dira que c’est un cas de non assistance à personne en danger. Je hausse les épaules, apparemment elle est résolue et veut même que je l’y jette. On recommence donc, je la saisis par la hanche, la soulève du sol comme si c’était une brindille, et la jette du coté où elle n’aura presque pas pied.


-Si quelqu’un assiste à ça, il pourra vraiment dire que je t’ai aidée à te noyer. Ça doit même avoir l’air pire que ça. Donc je te laisse te noyer jusqu’à quel point ?



C’est vrai que ma morale me dit quand même que je ne devrais pas abuser. Si je vois qu’elle vire au bleu, je la sort de là. Je la laisse donc fermer de nouveau les yeux et tenter de vaincre sa phobie en me disant que je ne comprendrais jamais les femmes. Sans surprise, le niveau de l’eau se remet à monter de façon surnaturelle, on dirait presque que l’élément aqueux lui en veut. Comme si il savait qu’elle avait peur et essayait de la dévorer comme un monstre. Etait-ce sa peur qui donnait lieu à cette étrange manifestation ? Je me souviens que quand j’étais plus jeune, j’ai eu une crise de panique en réaction à mon pouvoir, et je me transformais plusieurs fois par jour, épuisé, sans pouvoir lutter contre ça. C’était sûrement ce qui lui arrivait.

C’était assez long, le niveau de l’eau oscillait, montant, descendant, comme si il y avait des vagues. Elle semblait se battre contre l’élément pour imposer sa volonté, mais sans succès, bientôt je vis le niveau lui passer au dessus de la tête et vit qu’elle poussait du talon pour remonter à la surface. Un reflexe normal quand on cherche de l’air. Dois je la sortir de là ou est ce le signal pour que je lui garde la tête sous l’eau ? Optons pour la deuxième solution, après tout, c’est elle qui a décidé. Je pose donc mon pied au dessus de sa tête et j’appuie légèrement pour lui signifier que je ne la laisserais pas remonter et abandonner. Je dois reconnaitre qu’elle à du courage cette petite finalement…Je suis curieux de voir ce que va donner la suite.



Slit the throat of reason and reality
Cut myself and scream for their insanity
Wake up to this nightmare that will never end
The main attraction of this twisted master plan

I will be your deadman
With nothing but this blood on my hands
Stuck in your "wonderland"
I want to make you bleed just like me

Message Dans Re: Time to Fight | le Dim 20 Nov 2016 - 5:50
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 10903

Messages : 281
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Time to Fight
ft. Ezio
▬ Parce que j’étais dedans l’eau. C’est son contact qui me fait flipper, pas le fait de la voir.



T’insistes sur le mot « dedans » pour qu’il comprenne le blocage en lui-même. C’est ton aventure dans l’eau qui va être révélatrice, c’est là où tes capacités seront mises à rude épreuve. Mais t’as déjà un début, t’as réussi à faire abstraction de ton contact avec l’élément aquatique pour le contrôler par la suite. C’était un contact moins intense qu’une immersion, mais quand même, c’est un début pour toi. Tu ne relèves pas son commentaire qu’il t’a fait avant, parce que tu as trop souvent déjà pesé le pour et le contre de cette option, pour en arriver à la conclusion qu’il te faudrait bien un jour le maîtriser ce don, question de te fondre dans la masse sans avoir peur d’avoir un incident. Tu te tournes vers l’avenir, l’air décidé et clairement déterminée à persévérer jusqu'au bout.
De toute façon, c’est ta vie que tu vas laisser si tu réussis pas ce coup-ci.

Tu sens ses mains chaudes sur tes hanches, vite remplacées par la morsure froide de l’eau. Tu te crispes un instant, le temps de t’habituer à ton nouvel environnement. Toujours aussi désagréable, mais moins appréhendé. T’es à fond dans ton rôle, dans l’exploit que tu cherches à réaliser désespérément. Tu lèves le regard vers le S et sourit malicieusement. Il aurait peur?

▬ Ça ajoutera à ta réputation de terreur. Et tu me laisses jusqu’au bout, tant que l’eau ne descend pas assez pour me tirer de là.


Tu fermes alors les yeux, tentant de te concentrer, de ressortir cette motivation qui t’avais fait chercher de l’aide d’Ezio, ce qui a provoqué ce retournement de situation en toi. Colton.
Tu te rappelles la peur qu’il t’inspirait, le mal qu’il te causait en t’ayant fait tomber amoureuse de lui et en t’insultant de la sorte au quotidien. Il avait sorti deux armes contre toi : le coup de la salope et celui de l’eau. Le premier, tu y peux rien, t’a effectivement une semi réputation de fille facile, t’as plusieurs amis avec qui tu partages à l’occasion le plaisir de la chair, tu peux qu’accuser sans ajouter quoi que ce soit. L’eau par contre... Tu peux apprendre à la contrôler. Ce que tu tentes dès maintenant. Tes paupières sont toujours closes, mais ça ne t’empêche pas de sentir du mouvement près de toi. Tu sens l’énergie qui coule de tes veines, ainsi que la condensation progressive de la vapeur d’eau en eau liquide. Bon, c’est déjà ça, t’as conscience du fonctionnement de ton pouvoir, même si tu peux pas le contrôler pour l’instant.

Tu te remémores tout ça en espérant que ça te conférera un courage supplémentaire pour la tâche qui t’attend. Surpasser ta foutue phobie. Dans l’immédiat, ça fonctionne moyen, la peur ayant déjà pris le dessus. Tu le sais par le niveau de l’eau qui continue d’augmenter, malgré tes tentatives de reprendre le dessus. Ton corps réagit par automatisme, il commande à ton pouvoir d’agir et ce dernier s’exécute n’importe comment, comme toujours.
Par réflexe, quand le niveau de l’eau atteint presque ton nez, tu te mets sur la pointe des pieds pour pouvoir respirer plus longtemps, mais comme t’as toujours les yeux fermés, tu vois pas le pied d’Ezio qui te remets à ton niveau initial. Surprise, tu avales une rasade d’eau, que tu craches dès que possible en toussant. Il te reste peu de temps avant d’être engloutie, alors tu prends une grande respiration juste avant d’avoir ta tête complètement sous l’eau. Ton coeur bat vite, il se démène en espérant que tu comprennes que tu devais t’activer.
Tu plisses le front en tentant de remonter jusqu’à la source de ton pouvoir, ne pensant à rien d’autre que ça, cherchant à tout pris à te déconnecter de la réalité et de l’eau qui te noyera sous peu. Tu dois réussir.

Les vagues bougent de plus en plus vite au-dessus de ta caboche qui réfléchit, qui fait tourner le hamster te faisant office de cervelle pour qu’il trouve ce qui débloquerait tout ça, ce processus qui va te sauver la vie. Le quart de ton air a quitté tes poumons, il ne te reste plus beaucoup de temps et pourtant tu sais toujours pas quoi faire.
Tu tentes de bouger les mains, mais ça ne change rien à ce qui se passe près de toi. Dès que tu réussis à prendre mentalement le dessus pour baisser le niveau de l’eau ta peur te ramène au point de départ et te fait même reculer de quelques cases. Tu retiens un soupir qui t’aurait coûté tout ton air restant, juste à temps, et te remets à cogiter, à te concentrer.

T’arrives enfin à te créer une semi bulle mentale qui t’isole de ta sensation de froid et te permet de mettre un instant ta phobie de côté. Pas assez longtemps pour agir toutefois, ta concentration te lâchant d’un coup avec en prime des étourdissements. Génial, première manifestation de chute de pression. Tu pestes intérieurement et tente un coup risqué mais qui pourrait te sauver : la colère. Certains contrôlent mieux leur pouvoir sous l’impulsivité de la frustration. Jugeant que t’avais pas assez d’air pour tenir plus de 10 secondes de toute façon, tu lâches tout en un cri qui aurait percé des tympans hors de l’eau. Mais avec ces molécules de H20, tout est gardé près de toi, et le niveau de l’eau ne diminue pas. Sans air, découragée, tu t’apprêtes à te livrer au fond marin.

Tu ouvres les yeux pour voir une dernière fois ce qui t’entoure. De l’eau, du sable. Puis c’est là que tout s’enclanche. Aux portes de la mort, juste avant que tes poumons ne commencent à accueillir une quantité effarante d’eau. Tu te rappelles la peur de ta mère quand elle t’a raconté l’incident de la baignoire, et tu ne vois pas pourquoi tu aurais survécu si c’était pour mourir dans ce lac. T’as le pouvoir de changer la situation. T’as le pouvoir de te tirer de là.
Tu te sens en possession d’une nouvelle arme dans ton combat contre l’élément aquatique, et tu ne comptes pas abandonner sans te battre. Fight.

T’avais compris un peu plus tôt comment ton pouvoir fonctionnait pour faire monter le niveau de l’eau, alors tu emploies le peu de neurones actives qu’il te reste pour déclencher le mécanisme inverse. Tu sens chaque petite molécule d’oxyde de dihydrogène près de toi, tu sens que tu peux interagir avec elles. Tu leur commandes de s’évaporer, et étonnament après une légère résistance elles t’écoutent.
Tu assistes à une baisse rapide du niveau de l’eau, assez pour libérer ta tête. Sur le coup, tu te poses pas plus de question, tu prends une énorme respiration pour combler le manque d’air dans tes poumons. Mais quelques secondes après, quand le niveau de l’eau est rendu à ta poitrine, tu sens les étourdissements revenir à la charge. Ta vision devient floue et t’es assaillie par une nausée immonde, désagréable.

Tu marches quelques pas vers la berge, en mode zombie, sans trop capter ce que tu fais vraiment.

▬ Euh... Ezio, ça va pas.


Tu devrais te sentir soulagée par ta réussite, te réjouir d’avoir eu enfin le contrôle, mais t’en es incapable. Tu connais déjà la prochaine étape et ce sera pas agréable. T’essaie d’avertir le S au moins, question qu’il te prenne pas pour une folle à nouveau. Tu tournes la tête vers lui mais ta vision se brouille et tu chancelles, trouvant ça beaucoup moins amusant dans l’eau que sur la terre ferme où au moins tes pas ne sont pas ralentis.
Tes genoux vont bientôt se dérober sous toi, tu le sais. T’espère juste que ton compagnon aura la brillante idée de venir t’aider au lieu de t’abandonner à ton sort dans le lac. Il n’a pas le choix en plus s’il veut que tu l’aides après, t’es plus utile vivante que morte. Non, pas de chantage Joy, t’es pas comme ça. Quoique faire chanter un S, ça doit être marrant.

©Allýson

Message Dans Re: Time to Fight | le Jeu 8 Déc 2016 - 22:44
Our job is called discord
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isalynn, Delphia, Fen, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Toru, Stray Dog
Âge, classe & année : 19 ans, E, 8ème année

Prism' : 47

Messages : 169
Date d'inscription : 25/07/2015

Our job is called discord
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft.
Joy
«Time to fight»
Cat & Water >w<
L’air de rien ça commence à faire un moment qu’elle barbotte sous l’eau la ptite rouquine, tiens est ce que je connais son prénom au fait ? Ce serait assez drôle pour prévenir quelqu’un en cas de danger. Il faut vraiment que je prête plus d’importance aux petits détails comme ceux là. Je soupire en remuant mes orteils pour ne pas qu’ils s’engourdissent dans l’eau glacée. Elle ne bouge plus beaucoup tout d’un coup…Je sais pourtant que quand une personne se noie et qu’elle est retenue sous l’eau, elle s’agite dans les sens, elle brasse, brasse et permet l’inéluctable : Elle inspire par reflexe et se remplit les poumons d’eau. Suffocation, implosion etc etc, elle doit en être au stade où elle voit sa vie défiler devant ses yeux, bientôt son cerveau va lancer l’ultime alerte et plus rien. Donc à quel moment je la sort de là ?

En fait je me demande bien à quoi elle peut penser en ce moment ? C’est une fille, donc sûrement un truc comme dans les shojo, genre « Ma volonté est plus forte que tout, je peux vaincre la mort ! » ou alors elle est complètement désespérée et regrette d’être venue me chercher. Quoiqu’il en soit, ce n’est pas mon problème, je sers juste d’outils pour ce qu’elle veut faire. Je bouge un peu le pied, tâtant le haut de son crâne, parfois je capte un reflexe de survie puis plus rien, elle ne doit plus en avoir pour très longtemps. Bon aller, bon gré mal gré, je retire mon pied, comme ça on ne pourra pas m’accuser d’avoir noyé le pti poisson. Je m’assois au bord de l’eau et observe, perplexe, comme un chat qui joue avec sa proie à l’agonie.

D’un coup l’eau se met à bouger et par reflexe je me relève et m’éloigne de quelque pas, quand à la ptite D, elle ressort triomphante du lac comme un charmant Lochness tout usé. Eh bah, elle à une sale tête, elle est pâle et toute fripée, sûrement morte de froid et à bout de force. Ses genoux cognent l’un contre l’autre, dans deux seconde elle fait une syncope. Elle à le courage de m’adresser quelque mots, comme si je ne savais pas. 3, 2, 1, elle s’écroule par terre. Je ne bouge pas d’un pouce, ce n’est pas mon problème après tout, et puis le sol est bien assez mou pour ne pas la heurter d’avantage. Je met les mains dans mes poches et lui tourne le dos. C’est elle qui l’a voulut et je suppose que mon rôle est terminé, je n’ai plus qu’a revenir à mes occupations.

-Raaaaaaah, Merda !



Et voila que je vais passer pour un gentil maintenant. Je jette un œil à droite et à gauche, et l’air de rien je rebrousse chemin pour aller la voir. Je la touche du bout du pied et constate aucun changement. Elle est toute molle, complètement dans les vapes. Chez certaines personnes en effet, l’activation du pouvoir est simplifiée par l’adrénaline, j’en sais quelque chose. C’était donc une bonne idée de pousser ses limites à l’extrême. Au moins elle à eut ce qu’elle voulait et elle va reprendre confiance en elle. Tsss, je pense même comme un gentil, Autumn à une mauvaise influence sur moi. Ou bien est ce Dorian qui parvient à déteindre après tant d’années ? Je la ramasse et l’embarque de nouveau vers mon bungalow. La tronche des filles quand elles vont voir ça… Je passe donc par la porte d’entre l’air de rien, tenant le morceau de bout de femme dégoulinant entre mes mains.

-J’ai rien fait je le jure.



Je passe devant l’air outré et intrigué de mes colocataires, puis l’enveloppe dans des serviettes et des couvertures, je monte le chauffage et attends un peu que la groggy se réveille. La chaleur triomphe bientôt d’elle, et quand le chaud lui monte aux joues, elle ouvre les yeux.

-Tu ne pensais quand même pas que j’allais te faire du bouche à bouche ? Parce que si c’est le cas, ton plan machiavélique à échoué. Ceci dit je ne suis jamais contre une compensation « corporelle » pour le service.



Naturellement, je joins le geste à la parole et vient lui palper la poitrine.

-Ah, tu ne bat pas Chrissy. Ceci dit tu as presque la même poitrine que Leann.



Si elle rigole ou qu’elle me frappe c’est qu’elle va bien.



Slit the throat of reason and reality
Cut myself and scream for their insanity
Wake up to this nightmare that will never end
The main attraction of this twisted master plan

I will be your deadman
With nothing but this blood on my hands
Stuck in your "wonderland"
I want to make you bleed just like me

Message Dans Re: Time to Fight | le Ven 9 Déc 2016 - 23:01
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 10903

Messages : 281
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Tu reprends conscience dans une chambre qui n’est pas la tienne mais qui y ressemble toutefois, dans la mesure où tous les bungalows ont leur lot de traits similaires. En voyant Ezio devant toi tu comprends être dans sa chambre du bungalow 12. Le décor plus masculin l’expliquerait du moins, tu doutes qu’il t’ait foutue dans une autre chambre que la sienne. Quoiqu’en y pensant, il devait avoir assez peu de scrupules pour avoir « emprunté » celle d’un élève au hasard pour le plaisir. Peu t’importe en tout cas pour le moment, parce que tu te la gèle. Les couvertures et serviettes t’aident à te remettre des récents événements, mais malgré la hausse de chaleur ton corps grelotte.

T’es étonnée quand même qu’il t’ait pas laissée sur place, dans le lac. Il aurait bien pu. T’espérais que non, franchement, mais avec sa réputation t’espérais pas tant malgré votre contrat. Cependant, ton niveau d’étonnement grimpe d’un cran quand il pose ses mains sur ta poitrine, palpant sans gêne cette partie de ton anatomie. Loin d’être pudique et offensée par la situation, t’es quand même surprise par son toucher et la déclaration qui l’accompagne, t’attendant pas à ce que tes seins soient la récompense pour ce « service » de plus qu’il t’a rendu.

Face au ridicule de la situation, t’explose de rire. C’est pas comme si la situation devenait incongrue, non?

« Tu me soupçonnais de chercher un baiser de ta part, mais si de ton côté tu cherchais à toucher ma poitrine suffisait de demander. »

Tu lances le tout sur le ton de la blague, sachant bien que t’étais pas du genre à laisser tout le monde toucher ton corps de la sorte. Mais il est vrai que s’il avait demandé, t’aurais peut-être accepté pour le « remercier ». T’es pas une fille si facile que ça quand même, contrairement aux rumeurs. Il t’aurait demandé de coucher avec lui et t’aurais probablement pas dit la même chose mais pour un truc du genre... Ça peut passer.
T’ajoutes même, sous le ton du sarcasme :

« C’était pas dans le contrat qu’on a passé, mais j’imagine que si tu veux revoir des clauses il est encore temps. »

Tu roules des yeux sans perdre ton sourire et te concentre sur ton prochain problème : te débarrasser de toute cette eau. Mais parce que tu sais comment fonctionne ton pouvoir maintenant, c’est super simple. Tu te concentres sur les goutelettes qui sont sur ton corps et sur les serviettes et force les molécules d’eau à s’exciter, à bouger à une vitesse incroyable jusqu’à ce qu’elles s’évaporent d’elles-mêmes.
T’es presque excitée d’avoir enfin réussi à maîtriser ce que tu considérais autrefois comme une calamité, mais tu te contiens, te contentant de sourire comme une gamine face à cette nouvelle victoire. Tu te tournes ensuites verd Ezio, et lui tend les serviettes et les couvertures sèches.

«  Bon, maintenant je peux remplir ma part du contrat. Tu voulais qu’on s’y mette aujourd’hui ou on remet ça? »

Ouaip, t’as définitivement le mérite d’être claire.

#HRP : codage à venir, gomen j'suis pas encore sur ordi >.<
Message Dans Re: Time to Fight | le Jeu 5 Jan 2017 - 12:53
Our job is called discord
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isalynn, Delphia, Fen, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Toru, Stray Dog
Âge, classe & année : 19 ans, E, 8ème année

Prism' : 47

Messages : 169
Date d'inscription : 25/07/2015

Our job is called discord
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft.
Joy
«Time to fight»
Cat & Water >w<
Une poitrine de palpée et une nouvelle en plus, je n’avais pas perdu ma journée finalement. Il faut dire que je m’étais plutôt amusée quand j’avais mit mon pied sur sa tête pour la maintenir sous l’eau, ou encore quand je l’ai balancée à la flotte la première fois. J’ai beau ne pas apprécier l’eau, je dois dire que ça m’a changé les idées et puis parler avec quelqu’un qu’on ne connait pas plus que ça, c’est grisant au final. Bon, il ne faudrait pas que ça devienne une habitude, j’aime ma tranquillité de S, j’aime qu’on se pousse pour me laisser sa place dans la queue du réfectoire et j’aime donner mes devoirs a des petits Warren. Après avoir tapoté sa poitrine donc, je lui tapote le haut de la tête.


-Voila tu apprends vite petit poisson. Maintenant méfie toi, le chat que je suis pourrait vouloir te manger toute crue.



Allusions perverses à peine dissimulée ? Complètement. Je suis un dragueur qui s’assume et elle n’a pas l’air d’avoir froid aux yeux. Ceci dit la contrepartie de ce service n’était pas de nature corporelle et un Di Raphaeli n’a qu’une seule parole. A présent qu’elle maitrisait un peu mieux son don, elle allait m’apprendre à le déjouer. J’avais besoin de cet avantage sur Dorian, il n’allait rien comprendre la prochaine fois qu’on aurait à se battre. La rouquine pourrait me livrer un peu les défauts de son pouvoir, les failles, les points à exploiter.


-Au fait, tu portes la veste de pyjama de Leann, oublie pas de lui rendre. C’est doux, chaud et moelleux je sais, mais j’adore dormir dessus de temps à autre. Sinon dit moi un peu, tu as compris comment fonctionnait ton pouvoir ? Tu te sens de passer en C ?



J’ai pensé à formulé ça en disant « Donne-moi la clé pour anéantir mon frère » mais ça faisait un peu trop dramatique, et puis ce type à quelque fan dans le pensionnat je dois donc être réservé et habile. Et je ne veux pas non plus qu’elle s’imagine que j’ai des faiblesses, loin de là. Peut être devrais je revêtir un forme animale pour nous entrainer ? Ah oui, peut être qu’on devrait sortir aussi, je doute que les filles soient très jouasses si on inonde le bungalow.


-Viens, on va retourner dehors, j’aime qu’on m’asperge en plein air. Tu n’es pas allergique aux poils de félins d’ailleurs ?



Je me lève et reviens dans la cuisine où je pique la moitié des gâteaux cuisinés par les demoiselles. C’est la coutume non ? Les filles cuisinent et nous on dévore derrière. En plus je suis gentleman, j’en ai laissé.




Slit the throat of reason and reality
Cut myself and scream for their insanity
Wake up to this nightmare that will never end
The main attraction of this twisted master plan

I will be your deadman
With nothing but this blood on my hands
Stuck in your "wonderland"
I want to make you bleed just like me

Message Dans Re: Time to Fight | le Jeu 5 Jan 2017 - 21:52
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 10903

Messages : 281
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Time to Fight
ft. Ezio
Tu sourcilles à peine à son allusion pas du tout voilée. Te faire manger tout cru? Allons, tu en as vu d’autres encore plus directs pour la chose. Et en toute honnêteté, il aurait été de ton type si t’avais pas laissé une certaine personne te voler ton cœur. T’aurais vraiment pu coucher avec lui si c’était pas du fait que t’étais désormais amoureuse, mais tant pis, tu le garderas près de toi en tant que potentiel ami uniquement. Bien que te taper un S aurait pu t’amuser, t’aurais ainsi eu la preuve qu’ils n’étaient pas tous froids et distants.


▬ Et je suis sensée avoir peur?


Tu notes mentalement que la veste que tu portes est à Leann avant de la retirer sans plus de cérémonie, la gardant dans tes bras pour la lui laisser en sortant du bungalow. Tu ne comptais tout de même pas abuser hein.
Lorsqu’il parle de ton pouvoir tu esquisses un mince sourire en ayant déjà remarqué certains points faibles pouvant être exploités par Ezio par après. T’es prévenante quand même, t’espères toutefois que ce sera utile pour le jeune homme, autrement tu devras en trouver d’autres. Et ça, c’est toujours un peu moins marrant, tu vas devoir trouver un moyen de le tourner en jeu pour t’y intéresser vraiment.

Ta main passe dans tes cheveux pour replacer quelques mèches rebelles s’étant affaissées avec l’eau.


▬ Avec mes notes et ma nouvelle maîtrise.. Je pourrais me hisser jusqu’en B si je le voulais vraiment. Mais ouais, j’ai des trucs pour toi.  



Tu le suis à l’extérieur en prenant la peine de rendre à la B son bien au passage, riant sous cape pour le coup des gâteaux. Il n’a vraiment aucune gêne, et t’adore ça. La plupart des gens ont une retenue qui semble étrangère à Ezio, et c’est rafraîchissant pour quelqu’un comme toi qui n’a pas de gêne non plus.


▬  T’inquiète pour mes allergies Tigrou, elles existent pas.


Tu te demandes s’il va tiquer en entendant le surnom que tu lui as trouvé ou s’il va plutôt en rire. Ou s’en moquer. Mais l’imaginer grogner comme un tigre pour contester un surnom tel que Tigrou te fait rire légèrement. Il l’aura mérité en t’appelant « petit poisson ». Tu collectionnes les surnoms sans trop t’en soucier habituellement, en donnant même en retour, et là ça ne fait pas exception à la règle.
Tu attends que vous vous soyez assez éloignés de tout signe de civilisation pour sortir, de but en blanc :


▬ Tu veux battre ton frère? Déconcentre-le. C’est un pouvoir strictement mental, il faut une bonne concentration pour l’utiliser autrement ça part en couille. Tu veux tester?  


Ton sourire s’étire en coin. Là t’es dans ton élément Joy. Le jeu, toujours le jeu.

©Allýson

Message Dans Re: Time to Fight | le Lun 23 Jan 2017 - 18:49
Our job is called discord
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isalynn, Delphia, Fen, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Toru, Stray Dog
Âge, classe & année : 19 ans, E, 8ème année

Prism' : 47

Messages : 169
Date d'inscription : 25/07/2015

Our job is called discord
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft.
Joy
«Time to fight»
Cat & Water >w<
La peur…Les gens n’ont jamais peur au bon moment, ils ont toujours peur de ce qui n’en vaut pas la peine ou de ce qui ne peut rien leur faire : Les araignées, les film d’horreur, les bandito à la télévision. Mais ils n’ont pas peur de livrer tout leur secret au voisin, des gens qui passent et qui écoutent, de ce qu’il peut leur arriver à l’avenir. La plupart des gens sont un peu comme Joy en ce moment : Plein de confiance et d’assurance. Et moi je suis la peur qui ne se révèle que le moment venu. Mais passons, j’ai assez joué avec la demoiselle, je vais pas non plus me la mettre à dos, elle est plutôt utile pour mon avenir justement. Je passe donc sur sa question pour l’entendre m’écorcher les oreilles avec son surnom stupido.


-Idiota, je préfère un autre type de félin tu verras.



Si ça n’avait pas était elle, à ce moment donné, je lui aurais volontiers enfoncé mon poing dans la trachée. Mais je suis plutôt cool quand on me rend un service, donc je ferais comme si de rien n’était. Une fois dehors, je l’entends me révéler enfin un truc intéressant. C’est vrai que Dorian est un pro de la concentration, il la maitrise extrêmement bien à cause de son entraiment au sabre. Je pensais qu’il me suffisait de brouiller son champ de vision pour l’empêcher de viser. C’est pourquoi en général j’utilise l’assaut direct, dès le début du combat. Mais sachant que sous ma forme animale je ne peux pas parler, difficile de le déconcentrer. Heureusement pour lui il reste rare que j’utilise cette forme pour l’attaquer. Je serais « frère unique » sinon.


-Ok, j’ai bien besoin de me défouler. Oh et si je deviens un peu trop « acharné » tu n’aura qu’a crier très fort, quelqu’un viendra sûrement à ta rescousse à temps.



Avec un sourire carnassier, je laisse le pouvoir se répandre dans mon corps, je bascule en avant et en quelque seconde je me retrouve à quatre pattes, sous mon pelage blanc neige, moucheté de gris. J’aperçois mon reflet de panthère dans la vitre, comme d’habitude je suis un gros chat aux pattes capables de deviser la tête de quelqu’un. Je tourne la tête vers Joy et feule un bon coup pour me mettre en appétit. Ma queue fouette l’air avec énergie et viens s’arcbouter au dessus de mon dos, mon pelage se gonfle et j’encre mes pattes griffues dans le sol meuble. J’avance à pas de velours, baissant légèrement l’abdomen sans quitter Joy de mon regard bleu azur. Je m’arrête, puis reprends, je contourne ma proie, m’imprègne de son odeur. Pour un animal, les odeurs révèlent beaucoup de chose.

J’attends qu’elle manifeste son pouvoir, si elle y arrive. De mon coté je suis très conscient pour une fois, concentré avec mon esprit humain et animal à la fois, mais aucun ne prend le pas sur l’autre, pour le moment. Je ne me sens pas menacé mais je reste alerte, imaginant diverses façon de la déconcentrer mais ce n’est pas évident, je bats de nouveau l’air avec ma queue. Je m’arrête et me plante de nouveau face à elle, c’est à elle de continuer la danse.



Slit the throat of reason and reality
Cut myself and scream for their insanity
Wake up to this nightmare that will never end
The main attraction of this twisted master plan

I will be your deadman
With nothing but this blood on my hands
Stuck in your "wonderland"
I want to make you bleed just like me

Message Dans Re: Time to Fight | le Jeu 26 Jan 2017 - 2:13
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 10903

Messages : 281
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Time to Fight
ft. Ezio
Tu roules des yeux en souriant en l’entendant critiquer le surnom que tu lui avais donné. Toi, t’aimais bien Tigrou, ça faisait félin et pas trop jouet pour enfant malgré le petit aspect enfantin associé au personnage de Winnie l’Ourson. Cependant, t’aurais pu faire pire, avec Tigrounet par exemple. Tu te retiens de le contrarier davantage par contre, tu parles peut-être pas italien mais tu sais parfaitement qu’idiota ne veut pas dire intelligente. Au contraire. Ton sourire s’étire alors en guise de réponse, un air angélique sur le visage. Tes lèvres cessent de s’étirer ainsi lorsque tu l’entends mentionner la possibilité d’un acharnement futur. Comme quoi il pourrait oublier que t’es pas là pour être bouffée…

Tu frissonnes, à moitié à cause de la peur à moitié à cause de l’appréhension. T’es pas une trouillarde de nature, t’es habituée de prendre des risques à force de t’ouvrir la bouche un peu trop souvent pour dire des choses que personne ne veut entendre. Alors tu respires un bon coup et l’observe se transformer avec admiration, n’ayant jamais eu l’occasion de voir une métamorphose du genre auparavant. Tu clignes des yeux quelques fois pour te remettre de la surprise de l’apparition de la panthère et note mentalement que tu devras changer le surnom d’Ezio pour Panthera plus tard.
Tu cherches du regard une source d’eau pas trop loin pour t’armer contre l’animal que forme le S à l’instant, voyant bien qu’il n’attend que toi pour se lancer pour déjouer ton pouvoir. De suite, tu notes une petite flaque d’eau et appelle les gouttelettes à toi pour créer un long fouet aquatique, te disant que rien ne serait plus approprié pour la situation actuelle. Un fouet pour dompter la bête. La base se fait sentir dans ta main et tu la serres comme tu le ferais pour une poignée en cuir, l’élément aquatique te semblant particulièrement solide sous tes doigts.

Tu lances un coup sec de fouet pour tester sa maniabilité et son effet et constates avec satisfaction qu’il est encore plus léger que tu le pensais et davantage dangereux surtout. Tu t’imprègnes de chaque molécule d’eau formant ta nouvelle arme pour être en mesure de la modifier à loisir pour te défendre et attaquer la panthère, comme si c’était la chose la plus naturelle que tu avais à faire. T’as toujours appris vite, et t’en es très heureuse aujourd’hui en voyant le danger que pouvait représenter Ezio.


▬ N’oublie pas que je ne guéris pas instantanément, s’il te plaît, si t’en viens à me sauter dessus.


Simple précaution. Tu commences à l’attaquer l’instant d’après en tentant de le surprendre. Tu comptes pas lui faire du mal, mais faut quand même que tu l’attaques assez fidèlement pour remplir ta part du contrat. Tu abats ainsi le fouet à quelques millimètres de l’endroit où il se tenait plus tôt puis rappelle ton arme à toi rapidement pour pouvoir l’abattre rapidement si la forme d’Ezio-panthère décidait de rappliquer dans l’immédiat. Sans quitter ce dernier des yeux, tu cherches une nouvelle source d’eau qui pourrait te servir pour le surprendre davantage que le fouet, pour faire office de projectiles ou de boucliers par exemple. Sentant quelques particules s’agiter sous toi, tu appelles à ta main assez de molécules d’une nappe phréatique pour bombarder ton opposant lorsqu’il tente enfin une approche. Tu t’empresses ainsi de rappeler l’eau à toi pour couvrir une autre attaque, t’attendant au pire d’Ezio à l’instant.

©Allýson

Message Dans Re: Time to Fight | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement :: Dortoirs :: Bungalows :: Bungalow 12-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet