predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Time to Fight - Page 2




Partagez | 
 


 Time to Fight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message Dans Re: Time to Fight | le Sam 25 Fév 2017 - 11:13
La Pantera • Seminatore di discordia
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isalynn, Delphia, Fen, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Toru, Stray Dog
Âge, classe & année : 19 ans, E, 8ème année

Prism' : 121

Messages : 175
Date d'inscription : 25/07/2015

La Pantera • Seminatore di discordia
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft.
Joy
«Time to fight»
Cat & Water >w<
Je faisais les cents pas sans quitter ma cible des yeux, je balayais une zone de 2 mètres de long et j’attendais. Voyons voir ce qu’elle avait prévu de faire, elle pouvait tirer de l’eau de pas mal d’endroit avec un peu d’imagination. Parfois Dorian arrivait même à recycler les molécules d’eau présente dans l’air et invisible à l’œil nu…je dois reconnaitre qu’il n’est pas en A pour rien, il avait vite compris qu’il pouvait se servir de l’eau qui s’évapore constamment. J’aurais pu donner l’astuce à Joy, mais ce n’est pas drôle si je lui donne toutes les cartes. Elle choisit une flaque d’eau, oui assez commun comme choix, puis elle modèle la surface aqueuse en une sorte de fouet qu’elle fait claquer en l’air. Eh bien, elle apprend vite pour quelqu’un qui était encore pétrifiée à la simple vue du lac… A la vue du fouet, mes oreilles se tendent vers l’arrière, répondant à la menace et quand elle se met à me parler, je retrousse les babines. Cela aurait pu être un sourire carnassier sous ma forme humaine, là ça devait juste être un peu effrayant.

Je m’arrête et lui fait face, expirant bruyamment deux ou trois fois de suite, expulsant de l’air chaud de mon museau. Un temps mort, et l’instant d’après, le fouet vient s’abattre juste à coté de ma patte avant gauche. Je donne un coup de griffe dans le sol meuble, resserrant les crocs. Elle passe à l’attaque, très bien, je peux donc prendre mon tour. Je m’abaisse légèrement au sol, encrant mes pattes, prêt à bondir sur ma proie. Je sens une excitation familière se répandre dans mon corps et secouer mon esprit. C’est dans ces moments là que je dois équilibrer ma conscience et celle de l’animal, je dois me maitriser pour ne pas laisser la sauvagerie prendre le dessus. Je bondis en mettant peu d’intensité dans mes muscles, pour lui laisser le temps de réagir. Ce qu’elle fait assez bien puisqu’elle parvient à se créer une protection aqueuse. Ceci dit, elle ne peut pas maitriser à la perfection un pouvoir qu’elle vient juste de maitriser. Trop facile : Je retombe sur mes pattes et me dresse sur les deux à l’arrière, ainsi dressé, j’envoie un coup de griffe cisailler son mur d’eau.

Cette fois encore, j’ai pris soin de ne pas la toucher. J’ai des principes, et on n’abime pas le visage d’une jolie fille. Une fois son mur effrité, je recule et reviens à mon point de départ. Je remue la queue comme si il s’agissait de ma propre version d’un fouet puis je lui fais face. Pour l’instant c’est aussi un entrainement pour moi, j’arrive bien à me contrôler et je n’ai pas envie de la dévorer. Je pense donc que l’instinct de l’animal prend le dessus lorsque je hais la personne en face de moi, ou que je nourris de mauvaise intention à son égard. Joy ne m’ayant rien fait, je ne peux pas lui en vouloir. En fait, c’est presque un jeu pour moi tout ça. Ce qui n’était pas le cas pour Warren quand j’ai voulut en faire mon casse croute, ou encore avec Dorian. En revanche si c’est trop simple, cela ne va rien m’apporter non plus.



Slit the throat of reason and reality
Cut myself and scream for their insanity
Wake up to this nightmare that will never end
The main attraction of this twisted master plan

I will be your deadman
With nothing but this blood on my hands
Stuck in your "wonderland"
I want to make you bleed just like me

Message Dans Re: Time to Fight | le Jeu 2 Mar 2017 - 19:44
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay & Eiram Farrell
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 21, 10D

Prism' : 11188

Messages : 320
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Time to Fight
ft. Ezio
Tu jouissais presque littéralement de sentir ton pouvoir se manifester de manière volontaire pour une fois. L’impression que ton pouvoir était loin, enfouit quelque part en toi sans possibilité de l’utiliser à ta guise, n’était plus qu’un mauvais souvenir désormais. Tu ne le contrôlais pas encore parfaitement, mais tu savais qu’avec de la pratique ça irait. T’avais désormais en ta possession une arme incroyable dont tu comptais bien te servir au quotidien. Pour sécher tes cheveux et tes vêtements, boire de l’eau et plein d’autres choses. C’est tellement pratique au fond de maîtriser son pouvoir !

Mais tu t’extasies trop vite petite Joy, tu t’en rends vite compte en voyant les griffes d’Ezio déchirer ce que tu considérais comme ton petit miracle de la journée comme si ce n’était qu’un vulgaire mouchoir. Ton visage se décompose complètement, sous le choc d’avoir perdu ton arme en un 15 secondes. Même ton fouet reprend une forme liquide et heurte le sol en un « splash » retentissant. T’étais tellement certaine de tout contrôler que t’en as oublié l’essentiel : t’es qu’une débutante. Tout ne pourra pas être parfait dès le premier coup, t’as eu de la chance jusqu’à présent d’être capable de former ce que t’as créé.
T’essaie vivement de reprendre tes esprits en appelant l’eau sur le sol à toi, cette fois-ci pour former un bloc d’eau assez difforme, comme si c’était une boule de pâte à modeler vaguement définie que tu pouvais façonner à ta guise en quelques secondes seulement. T’espères que cette tactique, bien que différente, t’aide à attaquer la forme animale d’Ezio plus efficacement. Décidément le fouet n’avait pas eu une très longue durée de vie.

▬ Attaque-moi comme si j’étais ton frère, me laisse pas trop de chance. J’essaierai de survivre.


Il semblait se contenir, du moins c’est ce que tu sentais. Comme t’aime beaucoup les chats, t’en sais quand même pas mal sur eux, et tu sais qu’ils sont très agiles et rapides. Ezio avait beau incarner un matou plus imposant, il n’en demeurait pas moins un félidé qui se devait d’être rapide pour attraper sa proie. En l’occurrence, toi.
Tu ripostes, saisissant que c’était ton tour d’attaquer, en formant des blocs de glace à partir de l’eau que tu avais devant toi. Le bloc d’eau anciennement formé devint donc une série de petits blocs de la taille d’un miroir de poche. Ceux-ci forment un mur très peu compact devant toi alors que tu les projette un à un sur le gros chat avec force, question de demeurer réaliste. Tes sourcils se froncent sur le coup de la concentration énorme que tu déployais pour effectuer tout ça. Ton énergie demeurait stable, mais tu savais que d’ici quinze minutes tu ferais une nouvelle chute de pression. Tu te sentais légèrement faiblir, pas assez pour perdre la maîtrise de ton pouvoir mais assez pour que ce soit à noter dans ta tête.

T’espère cependant pouvoir tenir assez longtemps pour être un véritable obstacle pour Ezio, qu’il ne trouve pas cela trop facile de te contrecarrer car son frère ne sera probablement pas aussi peu expérimenté que toi. Ainsi, tu continues de lancer tes projectiles de glace sur le matou, en devinant du mieux que tu le pouvais l’endroit où il se déplacerait pour prendre de l’avance avec les blocs de glace, atteignant ta cible parfois et d’autres fois non. Tu feras certainement pas carrière en basket ou en compétition de tir, mais tu te débrouillais pas mal quand même !

©Allýson




Message Dans Re: Time to Fight | le Jeu 23 Mar 2017 - 14:55
La Pantera • Seminatore di discordia
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isalynn, Delphia, Fen, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Toru, Stray Dog
Âge, classe & année : 19 ans, E, 8ème année

Prism' : 121

Messages : 175
Date d'inscription : 25/07/2015

La Pantera • Seminatore di discordia
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft.
 Joy
«Time to fight»
Cat & Water >w<
Sa technique fonctionne très bien jusque là, je n’ai pas trop d’efforts à faire pour déconstruire les siens. Il suffit que j’attire son attention ailleurs pour qu’elle relâche la pression de l’eau et que celle-ci ne se répande au sol. Elle prend de plus en plus confiance en elle et ne se décourage pas. Mais je dois dire que de là à me dire « attaque moi, laisse moi peu de chances » ou ce genre de chose, elle à du cran. Ou alors elle est suicidaire, si je ne lui laissais « peu de chance » elle serait déjà allongée par terre en charpie. Je secouais la tête, frissonnant jusqu’au dernier os de ma queue, cette idée était trop plaisante à mon goût. Il fallait que je me calme et que je me focalise sur le but de l’entrainement. Elle à l’air de vouloir passer à l’offensive à nouveau, encore le coup du mur d’eau ? Non c’est autre chose, cette fois ci ça à l’air plus solide.

Je me méfie, ayant déjà vu Dorian faire ça à de très rare occasion, elle formait de la glace.  Mon instinct me fit reculer d’un pas, m’abaissant encore un peu pour être prêt à bondir. Voila, c’est ça que j’attends de toi petit poisson, que tu fasses preuve d’inventivité et que tu découvre de toi-même comment me coincer. Même si l’eau à forte pression peut faire mal, c’est une autre histoire pour la glace, elle brûle, tape, et ne s’esquive pas de la même façon. En mot de temps pour le dire, elle attaquait déjà, envoyant des cristaux de glace dans toutes les directions. J’essayais de prédire ses mouvements pour esquiver sans me fatiguer, au bout d’un moment elle épuiserait ses forces et ne pourrait plus en produire autant.

J’alternais mes mouvements pour éviter les cristaux gelés mais le sol devenu meuble à cause de l’humidité me faisait glisser et je commençais à perdre patience. Quand le troisième pic de glace m’atteignit sur le flan gauche je feulais pour laisser entendre mon mécontentement mais quand simultanément, le 4ème et le 5ème me griffèrent le museau je vis rouge. C’était mauvais, vraiment mauvais, je ne m’étais pas attendu à ça et ce qui était un jeu, devint rapidement une partie de chasse que je ne voulais pas perdre. Je sortis d’avantage les griffes pour m’ancrer au sol et bondit en avant d’un seul coup, sentant que Joy commençait à faiblir. Je la bousculai de plein fouet et la fit tomber à la renverse. J’avais à présent une patte de chaque coté de sa tête, le museau face à son nez, la fixant en respirant bruyamment. Ma langue passa sur mes crocs et  j’ouvris la gueule, comme un chat face à sa proie.

Nous sommes restés un instant comme ça, silencieux à ne faire aucun mouvement, juste à se regarder. Je ne cherchais ni défi ni erreur dans son regard, j’essayais simplement de ne pas faire de mouvement brusque. J’étais pris au piège par mon esprit qui se divisait en deux, je voulais lui faire mal et je voulais la sauver de moi en même temps. Je n’osais plus faire un geste, espérant que quelqu’un nous surprendrais et viendrait à son secours, mais personne n’est venu. Je descendis le museau dans son cou pour humer son odeur et palper sa circulation. Mon  corps était mu par des reflexes que je m’efforçais de réprimer. Enfin, je laissais échapper une plainte et réussit à me retransformer en humain. J’étais épuisé, je me laissais tomber sur le coté, le souffle haletant. J’avais le cœur qui battait à 100 km/h et je n’arrivais pas à le calmer. C’était une des premières fois où j’arrivais à me détransformer de moi-même avec autant d’adrénaline dans le corps.

-Mi scuso per quello…



Je ne pouvais plus bouger un muscle, elle pouvait bien me frapper ou appeler quelqu’un pour s’en charger, j’étais paralysé. Tout mon corps m’élançait, j’avais forcé chaque muscle, chaque os à se transformer dans un laps de temps très court et j’en payais les conséquences…



Slit the throat of reason and reality
Cut myself and scream for their insanity
Wake up to this nightmare that will never end
The main attraction of this twisted master plan

I will be your deadman
With nothing but this blood on my hands
Stuck in your "wonderland"
I want to make you bleed just like me

Message Dans Re: Time to Fight | le Jeu 23 Mar 2017 - 18:21
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay & Eiram Farrell
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 21, 10D

Prism' : 11188

Messages : 320
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Time to Fight
ft. Ezio
Tu pensais défaillir quand, d’un coup, tu te retrouves au sol, tes fesses accusant le coup douloureusement.  Mais t’as pas le temps d’émettre une plainte que le matou se retrouve par-dessus toi, imposant et intimidant. T’as le souffle court, ta tête tourne encore à cause de l’ivresse du moment en partie et aussi à cause de la chute de pression qui te menaçait il y a peu. Une certaine tension vous gardait en position et, tu ne savais pas pourquoi, tu te sentais hypnotisée par son aura, par ce qu’il dégageait. T’étais incapable de te libérer de cette emprise qu’il avait sur toi, mais t’avais pas l’impression de vouloir t’en libérer non plus.

Quand il se penche par contre vers ton cou, ton rythme cardiaque s’accélère, hésitant entre peur et excitation. Tu savais tellement pas ce qu’il ferait à cet instant, il pouvait tout autant déchirer ta gorge que la lécher, et tu ne savais pas quelle option t’effrayait le plus. T’es presque soulagée de le voir se retransformer en humain quelques temps après, mais le voir incapable de bouger et crispé de la sorte ça te fout les jetons. Tu comprends pas pourquoi il ne bouge plus, mais la première pensée qui te traverse l’esprit est que c’est bien qu’il ait des vêtements au moins.

Tu te croyais crevée mais au final tu es boostée par une vague d’adrénaline qui te propulse pour aller secourir le S à tes côtés. Il t’a sauvé la vie plus tôt, alors c’est à ton tour de faire de même.
Déjà, qu’il s’excuse ça t’insulte, alors tu plonges un regard noir dans le sien pour lui faire comprendre de ne pas protester.


▬ Tu t’excuses pas okay? Pour le moment faut te sortir de ta paralysie.


Tu te penches sur son torse, l’oreille collée là où est situé son cœur, et sursautes presque en entendant un pouls aussi rapide. Tu jures et te relève pour te poster à genoux au niveau de sa tête, relevant cette dernière pour la déposer sur tes genoux. Ton cerveau surchauffe à force de réfléchir à une solution pour baisser son rythme cardiaque, et tu réalises que c’pas pour rien que t’es pas en filière médecine : t’as vraiment aucune idée de ce que tu dois faire. T’as bien entendu parler qu’un bain chaud pouvait relaxer des gens, mais t’étais pas en mesure de prendre Ezio dans tes bras pour le rapporter au bungalow, t’allais devoir te débrouiller avec l’endroit où vous étiez.

Tu penses avoir trouvé un truc qui pourrait l’aider, alors tu t’exécutes en retirant ton haut, te trouvant en soutif en plein milieu de la nature, et appelant à toi une partie de l’eau que t’avais utilisée pour attaquer Ezio plus tôt, usant de ce qu’il te restait de concentration pour tout faire rapidement. T’imbibe le vêtement de l’eau en question et active les molécules d’eau pour qu’elles se réchauffent à une température appréciable, puis pose le vêtement sur le front du S en espérant que l’eau chaude fera son effet.


▬ Si tu comptes te rincer l’œil, fais le pas de manière trop explicite s’teuplaît. Et tente de penser à un truc qui te calme.



T’attends quelques minutes pour changer la température de l’eau, optant pour du froid graduellement, puis changeant à nouveau à intervalle régulier. Tu sais pas trop ce que ça va donner, mais au moins s’il réussit à bouger le visage vous serez fixés pour le reste de son corps. Reste à voir après si ça dure longtemps ou non pour que tu puisses remettre ton haut et éviter qu’une bande de victimes d’Ezio vous attaque pour profiter de sa paralysie.

©Allýson



Message Dans Re: Time to Fight | le Dim 2 Avr 2017 - 22:14
La Pantera • Seminatore di discordia
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isalynn, Delphia, Fen, Giulia
Masculin Personnage sur l'avatar : Toru, Stray Dog
Âge, classe & année : 19 ans, E, 8ème année

Prism' : 121

Messages : 175
Date d'inscription : 25/07/2015

La Pantera • Seminatore di discordia
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


ft.
 Joy
«Time to fight»
Cat & Water >w<
Sa voix est hyperautoritaire et à la fois attentionnée, un peu comme une infirmière qui en à assez des frasques de son patient. Sans savoir pourquoi, ça fait effet sur moi et j’obéis, n’essayant plus de m’excuser et de rassembler mes forces pour me sortir de cette paralysie momentanée. Tous mes muscles sont endoloris et refusent de réagir à mes ordres, c’est assez étrange, je ne sens plus mes membres et pourtant je me sens lourd comme la pierre. Je déteste cet état de faiblesse et je me sens stupide, surtout devant une femme…Heureusement que c’est elle néanmoins, car avec n’importe qui d’autre ça aurait pu très mal tourner pour moi. Quoique, avec n’importe qui d’autre je ne me serais pas arrêté et aura probablement égorgé ma victime.

D’un coup, je la vois se pencher vers moi et poser sa tête sur mon cœur. Je déglutis, me demandant si c’est vraiment le moment approprier pour un câlin… instinctivement mon rythme cardiaque s’accélère et ma poitrine devient douloureuse, qu’essaye t’elle de faire au juste ?! Elle se relève, il semble qu’elle évaluait juste mon rythme cardiaque, mais une simple pression sur ma carotide aurait suffit non ? Ceci dit, ce n’est pas bête comme raisonnement, il est vrai que le cœur des animaux bats parfois 3 à 4 fois plus vite que celui d’une être humain. Mon état vient sûrement de là, du fait que mon corps ait eut du mal à faire la transition d’un état à un autre. Elle repasse derrière moi et je sens ma tête se soulever du sol et se reposer sur une surface plus moelleuse. C’est à ce moment là que je me rends compte que j’ai un sacré mal de crâne… Je lève les yeux et je la vois, le plus naturellement possible retirer son T-shirt et se montrer en soutien gorge devant moi, sans aucune pudeur.

-Qu’est ce que tu…fais ? Tu sais que mon rythme cardiaque est censé descendre, pas augmenter. Où alors tu m’offre une mort douce et rapide ?



J’essaye de détacher le regard de sa lingerie, mais je suis un homme que voulez vous...Le sang afflue vers mon visage et je dois ouvrir la bouche pour mieux respirer. Cette femme est redoutable, elle va m’achever par une simple crise cardiaque. Non pas que je n’ai jamais vu de poitrine, c’est juste que c’était inattendu et que je ne suis clairement pas en position de force ! Comment penser à un truc qui me calme dans un moment pareil ? Et pourtant, progressivement je sens les battements de mon cœur se calmer, tandis qu’elle m’éponge avec le tissu humide. Le fait que mon attention soit occupée ailleurs à suffit à me calmer et je ressens un frisson me parcourir de la tête aux pieds. Je fais une nouvelle tentative et arrive à bouger les doigts de pieds, et progressivement, les jambes puis le haut du corps. Je bouge millimètre par millimètre mais c’est déjà ça.

-J’aimerai dire que je suis encore désolé, mais ce n’est pas le cas.



Dans un élan d’énergie, je lève les deux mains vers mon infirmière et les posent directement sur sa poitrine dénudée. Ferme, de taille moyenne et la lingerie n’est pas de la meilleure qualité qu’il soit mais ça me convient. J’esquisse un sourire pervers, sachant très bien que je vais me prendre une gifle ou autre joyeuseté de ce genre. Je bascule en avant et m’étire, toujours assis pour savourer ma motricité. Son attention me touche mais pas la peine d’en faire trop, après elle va se faire des idées. Je me relève enfin et lui fait un signe de la main.

-Bien, c’était très instructif, j’en sais bien plus sur les aquakinésistes à présent. Je pense qu’on peut en rester là non ?



Je dis ça en faisant peser lourdement mon regard sur son décolleté apparent. En même temps, en venant me chercher, elle devait bien savoir à qui elle se confiait. Je retourne vers mon bungalow en essayant d’avoir une démarche assurée, mais je sais qu’à peine arrivé, je m’étalerai sur mon lit de tout mon long pour m’offrir une bonne sieste avant d’aller vider le frigo commun.



Slit the throat of reason and reality
Cut myself and scream for their insanity
Wake up to this nightmare that will never end
The main attraction of this twisted master plan

I will be your deadman
With nothing but this blood on my hands
Stuck in your "wonderland"
I want to make you bleed just like me

Message Dans Re: Time to Fight | le
Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement :: Dortoirs :: Bungalows :: Bungalow 12-