predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

Danse Macabre ♦ Sven V. Pszaniawski

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
C'est l'heure du casse-tête !




Partagez | 
 


 C'est l'heure du casse-tête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans C'est l'heure du casse-tête ! | le Sam 8 Oct 2016 - 5:19
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay & Eiram Farrell
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 21, 10D

Prism' : 11634

Messages : 339
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





I have to know
ft. Orion
T’étais plus certaine de pourquoi t’étais venue jusqu’à lui. Plus tu y repensais, en fait, et plus tu doutais de tes intentions. Pourquoi Orion? Non, ça en fait c’était évident, si Colton avait parlé à quelqu’un c’était bien à son meilleur ami. Mais pourquoi aller le voir pour ça? Parce que ta santé mentale en dépendait, clairement. C’était tellement inconcevable, cette histoire. Enfin, toi tu y comprenais plus grand-chose. Selon la logique, qui dit S dit méchant. Ça, tu as pu y assister longtemps lors des derniers mois, alors ça va, ce n’est plus un problème. Cependant, qui dit « je suis plus un S » dit aussi « je suis plus méchant » normalement, non? Tu t’attendais à autre chose de la part de Colton en voyant sa cravate violette à la rentrée.
De la méchanceté peut-être, s’il te détestait vraiment, mais rien du tout? C’était pas dans tes plans.
Il t’évitait, il aurait fallu être aveugle pour pas le voir.

Mais pourquoi? Vous vous entendiez tellement bien avant, et rien ne laissait présager qu’il s’éloignerait aussi brusquement alors que chaque jour qui passait vous poussait dans les bras l’un de l’autre davantage. Tu n’y comprenais plus rien. Peut-être qu’Orion savait, par contre. Ce simple « peut-être » te revigorait un peu et te motivait à aller de l’avant, chassant tes doutes et te faisant pousser la porte du Remains avec assurance.
Tu savais que le jeune homme travaillait comme serveur quelques soirs de semaine dans ce café, et comme c’était mardi il devait assurément y être. Après tout, pas de pratique de basket ni d’heures de colle ce soir, ce qui impliquait qu’il bossait. Ce bourreau du travail ne s’arrête jamais, vous me direz, mais on pourra en reparler à tête reposée en considérant tous les aspects entrant en jeu dans cette qualification.

Il ne t’a pas fallu longtemps pour apercevoir le D affublé de son tablier dans la salle. Tu lèves la main pour lui faire signe, question qu’il te remarque, et va t’asseoir dans un coin tranquille à une table pour deux. Heureusement pour toi, ce n’était pas une soirée très achalandée au café, ce qui pourrait laisser quelques instants de répit à Orion. Instants qu’il pourrait t’accorder, espérons-le. Il a tôt fait de te renseigner en venant te rejoindre peu de temps après ton signe plus ou moins discret. Toi, stressée, tu te tritures nerveusement les mains.
Il va comprendre, c’est sûr. La situation, étrangement, n’était pas malaisante en souvenir de votre passé commun, ayant tourné la page tous les deux, mais bien parce que pour la première fois t’étais sans ressources face à un mec et ça t’angoissait.

Autant être honnête envers toi-même, t’étais pas le genre à aller voir quelqu’un pour avoir des conseils pour comprendre un homme, en général t’as pas de problème avec ça. Aller voir son meilleur pote en plus… T’espère qu’Orion comprendra, qu’il ne te jugera pas pour ce que tu t’apprêtes à lui demander. En même temps, il est tellement sympa habituellement que tu l’imagines mal s’en prendre à toi parce que tu t’intéresses à Colton.


▬ Désolée de venir te déranger au boulot pour ça, mais j’avais vraiment besoin de te parler.



Bon, c’est parti. T’inspires profondément, rassemblant tes idées pour mieux le bombarder après.


▬ Tu sais pourquoi Colton m’évite?



©Allýson

Message Dans Re: C'est l'heure du casse-tête ! | le Mer 26 Avr 2017 - 22:14
A sun that never sets
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Phoebus C. Zafón •• Murphy D. Parker •• † Ansel & Piers
Masculin Personnage sur l'avatar : Percy Jackson (fanart) // IRL : Trevor Wentworth.
Âge, classe & année : • 21 ans • D • 10ème •

Prism' : 5378

Messages : 423
Date d'inscription : 01/02/2016

A sun that never sets
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:










C'est l'heure du casse-tête !
(parce que ce gif d'Andrew nous a fait trop rire)
▬ ft. Joy ~ Septembre 2016


Tu maudissais intérieurement Magnus.
Il n’était pas venu et tu te retrouvais à faire la moitié de son boulot habituel, vue qu’il n’y avait pas trop de monde, au lieu de rester tranquillement derrière le bar comme d’habitude.
Quelqu’un passe la porte et automatiquement tu relèves la tête et aperçois Joy. Un de tes sourcils se hausse alors qu’un sourire s’étire à la commissure de tes lèvres. Elle te fais signe une fois que son regard capte le tiens. D’un simple clin d’œil tu lui signale que tu arrives dès que tu peux… tu as vraiment besoin de souffler et d’oublier que la prochaine fois que tu croises Mag’ tu vas lui dévisser le crâne à lui et sa gastro.

Il ne s’écoule pas plus d’une dizaine de minutes avant que tu ne t’approches d’elle. Tu as à peine le temps d’ouvrir la bouche qu’elle te fais part de son soucis, enfin en partie.
Elle a besoin de te parler.
N’importe quel mec aurait flippé avec une intro pareille et t’as flippé un peu quand même Orion, mais quand elle a achevé en parlant de Colton t’as retrouvé ton souffle.

Ça te dirais de sortir en parler dehors ?

Tu l’invites à sortir et tu lui tiens même la porte. Une fois dehors tu sors une cigarette du paquet qui est dans ta poche avec un briquet. Tu coince le bout avec le filtre entre tes deux lèvres et allumes l’autre côté. Inspirant la fumée un grand coup avant de la relâcher et de soupirer. Tes yeux se lèves vers ton amie et tout en secouant la cigarette entre tes doigts tu lui demande :

Est-ce que tu peux éviter d’en parler ? J’aimerais que Lexi ne soit pas au courant… elle aime pas ça alors, voilà.

Tu dis ça par pur automatisme, parce que tu ne veux pas qu’Alexis se fasse plus de soucis que ce qu’elle s’en fait naturellement, mais surtout parce qu’elle sait généralement pourquoi et quand tu te grilles une clope Orion. Tu sais que tu peux avoir confiance en Joy, de toute façon elle est venue pour parler d’un problème peut-être plus fâcheux que ta légère dépendance à la nicotine dans les moments critiques.
Tu t’adosses au mur, tirant une latte tout en souriant légèrement. Pourtant juste avant tu reprends un air faussement sérieux, le regard toujours pétillant.

Parce qu’il s’en veut. Tu lâches ça comme un boulet de canon et inspire un coup de l’oxygène pur avant de reprendre. Il n’y a pas quarante raisons à pourquoi un mec prend la fuite en voyant une fille et clairement, là, c’est parce qu’il s’en veut de t’avoir fait du mal. Il ne peut pas juste t’éviter parce que tu ne l’intéresse pas, faudrait être fou pour ne pas…

Ton cerveau appuis avec violence sur le bouton « STOP » et tu ne fini jamais ta phrase, de toute façon tu en as déjà assez dit pour que Joy comprenne où tu voulais en venir. Ses yeux semblent t’interroger pourtant du regard, avec une pincée de surprise, alors tu réfléchis un instant aux mots que tu viens de dire, avant d’aborder un sourire carnassier. Doucement tu te redresses un peu et sur un ton clairement amusé tu lui poses une dernière question :

Mais dis-moi Joy, mon meilleur ami, tu l’aurais pas dans le viseur par pur hasard ?


© YAM for Prismver





Message Dans Re: C'est l'heure du casse-tête ! | le Jeu 27 Avr 2017 - 2:02
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay & Eiram Farrell
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 21, 10D

Prism' : 11634

Messages : 339
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





C'est l'heure du casse-tête !
ft. Orion ♥
T’as pas à attendre bien longtemps avant de voir Orion te rejoindre. Et heureusement en fait, parce que tes doigts se trituraient depuis assez longtemps pour que tu croies que t’allais te les arracher à force. Mais Ori étant Ori, il est disposé à t’en parler et tu le suis ainsi jusqu’à l’extérieur, le remerciant lorsqu’il te tient la porte et t’accotant au mur près de lui en l’observant allumer sa cigarette. T’es surprise quand même de le voir fumer comme ça arrive pas souvent, bien que ça ne te dérange pas du tout comme tu fumes toi-même à l’occasion. Toutefois, tu respecteras sa demande, tu le sais, mais tu peux pas t’empêcher de le tourner en un jeu, comme à ton habitude.

▬ Je garderai ton secret si tu ne parles pas de ma visite à Colton.


Tu croises les bras sur ta poitrine alors que ton sourire s’étire en coin, dévisageant Orion avec un air pétillant de malice. Il ne le prendrait pas mal, ça t’en étais certaine. Après tout, vous vous côtoyiez assez pour qu’il s’attende à ce genre de réaction de ta part. Tu lui fais un clin d’œil complice avant d’écouter plus attentivement ce qu’il t’explique. Parce que bon, c’est quand même la réponse que tu attendais tant, t’allais pas te perdre dans tes pensées pile à cet instant, ce serait ridicule.
D’instinct, tu retiens ton souffle quand il avoue que Colton s’en veut au fond de t’avoir blessée, et les battements de ton cœur accélèrent dangereusement. T’espères probablement pour rien, parce que c’est pas parce qu’il se sent coupable qu’il s’intéresse nécessairement à toi par la même occasion hein. 1+1 fait pas 3. Mais Orion est clair sur ce point, c’est pas une question d’intérêt. Là tu te retiens pas du tout, éclatant de rire face à cette phrase pas du tout terminée qui laissait sous-entendre beaucoup.


▬ C’est bon à savoir, merci Sherlock Holmes. Et dois-je te rappeler d’ailleurs que tu as une copine?  


Un doux rire s’échappe de ta gorge alors que tu fixes un point au loin, tes pensées vagabondant sur des souvenirs de votre courte relation. Tu sais bien que le brun n’était pas intéressé à reprendre votre relation, et c’était réciproque, vraiment, mais t’es pas du genre à rater une occasion de le taquiner un peu. Ton regard se repose sur le sien par contre, l’interrogeant subtilement à savoir s’il voulait réellement dire ce que tu pensais et s’il le pensait surtout.
T’aurais pu passer un moment comme ça sans rien ajouter, sauf que sa voix largue une bombe du tonnerre. Pour une fois, mesdames et messieurs, Joy McCullen reste sans voix.
Et tu rougis. Une première.

Tu ne mentiras pas par contre, même si t’es légèrement gênée de devoir avouer à ton ex que t’as son meilleur pote en vue.


▬ … Peut-être? Bon okay, si, mais je t’assure que c’était pas du tout voulu !


Tu soupires et te mordilles la lèvre, ne sachant pas vraiment par où commencer. C’est louche, comme situation, et ton regard trahit à quel point tu es préoccupée par tout ça. Déjà, tu ne veux pas blesser Orion. Oui, vous êtes passés tous deux à autre chose, mais en tant qu’amie désormais tu ne voulais pas qu’il soit offusqué que tu t’intéresses à son meilleur pote. Ensuite, y a toute l’histoire du je-fuis-Joy avec Colton qui t’énerve, parce que même s’il se sent coupable, au final, il te fait encore du mal en te laissant pas l’occasion de l’approcher.

▬ Crois-moi, j’ai jamais souhaité tomber amoureuse de Colton. C’est… C’est Colton, voilà, suffit de pas grand-chose pour s’y attacher.


Les points d’interrogation dans le fond de tes yeux devraient suffire pour quémander l’approbation d’Orion. Même si quelque part, tu sais pas si tu devrais rire de ta propre connerie ou si tu devrais fuir en espérant qu’il oublie que t’as son bro dans la mire. La réponse après la pause…

©Allýson



Message Dans Re: C'est l'heure du casse-tête ! | le Jeu 27 Avr 2017 - 15:48
A sun that never sets
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Phoebus C. Zafón •• Murphy D. Parker •• † Ansel & Piers
Masculin Personnage sur l'avatar : Percy Jackson (fanart) // IRL : Trevor Wentworth.
Âge, classe & année : • 21 ans • D • 10ème •

Prism' : 5378

Messages : 423
Date d'inscription : 01/02/2016

A sun that never sets
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:










C'est l'heure du casse-tête !
(parce que ce gif d'Andrew nous a fait trop rire)
▬ ft. Joy ~ Septembre 2016


Elle te provoque.
Ne pas parler à Colton de sa visite... c'est pourtant affreusement tentant, surtout qu'au pire ça ne sera qu'une toute petite dispute avec Alexis si jamais Joy lâche le morceau, et faudrait déjà qu'elle le fasse. Mais là, tu sais qu'il y a quelque chose de gros, un truc à faire et au fond de toi tu bouillonne déjà en imaginant un tas de scénarios. Dramatique, tragique, comique, romantique...
Enfin bref. Pas trop vite quand même, ce ne sont que les prémices Orion de ce que tu crois ou voudrais voir.

Bien évidemment tu t'emballe. Tu en dis un peu trop, mais pourtant tu le penses. Avec toi c'est comme ça : les idées et les informations ne sont pas toujours traité par la case "décision" ; ce que l'on dit et ce que l'on ne dit pas.
Pourtant malgré son regard tu n'ajoutes rien, il faut peut-être que tu trouves une meilleure formulation, même si pour toi il n'y a pas d'ambiguïté. Alexis est tout ce que tu as toujours voulu, il n'y a qu'elle et d'une certaine façon il n'y a toujours eu qu'elle.
C'est soudain qu'une nouvelle questions prends forme dans ton esprit et tu n'attends pas pour la lui poser.
A l'état brut.
Joy est devenue muette et son visage s'empourpe. Un sourire déforme tes traits en voyant la gêne s'installer sur son visage. Elle n'a pas vraiment le temps de te l'avouer que t'es déjà entrain de te dandiner au milieu de la ruelle en beuglant des "Je le savais !" à tout vas.
Enfin ça c'était avant qu'un voisin te demande sans ma moindre once de gentillesse de te la boucler. Oui aller Orion, reviens par ici et viens écouter ce que Joy a à te dire.

C'est parce que l'amour ça te tombe dessus, un peu comme la pluie mais en moins mouillé. Qu'est-ce que tu racontes dude ? Après ouais je sais, Colly il est pipou quoi, faut être fou pour pas s'attacher à lui et vouloir tirer sur ses joues là trop... hum !

Tu captes enfin que tu dérailles un peu là, t'es sûr qu'elle est clean ta clope ?
En parlant de ta cigarette, tu y jettes un coup d'oeil, c'est plus le vide que toi qui l'aura grillée au bout du compte... tu la porte quand même à tes lèvres et inspires. Expire et braque tes yeux verts en direction de ta camarade D.

La Terre tourne autour du Soleil, c'est un fait, tout autant que tu es gentille, drôle, intelligente et attirante.

Soudainement tu marques une pause assez longue, elle n'était pas vraiment prévue dans ton petit discours mais bon... Ton regard se perd dans celui de Joy. Il y a des souvenirs dont on ne veut pas se souvenirs, des choses qui piquent. Tes lèvres se pincent et avec suffisamment de volonté tu repousses le passé et poursuis :

Tu es le genre de fille qui peut plaire à Colton et...

C'est fou comme ce soir tu as du mal à finir tes phrases ! Tu tends la cigarette à Joy avant de te laisser choir le long du mur jusqu'au trottoir. T'en peux plus d'être debout Orion, t'en peux plus. Tu rabat tes jambes et t'y t'assois en tailleur, lâchant un soupir avant de plus ou moins rependre là où tu avais abandonner la conversation.

Quand il est passé en S il m'a fait du mal. J'étais déjà dans une période pas très joyeuse et ça m'a achevé. Pourtant le jour où j'ai craqué à l'hôpital il m'a dit que tout s'arrangerait, qu'on serait heureux un jour tu vois et c'est après que j'ai compris. Tu lèves le regard vers Joy. Il fallait que je reste loin, parce qu'il n'aurait pas supporter qu'on s'en prennes à moi pour l'atteindre, mais il savait aussi que ne rien me dire serait un désastre, parce que je suis un nid à soucis quand ça me prends. Tu dis ça sur un ton amusé avant de redevenir un poil sérieux. Il ne t'as rien dit pour te protéger Joy, pour être sûr qu'on ne te ferais rien... il ne t'as rien dit parce qu'il a pris le risque de me mettre au courrant en sachant que même si ça tournait mal je saurais me défendre, mais il ne savait probablement pas pour toi.

Tu décides de stopper ta tirade, lui laisser le temps de réfléchir à ça, de voir ce qu'elle en tire et aussi pour toi de savoir si tu peux continuer à lui dire tout ça.


© YAM for Prismver





Message Dans Re: C'est l'heure du casse-tête ! | le Jeu 27 Avr 2017 - 18:09
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay & Eiram Farrell
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 21, 10D

Prism' : 11634

Messages : 339
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





C'est l'heure du casse-tête !
ft. Orion ♥
Et c’est finalement la première option qui est mise de l’avant alors que t’observe Orion gueuler en faisant de drôle de mouvements au beau milieu de la ruelle. T’en peux plus de rire à force, et ça s’arrange pas en entendant l’autre qui lance un simple « Ta gueule ! » pour forcer le D à se calmer. Tu ne t’attendais pas vraiment à ce genre de réaction de sa part, mais quelque part ça te confirme qu’il n’a rien contre tes sentiments pour Colton, puisque ça semble le rendre fou de joie. Bon, après faut voir s’il est content parce qu’il savait ou si c’est le fait de te voir avec Colton qui lui donne ce genre de réaction.
Dans tous les cas, c’est rassurant de le voir s’exclamer de la sorte plutôt que de te reprocher d’être amoureuse de son meilleur pote. Surtout que t’as essayé de les combattre, tes sentiments, mais ça donne absolument rien. Nada, kaput.  


▬ T’as raison, on choisit pas qui on aime au final.


Tes yeux marrons ne le quittent pas un instant. T’es rassurée pour la partie Orion, ‘fin t’as plus à t’inquiéter de sa réaction pour ça, mais il te reste le gros du problème à gérer en confrontant Colton.
Heureusement que l’ambiguïté entre vous est levée depuis longtemps, parce que n’importe qui aurait pu mal interpréter ses paroles. Pas toi. Tu résistes à l’envie de le hug par contre, parce que si Alexis est une vraie ninja qui espionne Orion, t’es pas mieux que morte si elle le retrouve dans tes bras. Ou plutôt l’inverse vu la taille de ton ami. Et t’as pas envie de crever aujourd’hui hein, t’aimerais bien mettre les choses au clair avec l’ancien S avant de t’éteindre, ce serait bien.

Ton sourire devient compatissant, et tu sais plus comment lui montrer ta reconnaissance. Ça te touche peut-être un peu trop pour ce qu’il dit en vrai, mais après t’avais besoin d’entendre un truc du genre après tout ce que t’as traversé dans les derniers mois avec Colton.
T’avais désormais espoir.

Alors oui, tu prends la cigarette qu’Orion te tend pour en prendre une bonne bouffée, fermant les yeux alors que tu souffles la fumée pour rassembler tes idées. Et terminer d’écouter ce que ton compatriote D avait à dire au sujet de son meilleur ami.
Tes yeux s’écarquillent et tu le rejoins au sol, lui tendant à ton tour la clope, les genoux remontés contre ta poitrine. Alors il faisait ça pour te protéger? Mais te protéger de qui? Ou de quoi? Parce que t’en avais rien à battre des autres S, et tu voyais pas qui d’autre pouvait te faire du mal. Tu voulais juste être près de lui, pouvoir le serrer dans tes bras, et le reste du monde pouvait bien aller se faire foutre.


▬ Wow… Ça en fait beaucoup…



Tu fixes un point au sol avant de redresser la tête et de détailler le visage d’Orion.


▬ Merci. J’pense que j’avais besoin d’entendre ça, alors merci pour tout.  


Tu te risques un peu et t’approche davantage pour l’enlacer doucement, dans un câlin assez bizarre. Mais ça te fais du bien, et le contact a toujours été facile avec Orion, du temps où vous étiez amis comme lorsque vous êtes devenus un peu plus que de simples potes.

▬ Et je savais pas que t’allais pas bien, mais j’suis là si y a quoi que ce soit, okay? T’hésites pas, j’reste là pour toi.


Un doux sourire accompagne tes paroles pendant que tes pensées voguent encore au loin, cherchant à comprendre ce qu'il manquait dans l'histoire du D pour que tout fasse plus de sens. Parce qu'il manquait certainement un truc, mais tu savais toujours pas quoi, of course.

©Allýson



Message Dans Re: C'est l'heure du casse-tête ! | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «ville & monde :: Quartiers :: Quartier des arts :: Remains-