predefinis
mini news
28.02 Déménagement de la Chatbox !

30.01 Nouveau système de récompense pour les votes aux top-sites ~

01.12 La hotte aux cadeaux est de retour + réouverture des partenariats
intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

nom du rp •• votre pseudo

ajouter le mien ?
à l'honneur


infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. & www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. recensements des évènements
www. top-sites
Lead the Way and I'll Follow Your Path to Enlightenment




Partagez|

 
Lead the Way and I'll Follow Your Path to Enlightenment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Dans Lead the Way and I'll Follow Your Path to Enlightenment | le Jeu 27 Avr 2017 - 3:40
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 11253

Messages : 241
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Discovery
ft. Othello
Jeudi matin. La tête semi ensommeillée, t’avais toqué à la porte de la chambre d’Othello, ayant dormi la veille dans le bungalow 12 et étant ainsi littéralement à quelques pas de celui que tu considérais comme un frère jumeau. Bon, pas physiquement parlant, on s’entend, mais pour la connexion entre vous dans la vie de tous les jours. Tu notes aussi qu’avec les récents événements, tu passes le plus clair de ton temps avec quelqu’un de ce bungalow, étant proche de pas mal tout le monde y habitant, donc à force de squatter plus personne n’est surpris de te voir te promener à toute heure du jour ou de la nuit dans les espaces communs du bungalow. Ce qui enlève un certain charme au fait de toquer aux portes, comme tu ne peux plus surprendre qui que ce soit.

Ainsi, il t’a pas fallu trop de temps pour traîner le A à ta suite pour aller en cours. Vos salles de classe n’étaient pas au même étage, mais il vous arrivait souvent de partir comme ça, à deux, juste avant les cours pour déconner un peu et passer du temps de qualité ensemble. Ouais, vous faisiez pas que des conneries, il vous arrivait de réellement prendre du temps l’un pour l’autre, et il n’était pas rare que vous vous fassiez dévisager drôlement au passage de certains élèves.
Étant à l’avance, tu t’étais arrêtée avec Othello dans un couloir du 3e étage pour discuter de tout et de rien.


▬ Alors non, j’te jure, le mec il avait bouffé un cookie magique trop bizarre, ça a transformé son visage en tableau de Picasso, c’était énorme !


Et comme d’habitude, t’avais vu un truc débile que tu devais partager. T’allais renchérir que la copine du gars, en tentant de l’embrasser, s’est retrouvée avec la même tête que son petit ami, quand un groupe de vipères passa près de vous. Tu sentais les 5 paires d’yeux posés sur vous avec jugement, et t’avais pas besoin de te retourner pour les dévisager pour savoir qu’elles jugeaient effectivement votre duo. T’étais même plus vexée, à force, bien que t’aies toujours préféré te faire dire en face ce qu’on te reprochait plutôt que d’entendre des histoires dans ton dos. Alors tu soupires et fixes celui se rapprochant le plus de ton frère, pour ensuite rouler des yeux pour signifier ton léger énervement.
Qu’elles le disent si elles le voulaient, tu l’as entendu partout sur ton passage depuis trois semaines. « Pute à S ». Heureusement, personne ne s’est physiquement remanifesté à cet effet, mais tu sentais tout de même la tension et le regard désapprobateur des gens, si ce n’est parfois les murmures d’insultes pour les masses plus téméraires.


▬ S’te plaît, me dis pas que c’est encore cette histoire de S qu’elles se racontent ces pétasses…


Tu murmures sur un ton suppliant, entendant bien des voix provenant du même groupe de filles mais sans distinguer les mots exactement. Othello pourrait sûrement t’aider, étant plus près des demoiselles que toi, mais t’es pas sûre de réellement vouloir savoir ce qu’elles se disent.
Des gloussements confirment ta perception première, c’est-à-dire qu’elles parlent bien de rumeurs juteuses. Y a que ça qui pourrait causer ce type de gloussement c’est clair. Maintenant reste à savoir ces dites rumeurs sont à quel sujet, en espérant que tu sois pas le centre de l’attention encore une fois.

©Allýson




Message Dans Re: Lead the Way and I'll Follow Your Path to Enlightenment | le Mar 2 Mai 2017 - 16:07
On the top of your world
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Théa & Olivia
Masculin Personnage sur l'avatar : Hiruma Yoichi ◊ Eyeshield 21
Âge, classe & année : 20 ans ◊ 10A ◊ Informatique

Prism' : 6894

Messages : 458
Date d'inscription : 30/10/2013

On the top of your world
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


hellcome
Tu l'écoutais parler avec délice, parce que Joy avait toujours eu cette façon enfantine de raconter les choses et ça faisait remonter de vieux souvenirs de gosse avec Allyson. Quand tu traînais avec elle y avait toujours ce sentiment de nostalgie imprégné dans l'air, et ça te fais du bien, vraiment beaucoup de bien. Alors Joy tu l'écoutais presque religieusement, et tu rigolais un peu. Parce que c'était débile, parce que ça faisait du bien. En même temps, Picasso devrait être heureux aussi d'être ainsi honoré. T'aurais aimé pouvoir y assister. D'un geste énergique tu claques la porte de ton casier pour le fermer, et tu te tournes vers elle en enfilant ton sac sur une épaule. T'allais parler, sortir une connerie pour bien démarrer la journée, comme tu le faisais à chaque fois que vous traîniez ensembles les matins. Mais tu sens quelques regards sur toi, à première vue rien d'étonnant avec tes cheveux décoiffés et des oreilles d'elfes, vraiment. Sauf que Joy se crispe, et instinctivement tu lèves les yeux vers ces filles qui vous dévisagent sans se cacher.

Qu'est-ce que t'as encore fait ? Tu réfléchis, cherches à comprendre mais tu trouves pas. Et t'aimes pas ça. Tu les regardes, sourcils arqués et regard sombre pour les effrayer. Mais ça ne marche pas. Les murmures et leurs gloussements horripilants ne cessent pas. Un peu comme si le scoop était si grand que leur vie à côté ne valait rien. Le pire c'est qu'un coup d’œil à ta droite te fait constater que de plus en plus de monde semble soudain très attirés par les bruits de couloirs qui circulent sous vos yeux. Bien trop curieux pour les tiens. Alors tu tends l'oreille, profite du fait quelle soit bien plus grande que ce que ces misérables n'auront jamais et t'essaies d'écouter. T'écoute discrètement en balançant ton regard sur Joy, avec ce petit sourire pour la rassurer. Elle ne risque rien, t'es avec elle après tout.

Tu écoutes puis soudain tu entends.
Ah.
T'es un peu choqué.
Pas mal en fait.

Oh merde !

Tu rigoles à gorge déployée sans faire attention à la pauvre Joy devant toi qui ne devait rien y comprendre. Parce que c'est tellement drôle que tu peux pas t'en empêcher. Tu peux pas t'empêcher de te dire que ces files viennent de refaire ta journée, tu peux pas t'empêcher de les remercier pour ça.

Mais sérieusement, va falloir arrêter les conneries.
C'est tellement pas drôle en vrai.

Pas vraiment, elles pensent que toi et moi on sort ensembles.
Genre que tu trompes Colton.
Avec moi.
Que tu t'es retenu de dire pour clore. Pas besoin de ça pour faire passer le message, mais c'est tellement ahurissant que même toi tu as du mal à y croire. Toi avec Joy. Joy avec toi, surtout. Parfois tu te demandes où est-ce qu'ils allaient tous chercher leurs connerie. Ton sourire amusé s'efface bien vite quand tu remarques qu'elle semble le prendre beaucoup plus mal que nécessaire. Peut-être même qu'elle a pâlit un peu, t'as pas fait vraiment attention.

Tu connais ces filles ?

On dirait bien, et ça t'inquiète un peu même si tu dis rien.


Message Dans Re: Lead the Way and I'll Follow Your Path to Enlightenment | le Mer 10 Mai 2017 - 3:21
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 11253

Messages : 241
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Revenge
ft. Othello
T’as envie de sourire en le voyant te rassurer, ou du moins tenter de le faire. Othello avait toujours eu ce don de te calmer en un rien de temps, il exerçait sur toi cette emprise propre à ceux qui savent protéger les autres. Tu savais jamais comment l’expliquer en vrai, mais tu savais qu’il ferait absolument tout pour te protéger et qu’ainsi tu étais toujours en sécurité avec lui. C’est ça l’avantage de s’improviser petite sœur de quelqu’un et de squatter son arbre généalogique de temps à autres. Ouais non, sans façon pour l’arbre généalogique, tu pousses un peu loin là.

Tu fronces les sourcils en l’observant se marrer autant, et te demandes qu’est-ce qui peut bien se passer du côté des pimbêches pour qu’il rit autant. T’as envie de partager son hilarité et le presse du regard de partager la bonne nouvelle avec toi, question de pas être laissée en reste quand il est question de rire. Surtout si t’appréhendais le pire et que c’pas si mal que ça. Mais rien ne pouvait te préparer à ce qu’il s’apprêtait à te dire. Que… Vous sortiez ensemble? Genre que tu puisses tromper Colton avec… Othello? Celui qui était la plus proche figure d’un frère pour toi? Tu frissonnes et fronces les sourcils, légèrement dégoûtée par ce semblant d’inceste sous-entendu. Bon, oui, Othello est plutôt bien foutu, mais… Eurk. Non, c’est franchir la ligne qu’il faut pas.

Surtout quand tu connais effectivement la pétasse #1 du lot. T’as peut-être blêmis un peu trop pour que le A remarque ton soudain malaise face à la situation, et tu prends bien le temps de soupirer avant de lancer, d’un trait :


▬ La brune du milieu là-bas? Elle tente de me voler Colton depuis un bail, faut croire que selon elle, j’suis pas assez bien pour lui. À chaque fois qu’elle lui fait des yeux doux, j’ai envie de vomir.


T’aimes pas bouder, surtout que t’as eu le moral assez bas dernièrement, alors tu fais une ébauche de sourire en espérant que ça te remonte réellement le moral. Mais ça marche absolument pas, du moins pas jusqu’à ce qu’une idée te traverse l’esprit. Là, c’est un automatisme, un large sourire en coin prend possession de tes lèvres et ton regard pétille lorsque tu le poses sur Othello, manigançant quelque chose sans aucun doute.

▬ … Tu trouves pas qu’elle devrait payer pour avoir lancé cette rumeur?


Les mauvais coups, ça vous connaissait peut-être un peu trop. Bon, t’avais pas une idée précise en tête, mais ça méritait une réflexion, surtout après toutes ses tentatives pour séduire Colton. Heureusement qu’il était fidèle et qu’il t’aimait, parce qu’autrement ça aurait clairement bardé et pas qu’un peu. Mais t’avais confiance en ton frangin de cœur, tu savais que s’il y en avait un qui pouvait t’aider dans cette entreprise c’était lui. Il connaissait de meilleurs tours que les tiens, et vos deux cerveaux combinés pourraient certainement faire un truc potable dont la brune se rappellerait assez longtemps pour éviter Colton au moins un mois. Juste pour ton répit personnel hein.

©Allýson




Message Dans Re: Lead the Way and I'll Follow Your Path to Enlightenment | le Mar 16 Mai 2017 - 15:00
On the top of your world
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Théa & Olivia
Masculin Personnage sur l'avatar : Hiruma Yoichi ◊ Eyeshield 21
Âge, classe & année : 20 ans ◊ 10A ◊ Informatique

Prism' : 6894

Messages : 458
Date d'inscription : 30/10/2013

On the top of your world
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


hellcome
T'as le regard fixé sur ce troupeau de filles pas très loin pendant qu'elle te parle, qu'elle t'explique ce qui ne va pas. Ce genre de situation, si tu n'étais pas toi, t'aurait probablement déjà agacé plus que nécessaire, mais la chance que tu as c'est d'être toi, justement. D'être de ceux qu'on touche mais qu'on ne coule pas aussi facilement, et ça fait du bien de temps en temps. T'es un peu une bouée de sauvetage, même si tu ne laisses pas tout le monde s'accrocher. Joy, elle, tu la laisses bien volontiers. Parce que c'est Joy, qu'elle est gentille, pas si banale que ça. Un peu réservée au début mais bien trop bizarre et trop géniale pour que tu la laisses se noyer sans rien faire. Alors tu vas agir, oh que oui, c'est évident. C'est ce que signifie cette esquisse de tes lèvres et cette lueur dans tes yeux. L'air un peu trop sombre soudain mais bien prêt à mener bataille fièrement, sans aucun doute sur ta victoire. Et c'est sans doute le plus amusant, tu ne doutes pas. Jamais. Tu vas gagner, elles vont manger, c'est toujours comme ça que ça se passe quand tu te décides à bouger de toute façon. Une manière un peu triste de t'assurer la victoire, c'est de ne bouger avant d'être certain quelle soit à portée. C'est un peu lâche, mais bon.

Tu ne joues pas pour perdre.
Jamais.

Oh c'est donc ça. Une chance que Colton soit fidèle, elle est pas moche du tout pour une pétasse hum.

Tu reportes ton attention sur la D qui te fixe sans un mot. Elle a l'air triste et tu te demandes une seconde si ça n'est pas à cause de toi par hasard, avant de te dire que finalement c'est pas possible. Elle sait que tu plaisantes, pas vrai ? Enfin, c'est vrai qu'elle est jolie la d'moiselle, mais quand même. C'est pas le genre de Colton, trop de maquillage. Pas vraiment le tien non plus, pour peu que t'en ai un.

Elle reprend la parole, ce sourire un peu mauvais au bord des lèvres, ce sourire qui veut dire qu'elle va te laisser carte blanche pour pouvoir t'amuser un peu. Ce sourire qui veut aussi dire qu'elle te suivra, et elle te l'avoue d'ailleurs à demi-mot, de façon détournée. Joy va te suivre parce qu'elle n'aime pas cette fille, Joy va te suivre parce qu'elle en a marre de tout ça, parce que ces filles sont pas franchement sympa. Et si Joy alors te suit alors... Ça va être fun, oh que ça va être fun n'est-ce pas ? Mais commençons en douceur, pour ne pas attirer l'attention, ce serait embêtant pour toi de récolter des heures de colles. T'as quand même un certain rang à respecter, haha.

Payer ? Joy voyons, elle mérite pas que tu lui accordes cette peine enfin, lances-tu en surjouant le drama de la situation.

Ah, pardon.
C'est qu'avec ton sourire de psychopathe on dirait pas, Othello. Elle sait que tu mens, ça se voit à des kilomètres, mais tu n'affirmeras jamais cette vérité. Parce que t'as envie de jouer sans te faire prendre, alors vous couvrir n'est pas si mauvais. Même si ça n'est absolument pas crédible, on pourra pas dire que tu ne l'auras pas empêchée. Tu reportes une nouvelle fois ton attention sur le groupe qui ne cesse de vous dévisager avec mépris, et dire que tu aurais peut-être abandonné l'idée d'être aussi méchant si elles vous avaient au moins adressé un sourire... Que la vie est triste. C'est à Joy que tu t'adresses donc, clin d'oeil pour le plaisir de jouer les grands frères, quand tu lances ta mise en garde.

Joy, chérie, j'espère que ton uniforme n'a aucun défaut. Regarde qui voilà, fis-tu en désignant du menton l'immense silhouette qui se dessinait.

Les cris de surprise, puis de peur, s'envolent dans les airs à l'approche de la bête que tu observes bousculer tout le monde avec ce sourire qui en dit long sur ton visage. Oh, tu sais, tu souris tellement depuis ce matin que t'as rempli ton quota pour les 20 ans à venir au moins. Il faut dire que tu trouves la situation actuelle plutôt cocasse, le lézard géant du directeur qui se déchaîne sur les malheureux qui n'ont pas été assez rapide pour filer à temps. Des dommages collatéraux quand on sait que tu ne le faisait venir que pour elles, à la base, mais qu'importe. C'était beaucoup plus marrant ainsi.

La prochaine fois elles feront un peu plus attention, enfin je crois.

Tu rigoles si fort.
Bien sûr, tu n'as pas utilisé ton pouvoir pour la faire venir.
Bien sûr que non, c'est pas ton genre Othello.

Tu attrapes le poignet de Joy pour l'emmener à ta suite, lui lançant joyeusement que vous partez discuter dans un endroit moins bruyant. Tant pis pour les cours, fallait pas te lancer. Parce que ça n'était que le début, pas vrai ? Tartiflette n'est qu'un amuse-gueule. Un amuse-gueule fort divertissant en tous les cas.


Message Dans Re: Lead the Way and I'll Follow Your Path to Enlightenment | le Ven 16 Juin 2017 - 17:57
★ Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Laurent Tremblay
Féminin Personnage sur l'avatar : Hori Kyoko - Horimiya (Crystal Reed IRL)
Âge, classe & année : 20, 9D

Prism' : 11253

Messages : 241
Date d'inscription : 11/11/2015

★ Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:





Brotherhood
ft. Othello
Sur le coup, sa remarque te blesse et pas qu’un peu. Tu peux même pas imaginer qu’il ait dit ça, surtout après lui avoir confessé ce que la fille en question avait en tête. Tu dois paraître triste, c’est clair, mais tu te rappelles rapidement à qui tu as affaire. Othello, il dit pas ça sérieusement, et certainement plus pour te faire réagir que pour te blesser. Alors tu le fixes d’un regard désapprobateur, sourire aux lèvres notant la taquinerie, et le rabroue d’une gentille tape sur le bras. Tu ne le lui en voudras pas, c’était pas sérieux comme truc, mais que la prochaine fois il s’abstienne si possible pour te garder un minimum d’estime de toi.

Au moins, avec le jeu qu’il joue par la suite – qui t’aurait convaincue si tu ne le connaissais pas si bien – il réussit à te remonter le moral, promettant en longs sous-entendus qu’une vengeance approchait lentement, mais sûrement. Pourtant, t’aurais jamais pu prévoir ce qui allait suivre, c’était beaucoup trop parfait en fait. Non seulement ça vous évitait de vous salir les mains, mais en plus rien ne vous reliait à Tartiflette pour ce coup monté. Et on s’entend qu’avec les uniformes superbement modifiés des pétasses, elles allaient en prendre gros pour le coup. Othello s’était surpassé et tu jubilais intérieurement.
Heureusement que tu respectais la règle de l’uniforme, sinon t’en aurais pâtis aussi. C’était de bonne guerre, et tu suis donc le A par la suite, t’esclaffant en l’entendant agir comme si le lézard n’étais jamais apparu. Mais oui, vous ne vous enfuiiez pas d’une bestiole, vous alliez simplement passer du temps au calme loin des ragots.

Trop crédible.

▬ T’es trop fort. Et me dis pas que t’as rien à voir avec ça, je te croirais pas du tout, c’est du génie.


Une fois au calme, tu t’approches pour lui faire un câlin en guise de remerciement pour son intervention déguisée. C’est naturel pour toi à ce stade, bien que n’importe qui ayant entendu les précédentes rumeurs aurait pu y trouver un truc à ajouter pour confirmer la prétendue rumeur. Mais avec le semi-chaos orchestré par l’arrivée de Tartiflette, c’était peu probable. Après, n’importe qui te connaissant un minimum sait que t’es tactile, ayant sûrement eux-mêmes subit une attaque câlin à un événement quelconque ou une rencontre X. T’as pas à te défendre aussi, au final tu fais bien ce que tu veux sans plus te soucier de l’avis des autres.
Othello c’est comme ton frère. Point barre.

Tu t’éloignes pour laisser ton « frangin » respirer un peu et réalises qu’en fait, vous aviez manqué votre premier cours avec tout ça. C’est pas la première fois que tu sèches, mais habituellement t’évites autant que possible. T’as une mentalité de D pour la fête mais au niveau scolaire tu ressembles davantage à une B. Et t’imagines pas ce que ça signifie pour le A de manquer son cours, il a un niveau de perfection à maintenir pour porter la cravate violette et ça pouvait compromettre quelque chose pour le cours manqué au final. Bien que tu devais pas craindre quoi que ce soit pour Othello, il est doué et trouvera bien un moyen de se rattraper. Ou de s’en foutre carrément, y a ça comme option aussi.

▬ Bon, t’as envie de faire quoi du coup ? J’ai pas particulièrement envie de recroiser Giant Lizard aujourd’hui et on a du temps devant nous.


Tu frissonnes à cette éventualité puis récupère ton sourire, ayant tout de même quelques idées pour la suite. Pas de cours = fiesta, franchement.
Othello bb, sois prêt. Ou peut-être que c’est toi qui devrait se préparer mentalement pour la suite, qui sait qui va guider qui après.

▬ On peut sortir marcher, aller à un de nos bungalows ou se cacher quelque part pour pas qu’on se fasse prendre. Même si l’événement Tartiflette va causer du retard, je doute que ça excuse notre absence au cours. À moins que… Tu préfères aller en classe quand même?


Tu l’interroges du regard, mi-amusée, ton sourire en coin bien en évidence. Tu le taquines en affirmant qu’il voulait aller en cours, mais rien ne te garantissait réellement son intention de sécher. Mais il doit bien le savoir, que tu ne lui en voudras pas d’agir sagement, bien que t’espères qu’il te suive dans la badassitude pour que vous puissiez passer davantage de temps ensemble et profiter de la journée. Ce sera à lui de trancher, que tu te dis.

©Allýson



Message Dans Re: Lead the Way and I'll Follow Your Path to Enlightenment | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement :: 3ème étage-