predefinis
mini news
28.02 Déménagement de la Chatbox !

30.01 Nouveau système de récompense pour les votes aux top-sites ~

01.12 La hotte aux cadeaux est de retour + réouverture des partenariats
intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

nom du rp •• votre pseudo

ajouter le mien ?
à l'honneur


infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. & www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. recensements des évènements
www. top-sites
Falcoooon PUUUUUNCH




Partagez|

 
Falcoooon PUUUUUNCH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Dans Falcoooon PUUUUUNCH | le Jeu 27 Avr 2017 - 22:11
avatar
Autre(s) compte(s) ? : /
Féminin Personnage sur l'avatar : /
Âge, classe & année : 21 ans - Classe B - 9è année

Prism' : 31

Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2017





Lucy Parkman

ÂGE 20 ANS CLASSE B ANNÉE 9è ANNEE NATIONALITÉ IRLANDAISE GROUPE PINGOUINO

ONDE DE CHOC — Lorsque Lucy le souhaite, elle est capable de produire une onde de choc à partir de son propre corps. Cela peut partir de n’importe où sur le principe, même de partout, mais sont bien plus faciles à produire dans la prolongation d’un coup donné. La portée d’action de l’onde est assez courte et son efficacité est très vite amoindrie avec la distance. En règle générale, Lucy ne les utilise qu’en renforcement d’un coup direct, le contact avec la cible optimisant l’efficacité du pouvoir.
Evidemment, une sur-utilisation du pouvoir la laisse fatiguée, mais pas plus qu’après un bon combat. Après, si elle combine les deux – un bon combat avec une grosse utilisation des ondes de choc – il se peut qu’elle aille très vite se coucher pour récupérer.

i'm in love with your personality


"Cette petite est pleine de potentiel. Et attention, n’allez pas croire que je suis biaisé parce que je suis son père ! Et je ne fais pas non plus allusion à la magie dont elle est capable. Non, elle est véritablement pleine de potentiel. Oui, elle est déterminée, acharnée, même pourrait-on dire. Elle est obstinée, si elle a décidé qu’elle pouvait faire quelque chose, croyez-moi qu’elle le fera. Même s’il s’agit de voler ! Mais elle ne s’y prend pas toujours de la meilleure manière. Voyez-vous, elle a plutôt tendance à foncer tête baissée. A se jeter dans l’effort sans prendre le temps de peser les solutions, de chercher d’autres voies moins énergivores ou simplement plus simples. Elle ne cherche parfois même pas à savoir si c’est une bonne idée.
Lucy est une fille très nature et très franche. Elle y va rarement par quatre chemins, une fois encore sans réfléchir si dire tout haut ce qu’elle pense est nécessaire. Mais en contrepartie, la faire rire est un véritable bonheur. Un rire clair et pur qui semble danser avec les rayons de soleil. Elle s’émerveille souvent des petites choses de la vie, ne se rend pas malheureuse pour peu de choses. D’ailleurs, elle n’est pas du genre à broyer du noir ou à laisser son entourage le faire. Elle est lumineuse.
Si quelque chose la tracasse, il y a deux options. Ou elle trouve une solution et s’applique à la réaliser, ou elle ne peut rien faire et passe à autre chose en attendant de trouver. Elle n’est pas non plus rancunière, pas même cette époque où les enfants de la classe refusaient de jouer avec elle parce qu’elle gagnait tout le temps et était mauvaise perdante. Le jour où je lui ai expliqué qu’il fallait prêter attention aux personnes pour avoir des amis, elle est allée vers eux sans aucune rancune.

Elle est blagueuse, espiègle, pleine d’humour. Elle aime la vie, la nature, le soleil, se dépenser, se dépasser. Elle aime les bonnes histoires, le sirop de grenadine et les animaux. Elle peut passer des heures à s’entrainer sans perdre patience, répéter inlassablement un même enchainement jusqu’à le connaitre et l’exécuter à la perfection. Elle prend le temps qu’il lui faut pour comprendre les choses, elle a toujours une question et cherche toujours des réponses.
A l’inverse, elle ne supporte pas les réponses du type « parce que » ou « c’est comme ça ». Elle n’aime pas la grisaille et la tristesse, elle cherche toujours à s’en débarrasser que ce soit chez elle ou chez les autres. Elle n’aime pas les feux-jetons et le leur fait remarquer. Elle n’aime pas les brocolis, l’odeur de la ville et l’impression de s’être fait rouler dans la farine. Elle n’aime pas non plus lorsque je dois annuler une virée en bateau pour le travail.

Lucy est une fille qu’on gagne à connaitre. Elle vous éclaire et me fait toujours m’interroger sur des choses inattendues quand je ne m’y attends pas. Votre confiance est entre de bonnes mains avec elle. Elle vous rendra la plus petite marque d’affection et vous fera rire par sa simplicité. Lucy est mon trésor, ma fierté."

it's physical
I had a thought of you,
In solitude without rescue.
Your thoughts are in the pouring rain,
And you feel the way you did before I met you


• Taille : 1m61. Bref, un concentré de patate(s). Elle est petite et fine mais possède une musculature athlétique et bien dessinée. Faut bien compenser l’absence quasi-complète de poitrine !

• Couleur de la peau : La peau claire, comme tout irlandais qui se respecte ! Elle n’est pas trop sensible par chance, et évite parfois les coups de soleil, mais faut pas trop en espérer non plus. Probablement parce qu’elle a l’habitude du grand air, sa peau a du s’endurcir, se tanner ! Son visage est constellé de taches de rousseur aussi.

• Couleur des yeux : Des yeux noisette tout ce qu’il y a plus simple, qui brillent bien souvent d’une étincelle. Espiègle ou déterminée.

• Couleur et longueur des cheveux : Devinez voir. Je vous le donne dans le mile… ? Ouais, elle est rousse, comme une irla… Bon on a compris. Elle a coupé ses cheveux courts pour qu’ils ne la gênent pas dans ses activités et a décidé de les garder ainsi. Ils se coiffent plus ou moins bien, selon les jours. On la verra le plus soulent avec des mèches rebelles en fait.

• Style vestimentaire : Toujours très coloré ! Elle ne supporte pas la grisaille du ciel et se fait un plaisir d’égailler le paysage avec ses couleurs vives. Souvent en jean-basket (parce que c’est cool et pratique) et habillée de façon simple.

• Signes distinctifs : Elle a souvent des pansements ou des bandages à des endroits aléatoires de son corps. Elle est assez casse-cou et bagarreuse, ça ne se fait pas sans quelques égratignures !

• Regard d'autrui : Les gens sérieux ont souvent l’air outré ou pincé devant elle. « Trop de couleurs, c’est agressif », « ‘pourrait s’habiller un peu mieux à son âge, ce n’est plus le collège », « Aucune dignité ! ». Ben elle vous tire la langue ! Et de façon très mature !
Les gens moins sérieux, ça dépend en fait. Elle ne fait pas l’inventaire des réactions des gens en la croisant dans la rue, ça ne l’intéresse pas trop. Sauf quand on le sous-estime parce que c’est une fille, parce qu’elle est petite ou parce qu’elle fait « brindille, ou tout ça à la fois. Là, elle a juste envie de leur montrer à coups de « Falcon Punch » qu’ils ont tort.
Elle a déjà vu avec surprise des gens… admirer ( ?) sa coloritude, ou bien s’en réjouir parce que ça égaille la grisaille. Bah merci, c’était le but !

• Inventaire :
- Un couteau-suisse (pour plein de trucs mais essentiellement pour couper le saucisson)
- Des bandes (à enrouler autour des mains pour se battre)
- Un truc à grignoter
- Un comic ou un bon bouquin





omg omg guyyyz it's story tiiiime !



   Lucy est née à Cork au mois d’octobre, le 12s octobre pour être précise. Son père, Melvin, est tenancier d’un café-bar au centre-ville t sa mère, Merry, l’aide à tenir l’établissement. La famille Parkman vit au-dessus de son lieu de travail, un endroit très fréquenté et très réputé à Cork : "the Kraken". Pas de mauvaise fréquentation ici, non monsieur. Les loulous qui ne savent pas distinguer le « dernier petit verre » du « verre de trop », on les fiche vite à la porte !
   Je disais donc que c’est là qu’est née et qu’à grandi Lucy, une gamine aussi rousse que sa mère et aussi rentre-dedans que son père.

« La fille à son Papa »
   Melvin Parkman avait attendu avec impatience d’avoir enfin un enfant avec sa femme. Pour lui, il était important d’avoir un héritier, un enfant à qui il transmettrait ses passions, son bar. Evidemment, pour un jeune homme la tête farcie d’idées préconçues, il s’imaginait apprendre ses techniques de boxe à son fiston, pas à une fillette !
   Cinq ans plus tard, la « fillette » était inscrite à son premier cours de boxe française. Melvin ne n’était pas laissé abattre par la génétique et aimait et éduquait sa fille autant que si elle avait été un garçon. Peut-être même plus, diraient certains. Leur relation était fusionnelle, et même si Lucy aimait sa maman, elle voulait un culte à son père (parce qu’on le sait tous, « mon Papa il est plus fort que ton Papa ! »). En tant que petite fille, elle était toujours très frustrée quand elle se faisait battre par un garçon, voulant à tout prix rendre son père fier d’elle. Tout ce qu’elle faisait, elle le faisait donc à fond pour être la meilleure. En classe, en boxe, en tout. Son père avait une autre passion lorsqu’il pouvait se permettre de laisser son bar : la pêche. Merry la prudente eut beau tempêter, elle ne put que repousser l’inévitable et son mari finit par gagner le droit de montrer la mer à Lucy qui avait alors six ans. Elle avait argué que c’était dangereux, qu’elle aurait peut-être peur et serait certainement malade. La petite avait crié de joie sur les crêtes des vagues et rigolé devant les poissons que son père attrapait. Ils prirent donc l’habitude de faire une sortie pêche dès que c’était possible.  

« De toute façon, t’es même pas une vraie fille ! »
   Lors de son premier tournoi de boxe, elle avait sept ans. Elle finit quatrième et terriblement frustrée de ne même pas atteindre le podium. Quelques jours plus tard, elle alla voir sa maman pour se plaindre de ses cheveux. Ils étaient trop longs et la gênaient parfois à l’entrainement. Un rendez-vous chez le coiffeur plus tard, sa tignasse rousse partait en tous les sens autour de son visage en mèches rebelles, mais certainement plus devant.
   Elle finit par s’améliorer avec les années, toujours aussi acharnée pour se dépasser en tout. A l’école, c’était pareil, ce qui la démarquait parfois des autres enfants. Elle finissait par agacer les autres à toujours vouloir être la meilleure en tout sans jamais leur laisser un peu de place. Au début, elle se rebiffait contre les accusations, arguant que « c’est pas ma faute si vous êtes pas bons ! », puis elle comprit que ça ne la mènerait nulle part. Un soir, en rentrant de l’école, elle s’en ouvrit à son papa. La scène était comique à voire en réalité ! Peut-être pas de son point de vue mais bon… Imaginez-vous entrer dans votre bar favori et trouver le patron à l’air bourru accoudé au bar face à une gamine de huit ou neuf ans, les jambes dans le vide sur son tabouret trop haut, l’air boudeur et les yeux rouges comme si elle avait subi quelque outrage inacceptable. En réalité, elle venait de comprendre une chose très importante : elle avait beau être persuadée d’avoir raison, personne ne lui ferait de fleur pour qu’elle continue d’y croire. Les gens n’aiment pas être surpassés et enfoncés. Alors quand il avait fallu faire des équipes en sport, les filles avaient refusé de jouer avec elle parce que « t’façon même que t’es pas une vraie fille d’abord ! ».
   Son père prit le temps de lui expliquer les choses. Non, elle n’avait pas tort, mais les autres non plus. Ils étaient peut-être un peu cruels, mais c’était leur façon de protester. A neuf ans, on ne saisit pas encore bien les choses de la vie, alors Lucy a eu du mal à comprendre pourquoi ce serait à elle de faire des efforts pour s’adapter aux autres. Puis elle décida de prendre ça comme un nouveau défi : il fallait que ce soit elle la meilleure à avoir des copains. Voilà.
   Evidemment, en grandissant, elle a compris que la vie ne se limitait pas à une compétition avec les autres. C’était plutôt une compétition avec soi-même. Se dépasser. Pas dépasser les autres.

« Vas-y ! Donne tout ce que t’as ma fille ! »
   Une fois ces « détails » assimilés, Lucy se sentit bien plus à l’aise pour poursuivre ses progrès fulgurants en boxe française. Elle semblait toujours plus vive que ses adversaires, plus énergique. Elle a gagné son lot de trophées et récolté sa dose d’ecchymoses. A treize ans, elle concourrait pour être championne d’Irlande. L’événement avait fait un bruit d’enfer. Toute la ville était au courant, son père s’en était assuré. Fier comme un coq, il en avait parlé pendant des semaines, et le jour de la finale, il avait même fermé son bar pour venir y assister. Lucy ne souffrait pas du trac. Ou plutôt, elle sentait son cœur battre plus fort pendant les dernières minutes avant le départ, elle ne réalisait qu’à ce moment-là qu’elle allait jouer pour le titre du pays. Mais dès l’instant où ses pieds ont foulé le ring, elle a cessé de se préoccuper de tout ça. Plus rien ne comptait que son adversaire et leur combat. Le jeune garçon qui lui faisait face avait l’air tout aussi concentré qu’elle, il ne se laisserait pas non plus démonter par la foule ou l’enjeu. Après seulement quelques passes, Lucy comprit qu’ils étaient de niveau équivalent. Il lui faudrait se défoncer si elle voulait une chance.
   « Vas-y Lucy ! Donne tout ce que t’as ! ». Son père s’époumonait depuis les gradins. Cela faisait plusieurs minutes que les deux adversaires échangeaient des coups sans que l’un parvienne à prendre l’avantage sur l’autre. Ils s’épuisaient. Lucy rassembla ce qui lui restait d’énergie et repartis sur un dernier assaut. Elle prit tout ce qu’elle avait et le mit sans ce dernier échange de coups. Elle se déchaîna, enchaîna les frappes, les coups, les feintes. Avec tout ce qu’elle avait. Son adversaire se laissa dépasser très vite et commit des erreurs. Elle utilisa ses ultimes forces dans un direct qui envoya son adversaire à plusieurs mètres. Lucy fut prise de vertiges en constatant la puissance de son coup. L’arbitre saisit son poignet et le brandit en l’air, la désignant vainqueur. Elle vit alors son adversaire se relever d’un air sonné et sourit. Elle savoura quelques instants sa victoire, débordant de fierté. Puis elle perdit connaissance.

« Genre j’ai des super pouvoirs en fait ? »
   Ce n’est qu’après avoir dormi 18 bonnes heures que Lucy s’est réveillée. Toute sourires et douceur, elle émergea ce qu’elle considérait comme une bonne nuit réparatrice. Inutile de préciser qu’elle a causé une belle panique, mais comme le Doc était d’accord avec elle, il n’y a pas eu de suites. L’expérience se renouvela quelques semaines plus tard, pendant un cours de sport au collège : elle fit étalage d’une performance physique peu commune pour son âge et sa corpulence puis eut un accès de fatigue – sans perte de connaissance cette fois – elle avait bondi à une hauteur impressionnante. C’est là que commencèrent les petites expériences. En quelques mois, elle réalisa qu’elle pouvait – elle ne savait trop comment – prolonger ses coups. Elle produisait des sortes d’ondes de choc. Elle fit plusieurs essais. Par exemple, elle posa une balle sur une table et s’amusa à frapper l’air à quelques centimètres de l’objet et à l’observer rouler à terre. Elle fatiguait de moins en moins vite aussi.
    Et elle trouvait ça trop cool !
Quand elle a eu quatorze ans, elle avait saisi de nombreuses facettes de son pouvoir. Elle avait compris que ses ondes de choc étaient bien plus puissantes si elle les combinait avec sa propre force physique, que ce soit pour donner un coup plus puissant ou pour bondir plus haut. Elle s’appliqua évidemment à cacher cette particularité, mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’utiliser de temps en temps un petit boost de performances.
   Jusqu’à ce qu’elle reçoive la visite d’un type. Elle le découvrit un jour en rentrant du collège, installé au bar de son père à siroter un café. Lucy réalisa qu’ils étaient entrain de parler d’elle alors qu’elle poussait la porte de l’établissement. Alors plutôt que de rejoindre sa table dans un coin de la salle pour faire ses devoirs, elle se dirigea vers le type qui la regardait en souriant. La suite, vous vous en doutez. Il se présenta, il venait d’une école, il voulait discuter avec elle de ses nouvelles capacités impressionnantes… Il lui expliqua tout sur l’Esprit, les monomaegia ou je-ne-sais-quoi. C’était… Comment vous dire. Imaginez-vous. Oui vous. Vous avez attendu votre lettre de Poudlard pendant un nombre déraisonnable d’années. Oui, même passé douze ans, vous l’attendiez encore. Ben Lucy c’était pareil. Sauf qu’elle venait de la recevoir sa lettre. En discutant, elle peinait de plus en plus à dissimuler son excitation. Il tenta de l’aider à comprendre son pouvoir, lui expliquant que c’était l’Esprit (ou plutôt celui qu’elle possédait) qui lui permettait de stocker son énergie probablement et de l’utiliser pour booster toutes ses capacités physiques. Dit comme ça, la rouquine ne peut s’empêcher de se comparer à un Super Héro...
   Passons les adieux déchirants, parce qu’elle était vraiment trop excitée comme une puce et que ses parents cachaient bien les larmes de joie (c’est difficile de laisser son petit oiseau s’envoler !)

« Haha ! Pauvre naze ! »
   A l’âge de quatorze ans, elle quitta donc son petit monde et débarqua là où elle ne connaissait plus rien ni personne. Tout lui était étranger mais plutôt que de s’en inquiéter, elle découvrit ceci comme un nouveau terrain de jeux à explorer. Devant le jury chargé de la diriger vers la classe la plus adaptée pour son niveau, elle se démarqua remarquablement par ses résultats scolaires. Elle avait toujours eu des facilités à apprendre et tournait tout en un jeu dont il fallait connaitre les règles. En revanche, lorsqu’elle dut faire étalage de son pouvoir…. Elle tomba de très haut. Les juges décrétèrent qu’elle était un danger pour elle-même, voire pour les autres. Sa maîtrise était plus qu’imparfaite et elle aurait besoin de rattraper son niveau si elle ne voulait pas finir par se blesser sérieusement. Lucy crut halluciner, elle leur avait montré des trucs incroyables, des trucs qu’une gamine de son âge ne devrait pas être en mesure de faire ! Ils en convinrent, c’était impressionnant. Mais c’était clairement insuffisant et dangereux. Si on mettait ses compétences sportives « normales » de côté, son pouvoir était aléatoire.
   Elle fut envoyée en classe C. Le temps de digérer la nouvelle (bah non, c’tait plus elle la meilleure), elle s’intégra du mieux qu’elle pouvait à sa nouvelle classe. Sans trop de difficultés en fait. Son premier cours de maitrise de pouvoir révéla toute l’étendue des progrès qu’elle avait à faire. Elle vit des trucs absolument incroyables et fut poussée dans ses derniers retranchements. Voulant prouver de quoi elle était capable, elle puisa dans ses ressources. Très loin. Faut la comprendre. Elle débarque, elle débarque, cherche à se faire accepter, se montrer à la hauteur… Et elle finit par se réveiller quelques heures plus tard à l’infirmerie. Ce qui lui apporta une toute nouvelle expérience. Les railleries. Un groupe de pimbêches de classe A avaient entendu parler de son « exploit » et – vous savez comme els gamins sont cruels entre eux à cet âge – s’était fait une joie de le lui rappeler. Agitez un drap rouge devant un taureau, vous aurez un résultat tout aussi prévisible. Elle s’est mise à travailler sans relâche. Avec beaucoup de colère et de frustration.

« Calme-toi un peu, tu veux ? »
   Lucy répondant systématiquement aux remarques qui lui étaient faites, elle ne tarda pas à alimenter cette rancune mutuelle avec certaines personnes (notamment les A il semblerait). Il fallait bien que ça arrive, un jour, ça a escaladé un peu trop vite et ça a fini par dégénérer. Un type de la A l’avait provoquée en espérant la faire utiliser son pouvoir pour la vider. On aurait pu être fier d’elle, elle se retint ! Enfin. Elle n’utilisa pas tout de suite son pouvoir quoi. Elle se contenta d’attaquer avec tout ce qu’elle savait sur la boxe française. Comment on dit déjà pour le mec ? Ah oui. « Instant regret ». Il n’avait pas eu le temps de réagir qu’il avait déjà reçu un direct du droit et qu’il valsait. Elle n’allait pas s’arrêter en si bon chemin, plutôt que lui laisser l’opportunité d’utiliser son pouvoir à lui (on sait jamais ce qu’il avait en stock), elle se rua sur lui pour le clouer au sol avec une série de coups bien réglementaires.
   Quelques personnes tentèrent rapidement de s’interposer, dont un élève de B qu’elle avait déjà croisé une ou deux fois sur le campus. Ce dernier l’attrapa carrément pour se placer entre elle et sa cible. Un coup de pied mal placé lui écrasa le ventre. Aie… Tout dégénéra très vite. Lucy ne prit pas une seconde pour réfléchir à calmer le jeu, elle voyait rouge. Sa cible précédente ayant disparu, elle se concentra sur le « B » et repartit à l’assaut. Il s’agissait de prouver ce qu’elle avait dans le ventre. Il ne ferait pas le poids, clairement. Son assaut ne porta pas, elle ne réussit pas à l’atteindre. Il avait brandi sa main devant lui et elle s’était retrouvée projetée en arrière. Elle se releva, repartit à l’assaut. Fut repoussée à nouveau. Elle reconnut le pouvoir qu’il utilisait, c’était le même sue le sien !
    Lucy poussa un cri de rage fort peu féminin et contre-attaqua de la même façon. Elle l’envoya à terre avec une onde de choc et se jeta sur lui, ne le laissant pas se ressaisir. Elle le cognait avec de faibles ondes de choc (elle n’avait pas non plus l’intention de le blesser sérieusement) jusqu’à ce qu’il trouve l’occasion de placer l’une des siennes. Elle s’envola littéralement. A partir de là, elle ne fut plus capable de l’approcher, il maitrisait clairement mieux son pouvoir qu’elle et pouvait envoyer des ondes bien plus puissantes, bien plus loin. Lucy s’acharnait.
   « Calme-toi ! Arrête, tu veux? Tu vas finir par te vider de ton énergie ! ». Il cessa de se battre et s’approcha d’elle alors qu’elle restait interdite. Plutôt que de pousser son avantage, il arrêtait le combat. Cela avait quelque chose d’humiliant, comme s’il n’avait pas besoin de l’achever pour prouver qu’il avait gagné.

« And what’s next is up to you »
   Si au début, Lucy prit mal la concurrence, ce fut passager. Quel meilleur moyen de la faire progresser que la concurrence ? Elle se mit sans cesse en compétition avec Carl, passant avec le temps de la rivalité à l’amitié il semble. Généralement, c’était lui qui lui collait une raclée. Et généralement encore, c’était lui qui éclairait sa lanterne. Grâce à lui, en deux ans, elle fit tant de progrès qu’elle eût l’opportunité de changer de classe. C’est donc à 17 ans qu’elle attaqua fièrement sa 6è année en classe B.

   Et les années se sont écoulées ainsi à Prismver. Lucy ne changea pas de façon d’étudier, toujours plongée dans un nouveau challenge dont le but était de toujours se dépasser. Elle ne chercha pas à changer une fois de plus de classe, elle se sentait bien là où elle était. Lorsqu’il y eut du grabuge, des changements et des « révélations » dans le monde, Lucy ne chercha pas à s’en mêler. Tout au plus, elle s’insurgea de ne plus pouvoir quitter l’île, mais pour l’instant, elle ne souhaite pas lutter activement. Du moins tant que les choses ne dégénèrent pas. Elle n’apprécie pas non plus l’idée d’avoir des militaires sur place, comme s’ils étaient de dangereux criminels. Quant à la nouvelle vice-directrice, elle était mitigée à son sujet. Elle trouvait que c’était une bonne chose de montrer une image positive de l’école à la population. En revanche, c’était parfaitement idiot de ne pas avoir commencé par là. Commencer par montrer que ceux qui possèdent l’Esprit sont des humains comme les autres, ils ont « juste » un don. D’ailleurs, l’idée de ficher tous les jeunes gens possédant un don sur une île pour enseigner était tout aussi stupide, comme s’il ne fallait surtout pas les mélanger !
   Mais pour l’instant, elle ne s’en mêle pas. Pour l’instant, elle se concentre sur ses études de Langues. Elle apprend à maîtriser mieux son pouvoir. Elle suit ses cours de Français, de Chinois, ses cours d’arts plastiques, de sport et de cinéma.


sinon toi comment ça s'passe

PSEUDONYME Lu'
AUTRES COMPTES ICI ? non
ÂGE 24 ans
SEXE Mite en pullover de sexe féminin
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Par un Serpentard qui le tient d'une Serdaigle!
PERSONNAGE SUR L'AVATAR

Code:
► [b]Lucy Parkman[/b] ; [i]Par moi[/i] ★ [url=http://prismver-rpg.forumgratuit.org/profile?mode=editprofile]Lucy Parkman[/url]

(ne pas retirer les balises code)
PETIT MOT DE LA FIN Nigaud! Grasdouble! Bizarre!
CODE DU FORUM  


Dernière édition par Lucy Parkman le Mar 13 Juin 2017 - 11:21, édité 14 fois
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Jeu 27 Avr 2017 - 22:19
K1000 pr T yeu
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Andy
Masculin Personnage sur l'avatar : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!
Âge, classe & année : 17 ans - 6E

Prism' : 20069

Messages : 111
Date d'inscription : 23/03/2017

K1000 pr T yeu
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


BIENVENUE !
Le couteau suisse c'est la vie ;)


Kamyl joue de ses poings en PowderBlue ~
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Ven 28 Avr 2017 - 5:49
avatar
Autre(s) compte(s) ? : /
Féminin Personnage sur l'avatar : /
Âge, classe & année : 21 ans - Classe B - 9è année

Prism' : 31

Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2017



Nan, le saucisson c'est la vie!
(Merci ^^)

EDIT : J'ai craqué. 6 saucissons à 15€ ce week end, j'étais 2 jours de suite en face du stand à saucissons... Bordel qu'ils sont bons! Parfois je me déteste.


Dernière édition par Lucy Parkman le Dim 30 Avr 2017 - 22:15, édité 1 fois
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Ven 28 Avr 2017 - 13:14
sinking like a siren that can't swim anymore
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Wolfy, Lily † Niniels
Féminin Personnage sur l'avatar : Taiwan (APH) || Chloe Bennet (IRL)
Âge, classe & année : Ex-D Apprentie prof de maths (2e sup) + prof principale de PUMA ▬ 23 hivers (10/01)

Prism' : 1076

Messages : 128
Date d'inscription : 02/01/2016

sinking like a siren
that can't swim anymore
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Bienvenue à toi n,n

Le don m'a l'air fun et une irlandaise, c'est toujours fun /o/

Bon courage pour le reste !


— I can't remember the verse
Your songs remind me of swimming, Which I forgot when I started to sink Dragged further away from the shore, And deeper into the drink Sat on the bottom of the ocean, A stern and stubborn rock 'Cause your songs remind me of swimming, But somehow I forgot, I was sinking and now I'm sunk, I was drinking and now I'm drunk × code by lizzou.
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Lun 1 Mai 2017 - 9:55
avatar
Autre(s) compte(s) ? : /
Féminin Personnage sur l'avatar : /
Âge, classe & année : 21 ans - Classe B - 9è année

Prism' : 31

Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2017



Merci beaucoup!!
Petite question technique, un élève peut-il potentiellement passer d'une classe a une autre pendant son cursus? Genre il s'est amélioré dans la maitrise de son pouvoir et peut accéder à la classe sup?
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Lun 1 Mai 2017 - 11:22
sinking like a siren that can't swim anymore
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Wolfy, Lily † Niniels
Féminin Personnage sur l'avatar : Taiwan (APH) || Chloe Bennet (IRL)
Âge, classe & année : Ex-D Apprentie prof de maths (2e sup) + prof principale de PUMA ▬ 23 hivers (10/01)

Prism' : 1076

Messages : 128
Date d'inscription : 02/01/2016

sinking like a siren
that can't swim anymore
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Rew~

Alors, oui, il est tout à fait possible de changer de classe en cours de cursus. C'est même souvent le cas, car les élèves s'améliorent lors de leur scolarité.
Il y a un examen fin juin où tous les élèves sont invités à participer pour actualiser leur niveau de maîtrise (s'ils ne se présentent pas, ils restent dans leur classe d'origine).
Cependant, le reste de l'année, il est également possible d'organiser un examen en cours d'année, à la demande de l'élève (voire de ses professeurs) auprès d'un jury similaire à celui de l'arrivée.

J'espère avoir été claire =) N'hésite pas sinon !


— I can't remember the verse
Your songs remind me of swimming, Which I forgot when I started to sink Dragged further away from the shore, And deeper into the drink Sat on the bottom of the ocean, A stern and stubborn rock 'Cause your songs remind me of swimming, But somehow I forgot, I was sinking and now I'm sunk, I was drinking and now I'm drunk × code by lizzou.
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Lun 1 Mai 2017 - 14:01
avatar
Autre(s) compte(s) ? : /
Féminin Personnage sur l'avatar : /
Âge, classe & année : 21 ans - Classe B - 9è année

Prism' : 31

Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2017



Parfait, c'est ce qui me manquait pour compléter cette partie de mon histoire, merci ^^
J'aurai peut-être d'autres questions sur d'autres trucs plus tard =D
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Lun 15 Mai 2017 - 22:15
avatar
Autre(s) compte(s) ? : /
Féminin Personnage sur l'avatar : /
Âge, classe & année : 21 ans - Classe B - 9è année

Prism' : 31

Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2017



Wallà wallà! J'ai fini!!!
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Jeu 18 Mai 2017 - 12:31
What's yours is mine
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae, Aiden, Min Jee, Autumn, Shannon, Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Dino Cavallone Katekyo Hitman Reborn / IRL : Lucky Blue Smith
Âge, classe & année : 20 ans, 9D

Prism' : 347

Messages : 243
Date d'inscription : 19/01/2016

What's yours is mine
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
En ligne


Bienvenue !

Alors concernant le pouvoir je voudrais juste savoir d'abord si "surcharge" c'est le surnom d'un don du listing ou si tu as créé le pouvoir ? Si tu l'as créer normalement il faut d'abord proposer le don dans cette partie. Ensuite ton don à l'air d'être un mélange de plusieurs don déjà existant ici du coup il faudrait que tu en choisisses un ou que tu revois ton pouvoir.

Pour le caractère et le physique c'est bon !

Pour l'histoire du coup il faudra la revoir en fonction du don. A part les parties avec le dons qui seront à changer, il n'y a pas trop de problèmes

Juste il me semble pas que les compétitions de boxe soient mixte et tu as mit que elle fait sa compétition à 14 ans et quelques lignes plus bas tu dis que quelques mois après elle à eu 14 ans ce qui est du coup pas très logique vu qu'elle devait déjà avoir 14 ans.
(Et aussi techniquement à 17 ans Lucy elle a pas légalement l'âge de boire, après tout le monde le fait mais juste garde à l'esprit que si elle se fait chopper elle aura des problèmes)



Robin parle en #4B0082
   
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Jeu 18 Mai 2017 - 19:42
avatar
Autre(s) compte(s) ? : /
Féminin Personnage sur l'avatar : /
Âge, classe & année : 21 ans - Classe B - 9è année

Prism' : 31

Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2017



Hello!
En effet, il semble que j'ai un souci de dates! Je vais modifier ca plus tard, j'avais pas vu cette coquille! /ca m'apprendra à me relire/

Pour le pouvoir par contre, c'est intentionnel ce nom et aussi qu'il ne fasse pas partie de la liste. Je l'ai bien lue de A à Z, et même si certains pouvoirs se rapprochent de ca, il me semblait plus complet de la façon dont je (enfin nous vu que Carl à fait de même) le voyais. Et à dire vrai, ca m'embêterait de devoir le changer =/ . On a mis du temps à le construire Et il nous plait bien comme ca =)
(Par contre mea culpa, j'avais pas saisi qu'il fallait le poster dans le listing avant de faire valider la fiche)
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Ven 19 Mai 2017 - 5:57
What's yours is mine
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae, Aiden, Min Jee, Autumn, Shannon, Aaron
Féminin Personnage sur l'avatar : Dino Cavallone Katekyo Hitman Reborn / IRL : Lucky Blue Smith
Âge, classe & année : 20 ans, 9D

Prism' : 347

Messages : 243
Date d'inscription : 19/01/2016

What's yours is mine
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
En ligne


Je vois, le problème c'est que votre don mélange beaucoup trop d'autres don. Il permet une amélioration des 5 sens alors qu'il existe un don pour améliorer chaque sens individuellement. Il permet aussi d'améliorer les réflexes comme le don "Réflexes sur-développés" mais aussi d'améliorer l'agilité comme le don "Agilité sur-dévelopée" et également de modifier sa résistance à l'alcool comme le don "Contrôle de l'alcool" entre autre.

Du coup je suis désolée mais c'est impossible d'avoir un don qui regroupe et permet d'utiliser autant d'autre don il va falloir que vous changiez avec Carl sinon ça serait trop cheaté et injuste par rapport aux autres qui n'ont qu'un seul don.
Il faudrait aussi que vous proposiez le don ici d'abord avant de le rajouter sur votre fiche.



Robin parle en #4B0082
   
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Mar 13 Juin 2017 - 11:20
avatar
Autre(s) compte(s) ? : /
Féminin Personnage sur l'avatar : /
Âge, classe & année : 21 ans - Classe B - 9è année

Prism' : 31

Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2017



Salut! Après ce long délai (mes excuses) j'ai enfin mis ma fiche à jour!
Le pouvoir a été modifié et j'ai rectifié les petites erreurs qui avaient été relevées.

A très bientôt pour la validation? ;)
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le Jeu 15 Juin 2017 - 16:24
Mad Cook • I'm your best nightmare
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Shanilae, Aiden, Min Jee, Autumn, Robin, Shannon
Masculin Personnage sur l'avatar : Trafalgar Law, One Piece
Âge, classe & année : 19 ans, B, 8ème année

Prism' : 112

Messages : 26
Date d'inscription : 07/04/2017

Mad Cook • I'm your best nightmare
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Hey, je suis vraiment désolée mais ça ne va pas pour le pouvoir. Comme j'avais dis à Carl quand il a proposé le pouvoir : le pouvoir onde de choc ne peut pas être utilisé comme un bouclier mais surtout il ne peut pas être concentré dans un endroit ou une seule direction comme Lucy fait en s'en servant pour renforcer ses coups de poings. Du coup cette utilisation n'est pas possible et Lucy ne pourra pas non plus s'en servir pour sauter plus haut.
Du coup y a plusieurs passage qui ne vont pas, je te les mets en dessous pour que ça soit plus facile et je t'invite a aller voir ici le pouvoir que Carl avait écrit qui est très bien décrit.

Aussi, dormir 18h est un peu trop par rapport à la découverte de Lucy, elle peut dormir beaucoup mais 14h peut être ? En tout cas 18h c'est beaucoup trop.  

lucy a écrit:
pendant un cours de sport au collège : elle fit étalage d’une performance physique peu commune pour son âge et sa corpulence puis eut un accès de fatigue – sans perte de connaissance cette fois – elle avait bondi à une hauteur impressionnante.

lucy a écrit:
que ce soit pour donner un coup plus puissant ou pour bondir plus haut.

lucy a écrit:
que c’était l’Esprit (ou plutôt celui qu’elle possédait) qui lui permettait de stocker son énergie probablement et de l’utiliser pour booster toutes ses capacités physiques.
Du coup le pouvoir onde de choc ne pourra pas booster les capacités physique de Lucy.

lucy a écrit:
Elle tomba de très haut. Les juges décrétèrent qu’elle était un danger pour elle-même, voire pour les autres.
Le don onde de choc ne serait pas un danger comme l'était ton précédent dont alors cette partie ne vas pas.

lucy a écrit:
Lucy poussa un cri de rage fort peu féminin et contre-attaqua de la même façon. Elle l’envoya à terre avec une onde de choc et se jeta sur lui, ne le laissant pas se ressaisir. Elle le cognait avec de faibles ondes de choc (elle n’avait pas non plus l’intention de le blesser sérieusement) jusqu’à ce qu’il trouve l’occasion de placer l’une des siennes. Elle s’envola littéralement. A partir de là, elle ne fut plus capable de l’approcher, il maitrisait clairement mieux son pouvoir qu’elle et pouvait envoyer des ondes bien plus puissantes, bien plus loin. Lucy s’acharnait.
Comme je l'ai dis en haut, Lucy ne peut pas concentrer les ondes de choc en un point précis du coup cette partie n'est pas vraiment possible.

Voilà, désolée si tu as des questions tu peux m'envoyer un mp sur Shanilae (et si je répond pas tu peux me poker discord c'est que j'ai pas vu)



   
Smile. Death is watching.
code par Summer's Desire pour Epicode
Message Dans Re: Falcoooon PUUUUUNCH | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «administration :: Présentations-