predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI]




Partagez | 
 


 Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Mer 17 Mai 2017 - 19:56
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Nope
Masculin Personnage sur l'avatar : Suzuya Juzo (Tokyo Ghoul)
Âge, classe & année : 18 ans, classe A

Prism' : 629

Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Gossip Boy

A peine la réponse d’Ezé reçu, je renvoyais Kijibae. Soulagé, je savais qu’en théorie, je n’aurais plus à toucher cette immonde bestiole de la journée. Définitivement, je la détestais. Elle et tous ceux de son espèce.

Ce soir ce serait donc cocktails et gossips. Tout ce que j’aime. Et mieux encore. Ce serait avec la meilleure des commères de cette terre, Ezé.
Finalement, le seul problème, était qu’à ce moment précis, il était 8h30 et qu’il y avait toute une journée de cours à traverser.

Depuis mon passage en A, le niveau avait franchement augmenté et maintenant, mon talent seul ne suffisait plus. Si je voulais suivre et rester parmi les meilleurs, il me fallait bosser. Il n’était plus question de rêvasser en cours. Pas toujours du moins. Puis j’étais maintenant dans une filière qui me plaisait.

Passons. La journée enfin achevée. Je rentrais en toute hâte à ma cabane. Hors de question de sortir avec cet uniforme. Plutôt crever.
Un pantalon plus que moulant en vinyle, un haut blanc uni tout aussi moulant, une paire de chaussures compensées – parce qu’être un peu plus grand qu’Ezé ne me suffisait pas, je devais me grandir encore – un sublime chignon et deux traits d’eyeliner.

Fin prêt, j’ai finalement rejoint le point de rendez-vous où m’attendait déjà Ezé. Je l’avais à peine vu qu’un sourire ravi s’étirait sur mon visage. J’accélérais le pas (impossible de courir avec ces godasses.)

« EZE-CHOU ! »
Criais-je tout en remuant les bras au-dessus de ma tête et en attirant le regard de ceux qui traînaient dans le coin.

A peine arrivé, je le saisissais déjà par le bras et le traînais en direction de la ville.

« Ne me raconte rien tant que j’ai pas un verre entre les mains ! » Je joignais aux mots un air malicieux et sans même lui laisser le temps de me répondre j’ajoutais : « Commençons par les banalités, tu vas bien ? »
©Gau


Dernière édition par Hayden Park le Ven 28 Juil 2017 - 0:15, édité 1 fois
Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Jeu 18 Mai 2017 - 17:36
We got science
avatar
Autre(s) compte(s) ? : cynthia bby
Masculin Personnage sur l'avatar : oc kelpls - fay & irl emil lennstand
Âge, classe & année : 18yo B 7ème

Prism' : 1479

Messages : 388
Date d'inscription : 08/05/2017

We got science
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



SUCRE
GLACE
Le matin même il s'était réveillé avec une tête de lézard en face des deux yeux pour bien commencer la journée. C'est après avoir gueulé comme un charretier, après avoir réveillé tout les gens du cabanon et s'être fait gueulé en retour, avant de chercher ce putain de lézard qui avait pris la fuite sous le lit par flippe, qu'il avait finalement répondu. Bref. Un matin comme les autres, dans la joyeuseté et la bonne humeur.

En vrai, ça lui faisait plaisir, ça fait faisait un petit moment qu'il avait rien organisé avec Hayden et ça lui donnait la force de vaincre ce vendredi de cours. Alors il l'avait traversé, comme chaque jour en parlant un peu trop fort, en riant un peu trop bruyamment, en attirant un peu trop l'attention et en travaillant légèrement. Comme chaque jour de l'année et finalement, tout s'était très bien passé. La dernière heure de finie, il avait laissé les autres en plan, avait filé vers son dortoir, avait arraché l'uniforme qu'il ne mettrais plus avant lundi matin et s'était habillé - excessivement heureux puisque ça signifiait une chose : WEEK END.

Il avait beau être quelqu'un d'extravagant, il était vestimentairement-parlant bien plus discret même si le côté "strass & paillette" n'était jamais loin ; que ce soit sont nombres incalculables de bracelets ou de broches gurly accrochées n'importe où, ou encore ses objets comme son téléphones ou même son putain de porte-feuille. Sauf que niveau habit il laissait transparaître un côté plus masculin, choisissant un simple jean noir, un haut blanc avec un gilet gris très long combiné avec des Converses usées et là encore, son physique jouait en défaveur de sa virilité mais il n'en avait rien à foutre puisque c'était loin d'être l'une de ses priorités.

Sans plus attendre, il sortit et rejoignit le point de rendez-vous et étant en avance, il finit par s'adosser contre l'un des murs pour attendre son presque-frère-jumeau.

Hayden ça avait été la rencontre du siècle. Quand il pouvait sortir avec lui ou juste trainer ensemble, le garçon se sentait dans son élément et c'était toujours agréable de comprendre et de se faire comprendre. Alors ouais, ils étaient des pestes, des emmerdeurs de première et des empêcheurs de tourner ronds mais ils s'en foutaient, ça les faisaient juste marrer ; que ce soit bien ou mal, ça n'avait pas grande importance. C'est ça qui lui plaisaient dans leur relation, sans parler du fait qu'ils formaient une symbiose assez particulière qui décontenançaient beaucoup leurs entourages.

Un peu dans les vapes et l'air légèrement hagard et à l'ouest, il sortit de sa transe en entendant une voix qui s'approchait :

EZE-CHOU.

Relevant la tête il vit son ami le héler en agitant les bras et sur son visage fleurit un sourire avant même qu'il ne puisse réfléchir à une réponse.

HAYDY. gueula-t-il encore plus fort en avisant la tenue du A avant de sourire encore plus grandement - son extravagance lui plaisait. Il se fit très vite agripper le bras et sans montrer la moindre résistance, il le suivit sans le lâcher des yeux.

ne me raconte rien tant que j'ai pas un verre entre les mains ! ... commençons par les banalités, tu vas bien ? demanda-t-il sur un air malicieux qui le caractérisait si bien.

hum hum ! acquiesça-t-il avec jovialité avant je poursuivre : une journée banale dans un bahut normal pour un gars normal. récita-t-il comme on fredonnerait une chanson, sachant pertinemment qu'il n'y avait rien de banal en vivant ici.

en bref, une morne et ennuyeuse journée... aaah, où est passé le bon temps où au moins en classe, il y avait matière à s'amuser, avant qu'un très cher A ne s'éloigne de mon cœur meurtri pour embrasser les cravates violettes ~ ? - un rire - je rigole, je vois bien que tu as pris de ton temps précieux pour venir me parler, moi, simple paysan et il faut avouer que le violet te vas plutôt bien au teint. taquina-t-il en te faisant un clin d'œil complice.

mais arrêtons de parler de ma royale personne... toi, tu vas bien ? conclut-t-il en s'enquérant vraiment de son état.


et ils marchaient, sachant pertinemment où ils allaient.




on dit qu'à deux, ils sont plus dangereux
et sur leurs sourires, se peint la souffrance des malheureux




Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Jeu 18 Mai 2017 - 21:54
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Nope
Masculin Personnage sur l'avatar : Suzuya Juzo (Tokyo Ghoul)
Âge, classe & année : 18 ans, classe A

Prism' : 629

Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Gossip Boy

Ça faisait vraiment beaucoup trop longtemps que je ne l’avais pas vu. Il avait à peine ouvert la bouche que je savais déjà que la soirée serait réussie.
Ça ne faisait pas deux minutes qu’on était ensemble que déjà je riais.

« Oh mon seigneur, vous m’honorez de votre présence, comment pourrais-je ne pas me porter à merveille ? »
Je ponctuais ma phrase d’un léger coup de coude tout en arborant un air moqueur. « Pour commencer j’aimerais te rappeler que le violet n’est pas la seule chose qui me va bien. Tout me va bien. Ma journée n’a pas été aussi morne – j’appuyais sur ce mot – que la tienne. Mais j’avoue que je n’avais qu’une envie, qu’elle se termine pour que je puisse enfin entendre ta douce voix persifler. »

Nos pas nous mèneraient d’eux-mêmes là où nous souhaitions aller. C’était un peu notre QG. L’endroit où nous trouver en presque toute circonstance.

Depuis notre rencontre on était inséparable. Et en mon fort intérieur, je dois bien avouer que sans lui, ce pensionnat aurait un goût bien plus amer. On pouvait être un duo de teignes, de pestes, d’emmerdeurs(ses) voir même de pisseurs(ses). Je n’en avais pas grand-chose à faire. Ezé c’était un peu une sorte de jumeau maléfique dont j’aurais également était le jumeau maléfique. Très proche et aussi mauvais l’un que l’autre. Un duo parfait. Lui et moi on avait pour habitude de parler de tout et non pas de rien. On parlait de tout et de tout le monde.

A force de banalités qui, lorsqu’elles passaient par nos bouches étaient finalement bien moins banales, on arrivait à ce bar.
Je pressais à nouveau le pas et tenant toujours Ezé par le bras, l’entraînais avec moi.
Une table en terrasse était libre. Parfait. Avec cette température, ça aurait été trop con de s’enfermer.
Je lâchais Ezé à côté de la première chaise et m’installais sur la plus éloignée. D’un geste machinal, je sortais d’une poche un paquet de cigarettes et mon téléphone que je posais sur la table. Je ne fumais qu’en soirée, avec un verre.
Je saisissais donc une cigarette et la carte. Prendre cette carte n’avait aucun intérêt. Je savais ce que je voulais. C’était pour le geste.

« N’oublie pas ! Ne me dit rien que je veuille réellement savoir avant que tu ne me voies prendre une gorgée ! » Je ne l’avais pas regardé, trop occupé à fouiller une autre poche à la recherche d’un briquet. Finalement, j’allumais ma cigarette avant de tirer une première fois dessus. « J’espère que tu vas me faire rêver. » Un sourire empli de malice accompagné mes dires. « Enfin je te fais confiance pour ça mon chou ! » Et j’envoyais cette fois un baiser.

Alors qu’un serveur passait, je le hélais. « Deux cosmo’ s’il vous plaît ! » Je me tournais vers Ezé. « C’est moi qui paye, profites bien vil paysan ! » Je tirais la langue avant d’inhaler une nouvelle fois quelques vapeurs toxiques.
©Gau
Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Jeu 18 Mai 2017 - 22:55
We got science
avatar
Autre(s) compte(s) ? : cynthia bby
Masculin Personnage sur l'avatar : oc kelpls - fay & irl emil lennstand
Âge, classe & année : 18yo B 7ème

Prism' : 1479

Messages : 388
Date d'inscription : 08/05/2017

We got science
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



SUCRE
GLACE
Il riait avant de passer une main dans ses cheveux alors qu'il s'affalait plus confortablement contre sa chaise. Le regard pétillant, il fit une mine mutine avant de croiser ses deux index en face de ses lèvres pour signifier qu'il ne lâcherait rien.

je remercie sa seigneurie pour sa si grande bonté d'âme pour un être tel que moi ! souffla-t-il en embrassant l'air pour ponctuer sa phrase avant de ricaner.

Il déposa son téléphone sur la table avant de s'accouder à celle-ci, reluquant le serveur avant de se concentrer sur son interlocuteur. C'était une soirée comme les autres en sa compagnie, légère, douce et rafraichissante. Ils étaient là, ensemble et c'était amplement suffisant. Il n'y avait jamais besoin de but particulier, de faire quelque chose en soit, juste d'être ensemble et de délirer - de critiquer - de s'amuser - d'être mauvais - et d'oublier un peu le quotidien. Parce que c'était ça, dans le fond, avec une personne qui nous ressemble vraiment. On oublie tout, on oublie le pire, on oublie le meilleur et on se concentre sur le moment, sur l'instant, sur le présent. Que c'est agréable de simplement sourire, de rire, de partager et d'être là pour l'autre avec cette confiance aveugle, cette entente parfaite, cette compréhension à toute épreuve.

sinon, j'espère bien te faire rêver. j'ai appris des choooooses, certains devraient être plus discrets mais tu connais prismver, un gros moulin à faux-cul, aux potins et aux rumeurs ! fit-il dans une pose théâtrale d'une commère de bas étage. Ah, il était bon, Ezéchiel, pour jouer et sur-jouer, pour faire la catin et le gamin. Ah, il était bon pour sourire comme un ange et faire crisser les élèves les moins chanceux.

En soit, Ezéchiel n'est pas véritablement quelqu'un qui juge si facilement. Sinon il y aurait un bon nombre de personne avec qui il ne se serait pas liés d'amitié - comme Joy ou encore Abigail. Seulement, quand il ne t'aime pas, il t'aime pas et te le fait bien savoir. Il aussi très friands des "nouveautés" et possède une curiosité malsaine qui le pousse au pire et si l'occasion de casser du sucre sur une personne qu'il exècre, lui vient, il ne se gênera pas pour être abominable.

j'ai aussi fait un truc... aah faut trop que j'te raconte ! rit-il finalement avec cette intonation un peu étrange, un peu dangereuse, celle qui rappelle à tous ce manque d'empathie pour ceux qui, par malheur, ne font pas partit de ce que l'ont peut appeler "ami".

Les boissons arrivèrent et très vite il prit le verre sans pour autant le boire, regardant toujours Hayden avec ce petit côté espiègle qui n'annonçait rien de bon. Attendant sagement que tu portes la liqueur à tes lèvres pour pouvoir enfin t'exposer l'intégralité de sa journée, passant du pire jusqu'au meilleur - plus longuement sur le pire, soit dit en passant.

alors, alors, alors... déjà, j'ai foutu une meuf à l'infirmerie mais, bon, il ne pu contenir une moue légèrement ennuyée, elle l'avait mérité... mais j'me suis fait collé. pourtant y avait aucune preuve ? mais devine sur qui j'suis tombé... steven, jor, g-é-n-i-a-l et bien sûr, comme il peut pas me blairer, il en a fait des conclusions hâtives...pourtant je lui ait dit, moi ! que c'est cette pimbêche qui était beaucoup trop conne et que c'est de sa faute si ses cheveux on cramés - même si j'ai pas trop saisie comment elle s'y est prise - et absolument pas parce que je lui ait foutu la poisse. en plus, j'ai rajouté que, entre nous, c'était un mal pour en bien, vu l'état de ses cheveux, HORRIBLE. elle sait que ça existe les soins, ouuuu ? puis j'ai jamais dit que je n'étais pas impliqué dans cette affaire, j'ai juste dit qu'il ne possédait aucune preuve mais bien sûûûr qu'il s'en bas les reins ce mec...

et il parlait, et il parlait, la machine était lancée.





Dernière édition par Ezéchiel Prince le Dim 21 Mai 2017 - 1:19, édité 2 fois
Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Sam 20 Mai 2017 - 23:53
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Nope
Masculin Personnage sur l'avatar : Suzuya Juzo (Tokyo Ghoul)
Âge, classe & année : 18 ans, classe A

Prism' : 629

Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Gossip Boy

Cet air espiègle, ce sourire en coin et son regard qui suivait le cul du serveur. Grillé. Enfin. Si j’avais vu ce vers quoi se dirigeait son regard c’est que j’avais moi aussi jeté un coup d’œil.

« j'ai aussi fait un truc... aah faut trop que j'te raconte ! »

Il ne m’avait encore rien dit mais je souriais déjà. Je savais que j’allais rire. Je savais que cette soirée serait loin de tout ce qui m’ennuie. Je ne crois pas m’être jamais ennuyé en compagnie d’Ezé.

Finalement, nos verres arrivèrent. J’arquais un sourcil. Ma première gorgée serait le top départ. Une fois celui-ci annoncé, il serait impossible d’arrêter Ezé avant qu’il ne tombe de fatigue. Je tirais une nouvelle fois sur ma cigarette, croisais les jambes et posais mon regard droit dans celui de mon compagnon. Enfin, je finissais par me saisir de mon verre. Le moment où mes lèvres toucheraient ledit verre, ce serait parti.

Première gorgée. Les hostilités sont lancées.
Ça ne manque pas. Il se lance. Je sais très bien qu’il ne s’arrêtera pas avant d’avoir fini son histoire. Tant mieux, c’était exactement ce pourquoi j’aimais Ezé. Une véritable commère qui avait toujours besoin d’y aller de son commentaire. Et généralement, ses commentaires n’étaient pas des plus agréables. Pour les personnes qu’ils concernaient en tous cas. Moi, ça m’avait toujours fait rire.
Toujours est-il qu’il était lancé. Moi je l’écoutais, un sourire sur les lèvres, j’étouffais de temps à autre un petit rire, creusais un point ou un autre. Et il ne manquait rien, il n’oubliait rien, ne passant aucun détail, pour mon plus grand bonheur.

Malgré l’amour que je portais aux histoire d’Ezé, je me devais de le couper à cet instant. Là, derrière lui. Un mec à tomber. Un touriste, c’était sûr. On pouvait le voir à sa peau bronzée. Et je me serais de toute façon souvenu d’un canon pareil. En revanche, l’immonde boudin qui l’accompagné ne méritait clairement pas un mec comme lui.

Je levais un doigt pour lui faire signe de se taire. Puis je pointais ce même doigt en direction du couple, la bouche entrouverte, un air halluciné greffé sur le visage.

« Regarde-moi ça. Ce mec. J’en mangerais. » Puis avec ce qu’on pouvait qualifier de bitch face. « Il s’amuserait plus avec nous qu’avec son laideron. »

Je m’adossais contre ma chaise et portais une dernière fois ma cigarette à ma bouche avant de l’écraser.

« Excuses moi. »
Je me mordais légèrement la lèvre inférieure avant de revenir vers Ezé. « Donc, il t’a dit quoi ? Franchement, il abuse. Il pourrait penser à sa meuf. Attend, c’est toujours sa meuf au moins ? Ou alors il se paye la nouvelle ? La blonde là. Ça m’étonnerait pas. Ça à l’air d’être bien son genre à celle-là, à jouer les saintes. »

©Gau
Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Dim 21 Mai 2017 - 15:45
We got science
avatar
Autre(s) compte(s) ? : cynthia bby
Masculin Personnage sur l'avatar : oc kelpls - fay & irl emil lennstand
Âge, classe & année : 18yo B 7ème

Prism' : 1479

Messages : 388
Date d'inscription : 08/05/2017

We got science
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



SUCRE
GLACE
Tu lui fais signe de se taire avant de te paraître d'un visage effroyablement théâtrale, pointant devant toi ce qui avait mis fin à son monologue. Il regarde dans ta direction tout en entendant ton commentaire alors qu'un couple imageait tes propos. Il ricana tout en les détaillants, reposant son menton dans la paume de sa main, légèrement courbé sur la table.

t'as vu ses fesses ?! - question rhétorique, bien sûr que tu les avaient vu - bordel, semblerait que le fait que l'amour rend aveugle, ça soit pas des conneries... cracha-t-il avec une verve qui le connaissait bien tout en détaillant la demoiselle avec une grimace disgracieuse.

Il avait beau n'avoir aucune préférence particulière - et qui sait il aurait pu lui aussi  tout aussi bien tomber amoureux de ladite "laideron" - il savait apprécier les jolies choses et critiquer tout ce qui lui passait sous le nez s'il le pensait totalement injustifié. Adieux les préjugés, Ezéchiel ne disait que ce qu'il pensait. Il pouvait balancer qu'une fille était "clairement-en-dessous-du-seuil-de-l'apparence-potable" tout en ayant rien à faire de son physique ; pour lui, il énonçait des faits, rien de plus. Cela expliquait ses diverses relations comme Abigail ou encore Joy qui elles, trainaient des réputations qui n'en menaient pas larges. Selon-lui, il ne jugeait pas, il... affirmait un fait avéré - allez trouver la logique.

excuse-moi. et il jeta un coup d'œil à son interlocuteur. donc, il t’a dit quoi ? franchement, il abuse. il pourrait penser à sa meuf. attend, c’est toujours sa meuf au moins ? ou alors il se paye la nouvelle ? la blonde là. ça m’étonnerait pas. ça à l’air d’être bien son genre à celle-là, à jouer les saintes.

Il se redressa et s'affala lui aussi contre sa chaise avant de porter la boisson à ses lèvres tout en haussant les épaules.

aucune idée, mais t'façon il peut pas me voir dans son collimateur. puis il sourit tout en te jetant un regard. total, la blonde avec ses faux airs de sainte nitouche ? ouaaais, le genre de cougar à tout les coups, elle fait genre mais mon cul ouais, à tout les coups elle est passée sous le bureau, la meuf.

Il fit un bruit d'exclamation étouffé, comme s'il se souvenait d'un truc avant de reposer son verre sur la tête, tout en te regardant plus franchement.

et j't'ai pas dit, mais j'ai entendu stéphanie parler avec l'autre roger, là, et elle disait que rébecca lui avait dit que alexander avait dit à l'autre teubé de smith que ashley sortait avec emma. non mais, ashley et emma genre ??? c'est juste ce chien de smith qui se frotte un peu trop la queue là, surtout que ashley à un copain, même si bon... et il leva les yeux aux ciels tout en te lançant un regard entendu. faudrait vraiment qu'il se trouve une meuf. ou mec. je sais pas mais ça va encore créer des histoires.

et il soupira, à en faire pleurer un ange.




comme si c'était la plus grande des peines
d'écouter des histoires sans la moindre gêne




Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Mar 23 Mai 2017 - 22:32
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Nope
Masculin Personnage sur l'avatar : Suzuya Juzo (Tokyo Ghoul)
Âge, classe & année : 18 ans, classe A

Prism' : 629

Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Gossip Boy

Il parlait, il parlait. De plus en plus de personnes s’ajoutaient dans la liste de noms cités et même pour moi, ça fini par devenir dur à suivre. Donc lui et elle était ensemble et lui voulait la chopper. Mais il me semblait qu’il avait une copine. Ça commençait à perdre du sens. Et plus j’essayais de résoudre les énigmes qui se faisaient dans ma tête, plus j’avais de questions à poser et les réponses qu’il me donnait finissaient elles aussi par m’embrouiller.

Je ne pouvais plus suivre. Il parlait beaucoup. Beaucoup et vite. Dieu merci, j’avais une solution pour le faire ralentir. L’alcool. Je venais de finir mon verre. Il parlait plus et buvait donc moins. Mais il aurait bientôt fini, je savais que je pouvais compter sur lui.

Il parlait toujours et je faisais à ce moment bien moins attention à ce qu’il disait, trop occupé à chercher un serveur du regard. Je devais le faire boire. Ainsi j’aurais moins de mal à suivre ses histoires. Enfin, je crois que je tenais moins bien l’alcool que lui car après un seul cocktail, je commençais déjà à sentir mes joues chauffées.

Enfin un serveur. Je le hélais.
Je coupais à nouveau Ezé.

« Tu finiras ton verre en attendant les autres ! » Puis en m’adressant au serveur. « Deux cervelles de singe, un blue lagoon et un mojito, merci. » Je me tournais à nouveau vers mon compagnon de soirée. « Tu prendras celui que tu préfères mais avant ça, expliques moi. J’avoue qu’à partir du moment où tu as ajouté la française, comment elle s’appelle déjà, j’ai oublié, dans l’histoire, je n’ai plus rien compris ! »  

Les mains vide, sans plus rien à boire, j’attrapais une nouvelle cigarette que j’allumais dans la foulée.
Je tirais une langue taffe avant de recracher lentement la fumée.

« Et puis finalement, who care ?... » Je haussais les yeux aux ciels.  « J’veux dire, passons à ce qui m’intéresse le plus, tout ça, c’est des petits ragots de rien du tout, du petit peuple. » Je posais mes deux mains sur la table, affichais mon sourire le plus enjôleur. « Toi, dans ta vie à toi ma biche, y a quoi de neuf ? Quoi de croustillant ? Dis-moi tout mon tout beau ! »

Les yeux à demi clos, je portais une nouvelle fois la cigarette fumante à ma bouche tandis que nos verres arrivaient. Un shot et un verre chacun. De quoi continuer la soirée dans la bonne humeur.

©Gau
Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Mer 24 Mai 2017 - 18:56
We got science
avatar
Autre(s) compte(s) ? : cynthia bby
Masculin Personnage sur l'avatar : oc kelpls - fay & irl emil lennstand
Âge, classe & année : 18yo B 7ème

Prism' : 1479

Messages : 388
Date d'inscription : 08/05/2017

We got science
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



SUCRE
GLACE
Il papillonnait des yeux alors que tu l'arrêtais pour commander plusieurs boissons avant de lever les yeux au ciel à tes propos - pourtant, c'était pas bien compliqué, voyons ! Il posa son visage au creux de ses joues avant de bougonner en te regardant, soufflant négligemment.

tout ce qu'il y a comprendre c'est que c'est de la merde ! grogna-t-il tout en laissant ses yeux divaguer il ne sait où.

et puis finalement, who care ? j'veux dire, passons à ce qui m’intéresse le plus, tout ça, c’est des petits ragots de rien du tout, du petit peuple. toi, dans ta vie à toi ma biche, y a quoi de neuf ? quoi de croustillant ? dis-moi tout mon tout beau !


bah j'ai foutu la merde, j'ai consolé une pote, j'me suis pris une tarte et maintenant c'est compliqué. ah, et ma sœur est à l'hôpital. sinon, toi la vie ?


Ouais, non, il se voyait pas vraiment dire ça. Bonjour l'ambiance pseudo-dépressive et il était clairement pas là pour ça. Il haussa les épaules, se mordillant les lèvres avant d'agripper une boisson au pif qui venait d'arriver pour l'avaler cul-sec, inconsciemment - en mode, c'est de l'eau. Il reposa brutalement le verre alors que l'effet fut immédiat, lui arrachant une grimace plus face à la surprise qu'autre chose - c'est ça de parler et d'en oublier un peu la réalité.

pouah...?!... putain..euh... ouais, sinon bah...

Il repensa à la nouvelle de la santé de sa sœur, à sa maladie et à ses parents, à cette peur de ne pas pouvoir la voir, de penser au pire. Il repensa à son amie qui avait subit une certaine forme de harcèlement et qui n'avait pas la grande forme en ce moment. Il repensa à cette soirée et à toute les conneries qu'il avait dites, même si cela faisait quelques jours que tout s'étaient passé. Il repensa aux sentiments qu'il avait ressentie et à la crainte que tout soit changé - tout en l'ayant toujours, actuellement.

... bah, d'la bonne merde en fait
- et il reprit une liqueur pour la porter à ses lèvres - enfin, genre, pas la grosse ambiance... alors, passons... toi, par contre, dit moi tout tout tout tout tout dans les moindres détails ! se ragaillardit-il en te regardant, évitant le sujet et étant vraiment intrigué.

puis il rebut une autre gorgée.



dévier la conversation
pour n'pas y faire attention




Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Dim 4 Juin 2017 - 22:21
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Nope
Masculin Personnage sur l'avatar : Suzuya Juzo (Tokyo Ghoul)
Âge, classe & année : 18 ans, classe A

Prism' : 629

Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Gossip Boy

Le shot. Eze avait l’air surpris. Comme s’il n’avait jamais bu de sa vie. J’esquissais un rapide sourire. Puis il revint à lui. A son visage je pouvais voir que ma question ne l’enchantait pas.

« bah, d’la bonne merde en fait. »


Ca ne servait à rien d’insister, il me parlerait de ses problèmes s’il en avait l’envie.
Je savais bien que certaines choses ne tournaient pas rond dans sa vie.
Mais voilà qu’il me retournait la question. Habile.

« Tu sais, si un jour tu as besoin de parler tu peux compter sur moi Darling. » J’avais volontairement pris un ton léger et je lui faisais un rapide clin d’œil. « Et pour parler d’un sujet vraiment intéressant, moi, bah figures toi que j’ai croisé mon ex… » Je marquais une pause. « Tu sais, Lance ? Ca ne s’est pas super bien passé. Il était là à pleurer, il comprenait pas trop pourquoi je l’avais quitté. Du coup, c’était un peu compliqué et délicat. Je savais pas trop quoi lui dire… Puis il m’a embrassé. » Je fis roulé mes yeux dans leurs orbites avant de boire une nouvelle gorgée.

Je réalisais dans la foulée que je n’avais pas abordé le sujet de mon départ de Prism avec Eze, que je ne lui avait pas donné plus d’explications qu’à Lance et peut-être qu’il m’en voulait un peu aussi. Ce serait normal.

« D’ailleurs, à propos mon départ… » J’étais mal à l’aise, j’étais parti sans rien dire à personne comme si toutes mes connaissances et amis n’étaient rien. Je me grattais l’arrière de la tête, gêné. « Je suis parti sans rien dire, même pas à toi… Je comprendrais que tu m’en veuilles tu sais. J’veux dire, peut-être que tu penses que je ne te fais pas confiance ou quoi et ça m’embêterait un peu quand même… »

Je buvais une nouvelle gorgée et j’en profitais pour détourner le regard. Foutue gêne.
©Gau
Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Lun 5 Juin 2017 - 21:03
We got science
avatar
Autre(s) compte(s) ? : cynthia bby
Masculin Personnage sur l'avatar : oc kelpls - fay & irl emil lennstand
Âge, classe & année : 18yo B 7ème

Prism' : 1479

Messages : 388
Date d'inscription : 08/05/2017

We got science
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



SUCRE
GLACE
Il t'observa longuement, se mordillant distraitement la lèvre avant de s'adosser plus confortablement contre le dossier de son siège, croisant les bras alors que ses prunelles se faisaient plus inquisitrice encore ; te mettant peut-être consciemment mal à l'aise. Tu abordais le sujet qui lui avait pesé depuis ton départ et ton retour et c'était comme crever l'abcès de quelque chose qu'il l'avait véritablement dérangé.

ouais. ça m'a clairement fait chier.

Il avait été blessé. Très possessif sur l'amitié, ton départ l'avait tout d'abord déboussolé plus qu'autre chose. Ensuite, est venue son amie la Rancune, une douce compagnie qui ne le quitte jamais totalement. Et à cet instant, il t'en avait tellement, tellement, tellement voulu.

mais je sais que tu me fais toujours confiance, t'inquiète... poursuivit-il en desserrant les bras et en passant négligemment une main dans ses cheveux, avant de laisser échapper un soupir qui finit par mourir au fond de sa gorge.

et j'ai toujours confiance.

Et plus que rancunier, plus que de t'en vouloir, ce qui le caractérisait vraiment, c'était sa loyauté. Parce que tu restais malgré tout son ami et que passé la colère, il s'était fait une raison ou plutôt, il s'était convaincu que tu avais tes raisons. Alors, définitivement, il ne pouvait te juger son explication de ta part et ton retour avait permit à cette rancune de guérir jusqu'à disparaître.

par contre, j'aimerais bien savoir pourquoi tu t'es barré parce que personne ne m'a expliqué... souffla-t-il exaspéré avant de reprendre une gorgée de la boisson qui lui faisait face.

Ce ton exaspéré, c'était sa façon à lui de te dire qu'il espérait que la prochaine fois, s'il y a une proche fois, il espérait au moins quelques mots, quelques choses, n'importe quoi - car le dicton trop bon trop con, ne lui sied pas si tu veux tout savoir.

et puis, pas cool, l'truc de lance. laisse couler, t'inquiète, ça lui passera... fallait bien que ça arrive quoi... enfin, t'as rép quoi à son baiser ? parce que si tu l'as regaloché.. mmh mmh mauvais bail vu comment t'en parle !

et son sourire réapparaissait sur la ligne de ses lèvres




il t'apprécie tu sais
plus qu'il ne veut l'avouer




Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Sam 10 Juin 2017 - 22:48
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Nope
Masculin Personnage sur l'avatar : Suzuya Juzo (Tokyo Ghoul)
Âge, classe & année : 18 ans, classe A

Prism' : 629

Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Gossip Boy


Je me doutais bien que ça t’aurait fait chier et je me doutais bien qu’un jour ou l’autre il aurait fallu que je te donne des explications. Ça aurait été bien trop beau que je puisse m’en tirer comme ça. Comme si rien ne s’était passé. Beaucoup trop beau.
Ouais c’était embarrassant. Comment je pouvais expliquer à celui que j’avais toujours connu à Prism’ que j’étais parti pour relancer une carrière de pop star qui n’avait pas encore débuté ? Comment lui dire que lors de mon départ je m’étais simplement dit « Oh, de toute façon je ne reverrai probablement aucun d’entre eux alors à quoi bon compliquer les choses ? »
Même si je me voulais aussi franc que possible, j’allais devoir bien habiller la chose pour ne pas le vexer ou pour ne pas passer pour une crevure. Mais la question restait la même, comment ?

Je prenais une inspiration avant de me raviser. Le regard fuyant, honteux. Depuis mon retour la honte et la gêne ne me quittaient pas. Je m’étais comporté comme un connard, il n’y avait pas d’autre mot. J’avais juste abandonné ceux qui comptaient pour moi et pour qui je comptais. Bravo Hayden. Mais je m’étais foutu dans la merde tout seul, à moi de m’en sortir.

Je me grattais le bras d’un air faussement négligé.

« Tu sais qu’avant de venir ici, j’avais été repéré par une agence en Corée et que mon contrat m’imposait de revenir dès que possible. » Je ne le regardais pas. « Putain, c’est chiant à dire. » J’attrapais mon verre et le vidais d’un seul trait. Ragaillardi par l’alcool, je relevé la tête et employais un ton plus assuré. « Alors quand j’ai eu mes 18 ans, je suis parti pour retrouver mon agence et pouvoir continuer ma carrière. » J’accompagnais le dernier mot de guillemets que je formais à l’aide de mes doigts. « Et je suis parti en me disant que si j’annonçais mon départ j’allais compliquer les choses pour tout le monde. » Je baissais une nouvelle fois le regard, fixant maintenant mon verre vide. « Je me disais que comme je retournais en Corée, je ne verrais probablement plus jamais aucune des personnes que j’avais rencontré ici… Mais les choses ont fait que le mystère des dons à éclater, que mon agence a appris que j’en avais un et m’a ordonné de revenir car je pourrais être considéré comme dangereux en Corée… » Mon regard se porta à nouveau sur Ezé, j’affichais un mince sourire et ma voix se fit faible. « Voilà tu sais tout… »

Et je fis tout pour changer rapidement de sujet. Mon verre était vide. Pas celui d’Ezé mais tant pis, ca ferait diversion. Je hélais un serveur et commandais un nouveau verre tout en sortant une nouvelle cigarette de mon paquet. Le serveur parti, je l’allumais et tirais une longue bouffée que je recrachais lentement.

Sa question sur Lance tombait à point nommé.

« Puis Lui, tu sais, je l’ai assez vite oublié après mon départ. J’ai eu une rapide aventure avec un mec en Corée et j’ai eu d’autres problèmes à réglé là-bas que ma vie sentimentale. » Je tirais sur ma cigarette. « Et tu te doutes bien que je l’ai repoussé. J’vais pas rester proche de mon ex. Ca m’emmerde parce que je l’aime bien ce garçon mais lui il m’aime plus que bien on dirait, alors je préfère me tenir éloigné. » Un soupir. « C’est dommage, il est mignon… »

Et un sourire malicieux s’étira sur mon faciès.
Le serveur arrivait avec mon nouveau verre et alors que je réglais la commande, je me rendis compte que l’alcool commençait à faire son effet. Je ne tenais pas vraiment bien l’alcool et deux cocktails plus un shot avaient eu leur petit effet. Après se verre, je serais ivre, je le savais. Mais si je sortais avec Ezé ce n’était pas uniquement parce que nous étions deux commères mais également parce que je savais qu’avec lui je m’amuserais, quoi qu’il arrive.

« Commandes toi un autre verre si tu veux, la soirée n’est pas finie. »
J’accompagnais ma tirade d’un clin d’œil et tirais à nouveau sur ma cigarette.
©Gau
Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Ven 30 Juin 2017 - 17:38
We got science
avatar
Autre(s) compte(s) ? : cynthia bby
Masculin Personnage sur l'avatar : oc kelpls - fay & irl emil lennstand
Âge, classe & année : 18yo B 7ème

Prism' : 1479

Messages : 388
Date d'inscription : 08/05/2017

We got science
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



SUCRE
GLACE
Le regard assombrit et l'air inflexible, il t'observa sans dire un mot, buvant tes paroles pour en apprécier toute l'amertume qui glissait sur son palais alors que ses doigts tapotaient la table dans un bruit particulièrement agaçant. S'il y avait bien quelque chose qui pouvait définir Ezéchiel, c'était sa rancune facile et particulièrement tenace ; car tu venais d'avouer un abandon pur et simple. Ça le blessait. Plus que ça, ça l'énervait. Tu avais au moins l'honnêteté de ne pas lui mentir et pourtant, peut être bien qu'il aurait préféré. Pour autant, il ne pipa mot et stoppa le mouvement continue de sa main quand tu finis par héler une nouvelle fois le serveur.

Il ne te lâcha pas des yeux alors qu'il t'observait tirer sur ce bâton empoisonné une fois la commande passée. Il était particulièrement calme et silencieux, ce qui tranchait avec ses habitudes envers toi mais qui le rapprochait bien plus du garçon implacable qu'il pouvait être en réalité. Il t'écouta une nouvelle fois déblatérer sur la question de ton ex-copain et sans pouvoir s'en empêcher, il pencha la tête sur le côté puis il esquissa un faible sourire en coin avant agripper son propre verre pour le finir, cul-sec.

Il le reposa sur la table, vint glisser sa langue sur ses lèvres puis se recala une nouvelle fois contre le dossier de sa chaise.

ouais, dommage, il est sympa... fit-il distraitement sans lâcher tes prunelles des yeux, semblant clairement signifié que son attention n'était pas portée sur cette partie de tes propos, enfin, tant pis, vous pouvez toujours passer à autre chose... pas vrai ? et cette phrase t'étais entièrement destinée.

Et il te souriait ; innocemment.

connards de coréens... t'as pas eu de chance sur ce coup-là... et il appuyait sur le mot de façon ironique - comme un coup du karma. revenir ici, ça a du te blaser non ? pas trop dégoûté ?

Avant de te prendre au mot, hélant le serveur. Déportant son regard sur le jeune homme alors que sa voix se faisait plus sucrée, signe qu'il était réellement contrarié. Reposant, une fois cela fait, son regard inquisiteur sur ta petite personne.

je compatis... vraiment.

et son ton disait tout le contraire.



loyauté sans faille
qui trahit se fait la malle




Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Mer 26 Juil 2017 - 16:56
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Nope
Masculin Personnage sur l'avatar : Suzuya Juzo (Tokyo Ghoul)
Âge, classe & année : 18 ans, classe A

Prism' : 629

Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Gossip Boy

Je soupirais. Relancer la discussion sur Lance n’avait pas vraiment eu l’effet souhaité. Je détournais le regard.
Ezé était loin, très loin d’être un idiot. Il avait ce don pour choisir des mots et leur donner un tout autre sens en usant de la bonne intonation.
L’alcool commençait sérieusement à m’engourdir l’esprit, tout était flou dans ma tête. Je devais saisir ce qui restait de sein en moi pour réussir à lui faire comprendre que je ne voulais pas abandonner qui que ce soit et certainement pas lui.
Pas facile. La moindre pensée utile semblait se dissiper dès que je voulais m’en servir.
Je bafouillais quelques syllabes. Ridicule. Un enfant qui avait encore du mal à parler et que l’on réprimandait pour avoir fait une idiotie.
Et à dire vrai, j’aurais préféré qu’il me hurle dessus, qu’il me colle une baffe, qu’il fasse quelque chose mais pas ça. Cette colère froide, ses reproches muets. Je les sentais tous et l’alcool ne m’aidait pas vraiment.

Pire, l’alcool accentuait cette tristesse que je sentais naître en moi. La joie sur mon visage se décomposa. Et peu importe mes tentatives pour me refaire une attitude, rien n’y faisait. Je posais mes coudes sur la table et appuyais mon front dans le creux de l’une de mes mains.

« Je… » une grande inspiration. « Ecoute, je… » Une autre inspiration. « Ça n’est pas… » Une larme. « Et merde. » Je l’essuyais vivement. « U-une minute, je dois aller aux toilettes. »

Je repoussais violemment la chaise et me dirigeais vers l’intérieur du bar. Je jetais ma cigarette juste avant de franchir la porte.
J’espérais simplement qu’il ne serait pas parti à mon retour.
Par chance il n’y avait personne aux toilettes, j’entrais et fermer la porte contre laquelle je m’appuyais dans l’instant suivant.

Je me mis à respirer lentement, en prenant de grandes inspirations. Je devais me calmer. Il m’en voulait. C’était plus que normal. Je lui en aurais voulu aussi. Si l’un de nous doit être peiné, c’est lui. Certainement pas moi. Tout ça, c’est de ma faute.

Je respirais encore.
J’ouvris la porte et me dirigeais vers les lavabos. Je m’aspergeais le visage d’eau et me regardais. Dieu bénisse le maquillage waterproof.

A mon retour, Ezé n’avait pas bougé. Je me rassis, le visage encore humide. Les idées plus claires.

« Ecoutes, je sais bien que sous tous ces jolis mots, tu caches une certaine rancœur et c’est normal ! » J’osais à nouveau planter mon regard dans le sien. « Putain, y a rien de plus normal, je t’en aurais voulu aussi ! » Peu à peu, je me recomposais une attitude. « On était presque comme deux frères et moi comme un con je me barre sans rien te dire en me disant c’est mieux comme ça, les aurevoirs brisent toujours le cœur, on pleure on est triste et si je pars sans rien dire, au moins je ne lui manquerais pas parce qu’il m’en voudra ! » Une nouvelle larme naquit au coin d’un de mes yeux mais je pris pas la peine de l’essuyer cette fois. « Alors ouais tu sais quoi, c’est carrément horrible pour moi de revenir ici. Je maudits cet endroit, je le déteste, je voudrais être en Corée. Mais tu sais quoi ? Chez moi c’est aussi ici. Même si je déteste cet endroit j’y ai des gens comme toi et je t’ai toi. Et… et… » C’est un sanglot qui me coupa. « Et je regrette et tu m’as manqué. » Dis-je dans un autre sanglot. « Alors s’il te plaît, ne m’en veux pas… Ou alors, engueule moi une bonne fois pour toute pour qu’on reparte mieux… mais ne m’en veux pas…» Et l'attitude que je m'étais refaite retomba comme un château de carte.

Je venais très clairement de faire une scène. Le genre de scène qu’une petite amie qui aurait trompé son mec pourrait faire mais tant pis. Je tenais vraiment à Ezé et je ne voulais pas le perdre parce que j’étais trop con pour savoir comment agir avec les autres. J’essuyais du dos de ma main mes yeux mouillés et tachait de cacher mon visage meurtri par la peur de voir celui que je considérais comme mon meilleur ami m’abandonner comme je l’avais fait.
©Gau

Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Mer 26 Juil 2017 - 20:11
We got science
avatar
Autre(s) compte(s) ? : cynthia bby
Masculin Personnage sur l'avatar : oc kelpls - fay & irl emil lennstand
Âge, classe & année : 18yo B 7ème

Prism' : 1479

Messages : 388
Date d'inscription : 08/05/2017

We got science
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:



SUCRE
GLACE
Son regard se faisait inflexible alors que la rancœur parcourait son être de toute part. Il te détaillait sans un mot, alors qu'il se positionnait toujours plus confortablement contre le siège, l'alcool lui embrumait un peu l'esprit mais trop habitué à enchaîner des soirées, il lui en faudrait beaucoup plus pour être vraiment saoul -- le gardant ainsi, étrangement maître de soi. Il n'était pas vraiment en colère, il était juste bêtement rancunier et ça le poussait à maintenir cette attitude froide et distante qu'il offrait généralement aux inconnus, aux étrangers ou même à ceux qu'il ne peut pas blairer.

Cependant, tu te met à parler - balbutier serait plus correct - et précipitamment tu prends congé, tout remplie d'émotion que tu étais alors qu'il avait saisit ta peur, tes sentiments et cette larme révélatrice.

Il reste là, prostré. Lève un sourcil, puis lève les yeux au ciel. Il dépose ses coudes sur la table et joue distraitement avec son portable en attendant que tu reviennes, pendant que son esprit bourdonnait, réfléchissait, analysait. Tu t'étais échappé et plus que ça tu avais pleuré, une demi seconde, mais tu avais pleuré tout de même. Ce genre de chose le blasait, il ne comprenait pas vraiment et ne ressentait aucune empathie bien que tu sois son ami. Il y a quelque chose d'implacable chez-lui, de résolu, d'inévitable. Il ne ressent pas de peine quand il ne la comprend pas et cet état soudain, le prenant de court, le laissait dans l'incompréhension. Alors non, il ne ressentait qu'une lassitude sous-jacente, mais rien de plus et il attendait que tu reviennes pour y voir plus clair.

Et tu finis par revenir - par lui expliquer - par pleurer et il reste là sans trop savoir quoi dire alors qu'à présent son autre sourcil s'élevait, disparaissant sous ses cheveux alors qu'il te regarder sangloter. Il vint se mordiller la lèvre alors qu'il te regardait de façon indécise, lui offrant une petite moue sur le visage alors qu'il essayait de juger ce qu'il devait faire et ce qu'il devait dire.

- hayden, c'est bon, calme-toi, pas besoin de chialer pour ça. fit-il finalement d'une voix tranchante sans pour autant avoir l'intention d'être méchant ; c'était sa façon à lui de parler, il n'allait pas te réconforter - déjà qu'il avait du mal à savoir comment faire et quand le faire, il n'en voyait pas l'utilité à cette instant.

- ouais, ça m'a fait chier. j'ai pas pu t'en vouloir puisque je savais même pas pourquoi tu t'étais barré et maintenant que je reviens, tu glisses ça, comme ça. alors ouais, ça me fait carrément méga chier mais tu restes mon pote et même si j'ai de la rancœur, je vais pas te jeter dans les escaliers. alors pas besoin de te mettre dans tout tes états, tu restes celui que tu es pour moi.

((haussement d'épaule))

- je t'en veux mais j'vais pas te gueuler dessus pour ça. je t'en veux et je peux pas ne pas t'en vouloir, je suis comme ça mais voilà. qu'est'ce tu veux que j'te dise ? ça va passer.

Et il décrocha un sourire alors qu'il avait parlé durant tout ce temps sur un ton calme, plat et posé mais avec un ton qui n'amenait pas à la discussion. Même s'il avait du mal, même s'il était antipathique, il n'aimait pas te voir pleurer, tu ne méritais pas de pleurer et de te flageller pour ça ; c'était absurde - alors il se remit à son aise sur la chaise, te souriant toujours.

- laisse tomber, ok ? on est ok. donc t'inquiète paupiette.


et c'est bien parce que c'était toi.








Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le Ven 28 Juil 2017 - 0:14
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Nope
Masculin Personnage sur l'avatar : Suzuya Juzo (Tokyo Ghoul)
Âge, classe & année : 18 ans, classe A

Prism' : 629

Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Gossip Boy

Sa voix et son ton me firent sortir de mes pensées. Froid. Distant. Ce que j’avais dit n’avait servi à rien. Je gardais le visage cacher tout en luttant pour me calmer.
Tant de froideur. Ça me mettait vraiment mal à l’aise. Jamais Ezé n’avait usait d’un tel ton avec moi. Je n’avais qu’une envie : partir.

Mais il reprit la parole. Toujours sur ce même ton. L’entendre en user en parlant à quelqu’un d’autre m’avait toujours amusé. Maintenant que j’en étais la cible je trouvais cela bien moins amusant.  
Néanmoins, il finit par le dire ; je restais son « pote ». C’est toujours mieux que rien je suppose.
Il m’en voulait, évidemment et je commençais enfin à reprendre la maîtrise de mes émotions. Mais je gardais tout de même le visage enfouit dans mes mains.
Il se répétait, il m’en voulait. Je l’avais bien compris. Et je le comprenais tout aussi bien. Comment ne pas m’en vouloir ? Même moi je m’en voulais.

Il bougea. Sans le voir j’entendis le frottement de ses vêtements. Et son ton changea. Plus chaleureux.
Je relevais la tête, ayant cette fois-ci définitivement réussi à me ressaisir.

Et le dernier mot qu’il prononça fut le premier des miens.

« Paupiette ? Vraiment, Paupiette ? »

Et comme si rien de tout cela ne venait de se produire, je me rasseyais le dos bien droit dans ma chaise, je replaçais une mèche derrière mon oreille et reprenait cette attitude fière qui était habituellement la mienne.

Je finissais mon verre, un sourire aux lèvres et quand finalement Ezé eut fini le sien, je me levais – difficilement – et attrapais Ezé par le bras.

« Viens, j’ai envie de danser ! »

Et sans attendre sa réponse, je faisais volte-face, ma main toujours fermement agrippée à son bras.
Je ne t’abandonnerai plus Ezé, ni toi, ni aucun autre. Je me faisais cette promesse intérieur tout en le traînant vers une boîte.
©Gau
Message Dans Re: Gossip Boy [Pv Ezéchiel Prince] [FINI] | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «ville & monde :: Quartiers :: Quartier festif-