predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Allons-y ! - ou la folle aventure très ordinaire de deux Whovians




Partagez | 
 


 Allons-y ! - ou la folle aventure très ordinaire de deux Whovians

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans Allons-y ! - ou la folle aventure très ordinaire de deux Whovians | le Lun 22 Mai 2017 - 21:14
Get on your knees ✓
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Faust le salaud, Casimir le héros, Merlin l'emmerdeur, ???
Masculin Personnage sur l'avatar : Shokudaikiri Mitsutada @ Touken Ranbu / IRL Grant Gustin
Âge, classe & année : 18/19 A7

Prism' : 3759

Messages : 442
Date d'inscription : 23/04/2014

Get on your knees ✓
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Allons-y !

feat. Alexis


Il n'y a pas à dire, la vie était vraiment mal faite pour certains, quand pour d'autres, elle offrait des opportunités plus qu'alléchantes, d'autant plus lorsque l'on se nomme Vladimir et que l'on est un Whovian jusqu'au plus profond de son âme... Et en l’occurrence, celui qui n'avait pas de pot n'était autre que l'un de ses meilleurs amis, celui avec qu'il partage une ressemblance quasi fraternelle, Orion. Même cheveux noirs en bataille, même iris vertes, visage similaire, la seule différence notable entre ces deux lurons se trouvait dans leurs musculatures respectives, le A étant plus taillé pour les travaux physiques tandis que le D avait pour sa part une allure plus sportive. Bref, la force brute contre l'agilité.

M'enfin bref, je cause, je cause, mais je n'ai toujours pas expliqué en quoi le québécois était malchanceux. Eh bien, cela ne tient qu'en un seul et unique prénom : Merlin. Ou  Lucifer, c'est comme vous le souhaitez. Dans les deux cas, il est normal de se demander ce qui était passé par la tête de sa mère en lui donnant pareils noms. Et donc, que s'était-il passé entre l'apprenti et le seigneur Sith ? Bonne question, dans la mesure où Vladimir lui-même n'en savait rien pour une bonne raison : moi-même, je n'en ai pas la moindre idée.Partons sur une blague qui a mal tournée, un défi tordu ou encore un devoir non rendu de trop. Il faut dire que l'on s'en fiche pas mal car tout cela ne sert que de base à ce qui va suivre. La seule chose à retenir est donc que Orion se retrouvait dans l'incapacité d'accompagner sa douce jusqu'à un lieu bien précis.

Et autant vous dire que cet endroit intéressait grandement le ranger vert, car la destination n'était autre que le Doctor Who Experience, un musée servant de lieu de culte pour la plupart des fans et au tarif d'entrée bien salé pour qui doit également réservé trains, taxis et hôtels, mais beaucoup plus accessible pour qui se trouve non loin de Cardiff. De là, j'ose espérer que vous avez déjà compris qu'à défaut de pouvoir accompagner Alexis, Orion avait chargé le faux borgne de prendre sa place. Hum ? Quoi ? Reporter le voyage à plus tard ? Oui, ce serait une bonne idée, mais il y avait un petit couac à cela : la date. Car en cette belle journée du 1er août, la jolie blonde fêtait son anniversaire ! D'ailleurs, un autre humain à la chevelure d'or prenait de l'âge en ce jour, mais il serait étrange que ce dernier s'intéresse lui aussi à Doctor Who, bien que son nom de famille s'y prête... Bref, autant donner la place à quelqu'un de confiance et à qui la destination fait envie : il restera toujours la possibilité aux deux tourtereaux de profiter de la soirée.

D'ailleurs, en parlant de tourtereaux, quid du cancer volontairement niais qu'était le couple VladyChan ? Eh bien, les deux se portaient bien, merci de demander. Néanmoins, le paysan ici présent se sentait seul ces derniers jours, sa moitié opérant pour une énième mission PUMA. Mais tiens, avec son tempérament prompt à venir en aide à autrui, qu'est-ce qui empêchait le gallois de se joindre à cette classe ? Eh bien, deux choses : tout d'abord, il ne pouvait pas encadrer la Vice, alors participer à l'un de ses plans, non merci, et, plus important encore : aussi bienveillant soit-il, Vladimir n'en restait pas moins un élève contestataire envoyant chier quiconque se mettant en tête de lui donner des ordres : pas vraiment un élément nouveau pour qui l'a connu du temps où sa cravate était rouge. Ainsi, peu de chance de le voir rejoindre la classe noire, malgré la tentation de voyager aux côtés d'élèves altruistes et bien plus sympathiques que la majorité d'intellectuels pédants composant sa classe.

Et c'est donc avec tous ces paramètres cochés que nous nous retrouvons avec un paysan revêtu d'une tenue pleine de couleurs : chemise bleu TARDIS aux manches retroussées, nœud papillon blanc, pantalon beige avec bretelles au motif plein de Daleks, bien sûr, ses éternelles converses vertes, sans oublier, là, pendant sur ses épaules, l'écharpe gigantesque du 4Th Doctor, parce que, vous savez, on s'en fiche pas mal des saisons... Et enfin, car c'est l'accessoire le plus cool de l'univers, un fez au rouge pétant. Ou comment affirmer avec cette seule tenue que vraiment, la subtilité, c'est pour les tapettes. Et au moins, il pouvait être certain de ne pas passer inaperçu avec pareille tenue... Même si, petite pointe d'orgueil oblige, le paysan avait tendance à penser qu'il était difficile de se fondre dans la masse en étant aussi génial que lui. Yep, on repassera pour la modestie.

La description de sa tenue mettant dans le bain, il serait peut-être temps d'entrer dans le vif du sujet car mine de rien, il était déjà 10 heures lors de l'arrivée de notre hurluberlu à la gare. Il était donc dans les temps, mais pas particulièrement en avance et pour cause : depuis la révélation de la magie au monde entier, le ranger vert ne pouvait plus autant user de son pouvoir qu'avant afin de réduire rapidement les distances. Dans le même ordre d'idée, il ne lui était pas plus recommandé d'utiliser son skate à turbo-réaction, car bonne chance pour expliquer aux autorités comment fonctionne un engin pareil sans moteur apparent... Des restrictions doublement frustrantes pour Vladimir qui, en bon casse-cou imprudent, aimait mêler les deux afin d’atteindre des vitesses vertigineuses. Il lui restait maintenant un dernier détail à régler : trouver celle qui sera son companion pour la journée.

Une quête pas vraiment compliqué car même si le pokémon Alexis est assez rare, ce dernier ne devait pas être trop compliqué à attirer avec la flûte à Whovian. Et puis les blondes, ce n'est pas si répandue que ça à Prismver, île où l'on peut croiser encore plus de crinières aux teintes barrées que dans une école de social justice warrior progressiste. Et mine de rien, ça se repère vite une fille aux cheveu clairs avec un long trenchcoat et une écharpe identique à celle de notre presqu'Hipster - de merde - et je n'écris pas du tout ça car c'est justement ce que pouvait voir Vladimir de la tenue de la concernée lui faisant encore dos. Et c'est d'ailleurs cette situation qui donna à Vladimir une petite idée pour faire une entrée plus originale qu'un simple " Salut ça va ? ".

Un sourire malicieux se dessina alors sur le visage du gallois qui s'isola loin des regards indiscrets. Une fois isolé, il en profita alors pour atterrir sur les toits avec l'aide de ses portails, non loin de l'américaine... Il en profita alors pour en ouvrir un autre juste au-dessus de cette dernière et c'est en l'espace d'un instant que le chapeau de la D disparu sans laisser la moindre trace. Quelques secondes plus tard, Vladimir ouvrit un nouveau portail pour cette fois-ci tapoter le dos de la jeune femme. Encore une fois, il n'y avait rien derrière elle, mais nul doute qu'elle savait maintenant qui était derrière ce gag stupide et ça, Vladimir en avait conscience, c'est pour quoi il se dit que faire durer la blague trop longtemps n'était pas nécessaire. Néanmoins, il désirait toujours faire son apparition de manière saugrenue...

Il retira donc son fez pour enfiler - difficilement, le tour de tête n'étant pas le même - le chapeau de la joueuse et c'est quelques secondes plus tard qu'un nouveau portail émergea, une nouvelle fois, au-dessus d'Alexis pour laisser apparaître devant elle le visage espiègle de l'autre idiot. Et bien sûr, afin de rendre la situation encore plus farfelue, Vladimir avait fait en sorte que son crâne se dirige vers le sol, à la manière d'un Spidey, le baiser en moins. Parce que hein, bon, nous ne sommes pas là pour rédiger une histoire portant sur le sujet de la polygamie.

— J'sais qu'il s'passe des phénomènes étranges autour d'vous, mais n'ayez crainte mam'zelle Lewis, l'docteur est arrivé !

Sans grande surprise, Vladimir s'éclipsa de nouveau, ne laissant derrière lui que le chapeau du 4Th Doctor. Un portail pointa e bout de son nez au sol, juste en face d'Alexis, mais rien ne s'en échappa, si ce n'est le son d'un sonic screwdriver et, quelques secondes plus tard, la voix sentant bon la campagne de l'autre bouffon vert.

— Oui alors, normalement, quand t'as un truc du genre qui pop d'vant toi, t'es censé t'y j'ter pour voir qu'est-ce qui s'passe là d'dans, t'sais ?

Bon, personnellement, si je voyais un portail s'ouvrir devant moi, je me casserais fissa, mais d'un autre côté, le gallois n'avait pas pas forcément tort, car c'est souvent en prenant des décisions idiotes que l'on peut se retrouve embarqué dans de folles aventures ! Ou un immense nid à emmerdes, question de point de vue.



everything's gonna be all right

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «ville & monde :: Far away-