predefinis
mini news
05.07 Pensez à changer vos codes de LMS si vous utilisez ceux en libre-service ! www.

28.02 Déménagement de la Chatbox !

30.01 Nouveau système de récompense pour les votes aux top-sites ~
intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

nom du rp •• votre pseudo

ajouter le mien ?
à l'honneur


infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. & www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. recensements des évènements
www. top-sites
À la tombée du soir | Caitlin




Partagez|

 
À la tombée du soir | Caitlin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Dans À la tombée du soir | Caitlin | le Sam 27 Mai 2017 - 12:55
On the top of your world
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Théa & Olivia
Masculin Personnage sur l'avatar : Hiruma Yoichi ◊ Eyeshield 21
Âge, classe & année : 20 ans ◊ 10A ◊ Informatique

Prism' : 6936

Messages : 468
Date d'inscription : 30/10/2013

On the top of your world
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Coffee time
Les mercredi soir au Remains avaient un goût parfois assez difficile à avaler, soit parce qu’il n’y avait personne, ou au contraire parce qu’il y en avait trop. Et ce soir, oh ce soir il y en avait beaucoup trop, mais c’était mieux ainsi. Othello adorait cet endroit, et bien qu’il ne sache en détail expliquer le pourquoi, il était certain d’y être bien. Alors il faisait de son mieux, tout le temps, pour que tout le monde puisse s’y sentir comme chez lui, parce que c’était important autant pour l’image de la boîte que pour sa vision personnelle des choses.

Quelques pas derrière le bar, à trifouiller verres et bouteilles qu’il pose rapidement sur un plateau avant de repartir aussitôt vers la table du fond servir les clients. Quelques pas ensuite vers cette demoiselle pas très loin de lui, le sourire aux lèvres il l’écoute et la conseille, lui propose pour elle qui ne boit pas d’alcool le cocktail secret d’Orion pour profiter encore d’un peu de soleil, qu’il disait -et qui en plus de ça était absolument divin, bien que sa fierté lui interdise farouchement de l’avouer à quiconque ne soit pas dans sa tête. Le voilà repartit en direction d’une table vide pour la débarrasser, un sourire aux clients assis à la table d’en face, il file à nouveau derrière le bar, check son collègue du jour et ils échangent quelques mots, rient un peu trop fort une seconde puis se reprennent, étouffent un rire à nouveau et s’enfuient chacun de leur côté, non sans s’être donné une tape amicale sur l’épaule juste avant. C’est l’ambiance qu’il aime, malgré le monde, ce genre d’intensité qui le fait vivre et qui lui donne le sourire. Trop expressif pour rester derrière un bureau toute la journée, pour lui qui avait ce besoin constant de mouvement ce boulot était parfait. Et il le savait, il la chérissait cette chance qu’il avait de faire quelque chose qui lui plaît.

Puis la soirée se calme et enfin il s’accorde une seconde de répit pour souffler un peu, avant de s’affairer à la vaisselle qui traine sur le comptoir. Du bar, il observe par les vitres la rue légèrement animée, illuminée de quelques lampadaires, et les promeneurs pas vraiment pressés qui passent devant le café sans s’arrêter. Dans la salle ses collègues s’affairent auprès des clients encore présents, les lumières sont tamisées et la musique douce pour ne pas agresser l’oreille. On entend depuis la salle adjacente des applaudissements ; ah, c’est vrai qu’il y avait un concert ce soir, pense-t-il en rangeant une tasse sur la machine à café. Il y avait régulièrement des représentations de tout genre, des chanteurs, musiciens aux comédiens venus présenter leurs spectacles. Ça créait du mouvement et suscitait la venue des clients alors il appréciait l’idée, et y participait même quelques rares fois quand le besoin s’en faisait ressentir. Mais ce soir il était de salle, alors il n’y avait pas assisté. Une main dans ses cheveux le fait se retourner, c’est la serveuse qui lui glisse à l’oreille d’aller s’occuper d’un nouvel arrivé. Un sourire, encore, et il acquiesce, dépose la coupelle de cacahuètes qu’il tenait dans ses mains pour filer jusque l’entrée.

Oh. S’il s’attendait à te voir ici. C’est un peu surpris que ses lèvres s’étirent pour te saluer poliment. Vous ne vous connaissez pas plus que ça tous les deux, il sait simplement que tu es professeur et que tu n’as pas de pouvoir. Il sait que tu es une personne gentille et qu’il n’a rien à craindre de toi, qu’il n’a pas besoin d’essayer de te faire peur ou quoique ce soit. Alors c’est tout naturellement qu’il t’accueille aussi chaleureusement. Un peu taquin, pour te mettre à l’aise Caitlin.

Je ne pensais pas vous croiser ici professeur, bonsoir.

Tu sembles rayonnante malgré l’heure tardive, ça fait du bien avec tous ces gens fatigués qu’il côtoie depuis la mi- soirée. Il t’invite d’un geste de la main à le suivre après ce bref échange, et t’emmène au fond de la pièce, dans un coin tranquille près des fenêtres. Tu donnes l’impression d’être ce brin de femme un peu rêveuse qui l’intrigue tant, aussi douce qu’une mère et tendre que l’agneau, du moins il imagine. Parce que sa mère à lui n’est pas vraiment comme toi, pas vraiment gentille, pas vraiment douce. Mais bon, il ne la déteste pas même si c’est un peu compliqué.

Je vous sers quelque chose ?
hrp | des bisous sur toi, j'espère que c'est okei ♥


Message Dans Re: À la tombée du soir | Caitlin | le Dim 28 Mai 2017 - 13:04
I am the law.
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Lilinn
Féminin Personnage sur l'avatar : Kaede Takagaki ; The Idolm@ster: Cinderella Girls
Âge, classe & année : 27 ans - Prof de théâtre

Prism' : 1862

Messages : 451
Date d'inscription : 29/08/2012

I am the law.
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:




À la tombée du soir

La journée avait été longue - comme tous les mercredis en réalité. Les cours, le Thousand Sunny, parfois le club; et ses parents. C'était une habitude d'aller leur rendre visite le mercredi en fin d'après-midi, pour leur raconter sa semaine et prendre de leurs nouvelles. Loin d'être une corvée, elle était heureuse de les voir à chaque fois - c'était son petit refuge à elle, loin des problèmes du quotidien. Elle les quittait toujours pleine d'énergie, et finissait par déambuler au hasard des rues, juste par envie.

C'est ainsi que Caitlin en est arrivée à pousser les portes du Remains, café qu'elle avait déjà fréquenté quelques fois sans en être une habituée; il y avait tellement d'endroits à visiter qu'elle en changeait pratiquement à chaque fois. Mais elle appréciait ce lieu, très vivant et chaleureux.

Elle fut agréablement surprise de voir la personne qui l'accueillit. Elle ne lui avait parlé que très peu, quelques banalités au détour d'un couloir, mais elle en avait eut une bonne impression. Elle lui répondit avec un sourire rayonnant et le suivit jusqu'à sa table. Une fois installée, elle réfléchit un peu puis lui répondit :

« Un café; mais à dire vrai, je ne suis pas très familière avec la carte du Remains. Alors... elle le regarda avec un petit air de défi Je te fais confiance ! Je ne suis pas très difficile. »

Le concert semblait terminé, les portes de la salle s'étaient ouvertes et les clients y ayant assisté partaient peu à peu.

« Vous avez dû avoir une soirée bien animée,
enchaîna-t-elle, les observant, ce n'est pas trop fatiguant de travailler ici si tard ? elle s'interrompit, réalisant qu'il était sûrement encore très occupé. Oh pardon, ce n'est peut-être pas le bon moment pour discuter. »



Can't tell the difference from the truth and a true lie
Message Dans Re: À la tombée du soir | Caitlin | le Sam 24 Juin 2017 - 17:49
On the top of your world
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Théa & Olivia
Masculin Personnage sur l'avatar : Hiruma Yoichi ◊ Eyeshield 21
Âge, classe & année : 20 ans ◊ 10A ◊ Informatique

Prism' : 6936

Messages : 468
Date d'inscription : 30/10/2013

On the top of your world
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Coffee time
Lueur de défit dans les yeux, vos sourires se reflètent tandis qu’il acquiesce avant de s’éclipser rapidement pour te servir. Et sur le chemin menant au bar il réfléchissait, cherchait cette idée que tu pourrais apprécier, un peu plus originale qu’un simple café. Tu n’étais pas difficile alors ça voulait dire qu’il pouvait se laisser inspirer n’est-ce pas ? Une esquisse sur les lèvres, le voici qui revient vers toi, une jolie tasse sur son plateau qu’il dépose d’un geste fluide sous tes yeux. Voici pour vous, mademoiselle. Un peu taquin lorsqu’il se pose à côté de toi, encore debout, le plateau dans son dos pour ne pas te gêner.

C’est un café français que l’on destinait à l’époque aux mineurs du nord du pays pour leur redonner de la force, enfin il paraît. Personnellement je l’aime beaucoup.

Il pense également à te préciser qu’il y avait un ingrédient surprise sous ce petit chat qu’il avait dessiné dans la mousse de lait, et te conseille de tremper le sucre dans le café avant de le laisser fondre sous la langue lorsque tu le boirais. Pas très doué en décoration, mais il était certain que le goût était parfait et c’est bien ce qui comptait. Alors, comment c’est ? Pas peu fier de lui qu’il était, il espérait sincèrement que tu aimes -et que tu ne sois pas allergique aux oeufs, c’est vrai qu’il n’avait pas pensé à te demander. Mais ça devrait aller, ton visage ne semble pas gonflé et ta peau toujours aussi claire que lors de ton arrivée. Tant mieux, il s’autorisa un souffle de soulagement et t’adressa son plus beau sourire.

La soirée… Avait été bien animée en effet, ses iris se balancent sur les derniers clients sortant de la salle de concert, puis de nouveau sur toi qui enchaînait rapidement. Un sourire, encore, qu’il t’adresse gentiment, te demande de lui accorder une seconde alors qu’il se tourne vers sa collègue au comptoir. Laura j’prends ma pause ! parce que c’est comme ça que ça marche ici tu sais ? C’est convivial et ça parle fort, toujours de bonne humeur, toujours avec le sourire. Et c’est pour ça que ça passe aussi bien, alors il se permet d’en profiter un peu, pas mal à vrai dire, lorsqu’il se tourne de nouveau face à toi. Désigne cette chaise à ton opposé.

Vous permettez ?

Et il se pose dans un soupir non dissimulé, se permet d’étirer sa jambe, celle qu’il lui reste, sur le côté, réellement fatigué de cette soirée surchargée. C’est vrai, quand il y pense, qu’on ne ressent pas l’épuisement lorsque l’on bouge tout le temps. Aaaaah j’suis crevé ! Il s’autorise à être aussi détaché parce que c’est toi Caitlin et que même s’il ne te connaît pas il sait qu’il en a le droit.

Finalement il se redresse après un rire léger, capte ton regard, les bras croisés accoudé à la table avant d’enchaîner.

Pour vous répondre euh… Ça l’est, mais c’est aussi tellement gratifiant que finalement le reste m’importe peu. On la sent cette joie irradier de partout, cette effluve de gaieté qui fait du bien au coeur. J’ai tellement fait de choses forcées dans mon enfance que maintenant j’veux en profiter un max’ en fait.

Et c’est comme un pincement au coeur lorsqu’il mentionne son enfance, une demi esquisse un brin nostalgique qui s’affiche mais qu’il efface aussitôt à grand renfort de mots et de questions. Parce qu’il est tellement curieux Othello, de tout et de toi aussi.

C’est un peu pareil pour votre boulot, nan ?
hrp | c'est plus précisément du jaune d’œuf battu dans le fond de la tasse, bisous ♥


Message Dans Re: À la tombée du soir | Caitlin | le Dim 16 Juil 2017 - 22:40
I am the law.
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Lilinn
Féminin Personnage sur l'avatar : Kaede Takagaki ; The Idolm@ster: Cinderella Girls
Âge, classe & année : 27 ans - Prof de théâtre

Prism' : 1862

Messages : 451
Date d'inscription : 29/08/2012

I am the law.
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:




À la tombée du soir


Caitlin eut un petit pincement au cœur en commençant son café - le dessin était tellement mignon que ça la peinait de le "casser". Au revoir, petit chat. Mais c'était pour la bonne cause; elle fut agréablement surprise par le jaune d'œuf, elle ignorait qu'une telle recette existait. Un délice; et elle ne doutait pas que les mineurs français avaient dû bien l'apprécier également. Elle le but tranquillement, savourant ce goût particulier - et esquissa un sourire amusé lorsqu'elle vit Othello "demander" sa pause de façon aussi familière. Elle acquiesça évidemment lorsqu'il lui demanda s'il pouvait s'asseoir en face d'elle.

Elle aimait sa manière d'être aussi décontracté sans pour autant être irrespectueux; et le voir aussi épanoui lui faisait vraiment chaud au cœur. Elle sentit un léger changement lorsqu'il mentionna son passé, ce qui attisa grandement sa curiosité - elle ne savait pratiquement rien de lui, finalement. Mais la jeune femme comprenait très bien qu'il y avait des choses dont on ne souhaitait pas parler au premier venu - voire à quiconque -, aussi se força-t-elle à ne pas relever. Heureusement, Othello lui posa une question, lui permettant de se focaliser sur autre chose, sans pour autant oublier ce qu'il venait de dire.

Elle posa sa tasse - vide - sur la table et répondit :

« C'est vrai. On ne s'en rend pas forcément compte sur le coup, mais cela peut être réellement épuisant parfois - surtout lorsque les élèves ne sont pas d'humeur. Ou soi-même, tout simplement. J'aime mon travail, mais comme tout le monde j'imagine, il y a des jours où j'ai juste envie de lâcher prise. Sauf que c'est en m'accrochant que, lorsque je m'arrête pour réfléchir à ce que j'ai fait jusqu'à maintenant, je me sens réellement satisfaite. Il n'y a rien de mieux que de voir les élèves s'épanouir dans ce qu'ils font ! Et même de savoir que mon travail leur permet d'oublier ne serait-ce qu'un peu les tracas du quotidien me suffit amplement. »

Elle interrompit sa tirade et soupira légèrement, un peu gênée.

« Désolée, je m'emporte un peu trop quand je parle de mon boulot. Cela n'en reste pas moins fatiguant parfois, et c'est vrai que ton café est parfait pour ce genre de situation ! »

Le café, le concert terminé depuis maintenant un moment, était devenu bien calme; ce qu'elle appréciait énormément après une journée si agitée.

« Tiens, dis-moi, que penses-tu de Prismver ? De l'endroit, je veux dire. Ca ne te gêne pas d'être sur une île aussi isolée ? Enfin, ce n'est plus vraiment le cas maintenant, pour la plupart des gens tout du moins. Elle ajouta en riant. Mes parents tentent encore de comprendre comment utiliser un ordinateur. »

C'était une question qu'elle se posait souvent -- comment les élèves percevaient-ils Prismver ? Elle y avait vécu très jeune et n'avait donc jamais été dérangée par les particularités de cette île, aussi s'intéressait-elle beaucoup aux opinions des autres là-dessus.


HRP : c'est pas génial, sorry ;w; et désolée pour l'attente, mais c'est bon je suis là now ♥


Can't tell the difference from the truth and a true lie
Message Dans Re: À la tombée du soir | Caitlin | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «ville & monde :: Quartiers :: Quartier des arts :: Remains-