predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

Danse Macabre ♦ Sven V. Pszaniawski

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Un air de déjà vu




Partagez | 
 


 Un air de déjà vu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans Un air de déjà vu | le Jeu 3 Aoû 2017 - 20:35
Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Fen
Féminin Personnage sur l'avatar : Lucky Chloé - Tekken 7
Âge, classe & année : 15 ans, classe C, 5e

Prism' : 17

Messages : 31
Date d'inscription : 06/04/2017

Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Giulia & Joy

J’ai toujours détesté les lieux hospitaliers. Ce sont les seuls endroits qui me font me sentir triste, comme si leurs murs empêchaient mes ondes positives de passer… Dans ces endroits je me rappelle que je suis faible et cassée, un humain imparfait que l’on doit sans cesse remonter pour qu’il fonctionne normalement. Je suis assise sur une chaise de la salle d’attente comme d’habitude, une fois par semaine à cette heure ci. Pour m’occuper je relis mon carnet de santé que je connais par cœur parce qu’évidemment j’oublie toujours d’apporter de l’occupation. Déjà que je continue de me perdre pour venir… Je souris néanmoins en voyant qu’ils ont changé la table basse sur laquelle s’empile diverse revue. C’est moi qui est brisée la dernière en voulant poser mes pieds dessus, ne contrôlant pas ma force démesurée, je l’ai brisée comme un cracker. C’est le genre d’accident qui doit arriver souvent par ici je suppose.

Mais pourquoi y’a-t-il du monde dans le cabinet aujourd’hui ? D’habitude la place est toujours libre et je n’ai pas à attendre. Tout ça pour une injection et un contrôle, c’est une vraie perte de temps cette routine, moi je vous le dit. Sûrement des élèves qui refont leurs vaccins avant de rentrer chez eux ou de partit en vacance avec leurs parents. Personnellement j’ai décidé de ne pas rentrer cet été, et n’en déplaise à mes parents, ils n’ont qu’à être disponible le reste de l’année. Je ne vois pas l’intérêt de faire un voyage interminable jusqu’en Italie si c’est pour passer mes journées seules devant la console. La porte de la salle d’attente s’ouvre et laisse entrer une jeune fille très mignonne. Je lui fais un petit signe de tête pour la saluer bien que l’envie me démange de lui faire la conversation pour m’occuper. Je vois si peu de monde d’ordinaire, mais je sais aussi que ça agace les gens quand je leur adresse la parole sauvagement…

-Y’a du monde aujourd’hui, le patient est avec l’infirmière depuis au moins 15 minutes !


Je me mords les joues pour me punir, décidément je n’en fait qu’à ma tête ! J’ai beau me fustiger et savoir que je ne dois pas sans cesse parler à tous les gens que je rencontre, c’est plus fort que moi. Je pense que je suis une sorte de personne « extrasociale », je ne peux pas m’empêcher de rentrer en contact avec quelqu’un quand il est dans mon périmètre. Elle est vraiment super jolie, elle à de beaux cheveux aux reflets roux, des vêtements qui s’accordent hyper bien et…

-Ah je sais ! Tu es dans le club de Cheerleading non ?! Je me disais que je devais t’avoir vue quelque part ! Je suis allée voir un match ou deux depuis mon arrivée ! Les filles de l’équipe ont l’air si populaire ! Et puis vous êtes toutes si belles, comme dans les séries américaines !

Je regarde des tonnes et des tonnes de séries vu que je n’ai souvent que ça à faire. Et elle, elle pourrait tenir assurément un rôle dedans. Peut être vient elle renouveler son certificat médical pour pratiquer ? J’espère qu’elle ne s’est pas blessée à un entrainement ! Furtivement j’analyse ses poignets et ses chevilles, c’est souvent là qu’on se blesse à cause des figures périlleuses, j’ai vu ça dans un épisode l’autre jour justement. Elle doit avoir un tas de copines trop cool, je l’envie tellement que je peux sentir l’excitation faire battre mon cœur à mille à l’heure. Voila que j’ai envie de lui poser un tas de questions !  

-Je m’appelle Giulia au fait ! Je viens d’Italie. Tu es là depuis longtemps ? Et tu as toujours été dans un club ? Votre chef elle est tyrannique comme dans les séries aussi ?!

Il faut que j’arrête de la fixer, je le sais, mais pour moi c’est la personne la plus populaire que j’ai vue depuis que je peux arpenter les couloirs librement. Ça se trouve, elle a déjà vu les célébrités qui étudient ici !
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Why not to fight this war without weapons?
Message Dans Re: Un air de déjà vu | le Mar 15 Aoû 2017 - 4:15
avatar
Invité
Invité





Un air de déjà vu
ft. Giulia
Les procédures générales de santé pour les cheerleaders commençaient à te faire royalement chier. Chaque cheerleader devait passer aux trois mois par l’infirmerie pour s’assurer de n’avoir aucune déchirure ou blessure mineure suite aux entraînements intensifs que vous suiviez. Bon, plus précisément, aux entraînements que tu faisais suivre à toutes les cheerleaders, comme t’étais la nouvelle capitaine désormais. Tout ça pour dire que t’entrais dans l’infirmerie, un peu à reculons tellement ça te disait pas d’y aller encore une fois. Faut dire qu’à force, t’en avais marre et c’était rendu moyennement nécessaire comme tu faisais ultra attention. Surtout que t’avais jamais réellement eu besoin d’une intervention sérieuse de la part de l’infirmière.

Tu te fais saluer par une jeune fille, ce qui te surprend d’abord. Puis, tu lui souris, te disant que ça ferait changement de parler avec les autres patients, ça te ferait peut-être apprécier tes visites davantage. Après, faut voir avec la personne devant soi, mais tu doutais regretter de t’adresser à une petite blonde aux reflets d’or, qu’est-ce qu’elle pouvait bien faire pour te causer du regret? Pas mal rien, alors tu t’assois innocemment près d’elle. T’es surprise de constater qu’elle t’a reconnue parmi les cheerleaders, aussi hausses-tu les sourcils doucement, légèrement impressionnée.
Tu la dévisages alors que tu croises tes jambes, posant tes mains sur tes genoux joints, ton sourire s’étirant plus elle parlait. Ainsi, elle était une admiratrice des cheerleaders. Au fond, t’étais flattée par son attention et par le compliment – sans compter la comparaison avec les filles dans les séries américaines, que t’enviais par moment – et tu te disais que tu devrais peut-être l’inviter à vous côtoyer, l’un de ces quatre, lors d’une pratique, juste pour la combler davantage. Elle semblait tellement innocente qu’elle te faisait sentir un peu comme une grande sœur. Et te voilà déjà prise d’un début d’affection pour une quasi inconnue, génial.


▬ Ouais, je suis cheerleader. La plupart des filles ont un certain titre de popularité, si on veut, mais n’importe qui peut rejoindre le club, même toi si tu le souhaites.


La dénommée Giulia commence à te bombarder de questions, ce qui te fait rire sur le coup. À la mention de l’Italie, tu ne t’empêches pas une petite pensée pour Ezio, qui devait bien être l’un des seuls autres Italiens à Prism à ta connaissance, puis tu pouffes à la mention de la chef tyrannique. Tout dépendamment du moment où elle est arrivée à Prismver, elle avait eu droit à Victoria comme capitaine ou à toi-même, et vous aviez deux façons tout à fait différentes de gérer vos cheerleaders selon tes perceptions.

▬ Enchantée, je suis Joy. Ça fait longtemps que tu es ici? Oh, je connais un Italien super sympa, je te le présenterai si tu veux, puis elle souffle, avec un regard suggestif, il est super sexy. Et sinon, je ne me considère pas comme une tyrannique, mais chacun doit avoir son avis sur la question, je ne dois pas être la mieux placée pour te répondre !


Son enthousiasme commençait à te gagner et tu souriais davantage malgré toi. Finalement, t’étais pas mal convaincue que ta période à l’infirmerie allait être super intéressante comparée aux précédentes…

©Allýson


Message Dans Re: Un air de déjà vu | le Mer 16 Aoû 2017 - 10:14
Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Fen
Féminin Personnage sur l'avatar : Lucky Chloé - Tekken 7
Âge, classe & année : 15 ans, classe C, 5e

Prism' : 17

Messages : 31
Date d'inscription : 06/04/2017

Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Un air de déjà vu
Giulia & Joy

A la voir croiser les jambes avec grâce, je ne pouvais m’empêcher de la trouver trop jolie. Elle était si délicate, si fine, si….parfaite !! On aurait presque dit une princesse, et quand je pense qu’il y a des célébrités ici, j’ose à peine imaginer à quoi elles ressemblent en vrai. Mais peut être qu’elle les connait et les côtoient après tout ? J’enrage tellement d’avoir du passer tout une année à la clinique, je n’ai jamais eu le loisir de croiser l’une d’elle alors que mon idole réside ici… Je n’ose pas stalker les gens célèbre de peur de me faire détester par la suite, mais un jour, j’en suis sûre, je finirai par tomber sur une de ces personnes qui me font rêver.  J’ai déjà du mal à contenir mon euphorie avec cette jeune fille, alors je ne suis pas sûre d’être prête pour ça en fin de compte…

Quand elle me dit que je pourrais intégrer l’équipe, mon cœur fait un coup de grand huit. Au début je me sens au sommet du monde, comme si je pouvais effectivement intégrer cette équipe de filles super géniales et hurler mes encouragements aux équipes sportives. Et puis je me vois envoyer une fille à plusieurs mètres de hauteur sans le faire exprès, ou encore me casser tous les os du corps en tombant d’une pyramide à cause de ma faiblesse. Mon sourire se fane un instant et je reporte mon regard sur mes mains, comme quelqu’un qui se serait brulé à force de contempler le soleil. Je tords un peu mes mains malgré que ma grande sœur n’arrête pas de me dire que ça fait « petite fille » et ma mère, que « j’aurais des mains de vieille avant l’âge si je continue à les martyriser autant ».

-Je ne peux pas non, je ne peux pratiquer aucun sport…

J’essaye de garder une voix guillerette en disant ça, mais j’ai un peu de mal à feindre mes sentiments. Je n’ai jamais su mentir je crois…Mais je n’aime pas non plus apitoyer les gens avec mon état de santé, ça m’agace de les voir tristes, je préfère les gens joyeux et souriants. C’est pourquoi je me reprends, me redresse et la regarde à nouveau avec un sourire un peu plus authentique cette fois ci.

-En plus il faudrait que je rencontre la capitaine des pompom girls et que je passe son examen d’entrée ! ça doit pas être simple !

Elle s’appelle donc Joy, c’est un prénom qui est fait pour mesure pour elle ! Cette fille est lumineuse, elle à vraiment tout pour plaire décidément ! J’envie tellement les filles comme elles, qui rayonnent de santé, qui peuvent aller partout, qui font des activités cool et qui sont populaires. Si seulement je pouvais être elle, même qu’un tout petit peu, ce serait top génial. Elle me dit qu’elle connait quelqu’un d’autre qui vient d’Italie, peut être parle t’elle de mon frère ? Il connait plein de mondes ici, et surtout pleins de filles, des supers jolies qui plus est. Oui je pense que Joy serait tout à fait son genre. Elle ne ressemble pas vraiment à une italienne, mais elle dégage cette chaleur et cette énergie qui plait aux garçons de chez moi. Je rougis tout de suite quand elle me dit que ce gars là est « sexy ». D’un coup la conversation devient beaucoup plus adulte, je n’ai pas l’habitude de ça !!!

-Oh la ! Mon frère ne me laisserait jamais fréquenter un garçon « sexy » comme tu dit. Il aurait bien trop peur qu’il ait de mauvaises pensées ! Mais tu parlais peut être de lui en fait…ATTENDS ! Mais tu viens de dire que c’était TOI la capitaine des Cheerleaders ?!

En disant ça, je m’étais carrément expulsé de ma chaise, bondissant sur mes deux jambes, face à Joy. Je comprenais mieux pourquoi elle avait autant de charisme, je me sentais honteuse d’un coup à coté d’elle. Elle ne devrait pas parler avec des filles aussi normale que moi !! C’est donc la capitaine en personne qui me dit que je pourrais rejoindre l’équipe ! Mon cœur va exploser tellement je suis heureuse. Même si je sais que ce ne sera jamais possible, je me sens infiniment flattée, en rentrant, je pourrais cocher ça sur ma « liste de rêve ».
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Why not to fight this war without weapons?
Message Dans Re: Un air de déjà vu | le Jeu 17 Aoû 2017 - 1:49
avatar
Invité
Invité





Un air de déjà vu
ft. Giulia
T’es surprise d’entendre qu’elle n’a pas la possibilité de pratiquer un sport dans la vie de tous les jours. Tu trouves ça triste pour elle, tu te vois mal vivre sans le cheerleading et sans le sport de manière générale comme tu aimes beaucoup bouger et te dépenser énergétiquement parlant de toutes les façons possibles, alors tu trouves ça vraiment dommage qu’elle n’ait pas la possibilité de connaître la beauté du sport. Tu te demandes cependant pour quelle raison elle en vient à retirer l’activité physique de sa vie, c’est assez drastique et ça semble lui faire du mal, du coup ça doit pas être volontaire. Serait-ce une condition médicale particulière? Ça serait logique après tout, ça se contre très difficilement.

▬ Pourquoi tu peux pas faire de sport?


Elle est vraiment mignonne et elle te rappelle même toi à un plus jeune âge, quand tu t’émerveillais devant tout sans te soucier du reste. Tu te sentais comme une rockstar pour elle et autant ça te flattait, autant ça te faisait légèrement peur. T’étais certes populaire au pensionnat pour plusieurs raisons – ton copain basketteur, ton titre de capitaine des cheerleaders, tes habitudes de fêtarde, tes potes – mais t’étais pas habituée aux gens qui étaient « fan » de toi, t’es qu’une simple fille au final qui a eu beaucoup de chance.
Tu souris à sa mention de la capitaine des cheerleader et t’apprêtes à lui répéter qu’elle l’a face à elle lorsqu’elle continue sur sa lancée en revenant sur le mec sexy que tu voulais lui présenter. Fallait le dire, Ezio aurait sûrement de mauvaises arrière-pensées pour la plupart des filles, mais vu l’âge de Giulia il allait sûrement passer son tour et ne pas jouer au prédateur. Il sautait pas sur tout ce qui bouge après tout, et il jouait déjà assez au grand frère avec Autumn pour ne pas chercher à avoir une maîtresse de l’âge de sa filleule.

Quand elle parle de son frère par contre, tu fronces les sourcils. Prismver était trop petit pour qu’il y ait vraiment un choix d’Italiens pouvant être le frère de la demoiselle face à toi. En toute franchise, t’en connaissais bien un, et l’autre était une personne que tu préférerais éviter autant que possible. Bon, Aaron s’était rattrapé dernièrement en t’offrant un joli cadeau d’anniversaire et en prenant soin de ton ami Narcisse, mais dans les faits il restait celui qui avait fait le connard avec toi et t’étais pas prête de l’oublier. Mais ne pas l’oublier ne signifiait pas lui pardonner.
Bref, si t’avais à comparer les deux garçons pour le rôle de grand frère, t’irais certainement avec Aaron comme t’avais pas eu connaissance qu’Ezio avait une sœur. Sauf que tu sais pas s’il serait préférable pour toi qu’elle partage le sang du S que t’apprécie ou celui du mec qui t’a jetée comme un vulgaire déchet.

▬ Euh, ton frère c’est qui? Je le connais peut-être, t’as raison. Et ouaip, c’est moi.


Tu lui souris en toute modestie en l’observant sortir de sa chaise comme si le diable y était. Elle t’amuse pas mal la petite, elle a de cette énergie qui te caractérisait si bien autrefois. Définitivement, elle te ressemblait beaucoup, Giulia, plus qu’il n’y paraissait même sûrement.

It was just like a movie, just like a song
My god this reminds me of when we were young


Tu pouffes doucement et te penches un instant en réfléchissant à un moyen de la garder près d’une position où elle pourrait intégrer les cheerleaders, au cas où ce qui l’empêchait de faire du sport serait de l’histoire ancienne et où elle pourrait faire les séances d’essais. Pas le choix, tu la garderas à l’œil autant que possible, question de t’assurer lors de ta dernière année qu’elle ait sa chance si possible.

▬ Au fait, ça fait longtemps que t’attends toi ici? Il me semble que le service est hyper ralenti.



©Allýson


Message Dans Re: Un air de déjà vu | le Ven 25 Aoû 2017 - 22:17
Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Fen
Féminin Personnage sur l'avatar : Lucky Chloé - Tekken 7
Âge, classe & année : 15 ans, classe C, 5e

Prism' : 17

Messages : 31
Date d'inscription : 06/04/2017

Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Un air de déjà vu
Giulia X Joy


Evidemment, là voilà la sempiternelle question, celle qui fait perdre 10 points de moral et en donne 15 d’agacement. Comme si je n’étais pas assez révoltée contre ma propre condition, je pense qu’un Léviathor rouge ayant mangé 50 bonbons rage, n’égaliseraient pas ma révolte. A l’école je n’ai jamais eu le droit de suivre les cours d’EPS alors que c’est les plus marrants ! Sur la piscine je restais sur le bord, j’ai tout juste eut le droit d’apprendre à nager. Pendant les courses d’endurances et autres épreuves, j’étais toujours la passeuse d’eau, la ravitailleuse. De plus avec mon pouvoir, c’est limite si je peux approcher quelqu’un sans danger, même Aaron qui est robuste à déjà entendu ses os craquer quand je le serrais dans mes bras. Je n’ose pas imaginer ce que je donnerai avec un javelot entre les mains, ou même un simple ballon.

-Mon pouvoir. Mentis-je à moitié. C’est en grande partie à cause de ma force démesurée que je ne peux pas aller sur un terrain et pratiquer comme tout le monde.

Je n’aime pas mentir, je sais que c’est vraiment mal, surtout avec une personne qu’on vient tout juste de rencontrer. Mais justement, pour une fois, je ne suis pas la petite faiblarde sur qui on s’apitoie, je suis une fille énergique qui à de la force à revendre. Ceci dit, je risque d’avoir du mal à justifier ma présence ici si je ne suis pas malade, et que je ne pratique pas de sport. Surtout que je tiens mon carnet de santé à la main. Mais peu importe, je peux encore maintenir l’illusion, et puis ce n’est pas un gros mensonge, elle ne sera pas vraiment déçue en apprenant la vérité.

Je me rassois enfin, une fois la surprise passée et me demande également si elle connaît Aaron. Ce genre de question m’embête toujours un peu, parce que même si je suis super fière de mon frère, les filles ont tendance à mal le considérer. Je pense qu’il est un peu trop beau parleur parfois et il lui arrive d’ailleurs deux petites amies en même temps. Ou de passer des femmes aux hommes sans vraiment prendre le temps de rompre, ce qui peut être vexant. Joy serait carrément son type en plus, elle est belle, gentille, populaire, tout pour plaire.

-Hum…tu le connais sûrement il est en S, et ils sont pas nombreux dans cette classe. Encore moins à être Italien.


Et hop, question éludée avec succès ! Je verrais bien si elle devine, et puis comme ça je jaugerais sont avis avant de lui dire clairement que c’est Aaron. Il me semble qu’il y a un autre italien, un ami de mon frère d’ailleurs qu’il voulait me présenter. D’après lui je devrais bien m’entendre avec sa filleule. Je hausse les épaules quand elle se demande pourquoi le service est aussi lent, mon esprit vagabonde déjà ailleurs…Je m’imagine avec un uniforme aux couleurs de Prismver, oui, juste l’uniforme ça m’irait, je serais comblée de le porter. Et puis je pourrais me rendre utile à l’équipe, les encourager, donner mon avis, participer à leurs campagnes, leurs fêtes…

-Vous n’avez pas besoin d’une assistante ? Ou d’une mascotte ? Je peux aider, je peux porter des trucs ultra lourds, je peux vous faire une pub du tonnerre, et puis je gère bien avec Photoshop, je peux vous designer des affiches pour les match ! Enfin je ne voudrais pas m’imposer !


Je me suis lancée ça y est, comme on dit, dans la vie on à rien sans rien ! Et puis je peux bien faire tout ça sans mettre ma santé en jeu. Je suis sûre qu’elle ne se rendra même pas compte que je suis « limitée » physiquement. Je ne lui ai pas entièrement dit toute la vérité mais si  elle dit oui, j’aurais bien le temps de le dire plus tard. La porte s’ouvrit et l’infirmière s’excusa pour son retard, un des élèves n’arrêtaient pas de lui dire qu’il avait l’impression d’être la réincarnation de Voldemort et qu’il fallait le sceller dans un horcruxes. Soit il faisait une mauvaise blague, soit on lui en avait fait une. Quoi qu’il en soit, elle prit mon carnet de santé et vérifia les derniers contrôles. Elle hocha la tête et me le rendit en me disant que pour cette fois ci je pouvait y aller et elle ajouta qu’on me ferait repasser des tests et un bilan sanguin d’ici une à deux semaines. Je me sentis rougir jusqu’aux oreilles comme si le mot « menteuse » apparaissait sur tout mon corps.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Why not to fight this war without weapons?
Message Dans Re: Un air de déjà vu | le Dim 17 Sep 2017 - 21:30
avatar
Invité
Invité


Un air de déjà vu
ft. Giulia
Tu grimaces, un peu dépitée pour cette pauvre fille qui ne pouvait donc pratiquer aucun sport à cause de son pouvoir. Ça devait être chiant à force, comme techniquement elle n’a rien fait pour mériter ça, c’était dans ses gênes et il n’y avait rien à faire si ce n’était lui passer un annulateur de don ou un truc du genre pour lui permettre de faire quelque chose de sa vie en sport. T’étais une fan d’exercice physique, et tu ne t’imaginais pas t’en priver, ce que cette jeune fille devait clairement faire contre son gré.

▬ C’est vraiment chiant pour toi, t’es sûre qu’avec un annulateur ou un truc du genre tu pourrais pas participer à des cours de sport au moins?


Et elle te confirme ensuite que son frère est un Italien en S. Il n’y avait donc que deux choix, c’était Ezio ou Aaron. Dans tous les cas, t’allais être sur le cul, parce qu’Ezio ne semblait pas avoir de ressemblance physique avec la petite et Aaron… Aaron était un cas à part, il semblait manquer de savoir-vivre à certains moments et ce n’était absolument pas le cas de la jeune fille qui était face à toi. Or, elle était forcément affiliée par le sang à l’un d’entre eux, et tu penses taper dans le mille quand tu affirmes enfin :

▬ Alors ton frère c’est Ezio? Si c’est le cas, j’aurai pas à te présenter mon ami sexy, c’est lui. Pardon, j’devrais pas dire ça devant toi, on n’a pas tendance à trouver les membres de sa famille sexy ou un truc du genre.


Tu réfléchis à sa question, te disant que vous pourriez bien user de quelqu’un à certains moments pour vous donner un coup de main et ce n’était pas parce qu’elle ne pouvait pas pratiquer de sport qu’elle ne pouvait pas encourager l’équipe. Juste avoir quelqu’un pour faire la pompom girl du club, c’était un rôle important, mine de rien.

▬ Si ça te dit, je ne refuse pas, j’en glisserai un mot à ma co-capitaine. Mais tu peux venir nous encourager aussi si tu veux, ça nous fera plaisir de te voir!


Et tu t’apprêtes à ajouter quelque chose quand l’infirmière intervient. T’es surprise de constater qu’elle avait besoin d’un aussi grand encadrement de la part des médecins, alors tu l’observes un moment un peu sous le choc.

▬ Woah, ton pouvoir a eu des effets secondaires sur toi ou bien?


T’as pas le temps de t’éterniser sur le sujet que l’infirmière t’appelle pour tes tests. Alors tu te lèves en lançant un regard interrogatif à la jeune fille, curieuse. Faudra que tu la retrouves pour en savoir davantage sur elle, t’étais intriguée. Mais pour l’instant, l’infirmière t’attendait, alors ce serait pour une prochaine fois…

©Allýson


Message Dans Re: Un air de déjà vu | le Mar 26 Sep 2017 - 20:57
Just let it rocks
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Delphia, Fen
Féminin Personnage sur l'avatar : Lucky Chloé - Tekken 7
Âge, classe & année : 15 ans, classe C, 5e

Prism' : 17

Messages : 31
Date d'inscription : 06/04/2017

Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Un air de déjà vu
Giulia X Joy


En voyant Joy partir pour ses examens, je me sens hyper mal, mais genre vraiment vraiment vraiment. Le genre de malaise quand on fait une grosse bêtise, alors que j’ai juste menti un petit peu. Je me rassois à ma place et au lieu de partir, je regarde mes pieds piteusement. Elle est si gentil et si douce et moi tout ce que je trouve à faire, c’est la baratiner pour qu’elle me laisse approcher son équipe. Réfléchit Giulia, qu’est ce qui serait le plus honnête dans ce genre de situation ? « Faire face et ne pas flancher, relever le menton et affronter la situation » les mots de ma mère entre dans mon esprit instantanément. Je soupire et décide d’attendre qu’elle sorte. Une fois que la porte s’ouvre et qu’elle reparait, je prends mon courage à deux mains et une grande inspiration.

« Je suis désolée, je t’ai mentie ! »

Après ces quelques mots, je me dégonfle comme une baudruche. Le rouge est vite remonté sur mes joues et à ce rythme là je vais tomber dans les pommes. Je me redresse à nouveau et fini par avouer un peu piteusement la suite de mon histoire.

« En réalité je suis très malade de tout un tas de truc mais principalement, je souffre d’un système immunitaire défaillant. J’ai passé ma première année à Prismver dans un lit à cause de mon pouvoir. Je n’arrivais pas à le contrôler et il me prenait toute mon énergie, c’est un peu mieux maintenant, mais je dois continuer à subir des test. Je suis malade depuis que je suis toute petite et je ne peux pas rester des semaines sans examens médicaux. Du coup je ne peux pas non plus faire de sport, ça m’est strictement interdit. Voila tu sais tout sur Giulia-la-pas-cool. Encore désolé de t’avoir mentie. »

Je fais tous les efforts du monde pour ne pas pleurer, parce qu’elle est déjà tellement classe par rapport à moi que je ne vais pas ajouter de le distance en lui imposant mon visage rougie plein de morve. Je récupère mon sac et m’éloigne vers la sortie.

« Ah au fait, mon frère il s’appelle Aaron hein, tu as dit un autre nom tout à l’heure, mais ce n’était pas celui de mon frère ! C’est aussi un très beau mec, il te plairait je suis sûre ! Aller je file ! A la prochaine, Capitaine ! »

Je me demande bien qui est ce « Ezio » dont tout le monde parle…Il faudrait que j’en demande plus à mon frère à son sujet…
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'





Why not to fight this war without weapons?
Message Dans Re: Un air de déjà vu | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement :: Rez-de-chaussée :: Infirmerie-