predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
[Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès




Partagez | 
 


 [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message Dans [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Jeu 14 Sep 2017 - 22:53
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Non
Féminin Personnage sur l'avatar : Shishihara Sawaya/- Saki
Âge, classe & année : 13ans / 3C

Prism' : 462

Messages : 40
Date d'inscription : 26/05/2017

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Is there some hope ?

Les cours ont repris il n’y a pas si longtemps, même si c’était chiant de devoir mettre de coter les magnifiques vacances qu’on avait eu durant l’été, il fallait se remettre au boulot et travailler. J’avais des nouvelles perspectives, je comptais bien passer au niveau supérieur. J’avais bien une idée en tête pour cela. Les sciences, je peux rien faire ça ne changera pas mes résultats toujours aussi excellents, il ne me reste plus qu’à travailler le Français et le Japonais. L’Anglais, je pouvais le travailler seule. Quant à la maîtrise de mon pouvoir, je progresse, ce n’est plus qu’une simple question de temps. C’est cours de Physique-Chimie pour le moment. Quel ennui, les autres trouvent ça amusant de jouer avec de l’eau et de le mélanger avec du sucre, voire de l’huile pour prouver que l’huile et l’eau sont incompatible et ne peuvent pas totalement se mélanger… Je ne vois pas à quoi ça m’avance d’apprendre quelque chose que je sais déjà.
L’utilisation des pouvoirs est interdit dans les bâtiments, j’aurai pu me servir du miens pour « zapper » ce cours ennuyeux, ça m’aurait fait gagner du temps au lieu d’y assister bêtement et ça m’aurait entraîné, pour la maîtrise de mon pouvoir, on dit que la pratique est le meilleur moyen de progresser. Je lâchai un petit soupire, la main collée contre ma joue. Le temps passa, puis le cours était fini, dans un grand bond, je me suis levée de ma chaise,

Direction l’étage, là où travaillent les « Princesses », l’étage le plus décoré, puis c’est sûr, on a besoin de rideau rouge et un tapis pour correctement étudier. Sérieusement, qu’est-ce que c'est que ça.. Cette décoration me trouble vraiment, surtout quand on voit l’état de celui de la Classe des E... La différence est vraiment bien trop frappante. Mais ça allait sûrement être mon quotidien un jour, un petit cran, juste une petite marche pour pouvoir monter plus haut. Pour l’étage de l’élite, le couloir me semblait vraiment vide. Est-ce qu’ils sont tous en train d’étudier chez eux ou bien à la bibliothèque, un peu plus loin, je semblais distinguer la silhouette d’une personne. Je plissais légèrement le regard. Cette personne avec les cheveux bordeaux, reste à savoir si cette personne avait sa cravate violette ou bleu, pour ça… Il va falloir s’approcher un peu plus. Dans le pire des cas, je peux lui demander des informations, ou alors, je me demande si Aiden est dans les parages, il pourrait sans doute me renseigner voire m’aider lui aussi.

Whoaa.. Il est grand celui-là.. Il doit bien faire une trentaine de centimètres de plus que moi… Vraiment, c’est abuser. Je me suis approchée de lui, du coup, c’est confirmé ... Il est chez les A. La voix peu audible mais suffisante pour se faire entendre, je lui dis « B… Bonjour, c’est euh, mh.. Pour un renseignement… Vous pourriez m’aider, s’il vous plaît ? ». J’étais un peu mal à l’aise, y’en a qui disent que les A, ils ne sont pas cools.. Mais quand je regarde Aiden, je pense le contraire, il est super sympa, ils sont pas tous pareils hein ?  
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Mila Filia le Jeu 21 Sep 2017 - 21:31, édité 1 fois
Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Ven 15 Sep 2017 - 13:53
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Miles, Amelia, Finn
Masculin Personnage sur l'avatar : Sora - No Game No Life
Âge, classe & année : 20 ans ; 9A

Prism' : 796

Messages : 84
Date d'inscription : 18/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


La période de rentrée te plaisait toujours, et pour une fois, ça n'avait pas de rapport avec l'école. C'était la période où sortaient tous les nouveaux jeux de sport chaque année. Certes, ce n'étaient pas les meilleurs et dieu sait comme cette activité savait te déplaire, toutefois, étant donné le peu de jeux qui t'intéressaient, tout était bon à prendre. Faute de mieux, tu te levais de ta chaise et plongeais la main sous ton lit pour en ressortir une petite boîte pleine d'un nombre très limité de jeux. Ce n'étaient pas tes préférés mais ceux que tu n'avais jamais fait et que tu étais presque certain d'apprécier. D'un geste rapide, tu sélectionnais Journey et t'installais devant la console.

Quelques heures plus tard, affalé sur ta chaise au fond de la salle des A, tu te questionnais sur l'existence. Pourquoi les humains devaient-ils être fatigués ? Pourquoi aller en cours ? Pourquoi ne pas pouvoir se fondre définitivement dans ses désirs et ne plus jamais faire d'efforts ? Sur bien des plans, la réponse était évidente, il n'empêche que dans ton état de fatigue actuel, même ton esprit intelligent n'avait pas envie de se reposer sur la logique.
Tenir un débat, même intérieur, demandait trop d'efforts pour que tu te permettes ce luxe. Tu préférais te laisser porter par des pensées, si absurdes soient-elles, dans l'espoir que cette matinée passe vite.

Depuis que ton tuteur était là, tu faisais de ton mieux pour faire preuve d'assiduité mais venir en cours était sans doute une erreur. D'un côté, veiller toute la nuit sur ce jeu était sûrement la première erreur que tu aies fait. Sous le coup de la fatigue, tu clignais des yeux et te sentis aller - puis quand enfin tu repris tes esprits, les gens se levaient pour la fin du cours. Curieusement, après cette maigre sieste, tu te sentais un peu mieux - et tu n'entendis pas approcher la personne qui t'aborda l'instant d'après. Ton regard rougeâtre se planta sur la toute petite fille qui prit la parole timidement.

"Bonjour." répondis-tu du tac au tac avant de lâcher un bâillement.

Il était toujours intéressant de constater l'avancement de ta personnalité. Autrefois, tu t'en serais pris à la plupart des gens qui te dérangeaient dans tes pires humeurs mais les personnes qui osaient t'aborder devenaient si peu nombreuses au fur et à mesure de ton temps passé ici que tu apprenais à écouter chacun au moins une fois. Cette fille n'était pas une exception et puis, tu avais retrouvé assez d'énergie pour tenir le reste de la journée.
Ce n'était pas bien difficile étant donné que tu ne faisais jamais travailler ton corps mais la fainéantise n'aidait pas à l'action.

"Je ne suis pas sûr de pouvoir ou même de vouloir t'aider, mais je peux t'écouter."

Il y avait bien des choses à te reprocher en tant que personne.
Cela dit, l'hypocrisie n'en faisait pas parti.
ft. mila •• septembre


Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Ven 15 Sep 2017 - 16:23
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Non
Féminin Personnage sur l'avatar : Shishihara Sawaya/- Saki
Âge, classe & année : 13ans / 3C

Prism' : 462

Messages : 40
Date d'inscription : 26/05/2017

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Is there some hope ?

La personne qui se tenait en face de moi ne semblait pas être particulièrement agressif mais il avait surtout l’air d’être désintéressé. Il s’ennuyait ? Est-ce qu’au moins, il cherchait quelque chose à faire ? Un petit détail qui me paraissait amusant. Nous avons tous deux presque la même couleur de cheveux et des yeux, à quelque petite nuance près mais bref, ce n’était pas pour admirer ton interlocuteur que t’es venue Mila non, t’avais quelque chose à faire. Enfin .. Il m’avait répondu, et une chose me perturbe. « Ne pas vouloir m’aider » … Il ne connait même pas encore ma requête, et il a déjà pas envie ? Je plissai légèrement mon regard, tout en le fixant dans les yeux… Sans me détacher mon regard de lui. Tout d’abord, tu devrais te présenter Mila, la politesse et décliner tes intentions ça serait peut-être un bon début. «J..Je m’appelle Mila Filia, comme vous pouvez le voir, je suis en C. » Je pris mon petit nœud pour le mettre en avant. De toute façon Mila… Il est pas aveugle. Il l’avait sûrement déjà vu que t’étais en C ..  « Je cherche une personne, un A qui ferait à la fois Français et également Japonais. »
Il devait bien en connaître… A moins qu’il soit aussi détaché de sa classe que ça. La première question qui me viendrait à l’esprit si j’étais à sa place, ça serait sans doute, « Pourquoi ? » devrais-je y répondre avant qu’il me fasse la remarque ? La personne que j’avais en face de moi, m’inspirait aucune crainte, du moins c’est ce qu’il semble dégager pour moi… Ou alors, suis-je peut être un petit peu trop téméraire ? Le pas lent, je m’approchais de lui, de deux pas supplémentaire, réduisant la distance qui nous séparait, tout en disant : « J…Je cherche simplement à progresser, vous pourriez peut-être m’aider à trouver la bonne personne ? Ou peut-être vous, si vous remplissez les conditions ? » Même si ça vous n’avez pas l’air d’être motivé, pensai-je. Honnêtement, une telle demande… Je doute qu’il accepte sans contrepartie… Quel genre de personne aiderait une autre seulement par gentillesse ? Il y’en a peu des personnes comme ça et ce n’est sûrement pas à Prismver que je vais en trouver. Qu’est-ce qui pourrait bien l’intéresser ? Il y avait peut-être quelque chose à espérer Mila ? Comment le motiver et faire en sorte qu’il veuille m’aider à trouver la personne que je recherche afin de progresser ? J’ai demandé poliment… Il devrait quand même pouvoir faire quelque chose. C’est pas comme ça que ça marche ? Sinon, à quoi donc pourrait servir la politesse si c’est pas pour que les autres personnes acceptent ce qu’on leur demande ? Je me pose vraiment la question, est-ce que. La politesse marche avec lui ?
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Sam 16 Sep 2017 - 23:31
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Miles, Amelia, Finn
Masculin Personnage sur l'avatar : Sora - No Game No Life
Âge, classe & année : 20 ans ; 9A

Prism' : 796

Messages : 84
Date d'inscription : 18/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


La vie est un jeu de merde.
Voilà bien longtemps que tu n'as pas pensé comme ça. C'est lorsque tu fais face à cette petite demoiselle que tu te remémores cette métaphore qui a souvent guidé cette façon de penser. Maintenant que tu y penses, voilà un moment que tu n'avais pas accordé son importance à ton côté joueur. Voilà un moment que tu te montres si sérieux au sujet des choses ou, à l'inverse, que tu en ignores totalement le poids. Ce ne sont plus des joueurs, des quêtes ou des niveaux à passer mais simplement une gigantesque bande de PNJ sans importance et dont la patience est impossible à vaincre. Quelque part, tu as cédé en suivant des quêtes secondaires à l'allure obligatoire simplement parce que tu leur donnais de l'importance.

Tu ne sais jamais trop quoi penser de la vie : contrairement à tous les gens, la défaite et la seule fin et tu ne sais jamais comment aborder les choses. Quand tu fais face à de nouvelles perspectives, comme le fait que l'on ne te connaisse pas ou que l'on t'aborde avec gentillesse, tu te demandes comment réagir. Tu as toujours veillé à entretenir ta réputation et tu t'y reposais, la prenant comme un acquis - tu étais le Démon Rouge que l'on craignait et à présent que tout était chamboulé, tu devais sans le moindre doute te reconstruire une vie différente ici. Tu ne voulais plus être aussi inaccessible et inhumain qu'avant. Le Mal n'était plus aussi attrayant. Tu désirais le jeu et les défis avant toute chose - et même si le Bien n'était pas une option envisageable, la neutralité avait sa part d'importance. Tu ne serais plus le même parce que tu comprenais la flexibilité de l'existence.

Tu ne pouvais te contenter de simplement blesser les gens indépendamment des circonstances comme si chacun devait se plier à ton caractère. Tu ne pouvais agir comme si ce monde était l'un des tiens - du moins, pas encore, et ce genre de demandes aussi simple devaient être traités de la façon qui te semblait le plus confortable ; comme un jeu qui possédait plein d'issues différentes.

"Je remplis ces conditions."

Première étape, créer l'envie. Tu savais qu'il ne fallait pas sous-estimer les gens et te présenter comme inévitable n'attiserait que la colère ou le désintérêt. Tu n'étais pas le seul à pouvoir combler ses besoins et tu le savais. Cette petite réflexion intérieure t'avait fait beaucoup de biens : tu te promis, à l'avenir, de penser davantage de cette manière.
Tu avais délaissé le jeu et tu t'en voulais. La même erreur ne serait pas faite deux fois de suite, c'était une promesse que tu laissais dans un coin de ta mémoire avec la certitude de ne pas passer outre.

"Chaque élève ici a fait des efforts pour arriver chez les violets. Si tu en fais, la cravate sera ta récompense - mais si nous en faisons pour toi, quelle sera la nôtre ? C'est parce que chacun est conscient de cette logique que nous sommes tous arrivés là. Tu n'obtiendras aucune aide gratuite. Qu'est-ce que tu as à m'offrir, Mila ?"

C'était une bonne façon de présenter les choses. Hisser chacun à ton niveau, désigner le tribut comme une incontournable nécessité. Tu n'étais plus dans l'abus mais la normalité - et cette façon de dire les choses sonnait comme un avertissement nécessaire. Tu étais plus que normal mais bienveillant, et de fait, un choix de première volée. Mais il fallait quelque chose en plus - et une présentation était une conclusion parfaite à cette tirade.

"Au fait, je m'appelle Hadès. Je fais parti des cinq meilleurs de ma classe."
ft. mila •• septembre


Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Dim 17 Sep 2017 - 12:01
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Non
Féminin Personnage sur l'avatar : Shishihara Sawaya/- Saki
Âge, classe & année : 13ans / 3C

Prism' : 462

Messages : 40
Date d'inscription : 26/05/2017

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Is there some hope ?

C’était une étape, quelque chose que je devais faire. C’est la première fois que je vais vers les autres pour faire une demande. Peut-être bien la dernière ? Je le savais, et j’y pensais en route, quelqu’un à qui on demande de l’aide, il n’acceptera sans doute pas comme ça. Mais qu’avais-je à offrir, j’y pensais pendant, qu’il répondait à ma question. Une réponse qui était claire, il a la capacité de m’aider, j’avais trouvé la bonne personne, il me l’a faut. Il faut qu’il m’aide. Non, il doit m’aider. Je dois faire en sorte qu’il le fasse. J’avais trouvé la réponse à ma question, comment faire en sorte que, lui, l’homme à la chevelure bordeaux, accepte de m’apprendre des choses ? Il semblait s’ennuyer, j’ai certes ma façon de m’occuper quand je m’ennuie, mais, il est possible qu’il s’occupe de la même manière que je le fais, et si c’est le cas… Et le voilà qu’il continue de parler. Il parle d’effort, mais c’est ce que je fais à chaque fois, je n’étudie peut-être pas tout le temps quand j’ai du temps libre, mais je le fais au moins tous les jours, si ça c’est pas fournir des efforts ! En plus, au point que les cours des profs sont ennuyeux, j’ai déjà de l’avance, il me fallait juste… Combler les lacunes que j’ai en japonais et en français, je ne frôle pas encore la perfection à ce niveau… Il faut dire que je parle quatre langues… C’est beaucoup quand même. Mais toujours est-il que des efforts, j’en fais, parce que si ça ne tenait qu’à moi… Je passerai mes journées sur des consoles à jouer, et jouer encore et encore jusqu’à peut-être mon dernier souffle de vie si je n’en suis pas lassée d’ici là, mais, je n’étais pas du genre à délaisser ma vie pour pouvoir jouer, non. Je faisais attention à tout. Il fallait faire des choix dans la vie et je fais en sorte de toujours choisir ceux qui m’arrangent, et s’il y avait besoin de réfléchir longtemps à ce choix, j’ai tout le temps qu’il me faut, et même s’il m’en manque, j’en aurai quand même. Il n’était pas question de faire des efforts pour moi, mais de faire en sorte que mes efforts soient bien plus efficaces. Je comprenais la logique de l’homme que j’ai en face. C’est le même principe que rien n’est gratuit, tout travail mérite salaire. Je suis prête à payer le tribut.

J’ai peut-être quelque chose à lui offrir, mais est-ce que ça va lui plaire ? Dans tous les cas, tant que tu ne le lui proposes pas Mila, tu ne le sauras jamais, qui ne tente rien n’a rien. Une personne qui s’ennuie, recherche le divertissement, je l’ai bien appris durant ma vie, Aiden me l’avait appris aussi, quand il passait sur la Chatbox de l’île pour essayer de chercher un quelconque amusement sur cette dernière. Hadès, c’est cela ? J’arrive. « J’étais consciente en arrivant dans ce couloir que, j… Je n’allais rien avoir sans donner quelque chose en retour. » Du moins… Pour les moins généreux, pensai-je « V… Vous semblez, vous ennuyer Hadès, j’ai peut-être tort de le penser, mais dans le cas où j’ai raison. Je vous propose... Un défi. » Un défi, est-ce qu’il est joueur ? Est-ce qu’il aime ça ? Je ne sais pas trop, je ne le connais pas, mais c’est la meilleure manière dont je m’occupe.

« L… Le défi peut consister en ce que vous voulez, l"intention de ce défi est de vous divertir donc je vous laisse le choix...» Un défi sans enjeux, c’est nul et chiant. Il manque un truc, je joue le risque.
« S… Si je gagne ce défi, vous m’enseignerez le français et le japonais… Dans le cas contraire, j… Je suis disposée à mon tour de faire une chose pour vous. Cela me semble équitable, qu’en pensez-vous ? »
Tant que le défi n’était pas physique, j’ai un moyen de m’en sortir. Que vas-tu faire Hadès, vas-tu accepter ? Je le regardais droit dans les yeux, le défiant du regard.
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Dim 17 Sep 2017 - 15:41
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Miles, Amelia, Finn
Masculin Personnage sur l'avatar : Sora - No Game No Life
Âge, classe & année : 20 ans ; 9A

Prism' : 796

Messages : 84
Date d'inscription : 18/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


"Tu peux me tutoyer."

La précision est instantanée et tu appliques un ton presque sévère pour lui forcer la main. Le vouvoiement n'a jamais été quelque chose que tu appréciais de manière générale. Pour maintenant une hiérarchie, elle-même souvent issue du capitalisme, le vouvoiement a été créé. Tu n'es pas certain d'en comprendre la logique ni l'utilité, et quelque part, tu n'es pas certain de le vouloir. Tout ce dont tu es certain, c'est que tu ne veux pas être affilié à un système que tu n'approuves pas.
Tu ne veux pas être affilié à ce monde, en un sens, car tu t'es toujours estimé à part, pas forcément spécial ni meilleur mais avec ce sentiment indéniable que les choses ici n'étaient pas faites pour toi. Rien n'allait. Et rien n'irait jamais - et bien que tu essaies de te persuader, de changer les choses, de t'adapter, ce monde ne serait jamais à toi ce que les tiens pourraient devenir s'ils étaient ta réalité. C'est assez curieux de penser tout ça à partir d'une simple expression.

C'est assez difficile de s'immiscer dans cette réalité, une fille te demandant un service alors qu'en d'autres circonstances, tu étais maître de la dimension-même. Était-ce du narcissisme ? Tu avais du mal à te concentrer sur quelque chose d'aussi simple, de t'imaginer interagir simplement, négocier, te rabaisser à ce niveau simplement humain comme s'il était improbable d'admettre que tu l'étais également. Mais c'était la réalité. Et si Mila voulait jouer alors c'est avec plaisir que tu t'y connectais - car à la seule prononciation du mot "défi", ton intérêt fut regagné. Simplement, les choses n'étaient pas aussi simples, ou plutôt, elles ne devaient pas être aussi difficiles pour elle. Si elle voulait une chance de victoire, tu devais annihiler les tiennes, autrement, le défi n'aurait pas de sens.
Tu ne tenais pas à ce que les choses se terminent à leur lancement.

"Il n'y aura pas de victoire pour moi. Ce sera un jeu pour toi seule. Soit tu gagnes et tu obtiens ce que tu veux, soit tu laisses tomber et nous en restons là. Si tu arrives à me divertir, ce sera ton tribut. Je n'ai pas besoin de quelque chose d'autre et je n'ai rien à tirer de toi ou de ta, uh, "défaite" dans cette recherche. Tu peux jouer l'esprit libre."

Tu n'avais rien à ajouter. Te divertir n'était pas si difficile, tu doutais juste que ce soit à la portée d'une personne comme elle. Tu ne faisais pas preuve de tolérance en lui refusant un affrontement direct : toi aussi, tu voulais voir jusqu'où elle était prête à aller pour te divertir et réussir ses études. Et puis, était-ce vraiment un jeu lorsqu'il était jouable à sens unique ? Tu ne pouvais qu'attendre ses tentatives en espérant qu'elle réussisse, non pas par gentillesse mais parce qu'une occupation était dans ton intérêt.

"Le divertissement est une recherche quotidienne. Si tu arrives à la satisfaire, je t'aiderai comme il se doit. Tu ne seras pas déçue."

Et là, pour elle, le jeu commençait.
ft. mila •• septembre


Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Dim 17 Sep 2017 - 16:47
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Non
Féminin Personnage sur l'avatar : Shishihara Sawaya/- Saki
Âge, classe & année : 13ans / 3C

Prism' : 462

Messages : 40
Date d'inscription : 26/05/2017

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Is there some hope ?

Je n’avais pas réellement l’habitude de tutoyer les autres, on m’a toujours élevé en disant que je devais respecter les plus grands et tout le blabla chiant que mes parents m’ont fait sur la politesse, mais soit s’il veut qu’on le tutoie, je n’y voyais aucun inconvénient. Mais, il avait vraiment besoin de le préciser de cette manière ? Il y a bien plus sympas pour demander. Je haussai l’épaule avant d’acquiescer par un simple hochement de tête. Il ne manquait plus que ma réponse à mon défi. Tu es joueuse Mila, j’espère qu’il accepte ce défi.

Il a répondu à ma proposition, mais pas dans le sens dont j’espérais. Une victoire qu’il ne peut pas avoir ? Est-ce qu’il avait prévu de perdre ? Ou bien pense-t-il autre chose ? Penser que je vais abandonner si facilement ma demande est une erreur, je suis très têtue, et je suis prête à passer une bonne partie de mon temps à tenter de le divertir s’il le faut. Je l’avais bien compris, abandonner n’est pas dans mes cordes, je vais tout essayer et si ça ne marche pas, je trouverai autre chose. La question, qu’est-ce qu’il apprécie faire ? Je mis mon bras, le long de mon ventre au niveau de l’estomac, tandis que je mis le coude de mon autre bras sur la main de l’autre bras, mon autre main allait rejoindre ma bouche… J’étais en position qui donnait l’air de réfléchir quoi.

La situation n’était pas si délicate que cela, il me suffisait de proposer une chose à faire et de faire en sorte de le divertir, ça paraissait simple, mais pourtant compliqué, car la personne que j’avais en face de moi, je ne la connaissais pas tant que cela. Hadès, je l’avais peut-être croisé. Sa dernière phrase me laisse penser qu’il n’attend que ça… Que je le divertisse, attend-il réellement à ce que je réussisse ? Est-ce qu’il teste ma capacité à aller jusqu’au bout ? Tu es maintenant la seule à avoir un défi. Si c’est le divertissement qu’il recherche, il a perdu d’avance, mais pourtant, on est tous les deux gagnants du moins… Si je gagne.

« H...Hadès, est-ce que tu sais jouer aux échecs ? J...J’imagine qu’une personne qui m’a l’air intelligente devrait savoir y jouer. Est-ce que tu apprécierais d’en faire une partie ? »

Les parties d’Échecs, pour s’amuser à ce jeu, c’est simple… Il faut être à la hauteur, jouer avec une personne qui sait jouer quasiment aussi bien que soi. Si la personne en face est trop forte, la partie n’en serait que chiante pour celui qui se fait rétamer tandis que le joueur trop fort s’ennuie sans doute à cause de la facilité. Est-ce que je suis à sa hauteur, ou bien, est-ce qu’il est à ma hauteur ? Va-t-il accepter d’y jouer ? Peut-être qu’il n’est pas intéressé par ce genre de jeu. À mon sens, les échecs permettent de répondre au défi que je lui ai lancé.

« S..Si, tu n’es pas intéressée, je peux toujours trouver autre chose. Je suis aussi souvent confrontée à l’ennui..., si tu espères que j’abandonne ce défi, t...tu te trompes, je suis prête à aller jusqu’au bout. »

J’ai lancé ça comme ça, mais en réalité, je suis anxieuse, j’ai l’air fière comme ça, peut être un peu arrogante sur le coup… Je me laisse sûrement un petit peu trop emporté par l’idée de ce défi. Je remis mes bras le long de mon corps, mais ma main droite visiblement occupée avec la chaîne de ma montre.
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Dim 17 Sep 2017 - 20:50
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Miles, Amelia, Finn
Masculin Personnage sur l'avatar : Sora - No Game No Life
Âge, classe & année : 20 ans ; 9A

Prism' : 796

Messages : 84
Date d'inscription : 18/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Bien sûr que tu sais jouer, quelle question. Tu n'as jamais perdu. Les jeux vidéo, comme la plupart des défis, sont une question de confiance et d'analyse. Il faut être idiot pour accepter bêtement un défi. Durant un instant, tu considères l'option, croises le regard de cette demoiselle et réfléchis à la situation. Japonais et français, c'est tout. Elle n'a besoin d'aide en rien d'autre parce qu'elle maîtrise le reste, autrement dit, elle est suffisamment confiante en elle, malgré son niveau de C, pour grimper en A dans les autres matières.

Cette demoiselle possède sans doute une intelligence avancée et la seule personne que tu aies rencontré ayant une intelligence supérieure à la tienne s'est avérée être une illusion créée par une tarée de service. Tu n'as pas tant d'espoir mais le fait est que le défi est lancé. Tu soupires brièvement en imaginant la possibilité, persuadé de l'issue des choses - ce n'est pas tant du mépris qu'une certitude absolue que la partie ne sera pas intéressante.

"Non. Pas de partie d'échecs."

Tu prends un ton léger pour éviter de la faire fuir après ce refus qui peut s'avérer dur.
Sa déduction était excellente - et confirme tes doutes quant à son niveau intellectuel - mais tu n'es pas du genre à accepter les défis de cette façon. La plupart des légendes sont basés sur des rumeurs exagérées mais la réalité est trompeuse et bien moins excitante : c'est en partie parce que tu réfléchis aux défis que tu acceptes que tu ne les perds pas.
Généralement, quand un défi est accepté, c'est que tu es certain de ta victoire - et des informations sont nécessaires. Cependant, il y a une autre idée derrière ta décision : tu ne veux pas la voir comme une adversaire et ce ne serait pas bon de jouer maintenant avec elle. Si tu veux l'éduquer, ce n'est pas la façon dont les choses se font - l'obéissance de cette manière, c'est bon pour les animaux.

"J'espère que tu as pris tes affaires de cours. Nous allons commencer par le japonais. Suis-moi."

Tu désignes des bureaux un peu plus loin et tu prends une chaise que tu retournes pour t'asseoir face au bureau juste derrière où tu attends de la voir s'asseoir. Elle connait déjà les bases de la langue et tu n'as pas besoin d'un résumé pour qu'elle sache la façon dont cela marche. Mila n'est pas idiote, du moins, tu l'espères. Pour une élève de C, elle semble même plutôt vive d'esprit.
Tu ne prends qu'un court instant pour cette réflexion car à peine est-elle installée que tu ouvres son cahier à la dernière page utilisée. Tu survoles rapidement les leçons et lèves ton regard vers elle.

"Le japonais est essentiellement du par cœur en ce qui concerne les kanji. Tu vas apprendre ceux que je t'ai désigné en un temps donné et je vais me servir de tes résultats pour mesurer tes capacités."

Tu fais volte-face pour attraper un cahier dans le casier derrière toi dont tu arraches une papier. Tu y récupères un stylo perdu et écris une liste de kanji instinctivement, certains plus difficiles que d'autres, essayant de doser le niveau. C'est difficile : tu n'as jamais fait parti des C alors vos cours n'ont sûrement rien à voir, mais tu en es capable. Tu es loin d'être emphatique et tu as du mal à adapter ton allure aux autres mais si du divertissement peut être à la clé de tout ça, tu es prêt à faire quelques efforts pour l'aider.

"Tu te demandes pourquoi je n'ai pas accepté ?"

Le stylo retourne entre tes doigts tandis que tu lui tends la liste.

"Je n'ai pas d'intérêt à t'affronter et encore moins maintenant. Ton esprit est préoccupé avec ton ascension en A et tu es en pleine réflexion à ce sujet. Une confrontation avec moi ne te ferait pas le moindre bien, crois-moi. Là, tu as besoin de confiance en toi. Tu m'as bien cerné, la partie était une bonne façon de m'appâter, mais en refusant ton défi, j'ai déjà commencé à optimiser tes chances."

Pause. Tu soupires doucement.

"Assez parlé. Tu as 15 minutes pour apprendre autant de caractères que tu peux. Nous ferons le point après."
ft. mila •• septembre


Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Lun 18 Sep 2017 - 14:22
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Non
Féminin Personnage sur l'avatar : Shishihara Sawaya/- Saki
Âge, classe & année : 13ans / 3C

Prism' : 462

Messages : 40
Date d'inscription : 26/05/2017

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Is there some hope ?

J’attendais sa réponse avec impatience. Je le savais, il n’allait pas refuser cet autre défi. Je vais le divertir et je vais avoir ce que je veux. Je lâchai ma chaîne, pour croiser les bras, en continuant de le regarder, j’étais certaine de la réponse, une réponse positive. C’est ce que je pensais. Sauf que cette fois, il m’a surpris… Il a refusé la partie d’Échecs, je haussai les sourcils l’air vraiment étonnée. Je me suis remise en question, pourquoi est-ce qu’il a refusé… Attend Mila, il y a quelque chose qui cloche, jusqu’à présent, il avait l’air plutôt sec quand il parlait. Par exemple, quand il avait demandé à ce que je le tutoie.

Il doit s’expliquer, non… Il va le faire. Il va répondre à mes questions, je dois juste patienter. Il trouve peut-être les échecs comme étant un jeu chiant, il n’a pas non plus répondu s’il savait y jouer. Il se passe beaucoup trop de choses dans ma tête, j’ai du mal à réfléchir correctement, beaucoup trop d’interrogation inutile, tout ça parce qu’il n’a pas suivi ma logique, je dois repenser à tout ? Voyons voir l’alternative qu’il va proposer.

Après qu’Hadès se soit expliqué, un petit sourire se dessina sur mon visage, j’allais avoir ce que je voulais alors que je n’avais encore rien fait… Mais pourquoi ce changement si soudain ? Pourquoi me donnait ce que j’ai envie alors que je n’ai même pas encore donné ce que lui voulait ? Quoi qu’il en soit, bien sûr que j’avais mes affaires de japonais, je n’étais pas venue pour rien faire, parce que si ce n’était pas lui, ça aurait été un autre et j’aurai continuellement fait cela jusqu’à trouver un A suffisamment gentil pour m’enseigner ce que je voulais savoir. Je dois tout de même avouée que je préfère maintenant que ça soit lui, parce qu’il a dit, qu’il était l’un des cinq meilleurs de sa classe ? Pas vraiment, mais j’avais bien vu qu’il avait un aspect joueur et c’est une chose que j’apprécie également. Après un petit hochement de tête pour montrer que j’allais le suivre, Je l’ai suivi jusqu’au bureau, avant de m’y installer j’ai sorti mes affaires de japonais. Je me demandais… Comment est-ce qu’il compte faire en sorte à ce que je m’améliore ma maîtrise de la langue ? Il avait déjà une idée en tête pour cela ? Écoutons-le, c’est lui le prof maintenant, c’est lui que tu dois écouter, ne remets en question seulement les choses dont ton cerveau n’arrive pas à décortiquer la logique dont elle est-issue. En l’occurrence-là, c’était simple, il a sa méthode, je suis venue demander de l’aide à Hadès, je devais donc apprendre mon japonais à la méthode « Hadès ». Hadès prit mon cahier et semble passer rapidement tout en revue. Est-ce qu’il avait vraiment fait gaffe à ce que je fais dans ma classe en japonais ? Qu’importe, je suis ici pour avoir un niveau de A. Si je n’atteins pas celui de A, j’atteindrai celui de B sans problème. Je le savais d’ailleurs, j’y suis presque la cravate bleutée est presque à ma portée.

Les kanji sont du par cœur qu’il dit, la mémoire, J’en ai une, tout le monde à une mémoire mais pas forcément au même stade de développement que les autres, en ce qui me concerne, la mienne se porte bien, il y a encore de la place de quoi y ajouter de nombreuses choses. Je savais bien m’en servir, il le fallait d’ailleurs. Dans ma mémoire, il y avait les propriétés de maths importantes, les définitions, les démonstrations chiante mais pourtant simple quand on en comprend la logique… Il y avait vraiment trop de choses, si on devait en faire une liste, une double feuille de papier A4 ne suffirait pas. Hadès écrivait rapidement une liste de Kanji qu’il me présenta avant de répondre à toutes les questions que je me posais juste avant.

J’avais tout compris à sa logique, il n’a pas changé d’avis. Ce défi, il voulait le faire, mais, si ce qu’il cherche est du divertissement il a tout intérêt à ce que je sois pleinement concentrée sur le déroulement de la partie et non pas sur le Défi en lui-même et la récompense qui allait avec. Il veut que je sois à sa hauteur en donnant le maximum, que je puisse le donner. Ce qui est certain, je ne sais pas si c’est de l’arrogance de sa part, mais il sait jouer aux échecs, peut être mieux que moi pour être aussi confiant que même en étant dissipée, je ne puisse pas le battre. Est-ce que le fait que je gagne provoquerait chez lui un sentiment de divertissement ? Tout est dans son intérêt au final, mais il accomplit ce que je veux aussi, ça me va.

« J..Je comprends mieux… »

Je pris la feuille en question, et je la regardais rapidement avant de tourner mon regard vers Hadès qui me présenta « l’exercice » que j’avais en face de moi.
Donc, il fallait que je travaille ma mémoire, parmi la liste, il y avait des kanji que je ne connaissais pas et d’autre que je connaissais, pas la peine d’apprendre ce que je sais déjà, mais les autres, il fallait que je les apprenne. Il avait dit 15 minutes, le temps n’est pas quelque chose qui t’es imposé, si je voulais avoir 5 minutes supplémentaires, je pouvais le faire, un petit ralentissement par-ci par-là, et hop tu as 5 minutes. Toutefois, le but était d’apprendre ce que tu pouvais en exactement 15 minutes, le faire en plus, y avait pas d’intérêt. Il allait faire travailler la mémoire. J’avais une bonne mémoire photographique, mais écrire permet aussi de faire rentrer dans la tête, en plus de le voir, l’écrire permet de mémoriser, c’est pour ça que je me suis saisie d’une feuille pour pouvoir recopier les kanji en question.

Le temps passait, et sans pitié… Quinze minutes, c’était quinze minutes, pas une de plus. Je posais mon stylo. Je déchirais la feuille où j’avais écrit les kanji, j’étais prête à en découdre.

« Je suis prête. »

Le regard l’air déterminé, j’attendais la réaction d’Hadès.
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Lun 18 Sep 2017 - 15:20
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Miles, Amelia, Finn
Masculin Personnage sur l'avatar : Sora - No Game No Life
Âge, classe & année : 20 ans ; 9A

Prism' : 796

Messages : 84
Date d'inscription : 18/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Sois honnête, tu sais déjà comment finiront les choses. Lorsqu'elle prit le papier pour recopier les kanji avec soin, le résultat était évident car tu connaissais déjà ses capacités, car tu avais analysé, à partir de sa demande, quelle genre de personnes elle était Mila. Comment était-elle arrivée en C ? Maintenant, et pendant le temps qu'elle prit pour travailler, et tandis que tu jouais à un jeu mobile, la question te vint en tête. Tu ne regrettais pas tant de ne pas être rentré pour jouer, bien que tu meurs d'envie de tester le tout-juste sorti nouveau Life is Strange, parce qu'elle était intéressante. À sa manière, sans forcer, sans même remplir les conditions du défi, elle t'avait convaincu. Ce genre de personnes étaient à part mais tu les appréciais. Cette logique simple, honnête qui te définissait te plaisait, et cette manière qu'elle avait de présenter ses compétences sans peur, sans jugement autre que cette timidité signature t'emplissait d'intérêt. Méritait-elle ton enseignement ? Pouvait-elle rivaliser avec toi quand il s'agissait d'échecs ? Certainement pas. Dans son état actuel, c'était impossible - et si elle allait mieux, ça ne l'était pas moins. En d'autres domaines, tu n'étais pas invincible : tu ne savais pas cuisinier, conduire et tu étais loin de connaître quoi que ce soit en bien des domaines.

Ton intelligence te donnait d'une capacité de déduction surprenante si bien que tu en devenais très dur à battre dans une bataille intellectuelle. Mais les échecs étaient différents. Avec Zelda... non. Zelda n'avait jamais été. Dans ta chambre, tu avais mené cette légende d'invincibilité par toi-même. Et les échecs en faisait parti. Contrairement aux dames, le jeu disposait d'un trop grand nombre de possibilités pour que tu puisses tout anticiper. Contrairement à bien des jeux, ton intelligence ne te donnait qu'une avance limitée : tu pouvais voir plus loin, prendre en compte plus de choses que la majorité des gens. Et, dans ton cas, où les stratégies d'échecs avaient fait un sujet d'étude très intéressants, la défaite ne te semblait pas être possible. Tu avais même dévié plus loin, à l'époque.

La Défense Loujine. Un roman intéressant, quelques schémas métaphores au sujet de ce jeu - tu t'étais même surpris à lire Le Joueur d'Échecs alors que la majorité de ton message n'avait rien de stratégique quant au jeu que tu apprenais.
Car les échecs t'intéressaient. Et, à partir de là, tu avais voulu les maîtriser à la perfection.
Ton regard se planta sur la jeune fille à qui il ne restait que quelques minutes. Penser était une forme d'activité très sous-estimée et, comme tout activité, le temp passait plus vite lorsqu'elle s'avérait être intéressante. Le fait est qu'en la voyant, tu ne voulais pas l'affronter. Elle te rappelait ta sœur, cette enfant avec tant de potentiel, ce regard innocent auquel se mêlait une intelligence étonnante.

C'était impossible. Tu ne pouvais pas. Ce n'était pas sentimental, mais l'idée de l'arrêter en plein apprentissage te semblait cruel. Le défi n'était pas cette partie d'échecs dont tu n'avais même plus envie. Le défi était cet enseignement-même, un art que tu avais sous-estimé et dans lequel tu éprouvais un certain plaisir à le perfectionner.

"Bien. Liste-moi les kanji au tableau dans l'ordre que je vais te donner. Concentre-toi, je ne répéterai la liste qu'une fois."

Tu ne la noterais pas aussi sévèrement qu'un professeur, en prenant en compte des données comme l'ordre d'écriture mais tu lui listais froidement, rapidement, ne lui laissant que peu de marges. Tu ne répétais ta liste qu'une fois : ça aussi, c'était un test par rapport à sa mémoire directe qui provoqua un excellent résultat. En observant le tableau à distance, tu comprenais pourquoi elle voulait sauter de classe : elle avait une très bonne mémoire tant et si bien qu'elle avait mémorisé la majorité des choses, déjà. Les kanjis les plus compliqués faisaient l'objets de quelques fautes, ce qui la plaçait en deça de l'élite des A mais la mémoire pouvait se travailler.
Avec ça, tu étais certain qu'elle en était capable - et tu n'avais pas envie de passer à côté d'une telle évolution. Les gens te fascinaient. Objectivement, la plupart d'entre eux étaient idiots mais quand certains se révélaient supérieurs, ou avec un potentiel notable, ils avaient le détour. Ta sœur aurait valu le détour si elle avait existé - mais ce n'était pas le cas et la possibilité d'une personne aussi intelligente te semblait maintenant à la limite de l'impossible.

"Le japonais tient beaucoup du travail personnel. Les kanjis, par exemple, s'apprennent en deux temps : l'écriture et la reconnaissance visuelle. Pense aux deux aspects. Ce que tu dois améliorer, ce sont tes méthodes. Tu dois exploiter ton potentiel de la bonne manière."

Tout en levant régulièrement les yeux vers le tableau, tu termines ta partie sur ton jeu mobile. Tu observes le résultat au tableau (maintenant que tu lui accordes toute ton attention) et restes silencieux, analysant tranquillement les erreurs. Rien n'a changé, mais les choses semblent toujours différentes quand on les regarde plus profondément - et ses résultats semblent moins brillants à présent que tu accordes plus d'attention aux fautes. Ce n'est pas étonnant et tu préfères ne rien relever.
Tu prends son cahier pour y écrire dans la marge : date d'apprentissage, temps approximatif nécessaire à l'apprentissage et soulignes "apprentissage en deux temps" deux fois. Tu lui fais face de nouveau et lui tends son cahier tandis qu'elle est près du tableau.

"C'est un rythme de A que je t'ai noté là-dedans. Efforce-toi de le suivre et tu ne resteras pas longtemps en C, ni même en B. Pour ce qui est des exceptions et des incompréhensions, contente-toi d'un LMS. Tu as des questions ?"
ft. mila •• septembre


Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Lun 18 Sep 2017 - 19:44
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Non
Féminin Personnage sur l'avatar : Shishihara Sawaya/- Saki
Âge, classe & année : 13ans / 3C

Prism' : 462

Messages : 40
Date d'inscription : 26/05/2017

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Is there some hope ?

Quinze minutes en soi, c’était court, mais c’était le temps qui m’avait été donné pour faire quelque chose. Est-ce que c’est le genre d’exercice qu’il faisait lui-même pour apprendre ? Il se donnait un temps imparti pour apprendre ce qu’il faut puis, une fois terminée, il les réécrit ? Est-ce que ça m’intéressait réellement de savoir comment il travaillait ? En tout cas Mila, tu avais autre chose à penser, tu ne dois pas occuper ta mémoire avec des questions futiles que tu pourras, sans doute lui poser après la fin de cet « exercice ». L’exercice était simple, je devais lister les Kanji dans l’ordre qu’il allait donner. Il cherchait vraiment à tester ma mémoire et évidemment, les Kanji n’allait pas être dans l’ordre qui avait été écrit sur la feuille, non, on en tire rien de ce genre d’exercice, si on voulait vraiment travailler la mémoire et être efficace, il faut être capable de ressortir un Kanji dans n’importe quel contexte, réécrire dans l’ordre, c’est l’ordre que tu as appris et pas le Kanji en lui-même.

« Très bien »

Je me suis levée de ma chaise, pour rejoindre le tableau. Je me saisis d’une craie et j’attendais le départ. Il n’allait dire la liste qu’une seule fois, donc en plus de s’amuser avec ma mémoire à plus ou moins long terme parce qu’il faut pas se le cacher, des choses qu’on a mémorisées, il y a quinze minutes, c’est encore dans le court terme. Mais là, c’est encore pire que du court terme, je ne sais pas s’il y a un mot pour définir plus court que court, dans tous les cas, c’est une chose qui me plaît et c’est également quelque chose qui est à ma portée. Il commença tout juste à lister que ma main s’empressa d’écrire les Kanji correctement, mais certain sans doute faux, je n’avais pas spécialement le temps de voir là où je me trompais, des Kanji sont plus compliqués que d’autre, et je ne devais tout de même pas perdre le fil, plus je perds du temps sur un Kanji, plus j’ai de risque de perdre une information et je ne voulais pas que cela arrive. Si j’étais parfaite en japonais, je ne serais pas venue demander de l’aide à Hadès, je me serai débrouillée seule comme je me débrouille dans les autres matières. La seule raison, pour laquelle j’étais encore en C n’était pas tant tout ce qui était littéraire. L’histoire et la géographie étaient une question de mémoire, et tu n’avais aucun problème avec. Le problème réel était le pouvoir que j’avais, mais Mila, tu étais persuadée que c’est une chose qui vient avec le temps, temps dont tu es normalement supposée disposée à ta guise. Ta maîtrise est encore imparfaite et tu penses réellement qu’il faut juste trouver le petit déclic qui fait en sorte que tu pourras progresser là-dedans.

Quoi qu’il en soit, j’avais terminé de tout écrire, sans doute des petites fautes par-ci par-là, mais on ne remarque jamais ses propres erreurs avant qu’une autre personne fasse la remarque qu’il en a une. Ça doit être un truc chez l’homme, quand il écrit, il pense que tout est parfait alors que ça ne l’est pas. J’ai sorti tout ce qui me passait dans la tête. Je me suis retournée vers Hadès en posant au préalable la craie à sa place puis j’ai tapé mes mains entre elles en faisant le moins de bruit possible pour pouvoir évacuer la craie qui était encore sur ma main.

« J..J’ai terminé. »

Il m’avait une remarque sur ma méthode de travail, je devrais donc la modifier si je veux pouvoir progresser de manière efficace ? La question, c’est comment ? De son côté, Hadès semblait avoir terminé d’avoir à faire avec son téléphone. Il semblait pleinement se consacrer à la lecture, de ce que j’avais fait. Ce n’est pas que je n’étais pas sûre de moi, mais il y a sans doute des fautes. J’attendais la remarque d’Hadès, il avait déjà relevé les erreurs que j’ai pu faire. Je n’avais aucun doute sur cela. Pourtant, il n’a fait aucune déclaration au sujet de mes fautes, il passait tout de suite à autre chose. M’étais-je trompée ? J’avais juste ? Non, il cherche à faire autre chose.

Il s’est saisi à nouveau de ton cahier, et semblait écrire des choses dessus. J’étais impatiente de savoir ce qu’il écrivait, mais pas au point d’aller derrière lui pour voir ce qu’il faisait. J’attendais qu’il finisse puis il me présenta à nouveau le cahier devant. C’est une sorte de planning où il était indiqué diverse chose. C’était mon planning de travail, et d’après lui ça avait le rythme qu’un A devrait avoir. C’était un sacrifice à faire, je devais sacrifier un petit peu de mon temps dans lequel je dépensais pour pouvoir jouer aux jeux vidéo, mais là Mila, t’as oublié ton pouvoir, t’as oublié que tu pouvais faire beaucoup de choses en peu de temps, du moins pour ce qui n’est pas animé, et là en l’occurrence, apprendre c’était pas quelque chose qui nécessitait une animation. J’ai réussi à associer le japonais et l’utilisation de mon pouvoir, j’allais pouvoir faire les deux à la fois, de la pratique pour mon pouvoir et apprendre. J’espère juste que je ne vais pas trop avoir de nausée parce que ça serait gênant sinon.

« Merci, j..Je le suivrais à la lettre. »

Des questions ? T’en avais des questions Mila ? Bien sûr que t’en avais, mais tu ne les as pas oubliés, j’espère ? Bien sûr que non.

« C’est de cette manière, que t..tu apprends tes Kanji ? »

Ce n’était pas la question la plus importante, je l’avais posé seulement par pure curiosité. Je voulais vraiment savoir comment il travaillait… Et en voilà une deuxième.

« P.. Pourquoi ne pas avoir fait de remarque au sujet de ce que j’ai fait ? »

C’est la question qui m’occupait le plus l’esprit, y’avait clairement une intention de la part d’Hadès, il cherchait à faire un truc et tu voulais vraiment le savoir, Est-ce qu’il va accepter de me le dire ? Ou alors peut être que je me fais trop d’idée.
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Mar 19 Sep 2017 - 11:15
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Miles, Amelia, Finn
Masculin Personnage sur l'avatar : Sora - No Game No Life
Âge, classe & année : 20 ans ; 9A

Prism' : 796

Messages : 84
Date d'inscription : 18/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Pourquoi avoir fait ainsi et pas autrement ? C'était une question qui manquait de pertinence et tu pris le temps de t'y attarder malgré tout. Quand on en venait à une façon de faire aussi large et personnel qu'une méthode d'enseignement, la question était légitime mais elle n'était pas destinée à obtenir une réponse. C'était le partage des doutes, du scepticisme au sujet des méthodes mises-en-place - et c'était bien normal, pourquoi n'avais-tu pas relevé les fautes ? Ça n'avait aucun intérêt. L'idée que ton élève improvisée puisse douter de toi ne te surprenait pas vraiment. Tu aurais d'ailleurs pu soulever ses erreurs mais ça ne changerait pas grand chose. Ce n'est pas ainsi que tu fonctionnais. Tu ne considérais pas le japonais comme une langue qui nécessitait la présence d'un professeur mais c'était sans doute ton côté autodidacte qui parlait. Tu avais bien plus de facilités que les autres dans une langue où la mémoire comptait énormément.

Quelque part, tu savais que tu te trompais en la considérant à ton niveau : elle était jeune et elle n'avait jamais entraîné sa mémoire comme tu le faisais au quotidien, ne serait-ce qu'en classe violette. Mais faire les choses autrement te semblait encore plus idiot que de t'attarder pour l'aider à comprendre une matière où rien n'était à comprendre. Les kanji, c'était du par cœur. Elle pouvait leur donner autant de signification qu'elle voulait, mémoriser les clés, les différentes prononciations en fonction des circonstances mais dans tout ça, il n'y avait rien qu'elle ne puisse faire par elle-même.

En l'état, s'attarder sur des choses à apprendre par cœur ne les aidait pas à rentabiliser leur temps de travailler : il fallait se concentrer sur les autres matières relatives à la langue. Cependant, tu étais disposé à répondre à ses questions si tant est qu'elles n'étaient pas dégoulinantes de stupidité - il n'y avait pas pire que ça.
Mais pour sa défense, ça n'avait pas l'air d'être son genre.

"Oui, je fais comme ça, mais plus efficacement. Ta productivité augmentera à mesure que tu apprendras à travailler ta mémoire et t'habitueras à la langue japonaise."

Il n'y avait pas de secret. Tu avais ta propre analyse du japonais et tu étais heureux de constater qu'il marchait ainsi. Lorsque tu allais en cours, la plupart du temps, tu étais pris d'une envie de quitter la salle en plein milieu pour te concentrer sur un apprentissage solitaire : une fois le cœur du sujet en tête, les exceptions, une structure particulière ou la forme de base d'une quelconque phrase, tu avais envie de tout apprendre par toi-même.
La classe était trop lente.
Tu adorais l'idée de comprendre, maîtriser, et c'était le fondement-même d'un esprit intellectuel - ce qui te permettait d'avancer plus vite que la moyenne, même au sein de l'élite.

"J'ai vu tes erreurs mais il faut que tu apprennes à les remarquer par toi-même si tu veux apprendre tes kanji seule. De toute façon, c'était plutôt un test de mémoire alors ton résultat dans l'apprentissage de ces kanji n'a pas tant d'intérêt pour le moment."

Tu haussais les épaules. Elle devrait les apprendre au bout du compte, et de ce que tu avais saisi de son caractère, il y avait de grandes chances qu'elle s'y mette malgré tout. Mais ça n'y changeait rien - tu avais choisi des caractères difficiles qu'elle ne verrait pas avant quelques années afin de la tester au maximum de ses capacités mémorielles. Elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait - ça n'aurait pas de grand changements sur son apprentissage.

"Il faut que tu t'intéresses aussi à la culture. Vous n'avez pas de cours d'histoire du Japon alors note-bien ceci."
Tu lui tends ton stylo, le sien étant encore sur son bureau.
"Le Japon depuis 1945 de Bouissou. Histoire politique du Japon de Dufourmont. Le Japon après la guerre de Lucken. Ce sont trois livres qui t'aideront à comprendre le Japon moderne. J'imagine que les samouraï sont plus intéressants mais ce n'est pas ta priorité actuelle."

Là-dessus, tu avais conclu deux matières, les kanji et l'histoire - bien que cette dernière n'en soit pas une pour elle. Cela dit, il était courant de voir les A squatter la bibliothèque pendant toute l'année alors elle devait d'or et déjà s'habituer à des recherches autonomes si elle voulait arriver dans cette classe. Les A étaient, à n'en pas douter, d'un autre monde comparé aux autres classes. Mais certaines personnes étaient capables d'atteindre ce palier en travaillant durement.

"Si tu veux des évaluations de kanji ou d'histoire, envoie-moi un LMS en me disant où tu en es et je mettrai ça en place. Ensuite... l'expression écrite viendra plus tard. Lorsque tu auras appris assez de kanji pour réaliser des exercices de traduction de texte à un niveau acceptable. (Courte pause, qu'elle digère le tout.) Alors, si tu n'as pas de questions, nous allons passer directement à la partie orale, ce pourquoi tu nécessiteras vraiment l'aide d'un enseignant."

Tu marques une pause, lui laissant le temps de noter toutes ces informations si nécessaires. Et comme ça ne l'est sûrement pas et qu'elle a dû retenir le tout, tu t'octroies le droit de poursuivre :

"Donne-moi un thème et nous en discuterons en japonais."


(HRP : Oui, la bibliographie est authentique. Mais c'en est juste une petite partie.)
ft. mila •• septembre


Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Mar 19 Sep 2017 - 21:42
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Non
Féminin Personnage sur l'avatar : Shishihara Sawaya/- Saki
Âge, classe & année : 13ans / 3C

Prism' : 462

Messages : 40
Date d'inscription : 26/05/2017

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Mila Filia a écrit:
Is there some hope ?

Les réponses à mes questions, j’allais les avoir, bon... C’étaient des questions dont je me serais passée de poser. C’était simplement pour me vider l’esprit de toutes ces interrogations inutiles, parce qu’au final, je m’en fichais pas mal de la réponse qu’il allait donner, mais je suis une personne très curieuse et quand je veux savoir, je le sais. Il avait commencé par répondre à ma première question. Il apprenait les kanji de cette manière, il basait donc ses méthodes d’enseignement sur la même façon dont il apprend les choses lui-même, mais soi-disant, que ce qu’il m’a fait faire, il le fait bien plus efficacement, je vais garder une autre question en réserve pour plus tard.
Je veux savoir, je veux savoir ce qu’il appelle plus efficace. Hadès, j’ai envie de le voir réfléchir aussi, des personnes plus intelligentes que soi, on n'en trouve pas partout… C’est une personne qui m’intrigue. Une fois, le petit cours d’Hadès terminé, j’ai vraiment envie de jouer avec lui. Pas nécessairement, les échecs… Je veux vraiment le voir à l’œuvre, je veux voir à quel point il peut me surprendre. Donc d’après lui, j’ai juste à faire travailler ma mémoire. Si c’est comme ce petit exercice, ça me semble à priori simple qui plus est lors des tests de japonais, je disposerai de bien plus que 15 minutes. Mais la matière ne se résumait pas à recopier bêtement des kanji, je le sais… Il manque encore des choses à ce cours, est-ce qu’il en est conscient ? Je ne devrais pas douter d’une personne qui a un niveau plus élevé que le mien, contente toi de lui faire confiance Mila. Il sait ce qu’il fait, s’il ne le fait pas, c’est qu’il le juge inutile. C’est ce genre de personne.

Il allait répondre à la deuxième question, cette deuxième question qui n’a maintenant aucun sens, la logique était simple, s’il jugeait utile de relever les fautes que j’avais fait, il l’aurait simplement fait. Mais c’était trop tard, la question était déjà posée et je ne peux plus faire marche arrière, et bingo, j’avais raison. Il ne cherchait pas à voir les fautes que je pouvais faire, mais il testait simplement ma mémoire, si c’était simplement pour tester la mémoire… Le but était de voir si globalement si j’avais le bon kanji à quelques traits près. J’avoue tout de même préférée faire un sans-faute, mais il y avait des kanji que je n’avais encore jamais vu, alors pour ma défense, je trouve que c’est pas mal comme résultat. Il n’avait pas tort sur un point, je suis venue lui demander de l’aide pour pouvoir me débrouiller seule après. Je n’allais pas tout le temps avoir Hadès derrière moi pour me dire si j’avais faux ou juste. L’autonomie est une chose importante, tu le savais, je le savais. Pour le coup, je hochais simplement la tête pour lui montrer que j’avais bien compris ses pensées. Je note donc dans un coin petit de ma tête « Travailler la mémoire, apprendre les Kanji » deux heures par jour ça devait bien suffire pour faire travailler la mémoire et apprendre les Kanji en même temps. J’avais de toute manière le planning qu’Hadès m’avait fait donc… Honnêtement, il m’a un peu mâché la répartition du temps que je dois y consacrer.

Bien, les questions posées et les réponses données, on pouvait passer à la suite. Hadès commence à me parler de culture et d’histoire du Japon. Alors, j’avouerai que le minimum de culture que j’avais du Japon, c’était à travers les manga/anime que je lisais/regardais. Parfois proche de la réalité, mais également éloigné tout dépendait de l’œuvre, car je savais que ce que je pouvais voir ou lire n’étais pas souvent une vraie représentation. Mais je savais faire le tri en ce qui était vrai ou faux. Mais un peu de lecture ne me fera pas de mal. Hadès me tendit un stylo que je pris, et je notais ce qui semblait être des livres. Quand il se mit à parler de samouraï et le fait que ce n’était pas ta priorité, je décrochai un petit sourire, je m’intéressais pas vraiment aux samouraïs, mais il est vrai que le Japon après 1945 est une chose sans doute importante à étudier, je me demandais si j’allais pouvoir trouver les livres à la bibliothèque, puis je me suis souvenue de la taille de cette dernière. Bien sûr que tu allais les trouver.

La bibliothèque, c’est un endroit où je passe beaucoup de temps, non pas pour étudier le japonais ou le français, mais plutôt ce qui est scientifique parce que ce que j’étudiais en cours, c’était quelque chose que je savais déjà, faut dire ce que je fais en C ce n’est pas compliqué, donc je prenais volontairement de l’avance et je faisais ça à chaque fois, c’est une habitude que j’ai prise bien avant d’arriver à Prismver d’ailleurs, toujours prendre de l’avance. Je pouvais limite ne pas assister aux cours scientifiques, ça ne changera rien, mais toutefois, je prenais quand même la peine de venir. Mais en tout cas, je ne suis jamais partie à la bibliothèque pour faire le moindre effort en japonais et en français, et j’allais devoir commencer à le faire si je voulais progresser, et ça aussi, tu le notais dans un coin de ta tête « Aller à la bibliothèque pour autre chose que des SCIENCES ».

Il enchaîna avec ses explications, sur ce que je dois faire, si j’ai envie d’être évaluée sur mes avancements en japonais. J’avais encore envie de sourire, lui qui semblait s’ennuyer, qui ne semblait pas vouloir spécialement m'apprendre quelque chose. Il prenait du plaisir à m’enseigner son savoir. S’il ne voulait pas le faire, pourquoi me proposer de lui envoyer un LMS alors qu’il pourrait simplement me donner un simple cours et ne plus jamais me revoir ? Mais moi aussi, ce moment-là, j’aimais bien, ce cours était intéressant, la méthode est peut-être bizarre, mais je l’apprécie. Peut-être, car je commence à apprécier celui que j’avais en face ? Je ne sais pas, ce n’est pas clair. Je me laissai tenté par l’idée de sourire, continuant à hocher la tête aux informations qu’il donnait, je n’avais pas besoin de noter, c’est le genre de choses que je retiens facilement. Les choses qui nous concernent en tant que personne, ce sont des choses qu’on retient bien plus facilement qu’une leçon de cours, le cerveau fait le tri sur les informations important et ces dernières les laissent rentrer plus facilement. Enfin…

Il était temps de passer à l’expression orale, j’en connaissais des mots, certains que j’avais appris en cours et d’autre à force de regarder les anime en version sous-titrée, ça rentrait dans la tête. Mais quel thème tu pouvais donner ? Je ne savais pas vraiment quel thème donner sur le coup, je remis ma main au niveau de la chaîne de ma montre pour la triturer à nouveau, je me creusais.

« Je propose, jeu vidéo ou alors nourriture. »

Les jeux vidéo, parce que c’est ce que je préférais faire quand j’ai du temps libre, et la nourriture parce que j’aime beaucoup les gâteaux, c’est sortie comme ça de ma tête. Parlons Hadès. Si au passage, je peux en savoir un peu plus sur toi, ça me va.
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Mer 20 Sep 2017 - 22:10
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Miles, Amelia, Finn
Masculin Personnage sur l'avatar : Sora - No Game No Life
Âge, classe & année : 20 ans ; 9A

Prism' : 796

Messages : 84
Date d'inscription : 18/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


"Osu! fait parti de mes jeux préférés. Je suis dans les premiers au classement mondial." Ta phrase est instantanée et en japonais, prononcée à vitesse d'une discussion normale.

Tu déclares ça naturellement, décidé à enchaîner directement sur la pratique. Tu n'aimes pas perdre du temps. Tu n'aimes pas l'idée de la laisser attendre ou l'idée d'attendre seul car ce sont de tes principes les plus respectés - car peu importe ce que tu peux être ou devenir, tu continueras de t'y fier. C'est ainsi que tu seras toujours. Il semble loin, le Démon Rouge. Et tu souris en pensant à Assassination Classroom qui semble présenter le même schéma que la situation actuelle - un être dangereux qui s'investit entièrement dans l'enseignement d'élèves. La différence, c'est qu'au fond, il a toujours eu une raison. Il a toujours été humain, sentimental, différent - et tu as toujours été l'inverse. C'est vrai, depuis les souvenirs de ta mère, tu n'es plus le même. Tu comprends, analyse, décortique tous les sentiments humains et cette manière de raisonner te rend plus fort.

Cette connaissance des autres fait de toi quelqu'un de plus dangereux encore parce que ce n'est plus de ne rien connaître les sentiments mais la force de les ignorer. Tu n'es plus insensible, inhumain, ignorant. Tu es cruellement humain, le pire d'entre tous, car tu as beau avoir tes périodes, tu sais parfaitement jouer avec ce qui ferait le plus mal. Et ce n'est pas ton cas - tes os, comme ton mental ne sont pas de verre mais d'un caoutchouc qui résiste aux courants des sentiments. Tu es imperméable à ses doutes, sa timidité, à sa gêne, tu te contentes de tout citer froidement depuis le début avec en tête ce respect, cette curiosité et le défi du début t'es déjà sorti de la tête.

C'est de l'auto-satisfaction, et tu le sais mieux que personne, avances en l'assumant, sans honte, continuant de te fier à ta façon d'être qui te permet d'échapper à toute cette humanité. Tu as changé mais tu n'en es pas plus faible. Tu peux te permettre d'agir ainsi, sans honte, sans peur de tout perdre, car tu assumes tout ça, ce côté curiosité, ces faces instructives de ta personne encore en besoin de connaissance. Tu sais que tu ne seras jamais aussi bon que certains dans le domaine mais tu aimes l'idée de l'explorer, la sensation de la nouveauté - tu as l'impression de redécouvrir le boss qu'est la vie après une infinité d'essais gagnés sans sourire.
Tu es différent, non pas à cause d'une quelconque affection mais parce que les circonstances te font revivre - te rendent à la fois accessible et pire que tout, humain et un démon souvent craint.

"Je n'ai plus de jeux vidéo intéressants à essayer alors j'attends les sorties de cette année avec impatience. Et toi, quels sont tes jeux préférés ?"

Ton japonais n'est pas parfait car tu hésites un micro-instant sur certains mots mais la différence est clairement présente. Tu es parfaitement conscient du fait qu'elle ne connait pas certains mots alors tu écris tout au tableau sous forme d'hiragana et de katakana.

Entre parenthèses, tu mets la correspondance en kanji, si tant est qu'elle sera capable de les mémoriser et comprendre la phrase en même temps. Tu sais parfaitement que ce n'est pas facile mais si elle veut progresser en oral, il faut la bousculer - d'autant qu'elle n'a pas l'air d'être la plus sociable de sa classe.

"Réponds ce que tu peux et je corrigerai en suivant. Fais attention à ta prononciation, c'est le plus important dans cette part de la langue. Garde en tête que les erreurs sont l'opportunité de progresser."
ft. mila •• septembre


Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le Jeu 21 Sep 2017 - 12:09
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Non
Féminin Personnage sur l'avatar : Shishihara Sawaya/- Saki
Âge, classe & année : 13ans / 3C

Prism' : 462

Messages : 40
Date d'inscription : 26/05/2017

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Mila Filia a écrit:
Is there some hope ?

L’oral ce n'est clairement pas mon truc… Je pense que ça se voit assez quand j’essaye de parler. Pourtant, dans le cerveau, tout va bien, mais ce qui en ressort est différent. Le cœur, il bat à fond sans aucune raison réelle, et la gorge se resserre, ce qui me coupe le souffle. Bon, heureusement. Je ne suis pas le seul cas dans ce monde, quoi que… J’aurai été unique pour cela. Bref, Hadès aime visiblement jouer à Osu ! Ce n’est pas spécialement mon jeu préféré, je préfère les jeux plutôt RPG et aventure… C’est des jeux que j’apprécie vraiment. Enfin, parmi les jeux, on trouve aussi des déchets. Quoi qu’il en soit, lui… Il semble être vraiment fort à ce jeu vu comment, il s'en vante. En alignant quelques mots que je connaissais, je pouvais le comprendre, pas immédiatement, mais il me suffisait d’aligner quelques mots pour recomposer une phrase complète et déduire le sens de ce qu’il dit. Une chose assez simple en soi. Je le vois sourire, je ne pouvais que sourire davantage également, je pense que je peux bien m’entendre avec lui.

Des amis, je n’en avais pas beaucoup, après tout, je n’aime pas en avoir trop et qui plus est, être trop intelligent, font souvent fuir les autres, Intello, qu’ils disent. Avoir un ami qui fait l’idiot est bien plus intéressant, mais je ne m’abaisserai pas à faire cela pour avoir simplement des amis. Hadès avait écrit au tableau les mots qu’il avait prononcés, avec les kanji qui correspondent à côté. Il y avait plus qu’à faire travailler la mémoire et hop, ça rentre dans la tête.. Puis au moins, je comprends mieux écrit en Hiragana, vu que c’est vraiment à lire syllabe par syllabe, il suffisait de lire un hiragana un par un pour comprendre comme le Kanji a côté se prononçait, et plus ou moins ce qu’il voulait dire.
Avant que je commence à prendre la parole, Hadès me donna un petit conseil, enfin… Pour moi, les conseils, c’est des consignes. Si je veux m’améliorer, je dois faire ce qu’il me dit. Enfin, je ne suis pas non plus une sorte d’esclave, c’est juste que là, pour le moment, je m’en remets à lui. Je pris mon inspiration, me préparant à parler en essayant de bégayer le moins possible. L’accent japonais, je ne l'ai pas, bon… Il n’est pas spécialement dur à reproduire, mais on voit bien que c’est artificiel et non naturel. Je parlais, ni lentement, ni trop rapidement…

« Tu pourras me mon-trer comment tu joues à Osu ! ?, sinon... Moi mes jeux préférés, sont : Zelda, Kingdom Hearts et Fire Emblem. Je trouve qu’il manque un peu de mhh.. Difficulté à Zelda, d’autre trouve Kingdom Hearts assez enfantin, mais sinon j’aime l’aspect mh.. »

J’avais bloqué un moment. Je cherchais le mot dans ma tête, il est compliqué celui-ci. J’ai marqué une courte pause, il ne faut pas que ça se transforme en blanc

« Tac-tique (Le mot initial était stratégique) et un peu RPG de Fire Emblem »

T’avais réussi à faire une longue phrase, tu devrais être fière de toi Mila, bon ce n’est pas dans le japonais le plus parfait… Mise à part le petit blocage que j’ai eu au milieu, au final, c’était pas mal. Mais face à cela, tu vois bien qu’il te manque un peu de vocabulaire, mais ça aussi ce n'était pas compliqué et ça résultait du travail personnelle, Hadès ne pouvait rien y faire pour cela, mais tu enchaîna tout de même avec une autre phrase.

« Récemment, je suis membre du club de Jeu vidéo, tu ne veux pas le rejoindre ? »

Est-ce qu’il va accepter mon invitation ? Honnêtement, je ne sais pas. Il semble être une personne qui aime la compétition, quand cette dernière est intéressante, mais si ce n’est pas le cas ? Est-ce qu’il s’ennuie quand il joue aussi ? Je me pose beaucoup de questions, inutile, mais au moins, j’arrive à alimenter le sujet dans une langue que je ne maîtrise pas totalement…
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Message Dans Re: [Fini] Is There Some Hope ? | Pv Hadès | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement :: 4ème étage-