» prédéfinis

» mini news
15.06 N'importe quel adulte peut maintenant avoir en filleul un élève de D ou E.

07.05 Prismver a 6 ans ! Le temps file ♥
» intrigue

» rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Ne jamais déranger une pirate en pleine activité ♦️ Ashley Mera

ajouter le mien ?
» à l'honneur

Orson M. Dreemurr
www.

» infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Anastasiya Prescott -insérer un titre original-







Partagez | 
 


 Anastasiya Prescott -insérer un titre original-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans Anastasiya Prescott -insérer un titre original- | le Ven 1 Juin 2018 - 23:00
avatar
Pseudo du joueur : initiale
Autre(s) compte(s) ? : Non
Personnage sur l'avatar : Yukinoshita Yukino

Féminin Âge, classe & année (ou poste) : 18, B, 7ème année
Prism' : 27

Messages : 3
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12231-anastasiya-prescott-inserer-un-titre-original#173582



Anastasiya Prescott

ÂGE 18 CLASSE B ANNÉE 7 NATIONALITÉ ?? et française GROUPE Colombe

Ami Imaginaire — Deux. En permanence, nous sommes deux. Que ce soit à l'extérieur, à l'intérieur, devant un ordinateur, devant la télévision. Il est présent. Il me suit, il communique avec moi, il m'ignore, il me donne des conseils, il m'énerve, il prend du temps pour me rassurer, il m'apaise. Lui ? Il fait 1m85, il fait 80 kilogrammes, 60% de muscles. Lui ? Je pourrais le définir comme une espèce d'ange gardien mais mêlé à un démon.
  Serait-ce une malédiction ou un don? Non, un chieur, mesquin, égocentrique, gueulard, hautain, autoritaire, cassant, impulsif. Le genre d'homme que l'on déteste, mais aussi qu'on supporte ; qu'on essaye d'éviter mais qu'on veut garder en même temps. Lui ? C'est Ray, est-ce son surnom ? Son prénom? Son nom ? Je ne sais pas, il s'est juste présenté comme ça, ou c'est mon inconscient qui l'a appelé comme ça ? Vous, vous vous imaginez bien tranquille, dans votre lit, après une journée de cours, seuls, moi, je ne le suis jamais.

Et je vous promets que ce n'est pas tout les jours facile.


Inconvénients ;

- Il ne peut pas être à moins de 10 mètres de moi, une sorte de 'barrière' le bloque et s'il force pour la 'passer', on souffre tout les deux.
- Nous sommes obligés de communiquer à voix orale, pas de télépathie pour nous.
- Je peux être fatiguée ou blessée ; il ne le ressentira pas. Mais si c'est à forte dose, il peut le ressentir donc l’affaiblir.
- Il est comme une personne normale, il a ses forces et ses faiblesses, il peut recevoir des coups comme en donner.

i'm in love with your personality




      Monsieur, madame,

 Pour commencer, je vous demande de me pardonner en avance si vous ne supportez ni le chaos, ni la répétition. Comme vous vous en doutez, je ne suis pas écrivaine et actuellement, je me dois de faire une description de mon caractère digne de vous. Ayant pris en compte le fait que vous connaissez Ray, ou du moins, que vous avez entendu parler de son existence, j'ai décidé de laisser vagabonder son vocabulaire entre mes lignes, en prenant soin de le rendre doux. C'est pourquoi je coucherais mes lettres pour faire un semblant d'italique et que vous ne nous confondiez pas.

 J'ai cru comprendre que vous vouliez des informations sur mes goûts ; ils sont vraiment simples. J'aime rigoler. J'aime vivre. J'aime être accompagnée. J'aime venir en aide. J'aime me mettre à fond dans un travail. J'aime prendre un livre et en parcourir ses lignes. J'aime dessiner et tu n'as aucun talent. J'aime comprendre ce qu'on me dit, écouter, conseiller, montrer le chemin, accompagner. J'aime laisser croire à tous que je suis influençable, manipulable, naïve, pleureuse, peureuse. Car c'est lorsqu'ils se rendent compte de leur crédulité que je rigole le plus, c'est moi qui te l'ai appris ça.

 Passons ensuite à une manie ; rigoler. Bon, en soi, certaines mauvaises langues iront dire que ce n'est pas une manie, sauf que lorsque n'importe quoi peut me faire rire, je le considère comme tel. Mon rire, il n'est pas forcément de bon cœur,  parfois je ris nerveusement, machinalement. J'ai peur ? Je ris. Je pleure ? Je ris. Il/elle est blessé(e) ? Je ris. On me fait la morale ? Je ris. Un enterrement ? Je ris. C'est gênant, humiliant ; ça craint, les regards se tournent vers moi. Je passe souvent pour une personne mal éduquée, irrespectueuse, impertinente, insolente.
En réfléchissant, je vous demande pardon, c'est la seule manie où j'ai pu mettre le doigt dessus. Ah oui, je suis incapable de garder une manucure plus d'une heure après la fin, même en passant une après-midi à la faire, c'était inutile de le préciser.

 Bien, passons maintenant à mes qualités et défauts. Je peux directement vous dire que je ne me considère ni gentille, ni méchante. Mon humeur joue sur mon caractère. Je peux me renfermer sur moi-même comme je peux être la plus sociable des femmes. Pour faire simple ; le visage que vous croyiez connaître de moi dépend de la manière dont vous me voyez. Pour être plus précise, je réagirais différemment en fonction de comment on me voit ; amie, ennemie, rivale, amour.
Bien, je viens surtout de vous énumérer des 'qualités', non ? En matière de défauts.. Je peux vous citer l'indiscrétion ; oui, physiquement parlant, je suis incapable d'être discrète. J'ai beau me cacher, on me découvre toujours ; par exemple, même à cinq kilomètres d'un groupe de cache-cache alors que quelqu'un est à cent mètres de la personne qui nous cherche, je serais la première qu'ils trouvent, j'en suis sûre. Pourtant, je ne le fais pas exprès. Sinon, je suis sans-gêne aussi ; je fais partie de ses personnes qui n'ignorent pas notre appartenance à l'espèce animale, alors pourquoi je ne pourrais pas me promener à poil ? Non, je ne le ferais pas, rassurez-vous. Dommage.


J'espère vous avoir un minimum éclairé sur qui je suis,
En attente de votre réponse.

C'est de la merde, vraiment, t'as fumé quoi pour écrire ça ? Tu m'déçois. Vraiment, sérieux c'est de la daube, vas-y viens on va réécrire ça de ma manière. Non. J'te demande pas ton avis, va faire lire ça à tes potes tu verras ah merde.. T'as pas d'amis c'est vrai ! T'es vraiment chiant.


it's physical
I had a thought of you,
In solitude without rescue.
Your thoughts are in the pouring rain,
And you feel the way you did before I met you


Ici, je décrirais Ray ( écrit comme ça ) et moi.

• Taille : 1m60, 1m85

• Couleur de la peau : Blanche, mate

• Couleur des yeux : Bleus, verts

• Couleur et longueur des cheveux : Une frange, dans le style coiffé décoiffée, nous le connaissons tous, non ? C'est la nuit que je passe qui définit comment sera ma frange le matin. Sinon, ce sont des longs cheveux noirs descendant jusqu'à mon fessier et quel fe... RAY ! Faut rire dans la vie, hein. Bien, je disais. Ils descendent jusque-là partie du bas, ils sont fins, je ne peux pas me permettre de faire beaucoup de coupes avec ; généralement entièrement détaché ou alors, un élastique vers le bout.
Là ça devient plus intéressant, tu m'vois pas mais moi j'te vois, et elle aussi. Et comme vous, j'ai une apparence totalement humaine, je.. Fait rapide Ray, ra-pide. Ouais ouais, j'suis brun, j'ai les cheveux un peu plus long qu'une coupe militaire. Voilà Prescott, j'ai fait rapide.

• Style vestimentaire : T-shirt/jean, robe, crop-top, basket, talon. Tout me va, non, je ne veux pas passer pour une personne arrogante, je veux surtout dire que je suis à l'aise avec tout, alors je porte de tout, je m'en fiche qu'il y ait des couleurs ou pas de couleurs.
Contrairement à elle, j'ai pas besoin de changer tout le temps de tenue, c'est simple ; lorsqu'il fait chaud, je suis 24h/24 torse nue, jean, basket, rien à ajouter. Lorsqu'il fait froid, veste, t-shirt ( manche courte, je n'aime pas les manches longues ), basket et jean.

• Signes distinctifs : Le principal, c'est mon rire. Oui, je vous ai dit, je rigole tout le temps. Sauf qu'à force, j'ai plutôt l'impression que mon rire est lui-même hilarant ou alors je donne la joie de vivre aux autres, je ne sais pas. Elle oublie de préciser que son rire est un mélange d'aigu, de théière et d'asthme en même temps.

• Regard d'autrui : Mh. En y réfléchissant, le regard d'autrui sur moi c'est que je suis bizarre. Ce n'est pas l'impression que je veux donner, loin de là, mais lorsque Ray m'énerve trop, je peux me mettre à lui hurler dessus alors j'hurle dans le vide d'après les autres.. Et parfois, c'est vraiment problématique pendant des situations sérieuses. Enfin, dès fois il me fait rire aussi.. Mais c'est pareil, PERSONNE n'entend ses blagues sauf moi ! J'te fais toujours rire.

• Inventaire : bague au majeur droit, celle de son père.





omg omg guyyyz it's story tiiiime !




• Lieu de naissance : Paris, France

• Situation des parents : Un médecin, une peintre, ni trop connus, ni inconnus. Une situation financière aisée.

• Membres de la famille : Un court ou grand résumé ? Mh, un court, ce n'est pas intéressant.


Mon père ; Arthur Prescott, médecin. Etant adopté très jeune, il n'a jamais connu ses origines, de ce fait, moi non plus. Il n'a même jamais cherché à retrouver ses vrais parents. Il était aimant, attentionné, drôle. Ah oui.. Il est mort trop tôt.
Ma mère ; Ana Prescott, peintre. Oui, vous l'avez deviné, elle adore son prénom mais il est trop court pour elle et Ana II ne lui convenait pas donc ; Anastasiya. Sa famille est française d'aussi loin que son arbre généalogique le prouve, c'est le cliché de la parisienne, avec l'intelligence en plus.



• Déroulement global de l'enfance (+événements marquants ?) :

  Mon enfance.. Une enfance banale, je crois. J'ai eu des parents aimants, - bien que ma mère était une accro aux shoppings, à la mode, aux stars, aux clichés de la vie parisienne -. Passant la plupart du temps aux jardins d'enfants, dans des parcs. On m'emmenait souvent aux musées, aux cinémas, aux galeries d'art mais entre la naissance et dix ans, croyaient-ils que je leur réciterais toutes les œuvres qu'ils m'expliquaient ?
  Mon père était de ceux qui vivaient au jour le jour, il me prenait dans ses bras chaque fois qu'il rentrait ou partait de la maison, me disant toujours que je ne sais pas de quoi l'heure prochaine sera faite. Est-ce qu'il était au courant que dans l'avenir ses paroles allaient me faire un tel effet ?
  Ma mère, elle, je ne la voyais pas tellement, elle prétextait toujours des rendez-vous de dernières minutes, des sorties entre amies, des séminaires et aussi loin que je me souvienne, son ami ' Pierre ' était très souvent à l'hôpital, et elle devait toujours aller lui rendre visite un week-end entier bizarrement.

• Déroulement global de l'adolescence (+événements marquants ?) :

  Mon adolescence pourrait se résumer en quelques phrases rapides ;
- entrer dans un collège privé
- beaucoup d'amis
- amoureuse des animaux
- un petit copain
- deux petits copains
- trois.. Ah non, zéro, ils étaient amis, plus maintenant ( telle mère - telle fille ?? )
Mh, quartorze ans ;
- mort de mon père.
- Ray.

• Age et circonstances de découverte du pouvoir :

J'ai rencontré Ray l'année de mes quatorze ans, je me souviens de cette nuit-là comme si c'était hier mais c'était aussi une des nuits qui suivaient le pire jour de ma vie. Anast-.. Non Ray, j'en suis capable. Mh, fais comme tu veux. Je t'aurais prévenu. Bien, je vais fermer les yeux, et vous narrer ceci comme si j'y étais encore.

 Tout a débuté un week-end, un samedi en plein été. Trente degrés, la chaleur du soleil se reflète à travers le bitume des rues de Paris. Je me souviens avoir passée la journée entre la place du Trocadéro et son jardin, dans l'ombre de la Dame de Fer. Avec un groupe d'amis. Huit exactement. Puis, en fonction du temps qui passe, sept, six, cinq, quatre, trois.. Deux. Seule. Et le moment de rentrer.
Je prends alors le chemin du retour ; sirène de la police, sirène de l'ambulance, - oh c'est drôle, il y a deux peluches sur le tableau de bord ! - Je vois les voitures défiler devant moi sans aucune autre réaction ; en même temps, c'est un bruit courant ici, pas un seul jour se passe sans entendre un de ses sons. Alors j'avance toujours, je suis plus qu'à dix minutes de chez moi ; bien heureusement, je connais un raccourci ; j'y serais en moins de quatre minutes.
Devant l'immeuble, je n'ai plus qu'à rentrer le code d'accès et à monter les escaliers. Je commence à prendre les marches deux par deux, jetant un coup d’œil à l'heure : 16h30, - mon père m'avait fait promettre de ne pas rentrer avant 16h, il devait partir en voyage et il n'aimait pas les ' au revoir ' de dernier moment -. J'arrive à mon étage, j'entends beaucoup de monde parler, ils sont tous entassé comme un troupeau autour d'une porte.. D'une porte.. Devant MA porte.

" Mais, c'est pas la fille de..
- chut ! Ne parle pas si fort, elle n'est pas au courant. "

 Je me souviens m'être directement retournée vers eux, un air d'incompréhension sur le visage, un air de pitié sur le leur. Je ne comprends pas. C'est à ce moment que ma mère a décidé d'ouvrir la porte et qu'au même moment un ' madame, ne bougez pas ' s'est fait entendre ; la police. T-shirt imbibé de sang, couteau en main.

 Arrestation de ma mère, obligation pour elle et moi de suivre la police, une ambulance à deux peluches part à ce même moment. Plusieurs rendez-vous de suivi psychologique sont pris pour moi, aucune nouvelle de mon père même après plusieurs appels - ce n'était pas inhabituel, lorsqu'il partait en voyage d'affaire, il ne répondait pas -. La nourrice que j'ai depuis petite m'a rejoint à l'appartement. Je me souviens lui avoir demandé plusieurs fois d'aussi essayer d'appeler mon père, chaque fois elle est surprise. Elle est finalement restée près de moi pendant trois jours, jusqu'au moment où elle reçoit un appel, cet appel.

" Vous êtes sûre que je dois lui expliquer ? Elle n'est pas prête à-.. Mais madame Prescott je-.. Bien, d'accord. "

 Elle m'a rejoint dans ma chambre après ça, elle a les larmes aux yeux, elle bégaye, bafouille, essaie tant bien que mal de sourire à mes essaies de blagues. Puis, elle m'a dit la vérité.

" Anastasiya, ce que je vais vous dire est important. Il va falloir que vous m'écoutiez sans me couper la parole. Je vais vous dire ce qu'il s'est passé samedi. Votre mère rentre tard dans la nuit et elle m'a dit qu'elle n'aura pas la force de vous le dire. " Elle a pris la plus longue inspiration que je n'ai jamais vu. " Bien.. Votre mère est rentrée de son week-end plus tôt que prévu, des marques dans le cou, ce que votre père a pris au début pour des blessures. Erreur de sa part, en voulant aider votre mère, il s'est rendu compte que c'était non pas des hématomes mais des ecchymoses. Une dispute a éclaté immédiatement entre eux, votre père ayant trop souvent fermé les yeux sur ses infidélités, il a prit cette ultime provocation comme un énorme manque de respect.
Je.. Il a essayé de la frapper mais il en était incapable, sur le moment, votre mère s'est munie d'un couteau pour se défendre. C'est au même moment où monsieur Prescott s'est jeté sur elle, a bloqué sa main et le couteau et il.. Je.. Il.. Sur un coup de folie supposé.. Il s'est enfoncé.. Je.. Il a mis fin à ses jours. "

 Et là, le noir complet. Je ne me souviens pas du moment où elle a terminé sa phrase et celui où ma mère est rentrée dans ma chambre alors que j'y étais allongée. Elle m'a parlé, m'a affirmé qu'à présent, il n'y avait plus qu'elle et moi. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Je m'en voulais. Je m'en voulais de ne pas être restée à la maison. Je m'en voulais de ne pas être rentrée plus tôt alors que je m'ennuyais. Je m'en voulais d'avoir été distraite par ses voitures. Je m'en voulais de ne pas avoir, pour une fois, désobéi à mon père ! Tu n'en savais RIEN. Ray, Ray, Ray, laisse-moi continuer Ray, ce n'est rien.. JE continu. Non, tu-..

 Malgré ce soir-là, malgré que sa mère a essayé de la rassurer, elle a gardé une rancune profonde envers elle d'avoir commis un adultère mais... Si seulement ce n'était que ça. Deux jours plus tard, ce même homme qui a officieusement tué son père s'était installé dans l'appartement avant même que les anciennes affaires ne soient rangés. Deux événements aussi tordus proches l'un de l'autre a rendu Ana folle. Enfin, elle croyait devenir folle. Elle s'énervait pour rien, pleurait pour rien, contre sa mère, contre Pierre, contre ses amis. Elle perdait peu à peu pied, elle perdait peu à peu ses repères. Elle perdait peu à peu sa manière d'être studieuse.


• Réaction du personnage / de ses proches :

 Moins d'un semaine après, c'est moi qui entre en scène. C'était une nuit sans lune, dans la pénombre complète. - J'me rappelle c'était archi drôle vraiment lisez bien ça ! - J'm'étais assis à côté d'elle, sur une chaise, sans faire de bruit. Puis d'un coup, elle s'est réveillée. En me voyant, elle a gueulé si fort qu'elle a réveillé sa mère et comme j'suis drôle, au moment où sa mère a allumé la lumière j'me suis cachée de manière à ce que même Ana ne me voit pas. Même si elle se tuait à dire qu'il y avait quelqu'un, il n'y avait plus personne une fois la lumière allumée.
Lumière de nouveau éteinte, cette fois, je retire d'un coup sec l'oreiller d'Ana ce qui inévitablement la refait crier, deux fois plus fort. Sa mère étant à peine partie, elle était revenue si vite que je n'étais que devant la fenêtre à ce moment-là, je n'avais pas eu le temps de me cacher. Ana avait beau crier ; ' mais maman il est juste devant toi, là, contre les rideaux ! ', et bien, il n'y avait qu'elle qui me voyait. J'ai fait ça une ou deux nuits, jusqu'à samedi, une semaine pile après le drame. Voyant la haine qu'elle éprouvait contre sa mère, voyant ses pleurs incessantes, je ne pouvais pas lui faire peur.


C'est alors la première nuit où je lui ai parlé, c'était censée être encore une de ses nuits à pleurer.. Il était tellement lui-même, drôle, méchant mais si attachant à la fois. Je me suis présenté par un ' salut toi, j'm'appelle Ray ' de la manière la plus enfantine qui soit. On a passé la nuit à parler, il m'a expliqué qu'on était liés par on ne sait quoi et qu'il fallait maintenant qu'on cohabite à vie ensemble. J'ai cru qu'il plaisantait. Que ce n'était qu'une blague de ma mère, qu'il avait été payé pour être son ami. Je me souviens que le lendemain midi, je l'ai suivi quand elle est allée prendre son déjeuner, elle était impatiente de demander à sa mère pourquoi j'étais là. Je ne sais pas ce qui m'a empêché de secouer ma mère pour lui montrer que Ray était là lorsque qu'après lui avoir dit ; ' Maman ! T'es pas drôle, c'est qui ce Ray hein ?! Tu l'invites à la maison c'est bien beau mais préviens-moi au moins avant ! ', elle m'a regardé d'un air méprisant. Elle me prenait pour une folle. Elle croyait que le suicide de son père l'avait rendu folle. Elle l'a même menacé d'appeler un hôpital si elle n'arrêtait pas de lui parler de moi.


• Réaction lors de la réception de la lettre / de la visite d'un traqueur :

 C'est alors ce que j'ai essayé de faire, pendant deux ans. J'avais l'impression d'avoir eu une deuxième chance de vivre. Comme si une force supérieure m'avait apporté à elle pour qu'elle ne succombe pas à l'envie de rejoindre son père. J'ai vite compris qu'il pouvait interagir avec des objets du quotidien, qu'il pouvait pousser, taper etc des personnes mais qu'à l'inverse, aucun humain ne l'entendait sauf moi.
Et le plus drôle, c'est le nombre de fois où j'ai cassé un verre exprès et que c'est elle qui prenait. Nombre de fois où il a poussé quelqu'un parce qu'il ne regardait pas et que cette même personne a cru que c'était moi. Nombre de fois où j'ai écouté des informations pour TOI. Nombre de fois où lorsqu'il s'énervait, il me maîtrisait et je me retrouvais coller contre un mur sans que personne ne comprenne pourquoi ; je passais pour une fille étrange, très étrange. J'avais perdu tout le monde.
Sauf qu'un soir où Ray et moi nous sommes disputés, il a détruit la télévision. L'amant de ma mère n'en pouvait plus de moi, il l'a alors convaincu d'appeler un hôpital pour moi. Psychiatrique.
Ce qui était bien fait pour lui, c'est que ce ne sont pas des 'médecins' qui sont venus, mais deux traqueurs. Ils ont appris leur rôle par cœur et alors que je croyais partir en hôpital, ils nous ont emmenés à un aéroport. Ils m'ont aussi dit qu'ils s'occuperaient de ma mère, qu'ils lui expliqueraient. Et moi, qu'à la fin de ce voyage en avion, on m'expliquera aussi.

Bien sûr, une fois arrivés, nous avons accepté.

• Age d'entrée à Prismver : Seize ans.

• Ancienneté à Prismver :

Deux années depuis mon arrivée sont passées, j'ai essayé de faire de mon mieux entre supporter Ray, rester en classe B, être active en tant que Colombe. Je ne pense pas avoir fait ni bonne ni mauvaise impression envers les autres élèves, j'essaye juste de me dire, qu'ici, je ne suis pas différente des autres.

• Les ressentis du personnage concernant le secret des pouvoirs dévoilé dans le monde entier : C'est une bonne chose, je trouve. Maintenant, comme dans tout combat pour l'égalité, il va falloir montrer chaque jour que nous ne sommes pas tous des menaces.
• Et ceux concernant l'explosion au Pensionnat par des non-mages : Mh.. Je peux comprendre leur peur. Nos 'dons' nous rendent 'supérieur' à eux sur un plan mais nous sommes tous égaux, et il ne faut pas prendre ses non-mages un brin trop violent pour une généralité.
•  L'avis du personnage au sujet de Mrs Staunton ; du nouvel apprenti surnommé le Leader : La seule chose vraiment bien qu'elle est faite, c'est le décret PUMA. Concernant le Leader.. Je n'essayerais pas de le raisonner.
• Est-il actif dans son groupe (Adlers, Colombes, Kiwis, Pinguinos ou Voltors) ; quel avis sur la classe PUMA : Active, très active. Les Colombes ont peut-être fait une grosse erreur, mais ce n'est pas de notre faute. Personne aurait pu le prévoir.
La classe PUMA, j'adore. Malgré qu'il n'arrive pas à faire tout ce qu'il voudrait, je les respecte.


• Si le personnage a entre 18 et 21 ans, sa filière : Droit
• Si le personnage a entre 18 et 21 ans, ses 4 matières choisies :( Droit + maîtrise du pouvoir ). Italien, littérature, sports, psychologie.

• Autre / à savoir : Ana est pas drôle. Ray !


sinon toi comment ça s'passe

pseudonyme initiale
autres comptes ici ? Non
âge 18 ans
sexeFille
comment avez-vous connu le forum ? Top-site
personnage sur l'avatar Yukinoshita Yukino

[/i]
Code:
► [b]Yukinoshita Yukino[/b] ; [i]Yahari Ore no Seishun Love Come wa Machigatteiru.[/i] ★ [url=http://prismver-rpg.forumgratuit.org/u2683]Anastasiya Prescott[/url]


petit mot de la fin Si vous l'avez remarqué, certains points de l'histoire d'Ana ne sont pas détaillés, ce sera fait dans des flashbacks de sa vie que je posterais :) ( > notamment l'histoire de la bague de son père )
code du forum


Dernière édition par Anastasiya Prescott le Jeu 7 Juin 2018 - 19:55, édité 6 fois
Message Dans Re: Anastasiya Prescott -insérer un titre original- | le Ven 1 Juin 2018 - 23:35
Just let it rocks ★
avatar
Pseudo du joueur : yoppy
Autre(s) compte(s) ? : Aucun
Personnage sur l'avatar : Spark - Pokemon GO

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 19, D & 8ème année
Prism' : 1763

Messages : 246
Just let it rocks ★
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11842-owain-s-baxter-thank-you-captain-obvious#170571 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11859-funny-my-name-keeps-comin-out-your-mouth-owain-s-rs#170743 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11895-doge-lms#171084

Un ami imaginaire peu aimable D:

J'aime beaucoup le prénom que t'as choisi pour ton perso (c'est celui de mon DC, avec quelques différences - un sia au lieu de siya - mais elle n'est ni terminée ni postée et ça avant un bien long bail :huehue:)

J'sais que t'as dis de pas faire attention à ce qui est écrit mais je lis quand meme parce que pourquoi pas relire à chaque fois et voir ça évoluer ovo

Bon deja si tu gardes le rire comme quelque chose qu'Anastasiya fait souvent, elle aura tout de suite l'attention d'Owain, vu qu'il adore faire rire - du coup ça fait un lien potentiel.

Courage pour le reste eve




   
« Got the greatest D»
Owain S. Baxter ▬ A ridiculously good-looking photogenic guy who dabs. Wished he had a cat to play the piano with. More of da dogg kind of person. Cooks to chacarron macarron. Tries to convince the music teacher to let him perform old meme songs during classes
   

(c) Myuu.BANG!
Message Dans Re: Anastasiya Prescott -insérer un titre original- | le Sam 2 Juin 2018 - 1:40
★ You got a problem if I say so
avatar
Pseudo du joueur : Alice
Autre(s) compte(s) ? : Kam & Cha & Tyler
Personnage sur l'avatar : Itachi Uchiha (Lily art)

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 29 ans - Psychologue
Prism' : 17769

Messages : 131
★ You got a problem if I say so
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11329-be-patient-andy http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12101-do-it-now#172702 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12101-do-it-now http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11455-inspecteur-donovan-lms-andy

Bienvenue !
Ami imaginaire c'est un lien spotted avec Andy. Il va veiller sur Ana tellement il redoute ce pouvoir x)


“Le souvenir de nos erreurs est notre plus fidèle compagnon.”
Message Dans Re: Anastasiya Prescott -insérer un titre original- | le Sam 2 Juin 2018 - 8:58
avatar
Pseudo du joueur : Aleksey Nashram
Autre(s) compte(s) ? : nop
Personnage sur l'avatar : Spike Spiegel - Cowboy Bebop

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 33 ans, Professeur de Sport
Prism' : 27

Messages : 3


Yosh, bienvenue ! J'aime beaucoup le prénom et le nom de ton perso
Message Dans Re: Anastasiya Prescott -insérer un titre original- | le Sam 2 Juin 2018 - 21:59
Get on your knees
avatar
Pseudo du joueur : Ùine
Autre(s) compte(s) ? : Malice D. Rammstein & A. Ivy Robin
Personnage sur l'avatar : Asuka - Evangelion / IRL : Madeline Ford & Sophie Turner

Féminin Âge, classe & année (ou poste) : 19 - A - 8
Prism' : 11462

Messages : 215
Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10779-termineeeeey-she-s-gonna-drive-you-mad http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10831-she-s-not-made-in-china http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10851-marshmallow-lms-de-mad

Bienvenue et courage à Ana avec son pouvoir haha ♥️ Hésite pas à nous demander si t'as des questions !
Message Dans Re: Anastasiya Prescott -insérer un titre original- | le Sam 2 Juin 2018 - 22:39
Run for your lives ✧
avatar
Pseudo du joueur : Xueia
Autre(s) compte(s) ? : Cassou
Personnage sur l'avatar : Illyasviel Von Einzbern

Féminin Âge, classe & année (ou poste) : 17 ans - 7E
Prism' : 250

Messages : 25
Run for your lives ✧
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12178-zelda-wish-that-you-were-here http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12196-listing-rp-zelda#173214 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12201-ocarine-lms-zelda#173269

Bienvenue, j'adore ton personnage réserve moi un lien c:

petit cadeau :

Message Dans Re: Anastasiya Prescott -insérer un titre original- | le Dim 3 Juin 2018 - 20:05
avatar
Pseudo du joueur : initiale
Autre(s) compte(s) ? : Non
Personnage sur l'avatar : Yukinoshita Yukino

Féminin Âge, classe & année (ou poste) : 18, B, 7ème année
Prism' : 27

Messages : 3
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12231-anastasiya-prescott-inserer-un-titre-original#173582

Owain ; c'est ça que j'aime, devoir les faire cohabiter dans mes RPs, malgré leurs différences :d
J'aime beaucoup le prénom Anastasia, le 'y' c'est pour le rendre un peu plus 'original' à l'écrit aha ( courage! )
Au fond, ça restera presque la même chose mais vu que j'étais fatiguée quand j'ai tout écrit j'savais que j'risquais d'écrire des bêtises
Le rire, j'le garde! Pas de problème pour le futur lien potentiel, on verra ça plus tard :)
Merci!

Andrew ; Tout d'abord merci :) ensuite, oui bien sur, c'est presque évident aha

Aleksey ; Merci beaucoup :)

M. Abigail ; Merci bien :) Et merci de proposer :d

A. Zelda ; Merci, pas de problème on verra plus tard :) Merci bien, j'étais pas déterminée à faire un avatar pour l'instant aha
Message Dans Re: Anastasiya Prescott -insérer un titre original- | le Jeu 7 Juin 2018 - 20:04
avatar
Pseudo du joueur : initiale
Autre(s) compte(s) ? : Non
Personnage sur l'avatar : Yukinoshita Yukino

Féminin Âge, classe & année (ou poste) : 18, B, 7ème année
Prism' : 27

Messages : 3
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12231-anastasiya-prescott-inserer-un-titre-original#173582

( sorry dp, mais comme dans la fiche d'info des présentations on peut le faire.. Bah voilà :d )
J'ai oublié de relancer le sujet pour dire que la présentation est finie, bonne lecture futur(e) membre du staff qui me vérifiera ♥️
Message Dans Re: Anastasiya Prescott -insérer un titre original- | le Dim 10 Juin 2018 - 11:25
Get on your knees
avatar
Pseudo du joueur : Ùine
Autre(s) compte(s) ? : Malice D. Rammstein & A. Ivy Robin
Personnage sur l'avatar : Asuka - Evangelion / IRL : Madeline Ford & Sophie Turner

Féminin Âge, classe & année (ou poste) : 19 - A - 8
Prism' : 11462

Messages : 215
Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10779-termineeeeey-she-s-gonna-drive-you-mad http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10831-she-s-not-made-in-china http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10851-marshmallow-lms-de-mad

Hey, re-bienvenue du coup ! C'est moi qui vais m'occuper de ta fiche !

Pouvoir :
Alors j'aurais besoin que tu m'ajoutes quelques petits effets secondaires sur les conséquences que ça a sur ton personnage de "matérialiser" son ami imaginaire à proprement parler (ça peut être de la fatigue par exemple, mais d'autres choses si tu as des idées plus créative) parce que même si c'est une plaie de vivre avec (j'ai un personnage qui a mis fin à ses jours à cause de son ami imaginaire, je m'y connais) ce n'est pas suffisant ! Par ailleurs, l'ami imaginaire est un être intangible. Il peut choisir de faire en sorte que les autres ressentent le passage de son corps (si il veut taper quelqu'un ou porter un objet par exemple) mais les autres ne peuvent le toucher et cela compte aussi bien pour les vivants que les inertes (la mention d'une "barrière" les séparant étant donc impossible, puisque l'ami imaginaire pourra franchir n'importe quel mur comme s'il était un fantôme et que si jamais il affrontait un périmètre annulateur, il cesserait simplement d'exister en entrant à l'intérieur) ! Mais le reste me va !!

Caractère :
Alors, j'ai juste un petit problème...
@Anastasiya Prescott a écrit:
J'aime comprendre ce qu'on me dit, écouter, conseiller, montrer le chemin, accompagner. J'aime laisser croire à tous que je suis influençable, manipulable, naïve, pleureuse, peureuse. Car c'est lorsqu'ils se rendent compte de leur crédulité que je rigole le plus
Cette partie du texte suggère un côté manipulateur chez ton personnage, tu veux bien développer cet aspect de sa personnalité s'il te plaît ?

Physique :
Impec, j'aime le fait que tu aies pensé à aussi décrire son ami imaginaire ! Cependant, c'est vraiment du chipotage parce qu'on le voit sur son avatar, mais tu n'as pas noté la couleur de ses cheveux et j'aurais juste besoin que tu le fasses pour que ce soit parfait.

Histoire :
Alors. Le début est impeccable, mais j'ai un petit souci à partir de la mort de son père. Tout d'abord, je ne pense vraiment pas que la police se contenterait de classer cela comme un suicide sans faire ne serait-ce qu'une petite enquête. Ils iraient au moins demander aux voisins si ils n'ont pas vu, entendu quelque chose (parce que là ils ne se basent que sur le témoignage d'une épouse infidèle qui dit grossièrement "Je tenais le couteau mais je ne l'ai pas tué il s'est empalé dessus" c'est ça ?  C'est assez suspect quand même et même sans penser à un acte de son amant, il est facile de penser qu'elle aurait pu tuer son mari.) J'ai donc besoin que tu clarifies un petit peu les faits (et je sais que c'est compliqué puisque tu écris à la première personne mais je peux vraiment pas l'accepter comme ça ;;)
Ensuite, j'ai juste un petit problème avec la durée qui s'écoule entre la découverte de son pouvoir et la façon dont elle rejoint l'île ! En général, avec tous les traqueurs qui patrouille, il faut maximum un an pour que ton personnage soit trouvé par l'île. De plus, ton personnage vit à Paris, ce qui, en plus d'être une capitale, n'est pas très loin de Prismver. Du coup, il semble très peu vraisemblable que les traqueurs mettent deux ans à venir la chercher ! Et surtout, Prismver ne peut pas emmener des élèves sans leur accord, ni des mineurs sans l'accord de leurs parents du coup.

Voilà ! Je sais que ça fait beaucoup de modifications à faire mais après tu seras libre, promis. Courage !
Message Dans Re: Anastasiya Prescott -insérer un titre original- | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «administration :: Présentations-