predefinis
mini news
05.07 Pensez à changer vos codes de LMS si vous utilisez ceux en libre-service ! www.

28.02 Déménagement de la Chatbox !

30.01 Nouveau système de récompense pour les votes aux top-sites ~
intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

nom du rp •• votre pseudo

ajouter le mien ?
à l'honneur


infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. & www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. recensements des évènements
www. top-sites
Anything could happen ▬ PV SONY (terminé)




Partagez|

 
Anything could happen ▬ PV SONY (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message Dans Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Sam 9 Fév 2013 - 23:05
avatar
Invité
Invité



It is so embarrassing.


Embarrassant. Super Embarrassant. Blake avait juste envie de se creuser un trou et plus jamais en sortir. Tomber d’un escalier ça faisait mal, mais lorsque le visage rencontre le plancher en premier, c’est plus pire. Mais ce n’est pas humiliant.

Ce qui l’embarrassait tant était plutôt la personne qui la vu faire cette mauvaise chute. Elle aurait pu perdre l’équilibre, ratée une marche et retrouver le sol devant tous les pensionnaires et s’en foutre. Mais pas devant lui. Ces souliers, elle les reconnaîtrait entre mille. Ceux de celui qu’elle aimait profondément. Ceux de celui qui la rendait si malaise en ce moment. Ceux de Sony McCluskey.

Juste les souliers la mettaient dans cet état. Imaginez le visage. Autant regarder le joli plancher de Prismver durant toute sa vie. Elle déglutit bruyamment sans s’en rendre compte. Elle ne voulait pas dire une connerie. Mais il fallait qu’elle déstresse un peu.

BLAKE – Les planchers de Prismver brillent. Faut vraiment remercier les concierges. Je veux dire … hum.

Fallait l’avouer là Blake creusait sa tombe. Franchement, elle n’avait rien de plus intelligent à dire. Faut dire que dans cette position, l’inspiration ne viendrait sûrement pas. Et elle commençait à avoir chaud très chaud. Ses joues prirent une teinte rosée. Elle espérait qu’il n’avait pas remarqué.  

BLAKE – Sony qu’est-ce que tu fais ici. T’avais pas des devoirs ou d’autres trucs à faire ?

On était en été et en vacances en plus. Oublie les devoirs ma petite. Et si tu commençais par te lever avant ? Ce serait plus confortable, non. Et c’est ce qu’elle fit et elle risqua un regard vers lui qu’elle abaissa en voyant une goutte écarlate rejoindre le sol.

Ce qu’elle était élégante avec un nez brisée qui pissait du sang.

Blake s'enfuit. Elle avait tellement honte. Elle ne voulait plus rester une minute de plus ici. C’était la goutte qui avait fait déborder le vase. Un saignement de nez c'était le comble ! Déjà qu’elle se sentait idiote, c’était pire qu’avant.
Elle se dirigea vers l'infirmerie et vit personne. C'était pas sa journée. Elle s'approcha du lit et s'assit.

Elle enfouie sa tête dans ses bras. Si seulement elle pouvait disparaître là, toute suite. Elle entendit de léger bruit de pas. Elle savait déjà c’était qui fallait pas être un savant pour deviner.  

BLAKE – Je ne veux pas que tu me vois comme ça. J’ai l’air bête. Et c’est chiant de ressentir sa propre stupidité.

Ce n’était pas de sa faute. L’amour rend fou.




Dernière édition par K. Blake O'Brian le Lun 22 Juil 2013 - 2:13, édité 1 fois
Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Dim 10 Fév 2013 - 16:51
avatar
Invité
Invité






anything could happen;
with blake

Ça craint. Aujourd’hui, le pauvre Sony n’a rien à foutre. Enfin, le fait est qu’il n’y a ni Leene pour discuter, ni Frans pour s’embrouiller. Rien à faire. Tu regardes autour de toi, tu vois tous ces gens si étranges. Ce sont tous des monstres doté de pouvoir pour toi, toi aussi t’es un monstre, mais un monstre canon. Tu ne connaissais pas beaucoup de monde, non, à part les deux idiots de leene et frans et le petit danny.Enfin, c’est surtout parce que t’es nouveau. Mais tu connaissais aussi une autre personne, enfin surtout de vue. La chère Blake. Rien que d’y penser te fait rougir, alors t’as décidé d’éviter de penser à ses magnifiques yeux dans lesquels tu te noies à chaque fois et ses magnifiques lèvres qui.. SONY ! REPREND-TOI, VIEUX. Bien sur, quand t’a su pour la première fois qu’elle était à Prismver, tu t’es dit que le ciel t’en voulait. C’était la dernière personne que tu voulais voir ici, ou peut-être pas Enfin, c’est en allant chercher quelque chose à manger que tu vis une certaine jeune fille tomber devant toi.

Normalement, tu aurais souris vicieusement et tu te serais moqué de celle-ci en lui disant à quel point sa chute était peu cool. Mais la c’était pas une fille comme les autres. Non, c’était blake. Sur le coup, ton cœur a faillit s’arrêter. C’était si soudain. Tu regardes autour de vous histoire de voir si quelqu’un d’autre a vu cette chute. Tu fixes avec froideur un petit groupe de fille afin de les interdire de se marrer. Ce qui a complètement fonctionné.

Les planchers de Prismver brillent. Faut vraiment remercier les concierges. Je veux dire … hum.

Tu la regardes, maais de là où tu es tu ne peux voir que ses cheveux. Tu t’apprêtes à glisser vers le sol pour regardera sa face mais tu fis rapidement interrompu.

Sony qu’est-ce que tu fais ici. T’avais pas des devoirs ou d’autres trucs à faire ?

De quoi ? Quel truc à faire ? Pourquoi t’aurais un truc à faire. Tu commences à te poser un tas de question qui n’ont pas de sens car ce qu’elle vient de dire n’en a pas non plus. T’avais même oublié que t’étais en vacance tellement elle te perturbe. En fait c’est étrange, mais t’as eu un petit quelque chose quand elle prononça ton prénom. En fait, t’étais fier qu’elle le connaisse. Enfin, toi aussi tu connais le sien mais toi tu éprouves beaucoup plus de sentiments envers elle qu’elle envers toi. C’est ce que tu crois.

Elle se leva, automatiquement tu te gêna un peu. Heureusement, ton regard n’a pas croisé le sien, le sien qui était en train de fixer une goutte de sang au sol. Sang qui se mit à couler beaucoup plus vite. Lorsqu’elle s’en aperçut, elle se mit à courir. Une partie de toi te criait ; SUIS LA VITE, VIEUX ! et l’autre SUIVRE C’EST PAS COOL. Alors t’as fait un mélange des deux et tu suivis Blake en marchant, les mains dans les poches. Tu termines par y arriver.

Je ne veux pas que tu me vois comme ça. J’ai l’air bête. Et c’est chiant de ressentir sa propre stupidité.

Une goutte de sueur coulait le long de ta tempe. Tu t’y connaissais en saignement de nez, toi qui a un nez assez fragile. Tu t’avanças devant elle, ton index grattait ta joue et prouvait à quel point tu ne savais pas quoi lui répondre. Tu te rends bien compte qu’elle se sent humiliée, tu vas tenter d’apaiser ses calvaires.

Pour arrêter un saignement de nez il faut te moucher doucement le nez. Et appuyer sur la narine qui saigne. ‘Faudrait aussi que t’évites de pencher ta tête en arrière sinon tu risques d’avaler du sang.

Calme Sony. Tu fouille dans les placards de l’infirmerie et termine par trouver une poche de glaçons se situent dans une sorte de mini- réfrigérateur. Tu t’avances encore une fois vers elle, mais tu gardes quand même tes distances. Tu lui poses la poche de glaçons sur le nez, ton cœur bat de plus en plus vite. Le moindre regarde qu’elle t’offre te rend tout rouge, les moindres paroles qu’elle prononce te font frissonner, le moindre geste brusque de sa part pourrait te faire avoir une crise cardiaque. Ça craint.
© valore
Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Lun 11 Fév 2013 - 21:22
avatar
Invité
Invité



AM I CRAZY

Sérieusement, Blake. Ce n’est pas un simple saignement de nez qui va la faire déprimer à vie. Qu’elle se reprenne. Qu’elle respire un bon coup. Et surtout qu’elle n’oublie pas qu’à chaque seconde qui passe son chandail se tâche de plus en plus. Et que sa réaction est purement puérile. Elle n’est pas une gamine. Elle doit assumer ses actes.

Blake se calma doucement ce n’était pas dans ses habitudes de réagir comme ça. Reprenant un visage presque neutre. Elle releva la tête. Sony se grattait la joue. Il devait se demander quoi dire à une idiote comme elle. Gamine, sotte ou folle, devait peut-être passer dans sa tête. Pourquoi elle était tombée amoureuse d’un mec aussi parfait que lui. Le regarder la montrait à quel point elle était rien.

SONY - Pour arrêter un saignement de nez il faut te moucher doucement le nez. Et appuyer sur la narine qui saigne. ‘Faudrait aussi que t’évites de pencher ta tête en arrière sinon tu risques d’avaler du sang.

Elle ne s’attendait pas ce qu’il parle pour être honnête. Elle l’écouta, puis fit ce qu’il dit. Elle le vit farfouiller un peu partout et trouver une poche de glaçon. Il s’avança vers elle. Le cœur de Blake battait à la chamade. Est-ce qu’il pouvait l’entendre résonner ? Elle espérait que non. Il la posa sur son nez. Il était près tout en gardant ses distances.

BLAKE – Merci.

Si c’était possible de dévorer quelqu’un des yeux, elle l’aurait fait avec Sony. Elle le fixait intensément sans rien dire. Elle était naturellement quelqu'un de réféchi, mais elle laissa la pulsion agir pour une fois. Elle s’avança un peu plus. Elle leva le bras et laissa sa main caresser son visage. Elle se mit à rougir sans arrêter son action pour autant. Elle était sur son petit nuage. Sa peau était si douce. Et il était si beau. Si différent de la fille banale qu’elle était.

Elle rompit le geste à contre cœur. Il allait la prendre pour une folle. Seigneur ! Pourquoi elle l’avait fait. Sony la perturbait totalement. Okay fille. On se calme. On compte jusqu’à trois. Et on verra après.

Un. Deux. Trois.

BLAKE – Désolé, je ne sais pas ce qui m’a pris. Je suis tellement désolé !

Bien sûr, elle ne regrettait pas son geste. Il restera imprimé dans son esprit. La sensation de ses doigts sur sa peau elle ne l’oubliera jamais.

Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Mar 12 Fév 2013 - 18:32
avatar
Invité
Invité






anything could happen;
with blake

Merci.

Ok. Ok. Respire Sony. Je sais que tu sens son regard sur toi, et je sais que ça te fout atrocement mal à l’aise. Je sais aussi que tu détestes être mal à l’aise. Tu as envie de fuir, parce que tu préfères fuir face à une situation encombrante comme celle-ci. Mais tu resteras, parce que la fuite c’est pas cool et que t’es un mec cool toi. Tu restes finalement, mais tu restes avec une face écarlate. Face enflammée à la vue de Blake. Allez, fais un effort mec, regarde la dans les yeux. Voilà, comme ça. Elle doit pas voir grand-chose, elle, avec tes lunettes de soleil. Mais toi tu vois ses yeux, ses yeux émeraude. T’as jamais autant aimé le vert. Elle a des yeux magnifiques, tu te le dis tout le temps. Il faudrait que tu lui dises à elle un jour, tu penses pas ?

Doucement, elle lève son bras en ta direction. Ton cerveau est en train de bouillir de questions. Qu’est-ce qu’elle va faire ? Attends un peu et tu le verras, Elle va me gifler ? Pourquoi elle te giflerais alors que tu l’aides ? Pourquoi elle m’aime pas, je lui ai rien fait ! Arrête d’agir comme un gamin, je te dis qu’elle ne te déteste pas. Je t’ai rarement vu aussi stressé, vieux. Puis là, tu sens sa main sur ton visage. C’était loin d’être violent. Au lieu d’être affolé ou paniquer, tu te calmes. C’est comme si c’était elle qui absorbait ton énergie vitale au lieu de l’inverse. Enfin, c’est plutôt comme si sa main t’apaisait. Tu n’avais jamais ressenti ça avant, tu ne le ressentiras avec aucune autre personne. Tu le sais, c’est la seule.

Elle est si proche de toi, alors qu’avant elle avait l’air si distante. Mais, c’est pas comme si t’allais toujours l’aborder. Rien que de la voir dans la rue te foutait la trouille. Rien que de la voir proche d’un gars te rendait jaloux. Rien que de la voir sans toi, tu devenais complètement fou. Mais évidemment, tu te contentais de rougir et taper des crises à distance au lieu d’aller la voir et de tenter ta chance comme toutes personnes normales. Et même quand tu pouvais enfin aller lui parler, elle te fuyait, elle te fuit encore en ce moment, tu ne sais pas vraiment pourquoi, il y’a tellement de raisons valables.

Elle cesse de te caresser la joue. Tu ne réagis pas mais au fond t’es comme AAAAAARG, POURQUOI ELLE CONTINUE PAS ?! Mais tu ne pouvais pas le dire, encore une fois. Tu ne savais pas quoi faire, pas quoi dire. T’étais planté là a vouloir qu’elle recommence, mais elle ne recommencera pas Sony. Elle a déjà fait beaucoup trop de pas vers toi.

Désolé, je ne sais pas ce qui m’a pris. Je suis tellement désolé !

Des excuses. C’est plutôt toi qui devrais lui offrir des remerciements. Bon, il serait temps de réagir maintenant. C’est à ton tour de crever l’abcès. Tu lui reprends sa main avec laquelle elle te caressait et la remet au même endroit, sur ton visage. Ton visage qui ressemblait un peu plus à une tomate en cet instant. Mais maintenant il y avait ta main au dessus de la sienne. Tu respirais très rapidement, elle pouvait sentir l’air sur son pouce. Tu fronçais les sourcils un instant et décidais enfin à dire quelque chose.

Pourquoi est-ce que tu m’évites ?

Lui demandes-tu en passant sa main sur tes lèvres. Eh, vieux, tu vas pas un peu trop vite ? C’est vrai que tu fais un pas en avant toi aussi mais j’ai plus l’impression que tu sautes. ‘Fais attention à ce genre de détail, tu pourrais l’effrayer. Et tu ne pourras pas en trouver une deuxième comme elle.

© valore
Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Ven 15 Fév 2013 - 1:36
avatar
Invité
Invité



complicated

Lorsque Blake vit que Sony lui prit la main, son cœur rata un battement. Les pensées qui la traversaient étaient trop nombreuses, mais s’il avait bien une chose qui la revenait souvent en tête c’était ce qu’il allait faire à cette main. Quand elle sentit sa paume touchée le visage de son bien-aimée et sa main par-dessus la sienne, elle devint écarlate. Et elle n’était pas la seule, le blondinet était aussi rouge qu’elle.

À chacune de ses respirations, elle fondait de plus en plus. Son cœur allait sortir de sa poitrine tellement il battait fort. Si on lui avait dit qu’elle serait comme ça quelques mois plus tôt, elle aurait ri. Impossible, mais c’était avant. Il l’avait faisait fondre. Sony, c’était son soleil. Sans lui, elle n’était rien.

SONY - Pourquoi est-ce que tu m’évites ?

Pourquoi? Parce que son cœur ratait de peu l’arrêt cardiaque à chaque fois qu’elle le voyait. Parce que son visage pouvait la trahir à chaque moment. Parce qu’elle ne pouvait pas prononcer un mot sans dire une connerie. Parce qu’il la mettait sans dessus de sous. Parce qu’elle aimait bordel ! C’était juste trois mots qu’il fallait dire. Trois petits mots tellement dur à s’avouer.
Il avait porté la main de la brunette à ses lèvres.

BLAKE – Parce que je… c’est compliqué.

Elle était si contente et si triste, Blake était lâche. Elle avançait d’un de petit pas pour reculer de deux grands pas. Elle avait peur. Peur de se faire rejeter. Peur que son amour soit à sens unique. Peur de nourrir des espoirs qui pouvaient se faire anéantir en quelques secondes. Elle était qu’une tête de mule. Elle était si proche de lui, il y a un instant. C’était elle qui mettait cet te barrière entre lui et elle-même.

Depuis quand elle était devenue si chiante ? C’est devenu compliquer lorsqu’elle avait décidé. Elle et ses maudites incertitudes qui la faisaient reculer. Elle et ses peurs qui l’effrayaient. Il fallait les combattre pour une fois. Une chance comme celle-ci ne se présenteraient plus jamais. Pas le temps de douter, il fallait foncer.

BLAKE - Tu n’as jamais remarqué qu’avec toi, je deviens presque bavarde.

D’habitude elle aurait juste écouté sans nécessairement répondre.

BLAKE - Tu n’as pas remarqué que je prends compte de la manière dont tu me vois, que je m’embarrasse pour un rien. Que je rougis souvent en ta présence. Tu me connais, est-ce que j’agis de cette manière avec quelqu’un d’autre que toi ? Sony, tu es très spécial pour moi. Je…

Ce n’est pas le temps de te taire. Allez deux mots de plus. Mais Blake préfère se taire et attendre.







Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Sam 16 Fév 2013 - 0:57
avatar
Invité
Invité






anything could happen;
with blake

Tu n’étais plus seul à devenir rouge. Ça te rassurait un peu. En lui posant cette question tu t’attendais une réponse précise. Oui on parle toujours de ces mots là. Tu voulais tellement l’entendre te les dire, tu étais prêt à la poussé à bout pour qu’elle les dise. De toute façon, ne t’inquiète pas Blake, Sony aussi a terriblement peur au fond. Ton esprit s’embrouille complètement, ton cœur bat rapidement, t’as l’impression que tu vas exploser. Tu penses à tellement de chose ; Allez, dis le blaaake, ouais mais en fait, ça se trouve elle ne m’aime pas du tout en fait.. Non, calme, t’es un mec cool, hein ? T’es canon hein ? Ouais, calme-toi alors. Calme Sony. Oh la te-hon si elle me fout rateau.. Fuck me, les yeux qu’elle a ! Et ça ne s’arrête pas, une tonne de phrase qui ont pour but de composer ton monologue mental. Mieux vaut écouter ce qu’elle a à te dire au lieu d’imaginer n’importe quoi.

Parce que je… c’est compliqué.

Raté. Tu l’as dit. Mais c’est pas facile, qu’est-ce que tu crois ? Et d’ailleurs pourquoi ça devrait être elle qui te l’annonce en première si elle ressent la même chose ? C’est toi l’homme, assume vieux. Tu te rends pas compte, ça l’aideras trop si tu le disais en premier. Tu l’as regarde avec un air de malaise, t’essayes de lui dire psychologiquement un truc du genre Ne m’oblige pas à dire ces mots, j’ai trop d’orgueil pour ça ~ Wo, pas le moment de penser à rapper.

Tu ne peux plus supporter ça, cette situation est trop embarrassante, il faut la faire bouger alors reprend-toi Sony. Réfléchis un peu, si elle t’a caressé la joue, si elle rougit en te regardant, si elle devient maladroite en ta compagnie, si elle parait constamment gênée, c’est pourquoi ? Ah ! Tu as enfin le déclic ? Bravo, vieux. Si Blake mettait des barrières entre eux, Sony les détruira.

Tu n’as jamais remarqué qu’avec toi, je deviens presque bavarde. Tu n’as pas remarqué que je prends compte de la manière dont tu me vois, que je m’embarrasse pour un rien. Que je rougis souvent en ta présence. Tu me connais, est-ce que j’agis de cette manière avec quelqu’un d’autre que toi ? Sony, tu es très spécial pour moi. Je…

Dis le Blake.

Tout bon sens avait disparu. Tu ne te prenais plus la tête, tu ne te posais plus de questions, les barrières étaient vraiment détruites. C’est comme si elle venait de te tendre la perche, elle t’a offert ta chance, tu ne peux plus reculer, tu ne peux pas la laisser tomber. Tu t’avances vers elle lentement, comme si c’était ta proie. Et tu termines finalement par poser ta tête sur son épaule de manière à pouvoir sentir sa peau. Laisse-moi deviner, elle sent merveilleusement bon ? Exactement.

Dis-moi que je ne suis pas tout seul à ressentir ça.

En fait tu voulais tellement te sentir rassuré que t’as pas pu te retenir. Tu étais tout chaud, tellement nerveux. En te serrant à elle tu pouvais comprendre. Comprendre que c’était la bonne, que c’était la seule. Pour toujours et à jamais. Tu sais que si elle refuse de toi, ça sera la plus grosse étape que t’as foiré dans ta vie. Tu ne te le pardonneras jamais. Tu veux absolument ne faire aucune erreur, mais tu n’arrives pas à te retenir lorsque tu es avec elle. Parce que tu la trouve juste trop mignonne.


© valore
Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Mer 20 Fév 2013 - 2:58
avatar
Invité
Invité



Step by step

SONY - Dis le Blake.
Blake était enfeu, enfin ses joues étaient en feu. Son visage rivalisait avec une tomate. Elle voulait se cacher quelque part, mais c’était une mauvaise idée. Très très mauvaise. Si elle partait maintenant, elle s’en voudrait toute sa vie. Elle poussa un léger soupir qui l’aida à calmer les battements de son cœur.

Les paroles de Sony l’avaient déstabilisé. Sérieux, c’était vraiment difficile à dire. C’était comme se mettre nu devant une personne et elle était pudique. C’était Ces mots devaient sortir tout seul sans qu’elle se force. Ils ne devaient pas rester bloqués au fond de sa gorge pour une x raison. Quand le moment viendra elle prononcerait les deux mots manquant après le Je. Elle se l’était promis.

Elle sentit un poids sur son épaule. Machinalement, elle enlaça la source.

SONY - Dis-moi que je ne suis pas tout seul à ressentir ça.

Si c’était le même sentiment qu’elle éprouvait en ce moment. Non, il n’était pas seul, elle l’aimait, elle l’adorait, il était précieux à ses yeux. Quand il n’était pas là elle le cherchait du coin de l’œil. Quand il était là, elle était tellement heureuse qu’elle ne pouvait pas le regarder dans les yeux sans rougir. Raison pour laquelle elle le fuyait si souvent. Il était si précieux que si elle le perdait maintenant, elle ne s’en remettrait jamais.

Elle savait qu’aussi profondément qu’elle l’aimait, Blake ne pouvait pas s’empêcher d’avoir des doutes. Sa nature sceptique reprenait le dessus. Faut dire que sa mère et son père n’était pas l’exemple d’un amour durable. Cette séparation l’avait marqué et elle avait souvent redouté le moment où elle tomberait amoureuse. Mais juste pour une fois elle allait risquer. Si ce n’était pas la bonne elle recommencerait autant fois que possible jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’elle était la bonne.

Elle resserra son étreinte, elle se sentait si bien dans ses bras. Et sa tête contre son épaule. Ça la rassurait, ça l’apaisait et elle se sentit enfin capable d’affronter tout ce qui la faisait autant reculer. Sa voix n’était pas plus forte qu’un murmure.

BLAKE- Je t’aime Sony. Depuis si longtemps.

Blake l’avait fait enfin. Elle avançait finalement très lentement mais sûrement. Elle devait être honnête avec elle-même ne plus se prendre la tête. Ne pas penser à ce divorce. Se comparer avec personne. Et l’aimer sans limite.





Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Dim 24 Fév 2013 - 0:01
avatar
Invité
Invité






anything could happen;
with blake

Ses bras autour de toi. Tu bloques ta respiration inconsciemment. Ton torse gonflait puis se dégonflait si rapidement. Et tu sentais aussi que l’état de Blake se rapprochait du tien, en fin de compte ça te rassurait un peu. Tu la prends aussi dans tes bras. Tu pourrais rester comme ça toute ta vie. Et dire qu’il n’y a que 20 minutes entre le moment où tu étais coincé en la voyant et voilà que maintenant tu ne la lâche plus. Il te fallait juste une opportunité, celle-ci était parfaite. Tu continus de chauffer, comme si tu avais de la fièvre. Tu attends encore ta réponse, tu espères de tout ton cœur qu’elle te dira ce que tu attends. Et si ce n’est pas le cas, qu’est-ce que tu vas faire ? Surement lui avouer ton amour et partir, puis recommencer à la surveiller de loin comme un chien de garde. Le moment de vérité est arrivé.

Je t’aime Sony. Depuis si longtemps.

FKLMZRPGDH. Oh bordel, vieux calme-toi ! Tu vas l’effrayer. T’es comme partagé entre un tas d’émotions. Déjà il y’a FUCK ME, ELLE M’AIME, JE SUIS TROP COOL puis JE SUIS TROP CONTENT FEJOILJFO et enfin Je l’aime trop, c’est pas possible. La dernière est de loin la plus romantique. Bon, maintenant il est de ton devoir de la rassurer et évidemment de lui avouer la même chose. Pas le temps de trop réfléchir. Tu t’écartes un peu d’elle, juste assez pour un face à face. Tu la trouve magnifique, juste là, maintenant. Tout te plait chez cette fille. Absolument tout, ce n’est bien sur pas qu’une histoire de physique. C’est même son attitude. Tu l’as quelques fois entendu parler. C’est pas une fille très bavarde, et comme toi elle est ultra-ironique. La fille de tes rêves, quoi. Fonce mon grand.

Dans ce cas, je ne suis pas tout seul.

Tu places tes deux mains au niveau de ses oreilles afin de stabiliser sa tête. Elle est si proche de toi, tu vas vraiment terminer par avoir une attaque.

Je t’aime aussi, Kayleigh Blake O’brian

C’est vrai qu’avec tous les prénoms, ça fait vraiment plus cool. Mais elle va se rendre compte que tu la stalk puisqu’elle ne t’avait jamais dit son deuxième prénom avant ça. Enfin, c’est vrai que t’allais souvent demander des infos à quelques personnes pour le max d’info, tu surveillais surtout sa situation. Si elle était en couple, tu serais devenu complètement fou. Assez parler, maintenant tu sais ce qu’il te reste à faire ? Et oui mon petit Sony, vient le moment où il faut embrasser la fille que tu aimes pour mettre les points sur les i. Tu te rapproches un peu plus, c’est bon tu y es presque. Tu fermes les yeux. Plus qu’un effort et c’est dans la poche !

La porte s’ouvre. Une infirmière. T’avais rien contre les infirmières avant ça, mais maintenant tu peux assurer que tu les déteste. C’était raté, elle venait de tout gâcher. Bon, c’était tout de même son boulot d’être là, mais pourquoi à ce moment précis. Sur le coup, ça t’a vraiment énervé. T’avais tellement attendu pour ça, et voilà qu’en un instant une seule et unique personne venait de tout casser. Calme Sony, calme. Tu tournais lentement la tête en direction de cette bonne femme avec une tête de tueur en série.

Oh fuck me, c’est pas vrai. On était enfin sur le point de conclure là.

Sur le coup, ça t’a échappé. Tu voulais voir la réaction de Blake mais tu avais bien trop honte de la regarder à nouveau. C’était pas vraiment l’endroit parfait pour faire une déclaration d’amour en même temps. Mais c’est toi qui l’as cherché vieux.

Je t’attends devant.

Tu pouvais aussi simplement la prendre avec toi. Mais là tu vas vraiment exploser, il faut que tu te reprennes quelques secondes. Et puis peut-être qu’elle a encore mal et qu’elle veut en parler à l’infirmière. Tu te diriges vers la porte sans lâcher de regard pour l’infirmière. Tu sors de l’infirmerie. Ferme la porte. T’avances vers un mur et te cogne la tête dessus histoire de te punir toi-même. De quoi ? Tu ne sais pas vraiment, de ne pas avoir été assez rapide, surement. Au fond t’es encore sous le choc, c’était très soudain en réalité. Tu ne te rends pas encore bien compte de ce qui vient de se passer. Tu vas surement capter le lendemain.

Certes, c’était un moment magique. Mais tu restes toujours sur ta faim. Il faut, comme tu le dis si bien, conclure. Tu te poses contre le mur sur lequel tu t’es cogné, en face de l’infirmerie et attend ta chère Blake. Dear Blake.
© valore
Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Mar 5 Mar 2013 - 18:25
avatar
Invité
Invité



on cloud nine

SONY - Dans ce cas, je ne suis pas tout seul.



Ces trois petits points représentaient bien ce à quoi Blake pensait. À rien. Dans sa tête, c’était le néant. Cette réponse l’avait figé littéralement. Dans une joie tellement grande que son cerveau s’était mit à off. Elle se retenait de ne pas laisser apparaître son sourire béat. Elle paraissait trop idiote avec.

SONY - Je t’aime aussi, Kayleigh Blake O’Brian

Le sourire qu’elle tentait de réprimer sorti de lui-même. Elle était sur un petit nuage. Elle dansait avec les anges. Elle marchait sur la lune. Son esprit vagabondait dans l’infinité de l’univers. Elle se sentait légère. Elle était bien. Si ces simples paroles donnaient ces merveilleux sentiments. Blake s’arrangerait pour les entendre à chaque qu’elle serait en sa compagnie. Et elle les prononcerait autant que Sony le voudrait.

Kayleigh. Ça faisait un bail que tu n’avais pas entendu ce prénom. Elle l’avait presque oublié. Elle n’avait dit à personne ce nom. Enfin elle croyait. Elle lui poserait la question plus tard de comment il savait ça. Parce que là elle était hyper occupée à dévorée du regard la noirceur des lunettes de Sony, faute de ne pas voir ses yeux. La distance disparaissait de plus en plus. Cette nouvelle proximité la plaisait. Pas le moment de reculer et en plus ces mains encadraient bien sa tête. Pas d’échappatoire. Et c’était très bien de cette façon. Blake ferma les yeux, elle se tenait prête pour le prochain contact. Sauf qu’il ne vint pas.

La porte s’était ouverte, l’infirmière était venue. Le moment où elle voulait absolument qu’elle vienne, elle n’était pas là. La minute où on ne veut pas qu’elle se pointe, elle arrive. Crotte. Pas de chance.

SONY - Oh fuck me, c’est pas vrai. On était enfin sur le point de conclure là.

Elle approuve silencieusement en tout cas.

SONY - Je t’attends devant.

Non. Non. Non. Il ne peut pas se défiler comme ça sans la prendre avec lui. À affronter le regard plein de sous entendu d’une infirmière. Et normal vu la petite scène. Ack, c’était gênant. Faut se préparer aux plusieurs questions qui allaient suivre. Ça allait être chiant.

Après cinq minutes, l’infirmière en avait eu marre du mutisme de Blake. À force de se faire fusillé du regard, il fallait bien que la sage femme lâche l’affaire. Une bonne chose de fini. Sauf qu’en sortant de l’infirmerie, elle a réalisé. Elle venait juste d’avouer ses sentiments et c’était réciproque. Elle espérait que ce n’était pas un rêve sinon elle allait rager contre elle-même. Elle s’avança vers la tête blonde. Mais il y a eu ce caillou. Elle posa son pied directement dessus. Et elle bascula vers l’avant et s’accrocha à la chose la plus proche. Sony.

Le sol n’était pas clément. La réception fut brusque. Moins dure pour elle vu qu’elle avait eu la chance de tomber sur un torse, mais elle ne pouvait pas en dire la même chose pour lui.

BLAKE – Ah merde. Euh Sony ça va ?

Elle enleva son nez de son chandail. Pas de réponse.

BLAKE – Oi. Réponds, bon sang.

Sérieux elle commence à flipper à mort là.





Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Sam 9 Mar 2013 - 16:31
avatar
Invité
Invité






anything could happen;
with blake

Ces cinq minutes étaient tellement longues. Mais tu en avais eu besoin. Tu tentes de réfléchir à ce que tu vas lui dire lorsqu’elle reviendra. Ou alors, peut-être que c’est elle qui te parlera, mais de quoi ? Tu t’embrouilles, tu t’embrouilles. Pas le temps de trop penser, même si tu réfléchis mieux sous pression. Par contre tu n’as même pas pensé à Blake. Pauvre Blake délaissée devant l’autre bonne femme qui va surement la rendre embarrassée. Tu n’as même pas envie d’y penser, déjà que tu ne supportes pas d’être embarrassé, alors si Blake l’est ça te rend complètement fou. Tu présenteras tes excuses à Blake pour l’avoir lâché, plus tard peut-être. C’est bon, la poignée est tournée, elle arrive. Tu avales ta salive, t’apprêtant à faire face à celle que tu aimes après lui avoir annoncé tes sentiments. Oh bordel, bon courage.

Oups. En un rien de temps tu te retrouves au sol avec Blake avachie sur toi. Sony, respire. Respire. Arrête de bloquer ta respiration ou ça va mal finir. C’est rien, c’est comme si tu l’enlaçais. Tu trembles, elle te fait tant d’effet ? C’est surtout le fait d’être collé à elle qui te crispe. Tu vas prendre l’habitude, tu deviens rapidement confiant de toute façon alors ça va rapidement passer.

Ah merde. Euh Sony ça va ?

C’est vrai ça, est-ce que tu souffres ? parce que vous êtes toujours devant l’infirmerie. Mais bon, c’est pas trop classe d’y faire un aller-retour surtout avec l’infirmière qui vous a vu sur le point de conclure. C’est vrai que ton dos avait durement heurté le sol. Mais ce n’est qu’une rapide douleur qui s’en va en très peu de temps. Et là, tu vois la bouille angoissée. L’idée qu’elle soit inquiète pour ta ‘grande’ personne te rend à la fois surpris et EXTRA-HEUREUX. Bien sur, ça te gêne encore un peu. Mais dans le bon sens. T’as envie de lui faire un méga-câlin malgré toi. Puis l’idée de la faire flipper te vient à l’esprit. C’est malsain. Elle a vraiment peur, idiot.

Oi. Réponds, bon sang

Elle est trop mignonne. Enfin, d’après toi. Tu fermes les yeux. Tu te plais comme ça. Qui ne se plairait pas avec un canon allongé sur soi. Oui, enfin, tu décides enfin de te bouger. Ta main arrives à atteindre la sienne, tes doigts enlacent les siens. C’est comme un grand frisson qui traverse tout ton corps.

Sony est actuellement au paradis.

Tu l’as dit. Tu te redresses un peu, deux chutes en si peu de temps c’est vraiment que Blake est malchanceuse. MAIS. Attends un peu, tu ne connais pas le pouvoir de Blake. Et oui agent Mccluskey, tu ne sais pas tout de celle-ci, même si tu sais quand même pas mal de chose. Bon c’est pas tout mais.

Mais il voudrait quand même se lever.

Forcement, c’est pas très cool de rester allongé au milieu d’un couloir, tu n’oses même pas imaginer la tête de l’infirmière si elle sortait à ce moment. Ca serait tellement drôle. Tu tentes de lui sourire, mais toi et un sourire, c’est assez étrange. Et pas du tout habituel.
© valore
Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Mer 3 Juil 2013 - 21:23
avatar
Invité
Invité



silly shyness

Inspire. Expire.  Paniquer ne sert à rien et crier encore moins. Ça ferait que du bruit en plus. Allez une autre fois. Inspire. Expire. C’est vrai, Blake l’avait  presque plaqué comme un joueur de football américain, mais ça ne l’avait pas assommé tout de même, hein ? Elle n’espérait pas, la honte si c’était le cas. Elle sentit un léger mouvement. Elle sera la main qui rencontra la sienne. Elle sourit. Ce simple contact l’avait apaisé.

SONY – Sony est actuellement au paradis.

Elle y était aussi. Elle était très bien là. Elle ne voulait pas bouger avant longtemps ou quelques minutes parce que rester allonger sur un sol dur c’est pas top pour le confort. Elle profita de ses derniers s instants dans ses bras avant de le sentir se redresser.  

SONY – Mais il voudrait quand même se lever.

Blake réprima un grognement. Elle aurait pu faire la sourde oreille ou un sourire en ne faisant aucun mouvement. Mais elle savait  à quel point c’était chiant se ramasser sur le sol et le sourire trop cute qu’il faisait allait la culpabiliser si elle ne se mettait pas debout toute suite. Elle se releva.

BLAKE –  Merci pour la réception. J’espère que je n’étais pas trop lourde. Désolé t’avoir entraîner dans ma chute aussi.

Décidément, elle s’excusait beaucoup aujourd’hui.

Elle se mit à regarder à gauche et à droite à plusieurs reprises sans regarder vers l’avant. Le petit incident l’avait fait oublier ce que l’infirmière avait interrompu. Une teinte rosée colora de nouveau ses joues. Elle était supposée dire quoi là ? Rire. Dire une connerie pour la deuxième fois. Bafouiller un truc incompréhensible. Ironiser. Fuir. Se taire. Se la fermer était la meilleure proposition que son cerveau ait pu trouver. Ce mec la rendait dingue même sans rien faire. Comment c’était possible de la rendre aussi gaga ?
 
Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Mer 17 Juil 2013 - 19:27
avatar
Invité
Invité



anything could happen

*with blake ♥




i'm

sure

i

love

you

Elle se releva et toi aussi.

 Merci pour la réception. J’espère que je n’étais pas trop lourde. Désolé t’avoir entraîner dans ma chute aussi.
Pas de problème.

Tu déplies tes vêtements et remonte tes lunettes. La couleur de la peau de Blake changeait au fil du temps, tu avais comprit ce à quoi elle pensait. Ton cœur repartait au galop, shit, elle est gênée et toi aussi. Vite fais quelque chose, le temps passe. D’ailleurs il commence à faire tard. Tu pourrais reprendre là ou vous en étiez mais là tout de suite t’as tellement pas le courage. Dépêche-toi, elle devient de plus en plus rouge, d’ailleurs tu commences à faire pareil. Blake ne bougeait plus, ne parlait plus. Elle était complètement bloquée, tu te dis qu’il faut la mettre en confiance. Il faut surtout que tu continues de lui parler, éviter au maximum les silences embarrassants.

Sony, il faut rentrer. Tu étais censé nourrir la chose qui te sert de colocataire, Artus ne sait rien foutre en cuisine et il va te faire chier toute la soirée si tu ne lui trouves rien à se mettre sous la dent. Même si t’as pas trop ma tête à penser à Artus. Allez, un autre sourire pour la calmer.

Je te raccompagne dans ta cabane.

Ouf, tu commences à avancer. Tu hésites entre lui prendre la main ou lui poser la tienne sur son épaule. Donc tu ne fais rien, histoire de ne pas se prendre la tête, tu les glisses dans tes poches. Et pour finir, tu lances une phrase qui te trottait dans la tête depuis quelques minutes.

Franchement, je ne m’attendais pas du tout à ça.

Tu m’étonnes. Tu tournes un peu ta tête dans sa direction, tu t’adresses à elle tout de même.

J’étais certain que tu ne me supportais pas, tout ça me rassure un max, tu peux pas savoir.

Ça te gêne un peu de l’admettre mais il faut communiquer pour avoir une bonne relation. Tu l’aurais bien invité dans ta cabane mais ça doit être le bordel et tu n’aurais pas supporté de voir Artus la faire chier. Tu l’inviteras un autre jour quand vous pourrez être seuls.



Dernière édition par Sony McCluskey le Ven 19 Juil 2013 - 0:56, édité 1 fois
Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Jeu 18 Juil 2013 - 20:36
avatar
Invité
Invité



anything could happen
Sony Blake

SONY – Je te raccompagne dans ta cabane.

Cette phrase l’a sortit de sa légère transe. Elle cligna des yeux puis suivit Sony. Il commençait à faire tard effectivement, mais Blake voulait rester avec lui le plus longtemps possible. Savourer le moment. Enfin après avoir chassé la gêne qui la hantait bien entendu. Parce qu’elle ne pourrait pas te taire à vie.

SONY – Franchement, je ne m’attendais pas du tout à ça.

C’est dans ces moments-là qu’elle aurait balancer un hn, pour monter qu’elle le croyait aussi. Elle n’aurait jamais pensé marcher à côté Sony. Ni de lui avoir parlé, ni de l’avoir touché, ni que leurs sentiments soient réciproques. C’était surprenant. Fallait l’admettre.

SONY – J’étais certain que tu ne me supportais pas, tout ça me rassure un max, tu peux pas savoir.

Cette phrase l’arracha un sourire. Ça l’avait grandement soulagé aussi. Elle ne pensait pas être aussi troublée par des sentiments tels que ceux-ci. L’amour l’avait poussé à faire des choses vraiment stupides.

BLAKE – C’était un peu normal de le penser aussi. Je fuyais rien qu’en te voyant.

Elle se gratta la joue. Elle l’avait éviter comme la peste il y a pas longtemps. Elle était tétue. Elle n’arrivait pas à croire qu’elle avait une attirance pour lui. Donc elle essayait de le rencontrer le moins possible. En plus, elle le faisait ouvertement. C’était sûr qu’il avait remarqué ses actions. Mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’être captiver, elle le suivait de loin à distance. Blake ne s’approchait jamais. Trop gênée, trop peur et surtout trop dégonflée.    

BLAKE – Je regrette d’avoir fait ça. Mais maintenant je suis comblée.

Très contente. Elle aurait pu même crier de joie, mais elle savait à quel point c’était chiant de le faire et que c’était pas son genre. Disons c’était que pas le moment Et il y avait aussi cette petite envie d’être toucher. Elle voulait être dans les bras de Sony ou simplement lui prendre la main.

Elle se stoppa.  

BLAKE – Dis Sony, est-cequejepourraisavoirungroscâlin?

Blake cacha son visage derrière ses mains. Si on pouvait être plus rouge qu’une tomate. Et bien elle l’était. Elle avait prononcé ces mots tellement vite. Elle ne répéterait jamais ce qu’elle venait dire. Ô grand jamais. Trop gênant.


Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Ven 19 Juil 2013 - 1:44
avatar
Invité
Invité



anything could happen

*with blake ♥




i'm

sure

i

love

you

C’était un peu normal de le penser aussi. Je fuyais rien qu’en te voyant.

Au moins maintenant t’es certain qu’elle le faisait exprès. Mais, tu vois sur sa bouille qu’elle est embarrassée, pas  besoin de lunette pour voir qu’elle ne faisait pas ça contre toi. Elle est adorable, tu meurs d’envie de lui sauter dessus. Un peu de retenu, laisse lui le temps de digérer cette fin d’après-midi mouvementée. Son esprit doit être complètement chamboulé, un peu comme le tien.

Je regrette d’avoir fait ça. Mais maintenant je suis comblée.

Si elle savait. Tu es aussi comblé qu’elle, ça se voit sur ton visage. Ta poker face commence à perdre du terrain face aux sourire que Blake provoque. Elle regrette, te voila rassuré davantage. Il pouvait se mettre à danser une danse de la joie mais à lui non plus ce n’était pas son genre. Plus tu avances et plus tu te dis que tu préfères de loin rester à ses côtés que de rentrer, et pourtant il le faut. D’ailleurs, tu te dis qu’il faut faire attention à ne pas devenir collant, c’est tout sauf cool ça.
Blake s’arrêta, tu te tournes dans sa direction. En scrutant son visage tu t’aperçois qu’elle rougit de plus en plus. Elle est trop putain de mignonne. C’est le cas de le dire.

Dis Sony, est-cequejepourraisavoirungroscâlin?

… Au bord du saignement de nez (chacun son tour). Ta respiration s’est bloqué pour de bon, ta bouche est grande ouverte et tes joues rosées à cause de cette demande. Blake, quant à elle, va bientôt exploser. Tu es tellement surpris par ce que tu viens d’entendre que tu as du mal à croire que c’est vraiment ce qu’elle a dit. Peut-être que tu voulais vraiment l’entendre que tu te l’ai imaginé, qui sait ? À peine le temps de penser à lui demander de répéter que tes bras l’entourent déjà chaleureusement.
Trop mignonne, trop mignonne, trop mignonne, trop mignonne…

T’es adorable.  

Oups, ça t’a échappé. Mais qui aurait pu résister à ça, en tout cas pas toi. En plus elle l’avait dit rapidement, tu craques complètement. Ta main gauche lui appuyait le dos vers toi pour ne plus laisser d’espace  entre vous pendant que ta main droite lui tenait chaudement la nuque. Tu pouvais de nouveau sentir son parfum, tu t’en lasserais jamais de ce parfum, jamais. Blake est belle, Blake sent bon, Blake est parfaite à tes yeux. Tu trouves mêmes ses défauts adorables. Quand tu entends des filles lui parler et que tu sais que Blake en a tellement rien à foutre qu’elle va ironiser un coup, ça te fait rire. Tu l’as déjà vu faire semblant de dormir pour éviter des parler aux cons. Tu es complètement fou d’elle, et tu es un peu étrange aussi pour aimer ce genre de caractère. Mais Blake c’est Blake, aucune ne pourra jamais la remplacer maintenant.

Après ce câlinou plutôt carrément-trop-cute, vous continuez votre chemin. Main dans la main désormais. Vous arrivez bientôt à la chambre. Mais dis donc Sony, tu n’aurais pas oublier quelque chose ?

Hum… On pourra se voir demain ?

Je ne pensais pas vraiment à ça. De toute façon tu vas pratiquement passer toutes tes journées en sa compagnie.  Mais bon après ça tu sais ce qu’il te reste à faire. Et oui tu ne peux pas la laisser sans cette satisfaction. Sans « conclure ».

Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le Ven 19 Juil 2013 - 22:32
avatar
Invité
Invité



anything could happen
Sony Blake

Définitivement  la plus pire bourde de toute ta vie,  tu le sais. Oui. D’habitude, on fait équipe. C’est pas normal tout ces choix à la va vite. Je te reconnais plus là. Moi aussi. Cool on a la même opinion sur deux choses. Tu te rends compte qu’il va te prendre pour un pot de colle là. S’il n’a pas prit ta main c’est parce qu’il ne veut pas. C’est pas le moment de lui demander un câlin, bon sang. Ça va, ça va. J’ai compris. Moi je ne pense pas. J’en reviens pas qu’on puisse te rendre aussi guimauve. Je n’arrive pas à le croire non plus. Je te l’assure. Maintenant faut réparer ton erreur.  Je ne sais pas moi. Dit que c’est une blague. Non, mais tu te fous de moi cerveau à la noix ! On va voir comment tu te débrouilles sans moi ‘spèce d’ingrate !  

Lorsque Blake sentit des bras l’encercler, son cerveau s’éteignit.  Coupant par la même occasion sa discussion avec le bout de raison restant. Son cœur s’emballa. Tambourinant un peu plus fort à chaque battement à croire qu’il voulait sortir de sa poitrine. Il voulait pas se calmer gardant le même rythme déchainé.    

SONY – T’es adorable.

Et ces trois mots l’achevèrent. Son cœur n’a pas tenue,  il a explosé.

Elle avait l’homme de sa vie en face d’elle.  Oui c’est vrai il avait sa part de bizarrerie. Ce n’était pas commun de voir quelqu’un qui porte des lunettes toute la journée. Mais ça lui donnait de la classe. Il pouvait se montrer totalement détestable avec d’autres personnes, mais il ne rendait surement pas compte que des simples paroles pouvaient affecter terriblement des gens. Et puis, elle-même ne pesait pas ses mots par moment. Elle l’aimait simplement comme il était. Elle aimait Sony McCluskey  point. Il était parfait pour elle.

Oh dieu qu’elle adorait être dans ses  bras. Entendre sa respiration. Entendre les battements de son cœur. Sentir sa main sur ta nuque et celle sur ton dos. Pure joie. Pure euphorie. Elle ne s’en lasserait jamais. Jamais. Jamais. Jamais. Jamais.  Une addiction à lui.

Sans qu’elle ne rende compte. Blake marchait main dans la main avec lui avec un sourire qui ne s’effacerait pas avant longtemps. Mais la vue de sa cabane l’énerva au plus au point. Pourquoi le chemin entre le pensionnat et les cabanes étaient si courts?  Elle voulait pas rentrer. Elle voulait pas le quitter. Elle souhaitait juste être là avec lui un peu plus longtemps. C’était trop demandé !  

SONY – Hum… On pourra se voir demain ?

BLAKE – Oui.

Il fallait qu’elle rentre, elle était juste en face de sa chambre quoi. Elle n’allait pas rester planter là non plus. Elle voulait quelque chose de plus avant de pouvoir entrer sans regret.  La chose ou plutôt un acte que l’infirmière avait interrompu. Un baiser. Elle n’allait le pas demandé. Ça c’était impossible. Ça devait être un commun accord. Et puis, le stresse de tout à l’heure. Elle ne voulait pas le revivre. Trop d’émotion en un après-midi.

BLAKE –  Je pense … qu’il va falloir que j’y aille.

Ouep, mais elle n’arrive tout simplement pas à lâcher sa main.


Message Dans Re: Anything could happen ▬ PV SONY (terminé) | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: Poubelle ! :: RPs :: Fini m'dame-