Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockVen 6 Déc 2013 - 18:32


Pleins d'élèves arrivent comme des mouches attirés par une bonne tarte. Toi t'es là, au milieu de tout ses jeunes et tu te demandes ce que tu dois faire. Il est clair qu'à part ce connard de lépreux – jimbo – ils te prennent tous pour une vioque inutile et pas drôle. T'es sûre que personne connait ton nom en plus. Mais tu leur en veux pas, à l'époque de tes folles soirées si la cuisto s'était invitée à une soirée tu l'aurais carrément traité et ça t'aurais gâché l'ambiance. Tu te sens de trop tout d'un coup ça te soule, alors tu fumes et tu t'ouvres une bière histoire de commencer soft. Tu regardes les gens arriver. Un petite blonde à qui tu réponds avec ton plus beau sourire que tout vas bien – Maryne qu'elle s'appelle, Jim t'en a déjà parlé surtout le petit presque incident qu'il a faillit arriver avant qu'ils ne se rendent compte qu'ils étaient de la même famille – tu ris. Un mec aux cheveux verts, James dont le nom a déjà été plusieurs fois mentionné en salle des profs. Un espèce de malade sur sa moto arrive et toi tu fais presque une crise d'épilepsie en essayant de suivre son délire et tu ris comme une camionneuse en voyant sa moto tomber dans l'eau. Il était avec une rousse, mais toi tu la connaissais bleu. Tu plisses les yeux – elle a l'air aussi à l'aise que toi et tu remarques bien vite la baisse d'ambiance entre elle et Jim – tu soupires t'as vraiment rien d'autres à foutre connasse de vioque. Ton regard glisse sur son bras, elle a un tatouage il est récent, tu lui en parleras plus tard. Tu finis ta bière d'une traite puis tu te lèves pour aller chercher un bon gros verre de vodka jus de citron ainsi que des chips et ton guacamole que tu décides d'entamer toute seule à côté du feu. Tu demandes quand même aux quelques élèves présents qui en veut si bien que tu ne remarques pas l'arrivé d'un ptit brun discret que tu connais pas. Tu te retournes sur une crinière blonde que tu reconnais être Jessica tu soupires – tu détestes cette nana elle te prend toujours de haut, mais là tu commences à être pompette donc t'as aucune envie de chercher la fight.

Toi tu remarques enfin ce ptit brun tout seul dans son coin, tu te lèves et tu lui tends ton paquet de chips tu t'assois à côté de lui ton guacamole sur les genoux et tu souris – ton côté maman est activé.

Hola, tu vas bien ? Tu connais pas grand monde ici j'me trompe. Je suis Betsabe la cuisinière mais appelle moi Betsy. Mange c'est moi qui l'ai fait.

Et puis tu bois et tu souris. Un blondinet arrive, tu le regardes dire bonjour à tout le monde et se pencher vers toi. Il hésite tu le vois bien. Te faire un câlin certainement pas et puis ça servirait à rien tu sens rien. Il parle de Nemesis tu te sens devenir rouge mais tu ne dis rien et essayes d'ignorer sa remarque. Sarah arrive toute excitée vers lui. Apparemment il s'est fait tatoué. Intéressant c'est la semaine on dirait. Tu te poses une main sur l'épaule du garçon brun, tu souris. Puis tu te lèves pour te pencher un peu vers le blond.

Un tatouage moi ça m’intéresse je peux voir aussi ? A moins que ce soit pas trop swag de montrer ça à la cuisinière... Je comprendrais mais bon ce soir tu peux m'appeler Betsabe et t'inquiètes pas je dirais rien à la cpe si ça dérape au contraire j'aimerais bien voir ce que ça vaut vos ptites soirées héhé

Tu lui adresses un clin d'oeil, rigoles comme une hyène et tu te penches vers le brun pour prendre des chips dans le paquet que tu trempes dans le guac' avant de te retourner vers le blond toute sourire. T'as hâte de voir son tatouage ça te passionne. - les tiens ? Ils sont cachés par ton pull du moins pour l'instant.  



wtf sarah va falloir arrêter nos synchros de réponses tu postes tjs avant moi en plus sale gueuse !!!!
edit : yeah page 2 je geyre
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockVen 6 Déc 2013 - 21:41
« Une petite soirée tranquille »


Jimbo répond à son salut. James hoche la tête avec un petit sourire en réponse à sa question. Même si ce n'est pas vraiment une question. Les personnes continuent d'arriver. Il les salue de loin. La plupart des personnes, il les connaît simplement de nom. Ça ne l'empêche pas de discuter tranquillement avec certains tout en sirotant tranquillement sa bière. Un mec sur un scooter livreur de pizza débarque. James écarquille les yeux devant cet entrée en matière plus que... spéciale. Il descend du véhicule, suivi par une fille. Elle lui adresse un léger sourire. Il ne comprend pas tout de suite, puis a une révélation. La fille aux cheveux roux, c'est Ashley. Étonné, il lui renvoie un léger sourire. Puis elle s’intéresse à Jim. Évidemment. Leur face-à-face visuel génère un malaise qui se répand chez tous les invités. Ils partent discuter dans leur coin.

Tout en finissant sa bière, il les surveille du coin de l’œil. Non pas que leur conversation l’intéresse. Mais il commence un peu à douter de Jim. Ses doutes sont balayés par l'arrivée d'un homme. Facilement reconnaissable à ses cheveux blonds. Cale Nick Summers. L'américain salue tout le monde, sauf James. En a-t-il fait exprès ? En tous cas, ça le vexe un peu. Comment a-t-il pu oublier de dire bonsoir à son délégué ? Il parcourt rapidement la distance qui le sépare de Cale, se plante devant lui.

« Salut. »

Il lui serre la main. Lui broie la main pour serait plus correct. Un moyen de lui dire qu'il n'a pas intérêt à l'oublier la prochaine fois. James s'assoit près du feu, entame une autre bière. Il ne sait pas trop ce qu'il attend. Ashley peut-être ? Il se met à dessiner des bonhommes dans le sable.
codage par Junnie sur apple-spring
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockVen 6 Déc 2013 - 23:58




PEOPLE & NEMESIS

les petits boivent de la vodka
moi je bois du whisky



La vérité, c’est que tu ignores totalement pour quelle sombre raison tu as accepté de venir à cette soirée. La plupart des élèves ne peuvent pas t’encadrer et/ou te craignent. Tu imagines déjà la tronche des invités quand ils vont te voir arriver. Ils vont penser qu’ils sont cuits à cause du couvre-feu et que tu vas leur faire la misère. Finalement non, puisque tu es toi-même convié. Cela dit, difficile de savoir pourquoi tu as accepté. Les fêtes de ce genre, c’est pas tellement ton truc. Tu préfères te poser calmement au comptoir d’un bar et boire tranquillement ton whisky. Le bruit et les rires ne sont pas ce que tu recherches. Mais bon. Toi aussi tu as eu 17 ans, tu sais ce que c’est.

C’est vêtu d’un jean d’un bleu clair et d’un maillot surmontant un sweat que tu sors de ton studio. Tu enfiles ton éternel manteau noir que tu ne prends pas la peine de fermer. Tu avais prévu de ne rien ramener à la fête, mais tu as finalement changé d’avis. Tu as pris soin d’emporter une bouteille d’un alcool quelconque qui suffirait à émoustiller ces gamins et une bouteille de whisky pour ta propre consommation. Eh oui, tu n’aimes pas boire dans les mêmes bouteilles que les autres.

Lorsque tu arrives à la plage, tu ne tardes pas à te repérer. Il suffit de suivre la voix braillarde et reconnaissable de Summers ainsi que les rires de Sarah. Tu restes en retrait un moment, te demandant s’il ne serait pas plus sage de repartir. Tu soupires et secoues la tête avant d’avancer. Tu reconnais naturellement tout le monde, bien que tu n’ais jamais eu à faire avec quelques-uns. Il y a même Betsabe. Tu te plantes derrière Summers, l’observant un moment. Un tatouage hein ? Voilà qui est amusant. Mais tu ne commentes pas. Tu ne voudrais pas plomber l’ambiance avec tes mots plein d’amour -ironie- ta présence suffit déjà à en déstabiliser certains. De la surprise, de la haine, de la peur. Tu les salues d’un simple signe de tête, allant prendre place en face du feu. Tu n’es ni trop loin, ni trop près des gens qui t’entourent.

Tu regardes tout le monde. Tu adresses un hochement de tête à Betsabe puis tu portes ton attention sur Sarah. Elle a l’air d’être détendue et ça te rassure. Tu lui adresses un sourire. Tu cherches ensuite Jim du regard avant de l’apercevoir plus loin avec une fille que tu reconnais difficilement. Ashley ? Tu regardes les autres, silencieusement, avant de finalement prendre la parole.

▬ Alors ? Qu’est-ce qu’on est sensé fêter ?


HRP ; ///

template coded by always and forever of atf

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockDim 8 Déc 2013 - 17:38


En vérité, j'ai peur de passer des roses aux ronces


La cuisinière rougit lorsque je parle du survaillant, sourire, sourire, c'est tellement beau une femme amoureuse. Elle vient prendre ma place auprès du brun, un peu coincé, je la lui laisse mais restant assez attentif à leur échange, j'apprends ainsi que cuistot se nomme Betsabe, Aka Betsy, Betsy c'est joli. Bref. Je demande si je n'ai oublié personne. Mais rapidement je me souviens que si, j'ai oublié Jamy-chou, qui, se plantant devant moi avec son air féroce me fait comprendre qu'il n'a pas du tout apprécié le fait que je le zappe, comme ça comme une chaine X sur la TV. Sourire forcé lorsqu'il m'empoigne la main un peu trop fort. oui mon sourire est clairement déformé par la douleur qu'il inflige à mes phalanges.

▬ Salut
▬ Tu es un recours contre la masturbasion, hein ?
Il s'éloigne, je ne fais pas attention plus longtemps à ma main, ne la dévisageant pas plus longtemps, car je peux dès à présent courir sur les genoux de Sarah. e m'y installe confortablement, heureux, heureuux à en mourir, puis je les vois tous commencer à boire comme des pochtrons, sans attendre que tout le monde arrive, OUAIS. La brune pose sa tête contre mon épaule, je souris sortant une clope ROSE de ma poche, mon sourire s'étire à ce qu'elle me dit, j'ai toujours été un rebelle WESS, elle devrait le savoir. Ah non c'est vrai qu'elle n'aime pas trop quand je suis sous la forme de bg blond. Mon coeur saigne. Je chope le briquet noir à ma droite et allume ma clope, tirant une taf avant de commencer à parler de ma voix basse, comme si je racontais une histoire de film d'horreur essayant de capter l'intention des personnes m'entourant.

▬ Le tatoueur s'est foutu de ma gueule lorsque je lui ai dit ce que je voulais faire en tatouage j'imite sa voix grave, trop grave, celle du camionneur "Hey, mon gars c'est les filles qui demandent ça !> alors je lui ai fait avec mon accent américain < Qui te dit qu'avant j'étais pas une fille ? >, ANECDOTE DU SOIR, BONSOIR.

Mon histoire de tatouage a l'air de faire effet sur la cuisinière qui oublie quelques instants ses instincts de mère poules. Faudrait qu'elle tombe rapidement enceinte de O'Connor pour vivre les joies de la maternité elle aura beau dire - j'en veux pas - au fond je suis sûr qu'elle le voudrait, ce gosse. MAIS ON EN AI PAS ENCOE LA. UN PTIT BETSY-NEMY AHAHAHA. LE GOSSE DE CHIANTS.

▬ Un tatouage moi ça m’intéresse je peux voir aussi ? A moins que ce soit pas trop swag de montrer ça à la cuisinière... Je comprendrais mais bon ce soir tu peux m'appeler Betsabe et t'inquiètes pas je dirais rien à la cpe si ça dérape au contraire j'aimerais bien voir ce que ça vaut vos ptites soirées héhé

Elle part dans un rire, je baisse les yeux, la clope entre les doigts, finalement elle est plus sympa que je le pensais. Aujourd'hui ne risque pas d'être une party hard pour moi, je compte pas boire, ou très peu, elle prend des chips.

▬ Je regarderai avec toi, Betsy. Je prononce bien chacunes des sylabes de son surnom Je suis un garçon sage.

J'ai peur de boire. j'ai peur de ce que je suis. je veux pas me réveiller avec une fille dans mon lit, demain. À ces mots, le surveillant débarque sur la plage, se plantant derrière moi, je me retourne, le regardant, sourire narquois, la clope dans la bouche, je le vois dans ces yeux qu'il fait des efforts, n'est-il pas choupinou tout chou notre surveillant, il salue tout le monde.

▬ Aaw c'bon sexy man est là, je peux me déshabiller et montrer mon tatouage. Non, je blague. Je vais attendre que tout le monde soit là, pas envie de soulever mon haut toute la soirée légère pause, je regarde Maryne, faisant un commentaire même si c'est ce que tu veux Marine- je pars dans un rire, franc et sincère.

& en plus le Nemesis se montre sociale et engage la conversation avec tout le monde.

▬ Alors ? Qu’est-ce qu’on est sensé fêter ?

Je clignes des yeux, répondant à cette question comme si elle m'étais adressée.

▬ Tout et rien à la fois je penche ma tête peut être le fait que y'a pas mort d'hommes, les couples se créent se défaient, il ne faut pas pour autant se détester, c'est la vie C'est en disant cette phrase que je me rend compte, que même si Jim est con, que Momo a fait beaucoup de mal à mon Miki, qu'il ne faut pas leur en vouloir, de s'aimer, mon coeur se serre, ça doit de se voir pendant un millième de secondes

▬ À la joie du célibat !

Je lève le verre de Sarah.

▬ Vas y bois à ma place ♥

Je lui porte le verre aux lèvres et la force, en riant essayant quand même de pas en renverser partout.


HRP ; J'AVANCE TRES PEU DANS LE RP, SORRY.






Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockLun 9 Déc 2013 - 0:04
Je viens du ciel et les étoiles
entre elles ne parlent que de toi.

Tu l'écoutes soupirer. Toi tu repenses à tous ces bons moments passés ensembles depuis que tu le connais. Tous ces bons moments puis cette après-midi, à la piscine, lorsqu'il t'a jetée comme on jetterait un déchet à la poubelle. Tu t'es senties trahie, humiliée. Tu t'es énervée oui, mais s'il savait à quel point tu avais prit sur toi pour ne pas te montrer encore plus violente que ce que tu étais.. Il hésite. Toi tu restes là les yeux clos, à attendre sagement qu'il ose enfin te parler. Parce que c'est pas à toi de commencer, toi t'as rien fait. T'as pas à te justifier. Je ne vais pas te demander de me pardonner. Ni de redevenir l’amie que tu étais. Tu ouvres un œil, porte ton regard dans le sien. Était ? Oui, bien sûr. C'est vrai que depuis votre séparation les choses n'étaient pas très claires entre vous. Je veux juste te dire deux choses. La première, c’est que je n’ai pas joué avec toi. Ah, vraiment ? Alors pourquoi, Jim. Je n’ai pas eu le courage de te contredire à la piscine, mais sur ce point tu avais tort. J’ai pas joué avec toi Ashe. Ni avec ton corps, ni avec tes sentiments. Mon affection pour toi était - et est - sincère. Crois le ou non, mais je  tenais à te le dire. Tu veux pas y croire. Toi tu veux te dire qu'il n'est qu'un connard qui ne t'a jamais mérité, tu veux continuer à essayer de te convaincre qu'il s'est foutu de toi, parce que c'est toujours plus simple de se voiler la face. Mais tu peux pas, simplement parce que tu sais qu'il est sincère. Ça fait mal, hein ? Tu te redresses, replies tes jambes pour les entourer de tes bras. Tu poses ton menton sur tes genoux et fixes l'océan, le regard vide, pensif. Tu bois les paroles de Jim, à toi de voir si tu vas les recracher ou les avaler. Si elles vont te faire pleurer parce qu'elles sont acides ou si tu vas sourire, parce qu'elles sont aussi douces que sa peau. Aussi douces que ses lèvres que tu désires tant, même après tout ça.

La deuxième chose, c’est que... La seule chose que je regrette, c’est de t’avoir jeté de cette façon, à la piscine. Manquerait plus qu'il ne regrette pas. Tu retiens un rire, il continue. Il regrette de t'avoir traitée comme une moins que rien, il te dit qu'il savait que ça te ferait mal, qu'il savait qu'il allait te faire souffrir comme ça. Il te dit qu'il a pas su porter ses couilles et que le seul moyen qu'il a trouvé ce jour-là, c'est de t'envoyer bouler, de te détruire pour attiser ta haine. Peine perdue, ça marche pas Jim. Ça marche pas ... Et ça ne marchera jamais. J’aurai dû assumer tes larmes au lieu de les changer en venin.

Il aurait dû oui, mais avec des "si" et des "j'aurai dû" on aurait mit Paris et Tokyo en bouteille depuis bien longtemps déjà.

Si seulement tu avais réussi. Tu soupires. S'il avait réussi à créer de la haine en toi, qu'aurais-tu fait ? Tu te tournes vers lui, croisant vos deux regards pour n'en former plus qu'un. T'as pas envie de lui mentir, t'as plus envie de lui faire croire que tu le détestes, que tu lui en veux et que t'as juste envie de l'étriper. Parce que c'est pas toi. T'es trop gentille Ashley, mais ça il n'y a que lui qui doit le savoir. Enfin.. Lui, toi et ton entourage, ceux qui te connaissent mieux que personnes. C'est si bête... ! Tu ris, nerveuse. Mais j'ai essayer de m'en convaincre, j'ai essayer de te haïr vraiment, du plus profond de mon coeur. De toute mon âme j'ai voulu te détester, me convaincre que t'étais le pire des salops et que tu ne me méritais pas. Mais je sais que c'est pas vrai. J'sais que t'es égoïste et que tu penses plus à toi qu'aux autres, j'trouve ça plutôt bien. J'aimerais être comme toi. Mais j'peux pas. Tu esquisses un faible sourire, laissant une unique larme rouler sur ta joue. J'suis pas comme toi et tu vois, moi j'suis plutôt le genre à me dire que c'est pas grave et que ça passera. Alors que j'sais que ça passera pas. J'suis plutôt du genre à souffrir en silence, à vouloir qu'on me plaigne et lorsqu'on le fait, à demander qu'on le fasse pas. J'veux pleurer dans mon coin et observer le mal de loin, cachée derrière un buisson. Parce que c'est comme ça. Je suis du genre à contempler la défaite au lieu d'avancer. Tout ça pourquoi ? Qu'est-ce que ça veut dire Ashley, arrête. Arrête de tourner autour du pot. Arrête de te mentir. Dis lui la vérité, dis lui tout ce que tu ressens. Tu fermes les yeux une seconde, prenant une grande inspiration. Je t'aime encore Jim, et je suis pas sûre que ça s'arrête un jour.

Toi tu l'aimes alors qu'une fille normale l'aurait déjà laissé tomber. Toi tu te détestes d'être si facile et si naïve. Mais tu l'aimes, t'y peux rien. Et c'est pas son histoire avec Morgan qui y changera quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockLun 9 Déc 2013 - 0:41

Some vodka to keep us warm w/

Anshu, Ashley, Betsabe, Cale, Gautier, James, Jessica, Jim, Keith, Levy, Maryne, Nemou, Sarah & Selwyn

notes: Souris, connard
Yeaah that's the right thing to do



Meh. N’importe qui me dirait d’arrêter de psychoter. Merde, Morgan, t’es pire qu’une meuf, arrête. Ton t-shirt est bien, ton futal est bien, tes putains de cheveux sont bien, d’ailleurs ARRÊTE DE LES TRIPOTER SANS ARRÊT. Soupir. Je croise le regard bleu-vert de mon reflet. Qu’est-ce que tu mates ?  Quelques mèches me tombent sur les yeux et je les vire d’un mouvement de tête. Nan, ça suffit les réflexes de mécheux. Je passe mes doigts dans mes cheveux, une fois, deux fois, histoire d’avoir le visage dégagé. Ça fait coiffé mais pas trop. T-shirt à manches longues gris, avec imprimé en majuscule OMG AKA ME (mais wtf je sais pas à quoi je pensais le jour où j’ai acheté ça, sérieux, ah nan wait, c’est peut-être un cadeau… ou alors c’est à un de mes coloc’), plus un jean noir, et le bonnet assorti. Sisi, le swagg est dans le building. Un look trop réfléchi qui est loin de m’aller. Parce que d’habitude j’en ai rien à foutre, je prend les premières fringues que je trouve et j’y vais, tout le monde sait que je m’habille n’importe comment. Mais là nan. Allez c’est bon, ça roule. Demi-tour, je sors de ma chambre. Stop. Je baisse les yeux et fixe mes godasses. Des Vans rouges. Mais je porte pas de rouge. Ouais nan, du coup c’est pas assorti ça va pas. Mais j’aime bien mes Vans… Donc au pire je change de haut. GODDAMMIT.

Je sais pas ce que j’ai, sérieux je fais pas exprès. Je vais pas à un mariage, ni une réception classieuse, ni dans un club huppé rempli de cassos d’hipster. Je vais à la plage, retrouver des gens cools, me poser devant un feu, boire, accessoirement, et puis danser aussi. En plus on sera dans la pénombre, alors tout le monde s’en fout de la couleur de mes godasses. Mais j’ai envie que ça soit bien, j’ai envie d’être bien. Qu’on se dise pas en me voyant “AH TIENS C’EST MORGAN QUI S’EST ENCORE HABILLÉ DANS L’NOIR”. Fuck u…

Comme d’hab’ quand je suis en retard, j’ai envie de faire des trucs qui servent à rien. J’ai envie de ranger mon bureau en bordel lorsqu’il j’y prend mon portable, alors que je m’en sers jamais. J’ai envie de faire mon lit lorsque je passe devant pour aller vers la sortie, alors que j’le fais jamais. J’ai envie de réparer le porte manteau bancal lorsque j’y saisis mon sweat à capuche rouge, alors que tout le monde s’en balance qu’il soit bancal ou non. Morgan’s logic. J’oublie pas de prendre le petit sachet hermétique que j’avais mit dans mon sac, inutile de préciser ce que c’est (WEED), en prenant également des feuilles à rouler, du tabac et des filtres. Parce que mon rôle c’est de pouvoir dépanner des joints à tout le monde tout au long de la soirée.

Et finalement je sors. Ladies and gentlemen, je suis DEHORS, je MARCHE VERS LA PLAGE. Alors que ça fait une bonne vingtaine de minutes que je devrais y être. 20 minutes vraiment ? 20 minutes sans compter le retard de 10 minutes que j’ai toujours quand je dois me rendre quelque part. Nan, nan, c’est pas pour me faire désirer, j’arrive juste toujours à la bourre de 10 minutes. Je fais vraiment pas exprès…
Plus j’avance vers le point de rendez-vous et plus je stresse. Depuis ce qu’il s’est passé à la piscine, et après ça, y a pas mal de trucs qui ont changé, pas mal de relations qui ont évolué. Et là, je sais pas pourquoi, j’anticipe le moment awkward. Qu’est-ce qu’on va penser de moi… Morgan c’est une bitch, il fait son mec cocu, puis après il se tape son pote qui est déjà en couple. Meh. SUPERBITCH. Oh nan pitié, en fait j’ai pas envie d’y aller, sérieeeux…
Mais lorsque le goudron laisse place au sable, impossible de faire demi-tour. À une vingtaine de mètre, ils sont déjà presque tous là, autour du feu. J’entends les voix, les rires, je distingue quelques visages. Inspiration. Faut avoir l’air décontract’. J’aurais dû fumer avant de venir. Expiration. Et je les rejoins.
Je m’approche du groupe, me placarde un sourire sur la face. Je vais pas mentir. Je suis SUPER CONTENT DE TOUS LES VOIR SERIEUX ZXNJKENJFB. Mais faut pas que j’ai l’air trop trop enthousiaste, question de principe.
Meh. Je. Je fais quoi, je leur dis bonjour un par un ? Nan on va faire dans le collectif.

- OUEEESH

Super discret, as always.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockLun 9 Déc 2013 - 1:43

FEAT DU LOURD

« Abandonnant dans nos traces de pas ce qu’il reste de notre histoire d’amour. »
 
[ Pour zapper l’aparté, scrollez jusqu'au tirets wesh ~ ]

Je la fixe. Attend une réaction, le ventre en vrac. « Si seulement tu avais réussi. » ... Je déglutis, et pour la première fois, baisse les yeux. Elle n’arrive pas à me haïr. Je sais pas si je dois m’en réjouir ou m’en attrister. Penser à elle ou a moi. Elle tourne la tête vers moi, j’ose un regard, déglutis de nouveau, la bouche atrocement sèche. Elle est belle Ashley. Elle est sublime Ashley. Elle est brisée Ashley.

Elle m’explique qu’elle ne peut pas. Qu’elle n’y arrive pas. Elle n’arrive pas à me haïr malgré tout ça, et ça me fait culpabiliser, méchamment. A cet instant, je me sens comme le pire connard que la Terre ait porté. Juste ça. Je la fixe, mes yeux bondissant entre les siens, l’écoute avec attention, mon coeur se serrant un peu plus à chaque mot.

« J'aimerais être comme toi. »

« Ashe... »

Déconne pas putain, me dit pas ça, pas à moi, pas maintenant, alors que j’ai été la pire brêle avec toi. Elle me parle d’elle. Se dénigre. Expose ses faiblesses. Je frissonne, baissant les yeux. Elle n’est pas faible... La preuve, elle est là ce soir. Elle est là alors que c’est tout récent, et elle est là en sachant qu’il y aura Morgan. Elle est forte. Bien plus que la plupart des gens.

Elle se tait. Je sais pas quoi lui dire. Je voudrais lui dire qu’elle est merveilleuse. Qu’elle est magnifique. Belle, intelligente, drôle et pétillante. Et je le pense sincèrement. Le plus sincèrement du monde. Mais je ne peux pas lui dire. Parce-que je l’ai rejetée malgré tout ça. Je l’ai rejeté, parce-que moi, c’est avec Morgan que je dois être. C’est là qu’est ma place. Je ne sais comment l’expliquer. Mais c’est évident. Alors je me tais, yeux baissés sur le sable, silencieux.  Il me manque les mots. Comme toujours. « Je t'aime encore Jim, et je suis pas sûre que ça s'arrête un jour. » Je ferme les yeux avec force. Ca monte dans ma gorge, violemment. Je tourne légèrement la tête, me mordant les joues avec force, retenant ce que j’ai dans la gorge. Que ça ne monte pas. Que ca ne coule pas. C’est sa peine qui me touche, sa détresse et sa souffrance qui viennent de me taper dans le coeur avec force. Je déglutis, difficilement. Et sans un mot, déplie mes jambes que je passe de part et d’autre elle, me penche en avant et la prend dans mes bras. Tant pis. Tant pis si ça se fait pas, si je devrais pas, si c’est pas bien. Rien à fouttre. J’ai mal pour elle, et je veux prendre un peu de sa douleur, si c’est possible. Je la serre fort contre moi, mon menton sur son épaule, ma tête penchée contre la sienne. Je la sens qui me rend mon étreinte. Je déglutis. J’ai pas les mots, je les aurai jamais. Alors j’agis. Mes yeux se portent au loin sur le groupe. Il est arrivé. Cette silhouette, au milieu des autres. Je le regarde. Des images me viennent en tête. Et Ashley dans mes bras. Je me mord la lèvre, fermant les yeux une seconde. « ... Pardon. » C’est minable. Mais c’est sincère. Je me recule légèrement, la dévisage. Je pose mes mains sur ses joues, mon front contre le sien. Je ferme les yeux. Calme. Je respire. Je partage son air. Une dernière fois. Je soupire, me redresse légèrement, déposant un baiser sur son front. « On y retourne quand tu seras prête. » Elle l’est, me l’assure. On se relève, faisant quelques pas, mais je m’arrête. « Ashe... J’ai pas l’intention de faire semblant. Avec Morgan. Je peux pas lui faire ça, et j’en ai pas envie. » Je suis horrible. Mais je pense à moi. Et elle a dit qu’elle m’admirait pour ça. « J’veux pas le cacher aux autres. J’ai besoin d’assumer. » J’espère qu’elle va comprendre. Vraiment. « Alors je te demande pardon d’avance. » Je suis désolé Ashley. Je suis tellement désolé. Mais je t’ai prévenu qu’il serait là. Et tu me connais. Je n’aurai pas fait semblant. Tu savais, en venant, comment ça allait se passer. Pardonne-moi de te faire encore un peu plus de mal. Je déglutis, et on reprend notre route. Silencieux. Abandonnant dans nos traces de pas ce qu’il reste de notre histoire d’amour.

-----------------------------------------

La chaleur du feu. Les rires. J’esquisse un sourire, ne serait-ce que pour rassurer ceux qui posent les yeux sur Ashley et moi. Et puis, il y a leurs regards à eux. Gautier. Cale. Ceux que je connais grâce à Ashley. Ceux qui tueraient pour son bonheur. Je passe devant Cale, poses mon regard dans le sien. Une seconde. Deux secondes. Je baisse les yeux. Avance. M’accroupis. Je saisi la nuque de Morgan, empoignant avec douceur ses cheveux, et dépose mes lèvres sur les siennes, fermant les yeux. Sans lui demander son avis. Parce-qu'alors là si on attend les états d'âme de mademoiselle on a pas fini. Un coup de langue, lent. Un seul. Et puis je me laisse tomber à côté de lui. Et parce-que l’atmosphère est digne d’une salle de cinéma devant le premier film d’horreur de l’Histoire, sans un mot, je saisi une bouteille de bière ouverte à côté de moi - probablement celle de Mo - et me laisse tomber allongé dans le sable, mes pieds décollant pour ratterir jambes pliées, espérant en faire sourire quelques uns, et je lève ma bouteille en l’air, bien haut, regardant le ciel.

« A la vôtre. »
Junnie Apple-Spring Ҩ 2013 - Modifié. CODE COULEUR : #2ABF92
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockLun 9 Déc 2013 - 18:20
F.U.N.

Cale arrive et un rire s'échappe de tes lèvres quand, en te faisant la bise pour te saluer, il glisse une allusion à la dernière fois que vous vous êtes retrouvés sur cette plage ; les paris de la fête de Jim t'avaient poussés à rouler un pelle à un quinzaine de garçons et Cale en faisait parti. « Non, j'ai eu assez de problème avec tes fangirls pour toute ma vie ! »

Tu lèves les yeux au ciel tandis qu'il continue à faire le tour des personnes présentes et tu reprends une gorgée de bières en continuant à papoter de tout et de rien avec Jessica, jusqu'à ce que tu entendes le mot tatouage légèrement plus loin et ne tournes la tête vers Sarah, écoutant la discussion à propos de celui-ci et tu ris à nouveau au commentaire du blond. « Aaah, non, me voilà démasquée ! Est-ce ma faute si tu es aussi bien foutu ? ». Oui, mais non, et vous savez aussi bien l'un que l'autre que ceci n'est que du cinéma, mais qu'est-ce que c'est drôle à jouer. Nemesis pose une question, Cale y répond et tu ne peux qu'approuver ce qu'il dit après tout. Tu te rappelle à cet instant que Cale est très proche d'Ashley et qu'il aurait pu en vouloir a Jim, surtout si la partie "Reed est un connard de première" des bruits qui courent était vraie. Tu l'observes avec un sourire amusé faire comme si tout ça lui était indifférent en faisant boire Sarah.

C'est un "OUESH" retentissant qui te fait détourner le regard de la scène pour voir une nouvelle tête blonde à qui tu adresse un grand sourire et un signe de la main du genre "Allez vieeeeens" parce que tu exiges qu'il vienne s'asseoir pas loin de toi. Et c'est le moment que choisissent Jim et Ashley pour revenir parmi vous et que ton cousin confirme devant tes yeux qu'au moins une partie des rumeurs est avérées, en embrassant Morgan.
Tu aurais pu en vouloir à ce dernier comme tu en avais voulu, de manière déraisonné aurait on pu dire honnêtement, à Ashley, mais ce n'était étrangement pas le cas. C'était surement en partie parce que Mo', tu le connaissais bien avant ce soir, avant même de traîner avec Jim. Sans doute aussi parce que tu avais vu les deux blonds jouer à se tourner autour, juste pour rire et que ça te paraissait presque naturel finalement, que tu avais toujours dit que tu ne partageais Jimmy qu'avec lui et que tu t'étais habituée depuis longtemps à partager le temps et l'attention de ton cousin avec Morgan, d'où le relâchement de ton côté possessif. Tu répond au toast de Jim avec un sourire avant de te pencher vers les deux garçon, un air désapprobateur au visage mais les yeux pétillants d'un amusement toujours aussi mal contenu. « Dites. Z'auriez pas l'impression d'avoir oublier de me prévenir d'un léger détail ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockLun 9 Déc 2013 - 22:03
JE POSTE LE RP DE LEVY PCK ELLE PEUT PAS LE POSTER ELLE.

Doucement, la bouche pâteuse, tu te tiras de ton lit en mode asticot, emportant toute ta couette avec toi. Il était midi passe, mais tu savais qu'une longue journée t'attendait, alors tu as accepte se sacrifier ton sommeil aussi sacre soit-il. Alors que tu parvins enfin a te dresser sur tes jambes, tu enfilas un jogging pour te rendre a la cafétéria. Tu avalas un brunch, et tu commença a te préparer pour une virée shopping. Oui, vous avez bien entendu, UNE VIREE SHOPPING. Car ce soir, il y a une fête. Et c'est une fête de Jim. Et il t'a invite plz. 

Comme par habitude, lors de soirée, tu choisis ta tenue au dernier moment, a moins qu'elle te demande une grande préparation. Pour toi, c'est le moment le plus propice pour avoir le plus d'inspiration possible. Catastrophique en dessin, mais douée dans le domaine de la créativité. Tu avais convaincu Lottie de t'accompagner, comme toujours. Premier magasin. Ton objectif est de trouver LA robe qu'il te faut. Ensuite tu broderas autour de cet élément principal. Lottie déniche une robe arc-en-ciel horriblement moche, faut le dire. Elle aurait pu être belle, si ce cote grand mère n’était pas présent. Vous éclatez de rire. Boutique suivant. Tu trouves un joli haut, que tu décide de prendre pour le quotidien. C'est au fond d'une boutique du style nian nian, que tu découvres LA perle. Quelques accessoires et tu rentres dans ta cabane, satisfaite.

La robe était d'un blanc innocent, pur. Toi, innocente ? La blague. Tu l'installa sur ton lit, et saisis un des rouge a lèvre carmin de Maryne. Après avoir inscrit sur le haut du vêtement un mémorable "FUCK YOU", tu observas l'ensemble, visiblement contente du résultat. La mousseline blanche de la jupe donnait ce cote angelot qui te plaisait bien, ces froufrou et dentelles totalement décalé. Le collier a pointes, les Dr Martens bordeaux vinrent casser d'autant plus cette image. Tu enfilas le tout, après t’être lavée une autre fois, te séchant les cheveux avec précaution, les attachant sur le cote,les laissant dégringoler sur ton épaule. Boucle d'oreille en deux pièces, avec la mini chaînette qui va bien. Mais il manquait quelque chose de plus. Ton regard se balada dans la pièce, et il se posa enfin sur le maquillage qui t'avait servi a costumier ta robe. Tu l'appliquas sur tes lèvres, te donnant un air provoquant. Sac noir a chaîne et te voila fin prête. QUI AURAIS CRU QUE TU POUVAIS ETRE SEXY ?

Manquait plus que le clou de la soirée. Tu courus jusqu’à la supérette du coin, porte monnaie en main. Tu allais finir par être a la bourre. Tu dévalisas le rayon entier de chantilly. Tu as d'abord cru que le vendeur allait te refuser l'achat d'une pareille cargaison, mais après un air de chien battu, il craqua. Il t'aida même a tout porter jusqu’à Prismver, vu qu'il fermait. Avec l'aide d'un prof qui te regarda d'un mauvais œil, tu mis le tout dans plusieurs sacs HYPER U.

Tu n'arrivas non sans peine jusqu’à la fête, qui avait déjà commence. MERDE. Tant pis, tu avanças doucement derrière lui, ouvrit la bombe (le petit clic du bouchon te fit sourire, pauvre idiote que tu es) et alors que tu aspergeais doucement la nuque de Jim tu dis :

《 Hello Jimmy-chou désolée du retaaard ~.》


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockSam 14 Déc 2013 - 23:30
 When all those shadows almost killed your light

Forget. Forgot. Forgotten.


Son cœur se fracasse dans sa poitrine. Elle se mordille la lèvre tandis qu’elle enfile son pantalon. Ses cheveux encore humide se colle dans son dos. Un T-shirt. Un pull. Des chaussettes et des chaussures. Elle se relève. Croise son reflet dans le miroir. Soupir. On dirait une morte vivante. Elle nage dans ses vêtements. Elle a les joues creuses et les yeux livides. Nouveau soupir. Dans la salle de bain, elle retourne les tiroirs à la recherche d’une trousse de maquillage et d’un antique rouge à lèvres. Quelque chose de léger mais d’assez coloré pour ne pas qu’ils aient l’impression qu’elle sorte tout droit de son tombeau. Le cœur lourd, elle serre les dents et fuit son propre regard. Claquement de porte. Elle disparait comme un courant d’air.

L’air froid lui mord les joues. Ses démons la poursuivent en riant. Mains enfoncées dans ses poches, elle accélère le pas. Oh, cela fait tellement longtemps qu’elle n’a pas mis les pieds dehors, autrement que pour aller en cours. Voilà tellement longtemps qu’elle n’avait pas eu de contact humain. Recevoir ce message de Jim lui avait électrisé tout le corps et elle le sentait encore alors que le goudron défilait sous ses yeux. La souffrance est encore vive, elle habite la moindre de ses cellules. Elle est tapie, fallacieuse, sournoise, attendant le meilleur moment pour lancer le processus qui conduira à son autodestruction. Frisson.

Peu à peu, une mélodie apaisante, mille fois écoutée. Le sombre asphalte cédait son territoire aux grains de sables. Et les rares poussières devinrent vallées. Au loin, des échos de rires, des éclats de voix. La brune s’arrête. Le sang tambourine dans ses tempes. Son estomac se serre douloureusement. Dans ses poches, ses mains se crispent. Elle ne s’en sent pas capable. Si fragile face aux regards, au mépris, aux jugements. Seule, au milieu de la plage, elle se mord la lèvre pour étouffer le sanglot qui tente de l’envahir. Jim. Elle songe à son sourire et elle se détend. Il est certainement là, déjà en train de faire le show. Tu lui as promis. Même si ce n’est que pour prendre de ces nouvelles, tu dois y aller. Inspiration. Les yeux brillants, elle avance. Les silhouettes se dessinent, les visages se devinent. Légère comme les embruns, comme l’ombre glissant sur un tableau, elle passe. Des regards se posent sur elle. Ses cheveux de jais s’agitent sauvagement au tempo des bourrages du vent. Elle a repéré sa cible et s’en approche comme un faucon fond sur le campagnol. Une démarche chaloupée, élégante, impérieuse. Et sur ses lèvres colorées, un sourire irrésistible.

Le blond ne l’a certainement pas vu arriver. Il semble d’ailleurs largement occupé, comme à chacune de ses fêtes en fin de compte. Pincement au cœur. Elle s’approche davantage, les joues rosies par la timidité. Des gens, quelques connaissances mais au final beaucoup d’inconnus. Ils étaient tous ensemble, portés par le même enthousiasme, les mêmes envies, la même essence vitale. Et à côté, dans l’ombre, Selwyn, la belle panthère qui se consume dans ses propres flammes. Ses prunelles sont d’ailleurs attirées par le spectacle du feu dévorant les buches. Une odeur. Brasier mordoré, ardent, destructeur qui lui brûle les rétines. Elle relève la tête, croise le regard de Jim. Et dans ses iris d’orage, la belle a réussi à emprisonner la rage et le tourment de ce feufolet dont les lueurs se mêlent à celle de ce chagrin inavoué. Contact. Frisson.

Son sourire tremble légèrement.


C’est si facile de le faire mentir.
Mais dans tes yeux farouches, le félin y est indompté.
Il a vu la liberté. Il ne peut pas tricher.
Ton regard ne peut pas tricher.
On pourrait s’y noyer.
The Morgan Prismverien ♥  - Modifié. COULEUR : #731B26
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 13:17

Everyday i'm drinking


« En retard, en retard, j'ai rendez-vous quelque part ! Je n'ai pas le temps de dire au revoir je suis en retard, en retard ! »
Tu te répétais inlassablement cette phrase depuis quelques minutes retournant l’entier contenu de ta garde-robe. C’était bien ta veine, tu ne savais pas quoi porter pour ce soir. Respirant un grand coup, tu te mordillas la lèvre en observant le carnage que tu avais effectué. Ton regard vrilla entre plusieurs vêtements puis tu te résignas finalement pour une robe beige aux épaules tombantes. Une fois avoir terminé de ranger le bordel régnant dans ta chambre, tu courras dans la salle de bain afin de te prendre une bonne douche. Tu te délectas des perles d’eaux chaudes qui glissaient sur ta peau tout en chantant. Et de nouveau, tu te mis à courir partout n’ayant pas vu les minutes qui passaient.

Cheveux bouclés, légèrement maquillée, vêtue de ton maillot de bain et par-dessus de ta robe, tu te chaussas de talons fermés assortis à ta robe, tu saisis ton sac et franchis le seuil de ta porte tout en scrutant le soleil qui déclinait à l’horizon. Durant le chemin, tu réfléchis à ce que tu pouvais ramener pour la soirée de Jimmy. Tu songeas à de l’alcool mais plusieurs personnes avaient dû opter pour ce cadeau. Tant pis. Tu te dirigeas vers un magasin achetant un pack de bières et plusieurs paquets de bonbons parce que les bonbons c’est cool, c’est sucré, c’est trop bien et puis… Oh merde ! T’es encore plus en retard que tu le croyais. Tu payes tes achats et accélère le pas jusque la plage que tu commences à distinguer en plissant les yeux. Tu distingues au loin une silhouette plutôt frêle. Selwyn ? Sûrement. De toute façon tu aurais la réponse d’ici quelques instants.

Tu te mordilles la lèvre. Tu as l’air d’être dans les dernières arrivées et tu n’aimais pas trop ça. Tu enlevas tes chaussures laissant ton pied se plongeait dans le sable et tu te dirigeas vers le groupe qui était déjà rassemblé. Pour une fois tu te sentais timide parce que tu ne connaissais pas tellement de monde au final mais bon, il fallait que tu assures. Sourire aux lèvres, tu adresses un salut général à tout le monde.

« Hello ! J’espère que j'suis pas trop en retard les gars ! J’ai pas trop géré mon timing là, désolée. »

Tu poses un peu plus loin ce que tu as ramené et tu vas à la rencontre de ce joyeux petit monde. Tu vas faire la bise à Jim le remerciant de t’avoir invité puis ton regard est attiré par une rouquine qui te semble familière. T’approchant un peu plus, tu constates que c’était Ashley. Pris d’un élan de folie, tu te jettes dans ses bras.

« AAAAAAAAAAAAAAASH ! OH MY GOD ! Mais t’es superbe comme ça et puis t’as un tatouage de fou ! »

Tu l’embrasses sur la joue, contente qu’elle ait l’air d’aller un peu mieux puis tu la laisses respirer allant ébouriffer les cheveux de Cale et saluant la brunette qui était à ses côtés. Sarah. Bref, tu souris et tu distingues du coin de l’œil Jessica qui avait l’air pas mal paumée. Tu irais lui parler un peu plus tard… Peut-être. Tu cillas un instant puis tu dégotas une bière. Cette soirée promettait d’être géniale et t'étais heureuse d'être là.

codage par palypsyla sur apple-spring - modifié


HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 15:26
nc

Jim Reed ou l’homme possédant un pouvoir de persuasion unique au monde.
On ne peut strictement pas décliner une de ses invitations, même en le voulant.
Et c’est ça qui m’énerve.


Il lui avait déjà donné un avant goût de qui serait présent à la soirée. Et rien que la présence de Morgan sera néfaste pour lui. Ça allait être agréable, tiens. Surtout depuis qu’il est au courant que les deux sortent ensemble - comment a-t-il pu lâcher Ashley pour un faible pareil ? -, ça allait promettre.

Et car monsieur était en train de se pomponner, il en avait oublié l’heure, et donc son retard. Enfin il n’avait pas oublié l’heure, loin de là, il voulait juste se préparer sans avoir à se dépêcher, et ce, quitte à arriver avec deux heures de retard.

Plage rimait forcément avec eau, et eau avec vêtements trempés, vêtements trempés avec rhume. Mais et alors ? Les maillots de bain, il s’en fichait. La texture était bizarre - raison de plus pour pas en mettre. Douce insouciance, cependant. C’est presque même de la naïveté. Mais après tout, il s’en ira une fois agacé, et il n’était même pas encore parti qu’il l’était déjà.

Et finalement, il quitte la cabane, se dirigeant lentement vers la plage. Un sourire narquois étire ses lèvres alors qu’il s’amuse à jongler avec la bouteille qu’il avait saisit. Si on le chercherait, il n’aurait même pas besoin d’utiliser sa magie, ce qu’il a dans les mains suffira amplement. Je sais même pas quel alcool j’ai pris. Juste ce qu’il me venait sous la main.

Les nuées causées par un éventuel feu se dissipent dans le ciel qui s’assombrissait peu à peu. Des voix, gerbantes. S’il aurait pu faire demi-tour, il l’aurait fait. Ses pas dans le sable l’attirent peu à peu au centre d’attention. Quelques regards se tournent vers lui. Son regard glisse sur chaque têtes présentes, leur accordant à toute un peu d’attention.

Légère analyse.
Personnes pouvant le foutre de mauvaise humeur…
Inéluctablement, Morgan. Il y avait Levy. Maryne. Jessica. Cale - il ne l’a jamais réellement connu, mais c’est sa tête de con qui le pousse à ne pas l’aimer. Crystal.
Presque la moitié des personnes présentes, en gros. Sérieusement Jim, pourquoi faut-il que tu invites les gens que je déteste le plus…?

Les autres étaient là pour rattraper le lot. Il fixe quelques instants Ashley - pas tellement surpris du changement radical qu’elle avait subit. Il la voyait régulièrement et dans tous les cas, c’était elle. … Même s’il la préférait autrement. Elle paraît trop mature, trop adulte. Et selon moi, ça lui convient franchement pas. Nemou et Betsabe la frigide de première -mais qui cuisine bien- étaient sortis de leur trous. Ça fait bizarre.

Sarah, Selwyn. Il perd son sourire. Je vois. Une avait l’air… festive. L’autre… Perdue ? Il pourra sans doute profiter de la soirée pour avoir une discussion avec l’une d’elles.

Il s’approche du feu où rodait une grande partie des gens présents, déposant la bouteille à côté de Jim. Sourire. Pas un mot, juste un regard qui se voulait être complice. Et es pupilles se déposent un instant sur Morgan, à côté de lui, alors qu’il s’éloigne, se laissant par la suite tomber sur le sable.

Ils m’agacent déjà.



codage par Palypsyla sur APPLE SPRING - modifié
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockLun 16 Déc 2013 - 21:25



Et ça continue de se rameuter comme des zombies autour d’un bon steak tartare. Jim avait dit petit comité – mais le connaissant c’était sûr que ça n’allait pas être si petit que ça. Il essaie de compenser la taille de son oiseau comme il peut, que voulez vous - mes blagues sont mesquines je sais.

Mon Canard commence à raconter ses conneries et je l’écoute d’une oreille distraite, tout sourire, me concentrant sur l’afflux d’invités. Némesis. Le surveillant me jette un regard emprunt d’une faible inquiétude et je lui rends un petit sourire, calmant les soucis qui tressautent tout au fond de moi. Tout va bien, je vais bien. La question de sa présence ici me passe par l’esprit, et je fais soudain le lien entre Nem et la cuisinière aux tacos magiques. Oh. C’est vrai que …  Ooooh je vois.  Mon sourire se transforme en grimace taquine et je lui lance une oeillade très peu discrète en direction de la caliente cuisinère.

Jim et Ashley reviennent, et au même moment Morgan fait son apparition. Pour la première fois, je suis bien contente d’être juste spectatrice de ce genre de situation – même si je comprends un peu dans quel bourbier de sentiments ils doivent se trouver. Je jette un regard condescendant à la rouquine  alors que Jim va rouler une grosse galoche à son petit ami tout frais.  Il abuse là, il abuse carrément. Note mentale à moi-même : allez faire un calîn à Ashley parce qu’elle le mérite. Mâles stupides.

Gorgée de vodka.

Mais bon après tout ils font ce qu’ils veulent c’est pas mes problèmes – je suis loin des problèmes regardez comme je suis bien lalalalalala ♪ SQKDKD. Je manque de m’étouffer (encore ?) alors que mon pokemon indigne bien au chaud entre mes jambes lève mon verre pour me faire boire. Je lui pince un bout de gras sous ses côtes en guise de représailles. Il sait ce que ça veut dire. Il me refait ça, je le chatouille jusqu’à ce que mort s’en suive. Vilain canard, vilain.

Toast au nom du célibat ? Toast au nom du bordel oui. Pas une seule des personnes ici présentes n’a une vie sentimentale normale. Il faut dire que ça respire pas la banalité ici. Je porte le toast quand même de bon cœur.  On est là pour tout oublier.

Tout oublier. Tout oubli- oh putain ta gueule Sarah, tu crains à te répéter 10 fois la même chose pour essayer de t’en convaincre. Et alors que tout se passe bien, et alors que tout est parfaitement confiné au fond de ta poitrine – under control -  ils arrivent.

Les problèmes. Les problèmes viennent à trois.

Selwyn, dont la peine et la douleur sont palpables, et dont la simple vue me transperce le cœur.  Perdue, brisée, elle erre sans trouver vraiment sa place. Une boule se forme dans ma gorge, et j’appelle de l’air. Next. Crystal, qui me sourit et m’ignore, laissant dans ma bouche un goût amer. Quoi de plus charmant que de croiser la fille qui couche avec votre mec ? Bon, d’accord, Marwin n’est pas officiellement mon petit ami mais quand même, j’ai un peu les mains qui me démangent. Spasme dans mon abdomen. Next.  Voilà le Prince qui arrive d’un pas nonchalant, et nos yeux se croisent en un instant. Je reste égale, souriante. Mais je sais qu’il peut plonger dans la fatigue de mes yeux.
Et dire que je me plaignais tout à l’heure parce que cette soirée avait quelque chose de carrément maladroit et gêné. J’avais gagné le gros lot. Néanmoins, je m’oblige à rester ouverte et agréable ; j’ai toujours su gérer ce genre de situation, alcool aide.

N’empêche. Je ne sais pas pourquoi Jim m’avait invitée – il m’avait vendu ça comme un moyen d’évacuer toutes mes angoisses. Salaud d’arnaqueur. Je lance un regard meurtrier à Jim, et prie pour qu’il lui arrive quelque chose de mal – un petit peu quoi .

Et mes prières s’exaucent. Ô joie, ô délivrance que de voir le mécheux se faire recouvrir la tête de chantilly par une gamine sortie de l’ombre. Que je ne connais pas, mais que j’aime déjà. J’explose de rire à la vue du spectacle, et pose mes coudes sur la tête du blondin entre mes bras (oui ça fait beaucoup de blonds ce soit ils se sont regroupés en secte ou quoi ?) – lançant à la cantonnade.

« Et bien, maintenant que tout le monde est arrivé » - j’espère –  « La fête peut enfin commencer ! Qu’est ce que le Roi de la soirée a à nous proposer ? »

Allons-y mes petits. Il est l’heure de commencer les festivités.

HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockLun 16 Déc 2013 - 22:21
Come on and sing na. Na na na na !

[Même topo qu'avec Jim, descendez jusqu'aux traits si vous avez la flemme de lire l’aparté ♥]

Tu sais que c'est pas bien, que t'aurais dû te taire à l'instant même où tu as prit la parole. Parce que voir Jim dans cet état, aussi chamboulé par ce discours ô combien sentimental que tu lui tiens ça te fait mal au coeur à toi aussi, bien plus que c'que t'es entrain de lui avouer. Tu l'aimes encore. C'est un fait. Et tu l'aimerais aussi longtemps que ton coeur le voudra. T'es pas du genre à avoir une quelconque emprise sur tout ça, t'as jamais su détester quelqu'un ou pleurer sur commande, c'est comme ça. Y a des gens des fois, qui ont cette mentalité un peu naïve et qu'on ne comprend pas. Son regard, l'expression de son visage, son esprit... Tout en dit long sur ce qu'il pense de tout ça. Il est perdu, totalement à l'ouest, largué on ne sait où en pleine mer, mais son choix est fait. Il t'aime toujours lui aussi, pas de la même façon cependant. Tu sens ses bras autour de toi, il t'enlace doucement, tu fermes les yeux. Qu'ils sont protecteurs ses bras, que tu es bien dans ses bras. Profite Ashley, car après tu ne pourras plus jamais y goûter. Après ses bras que tu aimes tant ne seront que pour Morgan, et toi ? Tu crèveras de ne plus pouvoir les avoir.

... Pardon.

Ne dis rien. Regrette juste de le voir s'éloigner, laisse ton coeur exploser lorsqu'il pose son front contre le tien et regarde-le se briser tandis qu'il s'en va de nouveau. C'est terminé.

On y retourne quand tu seras prête.
... Je suis prête, on peut y aller... C'est bon.

Mensonge. Tu n'es pas prête et tu ne le seras jamais. Vous vous redressez. Le regard un peu perdu dans le vide, posé sur son dos, tu le suis, quelques pas. Quelques longs pas avant qu'il ne s'arrête, sans se retourner. Tu as raison, ne te retourner pas, Jim. Ça vaut mieux. Oui ça vaut mieux pour tout le monde. Ashe... J’ai pas l’intention de faire semblant. Avec Morgan. Je peux pas lui faire ça, et j’en ai pas envie. Tu encaisses sans un mot. Bizarrement, cette phrase te dit quelque chose. Bizarrement, tout est flou. Mais bizarrement, ça ne fait pas aussi mal que ce à quoi tu t'attendais. Pas aussi mal que cette vision que tu as d'eux, s'embrassant devant toi à la piscine. Tu baisses la tête. J’veux pas le cacher aux autres. J’ai besoin d’assumer. Tes poings se serrent. Bizarrement, tu crois t'évanouir. Bizarrement la douleur revient au galop, ces mots... Ils sont ceux qui te détruisent lentement, ceux que tu détestes. Assumer. Assumer bien plus qu'aimer. Tu hais ce mot. Assumer. Mais qu'est-ce que ça veut dire au fond ?

Alors je te demande pardon d’avance.

Tu tressaillis. Jim qui te demande pardon. Jim qui s'excuse en avance. Jim qui sait qu'il va te faire souffrir et qui cherche à être pardonné. C'est définitivement terminé, vous deux. Ta main se porte rapidement à ton visage et tu essuies d'un geste brusque ces larmes qui montent. Tu ne pleureras pas non. Pourquoi pleurer ? Parce que tu es faible, il n'y a que les faibles qui pleurent. C'est pas ce qu'elle t'a dit, Levy ?

T'es une merde. Et tu chiales toutes les nuits de ce que tu es.

Frisson.
----------------------------------------------
Debout, ton regard se pose sur les personnes présentes, t'as pas fait attention à tout ce monde arrivé quand tu discutais avec Jim. Si seulement t'avais eu un peu plus de joie, t'aurais sauté dans les bras de Cale, t'aurais bredouillé quelques mots à Nemesis et dit à Jess' que sa nouvelle coupe lui allait très bien. T'aurais squatté les bras de James une seconde avant de lui poker les joues, tu serais allée saluer d'une claque dans le dos le petit nouveau, puis t'aurais balancé une grimace à Maryne, parce que Maryne. Et t'aurais sourit à Morgan aussi, parce qu'il a l'air tellement paumé là. Idiot.

Tu trembles. Pas parce qu'il fait froid, pas parce que la nuit tombe et que le vent se lève. Tu trembles parce qu'ils s'embrassent. Devant toi. Comme ça. Nouveau message de Jim pour te demander de lâcher l'affaire. Torture amère. Il le lâche enfin, se pose près de lui. Toi tu vas t'assoir sur les jambes de Gautier, t'es pas d'humeur à sourire, mais ça t'empêche pas de porter un toast. Ça t'empêche pas de saisir un pot de glace et une cuillère en plastique pour imiter le blond. T'aurais dû prendre de l'eau, et une guitare. Parce tu veux chanter. T'as besoin de chanter. Meilleur remède que l'alcool pour oublier. Tu ne boiras pas ce soir, ou très peu. Mais peut-être chanteras-tu as tes camarades quelques douces mélodies qui, à toi et en toute bonne égoïste que tu es, te permettront d'oublier. Peut-être.

Tu portes la cuillère à ta bouche, esquissant un sourire très léger au contact de ce goût chocolat vanillé sur ta langue. Rien ne sera jamais meilleur que ça. C'est ce moment où tu trouves la paix qu'elle choisit pour faire son entrée. Fourbe, idiote, comme toujours. Complètement débile. Levy et sa bombe de chantilly, Levy qui asperge Jim de chantilly. Levy qui est folle amoureuse de Jim. Et Jim qui ne le sait pas. Tu n'aimes pas cette fille, t'aurais pu l'apprécier si elle ne t'avait pas traité comme une merde, aveuglée par la jalousie. Un soupir, long. Tu veux partir. Manquait plus qu'elle... Murmure. Non mais matez-moi ces vêtements.. Espèce de prostituée. Dans les éclats de rire, vient ensuite la tendre Selwyn, ou Selwyn la dépressive. Elle semblait encore plus triste et brisée que toi, t'espère en silence ne jamais arriver jusque là.

AAAAAAAAAAAAAAASH ! OH MY GOD ! Mais t’es superbe comme ça et puis t’as un tatouage de fou !

Tu sors de tes pensées réceptionnant la jolie Crystal dans tes bras. Hm. Tu connais pas cette folle. Enfin si, mais faisons comme-ci. Tu peux pas t'empêcher de sourire pour la rassurer, oui tu vas bien, tu crois. T'as juste pas très envie de parler, t'es encore un peu chamboulée par tout ça. Un peu beaucoup en fait, et. Ça te coupe un peu l'envie de t'amuser, mais c'est pas comme-ci la Terre allait s'arrêter de tourner pour toi Ashley. La vie continue et la voici déjà partie saluer Cale et Sarah. Nouvelle cuillère de glace, t'en propose une à Gautier aussi, après t'être excusée de l'avoir écrasé quand Crys' t'as sautée dessus. Portant tes iris sur le dernier arrivant, tu constates qu'il s'agit d'Anshu. Anshu qui se pointait à une fête de Jim ? C'était pas aussi rare que ça en avait l'air. Tu l'observes quelques secondes écoutant Sarah d'une oreille, ravie de pouvoir enfin débuter cette magnifique soirée. Magnifique, vraiment ?



HRP // J'avance pas non plus, pardon. T'en fais pas Sarah c'pas bien grave, t'as juste inversé l'arrivée de Levy et celles de Selwyn, Crystal et Anshu *sort* ♥ Et donc après réflexion j'ai pensé que poster à la suite serait mieux que d'éditer mon poste .. .w. Jim tu pourras le supp' s'il te plaît ? ♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clockMar 17 Déc 2013 - 0:03

Juste un peu de vodka

Et je marche marche marche, c'est ma façon d'tomber. Parce que oui - j'ai eu l'excellente idée de me prendre le pied dans le sable et je m'étale par terre comme une merde. VIE 1 - 0 MOI. La soirée commence trop bien. Hairflip. IL NE S'EST ABSOLUMENT RIEN PASSE. Je regarde autour, personne n'a rien vu, tant mieux, première direction, LA BOUFFE. Je m'avance vers les tables en mode conquérant, la tête levée genre personne ne me détournera de mon but (OLIVE ET T-/BUS/) mais en même temps j'ai pas trop le choix parce que je suis le plus petit. OHERJKODGQKS. VIE 2 - 0 MOI. Je prends le plus gros verre que je puisse trouver et j'y remplis un peu de chaque bouteille avant de m'asseoir tranquillement dans un coin, je m'apprête à faire une blague mais je me rends compte que j'ai personne à qui parler. VIE 3 - 0 MOI.

C'était sans compter l'attaque virile de Sarah. On aurait dit les araignées dans Alien, genre elles se collent contre vous et ensuite vous pouvez plus la retirer. Heureusement un alien roux pwalu n'allait pas sortir en me déchiquetant le bide - déjà que les présumés parents étaient des cas, imaginez le rejeton. Je lui souris, lui rends son câlin alors qu'elle s'éloigne en laissant un cheminement de pwals derrière elle. Je rigole bien sûr, ar ar ar. Toujours est-il que je suis en mode Rémi.

Et Ashley arrive pour me sauver la vie, elle vient de parler avec Jim... peut-être parlaient-ils de jim. OK MA GUEULE. (Non mais ils font de la danse aussi.....) (C'est pas ma faute je le jure.) Elle s'assoit sur mes jambes, je l'accueille avec un sourire quand soudainement mon corps se rétrécit d'environ 6439530%, QUI A EU L'EXCELLENTE IDÉE DE SAUTER SUR ASHLEY ? Je reprends ma respiration et avale la cuillère de glace qu'elle me tend, j'ai cru que j'étais mort pour de bon.

- OMG MERCI JE VIS.

Non je vous jure quand vous prenez deux nanas sur la figure dont une qui fait presque deux mètres vous voyez votre vie défiler devant vos yeux. Enfin pas moi parce que j'en ai pas mais c'est une façon de parler OK. Regard bref aux alentours et je remarque que ce la géante assise sur mes genoux me cachait jusque là. La vérité. L'illumination. Le secret de la coiffure.

- OMG JIM

Oui j'ai gueulé comme un gros porc sans me rendre compte que j'ai gâché le baiser langoureux blablablablabla. PAS MA FAUTE. Certains gens ont des soucis. Mentaux. J'en fais parti, ET ALORS ? C'est pas facile tous les jours ok. 47 minutes pour me brosser les dents. Vous connaissez cette souffrance ? Bref ta gueule je continue.

- Ah ok c'est pour ça la mèche rose.

Un mec. Ok chacun ses goûts. Je regarde vite fait le partenaire et... Morgan. Le choc. Je plisse les yeux. C'est ça que Ashley fixe depuis tout à l'heure. Tout sex plique. J'observe mieux. Ah ok, elle veut le dernier gâteau au chocolat juste derrière eux. J'vais lui chercher. Je commence à me lever et vois Anshu passer - au début je crois que c'est une nana mais en fait non. Puis je re-regarde Morgan. Et là. Tout devient clair.
Plus tard je ferai détective. En fait Morgan a commencé à kiffer Anshu avant de se rendre compte que c'était un mec. Jim croyant la même chose l'a aussi dragué et au final Anshu, ero sensei qu'il est, les a piégés en filant une perruque à Jim et les deux se sont embrassés. Et depuis la perruque rose a laissé une marque à Jim et pour masquer son crime Anshu s'est teint les cheveux. Oui parce que les égyptiens ont pas les cheveux longs noirs , ils ont une cruche d'eau marron sur la tête c'est bien connu. Et donc ensuite Morgan a fait croire qu'il était un travesti et était en réalité Paris H... Ouais non Clara Morgane, ça explique le nom, et Jim a le béguin.

OMG JE SAIS TOUT.
Je devrais lui dire un jour. Je me lève avec précaution, vais chercher le gâteau et le donne à Ashley avec un sourire genre "tu vois bb j'ai tout deviné" alors qu'en fait non. Je me dirige donc vers la catégorie la plus intéressante, à savoir l'alcool, quand... AAAAAAAAAH OMG NEMESIS !!! Panique. OMG. Merde. P*tgozrkds de sa m*gzdsofkz la p*grzdsoqfk ! IL A VU LE SCOOTER. JE VAIS MOURIR. JE VAIS PRENDRE 358349023 HEURES.

- MONSIEUR O'CONNOR JE VOUS JURE LE SCOOTER C’ÉTAIT PAS MON IDÉE C'EST CALE IL M'A FORCE IL DÉTIENT PARKY MON LÉZAAAAAAAAARD

Maintenant espérez juste que Betsabe a glissé un peu de calmant dans la bouffe.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 2 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !
» Pour se réchauffer, petite chanson de La Réunion...
» Histoires sympas pour ce réchauffer...
» Au coin du feu [Privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: