» prédéfinis

» mini news
15.06 N'importe quel adulte peut maintenant avoir en filleul un élève de D ou E.

07.05 Prismver a 6 ans ! Le temps file ♥
» intrigue

» rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Ne jamais déranger une pirate en pleine activité ♦️ Ashley Mera

Ballon prisonnier ♦️ Amélie Langevin

Drinking 'til we all get sick ♦️ Cattleya A. Taylor

Sunday Afternoons ♦️ Alice K. Andel

ajouter le mien ?
» à l'honneur

Amélie Langevin
www.

» infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL







Partagez | 
 


 Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Message Dans Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Mer 1 Jan 2014 - 1:15
avatar
Invité
Invité





« Red. »

Ouvert à tous
RP CONTINU

Le must du must. Des ordi portables, des fauteuils en guise de chaises, un mini-bar, un tableau tactile, une salle de cours superbe, une vue magnifique... Que demander de plus ? La classe A est incontestablement la meilleure classe de l'Académie, mais également la classe la plus gâtée, grâce à l'acharnement de Prudence, la déléguée.

Sourire goguenard. Vautré dans l’un des fauteuils (parce-que oui, les A ont des fauteuils en guise de chaises), les pieds croisés sur la table, les mains derrière la nuque, il observe ses camarades. La plupart sont en E, mais pas tous. Ils écrivent des conneries sur le tableau tactile, d’autres fouillent le mini-bar, certains collent des post-its insultants sur les murs... Rien de dégradant, ils ne cassent rien, mais oui, ils fouttent le bordel. Merde, les A ont un mini-bar dans leur salle quoi ! Heath réclame une bière a qui a la tête dans le frigo, et la reçoit quelques secondes après. La décapsulant sur le bord de sa table, il porte le goulot à ses lèvres, éclatant de rire en lisant une phrase que quelqu’un a écrit sur le tableau tactile.

Hé bah, en lançant l’idée, il pensait pas en arriver là... En pleine nuit, dans la salle des A, en train de fouttre le bordel... Taquin, il s’amuse de ce que les autres font - lui a la flemme de s’y mettre. Et puis, au fond, ça ne l'intéresse pas plus que ça... Ca a beau être son idée, c’était surtout histoire de délirer, au fond, il en a rien à faire des A. Bon, en général - souvent - ils lui tapent sur les nerfs, mais ce petit acte nocturne n’est pas méchant. Oh oui, il y aura sûrement des retombées... Mais bon, après tout, ne sommes nous pas en pleine guerre des classes ?


Code de Morgan, modifié. Couleur Heath : #808D75


Dernière édition par Heath D. Ackland le Mer 1 Jan 2014 - 22:47, édité 1 fois
Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Mer 1 Jan 2014 - 1:37
avatar
Invité
Invité





Red
feat : all
RP Continu
Ah, quel ennui. Tout en soupirant longuement, Céleste se promenait dans les couloirs dans un pesant silence. Quelle idée d'instaurer un couvre feu aussi strict.. Mais que cela était assez reposant, la jeune femme n'avait ni devoirs à faire, ni l'envie de dormir. Errant dans les couloirs des A dans l'espoir d'y trouver un moyen de distraction, la rousse était attentive au moindre bruit, au moindre mouvement. Si bien que cette dernière pu ouïr quelques rires, provenant d'une salle de classe. Suivant la source du bruit, la demoiselle demeura perplexe lorsqu'elle découvrit le bordel qu'avait pu mettre un groupe d'étudiants : quelques insultes étaient inscrites sur les murs, d'autres sur le tableau tactile, tandis que certains s'amusaient à vider un mini-bar.

Toisant rapidement les quelques élèves révolutionnaires, l'italienne reconnu l'un d'eux. Il s'agissait de Heath, les deux adolescents avaient sympathisé lors d'une soirée, et avait gardé contact. Celle-ci le salua, d'un petit sourire, avant de prendre place sur l'un des fauteuils. Wah ! Ils étaient plutôt confortables... Les A étaient encore plus privilégiés qu'elle ne le pensait. La situation amusait plutôt la rousse, bien qu'elle ne prenait pas part à la guerre des classes. C'était stupide après tout. La damoiselle demanda une bière à son tour, et la descendit assez rapidement, sans détacher son regard de Heath. A vrai dire, la donzelle ne savait pas vraiment quoi lui dire... Céleste se contenta donc d'observer les autres pensionnaires, tout en pensant aux retombées.
H.S : SI TU VEUX RAJOUTER QUELQUE CHOSE
Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Jeu 2 Jan 2014 - 3:24
avatar
Invité
Invité



yolo styyyle bitcheeez w/

tout le monde

notes: we gonna have fun
Smacking chicks and licking faces Snugging ladies slapping boys


Rituel minutieux pour mettre en route sa session gaming. Elle commence par allumer son ordinateur monstrueusement énorme et suréquipé installé sur une table basse dans sa chambre. Son territoire. Quiconque s’approche se fait littéralement DÉFONCER LA GUEULE. Même ses roommates osent pas franchir le périmètre de sécurité, si ils veulent mater du pr0n en full HD c’est pas sur son ordi, NO WAY. Elle vérifie les branchements, les piles de la souris pour éviter de tomber en panne pendant un raid, check les connections internet pour être sûre qu’elle monopolise un MAX de bande passante histoire d’avoir la MEILLEURE connexion. Casque Razer Kraken pro vert sur les oreilles, Lenzo s’assoit en tailleur sur son coussin taille XXL pour un max de confort. EA SPORT TSEUNEUGAMEE PEGI + 18 READY FOR BATTLE TOUT ÇA.

Il est marqué “hors ligne”.

- C’est pas normal.
Elle reload sa connexion. Au cas où. On sait jamais.
Toujours aussi peu en ligne.
- C’est. Pas. NORMAL

Panique. Comme toujours lorsqu’un situation dérive un peu trop de son habituelle routine, Lenzo angoisse, son pouvoir la dépasse, là tout de suite elle a envie de chialer comme une gamine de 8 ans qui fait son caprice. Nan, nan, du calme Lenzo, ça va aller, reprend toi, t’es une grande fille, tu vas pas laisser ce foutu don te dominer, pas vrai ? Ça lui passe, elle tente de réfléchir, chose rare ladies and gentlemen. Si il est marqué hors-ligne, il n’est pas devant son ordinateur. Si il n’est pas sur son ordinateur il n’est pas dans sa chambre, parce que c’est logique, si un geek reste dans sa chambre, c’est pour geeker, pas pour lire Closer. Quand il n’est pas dans sa chambre soit il est en cours, soit il zone. Vu l’heure il est probablement pas en cours, donc il zone. Et comme on a pas le droit de sortir du bahut après le couvre-feu, il zone PAS LOIN.
Et c’est le déclic. Elle pensait qu’il plaisantait lorsqu’il avait lancé cette idée en classe des E tout à l’heure. Rendez vous chez les A pour foutre le bordel. Il était sérieux. Genius Lenzo strikes again.

Elle enlève rageusement son casque et se lève, furieuse de s’être fait posée un lapin sur WoW, parce que merde ce soir elle devait lui foutre une raclée avec sa team EN. LIVE. Alors elle va aller lui faire son caprice. EN. LIVE. MOTHER. FUCKER. Y a pas de raison. Elle se fringue en vitesse, chope un leggins noir et un super gros pull en laine bleue, qui lui arrive presque aux genoux, avec des bottines de la même couleur. Elle aime pas mettre de chaussures, on lui demanderait son avis elle irait en cours pieds nus. Mais ça s’fait pas…

Lenzo quitte son cabanon, elle a pas le droit alors elle tente de le faire furtivement like a ninja. Elle trace, fait la route jusqu’au bâtiment principal, quatrième étage, deuxième porte à gauche, porte qu’elle ouvre à la volée. Elle le voit, affalé sur son fauteuil à jouer au boss daddy. Elle le pointe du doigt, comme Phoenix qui gueule OBJECTION dans Phoenix Wright.

- Heath Dean Ackland !!

Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Jeu 2 Jan 2014 - 18:39
avatar
Invité
Invité





« Red. »

Ouvert à tous
RP CONTINU
Une silhouette se dessine sur le pas de la porte, Heath tourne le regard dessus; on sait jamais qui peut arriver. Il hausse les sourcils, étonné de voir la jeune fille ici. Céleste... Quelques images lui reviennent en tête. Leurs baisers. Son corps sous lui Son visage rougissant. Ses lèvres mordillées. Ses gémissements. C’était il y a quelques longs mois désormais. Il lui sourit doucement, puis détourne le regard, reportant son attention sur ses camarades. Il discute avec certains, rit aux imbécillités d’autres. Descendant tranquillement sa bière, il finit par laisser tomber sa tête en arrière, appuyée sur le fauteuil. Il glisse sa main dans sa poche, porte son portable - Android pls - sous son nez pour regarder l’heure. A cet instant, la porte s’ouvre avec force, il sursaute, son coeur faisant un genre d'ascenseur émotionnel en voyant Lenzo. Il lève les mains, tenant toujours son téléphone, en signe d’innocence.

« J’ai dis minuit salle A, il est minuit j’suis en salle A ! » Il tourne légèrement la tête, sourcils haussés, en mode ET OUAIS. « En plus j’ai mis un message sur mon stream pour dire que je jouais pas cette nuit. Stay tuned, noob. »

Il range son téléphone, fermant les yeux en secouant la tête. Elle va même pas check son stream quoi. Indignation. Il se lève finalement, soupirant. Il s’approche de Lenzo, marchant un peu comme un cow-boy, adressant un sourire à Céleste en passant devant elle. Il se plante face à Lenzo, pose son regard sur elle et se penche en avant, glissant ses lèvres près de son oreille.

« Mon mate est enrhumé. J’voulais pas prendre le risque que tu me batte juste parce-que ton mate est en meilleur forme que le mien. » Regard narquois, il jette sa bouteille vide dans la poubelle juste à côté d’elle.
Code de Morgan, modifié. Couleur Heath : #808D75
Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Jeu 2 Jan 2014 - 19:35
avatar
Invité
Invité





Désordre

La nuit. Oui. C'était une nuit bien fraîche, bien calme, où tes colocataires dormaient paisiblement alors que tu révisais encore et encore. L'un des esprits que tu dirigeais tenait une lampe de poche, pour éclairer ton livre, tandis qu'un autre tournait les pages lorsque tu le lui demandais. Il fallait dire que ce don te facilitait énormément la vie, il était loin d'être puissant, mais tu savais comment il pouvait t'être utile. La seule chose qui te restait à faire était de lire ce qui était écrit, et rien de plus. Cela te suffisait amplement.

Tu avais fini avec cette matière, et tu t'apprêtais à réviser avec un autre livre – tu avais prévu de passer la nuit à lire, tu parvenais à tenir une nuit sans sommeil de temps en temps. Comme tu adorais te servir de ta faculté magique, tu demandas à un spectre de te le donner – tu n’allais pas te lever rien que pour cette raison; mais lorsque l'esprit revint sans rien, tu te rendis compte que tu avais oublié cet ouvrage en classe. Soupir. Tu te levas pour enfiler ta tenue habituelle - celle qui sortait de l'ordinaire, mettre ton chapeau, prendre ta baguette; puis tu sortis des dortoirs avec l'objectif de récupérer ce que tu voulais.

Plus tu avançais en direction de ta salle de classe, plus tu entendais des rires venants de celle-ci. Arrivée proche de celle-ci, tu vis Lenzo arriver en furie en hurlant un nom que tu ne connaissais pas. Que se passait-il dans ta classe, à la fin ? Aucune idée, mais cela devenait de plus en plus curieux. Tu t'approchas de la fille aux cheveux bleus, dans l'espoir de connaître la réponse.

▬ Lenzo, que se passe-t-il ? lui demandas-tu gentiment.

A peine venais-tu de poser cette question que tu tournas la tête vers la salle ouverte. Des jeunes élèves étaient en train de semer le désordre dans la pièce, en écrivant des insultes sur le tableau, en vidant le mini-bar, en profitant des fauteuils. Tu n'avais pas vraiment besoin de réfléchir pour comprendre qu'il s'agissait d'élèves d'autres classes qui avaient simplement l'intention d'embêter les membres du rang A. Des E. Évidemment. Même si tu n'avais rien contre eux, manquer de respect envers les efforts qu'avait faits ta déléguée, Prudence, ne te plaisait absolument pas. L’un des E, qui était assis sur le fauteuil, se lève et se dirige vers Lenzo pour lui susurrer un mot à l’oreille. Peut-être qu’il pourrait te répondre.

▬ Puis-je savoir ce qui vous a poussé à dévaster notre salle de classe ? questionnas-tu, d’une voix assez sèche.


(c) Ethylen/Ether Cohen codage pour Shen don't copy

Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Jeu 2 Jan 2014 - 20:42
avatar
Invité
Invité





Cabane 26 ; 23h

Personne. Tu es la seule dans la cabane. Les autres doivent être surement en soirée et toi t’es là, dans ton lit à te faire chier. Et dire que si tu étais encore aux USA, tu serais en train d’essayer de te bourrer la gueule avec une bande de pote.  C’est sans doute à cause du décalage horaire. Pourtant, tu n’es pas vraiment fatigué. Tu n’arrives d’ailleurs pas à dormir. Coucher sous une couverture, tu as ton ordinateur portable –en train de jouer un film d’action que tu aimes tant– pendant que tu te goinfres de chips saveur sel et poivre avec une cannette de soda sur ta table de nuit. Ce film tu as du le voir une bonne vingtaine de fois et tu ne t’en lasse pas. Mais là, tu aimerais faire autre chose que de regarder un film toute la soirée alors que tes colocataires sont tous en train de s’amuser. Tu réfléchis. L’un d’entre eux –si tu te rappelles bien– n’avait pas parlé de fête, mais plutôt d’une baston. Enfin, tu n’avais pas vraiment écouté vu que tu étais occupée à ranger. Tu refermes ton ordinateur et tu ranges tes chips dans une grande boîte que tu caches en dessous de ton lit, ainsi que d’autres boîtes remplis de bonbons et chocolat blanc. Tu as même un pot XXL de Nutella avec une cuillère. De quoi t’occuper quand tu t’ennuis, quoi. Tu finis ta canette de soda et tu essaie de la jeter –depuis ton lit– dans la poubelle. Raté, tu as mal visé, comme d’habitude.


Tu te lèves et tu vas prendre des vêtements dans ton armoire. Slim en tissu de jeans, un pull-over blanc un peu trop large et quelques bracelets qui pendent à ton bras droit. Pour tes cheveux, tu fais vite un chignon qui ne ressemble pas à grand-chose, mais tu trouves ça tellement beau. Tu entres vites tes pieds dans les premières baskets que tu trouves et tu enfiles une veste en cuir sur tes épaules. Dans tes poches, tu fous ton Ipod, ton paquet de Marlboro presque vide, ta petite boîte de cigare à la vanille, ton briquet bleu et tes clés.  Tu sors de ta cabane et tu marches en direction de l’école, sans te faire choper.

Une fois dans les couloirs de l’école –sans s’avoir fait choper s’il vous plait ! – Tu sors ton Ipod de ta poche et une cigarette que tu allumes. Tu écoutes un peu  de rock en mettant le volume assez bas pour pouvoir toujours entendre s’il y aurait quelqu’un. Tu montes les étages afin d’essayer de te faufiler au 5ème, il parait que c’est un endroit magnifique. Au 3ème, tu commences à entendre du bruit, mais tu remarques qu’il vient de loin donc tu ne fais pas trop attention. Par contre, plus tu marches vers le 4ème et plus le bruit devient fort. Tu ouvres une fenêtre pour y jeter ta clope et tu éteints ton Ipod que tu ranges dans ta veste. Plus tu avances et plus les bruits ressemblent à … Des voix. Et d’après elles, ce n’était pas des profs mais des élèves. Tu souris. Tu n’es donc pas la seule à sortir après le couvre-feu.   Tu avances toujours aussi lentement, les mains dans les poches.  Tu t’avances juste devant la porte et tu vois plusieurs élèves dans la salle, avec des insultes un peu partout ou d’autres en train de se saouler au minibar. Tu remarques qu’il y a également ton colocataire de chambre, Heath. Tu t’avances jusqu’à ce qu’une gamine aux cheveux vert –Un très mauvais goût à tes yeux – commence à lever la voix. Bon, c’est une A, à ce que tu comprends. Tu t’avances dans la pièce et tu déposes ta main sur son épaule en lui faisant un bête sourire.

Ne t’inquiète pas petite, les grands veulent juste un peu s’amuser. Je pense pas qu’on fera trop de connerie, donc tu peux aller te rendormir calmement.

Oh tu ne voulais pas être méchante. Mais tu ne vois pas pourquoi elle commence à s’énerver la gamine, ils n’ont –encore – rien fait de mal. Tu marches calmement jusque ton coloc’ et tu lui fais un grand sourire.

Je ne m’attendais pas à te voir ici. –Tu regardes sa bière. – Tu m’en sers une, s’il te plait ? –Tu lui souris en lui faisant un petit clin d’œil. –


 Code couleur de Kim ▸ #87CEFA

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Dim 5 Jan 2014 - 3:27
avatar
Invité
Invité



yolo styyyle bitcheeez w/

tout le monde

notes: we gonna have fun
Smacking chicks and licking faces Snugging ladies slapping boys


« J’ai dis minuit salle A, il est minuit j’suis en salle A ! »
Son air innocent, ça la fout immédiatement en rogne. Et ce ton qu’il prend. Le même que lorsqu’il fait mine de n’y être pour rien alors qu’il lui a fait un sale coup in game. C’EST. C’EST MESQUIN.
« En plus j’ai mis un message sur mon stream pour dire que je jouais pas cette nuit. Stay tuned, noob. »
Noob.
NOOB.
Lenzo fronce les sourcils, passant d’un extrême à l’autre, comme d’habitude.
« Tu sais bien qu’j’y vais jamais sur ton stream, j’m’en fous d’ton stream, il craint. »

GROSSE. MYTHO. Elle le check tous les jours, elle le suit dès qu’il fait un direct, mais ça c’est un secret. Sauf ce soir. Ce soir elle était tellement why so excited de jouer qu’elle s’est connectée direct, sans vérifier les nouveautés. Les bras croisés, Lenzo garde la tête haute. Elle a l’habitude de faire 3 voir 4 têtes de moins que son entourage mais c’est encore pire avec Heath. Online elle a beau être son égal, IRL elle est juste… que dalle comparé à lui. Elle fait tellement pas le poids comparé à lui et ça l’énerve. Ça l’énerve encore plus lorsqu’il se penche vers elle. ÇA VA ELLE A COMPRIS QU’ELLE EST MINUSCULE. La bouche en bec verseur, Lenzo fait la moue. Elle détourne le regard alors qu’elle entend Heath lui parler tout près, elle boude tout simplement.

« Mon mate est enrhumé. J’voulais pas prendre le risque que tu me batte juste parce-que ton mate est en meilleur forme que le mien. »
« Même sans mate j’t’aurais battu. »

Réplique d’une gamine qui habituellement s’en fout de la compétition, sauf là, sauf avec lui.

▬ Lenzo, que se passe-t-il ?
Euphorie soudaine lorsqu’elle reconnaît la voix de Shen, comme d’habitue lorsqu’elle est nerveuse Lenzo ne contrôle plus rien. Elle ne tient plus en place, sautille, l’air ravie de la voir, sa voix monte dans les aigus, limite hystérique, elle se met devant Shen pour lui barrer la route.
« SHEEEN !! C’eeest rien, juste ma classe, t’inquiète, regarde pas, ils vont ranger, demain ce sera clean, t’inquiète, t’inquièèète, hahaaa- »
Elle a regardé…
Lenzo se mordille la lèvre inférieure en voyant l’expression que prenait Shen à la vision de sa classe et du bordel ambiant. Regard plein de compassion. Elle reporte ensuite son attention sur les E en train de foutre le bordel derrière Heath. Cette atmosphère frénétique à tout l’effet inverse sur elle et la stresse. Trop de gens, trop d’émotions différentes. Elle angoisse alors qu’il y a 30 secondes elle aurait voulu rejoindre ses camarades de classe et faire un magnifique dessin sur le tableau. Lenzo tire nerveusement les manches de son pull, ne sait plus où poser son regard. Sur Heath, finalement.
« T’es vraiment qu’un con, Heath !! »
Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Dim 5 Jan 2014 - 19:16
avatar
Invité
Invité



RED.

Foutre le bordel dans la salle des A.
Minuit. Leur salle. Franchement, c'est le rêve. Comment ne pas être au rendez-vous ? Alors forcément, on laisse tomber le basket, on range toute la salle en quelques minutes, on envoie des LMS à tous pour annuler tous les rendez-vous ou autres conneries prévues et en avant pour la soirée du bordel. La soirée Red. Pour passer inaperçu ? Tout est prévu. C'est pour ça d'ailleurs, que j'ai pris un peu de temps pour me préparer. On appelle Cale, et en appelant Cale, on trouve toutes les solutions.

En une heure, j'ai trouvé des lunettes de soleil, une fausse moustache et une fausse barbe - sans oublier la canne de vieux.
Cale connaît plein de monde, alors ça marche à chaque fois, j'vous jure. La dernière fois, il m'a trouvé un costume de princesse, fallait bien qu'il se rattrape cette fois en me donnant ce que je voulais vraiment. J'suis chaud, j'arrive avec quelques minutes d'avance et Heath est en place. Check, un bonjour aux quelques personnes que je connais et première direction : le mini-bar. Je fais pas gaffe aux disputes et trifouille dedans. Et qu'est-ce que je trouve au fond ? Un peu d'alcool. Le truc, c'est que quand on tient pas l'alcool, c'est mauvais, même pour "goûter".

Bref. C'était sûrement la plus grosse connerie faite du soir. Surtout de ne pas regarder qu'il s'agissait en fait d'une bouteille à usage médicinale.

- QUELQU'UN M'AIDE ? J'AIMERAIS TRANSPORTER CE FOUTU MINI-BAR DANS LA SALLE DES E, MAIS C'EST UN PEU TROP LOURD.

Histoire de réveiller la moitié du pensionnat aussi.

- ALLEZ VENEZ, ENSUITE ON PREND QUELQUES FAUTEUILS AUSSI.

Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Lun 6 Jan 2014 - 20:58
avatar
Invité
Invité





Red
feat : all
RP Continu
Céleste, tout fixant silencieusement Heath, se remémorait la soirée qu'ils avaient passé, lors d'une fête. Les deux adolescents avaient fini par coucher ensemble, un agréable moment aux yeux de l'italienne. Mais, ce n'était qu'une soirée. Depuis qu'elle avait rencontré Zack, la rousse avait cessé de jouer les séductrices, et commençait à ralentir sa consommation d'alcool et de cigarettes. Les yeux de l'adolescente se perdaient dans ceux de son précédent partenaire, cette dernière ne l'avait pas vu depuis. Cependant, lors de la fête où ils s'étaient rencontrés, le brun semblait assez sympathique... Tout en rendant son sourire au jeune homme, l'étudiante posa ses yeux vers le seuil de la salle de classe. En effet, un pensionnaire venait d'y faire une entrée fracassante. Tentant de distinguer la silhouette parmi la pénombre, Céleste remarqua quelques minutes plus tard qu'il ne s'agissait que de Lenzo, et non d'un surveillant. Heureusement... La jouvencelle était juste là pour s'amuser, et non pour participer à cette stupide guerre des classes, à laquelle elle n'accordait aucun intérêt.

L'adolescente n'osait pas saluer son amie, qui s'entretenait avec son ancien partenaire. Elle se contenta donc de les regarder, silencieusement. Il y avait bien un A qui allait débarquer, et la donzelle était impatiente de voir sa réaction. Après tout, la plupart étaient hautains et prétentieux. Le genre de personnes qu'elle n'appréciait guère... Bientôt, l'italienne fut servie. Une étudiante, aux cheveux verts, s'avança vers la salle de classe. Surprise de l'état de cette dernière, elle ne pu s'empêcher de  s'énerver... Ils ne faisaient pourtant rien de grave. Puis, Céleste n'avait rien à se reprocher, elle était arrivée ici par hasard.

Ignorant l'intervention de la pensionnaire, afin de reporter son attention sur un brun, assez bruyant. S'avançant vers lui d'un pas décidé, Céleste l'aida à porter le mini-bar :

- Je vais t'aider...

La rousse voulait s'amuser un peu, et transporter l'objet jusqu'à la salle de classe des E sans faire remarquer lui plaisait énormément.
H.S : SI TU VEUX RAJOUTER QUELQUE CHOSE
Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Lun 6 Jan 2014 - 21:54
avatar
Invité
Invité


Red

Tu avances d'un pas décidé vers les lieux du délit. Minuit passé, t'es en peignoir, pieds nus et t'es gelée. Et tout bon Prismverien sait que le froid n'a pas un effet très bénéfique sur ton cerveau, surtout lorsqu'il te brûle de la peau jusqu'aux os. D'ailleurs tu comptes bien te bastonner un peu pour te réchauffer, même si tu sais pas te battre. C'est pas grave, au moins ça défoule. Mais tu ne laisseras pas passer ça. Et tu remercies la demoiselle de E un peu trop nunuche qui t'a balancé l'info il y a à peine 5 minutes par lms. Elle est dans ta salle de classe et fou le bazard avec quelques personnes, dont les quelques noms cités étaient loin de t'être inconnus. Heath et Gautier, certainement les pires de tous. Parce que tu ne t'y attendais pas vraiment. Non, pas du tout. Et de savoir en plus, que ton vieil ami était derrière tout ça. C'est comme si on venait de te donner une cinquantaine de claques en pleine gueule, ça fait mal mais en même temps c'est hyper stimulant. T'es excitée, stressée et passablement énervée. Parce qu'il est plus de minuit et que tu dormais paisiblement avant d'être réveillée en sursaut par un espèce de lézard baveux tout marron.

C'est pas cool. Du tout.

Quelqu'un de très attentif t'entendrait arriver de loin tant les ondes que tu renvoyais à l'instant étaient mauvaises. Dernière marche, tes pas se font à la fois lourds et discrets, tu fulmines en silence de peur de te faire remarquer. Par qui ? À part ces idiots il n'y a personne dans le pensionnat et, de toute façon c'est eux que tu vas voir. Donc il n'y a pas de raison, une habitude. Le couloir se traverse à vitesse grand V, te voici déjà devant la salle complètement redécorée pour l'occasion. La colère laisse place à l'étonnement quelques instants, tu restes clouée sur place, n'ayant pas la force de réfléchir correctement. Puis ta main se claque sur la porte tandis que ton regard toise un à un les membres présents dans la pièce. Mécontent, très mécontent.

Vous deux vous me laissez ce mini-bar tranquille. Regard noir à chacun, en particulier à Gautier. Et vous tous, vous nettoyez cette salle de suite. Frigorifiée, ta voix en subit les conséquences. Elle est froide, distante et menaçante. Tu ne plaisantes pas, pas avec ta classe. Pas avec ta salle, ni avec tes affaires. C'est hors de question. Quant à toi, Heath. Je te promets que tu le regretteras. Et je te conseille de ne jamais recommencer ce genre d'escapade nocturne dans notre classe.

Tu lances un regard sensiblement plus doux à la jeune A que tu viens seulement de remarquer, lui assurant d'un petit hochement de tête que tu gérais la situation. Puis tu t'avances vers Heath, bousculant légèrement la demoiselle aux cheveux bleus près de toi sans même prendre la peine de t'excuser. T'es énervée t'y peux rien, pour les pardons faudra repasser une autre fois. Tu t'arrêtes une fois face à lui, t'es sensiblement plus grande et pourtant il reste plus fort que toi. Comme quoi tout n'est pas question de taille dans ce monde. Tu voudrais lui en mettre une, mais tu peux pas. C'est de Heath dont on parle, le gars que tu connais depuis que tu as douze ans et avec qui tu n'as jamais perdu contact en entrant à Prismver. Heath et toi c'est particulier, tu peux pas lui faire de mal. Enfin, techniquement. Vos regards se croisent, ne se lâchent plus. Ici ça n'est pas un terrain de basket, c'est ta salle de classe, ton territoire et personne n'a le droit de le dégrader.

Je peux savoir pourquoi t'as organisé cette réunion stupide pour foutre le bordel dans ma classe ? Tu as rarement été aussi sérieuse. Nouveau regard aux membres présents. Arrêtez de glander et rangez-moi toute cette merde, tss.. Bande de bouffons. Tu le reportes sur Heath, cette fois tu ne le lâcheras plus.
Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Lun 6 Jan 2014 - 22:08
avatar
Invité
Invité




❝ shut up
• and get on your knees •



Les yeux clos, tu écoutais le tic-tac de l’horloge de la cabane écoulant à chaque battement une seconde de plus que l’instant précédent. Tu te tournais d’un côté et de l’autre depuis un bon bout de temps sans que le sommeil ne te guette. Tu continues ce manège durant encore une quinzaine de minutes finissant par abandonner. Résignée à toute forme de fatigue, tu pars à la recherche d’un sweat rouge, un legging noir et de baskets montantes afin d’aller rôder dans les alentours du pensionnat, préférant prendre l’air plutôt que d’étouffer dans ta chambre. Une fois habillée, tu t’attaches les cheveux en un chignon lâche puis franchis le seuil de la porte discrètement, à l’aguet de la moindre personne qui pourrait ruiner ton escapade nocturne.

Tu te baladais dans les couloirs administratifs depuis une vingtaine de minutes quand tu surpris une élève de ta classe qui se dirigeait vers votre salle de cours. Curieuse, tu l’épias discrètement entendant du brouhaha au fur et à mesure que tu te rapprochais. Tu te plaquas contre un mur quand elle rentra dans la salle pour te faire découvrir que les E avaient bonnement décider de foutre le bordel. Une fois la porte claqua de nouveau, tu serras les poings bien décidée à leur faire savoir tes impressions. Bien sûr que tu t’en foutais de la lutte des classes et tout le blabla mais là, faut pas déconner. Tu retournas sur tes pas pour aller chercher Jim, Ulysse et Ashley mais tu fus bien étonnée – ou pas – de croiser Sélène à cette heure tardive. Ni une ni deux, tu la forças à te suivre en la tenant par le bras. Tu n’admettais aucune protestation, pour un coup c’était la meilleure personne avec qui faire une alliance. Devant son regard inquisiteur, tu t’arrêtas quelques instants pour l’éclairer.

« T’es pour la guerre des classes toi non ? En plus t’aimes te battre. J’ai trouvé un truc pour nous. Une bande de E qui ont décidé de saccager notre salle de cours, c’est une bonne opportunité pour défendre l’honneur de l’élite non ? »

Tu n’attendis même pas sa réponse que tu repartis aussi vite la tenant toujours aussi fermement pour ne pas qu’elle fasse chemin arrière avant d’avoir pu lui montrer ce que tu avais entendu. De nouveau devant la porte, tu posas ton index sur ta bouche intimant à la brunette de ne pas faire de bruits. Tu collas ton oreille sur la bâtisse en bois à l’affût d’une quelconque provocation. Tes yeux s’écarquillèrent que tu reconnus la voix de Gautier. Il était dans le coup celui-là ? Sourire sournois collé aux lèvres, il était dans la merde bien que tu lui en tiendrais pas trop rigueur. Par contre ce qui te déranges c’est une voix inconnue qui lui propose son aide pour porter le bar plus bas. GROS LOL. Elle avait craqué. Tu reculas de quelques centimètres, faisant signe à Sélène que c’était le moment pour entrer. Ni une ni deux, tu mis un coup de pied dans la porte qui s’ouvra sur le coup dévoilant le désastre qu’avaient commis les rouges.  Tu passas le seuil de la pièce, sortant de ta poche ton nœud violet. Sourire sournois scotché aux lèvres. Tu regardes l’assemblé qui te dévisage après ton entrée fracassante.

« Oh ? Mais on nous avait pas prévenus qu’il y avait une petite fête ? C’est pas très sympa de ne pas prévenir les principaux concernés par cette salle, j’suis déçue. »

Ton regard se dirige vers la rouquine qui était aux côtés d’un homme barbu avec des lunettes de soleil dont le visage se décomposait au fur et à mesure que tu le fixais. Tu soupiras rapidement. Gautier était vraiment irrécupérable. Tu te reconcentras sur la jeune fille dont tu te rapprochais dangereusement.

« Hé cocotte t’as besoin d’aide ou il te faut un intermédiaire ? J’serais à ta place je reposerais ça tout de suite. J’suis pas du genre à déconner quand c’est comme ça alors bouge de là. »

Coup d’épaule pour elle, tu te diriges vers Gautier à qui tu souris à pleine dent ignorant l'autre. Ta main va rencontrer l’arrière de son crâne dans une douce (LOL) claque puis tu lui retires ses lunettes de star dont tu étais persuadée qu’elle provenait de Cale. Lui, tu n’allais pas l’embêter juste le taquiner parce que tu l’adorais ton Gautier. Même s’il était con parfois. Toujours. BREF.

« Tu sais Gautier que tu trompes personne avec ça ? T’as de la chance que j’t’aime bien sinon tu serais déjà dans la merde. Allez viens ici toi. »

Tout comme Sélène, tu le tires de force par l’arrière de son t-shirt l’obligeant à te suivre puis ton chemin se trace vers une vieille connaissance. Heath. Tu lui souris simplement, coinçant la tête de Gautier sous ton bras pour ne pas qu’il s’échappe.

« Je présume que t’es une des têtes pensantes de ce projet ? Félicitation, c’est bien joué. »

Tu entends Gautier geindre et comme précédemment, tu lui tapes sur la tête pour qu’il arrête de couiner et qu’il assume ses conneries et son acte de rébellion. Tes yeux glissent sur Sélène à qui tu souris également pour une fois. Et OOOOOOOOH. ASHLEY. TU L'AVAIS PAS VU. Tu te jettes sur elle comme d'habitude en criant toujours la même chose.

« AAAAAAAAAAAAAAAASH. Je voulais aller te chercher mais je pense que ça sert plus à rien vu que t'es ici maintenant ! T’es la meilleure ! »

Yeux doux réservés que pour elle, tu la relâches finalement pour te poster à ses côtés, prête à leur faire rentrer dans le crâne qu'ici, c’est pas que les E qui font la loi.

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring


HRP > DESOLAY ASH MAIS JE VIENS DE VOIR TON POST MAINTENANT ET J'AI DU TE METTRE DEDANS MALADROITEMENT. QAQ Je t'aime quand même chou QAQ ♥


Dernière édition par Crystal A. Saunders le Mer 8 Jan 2014 - 16:56, édité 2 fois
Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Lun 6 Jan 2014 - 22:31
avatar
Invité
Invité



RED.

VICTOIRE. Quelqu'un vient m'aider.
Une jolie rousse se désigne et m'aide à porter le mini-bar, je fais craquer mes biceps de dingue et le soulève mais voilà que j'entends une voix familière. Et là se pose une interrogation dans ma tête. Qui cela peut-il bien être ? Non je lève pas la tête c'est trop facile. Une voix énervée... ça ne peut être que Nemesis. Ah non Nemesis n'a pas une voix de tapette. Betsabe ? Eilween ? Ruthel ? Non j'déconne, bien sûr que je sais qu'il s'agit de Morgan Freeman. Je lève la tête et... Ashley. Merde. WAIT. J'ai une idée.

- JE SAIS ! Ashley toi qui est grande et forte tu nous aides à porter le mini-bar ?!

Silence dans la salle. Ah, son regard laissait à désirer. (Désir ? Regard noir ? Noir Désir ? Bon ok je pars loin.) Déclic.

- Ah mais oui c'est vrai t'es en A merde.

Attends mais comment elle a fait pour me reconnaître avec mon déguisement trop classieux ? Pff c'est son pouvoir elle a lu dans mes pensées. Hairflip. Je regarde la fille devant. Elle se fait engueuler aussi. Et enfin... l'apocalypse. (Je viens de regarder Rocky ok) Crystal arrive en foutant un coup de pied dans la porte. PFFOUAH LA A QUI DÉMOLIT SA SALLE TROLOLOL. Bon par contre je ferme ma gueule parce qu'elle fait 15 centimètres de plus et que ses hairflips sont plus gros que les miens -signe de virilité en plus. Elle me fout un coup, m'engueule en me retirant mes lunettes QUE JE LUI REPRENDS DIRECT non mais oh. Elle me tire et gridskgqdsgopzdkls merde, lâche-moiiiii mais lâche-m... oh et puis merde je lui pince les côtes pour la faire sursauter et je me dégage. TECHNIQUE DE LÂCHEEEE ! Je retourne voir mon précieux mini-bar -mon préciiiiiieux- et me penche un peu pour marmonner un truc à Céleste. Ouais je connais son nom sans la connaître t'as un problème ?

- Vazy écarte-toi j'ai une idée.

De toute façon j'attends même pas.

- YOLO

Et là je pousse sur le mini-bar en direction de la porte. Le soucis c'est que j'ai les mains qui glissent et je m'étale en avant sur le mini-bar avant de finir par terre. Oui je sais tant de talent. Vous moquez pas on s'appelle pas tous Nemesis, 2m02, 95 kilos de muscle et autorité royale comme dirait Ségolène. Je me relève quand même et choppe la règle géante du tableau pour m'appuyer dessus.
Situation désespérée, mesure désespérée.

- Ayez pitié je suis un grand-père.

Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Mer 8 Jan 2014 - 14:43
avatar
Invité
Invité




   

RED.
Ft. Everybody.

   
Roses are red, Violets are blue, Don't be afraid, But I wanna punch you.
Huit heures trente du soir. Alyson s'ennuyait ferme, trottinant dans les couloirs. Plus de cours, plus de réflexions, juste elle et sa musique. Evidemment, elle n'avait pas l'intention d'être en groupe, à l'origine. Chantonnant sans vraiment en avoir conscience, elle ignorait les frissons de son ventre, laissé à l'air. Trop chaud dans les salles de classe, elle pouvait pas le laisser mourir, ou même simplement transpirer. C'était sale, d'après elle. Et pourtant, la flemme l'avait convaincue qu'une chemise aux trois derniers boutons ouverts, c'était très bien. De plus, elle avait fait un noeud entre les deux pans du vêtement, histoire que ça pendouille pas dans le vide. Ainsi, son piercing tombait jusqu'à son bouton de pantalon, ce qui laissait cinq bons centimètres de bidou au libre.

Sans qu'elle comprenne réellement, elle se retrouva d'un coup agressée par une inconnue, enfin pas si inconnue puisqu'elle l'avait aperçu dans sa classe. Surprise, Alyson ne chercha même pas à se défaire de l'étreinte de ses doigts, bien que ce contact ne l'enchante pas plus que ça. Sèchement malgré son air décomposé, elle réussit à parler, enfin.

▬ Qu'est-ce que tu veux ?
✘ Alyson.

▬ T'en as entendu parler ? Les E foutent le bordel chez les A, on devrait aller voir, non ?
✘ Random B ♀.

Alyson leva les yeux vers l'inconnue, devant elle. Aller voir un bordel pas possible ? Non. Y participer ? Avec grand plaisir. Prenant tout de même un air blasé - pour la forme -, elle se redressa, sans même enlever les écouteurs de ses oreilles. Certes, la musique était basse, ce qui lui permettait entre autres d'écouter les paroles des autres, mais les retirer équivaudrait à tourner son entière attention vers les sus-dits autres, ce qu'elle préférait éviter. Il ne faudrait pas qu'elle devienne l'amie de cette pimbêche faussement courageuse.

Intérieurement excitée à l'idée de voir ce prétendu carnage dans la salle des Arrogants, la petite s'enfonça rapidement dans une foule d'élèves, sans s'en rendre compte. Après cinq bonnes minutes où elle se débattit de toute la force de ses maigres bras, elle réussit à s'extirper de la masse, se retrouvant néanmoins toute seule. Sa compagne avait disparu entre les adolescents, quelle tristesse. Poursuivant tout de même sa route, la brune ne s'arrêta qu'en entendant les mugissements et les fracas provenant de la classe. Intéressant, on dirait un troupeau de buffles. La porte était légèrement tordue, fait étrange puisqu'il indiquait que quelqu'un avait eu autant de délicatesse qu'un hippopotame. Souriant néanmoins de toutes ses dents, Alyson se glissa le plus discrètement possible dans la pièce, surprise par le monde à l'intérieur.

En tant que B, elle ne savait pas réellement que faire et vers qui se diriger, en plus de n'être ni la plus nulle ni la plus forte, elle s'avérait être nouvelle, et ne connaissait pour ainsi dire personne. Nullement intimidée, elle se dirigea d'un bloc vers le.. Mini-bar, se débrouillant du mieux qu'elle le pouvait pour subtiliser une bière. Awh, elle n'en avait jamais bu. Mais il y a une première fois à tout ! La décapsulant, elle observa lentement chaque être vivant de cet endroit, priant pour qu'aucun d'eux ne se fasse réellement mal.

Elle bu une gorgée de la boisson, retenant une grimace. Amer, bien plus amer que ce à quoi elle s'attendait. Sans se démonter, elle en reprit, glissant au passage jusqu'à un siège. Ses doigts se posèrent dessus, glissèrent sur la surface. Finalement, elle s'assit, se balançant tranquillement en observant silencieusement tout ce bordel.

Elle retira enfin ses écouteurs, se plongeant dans le grabuge. Sans vraiment y participer, elle en profitait juste pour se faire plaisir.
code par Junnie sur Apple-Spring Ҩ 2013


Hors rp ✘ Je m'incruste. =D #message constructif#
Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Mer 8 Jan 2014 - 16:07
avatar
Invité
Invité





Renfort

Lenzo semblait contente de te voir. Sa voix toute mignonne devenait assez aiguë, stridente, sans t'étonner ; puis elle te barra le passage en te disant que tout allait bien, que sa classe allait tout ranger. Vu l'état dans laquelle ils avaient mis la salle, tu avais un peu de peine à la croire. Sans compter que tu n'appréciais pas les agissements des E. Pas du tout. Tu arrivais encore à garder ton calme et ton sang-froid malgré tout, mais tu n'allais pas rester là sans rien faire bien longtemps. Une rousse fit son apparition en te traitant de "petite", et en te disant que ce n'était pas la peine de s'énerver alors qu'il ne se passait rien. Froncement de sourcil. Petite ? Tu ne faisais qu'une dizaine de centimètres de moins qu'elle, et tu ne trouvais pas que 15 ans était si jeune. Et comme ce n'était pas sa classe que l'on mettait sans dessus dessous, elle ne pouvait rien dire, selon toi. Ses paroles ne t'intéressaient pas. Tu l'ignoras complètement en considérant qu'il fallait se concentrer sur ce qui était important. Pour le moment, il fallait stopper ce que faisaient les membres de la classe rouge, et vite. Les élèves en A ne seraient pas très contents de retrouver ce carnage. Cependant, tu étais bien assez intelligente pour te rendre à l'évidence que tu étais toute seule. Soupir. Tu haïssais la guerre des classes, tu voulais répandre la paix, la justice, tu souhaitais même qu'elle s'arrêtât, certes. Toutefois, là, tu considérais qu'il fallait défendre ta classe et repousser les E, mais tu ne ferais rien tant que tu serais la seule à le faire. Tu ne voulais pas t'attirer des problèmes.

Heureusement, une A rousse, de très grande taille, arriva subitement pour gronder les E, et en te faisant un sourire rassurant. Ravie de son arrivée, tu lui rendis son sourire. Tu compris que la situation ne lui plaisait pas, à elle non plus, et tu étais contente de ne plus être la seule à être de ton avis. Deux autres filles en A, une blonde et une noiraude, passèrent devant vous et entrèrent dans le champ de bataille. Curieuse, tu  allas te tenir devant la pièce, pour voir ce qui se passait. Deux autres personnes présentes dans la salle - une rousse et un garçon avec des lunettes, en E certainement - essayaient d'emmener le mini-bar que tu n'utilisais jamais, mais que les autres étudiants appréciaient beaucoup. Le E, avec des lunettes, se faisait entraîner par la A blonde ; puis il s'échappa pour essayer de pousser à nouveau le bar vers la sortie, avant de se vautrer dessus par accident. Tu l'observais sans comprendre le sens de ses actions, comme le fait qu'il prît la règle du tableau noir pour faire une imitation. Mais peu importe. La peur d'agir avait disparu, maintenant que tu n'étais plus la seule A qui n'était pas d'accord avec l'agissement des E, tu allais faire quelque chose. Tu n'aimais pas les conflits. Mais cette fois, tant pis.

▬ Lenzo, si tu le permets, je souhaiterais aider tes camarades pour le rangement de notre salle de classe ; il me semble que tu avais affirmé qu'ils s'apprêteraient à le faire, de toute manière. déclaras-tu en souriant doucement, légèrement moqueuse.

Tu fis ton entrée dans la classe ; puis tu pointas ta baguette vers le mini-bar, et fis quelques légers gestes pour indiquer que le meuble devait se déplacer jusqu'à son point initial ; les esprits n'eurent pas d'autre choix que d'obéir à tes ordres. Le bar se voyait être poussé doucement jusqu'à l'endroit où il se trouvait, à l'origine. Par cette manœuvre, on pouvait comprendre quel était le camp que tu avais choisi bien qu'il était évident. Tu avais un peu de peine pour ton amie, Lenzo. Ce n'était pas contre elle. Elle le comprendrait. Tu t'excuserais après, dans le pire des cas.


(c) Ethylen/Ether Cohen codage pour Shen don't copy

Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le Mer 8 Jan 2014 - 17:43
avatar
Invité
Invité





Red
feat : all
RP Continu
Pendant que Céleste déplaçait le mini bar avec un brun, dont elle ignorait le nom, deux A firent à nouveau éruption dans la salle. L'italienne n'y prêta pas attention immédiatement mais, lorsque l'une d'entre elles la fixa d'un regard noir, cette dernière ne pu s'empêcher de lui rendre. Pour qui elle se prenait celle-la. La rousse ne montrait pas le moindre signe de peur, ce n'était pas deux idiotes qui allaient l'intimider. De plus, notre amie savait se défendre. Alors que la blonde se rapprochait d'eux d'un air menaçant, la jouvencelle resta calme, et l'observa réprimander le dit Gauthier, silencieusement. Même si, au premier abord, la pensionnaire paraissait rude, voire violente, cela ne changea pas l'état d'esprit de la demoiselle.  

Tandis que le brun tentait de fuir, la blonde poussa Céleste d'un coup d'épaule, avant d'essayer de le rattraper. Ah non ! Elle allait le regretter. L'adolescente ne la quitta pas des yeux, attendant le moment propice pour se venger. Puis, ce n'était pas ce simple coup d'épaule qui allait la déstabiliser. La rouquine ne se laisserait pas marcher dessus par cette A. Pour le moment, la donzelle lui lança un regard noir.

L'italienne n'adhérait pas du tout à la guerre des classes. Elle était venue ici dans le seul but de vider le mini-bar, rien d'autre. La réaction des A était parfaitement compréhensible, quoiqu'un peu exagérée. La jeune femme, question de fierté, était prête à se défendre, même si cette dernière devait avoir recours à la violence qu'elle condamnait tant.
H.S : SI TU VEUX RAJOUTER QUELQUE CHOSE


Dernière édition par Céleste Di Marzio le Mer 8 Jan 2014 - 19:52, édité 1 fois
Message Dans Re: Red. || LIBRE, TOUTES CLASSES + PERSONNEL | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-