Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 SLIDES | PV

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

On continue ou pas ?
Oui
SLIDES | PV - Page 3 Vote_lcap50%SLIDES | PV - Page 3 Vote_rcap
 50% [ 3 ]
Non
SLIDES | PV - Page 3 Vote_lcap50%SLIDES | PV - Page 3 Vote_rcap
 50% [ 3 ]
Total des votes : 6
 

Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clockDim 2 Mar 2014 - 1:49

Slide w/

Ashe, Skygge, Heath, Gau, Lys, Fran, Pytha, Charlie, Johanna

Oooh we are youuung etc etc



« Epargne-nous ton sourire dégoulinant d'hypocrisie et casse-toi. »
Léo’ aime bien jouer l’idiot qui pige jamais ce qu’on peut lui reprocher, en fait c’est l’un de ses rôles préférés. Ça lui permet souvent de s’en sortir quelque soit la situation. C’est un bon plan. Alors il se contente de dévisager Skygge avant de ricaner un peu.
« Waat, mec, y a un problème ? »
Et il répond à son air menaçant par un smile tout à fait charmant.
« Si tu oses l'emmerder encore une seule fois, je t'arrache les tripes et je te pends avec. Compris ? »
Des murs sur lesquels on aurait accumulé les tapisseries et les papiers peints, impossible de deviner ce qu’on peut trouver en dessous. Du plâtre fissuré, du béton armé, on n’en sait rien. Mais là, tout de suite, le masque tombe. Il a la haine dans le regard. Il les déteste tous, tous sans exception. Un mec tente de calmer le jeu. Léo’ l’entend affirmer qu’il n’en vaut pas la peine. Oh si, j’en vaux la peine, alors qu’est-ce que vous attendez, tous ? Remington lève à nouveau ses yeux revolvers vers Skygge, sans ciller. Allez frappe frappe FRAPPE, ça manque d’ambiance ici, ou faudrait il que Léo’ réponde ? Y a du public, il voudrait une scène grandiose. Léo’ Il aime faire son show. Il a sûrement des gènes d’intermittent du spectacle. Il faudrait que les autres se taisent et cessent d’essayer de faire retomber la tension. On vous a jamais apprit comme ça se trame, un bon scénar’ ? Faut laisser monter jusqu’au climax.
Mais que dalle. Tapettes.

Il arbore un air déçu et remet ses Wayfarer, désabusé. Joach débarque, en rajoute, Léo’ encaisse, ça fait rien.  Källström il fait la grimace quand il reconnaît Remington dans l’assemblée, et ça fait jubiler ce dernier de voir ce changement de figure. Mais va falloir qu’il bouge ailleurs, parce que comme tout le monde il a un seuil de tolérance. Un frisson lorsqu’il sent Jo’ poser sa main sur son avant-bras, qu’il écarte aussitôt, un peu trop précipitamment.
« ... Faut que je te parle. Viens. »
Alors il la suit. Il laisse son latte sur place, t’façon il l’avait fini. Big sourire, spéciale décicace à Joach, je rafle tu rages wassuuup maaan ? Ils s'éloignent du groupe et Léo' fait mine d'être ennuyé.
« Ça peut pas attendre ? Ils sont cools tes potes, j'aurais voulu rester encore un peu. »
Il esquisse une risette un peu moqueuse. Et il a un drôle de sentiment. Il s’est toujours dit que c’était plus prudent d’être aimé et détesté pour ce que l’on n’est pas, qu’en s’y prenant de cette manière on a plus de chance de s’en sortir. Sauf qu’il a fait des exceptions. Parfois avec Jo’, il laisse tomber les artifices. Ok, des fois (des fois ?), Léo’ c’est un connard. Mais les petites attentions, les regards, quelques sourires, ça efface pas les mots, le venin ? Et pourtant, là tout de suite, il pige toutes les horreurs qu’elle a bien pu leur dire à son sujet.
« ... J’suis désolée Léo... C’est un peu des brutes. »
T’es désolée ? T’es une salope. T’es une traîtresse.
« T’es pas marrante. »

Il reste planté devant elle, attend, le visage fermé sur lequel il garde placardé cet air détendu. Les lunettes aident. « Le truc c’est que... » Compréhensif, à l’écoute. C’est ce qu’elle veut, nan ? « Le truc de me dire que je suis ta préférée, tout ça... J’voudrais que tu arrêtes. ... Je sais pertinemment que c'est faux, alors... »
Sorry ?
« ... Ca va te paraître complètement débile, ou gnan gnan, mais... J’veux que t’arrête de jouer avec moi Léo. Parce-que je m’accroche à toi. ... Et je finis toujours par en souffrir. »
Ses Wayfarer finissent dans la poche de son jean, parce qu’il pense qu’y voir clair va faciliter la compréhension. Mais ça change rien, il en revient pas.
« Waw. »
Sourire. Il la toise un moment, quelques secondes, sans rien dire, se contente de passer d’un iris à l’autre. C’est un mélange de dérision de déception, c’est étrange, ça lui plaît pas du tout comme sentiment. Il déteste se sentir comme ça. Et plus il la regarde, plus cette impression lui pèse.
« Mais c’est impressionnant comment t’es trop conne. »
Alors il se détourne, préfère admirer le sol à la gauche de ses pieds puis l’horizon. Et il rit, un peu, pas beaucoup, presque nerveusement. C’est pas cool ce qu’il vient de dire, mais pour une fois il a rien anticipé. Les mots de Jo’, il les a pas vu venir. C’est comme ça, avec elle, il se fait toujours avoir. Et aujourd’hui c’est la première fois qu’il se plante à ce point. Sauf qu’y a trop de monde autour, faut se ressaisir. Faut reprendre les bonnes habitudes. Il a quoi comme alternative, désormais ? Faut choisir un personnage. Don Juan, ou bien Roméo, ou encore Macbeth…
« Va pourtant falloir que tu t’accroches, parce que j’ai pas l’intention d’arrêter de jouer. »
Mais putain, il s’embrouille et ça veut plus rien dire. C’est encore une saloperie pour se défendre ou faut comprendre quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clockDim 2 Mar 2014 - 3:38


hope is a bitch.



▲▼



Il enlève ses lunettes. Il les glisse dans sa poche. En moi, ça fait un léger boom boom. Parce-que je prend ça comme un geste mature, sincère. Il veut me regarder dans les yeux, il veut enfin arrêter de se cacher. Il veut me parler avec honnêteté. Il va s’excuser. Il va enfin arrêter sa comédie, et me montrer le vrai Léocade. Celui que je recherche. Celui que je serai peut-être prête à aimer, si il me faisait l’honneur de me le présenter plus souvent. « Waw. » Et je suis suspendue à ses lèvres, les bras croisés, le ventre diablement noué. Et un sourire se dessine sur ses lèvres. A la même seconde, un blocage me monte à la gorge. Je connais ce sourire. Je le connais trop bien. ... Je t’ai ouvert mon coeur Léo, encore une fois, je me suis mise à nue pour t’exprimer ce que je ressens. ... Tu vas pas me faire ça ? Pas à moi, pas maintenant ? « Mais c’est impressionnant comment t’es trop conne. » Un creux dans ma gorge, mes narines s’écartent, ma mâchoire se fige. Un picotement, et les larmes me montent violemment aux yeux. Je cille, les retient avec force en détournant mon visage, me recroquevillant sur moi-même.

Mal. J’ai juste mal.

Mon coeur est violemment serré, j’ai réellement mal, physiquement. Je me mord les joues avec force, j’arrive même pas à le regarder. Il m’écoeure. Et l’affection que j’ai encore pour ce salopard me débecte. Je regarde au loin, cachée derrière ma frange. Je suis littéralement pétrifiée. J’ai perdu la voix, j’ai perdu les mots, j’ai perdu toute force. Parce-qu’il ne m’a jamais dis ça. Il le pensait sûrement. Et il a raison. Je suis la pire conne. Parce-que je m’accroche à cette pourriture. Il rit, ne me regarde même pas. Mes yeux d’émeraude glissent sur lui. Mais c’est fini le regard de l’amoureuse. Les grands yeux de biche, cillant. C’est terminé. Ces yeux là sont noyés dans des larmes de douleur, et rougis par la rage. Et, à cet instant, ma seule préoccupation est que ces larmes ne coulent pas. Je veux les ravaler. Je dois les ravaler. Je ne peux pas lui faire le plaisir de pleurer, même si j’en tremble, entre mes bras croisés et ma mâchoire crispée. Mon regard est ampli de haine, de regrets, et de dégoût.

« Va pourtant falloir que tu t’accroches, parce que j’ai pas l’intention d’arrêter de jouer. »

Provocation. Dédain. C’est tout ce que je vois. Je ne vois qu’un connard arrogant, sûr de lui, qui croit que je vais encore bêtement jouer l’amoureuse pour ses beaux yeux.

J’aurai continué, Léo. Mais là, tu viens de m’ouvrir les yeux.

Et elle claque. La gifle. La gifle que j’aurai du lui mettre il y a longtemps. Je ne sais pas d’où me vient cette force - non pas la force physique, elle était ridicule - mais la force de faire ce geste. A lui. Mais je crois savoir, en fait. Je déglutis, ravale douloureusement mes larmes, bien que l’un d’elle se soit échappée pour courir sur ma joue. Il essai de me retenir après ce geste probablement ridiculisant - puisque monsieur ne vit que pour son image - qu’importe, je me dégage de son emprise.

« Retourne voir les abrutis de la slidebox, et va leur dire combien je suis conne. Va dire à Lena que c’est elle ta préférée. Et, surtout, va te faire fouttre. Tu peux continuer de jouer, ça sera sans moi. »

Souffle. J’ai parlé tout bas, et la voix tremblante. Mais mon regard en disait suffisamment long. Je suis fragile. Je suis minable. Mais je ne suis pas stupide. Il pouvait me tromper, en jouant ses rôles. Mais là, il a mal joué. Et il a perdu son lot de consolation.

La rage au ventre, la douleur au coeur, je lui tourne le dos et m’éloigne de lui. Mon sanglot m’étouffe, et les larmes coulent, maintenant qu’il ne peut plus les voir. Je les essuie avec rage, hâte le pas vers le groupe. Et tous me voient. Je ne sais pas mentir, je n'essaie même pas. Pas avec eux. « Laissez-le. » Dis-je simplement en arrivant, tandis que je sens déja les ardeurs des plus impulsifs d’entre eux. Et sans réfléchir, je m’approche de Joach, dans son dos, passe mes bras autour de son torse  et plaque mon front contre son dos. Alors, je ferme les yeux, me mord la lèvre, et laisse couler mes larmes. Une seconde. Je lève mon regard trempé sur Skygge. Il avait été violent avant même que ça ne commence. Dès le départ, il avait menacé Léocade. ... Et j’ai peur. J’ai peur qu’il ne s’en prenne à lui. Alors je plonge mon regard dans le sien, morte de honte, mais déterminée. « Laisse-le Skygge. Lui fais pas de mal. » Je déglutis. Parce-que je suis la reine des connes. «... S’il te plaît. »

Ne deviens pas le méchant de l’histoire. Reste l’homme parfait que j’imagine. Ne me déçois pas.

J’en peux plus, d’être déçue.



(c) MEI SUR APPLE SPRING Modifié. Couleur #D7576B
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clockDim 2 Mar 2014 - 3:48
- Léo
- Ashe
- Skygge
- Johanna / Heath
- Gau
- Lys
- ( Fran )
- Pytha / Joach
- Charlie
- Johanna / Heath
- Léo
- Pytha / Joach
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clockDim 2 Mar 2014 - 5:31

Slide w/

Ashe, Skygge, Heath, Gau, Lys, Fran, Pytha, Charlie, Johanna

Oooh we are youuung etc etc



Il s’en prend une. Il a fallu que ce soit elle qui réagisse et le remette enfin à sa place. Silence. La douleur est à retardement mais vive et localisée. Comme si des flammes lui léchaient tout à coup la joue gauche. Et c’est tout son visage qui s’échauffe et le brûle désormais, alors qu’il est consumé par un sentiment qu’il devrait ressentir plus souvent : la honte. Parce que tous les regards sont tourné vers eux, intéressé par la scène de ménage. Parce que goddamnit, il a déconné. Ses doigts effleurent à peine la zone où l’impact avait eu lieu. Mine de rien, elle a frappé fort. Tiens, d’ailleurs, il est curieux de voir quelle expression elle a, là, maintenant. Elle est fière ? Elle fait mine d’être forte ? Est-ce qu’elle chiale, au moins ? Il lève les yeux vers elle. Et elle s’éloigne.
Quoi ?
Pas normal. Ça, il avait pas du tout prévu. Bouge toi, Léo’, qu’est-ce que tu fous ? Mais nan, pas possible, trop de badauds qui assistent au show. Blocage, comme si il avait les pieds soudés au sol. Faut pas y penser. Elle s’en va.
Il se réveille tout à coup, sort de sa torpeur et saisit le poignet de Jo’, fermement, désespérément. Il est pathétique, si pathétique. Qu’importe si on regarde.

« Mais t’as rien compris, c’est pas c’que j’voulais dire ! »
Elle résiste, elle lui échappe et il est forcé de la lâcher. Et il panique.
« Jo’ écoute moi putain !! »
Tu vas faire comme les autres ? Aimer la façade puis haïr le mensonge pour t’arrêter là ? Sauf que nan, elle n’écoute plus. Sa voix, sifflante, tranche l’air, encore pire que la claque de tout à l’heure.
« Retourne voir les abrutis de la slidebox, et va leur dire combien je suis conne. Va dire à Lena que c’est elle ta préférée. Et, surtout, va te faire foutre. Tu peux continuer de jouer, ça sera sans moi. »
Planté là, la sincérité au bord des lèvres. Il la ravale rageusement, cette foutue sincérité. Inutile, en retard. Il l’enferme et cèle toute parole, serrant la mâchoire avec colère. Jo' croit qu’il joue la comédie, encore ? Mais merde, c’est pas son registre, tout ça..
Il remarque les regards, moqueurs, surpris, narquois, et il entend les rires de certains. Et il n’a sa place nulle part. Il est au milieu de tout. Alors au point où on en est..
Tu te planques derrière tes potes, hah ? C’est ça ta solution ? J’parie que t’es encore en train de chialer comme une gamine !
Il se voit dire ça. Il se voit vraiment dire ça ? Sa bouche s’entrouvre, mais rien ne sort. Il sait pas si c’est l’amour-propre, ou la culpabilité, mais ça l’étrangle et ça ne veut plus qu’il prononce un seul mot. C’est assez le bordel comme ça. Un gars de 8e année, blond et superficiel, se lève, quitte un groupe d’hypocrites un instant, vient poser une main sur l’épaule de Léo’. Bah amène toi, qu’est-ce que t’attends ? C’est bon, j’arrive. Et il tourne les talons, se laisse entraîner, retourne voir les abrutis de la slidebox. On le charrie parce qu’il a l’air d’avoir été marqué au fer, des idiotes s’amusent à lui pincer la joue où il a prit un coup, et il laisse faire. Il a remit son masque et l’apparence va mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clockLun 3 Mar 2014 - 23:18






Les étoiles ne sont plus là pour te

dire où aller. Tant pis, t'feras sans.




Et dire qu'à la base vous étiez tous là pour passer une bonne journée, c'est foiré. Léocade ne semble pas très apprécié dans le coin et tu te dis que dans le fond, il aurait peut-être mieux fait de rester chez lui aujourd'hui. Parce que si toi tu n'as absolument rien contre lui, mise à part le fait qu'il te pique Johanna comme si de rien était, d'autres auraient bien envie de lui casser la gueule s'ils le pouvaient. Et toi t'as pas vraiment envie. Alors t'essaie, au moins une fois, de détendre l'atmosphère. Genre tu lui tires les joues et t'essaies de faire rire le peuple autour de toi. Mais le truc c'est que t'es juste un peu seule dans ton délire, et donc tu laisses rapidement tomber. Heath tente le coup également, se mangeant un méchant vent de la part de madame bonne humeur qui semble bien loin. C'est pesant. C'est tendu. C'est chiant. Charlie s'improvise professeur des cœurs le temps d'une leçon de bonnes manières puis s'en va tranquillement rejoindre Lys' un peu plus loin tandis que tu soupires, déjà lassée de tout ça. Ça se chambre, ça se menace. Dans le fond, ça sert à rien. Léo' c'est pas quelqu'un de méchant, c'est juste un gars qui se croit beau et fort et qui, du coup, s'y prend comme un manche avec les filles. Enfin.. Plus ou moins.

« Évidemment, personne remarque qu'il manque quelqu'un, HEIN. »

Ton attention se reporte donc sur le nouvel arrivant, une légère surprise encrée sur le visage, tu t'endormais presque tant cela devenait ennuyant et tu ne l'avais pas entendu. Joach tu le connais pas vraiment, juste vite fait grâce à Johanna, et encore. Mais de loin il semble être un type bien, un peu comme tous ceux qui sont ici, le A compris. Enfin.. Ça c'était avant qu'il ne l'ouvre pour se plaindre de Léo'. Problem ?

« Putain les gars vous êtes pas marrants. » Pour illustrer tes dires tu laisses un long soupire s'échapper, tu t'en fou de savoir si tu dois parler ou pas. Ils font chier c'est tout. Pendant que tu commences à leur faire la morale en mode maman énervée qui donnera pas de goûter, Johanna embarque son ex un peu plus loin, pour discuter. Alors tu continues, esquissant des rotations de droite à gauche avec ta tête. « Nan mais sérieusement, vous crachez sur Léo' parce que Jo' est triste mais vous prenez pas la peine de vous attarder sur le fond de l'histoire. Le truc c'est que » CLAC!


Tous les regards se tournent en direction du bruit, tous se posent sur une Johanna dégoûtée et un Léocade visiblement abasourdi. C'est comme dans les films, vraiment. Il la retient, elle se débat, se barre et lui reste planté au milieu de la foule sans savoir quoi faire. Il est pommé et ça se voit, seulement c'est pas l'idiot qui vient le chercher qui va l'aider à changer les choses. Mamamia si j'avais prévu ça. Tu en restes toute retournée, surprise de la réaction de ton amie. Dans le fond c'était prévisible, à trop chercher on finissait toujours par trouver mais là. Non vraiment, t'aimes pas la violence alors pour toi c'est un peu extrême. Même si à ta place tu l'aurais fait depuis bien longtemps. Et ça n'est qu'à la suite des supplications de la brune que entends quelques sont bien étranges tout près. Oh merde.

« AAAAAAAAH MA HOUSSE NOOON ! VILAIN CHAT GRRR.. » T'as plus l'air idiote qu'autre chose à hurler dans une telle situation. Mais c'est ta housse bordel, un peu d'respect. Tu chasses le chaton d'une main, qui mécontent, te laisse une jolie trace de son passage sur le bras. Et tu grognes, tu grimaces et tu hurles que si personne ne te retient tu lui feras la peau. « ESPECE DE VAURIEN REVIENS ICI QUE J'T'APPRENNE LA. Okkkkk c'est bon, j'arrête ma connerie. Mais ça fait mal quand même ces boules de poils. Erm. » Contrariée, tu lances un regard à Charlie et Lysander plus loin. Le genre de regard qui veut dire "concertez-vous parce que vous allez me repayer ma housse." Ou pas. Parce qu'au fond tu t'en fou un peu. « Bougez pas j'reviens. »

Bizarrement tu es redevenue sérieuse d'un coup, et à la suite de tes mots tu te lèves et t'éloigne du groupe. Tu aurais pu aller régler son compte à ce chaton mal élevé mais il était trop mignon pour qu'on puisse lui faire quoi que ce soit. Non, contre toute attente tes pas te mènent au groupe installé près de la slidebox. Le groupe de Léocade et de ses crétins de pseudo amis. Et tu toises le A d'un air plutôt embêté, parce que y a un truc qui cloche. Un truc qui a toujours cloché et vous le savez tous les deux.

« Tu comptes jouer le lover à deux balles encore longtemps Léo ? Ou tu vas enfin te décider à grandir et à assumer tes conneries ? Bien entendu.. Ça commence par arrêter de jouer la comédie. » Tu prends place près de lui comme si tout était normal et tu pioches la première canette de jus de fruit qui te passe sous la main, faisant comme chez toi en ignorant les regards assassins de ces langues de putes sur toi. Elles n'ont pas l'air contente que tu sois venue résonner leur casanova, c'est bien bête parce que t'as malheureusement pas l'intention de partir aussi vite. « Faudrait voir à changer tes fréquentations aussi, t'aurais pu trouver mieux comme nana quand même. Franchement, entre elles et Jo' y a pas photo. Moi j'prends Jo' de suite, elle est plus sincère. »

« De quel droit tu t' » Rien à faire, tu lui coupes la parole, feignant n'avoir rien entendu.

« Bon, un peu plus naïve aussi mais c'est c'qui fait son charme, non ? »

« Non mais je rêve, t'es qui toi ? D'où tu viens squatter comme ça ?! »

« Haan, fermez-là un peu, vous êtes gavantes. C'est à Léo' que j'parle pas à vous. Regardez, vos potes ils disent rien. Faut toujours qu'ça ouvre sa gueule une bonne femme, bordel. »

Et ça piaille, et ça braille, ça menace. Tu vas finir par t'en manger une si tu fais pas plus attention. Tu prends une gorgée de ta boisson, reposant ensuite la canette sur le sol alors que ton regard cherche celui du A, tentant de faire abstraction de ces demoiselles en chaleur. T'es agacée.



HRP // Si y a des objections vous me faites signe par mp, mais je tiens à dire que c'est une réaction digne d'Ashley et qu'elle était obligée d'aller parler à Léo'. Oui j'me justifie, j'ai pas le droit ? /pan/ J'vous aime fort ♥

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clockMer 5 Mar 2014 - 22:15

des gens & skygge


some time to spend with friends

T'aurais voulu lui sauter à la gorge. Le dépecer, lui arracher le peu de couilles qu'il a. Tu fulmines, c'est le mot. Et Joach qui se ramène n'arrange rien. Un de plus qui ne semble pas aimer Léo. Mais qu'est-ce que t'attends ? Vu ta carrure, une simple baffe l'enverrait au tapis. Ce morveux, ce nain, cette pourriture. Lys a essayé de détendre l'atmosphère, sans résultat.

Te faire des ennemis ? Non, t'aimes pas. T'en as juste rien à foutre. Ça fera du monde supplémentaire sur qui passer tes nerfs quand tu seras furieux. Comme maintenant. Même s'il t'arrive de chahuter avec Pytha, pour reprendre l'exemple donné par ton meilleur ami, jamais vous en êtes venus aux mains avec sérieux. Parce que, malgré les apparences, Pytha c'est ton ami. Ton colocataire. Ton rival. C'est celui qui t'a redonné le plus envie de jouer au basket. Alors, naturellement que tu ne peux que l'apprécier.

Et voilà que Johanna embarque Léocade. Pour parler. Tu hallucines. Ce mec l'a blessée, continue à le faire, et le fera encore et encore. Mais elle, comme une fleur, elle lui parle. Cette nana est une maso. Y a pas d'autres explications. Tu secoues la tête de manière désapprobatrice en la voyant s'éloigner, ignorant les autres autour de toi.

Tu fais rebondir ton ballon sans les quitter des yeux. Pas besoin de fixer le ballon, tu prévois chacun de ses mouvements. Tu le contrôles sans aucune difficulté. Tu pestes avant de te tourner vers le panier le plus proche et de tenter un trois points. Le ballon rentre dans les filets après avoir tourné sur l'arceau. Tu vas le chercher, t'éloignant du groupe. Nouveau soupir avant de retourner vers Ashley et compagnie.

Tu chopes une bouteille d'eau et tu bois quelques gorgées, ballon calée sur le bras. Et Johanna revient. Elle se blottit contre Joach, posant sa tête dans son dos. Tu la fixes et, quand elle relève la tête, tu vois ses yeux humides, ses joues mouillées par les larmes. Ton sang ne fait qu'un tour. La bouteille d'eau retourne rapidement par terre et tu lances ton ballon à Pytha. Nouveau gardien de ton trésor.

Tes yeux reflètent la rage, la colère. Comme ce jour où t'es allé voir Jim pour lui exploser la tronche contre le tableau contre lequel il griffonnait. Dire que vous êtes devenus "amis". Là, aucune chance que tu deviennes ami avec cet enfoiré de Léocade. Tu vois Ashley se lever et aller vers Léo. Tu t'apprêtes à lui ordonner de rester ici, que ce cloporte est pour toi, mais la voix de Johanna t'arrête.

▬ Laisse-le Skygge. Lui fais pas de mal.

Tu la regardes, sourcils froncés mais perplexe.

▬ ...S'il te plaît.

Tu serres les poings et les dents. Coup d'oeil à Léocade. T'as la haine. Tu soupires et hoches vaguement la tête pour répondre à Johanna. Tu t'approches d'elle, ignorant Joach.

▬ Je n'irais pas lui encastrer la tronche dans le béton. Pas aujourd'hui. Par respect pour toi. Mais sache une chose, tant que tu continueras à agir de la sorte avec lui, il continuera à te briser le coeur. Si c'est ce que tu veux, libre à toi. J'suis pas le seul ici à penser que tu ferais mieux de le rayer une bonne fois pour toute de ta vie.

Tu tournes les talons, allant récupérer ton ballon dans les mains de Pytha. Puis tu dribbles le plus calmement possible vers le panier. Ça te prend la tête tout ça. Toi qui étais de si bonne humeur. Tu dunkes et le ballon passe dans le filet sans difficulté.

▬ Tch. Quelle plaie.

Tu te poses dans ton coin, seul, au pied du panier. Tu grognes dans ton coin, préférant être tranquille. Le temps de te calmer.

HRP ; un peu caca pourri. je vous aime. ♥

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clockMer 5 Mar 2014 - 22:25
(Je saute ce tour je rép après Charlie)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clockJeu 6 Mar 2014 - 0:07

Slides

Et blablabla, et blablabla, ça menace, ça gueule, ça discute. Les festivités sont interrompues, l'arrivée de l'U.M.A a tout gâché. Je l'observe, mais il est lunatique, incompréhensible, son comportement non humain est validé, même s'il s'engueule violemment avec Skygge et j'aimerais pas être à sa place. Je reste Poker Face toute l'engueulade durant comme dirait Kévin, puis un gros clac me sort de ma torpeur alors que je vois l'U.M.A. baffé par Jojo.

J'observe lentement la scène, retenant une plainte face à la blessure de ce sujet d'étude - mieux vaut la fermer dans l'état actuel des choses, enfin, l'état actuel de l'ours surtout. Regard pour Ashley qui s'éloigne pour rejoindre la créature et je soupire, silencieux jusque là, préférant même ne pas tenter d'intervention vocale. Finalement, le danger public s'éloigne et je fais de même, me mettant face aux autres, interloqués et tout aussi déboussolés. Prenons les choses en main.

- Oui je vais dire un truc sérieux sortez ces doigts de vos oreilles. Je pense qu'on devrait euh... putain comment on dit quand on oublie et on pense à autre chose ? Bon voilà vous avez compris. On est venus pour faire du basket et du skate pas pour aller s'embrouiller avec l'U.M.A. Jo' lui a mit sa race alors on l'embête pas -PAS VRAI ASHLEY- et on vit notre vie parce qu'on... est plus matures ? Ouais non. Parce qu'on peut le niquer et qu'on est au dessus de ça.

Je lève le bras en mode conquérant et je m'avance d'un pas et POUIC. C'est quoi ce bruit non je veux pas baisser les yeux vers le sol je veux pas regard...

- Ok j'ai marché dans la merde.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clockLun 24 Mar 2014 - 12:10
( Ajout d'un sondage en première page: On continue ou pas ? Répondez-y et on fera en fonction. ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clockLun 31 Mar 2014 - 14:21
Je clos. ♥ :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SLIDES | PV   SLIDES | PV - Page 3 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
SLIDES | PV
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» SLIDES | PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: