» prédéfinis

» mini news
15.06 N'importe quel adulte peut maintenant avoir en filleul un élève de D ou E.

07.05 Prismver a 6 ans ! Le temps file ♥
» intrigue

» rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Ne jamais déranger une pirate en pleine activité ♦️ Ashley Mera

ajouter le mien ?
» à l'honneur

Orson M. Dreemurr
www.

» infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
So turn on your inner light - PV Destiny







Partagez | 
 


 So turn on your inner light - PV Destiny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans So turn on your inner light - PV Destiny | le Dim 19 Juil 2015 - 22:28
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : "Green Ranger" Vlad / "Golden Lion" Faust / "Trickster Crow" Merlin / "Scarlet Swapper" Hamlet
Personnage sur l'avatar : Roxas/Ventus @ Kingdom Hearts, parfois Finn de Adventure Time + Levi Miller IRL

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 14C3
Prism' : 362

Messages : 140
Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8345-i-am-vengeance-i-am-the-night-i-am-cmb http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9228-you-know-i-m-gonna-fight-though-i-might-be-scared-to-lose-u-c#141798 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9255-the-ultimate-question-of-life-the-universe-and-everything#142291


Dans l’enceinte de Prismver, on pouvait aujourd'hui voir défiler une tornade blonde à travers les couloirs. Cette tornade n'était autre que le gamin hyperactif de l'établissement, à qui il manquait clairement une case d'après une majorité des élèves le fréquentant. Casimir, c'est son nom, mais il préfère se faire appeler par son pseudonyme de super héros: The Reapaer. Dommage pour lui, personne ne semble le prendre au sérieux. Compréhensible, après tout, qui irait prendre au sérieux un gamin de 13 ans revendiquant le titre de Justicier ? Pas grand monde, on est d'accord.

Mais un jour, il leur montrera, à tous ces sceptiques ! Si un con comme Naruto a pu devenir Hokage ( Oui, cette référence me couvre de honte, mais il faut bien que mes exemples parle au plus grand nombre. ) ( Et le plus grand nombre étant composé de kikoolol n'ayant pas le moindre goût... ) ( Enfin, je m'égare, revenons à l'attardé. ), tout le monde peut atteindre son but. Casimir, ou les ravages du nekketsu résumé en un seul individu, mesdames messieurs.

Enfin bref. Notre héros en herbe courait donc comme un dératé, les bras bien chargé de plusieurs tissus et autres babioles, hurlant aux quelques individus se tenant sur son chemin de s'écarter au plus vite, sous peine de leur rentrer dedans - et de se rétamer le cul par terre suite à sa charge. Ce n'est qu'une fois arrivé à destination que notre turbulent personnage se calma quelque peu, le temps de reprendre son souffle et d'ouvrir la porte de la salle d'art, qui n'était autre que le lieu de résidence du club de couture. On pouvait y trouver de tout et n'importe quoi : toiles, pinceaux, costumes, pour faire simple, tout ce qu'il faut pour rameuter les artistes et comédiens de Prismver. L'endroit idéal pour une pile électrique carburant à l'imagination.

Casimir jeta un rapide coup d’œil et c'est sans grand étonnement qu'il constata être le premier à avoir franchi la porte ce matin. Tant mieux, il serait plus tranquille pour confectionner sa nouvelle tenue ! Il en était déjà à la septième variation. On pourrait presque croire que c'est du perfectionnisme à ce niveau-là, mais non. Le brave Mickey avait juste encore réduit son costume actuel en lambeaux, tout simplement... Et comme il est un peu débile, utiliser son pouvoir pour remonter au moment où son costume était encore en état ne lui venait même pas à l'esprit.

Il faut dire que suite à l'épisode de la boucle temporelle provoquée par l'étrange dysfonctionnement de maîtrise qui avait touché la plupart des élèves, Kazoo n'était pas des plus enclin à utiliser Save & Reload. Il se contentait donc de créer un point de sauvegarde sans pour autant y revenir. Il avait eu sa dose à force de se retaper la même matinée en boucle, à entendre les mêmes phrases, à voir les mêmes gestes, à se retrouver nez à nez avec le même bouquin. Encore heureux qu'il soit encore un jeune adolescent restant dans la bulle de l'enfance, vous imaginez si son pouvoir se mettait à partir en vrille pile le jour de son mariage ? Vivre toute cette niaiserie pendant des jours, le discours long et barbant de l'homme de foi ou du maire, se retrouver obligé de discuter avec des gens de la famille lointaine de sa bien-aimée tous plus barbants les uns que les autres. Brrrr. Infernal. Et si en plus la partie recharge juste avant la nuit de noces... Autant se tirer une balle avant même d'enfiler l'alliance.

Bon, c'est pas tout ça, mais pendant que j'écrivais pour ne rien dire ( Une spécialité ! ), machin a un peu fait des siennes hors champ. Il avait dessiner sur un grand tableau les différentes pièces de son futur costume, noté à côté les différents matériaux à utiliser et en quelle quantifié, noter les différentes mesures nécessaires... Si un élève de sa classe était sur place, il serait très certainement surpris de constater qu'un élève aussi agité puisse se révéler assidu une fois concentré sur quelque chose venant piquer son intérêt à vif. Et il rechuterait aussitôt en entendant Casimir faire un boucan pas possible, balancer les tissus n'importe où et râler en constatant qu'il s'est planté dans une mesure quelconque. Hé, j'ai bien dit qu'il était assidu, pas calme, faut pas rêver non plus mon coco.

C'est finalement avec long tissu en simili-cuir noir sur le dos et en caleçon - aux motifs reprenant le symbole de Batman, s'il vous plaît. - que Casimir remarqua que sa solitude prenait maintenant fin. Destiny venait en effet d'ouvrir la porte, discrètement ou timidement, ça, Cazouille ne saurait le dire. Elle fixait le blondinet avec un regard blasé, voir froid. Elle ne semblait pas vraiment enthousiaste à l'idée de se retrouver seule avec lui dans la même pièce. On la comprend. Le justicier pour sa part ne fit pas vraiment attention à ce détail et c'est tout sourire - et en caleçon, donc. - qu'il se dirigea vers la jeune fille, en lâchant dans un ton plein d'entrain :

- Yoooooo Destiny !!! Qu'est-ce que tu viens faire ici aussi tôt ? Tu savais que je serais là et tu es venue me déclarer ton amour pour moi , Hein ? Hein ? Tu peux me le dire tu sais, je suis un héros, c'est bien normal d'avoir un coup de cœur pour moi !

Une fois en face d'elle - et ne tenant toujours pas compte de l'air exaspéré de son interlocutrice -, Casimir se stoppa net, l'air grave.

- Tu es certaine que personne ne t'a prise en filature, hein ? On ne sait jamais, peut-être que les Vilains veulent t'utiliser pour m'atteindre !

Soudain, il déposa ses mains sur les épaules de la pauvre gameuse et rapprocha son visage du sien, plantant son regard droit dans le sien, un air toujours aussi sérieux au visage.

- Pas de lavage de cerveaux non plus ? Huuum ? Ils veulent peut-être t'utiliser pour m'espionner, ces misérables gredins tout moches ! Osez faire ça à une fille aussi ravissante, c'est ignoble !

Il recula alors d'un bond - et toujours en caleçon. - et aurait presque pu avoir l'air classe dans sa façon de faire du drama s'il ne s'était pas alors réceptionné sur le long tissu lui servant présentement de cape géante et emmêlé les pieds. Il glissa alors avec la finesse d'un poivrot en étant à sa troisième bouteille et se rétama le dos au sol. Son crâne vint lui aussi percuter le parquet. Notre grand héros venait de se mettre KO tout seul comme un grand. Quel homme.
Tremblez devant son charisme écrasant.

- ... T-tout est... Calculé. Ha ha ha ha ha !

Notre glorieux Justicier porta sa main à l'arrière de son crâne, trop sonné pour se redresser dans l'immédiat. Il tenta de sourire pour sauver l'honneur et lâcha le plus simplement du monde :

- Oh. Je saigne.

Quelques secondes passèrent et...

- ... AAAAH JE SAIGNE !!! JE VAIS MOURIR DANS LA FLEUR DE L'ÂGE D'UN TRAUMATISME CRÂNIEN ET LE MONDE NE SERA TROUVERA JAMAIS LA PAIX  !!!! Quelle cruel destin ! Mais ne me pleurs pas, qu'importe à quel point tu m'aimes, je veux que tu trouves le bonheur malgré ma dramatique perte !!! Aaaaaah, je me sens parrrtiiiir ! Gah.

Casimir s'éteint alors, laissant derrière lui un monde sans espoir. Non je déconne, il faisait juste mine de tomber dans les pommes pour rendre la scène poignante *Tousse* et attendait maintenant la réaction de la jolie petite asociale. Notons qu'il était toujours en caleçon.

Tout ça pour vous dire de ne jamais faire d'enfants. Merci.
PV. DESTINY • début Juillet
©Gau


And tonight I know it all has to begin again

Message Dans Re: So turn on your inner light - PV Destiny | le Mer 19 Aoû 2015 - 19:13
avatar
Invité
Invité


Casimir • Juillet • # D5B9C1
Les couloirs de Prismver sont désertiques en ce doux matin de juillet. Les habitants du pensionnat profitent des vacances pour rattraper leurs dizaines d'heures de sommeil, dérobées par les horaires scolaires impitoyables. Personne ne se lève aux aurores à cette période de l'année, à l'exception peut-être de Destiny Vermeil. Pour une raison inconnue, même en jour de congé, son subconscient la tire automatiquement du sommeil dans les alentours de huit heures. Et ça l'arrange, Destiny : elle a toujours considéré qu'au-delà de cette heure, sa journée entière était gâchée. Les grasses matinées ont toujours été ses ennemies.

L'avantage d'être levée à l'aube, c'est que Destiny se retrouve inévitablement en compagnie de la solitude. Et c'est dans ces moments qu'elle se sent libre, parfaitement libre. Ce sont les seuls instants où ses angoisses la quittent et qu'elle a l'impression d'être délivrée. Seuls les jeux vidéo peuvent lui procurer un tel sentiment, en plus du divertissement qu'ils constituent. La A vit mieux toute seule, ou plutôt, se sent plus en sécurité en présence de personne d'autre. Ces couloirs, qu'elle traverse tous les jours dans la crainte à cause de la foule qui les envahit, deviennent un véritable paradis quand le silence règne en maître.

En vérité, c'est la première fois qu'elle les visite de si bon matin ; en temps normal, dès qu'elle se réveille, son premier réflexe est d'attraper sa 3DS ou sa PSP posée sur sa table de nuit. Sauf qu'aujourd'hui, Destiny n'est ni d'humeur à continuer sa partie, ni à s'exercer pour surpasser Vladimir ou Hadès. Non, aujourd'hui, la demoiselle aimerait essayer de coudre un peu par elle-même, mettre en pratique les enseignements de Candice. Elle va voir les tissus disponibles en salle d'art et elle choisira son prochain cosplay. Elle a déjà réfléchi un long moment sur ce qu'elle pourrait porter ; sa faible corpulence l'empêchant de cosplayer des femmes matures et n'appréciant pas spécialement le crossplay, elle a songé à se rabattre sur un grand classique : Serrah Farron. Toutefois, elle se répète que cela dépendra des tissus.

Arrivée devant la porte, elle baisse la poignée tranquillement et entre dans la pièce. Par contre, elle ne s'est pas attendue une seule seconde à se trouver nez à nez avec un blond en caleçon qui se débat avec un long mètre de tissu noir. Soupir. Ce n'est pas que Casimir représente une quelconque menace de son point de vue, mais constater que sa solitude bien-aimée prend fin ne la rend pas spécialement heureuse. Surtout si c'est pour être en compagnie de la pile électrique épuisante qu'est Casimir. Ce dernier s'approche d'elle, un sourire radieux aux lèvres.

— Yoooooo Destiny !!! Qu'est-ce que tu viens faire ici aussi tôt ? Tu savais que je serais là et tu es venue me déclarer ton amour pour moi, Hein ? Hein ? Tu peux me le dire tu sais, je suis un héros, c'est bien normal d'avoir un coup de cœur pour moi ! commence-t-il avec cet fierté tout à fait typique de lui.

Destiny se contente de rester immobile, son visage affichant un air magnifiquement blasé. Elle roule des yeux, mais ne répond rien. C'est alors que Casimir se stoppe net.

— Tu es certaine que personne ne t'a prise en filature, hein ? On ne sait jamais, peut-être que les Vilains veulent t'utiliser pour m'atteindre ! s'inquiète-t-il.
— Personne ne se lèverait aussi tôt pour ça. Surtout pour toi, Casimir. répondit-elle d'une façon qui se voulait volontairement blessante.

Et il pose ses mains sur les épaules de la jeune fille, ce qui a pour effet de la crisper instantanément : les contacts physiques ont tendance à l'horripiler au plus haut point, et son expression facial le montrait parfaitement. Le deuxième point frustrant : il rapproche son visage du sien et la gameuse remarque qu'il a beau être moins mature et plus jeune, il la surpasse en taille. Sans oublier que cette proximité entre leurs visages l'exaspère autant qu'elle la dérange. Destiny commence à croire que Casimir souhaite sincèrement se ramasser des baffes, aujourd'hui.

— Pas de lavage de cerveaux non plus ? Huuum ? Ils veulent peut-être t'utiliser pour m'espionner, ces misérables gredins tout moches ! Osez faire ça à une fille aussi ravissante, c'est ignoble !
— Lâche-moi. aboya-t-elle.

Il la lâche alors, reculant d'un bond de façon dramatique. Destiny se prépare déjà à essayer de calmer sa prochaine réplique. Sauf que le blond, ayant probablement oublié qu'un long tissu se trouvait sur son dos, fait une magnifique chute après avoir glissé sur sa cape. Sur le coup, la rose ne peut s'empêcher s'écarquiller les yeux de surprise. Puis, elle tente de masquer ce fou rire qui veut éclater à travers son sourire moqueur. Il faut l'avouer : la scène est drôle. Désespérante, mais drôle.

— ... T-tout est... Calculé. Ha ha ha ha ha ! lâche-t-il.
— Magnifique ! Tout à fait digne du grand Reaper. applaudit-elle avec la voix la plus ironique du monde.
— Oh. Je saigne. affirme-t-il simplement.

Destiny se fige et hausse un sourcil. Non pas qu'elle éprouve de la compassion ou de l'inquiétude à l'égard du C — l'empathie n'a jamais été son fort —, mais elle se demande si cette chute est vraiment suffisante pour provoquer une fracture crânienne.

— Vraiment ? demanda-t-elle, un peu suspicieuse.
— ... AAAAH JE SAIGNE !!! JE VAIS MOURIR DANS LA FLEUR DE L'ÂGE D'UN TRAUMATISME CRÂNIEN ET LE MONDE NE TROUVERA JAMAIS LA PAIX !!!! Quelle cruel destin ! Mais ne me pleure pas, qu'importe à quel point tu m'aimes, je veux que tu trouves le bonheur malgré ma dramatique perte !!! Aaaaaah, je me sens parrrtiiiir ! Gah. hurle-t-il.

Et Casimir se laisse tomber à terre, faisant mine d'être évanoui. Elle reste là, blasée de la situation, se sentant stupide d'avoir cru que cette chute ait pu être grave. Alors, elle laisse passer quelques secondes, regardant le corps de Casimir parsemé de cicatrices. N'importe qui aurait pu compatir devant ces tristes blessures, mais pas elle. Le problème de Destiny, c'est qu'elle est incapable de ressentir de la compassion si elle n'a jamais vécu la même expérience ; elle n'arrive pas à pleurer avec ceux qui pleurent si de son côté, elle se sent bien.

Tout cela pour dire que ces plaies ne lui font ni chaud ni froid.

Une fois quelques secondes passées, elle s'approche de l'exhibitionniste et s'accroupit à côté de lui. Oh, non, elle ne va pas l'aider à se relever ; elle saisit le long tissu et essaie de le tirer doucement vers elle pour ne pas le déchirer.

— Combien de fois Candice nous a dit de faire attention avec les tissus, même si c'est du simili cuir ? Pas étonnant que tu détruises toujours tes costumes. soupira-t-elle d'un ton un peu ferme.

À vrai dire, elle ne comprend absolument pas comment il fait pour se montrer aussi négligent vis à vis de ses propres confections ; les vêtements qu'elle fabriquait sont sans aucun doute ceux dont elle prend le plus soin. Elle les nettoie à la main, les repasse délicatement et fait toujours exagérément attention à manger proprement en les portant. Comment fait Casimir pour être aussi imprudent lorsqu'il les porte ? Si l'un des costumes de la gameuse venait à subir une légère déchirure, elle deviendrait complètement folle de rage...

Elle parvient à prendre le tissu et le plie minutieusement. C'est à ce moment qu'elle remarque le tableau rempli de mesures et de dessins de patrons à la craie. Intérieurement, elle soupire en voyant le talent de Casimir, gâché par sa négligence.

— Dommage... souffla-t-elle.

Bonnes mesures, bon choix de tissu et une bonne maîtrise pour coudre sur un tissu plutôt difficile à travailler. Elle se dirige ensuite vers l'endroit où l'hyperactif a laissé ses vêtements, pose le simili cuir, saisit les habits normaux et les lui jette à la figure.

— Rhabille-toi. Je suis venue ici pour coudre et non pour contempler tes cicatrices. lança-t-elle d'un ton sec.

Elle a dit ça très sérieusement, et sur ces mots, elle va vers l'armoire à tissus pour regarder les choix disponibles.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HRP : Huhu, je t'avais prévenu de ma lenteur légendaire >_<
code by lizzou × gifs by tumblr
Message Dans Re: So turn on your inner light - PV Destiny | le Jeu 20 Aoû 2015 - 9:47
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : "Green Ranger" Vlad / "Golden Lion" Faust / "Trickster Crow" Merlin / "Scarlet Swapper" Hamlet
Personnage sur l'avatar : Roxas/Ventus @ Kingdom Hearts, parfois Finn de Adventure Time + Levi Miller IRL

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 14C3
Prism' : 362

Messages : 140
Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8345-i-am-vengeance-i-am-the-night-i-am-cmb http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9228-you-know-i-m-gonna-fight-though-i-might-be-scared-to-lose-u-c#141798 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9255-the-ultimate-question-of-life-the-universe-and-everything#142291


Salut les moches ! Nous nous retrouvons à nouveau pour les aventures du grand et merveilleux Reaper. Je suis convaincu que nous allons avoir droit à de l'action, du drame et tout plein de sentimentalisme à deux balles, yeah ! Non je déconne, nous ne sommes pas dans un épisode des feux de l'amour. À la place, nous allons suivre un résidu de capote trouée communiquer avec un cyborg. Tout un programme, i can't wait, comme le disent si bien les portugais. Résumons l'épisode précédent : Casimir, "blhérau" de l'établissement, se retrouve dans une tenue digne de la filmographie personnelle de Jean-Jean, 56 ans, avocat moustachu. C'est à dire en calefut et avec un début de cape sur le dos. Hum. ... Je pense que prendre rendez-vous chez un psy pour cesser d'écrire ce genre de conneries serait une bonne idée. Mais passons, on est là pour le spectacle !

Cradimir se baladait donc limite à poil et faisait son débilos devant Destinouille, un cyborg sociopathe se faisant passer pour une jolie jeune damoiselle aussi expressive que Gertrude, 83 ans, joyeuse mamie un peu morte mais qui garde la pêche maintenant qu'elle peut retrouver en enfer l'ensemble des hommes à qui elle a brisé le cœur. Et comme il est doué, il glissa sur sa "cape" pour bien se détruire le fessier par terre. Et aussi le crâne, mais ça, ce n'est pas vraiment important : il y a trop peu de choses là-dedans pour craindre d'endommager quoi que ce soit.

Bref, le blondinet était dans un état second suite au choc et en oublierait presque que ses tentatives pour faire des compliments au robot se résultaient toutes par un vent monumental. Nous pouvons donc en déduire qu'elle doit le kiffer à mort. Je veux dire, littéralement. Rah, il faut vraiment tout vous expliquer, à vous autres, les débi- les lecteurs ! La blague, c'est qu'un Casimort, ça ferait briller les yeux de l'asociale, voilà. Vous percutez enfin ? Bien. Quoi encore ? Pas drôle vous dîtes ? Okay, si c'est comme ça je fais grève moi. salut les ploucs.

....

Ah non, c'est vrai, pour avoir mes sous, je dois terminer mon torchon. Tch. Pardonnez ma vulgarité, mais sapristi saucisse ! Zut de zut, même ! Voilà, ma colère est passée, nous pouvons reprendre ce récit palpitant. Enfin, palpitant, hein, bon, vous m'avez compris. Suite à la terrible chute de l'autre attardé, son aînée s'fouta un p'tit peu d'sa yeule là hé. C'pas très sympatoche vindiou ! Mais elle l'avait nommé Reaper, alors Casocial était content : c'est rare d'entendre ce pseudonyme autre part que dans sa propre bouche, alors vous imaginez bien que l'entendre dans celle de Destiny, ça lui aurait fait tout bizarre dans son caleçon Batman s'il avait plus de 10 ans d'âge mental.

En attendant, il avait quand même un peu bobo à son cul et même si " l'adorable " Destroyer semblait prendre ça pour de la comédie, le blond sentait réellement un liquide chaud et collant à l'arrière de sa caboche. Avec un peu de chance, ça alalit finir avec un bon mal de crâne et une bosse. Dans le pire des cas, il clamse et je peux passer à un personnage avec plus de 100 de QI. autant vous dire que je désire avec ardeur la seconde option. Eeenfin. Gogolito faisait donc le mort, avec, toujours, ce sublime symbole de Batman masquant avec classe ce qui lui sert d'appareil reproducteur. Reproducteur. Casimir. Je suis mdr, j'dirais même, ptdr. Carrément rofl quoi. Mais laissons sa quéquette en paix, on y reviendra d'ici 5, 10, 30 ans.

Destiny semblait blasée. On la comprend. C'est avec un flegme digne d'un paresseux unijambiste qu'elle laissa le corps du pauvre enfant traîner par terre, en se contentant de récupérer le tissu. Merci meuf, t'es top tier en matière de healeuse, franchement, je suis prêt à te confier ma vie, genre, là, de suite. Je suis convaincu de ma survie une fois ma destinée remise entre tes mains. ( ... Non mais, je jure que ce n'est pas fait exprès. ) ( JE LE JURE OK ?! ) Travail d'équipe, compassion, mon cul c'est du téflon, tout ça.

Combien de fois Candice nous a dit de faire attention avec les tissus, même si c'est du simili cuir ? Pas étonnant que tu détruises toujours tes costumes.

Le mioche rouvrit ses paupières, une moue mécontente sur son faciès. Lui qui espérait que l'autre machin rose allait se jeter sur sa dépouille et le pleurer à chaudes larmes avant de constater, soulagée, que la force de son amour ramenait le grand Justicier à la vie. Cette fille n'avait aucun sens du spectacle, elle venait de niquer le flow de Casby le magnifique ! Qui avait toujours mal au derche et à la caboche. Et en plus de ça, il était maintenant vexé. Voir ses efforts ainsi réduit à néant lui donnait envie de frapper un coussin innocent. Il se redressa un peu sonné et porta sa main gauche à sa chevelure blonde afin de se masser le ciboulot.

- M'en fiche, un vêtement, c'est fait pour vivre ! C'est pas drôle de fabriquer ou acheter quelque chose si c'est pour le laisser dans un placard. C'est comme les adultes qui achètent des jouets "collectors" pour les laisser dans leurs boîtes. Ils sont bêtes. Un jouet c'est fait pour s'amuser avec !

Les arguments du jeune garçon ne trouveraient peut-être pas écho chez sa camarade, mais c'était là une vision des choses comme une autre. Disons qu'avec ce discours, on savait d'office dans quel camp le blondinet se trouvait en regardant Toy Story 2. Qu'importe, comme pour affirmer que sa position était la plus logique, Casimir conclut sa tirade d'un oui de la tête et d'un air fier. Une grimace s’immisça rapidement à la fête, le mouvement n'aidant pas vraiment à calmer le mal lancinant se faisant sentir. Ça lui apprendra à faire le beau.

Toujours vêtu de son superbe cache-zigounette, Mickey se dirigea à pas de félin vers Destiny, dans le but de lui lancer une terrible attaque surprise se nommant " Chatouilles de la mort aux côtes ! ". C'est un peu long, certes, mais ça avait le mérite de bien décrire la chose. Hélas, la cible se retourna et jeta à notre sournois Justicier ses vêtements habituels. Ce la ne pouvait être une coïncidence : son radar de cyborg avait dû détecter le danger imminent des terribles chatouilles. Mais rira bien qui rira le dernier, elle ne pourrait pas contre-carrer les plans du Reaper à tout jamais ! M'enfin, la véritable contre-attaque arriva ensuite, inattendue et cruelle !

Rhabille-toi. Je suis venue ici pour coudre et non pour contempler tes cicatrices.

Aïe, ça pique. À vrai dire, le blond avait tellement été pris par sa mort factice qu'il en avait même oublié qu'il était actuellement torse nu. Son regard bleu devint moins vivace, plus pensif. Il avait l'habitude des remarques cinglantes avec Destiny, ainsi que de son désintérêt total, mais cette fois, elle avait froissé le garçon plus que d'ordinaire. Le point positif est qu'elle ne posait pas un tas de questions agaçantes. Néanmoins, cette froideur laissa à casimir un goût amer. Il enfila rapidement son t-shirt afin de masquer les marques diverses recouvrant son corps, le tout dans un silence inhabituel. Le garnement aurait bien voulu recharger sa partie, là, de suite. Dommage pour sa pomme, il n'avait pas fait sa sauvegarde du matin. Dans le jargon, on peut résumer la situation par un délicat " il l'a dans l'cul bien profond ", un peu comme notre fameux Jean-Jean lorsqu'il était encore enfant. Ouuuh, elle est violente celle-là. Famille de France va encore me tomber dessus.

En parlant de tomber, c'est sans prévenir et avec toute son immaturité que le franco-anglais jeta plusieurs tas de tissus, à tailles variables, sur la peste qui venait de le froisser ( On est raccord avec l'univers du textile, keu 2 sube tily t. ) et, sans demander son reste, déchira un bout de toile blanc pour s'en faire un bandage. Lorsque Destiny réagit, il se contenta de tendre sa main devenue rouge-marron à cause du sang séché et de désigner ensuite de son index son bandage de fortune.

En son sale gosse qu'il était, le Casimir ignora avec mépris l'insensible Myomyo et, toujours énervé, emprunta un tissu bien plus grand que lui dans le tas disponible. Sans plus attendre, il s'assit en plein milieu de la salle et se recouvra entièrement du tissu qui arborait un beau bleu royal, un peu comme un enfant se cachant sous une couverture. Recouvert de son "drap", l'hyperactif se mis à se balancer d'avant en arrière, son regard masqué par le tissu rivé sur le robot aux cheveux roses. Il se laissa par la suite tomber sur le côté et, sans crier gare, roula peu à peu en direction de sa cible. Il avait alors l'air d'une gigantesque larve bleue en pleine crise d'épilepsie.

Soudain, Destiny remarqua l'étrange tas bleu se rapprocher d'elle, ce dernier roula dans l'autre sens. Pour mieux se rapprocher une fois le dos de sa victime tourné... Il rampa lentement mais sûrement en direction de son objectif et, une fois à portée de celle-ci, se figea net, attendant son heure. The Reaper savait être patient lorsqu'il devait punir une Vilaine. M'est avis que ce mioche est complétement atteint.
PV. DESTINY • début Juillet
©Gau


HRP: Pas la peine de s'excuser va, j'ai fait pire. 8D


And tonight I know it all has to begin again

Message Dans Re: So turn on your inner light - PV Destiny | le Lun 9 Nov 2015 - 20:48
avatar
Invité
Invité




What the hell ?



Elle s'attendait pourtant à une autre réaction du jeune garçon. Elle a pensé que le C bouderait suite à sa remarque, ou encore, qu'il commencerait à l'embêter. Autrement dit, qu'il continue d'être aussi bruyant que d'habitude. Sauf qu'à cet instant précis, Casimir garde un silence digne de celui de Destiny. Et ça, ce n'est pas normal. Suffisamment anormal pour attiser la curiosité de la petite A, qui l'observe, un sourcil arqué. Et quand elle se rend compte qu'il a définitivement perdu sa langue, elle se concentre de nouveau sur ses choix de tissus.

Mais soudain, elle sent une pluie de tissus s'abattre sur elle. D'abord surprise, elle hoquette légèrement tout en sursautant ; elle relève ensuite les morceaux de tissus lui couvrant la vue, cherchant le coupable de cette avalanche. Elle se prépare déjà à le foudroyer du regard et à le sermonner ; mais quand celui-ci s'approche d'elle en lui présentant sa main couverte de sang séché ainsi que son bandage, elle semble légèrement surprise. Ce n'était pas une blague ? Destiny a vraiment pensé que le blond s'amusait à exécuter une scène pseudo-dramatique juste avant.
Toutefois, il n'a pas fini de la surprendre : maintenant il l'ignore catégoriquement, empruntant un énorme morceau de tissu bleuté dans lequel il s'enroule. Fronçant davantage les sourcils, la A l'observe en train de se balancer et de rouler au sol.

Il semble que Casimir ait définitivement pété un câble.

Pendant quelques secondes, elle le regarde s'approcher de lui avec la grâce d'une larve, puis s'éloigner. Mais ensuite, elle ne peut s'empêcher de pousser un soupir d'exaspération devant ce spectacle pitoyable. Alors elle s'approche de lui, s'accroupit et agrippe le drap. Elle le tire, pour laisser le gigantesque tissu se dérouler comme un parchemin et faire apparaître le blond hyperactif tout au bout. Et tandis qu'elle plie le morceau d'étoffe, elle lui adresse un regard dénué de mépris.

— Bon, dis-moi. Quelle mouche t'a piqué ? demande-t-elle.

Les bras croisés avec le tissu dans la main, elle plonge ses yeux dans ceux de Casimir, comme si elle cherche une réponse dans ses iris bleus. Et quand elle constate qu'il ne répond pas tout de suite, elle soupire une nouvelle fois.

— Depuis quand tu te vexes quand je crois pas à tes scènes soi-disant dramatiques, Casimir ? continue-t-elle.

Destiny joint ensuite deux de ses doigts, avant de faire une pichenette sur le front de Casimir.

— Allez ! Arrête de bouder et de jouer l'épileptique. Viens plutôt refaire ton costume. Reaper. ajoute-elle, en accentuant volontairement le dernier mot pour le faire réagir.

Elle espère au moins que son ami arrêtera de faire le pitre après coup. Car peut-être que ça ne se voit pas, mais l'idée qu'il se mette subitement à la haïr la rend anxieuse. Paranoïaque.


*  *  *

HRP :  Tu me dis ça en répondant même pas 24 heures après...



codage de whatsername.
Message Dans Re: So turn on your inner light - PV Destiny | le Lun 21 Déc 2015 - 0:38
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : "Green Ranger" Vlad / "Golden Lion" Faust / "Trickster Crow" Merlin / "Scarlet Swapper" Hamlet
Personnage sur l'avatar : Roxas/Ventus @ Kingdom Hearts, parfois Finn de Adventure Time + Levi Miller IRL

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 14C3
Prism' : 362

Messages : 140
Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8345-i-am-vengeance-i-am-the-night-i-am-cmb http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9228-you-know-i-m-gonna-fight-though-i-might-be-scared-to-lose-u-c#141798 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9255-the-ultimate-question-of-life-the-universe-and-everything#142291


Salut amis ( *Tousse*) lecteurs ! Quoi de beau ? Rien ? Tant mieux. Bon, votre narrateur d'amour est un peu rouillé, alors veuillez pardonner par avance le fait que ma prochaine tirade puisse n'être qu'un immense étron ne faisant rire personne. En fait, je ne devrai peut-être pas écrire. Bonne idée. Bon bah salut, ceci est la fin de mon poste, je souhaite bon courage à ma collègue pour rédiger la suite ! ... Non mais ça va, je plaisante. Je suis feignant, mais quand même. Bon. C'est pas tout ça, mais il se passait quoi la dernière fois que j'ai fait agir le petit cinglé ?

Ah oui. Vexé, des draps, larve bleue. Bien bien bien. Reprenons donc cette histoire digne de Roméo et Juliette ! Sans le drama familial, la mort et surtout, sans la relation amoureuse. Oui, je sais, ça vous fend le kokoro, mais entre une fille plus proche du Terminator qu'autre chose et un ado qui trouve encore qu'un baiser est quelque chose de crade, disons que la probabilité de voir de la romance est encore plus basse que de me voir rédiger un rp sérieux et émouvant. Rien que ça.

Casimir, sous sa forme de larve, ne voyait pas grand chose, il n'avait donc pas la moindre idée de ce que pouvait bien faire sa camarade. Et il ne se doutait pas la moindre seconde que mine de rien, son comportement étrange affectait la jeune adolescente. Elle pouvait donc ressentir quelque chose même lorsqu'elle ne jouait pas à un jeu ? Ça c'est une nouvelle ! En prenant compte de cet élément, peut-être qu'en réalité, Casimir est capable d'avoir un 20/20 à un contrôle ? Huuuum... Ouais, non. Pas crédible. Ou alors ce serait dans une catégorie artistique, mais nous savons tous que ce genre de branche ne sert à rien d'autres que former de futurs chômeurs alcooliques et drogués. Tutafé.

Toujours en train de rouler aléatoirement pour se figer de temps à autres, le blondinet réfléchissait à comment punir Pinkette. Peut-être devrait-il lui subtiliser ses consoles pendant quelques jours ? Oui, ce serait un bon moyen de lui mettre la pression, à la petite peste ! Le problème, c'est qu'elle lui en voudrait à mort par la suite, et bon, Casilarve a beau ne pas être très doué socialement parlant, il sait qu'en faisant cela sa relation avec Myomyo en prendrait un coup pour quelques semaines.

Ceci étant dit, il pourrait aussi se contenter de faire durer cela le temps d'une journée pour la voir complétement perdue sans ses jeux et, une fois satisfait, rebooter le temps pour ne pas subir les conséquences de son acte. ... Wow. Je viens d'imaginer l'espace d'un instant les possibilités offerte par ce pouvoir mis entre les mains d'un cinglé type tueur en série ou violeur. L'incarnation du pas vu pas pris. Ça fait froid dans le dos. Hum. Finalement, on a de la chance de voir que cette magie ultra à la limite du cheat se retrouve entre les mains d'un simple blondinet hyperactif et quelque peu attardé.

Toujours absorbé par son imagination, à établir des tactiques pour se venger de la jolie gameuse, Mickey était incapable de prêter attention au monde l'entourant. Comprendre par là que le soupir exaspéré de Destiny et le bruit de ses pas se rapprochant peu à peu ne firent pas tilter la moindre seconde à notre héros que le cyborg lui faisait maintenant face. Et soudain, tout devint chaos et turbulences dans la matrice. En effet, le justicier se retrouva à rouler quelques centimètres plus loin, débarrasser sa mue bleue. Il devint alors un magnifique papillon et s'envola loin, très loin, car il va vite, très vite, c'est une comète universeeeeelle ! Fin. Quoi ? Trop wtf ? Pas crédible ? Raaah. Le public. Jamais content, pire qu'un Français. Vous le prenez comme ça ? Alors tant pis pour vous et adieu le director's cut, j'enclenche le scénario alternatif.

Le mioche était donc extirpé de son drap bleu et là, je vous pose la question : une simple fille incapable de faire du sport pouvait-elle aussi facilement faire sortir un garçon de sa forme Sushi-esque ? Cela me semble étrange. Oui, c'est louche tout ça. Plus que jamais, la théorie du Destinodroïde est vraisemblable. Nous sommes tous foutu, Skynet a vaincu. Mais oublions le scénario de SF, ici, on est dans le domaine du fantastique. Ouais bon, ce qui ressemble le plus à un dragon est un reptile géant et obèse répondant au nom de Tartiflette, mais je vous jure que c'est un monde avec de la magie et tout. Promis, dès qu'on débloque les fonds, on vous met les dragons en CGI. Please understand.

Bref, Casimir se retrouve donc de nouveau exposé, son univers bleu se dérobant littéralement sous ses yeux, et à la place il se retrouve avec le regard de Destiny braqué sur lui.

- Bon, dis-moi. Quelle mouche t'a piqué ? demande-t-elle.

Là, si je contrôlais un lover raté, j'aurais bien lancé un " L'amour Destiny. C'est l'amour. ", mais de un, j'ai déjà Vladimir pour se prendre des râteaux et de deux, même lui n'est pas aussi nase en matière de séduction. À la place vous n'aurez donc droit qu'à un Casimir toujours aussi peu bavard. Il arborait un visage neutre mais en réalité,  il était à son tour déstabilisé. Il hallucinait ou, là, de suite, Myomyo montrait des signes d'inquiétude à son égard ? Pour lui qui n'avait jusque lors que l'habitude des piques, des soupirs et de l'ignorance de la part de sa camarade, c'était une expérience nouvelle. Peut-être qu'il délirait ?

- Depuis quand tu te vexes quand je crois pas à tes scènes soi-disant dramatiques, Casimir ?

Le jeune garçon cligna des yeux à quelques reprises. Non, il ne rêvait définitivement pas. Autant dire qu'avec l'effet de surprise, il était incapable de répondre dans l'immédiat et lorsque la pichenette vint s'abattre sur son front et qu'en touche final, Destiny lui proposa de refaire son costume en le nommant Reaper, il réalisa. Aussi fou que cela pouvait paraître, Vermeil tenait à lui.

Bon, ça semble évident pour vous et moi que c'est une tsundere en puissance, mais je vous rappelle que le Casimir est loin d'être une lumière. Et pour peu que vous ne débarquez pas maintenant, vous devez vous douter que tout ce qui est lien affectif lui semble assez flou. Bien sûr, il n'a aucun mal à savoir s'il aime ou déteste quelqu'un, mais disons que dans un monde ou même la possibilité que vos parents tiennent à vous vous laisse perplexe, réaliser qu'au final, d'autres personnes se soucient de votre existence fait un petit quelque chose. Et cela se traduit chez Casimir par... Non. Non non non. Je refuse. Bordel de fion, j'ai dit non ! Hein ? Le patron refuse de me transmettre ma paie si j'écris autre chose ? ARRRH. Très bien. Allez tous vous faire mettre, je vous conchie. Casimir rougit. Voilà.

J'ai mal jusqu'au plus profond de ma personne. Laissez-moi le temps de manger quelques chatons et je reviens.

... P'tain mais je l'crois pas.
... Sérieusement.
Well. Reprenons.

Mickey se redressa et fixa la jeune fille, sans vraiment se rendre compte qu'il était maintenant plus rouge qu'une pivoine. Il sentait un mélange de joie et de gêne. Machinalement, il se gratta le crâne - en prenant soin d'éviter la zone endommagée. - et se rapprocha de Destiny. Une fois à ses côtés, il fixa un point imaginaire à travers la fenêtre : son embarras lui ordonnait de ne pas poser les yeux sur Destiny. Sûrement une once d'instinct de survie désirant l'empêcher de finir cramoisie.

- Sache que ce n'est pas parce que tu m'appelles par mon nom de Super Héros que tu ne subiras pas mon courroux vengeur. Je... Je te ferai payer le prix d'avoir brisé ma super technique Blue Protective Barrier ! Seul un Vilain minimum rang A+ en serait capable ! Tu caches bien ton jeu, mais je te surveille, Psychic Pink Cyborg ! Humpf !

Malgré son ton faussement confiant, Casimir ne trouvait toujours pas l'audace de regarder à nouveau sa camarade à cravate violette. Il brava cependant l'interdit en déposant sa main bandée sur le crâne de celle-ci et lui frotta rapidement les cheveux avant de prendre la fuite vers le tas de tissu noir qu'il désirait utilisé à fin de créer sa nouvelle tenue. Si Destiny n'avait pas fait son apparition, il serait sûrement déjà en train de s'atteler à la tâche. Soudain, une idée lui vint. Il se dirigea donc vers un tas de tissu plus imposant, composé de plusieurs couleurs. Il en tira des étoffes roses, blanches et noires.

- ... Héhéhéhéhéhéhé.

Il se retourna en direction de la petite nerd, le rouge de son visage laissant place à un sourire triomphant. Une lueur inquiétante vint se mêler au bleu de ses yeux. Sans plus tarder, il agrippa un mètre sur son passage et se planta face à Destiny. La timidité n'avait pas fait long feu face à l'étincelle de la vengeance créatrice. Ceci ne veut strictement rien dire.

- VOUS !!! Mademoiselle Myosotis Destiny Vermeil, il est temps ! Je vais prendre vos mesures et créer... Le dernier costume de votre vie !!!

Sans plus attendre il étira le mètre et jaugea de son œil expert le corps de sa victime. Dans un autre langage et s'il n'avait pas la maturité sexuelle d'un garnement de 10 ans, on pourrait tout aussi bien dire qu'il était en train de la reluquer de la tête au pied. Aussi, ce qui va suivre ne devrait pas vous surprendre, vu que comme sa maturité le suggère, la pudeur et la réserve sont pour lui l'équivalent d'un lointain concept ésotérique.

- Retire-moi ce surplus de vêtements que je puisse relever tes mesures exactes ! Ton avenir de Super Héroïne n'attend pas !

Je ne sais pas vous, mais moi je sens venir la baffe en travers de la gueule. Quoi que. Destiny est peut-être trop froide pour ça. Misons plutôt sur des yeux ronds, un long silence et un immense facepalm en conclusion. Notons au passage le génie de Casimir qui semble ne même pas calculer que Destiny, faisant partie du club, doit parfaitement connaître ses mesures. Conclusion : Qu'on ait 20 ans, qu'on soit grand-père, quand on est con, on est con.
PV. DESTINY • début Juillet
©Gau


HRP: Bah, j'étais motivé, un peu comme maintenant. ° u°


And tonight I know it all has to begin again

Message Dans Re: So turn on your inner light - PV Destiny | le Jeu 21 Jan 2016 - 21:27
avatar
Invité
Invité






Calm Down
▬ Casimir


Il n'a fallu que quelques instants pour que Destiny se rende compte qu'elle s'était inquiétée pour rien.

— Sache que ce n'est pas parce que tu m'appelles par mon nom de Super Héros que tu ne subiras pas mon courroux vengeur. Je... Je te ferai payer le prix d'avoir brisé ma super technique Blue Protective Barrier ! Seul un Vilain minimum rang A+ en serait capable ! Tu caches bien ton jeu, mais je te surveille, Psychic Pink Cyborg ! Humpf ! s'exclame-t-il.

Vraiment pour rien, oui. Casimir est redevenu aussi étrange qu'à son habitude — un fait soulageant et désespérant à la fois pour la petite rose. Désespérant, car Destiny sait à quel point son ami peut devenir lourd avec son délire de Super Héros — elle a d'ailleurs noté que l'appeler par son pseudonyme a l'effet de le calmer un peu. Laissant échapper un long soupir d'exaspération, la A daigne lui adresser un regard ; à peine s'est-elle retournée que la main bandée de Casimir se pose sur son crâne rose, le frotte tandis que le coupable s'éclipse joyeusement. La surprise la fait grommeler un ou deux jurons, avant qu'elle ne décide de définitivement retourner à ses occupations. C'est-à-dire, chercher le matériel nécessaire pour dessiner des patrons. De ce fait, elle fouille les différents étagères contenus dans l'armoire.

Cependant, le rire que pousse soudainement Casimir la stoppe dans son élan. Son réflexe est naturellement de vérifier ce que trafique le Reaper du coin de l'œil ; et l'apercevant revenir avec un mètre, elle range l'attirail qu'elle vient tout juste de trouver et se place devant Casimir, les bras croisés, bien droite, prête à écouter sa prochaine stupidité — le sourire triomphant de ce dernier sous-entend très aisément qu'il a encore eu une idée farfelue.

— VOUS !!! Mademoiselle Myosotis Destiny Vermeil, il est temps ! Je vais prendre vos mesures et créer... Le dernier costume de votre vie !!! s'écrie-t-il.

Pour le coup, Destiny se contente d'arquer un sourcil et de légèrement pencher la tête sur un côté. Peut-être a-t-elle mal entendu, ou quelque chose comme ça ? Ou du moins... c'est ce qu'elle aurait souhaité ; mais quand Casimir se met à juger sa corpulence avec le mètre étiré, elle comprend. Et l'envie de plaquer sa main sur son front devant une telle absurdité lui titille l'esprit. Mais le plus curieux, c'est qu'en parallèle, elle se retient également de rire — un rire presque jaune avec un poil de sarcasme devant la bêtise de ce blond.

— Retire-moi ce surplus de vêtements que je puisse relever tes mesures exactes ! Ton avenir de Super Héroïne n'attend pas ! continue-t-il, sans avoir l'air de plaisanter.

Et il a l'air sérieux en plus — sérieux devant lequel la A reste stupéfaite. Oh, elle a l'habitude des délires du C — c'est une part de son quotidien même. Mais ce qui reste incroyable, c'est qu'il parvienne encore à la surprendre malgré tout. Malgré ces après-midis à endurer la puce blonde sautiller partout et à l'entendre raconter n'importe quoi, le garçon arrive encore à la surprendre. Alors, c'est suite à un bref ricanement accompagnant son rictus moqueur que Destiny saisit le bout de la manche de son pull ; tirant dessus doucement, elle retire déjà un bras, puis le second, afin de se dévêtir de son pull. Puis, agrippant les deux manches dans son poing, elle fait claquer son pull sur la tête de Casimir. Bien entendu, ce n'est pas un choc très douloureux — le tissu du pull n'étant guère très rigide et la force physique de la rose n'étant guère une force herculéenne — toutefois ce doit surprendre un peu. Et ce doit faire un peu mal, tout de même. Un peu l'effet d'un oreiller s'abattant violemment contre le crâne.

— N'essaie pas de m'entraîner dans ton délire de pervers exhibitionniste. lâche-t-elle en le toisant, d'un sourire sarcastique.

Une remarque étonnante de la part de Destiny, qui sait très bien que le C a la maturité sexuelle d'un petit enfant, et que la pudeur est un concept trop abstrait pour lui. Mais justement, elle s'en amuse, elle en rit, elle s'en moque ; c'est son rôle de le secouer un peu, même s'il doit ignorer sa faute.

— Sache que je connais très bien mes mesures — c'est pas la première fois que je fais un cosplay tu sais. Alors demande avant de dire de telles sottises, laisse-moi continuer mon cosplay et retourne à ta propre tenue. continue-t-elle d'un ton à la fois moqueur et méprisant.

Reprenant son pull, elle enfile les manches une après l'autre, fixant Casimir avec un regard un peu sévère. Étonnant contraste alors que quelques instants avant, elle lui avouait presque une certaine forme de sympathie, inquiète de ce changement de personnalité. Décidément, il aura suffi qu'il dissipe toute trace de changement pour que Destiny redevienne Destiny.
Elle se retrouve de nouveau face à l'armoire, le tiroir en question toujours ouvert. Cette fois, elle parvient à saisir le nécessaire pour dessiner les patrons. Elle vient prendre une chaise sur laquelle elle s'assoit, posant le matériel sur la table. Et pendant qu'elle étale le modèle et le papier par dessus, elle ajoute :

— De toute façon, les Super-Héros, la justice, c'est pas taillé pour moi. finit-elle par lâcher sèchement.

Car elle ne se mettra pas dans un camp dont elle ne comprend ni les intérêts, ni les motivations.

*  *  *

HRP : ettt enfin.



© YAM for Prismver



Message Dans Re: So turn on your inner light - PV Destiny | le Ven 22 Jan 2016 - 13:34
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : "Green Ranger" Vlad / "Golden Lion" Faust / "Trickster Crow" Merlin / "Scarlet Swapper" Hamlet
Personnage sur l'avatar : Roxas/Ventus @ Kingdom Hearts, parfois Finn de Adventure Time + Levi Miller IRL

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 14C3
Prism' : 362

Messages : 140
Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8345-i-am-vengeance-i-am-the-night-i-am-cmb http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9228-you-know-i-m-gonna-fight-though-i-might-be-scared-to-lose-u-c#141798 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9255-the-ultimate-question-of-life-the-universe-and-everything#142291


Je pense qu'il est inutile arrivé à ce point du topic que Casimir est un peu, beaucoup, énormément con-con. Non, franchement, on l'a tous remarqué, alors on passera sur sa bêtise, hein. De plus, je n'ai pas vraiment la motivation d'essayer de comprendre comment fonctionne la cervelle d'un tel dégénéré. Quoi qu'il en soit, lui trouvait son... Disons, plan, parfaitement logique. Moi aussi j'en serais capable si son objectif était d'exaspérer tous ceux possédant la force de le supporter plus de deux minutes.

Bref. Contre toute attente, Destiny retira son pull. Et donc, là, si le mioche avait un minimum de maturité, il aurait sûrement reluqué la poitrine déjà bien garnie de sa camarade à travers son t-shirt, comme tout bon petit mâle hétérosexuel - ou petite damoiselle lesbienne, j'imagine - mais non, rien, que pouic. Lui ne voyait que le manque évident de sport quotidien et de bain de soleil en apercevant ainsi les bras de sa chère asociale. M'enfin, naïf comme il est, il prit cet acte pour une approbation et se rapprocha avec son mètre. C'est alors que, trahison infâme, la peste lui colla un coup de pull perfide sur le haut de son crâne doré. La perfide. La sournoise. La gourgandine. Je dirais même, la petite salope ! Donner ainsi de faux espoirs à un pauvre enfant ! Monstre !

- N'essaie pas de m'entraîner dans ton délire de pervers exhibitionniste. lâche-t-elle en le toisant, d'un sourire sarcastique.

Casimir fronça les sourcils. Il n'en voyait pas la raison, mais il sentait très clairement que Destinouille se fichait ouvertement de lui, avec son sale petit sourire de petite souris machiavélique.

- JE SUIS PAS UN PERVERS !!! C'EST TOI LA PERVERSE !!!

Concernant le terme exhibitionniste, il ne comprenait pas ce que ça signifiait, mais il savait pertinemment que ce n'était pas un compliment. Mais un jour, elle verra ! Lui aussi il emploiera un charabia incompréhensible et elle sera bien niquée, voilà ! Crias le futur, Destiny, car le Reaper rôdera à jamais dans les ténèbres de ton cœur ! Tin tin tiiiin !!!!

- Sache que je connais très bien mes mesures — c'est pas la première fois que je fais un cosplay tu sais. Alors demande avant de dire de telles sottises, laisse-moi continuer mon cosplay et retourne à ta propre tenue.

- C'est. Pas. Un. COSPLAY !!!!!

Ouais, merde quoi ! On parle d'une tenue de super héroïne complétement inédite ! Elle est conne celle-là ! Montre-lui Mickey, pète-lui sa gueule à c'te prétentieuse ! Donne tout !

- Et tes mesures elles servent à rien, j'suis sûr t'as pris du cul.

... C'est bas ça, mon Casimir. Très très bas. En dessous de la ceinture, même. Littéralement. T'en étais quitte pour un regard sévère de sa part et son attitude repassant au programme JeSuisUnAutomate.exe. Une nouvelle fois énervé, le nabot laissa tomber les tissus qu'il avait embarqué pour Myomyo et retourna à son propre tas tout noir. Imitant la petite rose, il saisit lui aussi de quoi dessiner et s'attela à la tâche, bien décidé à quand même concevoir des prototypes, ne serait-ce que sur papier, de la future tenue qu'il réservait à Psychic Pink Cyborg. Mais la vilaine ralluma la poudre. Mine de rien, elle était également un peu coconne, à sa manière.

- De toute façon, les Super-Héros, la justice, c'est pas taillé pour moi.
- Ouais, c'est sûr, avec ton popotin d'éléphant tu serais incapable de passer dans les tuyaux d'aération pendant les missions.

Mais. Casimalélevé, on a dit que c'est pas sympa de tailler sur le physique ! Et elle a un petit cul très bien pour son âge, alors tu arrêtes tout de suite ! ... Mais qu'est-ce tu fiches à revenir vers elle avec TOUS le tissu noir disponible - y compris celui laissé au sol - ? Et pourquoi tu te plantes juste derrière elle, avec ton petit sourire de sale mioche revanchard ? ... Non Casimir. Tu reposes ça par terre. Tout de suite. CASIMIR MAIS PUTAIN !!!

- MAGIE INTERDITE, ILLUSION DES OMBRES : VOILE DE MINUIT !!!

... Et voilà qu'il jette tout son bordel en l'air. Bordel mais. Why ? J'en ai marre de narrer sa débilité, il me fatigue, beuheuheu. ... Bon, je vais faire avec. Pas vraiment le choix, hé. Donc, soudain, suite à un énième éclair de "génie", Casimir et Destiny se retrouvèrent enveloppé dans le noir.

- C'est la fin pour toi,  PPC !!!  PHASE 2 ACTIVÉE, EVEIL DU REAPER : ULTIMATE MOON CRASH... Le blondinet prend position, prêt à sauter. AAAATTAAAAAAACK !!!

N'y voyant rien, Casimir pouvait tout de même situer où se trouvait Destiny pour une raison fort simple : il ne s'était passé que quelques secondes entre ses deux actions, elle se trouvait donc forcément devant lui. Il se jeta donc dans les airs, fin prêt à lui tomber dessus et la mettre à terre, sauf que... Par un miracle très certainement provoqué par L'Influence Des Ténèbres, la belle ne se trouvait pas sur le chemin du Héros. Elle s'était très certainement décalée dès l’instant où les draps l'avaient recouverte, l'instinct faisant le reste pour deviner que le blondinet allait encore provoquer une situation débile.

Bref, il fonça droit contre la table et là, bruit sourd suivi de plusieurs objets tombant au sol, le crétin avec. Je. Je ne sais pas. Entre ça et sa chute plus tôt... C'est... C'est sûrement sa journée gaffe. Quelque chose du genre. Ne faites pas attention.

- .............

Le gamin se redressa mollement, sans rien dire, toujours recouvert de son drap noir. J'ai une impression de déjà vu. C'est Destiny qui lui retira le "drap" noir, le visage renfrogné. Elle pu alors admirer le front en sang du maladroit de service qui venait d'empirer sa blessure en se dégommant maintenant l'avant du crâne sur la table. Bordel mais quel pas doué.

- C'est ta faute. tu devais pas esquiver. T'étais piégée dans les ténèbres, c'est interdit ! Tu triches !!!

Là de suite, même pour moi c'est assez difficile de juger si sa blessure le rend encore plus neuneu ou si c'est juste naturel. L'un ou l'autre, c'est après son petit sursaut de connerie pu sentir la douleur le frapper. Sa vision se troubla et son sens de l'équilibre décida de le troller. Profitant d'être encore maître de ses mouvements, il récupéra la chaise de Destiny et se planta dessus tout en se prenant le crâne entre les mains. Il tremblait de plus en plus et serrait la mâchoire, essayant vainement de contenir sa douleur. Il échoua en l'espace de 3 secondes.

-  CA FAIT TROP MAAAA-AAA-AAAAL !!! Les larmes montèrent à ses yeux. ET CRIER CA RENFORCE LA DOULEUR !!! ... BORDEL DE !!! GAAAAH !!!!

Pas doué je vous dis. Il ne dit plus rien et grogna en chouinant. Il avait maintenant une bonne partie de sa tignasse teintée de rouge, sans parler de ses mains. Il était maintenant beaucoup trop concentré sur les maux de crâne pour prêter attention à sa camarade. Il se mit à faire rouler la chaise sur elle-même pour chercher à se calmer, ses gémissements accompagnant le bruit des roues crissant sous le poids. Et finalement il ne bougea plus.

Cette andouille venait de perdre connaissance. Ou de s'endormir, au choix.
Bonjour le Héros.
PV. DESTINY • début Juillet
©Gau


And tonight I know it all has to begin again



Dernière édition par Casimir M. Blade le Ven 18 Mar 2016 - 11:28, édité 1 fois
Message Dans Re: So turn on your inner light - PV Destiny | le Ven 18 Mar 2016 - 7:20
avatar
Invité
Invité






You really ARE an idiot
▬ Casimir


Ça doit faire bien longtemps que tu as arrêté d'essayer de le comprendre, Destiny. Tu n'as jamais essayé de comprendre les gens en général. Et finalement, pour ce cas, tu as peut-être eu raison. Tu n'as jamais compris son côté hyperactif, toi qui es si calme et a abandonné depuis si longtemps cet aspect espiègle de ta personnalité. Oui, c'est ça. C'est sans doute comme ça que tu le vois, Destiny. Comme un enfant qui a oublié de mûrir. Un enfant rêveur qui aurait dû abandonner ses délires enfantins et prendre conscience de la réalité. C'est peut-être pour cela que sa pique concernant la taille de tes fesses t'a surprise. En bien, même. Bien que l'attitude de Casimir titille un peu ta paranoïa — cela ne lui ressemble pas —, tu ne peux t'empêcher de sourire face à son culot. Un sourire qui dit “bien joué.”
Toutefois, la deuxième fois n'est plus amusante pour un sou, et ne fait qu'accentuer ce sentiment de paranoïa quant à son acharnement. Tu tentes d'accueillir sa remarque par un simple soupir las d'indifférence. Finalement, tu vas essayer de te concentrer sur ton travail au lieu de te préoccuper de son cas. Ce cosplay n'avancera pas tout seul malheureusement.

Concentrée, attelée à la tâche, tu prends maintenant une paire de ciseaux pour découper ton patron. Tu commences à couper minutieusement en suivant le trait tracé. Cependant, une vague noire s'abat soudainement sur toi, te privant du sens de la vue. Bon, tu sais très bien qui est l'auteur de cette énième fourberie — surtout en sachant qu'il a hurlé un charabia incompréhensible avant de t'envelopper dans ces tissus. Sérieusement. Là tout de suite, tu as vraiment envie de lui faire sa peau tant ses stupidités vont trop loin. Surtout que tu tiens actuellement une paire de ciseaux dans ta main — oh, bien sûr tu ne comptes pas mettre en œuvre tes désirs dans un élan d'impulsivité, mais a-t-il réfléchi au fait que tu aurais pu le blesser accidentellement dans la surprise ? Alors, agilement, tu sors par le côté sans même te frayer un chemin avec la lame du ciseau.

Quand tu te retournes, tu pensais que tu ne verrais qu'un gamin se débattant dans les draps ; mais à la place, tu vois le drap noir sauter dans les airs. Oui, oui. Tu as vraiment raison d'écarquiller les yeux comme tu le fais, car cet imbécile s'est bel et bien pris la table en plein crâne. Provoquant un énorme bruit de fracas et renversant tous les objets de la table sur lui, Casimir se relève tranquillement. Tout d'abord profondément blasé par la stupidité de ton ami, tu prends le gros morceau de tissu noir, et le découvres de celui-ci. Oh, magnifique. Il a réussi à s'ouvrir le crâne avec cet incident. Et voilà qu'il te traite de “tricheuse” à cause de ton réflexe d'esquive. Hum ? Tu ne sembles pas vraiment bien le prendre, Destiny. N'est-ce pas ? En tout cas, c'est ce que ton visage laisse comprendre. La colère montante transparaît très bien sur ton minois d'ordinaire adorable — même blasé —, déformant tes traits.

Saisissant une chaise et se plaçant devant elle, il commence à trembler de plus en plus sous le coup de la douleur. Toi aussi, d'ailleurs, laisses percevoir quelques secousses. Mais non de douleur ou de tristesse ; mais bel et bien de colère. Ses cris, ses pleurs, ses plaintes sur ce coup sont insupportables. Insupportables. Insupportables...  

— MAIS FERME TA PUTAIN DE GUEULE ALORS !! hurles-tu.

Tu te retiens tellement, mais tellement de lui coller une gifle pour le calmer. Ça te démange tellement... mais tellement.
On veut bien que tu sois à bout en voyant sa débilité, Destiny. On le comprend. Il est allé très loin cette fois. Mais s'il te plaît, Destiny. Pourrais-tu tout de même montrer un soupçon de compassion pour sa douleur, en voyant ses cheveux se teinter de rouge ou ses tremblements de plus en plus impressionnants ? Fais un effort, Destiny. Il est parfaitement stupide, certes, mais fais un petit effort et inquiète-toi pour autre chose que ce qui te concerne directement.

Finalement, il perd connaissance sous tes yeux.

Alors, Destiny, que vas-tu faire ? Tu n'arrives même pas à montrer la moindre empathie, Destiny. Tu plaques ta main sur ton front d'un air profondément agacé. Un soupir las s'échappe d'entre tes lèvres, alors que tu regardes le plafond, dans l'espoir de te calmer. Les muscles relâchés, tu attends quelques secondes, respirant doucement ; puis tu baisses les yeux vers Casimir, fixant son corps blessé pendant quelques secondes. Tu lâches un nouveau soupir saccadé.

— Pas étonnant qu'il ait des cicatrices indélébiles sur le torse après ça. lâches-tu sur un ton énervé.

C'est tout de même jugé un peu vite, non Destiny ? Après tout, tu ne sais même pas si ces plaies viennent bel et bien d'incidents de ce genre — et pour ta gouverne, sache que ce n'est pas le cas. Alors maintenant Destiny, tu juges bon de l'emmener à l'infirmerie pour plusieurs raisons : pour éviter que l'on pense que tu es l'auteur de cette fracture ; pour éviter de tâcher davantage de tissus et d'affaires ; et pour éviter d'aggraver cette blessure. Sincèrement, tu as vraiment envie qu'il souffre assez pour se calmer, mais tu aimerais aussi ne pas avoir affaire à un trop gros traumatisme, ou même à la mort du jeune garçon. Alors tu prends son bras et l'enroule à ton cou, essayant de le lever par la même occasion. C'est difficile, hein Destiny ? Tu as beau avoir une souplesse naturelle et une force physique correcte pour une fille qui ne pratique aucun sport, soulever un garçon plus grand que toi — et inconscient — est loin d'être un jeu d'enfant.

De ce fait tu fais ton possible, à contrecœur, pour l'amener à l'infirmière. Après cela, tu auras enfin du temps pour continuer ton cosplay. C'est à ça que tu penses tout en le traînant jusqu'à l'ascenseur.

Franchement, Destiny, un jour il faudra que tu apprennes à faire preuve d'empathie.

*  *  *

HRP : JE TE LAISSE DÉMARRER L'AUTRE RP IF YOU WANT



© YAM for Prismver



Message Dans Re: So turn on your inner light - PV Destiny | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-