Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Time spent with cats is never wasted •• Selina

Aller en bas 
Authority
Song Luli Carroll
Pseudo du joueur : Lily
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Wolfy, Lily † Niniels
Personnage sur l'avatar : Taiwan (APH) || Chloe Bennet (IRL)

Féminin Âge / Classe ou Job : Ex-D Prof de maths + prof P de Dracunculus ▬ 31 hivers (10/01)
Messages : 179
AuthoritySong Luli Carroll
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12309-i-m-free-to-be-the-greatest-i-m-alive https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9555-we-re-all-stories-in-the-end-make-it-a-good-one-eh#154135 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10137-running-through-the-waves-of-love#152332 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10145-i-open-my-eyes-and-i-see-that-it-s-you#152449

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Time spent with cats is never wasted •• Selina   Time spent with cats is never wasted •• Selina 1400359500-clockDim 4 Déc 2016 - 17:13
cats don't like water
but alcohol is accepted, right?
Everybody wants to be a cat / because a cat's the only cat / who knows where it's at / Tell me! Everybody's pickin' up on that feline beat, / 'cause everything else is obsolete. ♫♪ Δ The Aristocats (Everybody wants to be a cat)

Balade. Douce et tendre balade nocturne, celle que tu préfères. Dans le Quartier de Minuit, tu salues les gens, tu leur souris et ils te répondent, ils te reconnaissent. Dire que tu es une habituée serait un euphémisme. Même dans la foule, même étant soûle, tu ne saurais te perdre parmi ces ruelles aux teintes bleutées une fois les lampions allumés. Tu aimes cette ambiance apaisante, comme dans un rêve ; dansant sur des musiques variées et contraires mais toujours entraînantes ; goûtant les spécialités insulaires et étrangères avec curiosité ; ne t’arrêtant jamais jusqu’à ce que le soleil se soit levé…

Pourquoi es-tu sortie cette nuit ? As-tu vraiment besoin d’une raison particulière. Non, bien entendu. Pourtant… pourtant tu en as mille. Une nouvelle année a débuté et elle semble déjà bien trop vite entamée. Tu es une fille de printemps et ces jours qui raccourcissent et ces fleurs qui se fanent et ces feuilles qui tombent… ça ne te plaît pas. Tu souffles sur tes mains gelées malgré tes gants de cuir, emmitouflée dans une large écharpe remontée jusqu’à ton nez, tes cheveux bruns cascadant sous ton large bonnet tressé. Malgré ces vêtements et ton manteau aux allures de cape, d’un rouge bordeaux qui ressort parmi la foule noire et grise, tu te demandes si tu as bien fait de sortir en ce froid de décembre. Il ne neige pas encore, c’est toujours cela.

Il est passé 23h et tu n’as pas mangé – et plus étonnement – pas encore bu. Tu finis par trouver le lieu parfait : un petit restaurant chinois avec un auvent ouvert sur la ruelle, peu fréquenté et à tort. Tu l’aimes particulièrement, appelant même la gérante Zǔmǔ depuis que cette dernière s’est pris d’affection pour toi au lycée. Tu commences à discuter en chinois avec la veille mamie alors qu’elle te prépare un bon bol de soupe et une Jian Bing. Tu te réchauffes les mains contre la céramique du bol, le gosier par un verre de baiju et le cœur par les blagues de Yan Mei. Après un énième verre d’alcool blanc bu cul-sec, t’esclaffant de manière peu discrète, tu remarques une tête connue dans la foule. Sans plus de retenue qu’à l’accoutumée, tu appelles – tu cries – le surnom de cette chère Selina : « BLAAACK KITTYYYY ! »

Petite pause, bouche pâteuse. Puis grand geste de la main droite, l’autre te maintenant à l’échoppe car tu es bien trop penchée pour être stable. « Vieeens Seliii ! Ça fait trop longtemps ! Te télép… T’enfuis pas hein ! Je suis totalement sobre... » Bien sûr. On y croit très bien, surtout que tu as failli crier le verbe téléporter dans une île où la magie maintenant révélée risque d’être traquée… Mais tu fais des efforts, te levant en évitant de te tordre une cheville, activant ton don pour diminuer ton taux d’alcoolémie… mais augmentant légèrement la nausée. Tu fais quelques pas vers Selina, sourire aux lèvres, contente de voir ce petit chat qui continue de grandir. Une belle rose noire qui a éclot sans perdre ses épines. Dire qu’à présent tu n’es plus une élève… mais tu restes toujours la plus immature. Ah… entre une violette et une jaune, rien d’étonnant au fond. Alors tu vas reprendre les vieilles habitudes et tu lui proposes un verre, l’éloignant de ses études. Ce n’est pas une soirée qui va la détourner de son avenir, hum ?
wednesday 28 december Δ ft. Selina Δ © GASMASK



_______________________

— I can't remember the verse
Your songs remind me of swimming, Which I forgot when I started to sink Dragged further away from the shore, And deeper into the drink Sat on the bottom of the ocean, A stern and stubborn rock 'Cause your songs remind me of swimming, But somehow I forgot, I was sinking and now I'm sunk, I was drinking and now I'm drunk × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Time spent with cats is never wasted •• Selina   Time spent with cats is never wasted •• Selina 1400359500-clockMer 7 Déc 2016 - 15:47

Selina déambulait au hasard dans la vieille ville, emmitouflée dans son long manteau. Ses cheveux étaient retenus par une écharpe épaisse qui masquait la peau blanche de son cou. Ses habituels hauts talons claquaient en rythme sur les pavés. La jeune-femme jeta un regard aux lumières colorées qui égayaient les rues. Les fêtes de fin d’année approchaient et avec elles, l’atmosphère survoltée et enthousiaste. Le froid avait beau être plus que palpable, les gens étaient de sortie. Elle s’arrêta devant la vitrine d’une librairie, souffla dans ses mains, créant ainsi de la buée. Elle regarda sans vraiment les voir les livres qui lui faisaient face. Pour une fois, les couvertures chatoyantes la laissaient de marbre. Elle percevait à demi son reflet sur la surface vitrée. L’image renvoyée était celle d’une jeune-femme aux yeux sombres, au teint pâle contrastant avec ses lèvres rouge vif et aux cernes sombres. Même le maquillage ne parvenait pas à cacher sa fatigue extrême. La période où elle avait perdu son pouvoir l’avait fait se sentir démunie et de nature insomniaque, elle manquait naturellement de sommeil. En outre, les interrogations qui trottaient dans sa tête et son instabilité émotionnelle, ne manquaient jamais de se rappeler à elle. La saison n’aidait pas non plus, le temps était mordant et la nuit tombait plus tôt. Selina n’aimait l’hiver que pour la neige et elle avait horreur de l’automne, où temps sec et temps humide alternaient. Même les couleurs chaudes ne parvenaient pas à trouver grâce à ses yeux. Elle se détourna de la vitrine et reprit ses déambulations.

Elle s’engagea dans le quartier de minuit. Elle n’eut que le temps de faire quelques pas avant d’entendre une voix familière. Toutes les personnes à proximité se retournèrent. Elle marqua un temps d’arrêt, sachant pertinemment ce qui l’attendait. Ce surnom, cette voix, cette façon de faire. Surtout, CETTE personne. Impossible de passer outre. Selina tourna donc lentement la tête, réprimant un sourire. Elle préféra hausser les sourcils, faussement agacée. Leurs yeux se rencontrèrent et la jeune-femme compris tout de suite qu’elle rentrerait tard à son bungalow.

Song. Son pilier, son amie. Généralement imbibée mais toujours présente. La féline entreprit donc d’aller vers elle, lorsqu’elle vit le teint de l’apprentie professeur virer au blanc alors qu’elle tentait maladroitement de se redresser. Selina se permit de lever les yeux au ciel comme de coutume. Pour autant, elle se trouva aux côtés de l’adulte rapidement. Sans la moindre gêne, elle prit cette dernière par la taille, esquissant un sourire goguenard.

« On ne perd pas les bonnes habitudes à ce que je vois. »

Elles s’étreignirent quelques secondes et ensuite Selina vint s’asseoir en face de Song. Elle fit signe à la propriétaire des lieux, indiquant qu’elle prendrait la même chose que sa voisine. Alcool compris. Song avait beau être la plus âgée et se destiner à l’enseignement, la jeune-femme n’arrivait pas à la considérer autrement que comme une amie. Song était le pendant féminin de Joshua. L’excentricité en plus. Parce qu’il n’y avait pas d’ambiguïté, parce qu’il n’y avait pas d’enjeu, pas de crainte, elle parlait en toute confiance. De plus, même si elles en discutaient rarement, elles avaient une forme de fragilité en commun et un instinct de conservation assez prononcé de par leur passé douloureux et leur sensibilité.  De surcroit, qu’il s’agisse de lire en Selina ou en Song, d’aller plus loin que la surface, au-delà de ce qu’elles laissaient voir, cela s’avérait compliqué. Néanmoins, la A se doutait que l’apprentie professeur était beaucoup plus tolérante qu’elle et plus encline à avancer. Sur ces considérations, Selina enleva ses gants et défit son écharpe.  Desserrant le col de son manteau, elle reprit la parole :

« J’ai toujours trouvé remarquable le fait que tu puisses enseigner une matière comme les mathématiques avec un taux d’alcoolémie comme le tien. »

Selina n’avait pas à s’en faire ou à calmer sa nature tempétueuse. Song l’acceptait, piques et sarcasmes compris. Celle-ci n’était pas mal dans le genre non plus, semblant ignorer la honte et le regard des autres à certains moments. Une nuit édifiante en perspective.
©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Authority
Song Luli Carroll
Pseudo du joueur : Lily
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Wolfy, Lily † Niniels
Personnage sur l'avatar : Taiwan (APH) || Chloe Bennet (IRL)

Féminin Âge / Classe ou Job : Ex-D Prof de maths + prof P de Dracunculus ▬ 31 hivers (10/01)
Messages : 179
AuthoritySong Luli Carroll
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12309-i-m-free-to-be-the-greatest-i-m-alive https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9555-we-re-all-stories-in-the-end-make-it-a-good-one-eh#154135 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10137-running-through-the-waves-of-love#152332 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10145-i-open-my-eyes-and-i-see-that-it-s-you#152449

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Time spent with cats is never wasted •• Selina   Time spent with cats is never wasted •• Selina 1400359500-clockDim 18 Déc 2016 - 17:05
cats don't like water
but alcohol is accepted, right?
Everybody wants to be a cat / because a cat's the only cat / who knows where it's at / Tell me! Everybody's pickin' up on that feline beat, / 'cause everything else is obsolete. ♫♪ Δ The Aristocats (Everybody wants to be a cat)

Retrouvailles. Tu souris d’autant plus en voyant ses sourcils se dresser et ces iris se lever : c’est fou comme tu aimes l’agacer. Même si c’est toujours pour de faux. Quoique… tu abuses parfois. Mais votre étreinte est sincère et spontanée, car c’est Selina. Tu joues avec beaucoup, même avec toi-même mais Seli… c’est particulier. Il n’y a pas d’ambiguïté. Pas de challenge. Pas de faux-semblants. Juste des rires qui se mêlent et des verres qui s’entrechoquent. Comme celui que tu lèves, répondant d’un fier  « Jamais ! » à son commentaire, avant de lancer avec Yan Mei qui lève également son verre, « Ganbei ! ». Puis, comme annoncé, tu bois cul-sec. Reposant le verre dans un petit tintement et expirant la chaleur de l’alcool dans un nuage de vapeur, tu te permets de regarder Selina un moment plus en détails.

Elle semble toujours la même : plus petite que toi malgré ses talons, sa peau blanche comme la neige, les lèvres rouges et malicieuses, sa chevelure brune-auburn finalement dévoilée sous l’écharpe… Un mystère emmitouflé que tu connais assez bien pour ne pas justement être trop curieuse. C’est comme un accord tacite entre vous : tout se dire, rire de tout, sans rien s’avouer. Rester droites, rester fortes, mais jamais céder. A quoi ou qui que ce soit. Comme une grande sœur, tu es fière d’elle et de ce qu’elle est devenue… même si tu sais que, comme toi, en créant la distance, c’est de soi que l’on se cache. Tu le comprends tous les jours un peu plus et tente d’apprendre de tes erreurs. En vain.

Tu lâches un rire et te ressers un verre à sa remarque, témoignant de ton alcoolisme non comme une habitude, mais comme une dignité mal placée. « Les chiffres dansent dans ma tête… avec l’alcool, ils osent se montrer beaucoup plus ! Et ça met de l’ambiance à mes cours ! » Tu as toujours eu des facilités avec les mathématiques, sans jamais vraiment réussir à l’expliquer… sauf que tu ne ressentais cela qu’avec les chiffres. Le reste ressemble à… non pas du chinois que tu comprends parfaitement, mais de l’égyptien, tiens. Et quand tu bois… eh bien, tu oublies tes doutes et tu avances, et tu oses beaucoup plus. Parfait pour un cours où les élèves sont sceptiques voire complètement désintéressés. Maintenant, tous les élèves ne cachaient pas leur enthousiasme. Bien sûr, certains étaient plus intéressés par ta manière de faire extravagante… ou par toi-même, que le contenu de tes leçons, mais tu t'en contentais.

« Ce que je veux dire… Tu bois ton verre et remercies Yan Mei qui te tend la chaude crêpe chinoise. C’est que je dois être faite pour ce don : il est finalement très mathématique… Et heureusement que j’arrive encore à calculer avec 1,66 grammes d’alcool par litres dans le sang… soit exactement 7,138 grammes en tout actuellement. » Tu es une calculatrice ambulante et tu ris, brisant totalement l’effet robot que ça pourrait renvoyer. Tu entames la crêpe avec un plaisir manifeste et reprends, avec un ton détaché malgré la gravité de tes propos : « Mais la disparition des dons… ça m’a fait un choc je dois dire. Sully… Luke… Piers… tous ont veillé sur moi. Et… ça a été difficile de ne pas boire autant qu’avant… Enfin : le séjour à l’hosto imprévu car je ne connaissais pas mes nouvelles limites m’a donné une leçon je pense. »

Tu regardes ton verre que tu as déjà trop vidé cette nuit : « On va dire que je m’accorde quelques débordements mais je bois moins qu’avant. Et mes cours sont peut-être plus raisonnables depuis. » Vassili croit que tu vas devenir enfin une prof attentive et sérieuse, mais tu ne te vois tout simplement pas devenir ce que tu n’es pas. Avec ou sans alcool dans le sang, tu resteras toujours la même : c’est-à-dire comme personne d’autre. Tu jettes un coup d’œil à Black Kitty par-dessus ta crêpe où le you tiao dépassait : tu sais à quel point son don lui importe et ne plus l’avoir a dû également la malmener. Tu oses demander : « Mais toi… M’étonne que tu sois là alors que tes capacités retrouvées, tu pourrais être où tu veux. Surtout que – et je te connais – tu as dû t’y remettre bien trop dès que tu l’as pu ! » La magie a fait son grand retour au bal, le samedi précédent, et beaucoup d’élèves… et mêmes des adultes, ont abusé de leurs dons. Une bosseuse et accro comme Selina doit en faire partie…

Mais si ce n’est pas le cas, le peu de responsabilité en toi se rassure : trop de fois, les monomageias subissent des contre coups terribles en retrouvant leurs dons après une période d’annulation : ils vont trop loin et leur corps a comme perdu l'habitude pour pouvoir contrer une telle activité surnaturelle et soudaine. Cependant, tu n'as pas envie d'aborder ces terribles sujets qui reviennent trop souvent à Prismver. Tu t'aies même surpris à en avoir dévoilé autant… Preuve qu’au fond, tout cela t’inquiète. Mais tu ne veux pas dériver trop longuement sur ce sujet glissant. Tu lances donc : « Mais cela me va très bien ! Tu lèves ton verre nouvellement rempli par la mamie chinoise : Je sais que je vais ainsi passer une bonne soirée d’hiver, réchauffée par les verres et éveillée par les rires ! » Et tu bois et souris : car rien de mieux qu’un peu d’alcool entre amies.
wednesday 28 december Δ ft. Selina Δ © GASMASK


Hrp : Désolée du retard surtout pour... ça ._.
J'espère avoir plus de temps durant les vacances !

Aussi, j'ai changé la date (04/12 en 28/12) pour que ce soit logique
qu'elles aient de nouveau leur don !



_______________________

— I can't remember the verse
Your songs remind me of swimming, Which I forgot when I started to sink Dragged further away from the shore, And deeper into the drink Sat on the bottom of the ocean, A stern and stubborn rock 'Cause your songs remind me of swimming, But somehow I forgot, I was sinking and now I'm sunk, I was drinking and now I'm drunk × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Time spent with cats is never wasted •• Selina   Time spent with cats is never wasted •• Selina 1400359500-clockLun 19 Déc 2016 - 16:10

Selina regarda son amie s’agiter, ses gestes parfois engourdis par l’alcool. Toutefois, elle n’en restait pas moins vive et agile. Fascinant contraste. Son débit de parole était aussi rapide que le sien. Comme les chiffres qu’elle disait voir danser en elle, son énergie n’avait de cesse de surprendre. Sa singularité était rafraichissante. La jeune-femme l’écouta discourir sur le don qui était le sien et son approche proprement mathématiques. Ça se tenait. Elle ne pouvait réfuter pareil argument. En outre, Song était un monstre de précision dès lors qu’il s’agissait de nombre. Quant à l’alcool, elle était passée maître il y a longtemps déjà. Elle ne fit donc pas de commentaire, partageant son avis. Elle avala une gorgée de la boisson chinoise dont elle avait oublié le nom et qu’elle aurait surement été incapable de prononcer.

Selina se fit d’autant plus attentive lorsque la perte des pouvoirs fût mise sur le tapis.  Visiblement, elle n’avait pas été la seule à avoir mal vécu cette période. Elle vrilla son regard sur celui de Song. Dans son cas aussi, son don lui permettait de tenir debout. Littéralement en ce qui concernait la chinoise. Elle fronça tout de même les sourcils à l’entente du séjour à l’hôpital. Elle n’en n’avait pas été avisée. En même temps, elle n’avait guère quitté son bungalow à ce moment-là. Pour ce qui était des personnes, elle n’avait vraisemblablement eu des contacts qu’avec Harrison. D’abord parce que leur chambre était voisine et parce qu’il s’était révélé être un soutien inattendu bien qu’atypique. Ainsi, seul son visage lui revenait quand elle pensait aux dernières semaines. En réalité, il l’avait supporté tant bien que mal. Elle retourna au temps présent en secouant la tête.

« Si cet incident peut te permettre de revenir à un rythme de vie plus sain, pourquoi pas. » Ce fût dit de manière platonique, toutes deux avaient conscience de leurs excès respectifs. De plus, elles avaient pour habitude de ne pas se mentir. Elles prirent chacune leur verre et burent dans un timing parfait.

Une minute s’écoula pendant laquelle elle découvrit ce qu’elle avait commandé au hasard, une drôle de crêpe chinoise qui lui faisait office de repas. Song  reprit la parole, un semblant soucieuse elle aussi, mais sans vouloir le montrer. Elle entendit très nettement ce que lui demanda l’adulte mais se garda de répondre, laissant s’écouler de longues secondes. Selina prit de nouveau son verre, le porta à sa bouche et prit une grosse rasade du liquide qui lui brûla la gorge. Elle ne tarda pas à sentir la chaleur circuler dans son corps et elle se sentit moins tendue.

« En toute franchise, je n’ai pas très bien supporté cette période moi non plus » avoua-t-elle nonchalamment. « Je prenais mon don pour acquis. A tort, visiblement. » Elle replaça une mèche derrière son oreille. « Je suis dépendante. De mon pouvoir je veux dire. » Elle prononça ces derniers mots comme une sentence. Ce n’était pas forcément facile à comprendre ou à exprimer, mais c’est ce qu’elle avait ressenti puis compris. Le constat qu’elle avait fait était irrévocable. En même temps, elle ne se voyait pas faire autrement.

Sur un ton plus enjoué, elle ajouta : « Mais comme tu l’as deviné, une fois les choses redevenues normales, j’en ai profité. Sagement en revanche. » Elle étudier les pouvoirs et les monomageias depuis assez longtemps maintenant, pour savoir à quoi s’en tenir. « J’ai bien entendu fait un saut en Irlande, chez moi. » L’image de son cottage à la toiture malmenée par le vent la fit se radoucir. Mais c’est avec un sourire dès plus carnassier qu’elle reprit : « J’ai aussi tenu à remercier Winchester, mon nouveau meilleur ami » dit-elle moqueuse. « Je me suis amusée à apparaitre un peu partout sur son chemin quand il ne s’y attendait pas et ça pendant quelques jours. Ça va sans dire qu’il a adoré. » Ses yeux brillèrent et elle glissa joueuse : « As-tu déjà vu un stoïque réfrénant une exclamation de surprise ? »

La question était bien sur rhétorique. Mais à ce souvenir, elle étouffa un rire. Elle prenait grand plaisir à taquiner son colocataire réputé imperturbable. Qui aime bien châtie bien comme dirait l’autre. Le jeune-homme n’en restait pas moins un des rares dans lequel elle ne parvenait pas à lire. Il n’était pas aisé de savoir ce qu’il pensait, notamment sur elle. Harrison Winchester était pour elle une source inépuisable de nouveauté, et il avait ce petit je-ne-sais-quoi, qu’elle ne parvenait pas ou ne voulait pas définir, qui l’attirait. Elle ne résistait pas à cette fameuse force tranquille qui le caractérisait à ses yeux.

« Disons que c'était plutôt délectable après tout ça. » Dans un soucis d'honnêteté envers son amie, elle termina par ces mots : « Il n'empêche que tout ce qui s'est passé m'a épuisé, je le reconnais. »

Elle termina de manger son plat chinois et trinqua au toast enthousiaste de Song. S'essuyant les lèvres, et bien décidée elle aussi, à passer une soirée et une légères, elle relança la conversation avec un sujet anodin.

« Sinon, qu'il y a t-il de nouveau de ton côté ma précieuse alcoolique ? »

De nouveau, elle fit signe à la propriétaire du restaurant de leur remettre une tournée. La nuit n'était pas prête de se terminer.
©Gau


Qu'est ce que tu racontes ! C'était chouette comme réponse. ;)
Me concernant je serais peut-être moins prolifique durant ces congés en revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Authority
Song Luli Carroll
Pseudo du joueur : Lily
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Wolfy, Lily † Niniels
Personnage sur l'avatar : Taiwan (APH) || Chloe Bennet (IRL)

Féminin Âge / Classe ou Job : Ex-D Prof de maths + prof P de Dracunculus ▬ 31 hivers (10/01)
Messages : 179
AuthoritySong Luli Carroll
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12309-i-m-free-to-be-the-greatest-i-m-alive https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9555-we-re-all-stories-in-the-end-make-it-a-good-one-eh#154135 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10137-running-through-the-waves-of-love#152332 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10145-i-open-my-eyes-and-i-see-that-it-s-you#152449

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Time spent with cats is never wasted •• Selina   Time spent with cats is never wasted •• Selina 1400359500-clockSam 29 Avr 2017 - 19:58
Cats don't like water
but alcohol is accepted, right?
Black Panda & Black Kitty
Everybody wants to be a cat / because a cat's the only cat / who knows where it's at / Tell me! Everybody's pickin' up on that feline beat, / 'cause everything else is obsolete. ♫♪ Δ The Aristocats (Everybody wants to be a cat)

Incident. Encore un. Un accident de parcours répété, si acharné que tu y es habituée… A l’excès. Si le ciel est ta limite, tu as du trop chérir la vue des étoiles, finissant asphyxiée à contempler leur beauté. Avant de chuter. Avant de t’écraser. Tu te relèves à présent mais l’impact est encore palpable. Et pourtant… pourtant, tu te ressers ce verre. Pourtant, tes pas t’ont ramené dans ce quartier. Car tu ne peux t’en empêcher. Car tu crois que c’est ainsi que tu peux exister. Mais tu te trompes. A jouer avec la mort, tu devrais savoir que la vie peut te perdre. Il faudrait que tu grandisses, que tu cesses cette comédie, ce ridicule pari où tes chances maigrissent plus le temps passe. Que tu affrontes les problèmes au lieu de les fuir. Que tu te prennes en main au lieu de vouloir en finir. Car tu te souviens de tes pensées à l’hôpital. De ta peur si viscérale d’y rester cette fois-ci.

Car tu veux vivre.

Tu t’es pris un mur et les médecins ont démontré que tu étais celle qui l’avait construit. Tu veux et dois avancer à présent. Avec prudence. Avec plaisir. Avec difficulté... mais tu sauras passer outre. Tu vas aller en Chine, ce n’est qu’une question de temps. Tu vas passer à la vitesse supérieure dans ton apprentissage, et même dans ton rapport tendu avec la Vice. Tu vas faire en sorte que Prismver ne soit plus seulement ta maison mais aussi celle de tous les élèves car tu sauras les protéger ici. Il est temps que l’enfant laisse la place à l’adulte car de réels petits ont besoin de ton aide. Tu te l’es promis : à ton vingt-troisième anniversaire, une nouvelle Song Luli sera. Plus forte, plus stable, plus sûre.

Mais il reste treize jours encore. Alors tu ris. Alors tu bois. Alors tu oublies. Alors tu crois. Dans la fraicheur du soir s’éveille les espoirs du matin qui se rapproche : tu sais que c’est dans ces moments nocturnes que naissent les meilleurs souvenirs. Et ton petit chat noir, plus si petit d’ailleurs, est à tes côtés, alors tu as toutes les raisons de croire à cette soirée. Le froid des souvenirs vous entoure alors que tu l’écoutes. Alors que tu la couvres de ton regard plein de chaleur et d’attention. Nul besoin de pitié ou de compassion entre vous : juste exprimer que l’une est là pour l’autre. Léger acquiescement,  fantôme de sourire encourageant, petit serrement des dents. Tu la comprends tellement. Et tu ressens cette tension dans son esprit et visible dans son corps. L’indépendance dont elle fait preuve s’accommode malgré elle de sa dépendance magique. Cela peut paraître frustrant, mais c’est surtout grisant, ce pouvoir.

En réalité, vous êtes loin d’être les seules à être accros à votre don… Mais l’avouer, c’est autre chose. C’est concéder une faiblesse et votre contrôle en prend un coup, même si ce n’est qu’entre vous. Intérieurement, tu es tout de même rassurée qu’elle ait su être raisonnable. Tes yeux sourient à son évocation de l’Irlande : elle s'était assez remémorée de sa terre natale pour que tu l’associes à un refuge de souvenirs doux. Le ton moqueur te fait en revanche froncer un peu plus les sourcils, ralentissant ta mastication, intriguée par ce nouveau personnage. Si ça se trouve tu le connais ce Winchester, mais toi et les noms… ça n’a jamais été ça. Tu es visiblement amusée par ses plaisanteries et secrètement attendrie par ses intentions. Ta gorge laisse s’envoler un rire en imaginant la scène mais ton esprit reste terre-à-terre. Tu n’es pas dupe et ne l’as jamais été pour ces choses-là. Tu es heureuse de voir ses yeux tels des cieux, brillant d’un rire secret ; mais l’orage sombre qui les menace t’agace et t’inquiète. Tu voudrais que seule la fierté et l’assurance la guident. Mais ce n’est pas le cas, elle en fait le constat. Et tu tentes de le nuancer, optimiste.

« J’espère que tu profiteras de la fin des vacances pour récupérer alors… que ce soit ici, auprès de ta vieille amie Songli… – tu lui fais un clin d’œil appuyé – ou bien en Irlande, ouip. Et si ton ami peut supporter de nouvelles apparitions surprises, ton moral ne pourra aller qu’en s’améliorant ! Troller nos proches, c’est s’assurer qu’ils vont bien ! » finis-tu d’un grand sourire joueur et affectueux. Vous trinquez et tu ajoutes avant de boire : « A la magie… mais surtout aux amis ! » Aux ami(e)s, aux amant(e)s, aux amours. Là est la vraie magie. Pas forcément dans les liens, où tu n’es pas la plus douée, mais dans le plaisir partagé à un instant T. C’est cela qui compte vraiment, comme cet instant entre le panda et le chat. Tu reposes doucement ton verre alors que Selena te retourne ta curiosité, tu ries doucement de ta dénomination, regardant un instant les miettes de crêpe laissées sur ta serviette.

Le geste de Black Kitty relançant une nouvelle tournée te fait relever les yeux et tu fais illuminer ton visage dans une joie sereine. Ce petit réflexe immédiat qui rassure qu’on est bien là, que oui bien sûr tout va. Tu humidifies tes lèvres et ressers de nouveau les trois verres. Avant de parler, tu tapotes d’un petit tintement d’ongle les verres : « Oh… Pas grand-chose je suppose. Des fêtes qui se suivent et ne se ressemblent pas. Des farces avec Merlin… qui ne finissent pas toujours bien – tu ris débilement avant de sourire avec plus de force et de mystère – mais c’est toujours mémorable. Chaque jour, je tente de le rendre profitable et marquant… que ce soit avec Sully… Stephen… Luke… même Vassili me fait rire maintenant. Ha. Si on m’avait dit que je déconnerais avec mon Grumpy Owl de tuteur, je ne l’aurais pas cru ! » Mais c’est le cas. Car ton esprit s'assagie par les cours et les chansons. Car ton cœur s’oublie par les tours et les boissons. Mais pas assez, car quand tu vas danser le soir au bar… quand tu te laisses couler dans les bas-fonds des bassins… tu sais.

Que tu fuis. Encore.

Depuis l'été, comme une vague lente mais sûre, Prismver a été mis au courant de ton lien de parenté avec Piers et… oui, assurément, tu t’y es fait à l’idée que le rouquin de pirate est ton aïeul aux airs si jeunes. Mais il n’y a pas que cela qu’il ait révélé. Face à la mer, c’est la tienne qui est reparue. Un souvenir inexistant mais si tentant. Une simple photo d’enfant et à présent un ticket pour la Chine qui traînent au-dessus de ton bureau à ton studio… qui te narguent et te rappellent le chemin à prendre. Mais tu es là encore. Même sans pouvoir te téléporter comme Selena, tu aurais pu partir depuis longtemps. Mais tu attends. Personne ne sait quoi, même pas toi, pas vraiment en tout cas. Tu repousses juste l’échéance, comme si tu crains de détruire ta seule chance.

Tes yeux bruns croisent les bleus et tu souris. Vraiment. Pas ce sourire de façade, ce sourire social, ce sourire qui en crée plus qu'il ne ressent. Et tu avoues, toi aussi, alors que tes yeux se perdent vers le bout de la ruelle déserte… mais où s’animent tes envies. « Mais il faudrait que je bouge. Que je quitte le rivage et que je plonge dans l'inconnu. La mer m’attend. Tu expires un rire triste, regardant de nouveau ton amie. Ma mère m’attend. Quelque part en Chine… peut-être encore en vie. Et moi je reste là… Je ne sais pourquoi… Tu secoues la tête, ne comprenant pas ta propre attitude, buvant d’un trait ton verre. Enfin si. … J’ai peur. » Il n’y a bien que toi Songli pour lâcher cette phrase avec autant d’aplomb et de calme mêlés. L’effet de la vérité quittant tes lèvres rosées. La confession flotte dans l’air, défiant la réalité un court instant. Tu as la peur mais aussi le courage : tu sauras agir en temps voulu.


wednesday 28 december Δ ft. Selina Δ © Gasmask


HRP:
 



_______________________

— I can't remember the verse
Your songs remind me of swimming, Which I forgot when I started to sink Dragged further away from the shore, And deeper into the drink Sat on the bottom of the ocean, A stern and stubborn rock 'Cause your songs remind me of swimming, But somehow I forgot, I was sinking and now I'm sunk, I was drinking and now I'm drunk × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Time spent with cats is never wasted •• Selina   Time spent with cats is never wasted •• Selina 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Time spent with cats is never wasted •• Selina
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: