Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 On est mal barré [PV A. Zelda Boström]

Aller en bas 
Hello my name is
Steven Wargrave
Autre(s) compte(s) ? : Lance Stanway, Will Fenech, Camélia Reiter
Personnage sur l'avatar : Hirato de Karneval

Masculin Âge / Classe ou Job : Professeur de Maîtrise du pouvoir
Messages : 145
Hello my name isSteven Wargrave
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4271-steven-arrive https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4888-my-diary https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4728-superieur-a-vous-ouvert https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4711-rego

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: On est mal barré [PV A. Zelda Boström]   On est mal barré [PV A. Zelda Boström] 1400359500-clockMar 29 Mai 2018 - 22:09



Steven Wargrave & A. Zelda Boström


On est mal barré

Je passe rapidement mes mains dans mes cheveux noirs, un soupire sort de mes lèvres. Je devais discuter avec une étudiante, chose difficile maintenant. Avant je pourrais rentrer dans le lard sans ménagement, surtout avec les élèves E, j'aurais remué le couteau pour m'amuser... En même temps, je ne serais pas si je l'aurais fait... Après ce qui s'est passé dans cet établissement, c'est encore un miracle qu'on a encore des étudiants. Je ne suis même pas sûr que ce soit une bonne idée que ma fille vienne ici.

Ma pauvre petite Kylie, je n'ai pas envie qu'on la maltraite. Enfin, je ne sais pas si elle se laisserait faire après tout, elle a hérité de mon caractère. Je regarde par les vitres de la classe, Kylie a hérité de mes bons et mauvais côtés, de ma gentillesse et de mon mauvais comportement. Je ne pouvais sourire à cette pensée, elle me ressemble vraiment cette gosse. L'élève dont j'attends avec impatience, qui aime se faire désirer... N'est qu'une jeune étudiante qui a vécu un drame depuis cet épisode noir de l'école. Je ne sais pas comment elle pourrait réagir à ce que j'allais lui dire. Je n'avais pas envie de le faire malheureusement, c'est mon boulot de professeur.

Je relève ma manche où il y a mon tatouage pour regarder ma montre mais qu'est-ce qu'elle fout? Je sais que je ne suis pas l'élève préféré des étudiants de la classe E, quand même... Il ne faut pas abuser. Je m'installe sur la chaise puis, je mets mes chaussures sur le bureau. Je prends mes aises, au moins, je suis bien installé.

Cela vous gêne que je prends mes aises ainsi? J'en ai rien à faire de votre avis, je suis le seul et unique. Steven Wargrave. Eh oui, je suis le pire professeur que cette école a connu enfin... maintenant j'essaie de changer pour ma fille, le nouveau soleil de ma galaxie. Mais, ce n'est pas pour autant que je vais être un adorable professeur... Je reste cet adulte, rockeur dans l'âme, tatoué dans la chaire, portant toujours mes foutues tenues de gentleman et j'en passe!

Toi qui me fais attendre, prépares-toi à t'en mordre les doigts si tu me manques de respect.


... "

©️️ Alice
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: On est mal barré [PV A. Zelda Boström]   On est mal barré [PV A. Zelda Boström] 1400359500-clockJeu 31 Mai 2018 - 19:43


 On est mal barrés
Je pensais que j’allais pouvoir terminer tranquillement ma journée. Retourner à ma chambre, continuer mes recherches, fabriquer de nouvelles potions en traînant sur l’intranet. Mais mes plans pour cette fin de soirée étaient tombés à l’eau. Effectivement, mon professeur de maîtrise de pouvoir souhaitait discuter avec moi. Dans un sens, c’était compréhensible. Je ne faisais aucun effort pour contrôler mon don, restant bien souvent – très passive lors de ses cours. Il en avait probablement marre et désirait me sermonner. Ou alors, il s’était mis en tête de m’aider. Possible. Il avait l’air d’avoir un sacré égo, peut-être que cela lui déplaisait de ne pas réussir à convaincre une pauvre étudiante en E de bouger ses fesses pour apprendre à enfin maîtriser son pouvoir. Cependant, il n’arriverait pas à me convaincre. Il était hors de question que je daigne faire un effort pour contrôler ce don qui m’avait pris ma sœur, à moins que j’y trouve un intérêt. Puis j’avais bien trop peur. Est-ce que mon monde, toute cette féerie à laquelle je croyais n’était que l’un de ses effets, comme l’avait sous-entendu l’un de mes camarades de chambre ?

Non.
Les fées existent.
Les montres existent.
C’est Hannah qui l’a dit.
Hannah ne ment jamais.

Dans un soupir las, je rassembla mes affaires, avant de les ranger en vrac dans mon sac et de quitter la salle de classe. Pourvu qu’il n’en ait pas pour trop longtemps, je n’avais pas que ça à faire. Je pris mon temps pour me rendre à la salle à laquelle il m’avait donné rendez-vous, de toute façon, mon précédent professeur avait débordé et j’étais déjà en retard. Je n’étais plus à ça près. Une fois arrivée, je me planta devant mon enseignant, plantant mes iris dans les siennes en croisant les bras. Je n’avais pas très envie de lui parler, et je tentais de lui montrer. Le langage corporel ne ment jamais :

▬ Je suis désolée pour le retard, mon professeur a débordé.

Avec un petit sourire forcé, je laisse tomber mon sac sur le sol, avant de tirer une chaise et de m’asseoir dessus. Je n’aimais pas vraiment ce professeur, ni sa manière d’enseigner. C’était le cas de beaucoup de monde ici d’ailleurs. Toutefois, je n’étais pas là pour me faire remarquer aujourd’hui. Je préférais jouer profil bas pour le moment.

▬ De quoi vouliez-vous me parler ?

Je fronce les sourcils, tapotant le bord de la table du bout des doigts, impatiente :

▬ J’espère que vous vous n’êtes pas mis en tête de m’aider à maîtriser mon pouvoir. Parce qu’il y’a très peu de chances que je daigne faire un effort. Ce don, je ne l’ai demandé à personne. Et c’est d’ailleurs plus une malédiction qu’autre chose.  

Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Steven Wargrave
Autre(s) compte(s) ? : Lance Stanway, Will Fenech, Camélia Reiter
Personnage sur l'avatar : Hirato de Karneval

Masculin Âge / Classe ou Job : Professeur de Maîtrise du pouvoir
Messages : 145
Hello my name isSteven Wargrave
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4271-steven-arrive https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4888-my-diary https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4728-superieur-a-vous-ouvert https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4711-rego

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: On est mal barré [PV A. Zelda Boström]   On est mal barré [PV A. Zelda Boström] 1400359500-clockVen 1 Juin 2018 - 20:04



Steven Wargrave & A. Zelda Boström


On est mal barré



Attendre, toujours attendre. Cela devient chiant à force de rester dans cette classe et patienter ainsi. Steven, soit sympa, c'est une pauvre petite étudiante... Qui te fait attendre bêtement dans le local de classe, elle ne viendra peut-être pas et tu vas passer ta journée là. Bordel, quand tu veux aider un étudiant E, enfin c'est surement la première fois pour moi... Je dois me retenir, je ne dois pas ressortir ce mauvais côté...

Je ferme les yeux quelques minutes lorsque j'entends cette voix. J'ouvre rapidement les yeux pour regarder l'étudiante en face de moi. Piff, l'excuse! Je la sortais déjà à la maternelle, rien de nouveau. Je retire mes pieds pour les remettre sous le bureau. Toujours la faute des autres professeurs, ce n'est pas ma faute si mes collègues ne savent pas lire l'heure, je vous jure... On ne peut même plus faire confiance à ses collègues pour libérer les étudiants à la bonne heure.

Elle me sort rapidement son petit discours qu'elle ne souhaite pas utiliser son pouvoir, nanani nanana... Je vois qu'elle a déjà la mauvaise volonté, ce n'est même pas parce qu'elle n'arrive pas mais plutôt qu'elle ne veut pas je dirais... Cela promet. Steven, tu choisis vraiment les meilleurs éléments pour aider...


- "Tu veux vraiment ne pas savoir utiliser tes pouvoirs?", je la regarde par-dessus mes lunettes, "je sais ce qui s'est passé mais, ce n'est pas une raison de te freiner ainsi"

Beaucoup d'étudiants ne m'apprécient guère, c'est vrai qu'avant j'étais pire que ça, un vrai salopard. Je me serais montré encore moins sympathique que maintenant. Maintenant j'essaie d'être un professeur plus correct, comme un professeur de mathématiques quoi. Je lui dis de ne pas se freiner et c'est ce que je fais avec mon caractère, je suis vraiment un pro.

- "Tu veux être donc, un danger pour les autres...", je passe une main dans mes cheveux et je la regarde, "nos pouvoirs sont une malédiction ou une bénédiction en fonction de l'angle qu'on regarde, en fonction de nos journées on peut changer d'avis ou même en fonction des situations... Peut-être plus tard, tu changeras d'avis"

Cette étudiante va sûrement me donner du fil à retordre mais, je vais devoir me maîtriser. Cela prouvera que je peux être correct même avec une élève E. Ma fille sera sûrement fière de moi, enfin, je l'espère.

- "Je sais que c'est une période difficile pour toi... Mais, tu penses que c'est ce qu'elle aurait voulu?"


©️️ Alice
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: On est mal barré [PV A. Zelda Boström]   On est mal barré [PV A. Zelda Boström] 1400359500-clockJeu 7 Juin 2018 - 18:48


 On est mal barrés
Je me présente à mon professeur avec plus d'un quart d'heure de retard, prétextant que mon dernier cours a duré un peu plus longtemps que prévu. Ce n'était pas totalement vrai, mais ce n'était pas faux non plus. J'avais plus flâné dans les couloirs qu'autre chose, i' fallait l'avouer. Mais comprenez-moi. L'un des pires professeurs du pensionnat me donnait rendez-vous pour soi-disant discuter, professeur qui en outre, selon une rumeur, détestait la classe E. Je ne pouvais avoir qu'une envie : celle de fuir.

Mais pour le moment, je me devais de conserver l'image de la parfaite petite fille de bonne famille. C'était beaucoup plus simple pour la suite de mes plans, et surtout pour continuer ce petit jeu de manipulation que j'aimais tant. Tout individu se trouvant dans ce pensionnat était une pièce potentielle sur mon échiquier.

Je lui fais clairement connaître mes intentions. Il est hors de question que je daigne faire un effort pour contrôler min pouvoir. Il m'a pris ma sœur. Il n'est qu'une malédiction jetée par le monstre qui la manipulait. La seule chose à laquelle il pourrait mettre utile, c'est pour mener à bien ma vengeance. Et le moment n'était pas encore venu.

Sa réponse m'arrache un petit rire. Un danger pour les autres ? Mais qu'est-ce que je pouvais bien en avoir à faire des autres ? Ils n'étaient que de potentiels pions à manipuler, à utiliser pour mes plus noirs desseins. Hannah était partie. Je n'avais plus personne de qui me soucier, plus personne à chérir. J'étais seule, cruellement seule. Ma seule compagnie était les monstres qui se cachaient sous mon lit.

▬ C'est aux autres de se protéger de mon pouvoir. Et pas à moi de changer mon comportement.

Je reste un instant silencieuse, croisant son regard :

▬ Vous feriez des efforts pour des personnes que vous ne côtoyiez même pas ? Moi pas.

Je pousse un soupir. Il n'a pas vraiment l'air de vouloir lâcher le morceau. Je n'avais vraiment pas de chance. C'est dans des moments ceux-là que je me dis que ce don me serait utile. J'avais autre chose à faire que d'écouter quelqu'un me réprimander.  

▬ Si vous voyez les choses comme ça, c'est que vous avez la chance de ne pas avoir un pouvoir qui vous pourri la vie.

Oui. Pourquoi me faire la leçon après tout. Vous qui ne pouvez pas comprendre. Vous qui n'êtes pas responsable de la mort de votre sœur aînée. Vous ne savez pas. Vous ne pouvez pas comprendre.  

« Une période difficile » ?

Ces mots me font l'effet d'une douche froide. Je me lève brutalement de ma chaise, tapant mes mains contre la table :

▬ Comment osez-vous ?

Je respire bruyamment, ne le lâchant pas du regard. Respire Zelda, calme-toi. Il est ton professeur. Tu ne peux pas passer tes nerfs sur lui. Respire. Respire.

▬ Vous ne pouvez pas comprendre.

Je laisse tomber mes bras le long de mon corps, l'air détachée :

▬ S'il y a bien une chose que je sais, c'est que Hannah n'aurait pas voulu mourir.

C'était ma faute. Parce que je l'avais regardé s'envoler. J'avais brisé ses ailes.  Personne ne pouvait comprendre ce sentiment de culpabilité. Puis de toute façon je ne voulais le montrer à personne.

▬ Pourquoi vous vous acharnez ? Pourquoi vouloir m'aider moi ? Y'a des tas de E qui voudrait contrôler leur don. Aidez-les eux.

Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Steven Wargrave
Autre(s) compte(s) ? : Lance Stanway, Will Fenech, Camélia Reiter
Personnage sur l'avatar : Hirato de Karneval

Masculin Âge / Classe ou Job : Professeur de Maîtrise du pouvoir
Messages : 145
Hello my name isSteven Wargrave
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4271-steven-arrive https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4888-my-diary https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4728-superieur-a-vous-ouvert https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4711-rego

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: On est mal barré [PV A. Zelda Boström]   On est mal barré [PV A. Zelda Boström] 1400359500-clockVen 15 Juin 2018 - 18:21



Steven Wargrave & A. Zelda Boström


On est mal barré



Comment je me suis retrouvé là? Purée, c'est toujours moi qui dois faire les trucs d'aide des étudiants, des blabla oh ma pauvre petite et j'en passe. En plus, je me suis promis de me contrôler pour montrer l'exemple à ma fille. Je ne sais pas si je tiendrais longtemps avec cette étudiante e. Je suis sûr qu'elle va me provoquer ou me chercher.

J'avais gagné pourquoi les étudiants en E, ne peuvent pas être des élèves timides du genre "monsieur... je ne sais pas si j'en serais capable", tu rêves Steven. Ce n'est que des morveux qui aiment entendre parler d'eux, saccagé l'école, être les petites brutes de l'établissement. Oui, je les ai bien catalogué. Les E sont comme mon ex, des personnes se croyant pouvoir tout faire, saccageant ta vie du jour au lendemain. Eh oui Steven, tu dois redresser une de ses élèves si adorable, si sensible... Si faible... C'est de l'ironie, je suis sur que cette petite peste est loin d'être adorable, sensible et faible, je suis sur qu'elle cache son petit jeu style "oh je suis adorable, je suis toute mignonne! Je ne ferais rien de mal voyons!"... J'ai toujours dit "les plus belles fleurs ont les meilleures épines". Donc, elle je dirais que cela doit être un mini rosier vous voyez ce tout petit là, avec des minis roses. Oui! C'est ceux-là! Comme si j'allais dire que l'étudiante en face de moi c'est une beauté fatale, faut pas rêver.

Eh voilà, Steven si tu aurais parié... Je serais riche! Je ferais déjà la fiesta au bord d'une piscine. Mais, non Steven, tu es làdevant cette étudiante qui ose te poser une question. Eh oui, les E osent tout, ils oseraient même coller une corne à un cheval et lui coloraient sa crinière pour faire une licorne.


- "Justement, j'ai appris à contrôler mon pouvoir pour ne pas être un danger pour moi-même et pour les autres"

C'est faux, en faites, tu as maitrisé ton pouvoir pour faire chier ton monde. Voilà la vraie raison, comme si j'allais dire à mes étudiants "je maitrise l'eau juste pour arroser les abrutis, c'est fun". Faisons semblant de rien, elle ne doit pas savoir qu'il y a le côté amusant de contrôler son pouvoir parfaitement....

On dirait que ce que je lui ai dit ne lui a pas plu. Heureusement... que je n'ai pas pris mon café, sinon je serais vraiment énervé qu'elle l'est renversé. Mais, elle a eu de la chance. Je la regarde dans les yeux en gardant mon sourire, ce sourire qui m'amuse, ce sourire qui me sert d'attaquer et me défendeur, l'arme des avocats, le meilleur arme qu'on peut avoir... Montrer que rien ne vous atteint et que vous êtes un taré serial killer qui se balade dans les couloirs de l'école. Oups, la dernière partie, c'est seulement à Steven quand il a hâte de retourner dans son studio.


- "C'est vrai que je ne peux comprendre mais, je peux imaginer la douleur. ", je la regarde toujours dans les yeux "je ne pourrais jamais me mettre à ta place car, je ne suis pas toi mais, je ne peux tolérer que ton comportement pour l'instant pour le bien des autres mais surtout pour ton bien"

Eh oui, je savais me la jouer professeur cool parfois, c'est sa d'être un ancien avocat. Tu trouves une faille et tu sais utiliser les mots... Oui, les avocats sont un peu comme des requins, attendant le bon moment pour attaquer.

- "Pourquoi je fais ça?" je ne la quittais pas des yeux, je ne baisserais jamais mon regard, "Réfléchis... Comme je t'ai dit tu peux être une menace pour les étudiants mais aussi pour toi-même, même si tu refuses pour l'instant d'accepter cette vérité... Dit toi que moi je suis là et je ferais pour que tu saches utiliser ton pouvoir... pour ton bien", mon sourire s'agrandit sur mes lèvres, "je ne te laisserais pas faire comme tu as envie, je ne te lâcherais pas et je vais te dire à la fin comment cela va se passer... Tu vas abandonner et tu accepteras d'apprendre à contrôler ton pouvoir"

Eh oui ma petite, tu crois que je vais te laisser faire comme tu as envie? Tu m'as pris pour qui là? Le professeur tout adorable, tout gentil qui va dire "écoute, on continuera cette discussion, on va aller en douceur" mais, tu rêves! Maintenant, je t'ai chopé, je ne te lâcherais plus.


©️️ Alice
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: On est mal barré [PV A. Zelda Boström]   On est mal barré [PV A. Zelda Boström] 1400359500-clockSam 16 Juin 2018 - 19:41


 On est mal barrés
Un sourire mauvais se dessine sur mes lèvres. Vous savez cher professeur, je suis plus douée dans l’art de déceler le mensonge. Après tout, je suis passée maître dans l’art de mentir. Les gens me pensent si frêle, si adorable, candide, si innocente… Mais ils sont tellement loin de la réalité. Je suis mauvaise, obsédée par la vengeance. Mes actions ne dépendent que d’un intérêt pour le chaos. Parce que lui au moins, il a le mérite de me divertir. Ce dont vous êtes incapable.

J’avais entendu parler de vous vous savez : « le pire professeur du pensionnat. » Ce titre vous sied plutôt bien. Parce que je vois clair dans votre jeu. Vous êtes le genre de personne qui se plaît à emmerder les autres, vous êtes mauvais. Vous et votre mépris de la classe E. An fond, nous nous ressemblons sur ce point : nous sommes tous les deux doués pour faire semblant. Bien que je pense être meilleure que vous tout de même.

Je croise les bras et les jambes, tout le fixant d’un dédaigneux. Je ne laisserais pas faire. Je ne vous laisserai pas me forcer à contrôler cette malédiction. Elle ne sera utile que pour rependre davantage chaos, que pour servir mes plus vils intérêts – comme ce plan ingénieux auquel nous avions pensé avec Laeti.

▬ Vous mentez. Ce n’est pas la raison pour laquelle vous avez cherché à contrôler votre pouvoir.

Ne venez pas dire le contraire. Soyez honnête, en échange, j’en ferais de même avec vous. Je ne cacherais pas mes mauvais côtés, vous me verrez tel que je le suis réellement : méprisante.

▬ Vous aimez bien faire chier les autres, comme vous le faites avec moi, non ? Moi c’est un peu pareil, je me plais à écraser les autres, à les utiliser pour parvenir à mes fins.

La preuve. Vous venez de vous attaquer à l’un de mes points les plus sensibles. Ma sœur. Connaissez-vous la douleur de perdre quelqu’un ? Et celle d’en être responsable ? J’en doute fort. Ce sourire amusé n’arrange pas votre cas vous savez. Si j’étais vous, je n’essayerais pas de continuer à parler de ça. Qui sait combien de temps j’allais réussir à canaliser ma colère ?

▬ Vous ne pouvez rien imaginer du tout.

Le ton employé est sec. Je serre mon avant-bras, tentant vainement garder mon calme. Ma langue claque sur ma palais, agacée :

▬ Effectivement, vous n’êtes pas à ma place du tout. Vous ne pourrez JAMAIS comprendre. Alors collez moi, punissez-moi, je m’en fiche. Mais une chose est sûre : je ne ferais aucun effort. En tout cas, je n’en ferais pas tant que j’aurais quelque à y gagner. Je vous l’ai déjà dis : je m’en fou des autres. Et il y’a une chose dont je me fou encore plus : moi.

Je n’étais pas suicidaire, loin de là. J’estimais juste mériter tout ce qu’il m’arrivait. J’étais responsable de la mort de ma sœur après tout.
Ce n’était pas en se la jouant professeur cool qu’il allait m’amadouer. Tout ce que je voulais, c’est le pousser à m’attaquer, à réellement se montrer :

▬ Mon bien ? Mais qu’est qui est bien pour moi ? Parce que je l’ignore voyez-vous.

Il ne lâcherait donc jamais le morceau. Il m’énerve. Je me mords la lèvre, tapant mes ongles sur la table, agacée. Tout cela m’ennuie. Il ne fait que se répéter. Oui j’ai compris, je suis une menace, autant pour les autres que pour moi-même. Mais je m’en fou. C’est peut-être ce que je recherche au fond.

▬ Ah. Mais je ne vous laisserai pas faire non plus, vous ne me forcerez à rien. Je vous l’ai dis, je déteste perdre. Je ne perdrais pas contre vous.

Je le regarde d’un air satisfait, attendant qu’il décide d’enfin montrer son vrai visage, qu’il se décide à enfin attaquer.

Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Steven Wargrave
Autre(s) compte(s) ? : Lance Stanway, Will Fenech, Camélia Reiter
Personnage sur l'avatar : Hirato de Karneval

Masculin Âge / Classe ou Job : Professeur de Maîtrise du pouvoir
Messages : 145
Hello my name isSteven Wargrave
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4271-steven-arrive https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4888-my-diary https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4728-superieur-a-vous-ouvert https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t4711-rego

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: On est mal barré [PV A. Zelda Boström]   On est mal barré [PV A. Zelda Boström] 1400359500-clockSam 30 Juin 2018 - 17:22



Steven Wargrave & A. Zelda Boström


On est mal barré



Je te jure les étudiants de maintenant, qu'est-ce qu'ils sont pénibles. Ou alors, je me paie le gratin, une E. J'espère que ma fille ne sera pas comme celle-là plus tard, elle m'insupporte. J'avais envie qu'une chose, me lever de ma chaise et frapper avec sur l'étudiante. Je ne peux pas, je ne dois pas faire une chose pareil. Ni utiliser mon pouvoir que mes étudiants pensent que c'est juste un petit jet d'eau comme les clowns dans les cirques. Je te jure, plus de jeunesses. J'avais envie de retourner chez moi, retirer mes chaussures et me cuisiner un bon petit plat. Soit des pâtes à la bolognaise ou un hamburger.

- "Oh, tu as trouvé ça toute seule? C'est bien" dis-je d'un ton ironique

Cette gamine m'énerve, si seulement je ne devais pas faire ce boulot, corriger des étudiants aussi énervants qu'elle. Je commence à regretter mon ancien travail, au moins je n'avais pas de morveux dans les pattes. Et surtout, je n'aurais pas dû changer de comportement pour ma fille. J'aurais pu rester comme j'étais, car ma fille n'aurait jamais été dans un tribunal. Le droit me manque, les textes parfois incompréhensibles aux simples mortels... Ah, le bon vieux temps... Cela me manque grandement... Au moins, je n'aurais sûrement pas des élèves comme elle dans ma classe.

- "Si c'est ton hobby, amuses-toi mais, ne viens pas te plaindre quand tu te brûleras les doigts"

Pourquoi j'ai l'impression d'avoir affaire à un poussin qui essayer de se faire passer pour un coq? Je ne comprendrais jamais les e. Si tu le dis, j'essaie d'être tendu avec toi et tu ne sembles pas le réaliser. Ce n'est pas ma faute si tu perds deux ou trois plumes après que je me sois occupé de toi.

Je la regarde monter sur ses chevaux, on dirait que j'ai touché un endroit douloureux. Intéressant... Je la regarde s'énerver, si je pouvais, j'appuierais sur la pause et j'irais me chercher des pops cornes pour la regarder. Je dois avouer qu'elle est décidée à ne pas vouloir m'écouter, c'est amusant.


- "Hm... C'est vrai qu'à ton âge tu ne sais pas vraiment ce qui est bon pour toi..."

C'est vrai que pour son âge ce n'est pas facile. Surtout parce que ce n'est qu'une E. Qu'est-ce que je m'en moque de ta petite vie, si tu savais que je fais ça parce qu'on me l'avait demandé. Je fais juste mon boulot et point barre.

- "Je vois que tu es têtu, je respecte ta décision de ne pas m'écouter mais, ce n'est pas pour cela que je te laisserais tranquille"

Je répondais avec mon sourire et une douceur inattendue. Comme si j'allais m'en prendre à une si petite chose... Si elle savait que dans les tribunaux ou même entre avocats, ce n'est pas rose. Pire que son comportement d'E, donc je ne crains rien.


©️️ Alice
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On est mal barré [PV A. Zelda Boström]   On est mal barré [PV A. Zelda Boström] 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
On est mal barré [PV A. Zelda Boström]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement
 :: 2ème étage :: Salles de magénieurie
-
Sauter vers: