Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Never gonna give you up (PV Hank)

Aller en bas 
Wanderer
Lysandre O. Lecomte
Pseudo du joueur : Jester
Autre(s) compte(s) ? : Jack Crane/ Amy Whitehouse/ Alice K. Andel / Orphée T. Paris
Personnage sur l'avatar : Giulio Di Bondone - Lucky Dog

Masculin Âge / Classe ou Job : 22 ans, Journaliste
Messages : 31
WandererLysandre O. Lecomte
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12652-french-boy-lol#176591 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11877-are-you-insane-like-me-been-in-pain-like-me-lol

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Never gonna give you up (PV Hank)   Never gonna give you up (PV Hank) 1400359500-clockSam 13 Oct 2018 - 13:33
Jamais je n'avouerai
feat Hank
Lysandre marche en titubant, encore sonner par sa chute dans les escaliers. Il lisait tranquillement un livre sur les extraterrestres, comme à son habitude. Lorsque soudainement, on lui fit un croche-pied discret. Il lâcha son livre des mains, poussa un petit cri de surprise et tomba misérablement au sol. Avec le bouquin, qui lui retombe sur la tête. Bien évidemment, tout le monde s'esclaffe en le pointant du doigt. Ah, encore une mauvaise journée pour le C.

Voilà donc notre garçon aux cheveux violets préférés déambuler dans le rez-de-chaussée. Pourquoi tout le monde se moque de lui ? Qu'as t'-il fait de mal ? Rien. En fait, si. Il y a bien quelque chose de mal qui lui arrive. Quelque chose d'impardonnable. Son cœur qui bat fort dans sa poitrine, ses joues qui deviennent rouges, cette envie de passer du temps avec... Non ! Ce n'est pas bien ! De toute façon, ce n'est pas comme s'il était amoureux de... Lui.

Oui, un garçon. Lys a des sentiments pour un garçon, pas n'importe lequel des garçons de l'établissement. Non. Un certain Hank. Un mec qui lui a tendu la main alors qu'il se faisait embêter par de fieffer malotrus. Un mec avec qui il éprouvait une profonde admiration depuis fort longtemps. Un mec devenu son ami. Un mec devenu bien trop important dans sa vie.

C'est pas juste, c'est mal... Son père dit qu'un garçon ne devrait pas aimer quelqu'un du même sexe. Si son père le dit, c'est que c'est vrai, hein ? Il veut que son paternel soit fier de lui. Et que diront les autres ? Ils vont se foutre de sa gueule encore. Ça sera pire qu'avant. Pis de toute façon, il n'est pas amoureux.

En pleine réflexion, Lysandre ne voit pas les portes de l'ascenseur qu'il veut prendre, se refermer. Réagissant enfin, il court à toute vitesse et se glisse in-extremis dans la cage en fer. Se cognant involontairement contre le torse du seul passager. Il le regarde.


….Oh Fuck.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Grow strong
T. Hank Oakley
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Leann / Matthew / Liling
Personnage sur l'avatar : Kou Mabuhci -Ao Haru Ride / Cole Sprouse

Masculin Âge / Classe ou Job : 20ans / 10 / Hamamelis
Messages : 25
Grow strongT. Hank Oakley
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12517-it-s-ok-to-be-nice-though-hank

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Never gonna give you up (PV Hank)   Never gonna give you up (PV Hank) 1400359500-clockSam 13 Oct 2018 - 21:45
HELLO CARL

C'était une drôle de journée, une ponctuée d'un nombre excédentaire d'évènements improbables qui, de façon encore plus étonnante, avaient réussi à s’amasser de façon a créer une situation tout particulièrement incongrue. Tout avait commencé par une journée de cours aprioris tout ce qu'il y avait de plus basique. C'était un mardi d'octobre vraiment tout ce qu'il y a de plus normal, pluvieux et frisquet, rendant l'uniforme à peine suffisant pour me tenir au chaud. J'avais donc enfilé un cardigan de laine anthracite sous ma veste et une écharpe à la maille duveteuse autours de mon cou pour réchauffer mes joues rosies par le vent. Malgré tout, chacune de mes expirations se finissaient en un léger nuage blanchâtre dans l'air de l'automne et me rappelait chaque jour que nous nous approchions un peu plus de la fin du premier trimestre.

Ca faisait bientôt trois mois que j'étais arrivée sur cette île que tout le monde disait si étrange, et il ne m'était encore rien arrivé d'extraordinaire. Peut-être étais-je condamné à vivre une vie paisible et sans piquent, ou peut-être que les gens à qui j'avais parlé en avaient fait des caisses, mais finalement, je n'étais pas mécontent de la tranquillité de mon quotient.

Ce jour-là, néanmoins, c'est un tout petit évènement qui commença l'effet boule de neige. Prof de math absent, cloué au lit d'après le secrétariat. J'aurai pu me contenter de retourner au dortoir, mais dans une élan de sérieux, je me suis dit que trouver une salle tranquille pour réviser ne pourrait pas faire de mal, au moins jusqu'à ce que l'averse se calme, puisque la dernière bourrasque en date avait retourné mon parapluie.

C'est donc avec un manque évident de conviction que je déambulais dans les couloirs, alors que le reste de mes camarades s'étaient précipités à la bibliothèque ou à la salle commune, des lieux que je savais trop prisés pour avoir moi-même tenté le coup. Et c'est cette démarche qui attira l'attention d'un jeune homme qui, lui, semblait bien plus pressé. Trois cartons sous le bras, le joli garçon m'interpella avec un certain intérêt, arrachant un sourire discret que je me plaisais à cacher derrière mon étoffe de laine.

- Oakley, c'est ça? Le suppléant des C? Je peux te demander un service?

Et c'est comme ça que je me suis retrouvé à faire le coursier pour la classe de théâtre. Les nouveaux décors étaient en train de sécher à l'extérieur ce matin, et avec la pluie soudaine, tous les élèves du cursus essayaient de remonter rentrer le matériel au plus vite, et ils manquaient de main d’œuvre. Dans le Grand Hall, l'effusion étaient évidente pour un entre-deux classes. J'ai donc passé le reste de mon heure de trou à faire des allers-retours entre le rez-de-chaussée et le deuxième étage, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un élément à remonter. Je m'étais porté volontaire pour le prendre dans l'ascenseur. La plupart des filles étaient trop petites pour le porter, et les autre étaient déjà occupé à remonter les morceaux de décors à assembler. C'était bientôt la période suivante, et il valait mieux éviter de laisser "Carl" trainer.

"Carl", c'était le nom que la classe de théâtre avait donné à ce gigantesque robot en cartonà l'armature métalisée. Pour aucune raison particulière, si ce n'est que "ça lui allait bien" et "qu'il fallait bien lui trouver un nom de toute façon". C'est donc avec Carl sous le bras (ou tout du moins, sous le bras de Carl vu l'ampleur de la chose) que je rentrais dans la cage d'ascenseur. Les portes semblaient avoir du mal à se fermer avec les bras de Carl que je fini par mettre autour de mon cou pour que la porte finisse (enfin!) par se refermer. Et alors qu'elles sont sur le point de se clore, une silhouette familière se faufile dans ce petit espace à présent clos.

Lysandre, qui dans son empressement me rentre littéralement dedans. J'essaie un pas de recule mais la cabine n'est pas bien grande et Carl en occupe une grande partie du volume. Le mouvement latéral que j'effectue est plus violent que ce que je pensais et c'est le squelette solide du robot qui s'écrase contre la paroi de l'ascenseur en mouvement. L'appareil tremble quelques secondes... puis s'immobilise. Mon doigt s'écrase sur tous les boutons tel une mitraillette, à plusieurs reprise, mais rien.

- Ehhh putain...

Court silence, alors que nous réalisons tous les deux l'étrangeté de la situation. Lysandre, visiblement paniqué d'après ses joues rosées et son regard furtif, et moi, portant un faux robot géant, coincé dans l'ascenseur à un quart d'heure de la reprise des cours. C'était vraiment bizarre. Parce que n'importe quel pote, ça aurait été marrant, mais finalement, je ne connaissais que peu le C, en dehors du fait qu'il se faisait embêter par ses camarades de classe. Et on avait à tout casser un demi-mètre carré d'espace disponible chacun.

- Bon... Puisqu'on va être coincé ici un moment, tu veux peut-être que je t'explique le contexte?


BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Wanderer
Lysandre O. Lecomte
Pseudo du joueur : Jester
Autre(s) compte(s) ? : Jack Crane/ Amy Whitehouse/ Alice K. Andel / Orphée T. Paris
Personnage sur l'avatar : Giulio Di Bondone - Lucky Dog

Masculin Âge / Classe ou Job : 22 ans, Journaliste
Messages : 31
WandererLysandre O. Lecomte
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12652-french-boy-lol#176591 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11877-are-you-insane-like-me-been-in-pain-like-me-lol

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Never gonna give you up (PV Hank)   Never gonna give you up (PV Hank) 1400359500-clockDim 14 Oct 2018 - 15:02
Jamais je n'avouerai
feat Hank
Lys qui n'ose pas regarder Hank dans les yeux. Les joues rouges, il n'arrive plus à parler. Aucun son ne sort de sa bouche. Ok. Il ne doit pas paniquer. Reste calme. Ce n'est pas si gênant que ça-

Crotte.

L'ascenseur s'immobilise. Le C est donc coincer avec la personne dont il est épris. Comment vous décrire l'état d'esprit du jeune Lysandre actuellement. Ah si. Imaginez que son cerveau à activer l'alarme de danger imminent. Il tremble, se détache de son ami. Se racle la gorge. Un petit silence s'installe, il tente de prendre la parole.

« O-ouais... C-c-c'est une bonne i-i-idée... »

Nous pouvons applaudir Lysandre pour son jeu d'acteur incroyable lui permettant de déguiser son malaise. Notre héros sourit. Dommage, cela n'accentue que le côté gênant de la scène. Il tend une main pour toucher un peu le robot, une certaine fascination dans le regard.

« Wow, c'est vraiment ce que je pense ? Tu l'as construit tout seul ?! Si tel est le cas, t'es vraiment un génie ! J'en ai jamais douté, mais.... Enfin.... Tu sais.... Hum, bref, je vais te laisser parler et me taire... »

Okay. Il n'est vraiment pas doué ce petit. Que quelqu'un lui donne des cours pour combattre cette gêne qui l'accompagne au quotidien.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Never gonna give you up (PV Hank)   Never gonna give you up (PV Hank) 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Never gonna give you up (PV Hank)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement
 :: Rez-de-chaussée :: Ascenseur
-
Sauter vers: