Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockLun 10 Juin 2013 - 20:06
Je laisse mes mains dans celles d'Arya. Putain... Elle va encore se croire fautive, alors que tout est de ma faute. Pourquoi je lui ai fait cette blague idiote ???

- Non, Judith, non… Je t’ai fait du mal. C’est ma faute… Pardon… Pardon…
-Arya...

J'aime pas ça, j'le sens mal, j'ai une boule au ventre, je sais pas ce qui va suivre mais j'ai peur, je sais pas ce qu'elle va faire... C'est ma faute, c'est ma faute !! Et elle croit que c'est la sienne !! Juste une blague, et j'ai rajouté un poids sur ses épaules, parce qu'elle a l'air de penser que tout est de la sienne !! CONNASSE !! PUTAIN J'SUIS TELLEMENT CONNE !! Pourquoi elle inverse nos places ?? Je serre ses mains, je veux pas qu'elle parte, j'veux pas la laisser seule avec ses angoisses, je la connais depuis peu mais sa douleur je peux la sentir, cette façon de croire qu'elle représente un danger ainsi que la solitude qu'elle soit ressentir, cette culpabilité bien plus intense que la mienne, je la sens et ça me broie les tripes !! J'veux pas la laisser partir, j'veux pas qu'elle soit seule !!

_ Je suis désolée pour cette journée… Je t’ai causé bien des soucis…Je… je ne t’embêterai plus… Je ne t’approcherai plus… Je ne t’adresserai plus la parole… Tu pourras faire comme si tu ne m’avais jamais rencontrée… Cela sera pour le mieux pour toi… Oublies-moi… Je suis tellement désolée… Adieux…

Elle a disparue !! Elle voulait pas, tout allait bien et je... Ma gorge ne tient plus, je fonds tout simplement en larmes. J'ai mal au ventre, tellement mal. Je pourrais tout détruire comme j'en ai l'envie, mais j'ai pas le droit. C'est dur d'ouvrir un restau, j'peux pas tout ruiner à cause de ma seule bêtise. Tout mes membres tremblent, je pleure à chaudes larmes. J'essaye de pleurer silencieusement mais rien à faire, j'ai trop mal. De toute façon je suis toute seule.

-Pardon...

J'ai mal, je m'en veux, j'angoisse, j'ai peur... Je me tourne direct vers les toilettes et rejette de la bile. J'm'en veut tellement, à penser à Arya j'ai si mal... Je sais pas où elle est, et dans cet état je peux rien faire. Je dois me calmer, à tout prix. Relativise Judith, tu peux te rattraper, faut juste laisser faire le temps et repartir en douceur. Je me redresse doucement, les membres encore tremblant et prend du PQ pour me moucher. Je dois me calmer. Je sens que je boue, mais je dois pas céder à la panique. Là elle est sans doute mal, il suffit que je prenne un peu sur moi pour rattraper tout ça, c'est encore possible. Je m'essuie les yeux et ramasse les affaires au sol, avant de sortir de la cabine. J'ai les yeux rouges je le sais bien, de toute façon j'ai rien à attendre de ma dignité après ce qui vient de se passer. Je sors ensuite des toilettes, la rétine complètement vide. Je m'approche des serveurs, qui m'adressent je ne sais quel regard. Du mépris, de la peur, j'en sais rien, et je m'en fiche. Je me fiche des regards qu'on peut avoir sur moi tant que c'est pas du désir. Je ne regarde même pas la personne en face de moi dans les yeux.

-S'il vous plait... Ces plats, mettez les moi en tupperware, je vais régler la note... Je participerai aux frais de réparation si vous voulez, je vais vous laisser mon numéro...

Je me sens épuisée mentalement tout d'un coup. Tout ce qui tourne dans ma tête, c'est ma culpabilité. Mais je veux pas laisser ça comme ça. Tout ce qui a été détruit peut être rebâtit, ou assez rafistolé pour tenir debout. Je laisserai pas Arya tomber. Ma douleur est tellement moindre face à celle que je sens chez elle. Les serveurs s'exécutent, tandis que je règle la note. Au final c'est moi qui paye, je dois bien ça à Arya. Je veux la retrouver, pour qu'on partage ce diner ensemble. C'est comme ça que ça devait se passer. Et si je vois UNE boule de wasabi, je la balance. Le serveur me tend un sac dans lequel se trouvent mes sushis et les brochettes d'Arya, je ne le regarde même pas, je me contente juste de le remercier poliment. Je sors du magasin sous le regard des clients qui se demandent où est passé Arya si je tiens les deux sweats, mais leurs questions me laissent indifférentes. Je regarde la rue. J'ai mal au crâne. Je veux la retrouver. Je me dirige vers Prismver. Je vais chercher d'abord dans les endroits plus ou moins évidents. Je pense que là elle a du s'isoler... Elle a du aller vers sa chambre, pour se rhabiller, et sans doute pleurer sous sa couette. J'ai mal aux doigts. J'ai pas pensé à mettre de l'eau froide dessus. J'vais avoir une cicatrice. Tant pis. Je vais sûrement faire tout les cabanons. A me souvenir de sa tête, elle devait avoir 15 ou 16 ans... Essayons les cabanons de ceux qui ont 15 ans alors, pour commencer... Putain j'ai la migraine... C'est parce que j'ai pleuré je pense.
Je sais qu'elle ne voulait pas que je la suive, et que je fais la grosse stalkeuse idiote qui cherche à faire sa psy. Mais je veux pas la laisser seule. C'est à elle qu'elle en veut, pas à moi. Si elle m'avait dit qu'elle ne voulait plus me revoir parce que je ne suis rien d'autre qu'une pauvre andouille, je l'aurais laissée. J'aurais fondu en excuses, mais j'aurais pas cherché à le retrouver. Mais là je peux pas la laisser comme ça. Je regarde vaguement les noms et vois celui d'Arya. La porte est fermée bien sûr. Je suis devant la porte, et je sais pas quoi faire. Toquer ? Y a peu de chances pour qu'elle réponde, surtout si elle est pas là. Au pire ce sera une autre fille qui m'ouvrira, et j'attendrai sagement Arya. J'ai mal à la tête... Lutte Judith. Je lâche un bref et léger soupire avant de toquer. Je crois que mes yeux sont gonflés, je vais faire peur à celle qui va m'ouvrir. Il s'est passé peu de choses pour moi et pourtant, je sens mon corps épuisé. Ca doit être psychologique.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockMar 11 Juin 2013 - 8:39
La douche froide ne me fit aucun bien physiquement, j’en ressortis complètement grelottante et frigorifiée. Je me dépêchais d’enfiler le premier t-shirt qui me tombait sous la main, tandis que je claquais des dents, et ce fut mon magnifique haut de pyjama, bleu gris avec un ourson blanc souriant sur le devant, pas vraiment dans le même état mental que moi. J’essayai de maintenir mon cerveau dans une zone de non réflexion pour ne pas m’effondrer mais je savais que cela ne durerait pas… J’enfilai une culotte et me roulai en boule dans ma couette, là au moins je n’avais rien à craindre des gens ni de leur regard, et je ne pouvais faire de mal à personne. Heureusement que les filles de ma chambre étaient occupée ailleurs. Je n’aurai pas eu le courage de leur faire face après ce qu’il s’était passé.

Une chose était sûre : plus jamais je ne retournerai dans un restaurant ou m’attarderait dans un lieu public trop fréquenté tant que je serai sur Prismver, et que je n’aurais pas un contrôle absolu sur mon pouvoir, dont je ne trouvai pas de qualificatif péjoratif satisfaisant. Et plus jamais je ne m’approcherai à moins de cinq mètres de Judith. J’avais vu les blessures sur ses mains. Je l’avais blessée. Je ne pouvais plus espérer me rapprocher d’elle à présent. Je n’en avais pas le droit. Je n’en avais pas le droit… Comme j’avais blessé ma mère, je m’en étais prise à Judith… Ce vide dans ma poitrine était étrange et douloureux… Je me sentais un peu comme une coquille vide, le corps bougeant au ralenti. J’étais fatiguée, physiquement et mentalement.

Je baignai dans les idées noires quand j’entendis quelqu’un toquer à la porte de la partie commune. Qui cela pouvait-il bien être ? Je n’attendais personne. A cette idée je me remis à pleurer. Je n’aurais jamais d’ami à cause de mon pouvoir… Ce n’était pas possible… Pas possible… Pas si à chaque fois que je suis avec eux je dois me contenir et me tenir éloigner. Judith avait voulu me faire une blague… Le genre de blague que les gens se font tout le temps, et qui entraine généralement des fous rires et des bons moments… Pourquoi étais-je vouée à la destruction ? J’avais détruit ma famille et à présent je détruisais mes débuts d’amitié, … et des lieux publics. J’étais un monstre qui n’avait rien à faire ici… Rien du tout !

La personne toqua à nouveau. Ce n’était décidément pas bon de réfléchir mais sans que je puisse bloquer mes pensées mon cerveau se mit à tourner et fonctionner rapidement. Peut-être était-ce un ami d’une de mes colocataires ? Elles, elles en avaient surement des amis… Mais aucune n’était là. Il fallait que ce soit moi qui réponde ? Je ne m’en sentais pas capable… mais quelqu’un devait lui dire, et j’étais toute seule. J’avais juste à dire de partir, que j’étais seule, que les autres n’étaient pas là, qu’il fallait voir ailleurs… Je m’essuyai un peu les yeux, qui n’allaient pas dégonfler avant une éternité après tout ce que j’avais pleuré dans la journée, mais je n’étais pas obligée d’ouvrir. Il me suffisait de marcher jusqu’à la porte, de dire ce que j’vais à dire et de revenir à mon lit, zone de sécurité relative.

Ce fut donc ce que je fis. Enroulée dans ma couette bleue couverte de nuages blancs symbole de beau temps, je me trainai jusque derrière la porte et posai mon front sur le battant. Ma voix était calme mais creuse, vide de toute émotion. On aurait dit une voix mécanique.

_ La ou les personnes que vous cherchez ne sont pas là. Vous devriez revenir plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockMar 11 Juin 2013 - 12:51
Bordel on dirait qu'y personne... J'ai encore envie d'pleurer, ça m'énerve... Je suis déjà à bout de nerfs et faut quand même que j'me calme si j'veux l'approcher à nouveau. ... Ah, personne je disais ? Pas sûr, on dirait que ça bouge à l'intérieur... Epais... Lent... Nonchalant... J'aimerais tellement que ce soit Arya, j'en ai un espoir, vu le bruit que ça fait et que je l'imagine dans une couverture, là on dirait que c'est le cas. Y a un petit cognement contre la porte. Rien que par les mouvements que je perçois de l'autre côté de cette porte je suis presque persuadée que c'est Arya, dans le fond ça me rassure, ça me console un peu.

_ La ou les personnes que vous cherchez ne sont pas là. Vous devriez revenir plus tard.

Elle doit être tellement mal, ça s'entend à sa voix. Je la sens proche de moi, et pourtant loin. C'est étrange... Je me colle un peu à la porte sans pour autant être complètement serrée contre elle parce que sinon ça ferait chelou, et pose ma main contre la matière. Putain ce mal de crâne... Ca bourdonne dans ma tête, j'ai une barre sur le front. Mes yeux ont sans doute du être enflés parce que j'ai pleuré... On est tellement moche quand on pleure, c'est là que j'me dit aussi que j'ai de la chance d'être seule quand je chiale, j'suis tellement moche à c'moment là, on dirait une grenouille sur le point de se dessécher. J'me suis regardée pleurer une fois... Ben j'ai tout de suite ri après. Bref. J'esquisse un sourire assez fatigué pour essayer d'être réconfortante.

-C'est toi que je cherche Arya, ça tombe bien que les autres ne soient pas là...  

J'ai envie de fermer les yeux et dormir. Là, contre la porte ? Oui, j'en serais capable. Mais chaque chose en son temps, là je dois me réconcilier avec Arya. J'espère vraiment qu'elle ne me repoussera pas. J'ai vraiment peur de ça. Je sais, je la connais que d'aujourd'hui, et pourtant j'aurais comme une déchirure au coeur si elle ne voulait plus me voir. Je m'attache trop vite aux gens, c'est quelque chose que j'aimerais bien pouvoir changer chez moi, je prends trop vite les choses à coeur. C'est pas pour les autres que c'est négatif, c'est pour moi, je suis assez souvent déçue. Là aussi je prends le risque, mais c'est plus fort que moi. Puis Arya j'sais pas j'ai vraiment envie d'être avec elle et m'en occuper. Avant qu'elle ne parle et me dise de partir parce qu'elle m'a blessée ou un tas d'autres conneries, je prends les devant.

-Arya, t'as pas à t'en faire pour mes doigts, c'est moi qui les ai mis dans ta bouche pour calmer ta brûlure, c'était mon choix, pas le tien. Et si t'as fini en flamme c'était pas ta faute, n'importe qui avec ce don aurait réagi pareil. Chacun a en soi des choses qui lui compliquent la vie, à échelle plus ou moins grande. Toi c'est ton pouvoir, mais c'est comme tout, si tu parviens à en comprendre le fonctionnement tu pourras le gérer. Et c'est pas en restant seule que tu vas y arriver.

J'ouvre un peu plus les yeux en me reculant de la porte, au cas où elle finisse par l'ouvrir. Puis faut que j'me concentre pour trouver les bons mots aussi. En général j'arrive bien à convaincre les gens, j'espère que là aussi ça va marcher.

-Ce sera le contraire même, tu auras peur de la foule alors qu'au fond de toi pour la personne que tu es tu sais très bien que la solitude tu n'aimes pas ça, ou pas tout le temps. Je veux être ton amie moi, comme je t'ai dis je suis pas parfaite, et même stupide comme t'as pu le voir, mais j'veux pas me priver d'être avec toi pour ça, c'est à moi de devenir moins bête. J'te connais que d'aujourd'hui mais je t'aime déjà beaucoup, et franchement ça m'ferait chier que tu coupes les ponts pour ce qui s'est passé. Même si tu dois finir en flotte sur mon jean, même si un jour tu deviendras ptet un gros morceau de terre qui tombera sur mon pied pour m'éclater le p'tit orteil, même si je dois encore prendre le risque de me brûler, ou même si en te transformant en vent tu m'décoifferas la tignasse, ça m'est égal, je veux être ton amie. Parce que tu vois, même si tu peux infliger une douleur physique, celle ci ne durera pas longtemps, ta présence elle est beaucoup plus douce et ça peut guérir n'importe quoi.

Putain j'ai trop de choses à dire, j'ai peur de la gonfler avec mes discours, mais j'ai tellement d'arguments à lui servir que je m'organise mal pour les lui dire. Je finis par soupirer, faut pas que j'en dise trop d'un coup. Je finis par poser à mon tour le front sur la porte, en gardant toujours le sac de bouffe d'une main, et les sweats de l'autre, qui par leur tissus frottent ma brûlure. Ca fait mal, mais je m'en fiche.

-Ouvre moi s'il te plait...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockMer 12 Juin 2013 - 23:57
J'espérais qu'avec cela la personne allait s'en aller. Mais...
 
-C'est toi que je cherche Arya, ça tombe bien que les autres ne soient pas là...
 
Judith ! Je sursautai et me décalai de la porte. Pourquoi fallait-il que ce soit elle ? N'avais-je pas été suffisamment claire ? Que pouvait-elle bien me vouloir encore? Je ne pouvais plus être proche d'elle... pas après ce que je lui avait fait. Mais à apparemment elle n'était pas de cet avis...
 
-Arya, t'as pas à t'en faire pour mes doigts, c'est moi qui les ai mis dans ta bouche pour calmer ta brûlure, c'était mon choix, pas le tien. Et si t'as fini en flamme c'était pas ta faute, n'importe qui avec ce don aurait réagi pareil. Chacun a en soi des choses qui lui compliquent la vie, à échelle plus ou moins grande. Toi c'est ton pouvoir, mais c'est comme tout, si tu parviens à en comprendre le fonctionnement tu pourras le gérer. Et c'est pas en restant seule que tu vas y arriver.
 
Les larmes me montèrent aux yeux. Fallait-il qu'elle remue le couteau dans la plaie ? J'avais mal au cœur  Je ne voulais plus blesser personne. J'étais faible...trop faible... J'étouffais un sanglots en portant une main devant ma bouche, lâchant ainsi un côté de la couette. Je ne voulais faire de mal à personne...
 
-Ce sera le contraire même, tu auras peur de la foule alors qu'au fond de toi pour la personne que tu es tu sais très bien que la solitude tu n'aimes pas ça, ou pas tout le temps. Je veux être ton amie moi, comme je t'ai dis je suis pas parfaite, et même stupide comme t'as pu le voir, mais j'veux pas me priver d'être avec toi pour ça, c'est à moi de devenir moins bête. J'te connais que d'aujourd'hui mais je t'aime déjà beaucoup, et franchement ça m'ferait chier que tu coupes les ponts pour ce qui s'est passé. Même si tu dois finir en flotte sur mon jean, même si un jour tu deviendras ptet un gros morceau de terre qui tombera sur mon pied pour m'éclater le p'tit orteil, même si je dois encore prendre le risque de me brûler, ou même si en te transformant en vent tu m'décoifferas la tignasse, ça m'est égal, je veux être ton amie. Parce que tu vois, même si tu peux infliger une douleur physique, celle ci ne durera pas longtemps, ta présence elle est beaucoup plus douce et ça peut guérir n'importe quoi.
 
J'essayai d'étouffer un autre sanglots. Les paroles de Judith me touchaient au plus profond de mon être. Depuis que mes pouvoirs s'étaient déclenchés, je n'avais rencontré personne comme elle. Je voudrais tellement que ce soit possible...je voudrais tellement... Je n'avais jamais eu d'amie comme elle... Grâce,ou à cause d’elle, je passai du rire aux larmes… et pourtant…Pourtant qu'est-ce que je me sentais bien auprès d'elle. Tellement humaine et normale sans...sans... Je tombai à genoux, les deux mains me couvrant le visage, les larmes coulant comme deux torrents sur mes joues rougies. Et puis j'entendis un ultime phrase, prononcée comme une prière.
 
-Ouvre moi s'il te plait...
 
Qu'allait-il se passer si j'ouvrais ? Il n'y aurait pas de bataille...je n'en aurais pas la force...S'en voulait-elle également... J'étais stupide. Elle l'avait suffisamment répéter elle aussi... Nous étions bien pathétique toutes les deux... Je me relevais péniblement et me contentai d'entrouvrir la porte, comme une invitation timide...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockJeu 13 Juin 2013 - 0:21
Je l'entends qui pleure à travers la porte. Putain, mais combien de fois j'vais la faire pleurer ??? Et après elle se trouve monstrueuse ? Bordel mais moi c'est pire, c'est directement au coeur que j'vais blesser les gens !! ... Enfin, là en l'occurrence je pense pas l'avoir blessée, mais plutôt le contraire. Je pense que ce qui lui fait du mal encore c'est l'image qu'elle a d'elle. N'empêche, mes mots sont un peu comme mon pouvoir, ils ont deux faces... Ils peuvent faire autant de mal que de bien. Après le plus dur à gérer c'est pas leur force, mais soi même et les idées, les ressentis qu'on peut avoir. C'est pour ça que j'ai aussi peur de mes erreurs que je suis heureuse d'en faire. Heureuse parce que ça m'aide à y voir plus clair et apprendre d'avantage, mais j'ai peur aussi de blesser les autres. Un mot est éphémère, il meurt à la seconde où il a été prononcé, il n'est qu'un détail dans toute une phrase, et pourtant il peut resté marqué à vie. En fait, qu'il soit question de l'idée que je me fait du véritable bonheur ou de la puissance des mots, la conclusion reste la même. C'est ce qui est minime qui est plus fort, et qui fait toute la différence. Je suis consciente de ça, c'est déjà bien, et pourtant je me sais tellement maladroite, tellement égoiste parfois. J'aime autant l'approche des autres que j'en ai peur en fait...
Là tout de suite, je pense comprendre le sentiment d'Arya. Ce sentiment si fort, si douloureux et pourtant si apaisant d'être accepté comme on est. Peut-être que je me trompe, mais c'est ce que je sens. Mais pour qu'elle soit complètement bien dans sa peau, ce n'est pas mon regard sur elle qui va l'aider complètement, mais le regard qu'elle porte elle-même sur sa personne. Je connais mes limites dans l'aide que je peux lui apporter, j'ai appris avec ma mère que même avec toute la bonne volonté du monde, on a une impact limitée sur le choix d'une personne quant au regard qu'elle a sur elle. Mais Arya, elle, je vois qu'elle a envie de s'en sortir, et non pas tourner dans cette espèce de cage qui ne réclame que de l'attention, et qui bloque toute évolution à travers un cercle ô combien vicieux.
Je vois la porte s'entrouvrir, enfin. Là tout de suite, j'ai une image en tête, qui caractérise un peu Arya. Celle d'un oisillon qui s'est scratché du haut de son nid, et dont je sens qu'on me confie les soins. Oui, c'est on ne peut plus prétentieux comme pensée, je le sais, mais je le pense, je ne vais pas le nier. Ses yeux sont rouges... J'ai l'impression de ressentir son chagrin... Je rentre doucement, ça m'attriste de la voir ainsi. Je pose délicatement au sol le sac de nourriture et les deux sweats. Je la connais depuis quelques heures, et pourtant je l'ai fait pleurer trois fois. Elle va finir par croire que je fais exprès, alors que pas du tout. J'ai envie de la prendre dans mes bras, encore. Ca fait harcèlement sexuel presque en seulement un jour, mais quand je vois des gens pleurer j'ai envie de les prendre dans mes bras. Ptet pour combler mon manque d'affection aussi, honte à moi. Je m'approche doucement d'elle avant de passer timidement mes bras autour de bah... Sa couverture. Mais c'est pas grave, elle est roulée dedans comme un nem, ça me va aussi. J'vais la saouler à taper des free hugs comme ça à longueur de temps... Je la serre contre moi, doucement, mais aussi fort, parce que c'est vrai, j'ai eu peur de la perdre. Pourtant je sais que les ponts je sais très bien les couper, ou du moins me faire très rapidement à l'absence des gens, mais j'avais pas envie de la perdre, et encore moins de cette façon là, pas de manière aussi triste. On va devenir amies, et un jour, parce qu'elle aura un copain et qu'elle voudra passer du temps avec, je finirai par la perdre. Alors je l'encouragerai à s'engager sur le chemin qui la rendra heureuse, et je la regarderai s'éloigner sans broncher. C'est comme ça, on est que de passage, et je sais pourquoi je le dis, j'ai déjà vécu cette situation avec l'amie qui m'a ouverte aux autres. Ca m'a fait mal, mais j'étais heureuse pour elle. J'ai un peu l'impression d'être celle qui aime pousser à l'envol et qui regarde au loin. C'est pas toujours simple mais cette position me comble. Qu'importe, pour le moment on en est pas là. Je me contente juste de la serrer contre moi en fourrant ma tête un peu derrière son épaule, le peau de mon cou frôlant la sienne. J'me sens tellement soulagée...

-Merci...

Pourquoi ce merci à peine murmuré ? Bah, merci de me laisser rentrer et pas poireauter comme une conne dehors, merci de me laisser une autre chance de devenir son amie, et de rester adorable malgré mon incorrigible stupidité. Je ferme un peu les yeux pour profiter de ce moment de quiétude, ça fait tellement du bien après les tourments qu'on vient de s'infliger toutes les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockJeu 13 Juin 2013 - 12:47
Voilà... J'avais ouvert. J'étais restée à genoux un peu en retrait pour ne pas me prendre la porte dans le  nez. Judith était entrée, s'était mise à ma hauteur et m'avait prise dans ses bras. Encore une fois. J'aimais bien quand elle faisait cela parce que... parce que je me sentais protégée, en sécurité. Je sentais sa chaleur et c'était agréable. Très agréable. Je n'avais jamais rencontré quelqu'un comme elle, ni avant que mes pouvoirs se déclenchent, ni après. Surtout pas après...

Une amie... Judith allait être mon amie. Elle le voulait. Elle était revenue vers moi pour cela ! Et...

-Merci...

Pourquoi me remerciait-elle ? Merci pour l'avoir rencontrée dans les jardins, parce que je l'avais prise comme modèle, merci pour avoir pleurer pour une phrase malheureuse alors qu'elle ne connaissait pas mon histoire, merci pour t'avoir jouer du piano et avoir échouer à l'enseignement de base, merci pour t'avoir ridiculiser dans les toilettes, merci de t'avoir trempée et embarrassée, merci de t'avoir humilié au restaurant pour une blague anodine. Non, c'était à moi de te remercier, Judith. Merci de m'avoir soutenue, encouragée, supportée, subie,alors que je suis faible...si faible...

_ Non, merci à toi...

Un résumé de tout ce qui me passait par la tête. Un résumé court, concis mais si pauvre à la fois. Il disait tout et rien à la fois. Judith... Si tu veux vraiment rester près de moi je vais devenir insupportable. Je vais tout le temps être derrière toi, vouloir tout le temps être avec toi... Et tu finira par me rejeter parce que tu en auras assez... Et puis non ! Je ferai attention, je respecterai ton espace vital, je m'éloignerai pour te laisser suffisamment d'air pour que tu puisses vivre... Je me forcerai à rester assez loin de toi pour que chacune de nos retrouvailles soient excellentes... Même si ce sera difficile de rester loin de toi... Judith... Si tu veux vraiment être mon amie... Non... Moi aussi je dois faire des efforts ! Pour que notre amitié fonctionne, je vais devoir faire des efforts. M'y aideras-tu ? Oh ! Judith...

Je la serrai fort contre moi, je ne voulais plus qu'elle s'éloigne. Je voulais qu'elle demeure avec moi. Je ne voulais plus la fuir. Je voulais...

_Judith... Merci...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockJeu 13 Juin 2013 - 13:24
_Non, merci à toi...

Je pense voir grosso modo de quoi elle me remercie, mais pour le moment je n'y fais pas vraiment attention. J'ai plus envie de penser à ce que j'ai pu faire de bien ou de mal là, je suis seulement bien... En fait, j'éprouve quelque chose de bien singulier quand je prends Arya dans mes bras, une forme de paix intérieur, une douceur... C'est pas de l'attirance, c'est pas un sentiment maternel, je pense que c'est parce qu'Arya est si douce, gentille et fragile à mes yeux que ça rend l'étreinte comme je la sens maintenant. Je la sens qui me sert aussi contre elle, comme si elle acceptait ma présence, vraiment. Même pour moi c'est rassurant, en fait. Parce que j'ai eu peur aujourd'hui et que c'est rare que j'aie un câlin après avoir pleuré même si elle ne doit pas s'en douter, puis parce que j'sais pas j'me sens rassurée d'avoir quelqu'un dans les bras, voilà. Puis Arya est d'une manière qui me donne envie de la huger souvent, et non mes idées ne sont pas malsaines, loin de là. Je suis pas du genre à m'emporter pour un câlin.

_Judith... Merci...

Il ne m'avais jamais semblé en l'écoutant que mon prénom était si beau...  J'ai la sensation d'être unique pour elle, c'est étrange. Ou prétentieux, à voir. J'ai un peu peur, tout d'un coup. Je sais qu'avec le temps je vais énormément m'attacher à elle. C'est curieux, depuis quelques temps j'ai peur de la fin avant même d'avoir entamé le début. Ca me fait un peu mal, en fait. Si mal qu'intérieuement j'en pleurerait. Des gens, j'en ai beaucoup vu dans ma vie, presque autant que j'en ai perdu. A deux personnes près je pense. J'ai peur d'avoir mal plus tard, mais je pense que j'aurais plus de regret si je fuyais des liens que si je les vivais pour les perdre ensuite. La douleur d'avoir rencontré quelqu'un qui a changé sa vie et sa façon de penser et si horrible mais pourtant si belle... La force d'une rencontre réside là d'dans j'pense, dans les deux opposés qu'elle lie. Ouais, j'ai déjà mal de la perdre, parce que je me sens déjà beaucoup attachée à elle. Oh, c'est confus, j'y penserai plus tard. J'ai pas envie de m'étendre sur ma psychologie et ma façon de voir les choses, c'est trop long parfois, même pour moi. Intéressant, mais long.
J'esquisse un léger sourire et passe ma main dans ses cheveux, en allant passer le bout de mes doigts sur sa nuque à la fin, et recule mon visage pour la regarder avec un léger sourire paisible. Ca fait du bien de sourire.

-De rien...

Je regarde le sac de nourriture un peu plus loin. Le pauvre, je l'ai abandonné. Quelle mère indigne je fais. Enfin, si j'avais mis au monde des sushis et des brochettes ça se saurait, et surtout les brochettes, parce que dans ces cas là c'est pu un cul que j'aurais mais une passoire, et je pense que je pleurerais sur mes toilettes lors de ma traditionnelle gastro du nouvel an. Oui, tout les ans je me chope une gastro pendant les fêtes, donc je bave devant les mets délicieux mais je peux pas en bouffer parce que ça rentre pas ou parce que ça va ressortir aussitôt, d'un côté ou de l'autre. Je tourne à nouveau la tête vers Arya en caressant ses cheveux, comme pour lui dire silencieusement que tout va bien maintenant et souris doucement.

-Tu me fais de la place sous ta couverture ? On va finir notre repas comme des esquimaux, et cette fois plus de blague, promis.

Et mes promesses quand je les fais je les tiens, c'est un principe que ma mère m'a bien fait comprendre, même si maintenant les siennes elle ne les tient plus. Qu'importe. J'espère seulement qu'Arya ne va pas culpabiliser parce qu'elle n'a pas payé quoi... Borf, au pire je trouverai bien quelque chose à lui dire pour la rassurer, genre qu'elle m'invitera une prochaine fois ou un truc du genre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockVen 14 Juin 2013 - 23:39
Judith esquissa un léger sourire et passa sa main dans mes cheveux, en allant passer le bout de ses doigts sur ma nuque à la fin du mouvement, puis elle me regarda avec un léger sourire. Elle était très jolie quand elle souriait. Et sa main était si douce...

-De rien...



Cette phrase, je la trouvais ridicule en temps normal, mais là je l'appréciai dans toute sa grandeur. Je ne savais pas pourquoi. C'était comme ça... Et puis je suivis le regard de Judith qui se porta sur un sac posé un peu plus loin. 
Qu'est-ce que ça pouvait bien être? Elle se tourna à nouveau vers moi tout en continuant de caresser mes cheveux, comme si elle voulait me persuader que tout irait bien maintenant.

-Tu me fais de la place sous ta couverture ? On va finir notre repas comme des esquimaux, et cette fois plus de blague, promis. 

C'était donc cela qu'il y avait dans le sac. Nos restes de nourriture. Je déglutis péniblement. Je n'avais  plus très envie de manger. Plus rien qui me fasse penser à se restaurant et à mon comportement. Je tâchai de garder mes larmes pour ne plus pleurer devant Judith, encore une fois et tentai de garder une voix ferme, bien que réduite à un filet.

_ Merci mais je n'ai plus très faim.

Je pris les mains de Judith, les serrai un peu contre moi puis me défis de leur chaleur pour me permettre de me lever, de m'enrouler dans ma couette et d'aller m'allonger sur le lit comme un ours dans sa tanière, mais sur un lit. Je ne savais plus où j'en étais de moi à moi et la fatigue me coupait l'envie de réfléchir...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockSam 15 Juin 2013 - 0:02
_Merci mais je n'ai plus très faim.

Je me doutais bien que ça lui ferait un peu mal au coeur. Mais j'veux pas qu'elle reste bloquée sur une mauvaise impression. Tiens, ça me fait bizarre qu'elle serre mes mains comme ça, on me l'avait jamais fait, même pas ma mère. C'est pas désagréable en tout cas. Je la regarde se lever pour aller vers son lit. J'ai l'impression qu'elle a la gorge nouée ça s'entendait à sa voix. Zut, j'étais bien moi près d'elle. Je sais que je suis naturellement en manque d'affection, mais Arya me donne envie de lui faire des câlins tout le temps, elle est trop choue. Si j'ai de l'attirance pour elle ? Oui, un peu. Mais j'en ferai rien. Enfin, je sais pas si c'est vraiment de l'attirance. J'ai envie d'être près d'elle, pas pour quelque chose en particulier, j'ai juste envie d'être avec elle, c'est tout. Je regarde le sac en me mordant un peu la joue. Orf, fait chier. Bah, qu'importe, j'ai plus très faim non plus. Ce sera pour plus tard. Bon, quoi qu'il en soit j'vais pas rester toute seule par terre. Je me relève et remets correctement mon jean, puis m'avance vers Arya. Fooorce de la stalkeuse !!

-Tu me fais une place...?

Je m'assois sur son lit en la regardant. J'ai envie de dormir avec elle dans mes bras. C'est vrai que là j'ai un bête de coup de barre. J'me sens fatiguée quand j'ai pleuré, et comme là ça s'arrange la pression redescend. Laisse moi une place sous ta couverture Arya, s'il te plait...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockSam 15 Juin 2013 - 0:22
J'étais bien moi dans mon lit, sous ma couette. Bien au chaud, bien au sec. Et puis j'entendis Judith qui se levais également. Allait-elle partir ? Allait-elle rester? Je ne savais pas ce que je préférais... Elle était tout de même revenu jusqu'ici...pour... moi ? Et puis elle avait dit qu'elle voulait être...mon amie... S'inquiétait-elle... pour moi ? Je n'arrivais pas à y croire... je ne voulais pas y croire et si c'était un rêve ? Et que j'allais me réveiller seule et en larmes... Oh ! Non ! Je ne voulais pas y croire ! Pas un mauvais rêve ! Et si au contraire, je vivais un rêve et que tout mes actes n'étaient pas réels... Oh ! Mais alors Judith n'existerait pas ! Non ! Ce serait très triste ! Trop triste... Je commençai à avoir les yeux qui piquaient... Rah ! Mais quoi ? Dès que je commence à pleurer je suis obligée de continuer jusqu'à épuisement ? La bonne blague !

-Tu me fais une place...?


Ce genre de chose pouvait arriver dans un rêve ? Je rougis sans savoir pourquoi. Ce n'était qu'une proposition comme ça ! Mais... Non ! Il n'y a pas de mais ! Arya, tu es fatiguée! Dormir un peu te fera le plus grand bien. Je sortis timidement la tête de ma couette, en espérant ne pas être trop rouge non plus... Cela aurait pu lui paraître étrange... Plus étrange que de parler à une flaque d'eau ? Non, je ne pensais pas. Alors quoi ? J'ouvris un peu la couette et me calait contre le mur, la couette faisant barrière à la fraîcheur du mur.


_Viens si tu veux...


Avais-je vraiment dit cela ? L'avais-je vraiment dit ? Ce n'était pas possible ? Non ! Pas moi ! Il me semblait que mon visage était soudain très chaud. Etait-ce une réaction normale ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockSam 15 Juin 2013 - 0:37
En fait, pour le moment, tout ce que je vois c'est... Une touffe. Une touffe noire qui sort d'une couette. C'est assez marrant en fait, on dirait un rouleau de printemps avec une moustache~ Oh taggle Judith. Ca va, elle ne me fait pas beaucoup attendre la réponse, je la vois qui soulève sa couette. Rho trop cool, j'vais pouvoir dodoter avec elle~ Pour une fois que j'peux dormir avec autre chose qu'un fichu édredon dans mes bras~ J'espère que mon édredon ne lis pas dans mes pensées, sinon il pourrait bouder et plus vouloir dormir avec moi et... J'crois que j'suis fatiguée =u=

_Viens si tu veux...

Yaaaay !! Pour un peu j'ferais la danse du poulpe mais le moment est mal choisi je crois. Mais euh... Wait, pourquoi elle est rouge comme ça ?... Oh, la chaleur de la couette sûrement, puis le fait d'avoir pleuré ou ses pouvoirs j'sais pas, elle a du se choper une fièvre. J'esquisse un sourire puis m'allonge, en allant directement me mettre contre elle. Normalement j'ose pas, mais vu le nombre de fois où j'l'ai câlinée aujourd'hui on est plus à ça près, l'avoir contre moi ne me gêne pas.

-Cool~

Puis, avec un élan d'affection, je vais passer mes bras autour d'elle, mettant une de mes mains sur sa taille vu que j'sais pas où la mettre d'autre, en la serrant contre moi. Je sais pas comment j'me suis démerdée mais du coup son visage atterrit dans mon cou. En même temps pour dodoter je sais pas trop comment on pourrait se placer de manière plus confortable, ç'aurait été mieux si je m'étais mise sur le dos mais j'aime pas dormir en mode crêpe. Y a des mèches de ses cheveux qui chatouillent mon cou. Merde, j'avais oublié que c'était mon point sensible =u= borf, pour ce qu'il va subir, oh mon dieu des attaques de cheveux c'est horrible~
Je bouge légèrement comme un oisillon dans son nid, en mode complètement comblée. Avec un super grand smile.

-Niuuu~ >u<

Eh oui, des fois je fais des trucs qui ressemblent à des miaulement, et encore le matin pour m'étirer c'est encore pire, y avait des moments j'faisais des bruits trop chelous qui ressemblaient à rien. Oh j'me sens tellement bien là~
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockSam 15 Juin 2013 - 9:51
_Viens si tu veux...

C'était gênant... Je n'avais jamais dormi avec personne. A part peut-être avec ma petite sœur une fois... mais c'était si loin... Et puis je n'étais plus une petite fille. On ne dort pas comme ça avec des gens ! Si ? ... Quoi qu'il en soit je l'avais invité à se joindre à moi, je n'allais pas me désister maintenant...

-Cool~

Judith s'installa à côté de moi... Ou plutôt contre moi. C'était encore plus gênant. J'avais l'impression que mon visage bouillait... De quelle couleur allait-il finir ? Oh ! Eh ! Judith... Pourquoi passe-t-elle ses bras autour de moi?  Sa main sur ma taille me semble très chaude. Qu'est-ce qui m'arrive ? C'est agréable d'accord mais c'est embarrassant en même temps. Je me retrouve la tête contre son cou. C'est doux, c'est chaud. Je me sens en sécurité dans ses bras, mais je suis gênée un peu... Beaucoup tout de même... Judith bouge un peu. Je suppose qu'elle cherche à s'installer au mieux. Personnellement, je n'ai jamais été aussi bien calée pour dormir... C'est ...

-Niuuu~ >u<

Qu'est-ce que c'était que ce bruit mignon ? Judith avait vraiment fait cela ? Je ris doucement. Je n'aurais pas cru qu'elle puisse faire ce genre de bruit, mais c'était si adorable. Je la serrai un peu contre moi. Qu'est-ce que j'étais bien... Qu'est-ce que...

Je crois que je fini par m'endormir après avoir marmonner un "bonne nuit". Mais je ne suis même pas certaine de l'avoir dit. J'avais le cerveau si brumeux. Une brume où tout n'était que douceur, chaleur et confort. 

_ Merci Judith...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockSam 15 Juin 2013 - 10:17
Ah dammit, elle se fout de moi et de mon bruit chelou. Normal en même temps, mais ça va c'est pas comme si j'avais fait un gros ronronnement de porc non plus, donc j'ai pas trop honte. Je sens qu'elle me serre contre elle aussi. Je me sens... Trop bien... Depuis combien de temps j'avais pas dormi avec quelqu'un ?... Normalement je mets du temps à m'endormir, mais là je me sens tellement apaisée que le sommeil vient encore plus vite...

_Merci Judith...

Là c'est à moi d'te dire merci plutôt... Merci de m'accueillir sous ta couette et de rester contre moi... Ca me crée une brume de bien être complet en moi, je veux plus bouger. J'enfouis mon visage dans ses cheveux, comme pour être sûre qu'elle soit toute contre moi. Je dois dégager des bêtes d'énergies positives là. J'esquisse un sourire, en sentant le sommeil s'emparer délicatement de moi. Je remonte l'une de mes mains dans ses cheveux, sur l'arrière de sa tête, laissant l'autre sur sa taille. Il sont trop doux ses cheveux, j'veux les même. Puis ça me détend de tenir une mèche entre mes mains...

-Merci à toi, Arya...

J'arrive plus à penser correctement, je vais pas pouvoir lui détailler la raison pour laquelle je la remercie. Ma voix le traduit assez je pense, elle est basse et ensommeillée. Putain je me sens si bien, et encore le mot est faible... Si Arya me laisse lui faire des câlins comme ça j'vais finir par plus vouloir la lâcher, la pauvre...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockSam 15 Juin 2013 - 11:28
Je me réveillai tranquillement le lendemain matin. Je m'étais endormie d'un coup. Mais là, j'avais chaud, j'étais bien, juste bien. Et je... j'étais dans les bras de quelqu'un ? J'ouvris les yeux en grand et reconnu Judith. Nous nous étions vraiment endormie dans les bras l'une de l'autre ? 

Je regardais vers la fenêtre, les rideaux n'étaient pas tirés. Le jour n'était pas encore levé même s'il faisait de plus en plus clair. Je n'osai pas bouger, de peur de la réveiller. Ce n'était pas encore l'heure. Je me contorsionnai doucement afin de pouvoir lire mon réveil. 5h52. En effet... Il était très tôt. Je me rallongeai contre Judith pour profiter un peu de sa présence encore. 

Mais je finis par me rendormir. J'étais si bien...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clockSam 15 Juin 2013 - 12:05
Tiens, y a du mouvement... J'ouvre lentement les yeux, en sentant mon corps tout engourdi par le sommeil. J'adore me trouver dans cet état, entre l'éveil et le sommeil. Y a un truc dans mon champ de vision, je me sens blottie contre quelque chose d'agréablement chaud... Des cheveux noirs... Arya... J'esquisse un sourire en la regardant, avec ma gueule de meuf ensommeillée, puis repose une de mes mains dans ses cheveux. Finalement je suis sur le dos, elle sur moi. J'avais mes deux mains sur son dos, mais je préfère en avoir dans ses cheveux. Je regarde l'heure en tournant ma tête sur le côté. Oh génial, c'est pas encore le moment de se lever... J'ai pas envie de me lever, j'veux rester comme ça avec Arya, je suis trop bien... Je tourne légèrement pour la sentir davantage contre moi, mais quand même doucement pour ne pas la réveiller... J'aperçois son visage, elle est belle quand elle dort... Enfin elle est choue aussi réveillée, mais je la trouve particulièrement attendrissante quand elle dort, ça me donne envie de lui faire un bisou, mais là j'risque de la réveiller. Je resserre tout doucement mon étreinte autour d'elle, doucement parce que je veux pas la réveiller puis parce que mes bras sont engourdis. Dodo, encore... Je suis si bien...

-Mh...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]   Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya] 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Tu veux bien me pardonner ... ? [PV Arya]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mila △ Je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi [VALIDEE]
» Je veux bien te laisser le canapé. [PV Sanzo]
» Un jeu très bien =D
» Une musique que j'aime bien....
» Saruman Bien? pas Bien?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: