Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockDim 25 Aoû 2013 - 0:55

let's start.
avec des gentils élèves B C et D. ♥



Je levais la tête de mon livre, assise à mon bureau les jambes croisées à attendre le déluge. Je n'étais toujours pas sortie du studio alors que dans une heure j'allais donner mon cour habituel aux B aux C et aux D en même temps. Pas les A parce qu'ils étaient... des A et les E parce qu'ils étaient déjà assez dur à gérer tous seuls.  Un soupir franchit mes lèvres tandis que j'abandonnais mon ouvrage pour aller chercher mes affaires et sortir de l'appartement que je partageais avec deux autres collègues faisant claquer mes talons sur le sol. J'avais noué mes cheveux noirs en une queue de cheval haut, enfilé un jean noir et un débardeur violet sombre le tout avec des escarpins noirs. Discret, passe-partout pas tape-à-l'oeil et qui n'attirait en rien le regard des hommes sur moi. Parfait. Sourire satisfait aux lèvres je me dirigeais vers le pensionnat après quelques minutes de marche en adressant des signes de la main aux surveillants et autres collègues qui croisaient ma route et baissant la tête comme à mon habitude aux hommes qui m'adressaient un signe de la main. Timidité et ex mari de merde. Je continuais de monter dans ma salle avec mes affaires dans les mains, marchant dans les couloirs vides de tous élèves pour arriver enfin devant ma salle. Sortant la clé de ma poche je la mettais dans la serrure et la fis tourner pour enfin entrer à l'intérieur et y déposer soigneusement toutes mes affaires à leur place habituelle, prenant mon temps. Après tout il me restait encore une bonne demie-heure.

Pour faire passer le temps après avoir tout installé je me suis mise à continuer de lire mon livre, assise à mon bureau les jambes croisé mes yeux parcourant à toute vitesse les pages et les chapitres dévorant lettres mots phrases paragraphes et virgules. La lecture était une de mes grandes passions, je lisais une dizaine de livre en même temps les laissant traîner dans le studio ce qui me valait quelques réprimande de mes colocataires, mais c'était plus fort que moi. La sonnerie retentit enfin, me sortant de ma lecture. Je rangeais mon bouquin dans mon sac et alla me poster devant la porte en adressant des sourires et en disant bonjour à tous les élèves qui entraient dans la salle. Quand ils furent tous entrés et installés je fermais la porte et alla m'asseoir sur mon bureau un sourire agréable aux lèvres.

« Bon maintenant que vous êtes tous là -enfin je suppose je suis presque sûre que des retardataires vous arriver d'ici quelques minutes- et installés nous allons pouvoir commencer. » je descendis de mon bureau et m'y adossais histoire d'être installée plus confortablement puis entamais mon monologue. « Dans le programme il était normalement décidé que nous fassions de la géographie. Sauf que... c'est chiant la géographie alors on va faire de l'histoire! » Air enjoué et sourire éclatant, il était vrai que je trouvais ça assez ennuyeux la géograhie et que dès que je le pouvais je la remplaçais par une séance d'histoire.
« Nous parlerons donc de la seconde guerre mondiale. Cette dernière était un conflit armé à l'échelle planétaire qui a duré du 1 septembre 1939 au 2 septembre 1945 soit six ans pour ceux qui se posent la question. Ce conflit planétaire opposa schématiquement deux camps  : les Alliés et l’Axe. Il prit fin sur le théâtre d'opérations européen le 8 mai 1945 par la capitulation sans condition du troisième Reich, puis s’acheva définitivement sur le théâtre d'opérations Asie-Pacifique le 2 septembre 1945 par la capitulation sans condition de l'Empire du Japon, dernière nation de l’Axe à connaître la défaite. Le troisième Reich est le nom qui a été donné à l'état Allemand gouvernée par Adolf Hitler de 1933 à 1945. Je n'ai pas besoin d'expliquer qui est Adolf Hitler je pense... mais c'est pas possible! » Cri exaspéré. Depuis que j'avais commencé à parler j'avais reperé deux filles qui n'arrêtaient pas de parler de chose tellement plus intéressante que mon cour. Ces dernières sursautèrent quand ma main s'abattit dans un bruit sourd de la brune tandis que la rousse me fixait avec colère du genre 'non mais vas-y pourquoi tu coupe notre conversation bitch? *tchiiiip*' c'est pourquoi je lui demandais avec un sourire mesquin. « Mademoiselle pouvez-vous me dire qui était Adolf Hitler? » Long silence. La jeune rousse se mordait la lèvre tandis que son amie mordillait sous stylo sûrement à cause du stresse. Mon regard s'adoucit un peu face à sous malaise, puis je demandais au reste de la classe; « Quelqu'un aurait l'obligeance d'expliquer à cette jeune demoiselle qui était Adolf Hitler s'il vous plaît que l'on puisse continuer le cour? Tiens, pendant qu'on y est après m'avoir dit qui il était pourrez-vous me dire ce que vous savez sur la Seconde Guerre mondiale? Je vous écoute. » Je marchais par la suite dans l'allée laissant les deux filles après avoir changé l'une des deux de place et alla m'asseoir sur ma chaise laissant mon regard errer dans la classe attendant que l'on me dise qui était ce putain d'Hitler et qu'on réponde à ma seconde question -enfin, à mon second ordre plutôt.-




|HRP; voilà, j'aimerais que l'on suive un ordre histoire que l'on s'y retrouve donc la personne qui postera après moi devra poster après moi à chaque fois que je posterais et et caetera enfin vous connaissez le système quoi xD|

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockSam 14 Sep 2013 - 3:59


Let's start.

Aujourd'hui tu voulais participer au cours d'histoire de Arizona. Ouais, pour une fois que tu participais à un cour autre que combat et français. Déambulant dans les couloirs tel un zombie. Oui. Comme à l'habitude tu avais fumé. Enfin au moins ça accentuait ton esprit critique, c'était pile bien pour les débats. T'étais partie de ton dortoir une heure à l’avance pour arriver à l'heure. Pourquoi ? Parce que tu te perds sans arrêt. Pour toi tout se ressemble, tel un labyrinthe sans fin. Et tu avais bien tourné en rond pendant trente minute. Tu soupires. Purée elle est où cette fichue salle ? Désespérée, tu voulu demander à un passant, tu te posas alors en face de lui et en fin de compte t'as taillé ton chemin. Toi demander de l'aide pour ça ? Non merci. Le si peu de fierté que tu avais, tu voulais la garder. Et puis, tu allais bien trouvé cette salle. Comme ont dit "tout les chemins mènent- à Rome non ?" Oui tu peux allez te pendre avec cette expression qui date de la veille époque.

Au loin, tu vois un attroupement de gens, alors tu te dis que ça doit être sûrement là bas que le cours ce fait. Tu marches sans trop te presser, de toute façon tu es à l'heure. Arrivée dans la classe, tu dis bonjour poliment à ton professeur et va t’asseoir au 4 ème rang, soit presque au fond, la fenêtre pas trop loin de toi, seulement une place te sépare de celle ci. Tu déposas aux millimètres près tes affaires pour que tout soit alignés. Les déplaçant, les re déplaçant. Ta manie d’être perfectionniste et maniaque étaient encombrants. Les gens te regardaient toujours bizarre quand ils te voyaient faire ça. Être aussi concentrée pour ranger une trousse et en sortir 4 stylos de différentes couleurs, avec une gomme encore inutilisée, c'était spécial ? Et non ce n'est pas ton premier cour mais voir une gomme non carré avec des formes biscornues, impossible pour toi. Tout était propre, tout était comme neuf. Mise à part la table sur laquelle tu t'amusais à gommer les écritures faites aux crayons de bois. Dans ces moments là, tu n'écoutais pas la prof. Ce n'était qu'un son lointain pour toi.

Ce n'est que lorsqu'elle prononça "Adolph Hitler" que tu arrêtas ton ménage. Tes pensées divaguèrent. Adolph Hitler hein ? Cet Allemand qui a raté ces études d'arts pour finir dictateur de l'Allemagne. Ce raciste, antisémite qui crée des camps de concentration pour les juifs voulant réduire à néant toute personne qui n'était pas blond au yeux bleus ? En soit la race Aryenne comme il disait si bien. Néanmoins, lui même n'était pas un blond aux yeux bleus. Alors pourquoi voulait- il instaurer une race dont lui même ne correspondait pas. Certes c'était un allemand mais son physique était différent. et puis pourquoi avait- il sombré dans cette cruauté ? Son enfance   peut- être ? Comme proposait Dino Buzzati avec sa célèbre  nouvelle "Pauvre petit garçon"  

- Quelqu'un aurait l'obligeance d'expliquer à cette jeune demoiselle qui était Adolf Hitler s'il vous plaît que l'on puisse continuer le cour? Tiens, pendant qu'on y est après m'avoir dit qui il était pourrez-vous me dire ce que vous savez sur la Seconde Guerre mondiale? Je vous écoute.


Hésitante. Tu lèves ou tu lèves pas la main. T'as horreur de prendre la parole en classe. C'est intimidant. et puis, imagines tu te trompes. Plus jamais tu ne participerais de ta vie et tu passerais pour une inculte. Tu soupires. Levant la main timidement. Le professeur t' interrogea.

- Hitler c'était le dictateur de l'Allemagne, il a instauré une dictature totalitaire et a crée des camps de concentrations pour exterminer les juifs... Enfin... toute personne n'étant pas de la race Arienne. Aussi, c'est lui qui est à l'origine de Nazisme. Il se croyait pour un guide du coup il fit nommé Führer. En ce qui concerne la seconde guerre mondial, je laisse la parole à quelqu'un d'autre.

Ce petit monologue, tu l'avais fait d'une voix douce. Tu priais pour que la prof t'ai entendu. Ne voulant en aucun répété ce que tu as dit. Attends, déjà t'avais jamais autant débiter de parole dans un cour. Fallait pas pousser. Oh god. Tes joues étaient rosées. Gênée, tu regardas ailleurs en tripotant nerveusement ton stylo.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockSam 14 Sep 2013 - 4:51
❝ COURS D'HISTOIRE (FEAT B, C ET D)
Chixx Teacher.

Vêtu de mon affreuse uniforme scolaire, j'étais en route vers mon cours d'histoire. Loin de moi l'idée d'y être pour y apprendre quelque chose, me disais-je à moi-même dans la tête. Je n'y allais que pour l'enseignante bien formé. Ce que les barbares ont fait dans le temps, je n'en avaient rien à cirer. De toute façon, ils sont morts aujourd'hui, ça ne vaut plus la peine de parler d'eux. La professeur est beaucoup plus intéressante... et sa poitrine aussi, doux Jésus. N'oublions pas ses magnifiques fesses. Non, je ne m'égare pas. Alors que je pensais, souriant, à reluquer l'enseignante lors du cours, mes oreilles manquèrent le son de la cloche, m'affichant maintenant le statut de retardataire. Remontant les cahiers sous mon bras, je me remis en route en direction de mon cours énergiquement. Les cours d'histoire étaient probablement les meilleurs. Je me dirigeai donc discrètement vers ma destination pour ensuite cogner à la porte.

« Retardataire numéro un m'dame, du moins, je crois. lançais-je simplement, comme s'il en était complètement évident et normal. »

C'est en rentrant, par la suite, que je remarquai ma chère amie, Lottie, qui faisait part de ses connaissances, rouge pivoine. Je lui fît un sourire charmant puis la rejoignît, me positionnant au bureau à sa gauche qui était libre. Sans attendre l'avis de l'enseignante concernant mon entrée improvisé, j'étalais mes objets sur mon pupitre de manière à être à l'aise. Je m'étirai ensuite, élançant mes deux bras vers l'arrière puis posa mon coude sur le bureau avant de laisser reposer mon menton dans la paume de ma main. J'effleurai mes lèvres à l'aide de mon pouce puis laissèrent mes yeux se poser sur l'énorme poitrine indiscrète du professeur.

« Salut, Lottie, fis-je d'un ton enjoué, gardant subtilement mon regard sur la professeur. »
Random fact, what else ? | H.R.P
Je sais, c'est court. Désolé, je risque d'avoir plus d'inspiration prochainement.❞
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockSam 14 Sep 2013 - 5:03
Les cours avec les C et D


♦Ce matin, c'est court d'histoire avec Mme Arizona, une prof d'H.G... Avec des classes inférieures... Ce matin, et tout particulièrement ce matin, Reaven avait littéralement la tête dans le cul. Une nuit de sommeille extrêmement courte, à cause d'un fichu roman qu'il voulait absolument finir... Ce qu'il fit vers 4 h du matin. Déambulant dans les couloirs, avec des airs de somnambule, Reaven se dirigea vers sa salle habituelle. Pour lui, aujourd'hui il y avait des raisons d'être un peu bougon. Il n'avait rien mangé, il était mal coiffé et son uniforme était froissé... la total. De plus le cour d'aujourd'hui se ferait avec des classes inférieures... Pas qu'il est quelque chose contre la C ou la D, mais elle risquait sincèrement de ne pas avoir le même niveau... Enfin de toute façon Reaven n'était ni en forme, ni motivé pour participer, donc il s'en fichait un peu.

Reaven arriva dans sa salle et se déplaça rapidement vers une place à l'arrière, prêt des fenêtres, et posa rapidement la tête dans ses bras afin de piquer un rapide somme avant le début du cours, vu qu'il était arrivé en premier. Après quelques minutes précieuses, le cours commença, mais sans Reaven, qui luttait férocement contre la fatigue qui était à deux doigts de l'emmener dans les bras de Morphée. Il ne suivait pas le cours, il n'en avait pas la force, il avait seulement entendu vaguement le sujet, la seconde guerre mondiale...

Mais alors que Reaven allait se rendre au sommeil, il entendit une voix familière s'élevait dans la classe quelques rangs devant lui. C'était Lottie, qui de sa voix douce et réconfortante répondait diligemment à la prof.

- Hitler c'était le dictateur de l'Allemagne, il a instauré une dictature totalitaire et a crée des camps de concentrations pour exterminer les juifs... Enfin... toute personne n'étant pas de la race Arienne. Aussi, c'est lui qui est à l'origine de Nazisme. Il se croyait pour un guide du coup il fit nommé Führer. En ce qui concerne la seconde guerre mondial, je laisse la parole à quelqu'un d'autre.

Reaven fut légèrement étonné. Peut-être avait-il sous-estimé les classes inférieur ? En tout cas Lottie avait l'air d'en savoir beaucoup... Ah oui c'est vrai, elle lit beaucoup, comme lui, donc forcément elle doit posséder une certaine culture. La prof semblait attendre que quelqu'un réponde à la totalité de sa question, mais la classe encore endormie ne semblais pas vraiment réagir. Reaven, rappeler dans ce monde grâce à la magnifique voix de Lottie, décida de prendre la parole, et d'essayer tant bien que mal avec son esprit embrumé de fournir une réponse à l'honneur des B. Reaven leva la main. Hé bien sûr le prof l'interrogea.

"Hum... La seconde Guerre Mondiale, c'est surtout une conséquence de la première guerre. Tellement de choses n'ont pas été traité et trop de mauvaises conditions on était imposé au peuple allemand. Dans tous les pays en grande crise, des dictateurs comme Hitler prennent le pouvoir. Celui-ci à tout de suite révolutionner son armée, avec en partie une production en masse de char, et sa stratégie de guerre éclair ou "Blitzkrieg" avec la qu'elle il conquit l'Europe en très peu de temps. La grande erreur de Hitler était la même que celle de Napoléon, ouvrir plusieurs front et attaquer la Russie, de plus la Russie et l'Allemagne avait un traiter de nom agression en vigueur ! Hitler était fou à lier. Les alliées ont commencé à gagner en Afrique, puis ils ont fait les débarquements en France, en Espagne et en Italie et avec l'aide des à l'est, ils ont vaincu les Allemands. Je sais que c'est un gros résumé, mais c'est un peu prêt comme ça que s'est passé la guerre... je crois."

Fier d'avoir fait ce qu'il estimait être un bon résumé de la 2° Guerre mondiale, il retourna sa tête dans ses bras, comme si rien ne c'était passé. Sa batterie interne avait rendu l'âme...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockSam 14 Sep 2013 - 23:06


LET'S START


Connaissez-vous le principe des sables mouvants ? Vous commencez à vous enfoncez et votre instinct de survie vous pousse donc à vous agiter dans tous les sens. Seulement voilà, plus vous gigotez, plus vous vous enfoncez. Là, le principe était le même. Plus Artémis essayait de faire quelque chose, plus elle s'enfonçait dans sa paresse et se greffait un peu plus à son lit, s’attachant toujours plus  à ses draps. Dans moins d'une heure, elle avait cours d'histoire-géographie et franchement, cela l’intéressait autant qu'un buffet de viande peut intéresser un végétarien. En plus, ce n'est pas comme si elle appréciait particulièrement la professeur. Elle ne la détestait pas mais elle n'arrivait pas à se concentrer sur ses cours, surement parce que Mrs.Houston n'arrivait pas à la captiver. Artémis ne s'était, pour le moment, jamais faite remarquer durant son cours. Elle était souvent en retard, certes, mais elle arrivait à se glisser discrètement dans le fond de la salle en s'aidant de son pouvoir. Un autre détail régressait encore plus son envie de s'y rendre : la mixité des classes. Trois sections de trois niveaux largement différents et parmi elles, les B et leur mépris permanent. Bref, ce matin-là, toute les conditions étaient réunies pour convaincre Artémis de rester sous la couette.


Son réveil sonna. Enfin non, ce n'était pas le sien, elle n'en mettait jamais. Sûrement celui d'une de ses colocataires. Il bipa, envahissant la pièce de sa mélodie infernale, violant les tympans d'Artémis. Son cri strident eu le même effet sur elle qu'une vague glacée, l'arrachant à son demi-sommeil. Elle se leva et alla éteindre vivement l'engin en ronchonnant. Quel est le fou qui avait pu inventer une chose pareille ? Elle regarda néanmoins le bon côté des choses : elle était (enfin) debout. Il ne restait plus beaucoup de temps avant le début du cours, mais ce n'est pas pour autant qu'elle se pressa, elle préférait garder un pas lent. Elle se plaça devant son armoire afin de se changer et retira le bas de son pyjama, puis le haut et enfila des sous vêtements. Son uniforme était plié et rangé sur la première étagère. Elle mit les bas, puis la jupe et continua avec la chemise et le pull. Elle noua son nœud aux couleurs de sa classe et termina avec ses chaussures. Elle brossa ses cheveux, ses dents, tressa ses cheveux dorés, attrapa ses affaires et s'en alla vers le bâtiment principal.

Elle parcourut les couloirs quasi-vides, marchant avec discrétion. Les fenêtres défilaient une à une et le numéro des classe croissait. Elle n'avait plus qu'à passer devant une dizaine de portes pour y arriver. Lorsqu'elle commença à apercevoir la salle, elle vit les derniers élèves y entrer et la porte se refermer doucement. Artémis, pressa le pas et entra avant que la porte ne se close entièrement. Elle s'installa à droite d'une jeune fille, une C aux somptueux cheveux blancs. Lottie, paraît-il. Et le cours commença. Une nouvelle fois, Mrs.Houston avait fait impasse sur la géographie pour continuer le programme d'histoire. Pendant que la professeur débitait machinalement son cours, la C gommait la table. Artémis sourit, amusée devant les manies assez étranges de la demoiselle. De toutes façon, plus les choses sortent de l'ordinaire, plus la jeune fille aime ça. Ses pensées divaguèrent, laissant les paroles de l'enseignantes comme musique de fond.

« Mais c'est pas possible! »

Artémis leva les yeux. Mrs.Houston sermonnait deux élèves qui piaillaient depuis le début de la leçon. Elle aussi avait envie de parler, le cours l'ennuyait. Le problème, c'est qu'elle n'osait pas vraiment aborder sa voisine. L'enseignante posa deux question collective, attendant que des bras s'élèvent. Il n'y en a qu'un, celui de Lottie. Sans hésiter, la professeur lui donna la parole.

« Hitler c'était le dictateur de l'Allemagne, il a instauré une dictature totalitaire et a crée des camps de concentrations pour exterminer les juifs... Enfin... toute personne n'étant pas de la race Arienne. Aussi, c'est lui qui est à l'origine de Nazisme. Il se croyait pour un guide du coup il fit nommé Führer. En ce qui concerne la seconde guerre mondial, je laisse la parole à quelqu'un d'autre. »

Un autre garçon enchaîna, les mots sortaient de sa bouches bien organisés, comme si il étaient récités. Artémis, elle, ne savait rien. La Seconde Guerre Mondiale, bien sûr que ça lui disait quelque chose, mais c'est tout. Elle se sentait inculte et bête en face de ces personnes qui arrivaient si facilement à répondre à ces questions. Elle ne lisait pas beaucoup et passait plus de temps sur sa console que dans une bibliothèque, de ce fait, elle n'avait pas autant de savoir . Elle lança un regard abattu vers la professeur, la suppliant de ne pas l'interroger quoiqu'il arrive.

D'un coup, la porte s'ouvrit. Là, son pire cauchemar entra dans la salle. Noah. Artémis évita soigneusement de le regarder plus longtemps et sentit ses pommettes devenir pourpres. Elle pria pour qu'il aille s’asseoir loin, trèèès loin. Echec. Il s'était installé à deux tables d'elle. La jeune fille contracta ses jambes pour évacuer son mal-être et sa colère. Elle plongea les yeux dans son manuel pour être certaine de ne pas croiser ceux de son aîné.

Code par Eol'.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockDim 15 Sep 2013 - 2:25


History course

 
Feat: Arizona and cie  


L’un des premiers à être arrivés et à t’être installé, tu regardes la prof avec des yeux de merlan frit. Est-ce sa jeunesse qui te trouble ou … autre chose tu ne le sais pas. En tout cas c’est une bonne chose que ce soit elle qui soit la responsable du cours d’histoire géo. Après tout tu aimes ça l’histoire et puis avec les nombreux voyages que tu as faits tu es devenu un peu historien.

Bref tu t’installes loin à l’arrière près d’une fenêtre pour être bercé par le vent de temps en temps. A mesure que la salle se remplit, oui je parle bien des quelques retardataires puisque les ponctuelles sont arrivés avant l'heure, tu reconnais quelques têtes genre Lottie et Noah  mais tu n’y prends pas plus gare que ça, tu ignores même s'ils font parti de ces gens pas ponctuelles. Tu es invisible quand tu te fais petit et tu espères qu’ils ne t’ont pas vu. Tu partages des souvenirs assez particuliers avec et tu pries pour qu’ils t’aient oubliés tellement c’est gênant. 

Tout le monde est enfin installé et le silence restauré parce que quel boucan ils ont fait pour tous s’installé mais ça va maintenant c’est fini enfin y a des retardataires mais on s'en fout, tu es loin de tous les connaitre  Tout le monde reporte son attention sur la prof. On attaque avec ta plus grande joie les méandres de l’histoire. Tu es heureux et tu l’écoute avec avidité jusqu’à ce que d’un coup elle s’énerve. Un long silence suit son « pétage de plomb » avec une rousse. Elle ne l’écoutait pas comme d’habitude, tu es exaspéré mais amusé, tu aimes te moquer des autres et quand tu le fais tu ne te retiens pas mais ce n’est pas le moment de se faire remarquer à cause de ton manque de tact donc tu décides de la fermer et de seulement observer comment les choses vont évoluer.

Lottie ou blanche neige comme tu aimais l’appeler commence par speecher un petit truc sur Adolf Hitler vu que l’autre sotte  était incapable de dire quoi que ce soit. Tu lui adresse un sourire niais et tu ris tout seul dans ton coin. Comme quoi être au fond est avantageux vu que personne ne te vois.

Ensuite viens le tour d’un jeune homme qui ne se contente pas seulement de parler d’Hitler mais qui parle carrément de ce qui a causé le soulèvement de l’Allemagne et donc de ce qui a fait de ce conflit la seconde guerre mondial. C’est puéril mais tu ne peux t’empêcher d’acquiescer, il a commis la même erreur que ce pingouin de Napoléon… et inconsciemment tu dis à haute voix :

« Techniquement parlant Hitler était un brillant politicien qui a seulement su exploiter les grandes failles de ce que tous les peuples d'aujourd’hui appelle la démocratie. D’ailleurs je me demande pourquoi tout le monde fais confiance à ce système alors qu’il s’est révélé très inefficace et que ses failles sont grosse comme le monde. Et puis aussi horrible qu’elle ait pu être cette guerre a permis au monde moderne d’évolué encore, sans les guerres nous serions surement encore à l’âge de pierre  »

Tu as dit ça avec un ton beau parleur mais complètement hors sujet, ça ne te réussit pas de réfléchir surtout si tu le dis à voix haute mais l’as-tu seulement remarqué ? Non tu es trop dans ta bulle pour remarquer quoi que ce soit, tu ne remarques même pas qu’on te regarde. De toute façon tu ignores tout le monde quasiment sauf si on t’adresse directement la parole. Tu es franchement désespérant.    
    


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockMar 17 Sep 2013 - 5:35
◉ Cours d'histoire  ◉
 
[B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 5KzralI3fI
Sky River Saddlers
Ft
B, C & D

Histoire. Voilà ce qu'était mon premier cours aujourd'hui. Fatigué, je roulai sur moi-même vers le rebord en bois de mon lit et m'affalai sur le sol en bois franc, portant un chandail trop long pour moi, cachant ma culotte orange dorée en dentelle. « Voyons, Sky, ce n'est pas un comportement digne de ta personne. » me résonnais-je dans ma tête. Je rassemblai donc mon énergie et me levai avec splendeur du sol, affichant cet éternel faux sourire, dont je masquais mon visage depuis maintenant quelques semaines. Ne pas me voir réellement sourire excepté en compagnie de mes amis ne m'atteignait aucunement émotionnellement. Je n'étais pas sur la terre pour sourire, mais plutôt pour faire sourire. C'est alors que, dynamiquement, je m'élançai nue dans la douche. Il me prit environ une trentaine de minutes à être prête pour mon cours, où je me dirigeai ensuite, souriante. Les autres élèves du pensionnat me souriaient en retour, ce que j'appréciais énormément. Je me baladai donc pendant plusieurs minutes à la recherche de ma classe, étant non habitué à mes locaux comme j'étais nouvelle. Avec tout l'effort surhumain de l'univers, je parvins, grâce à ma mémoire, à me rappeler la position exacte du cours, où je me rendis avec une respiration saccader, faisant passer le message du marathon athlétique que je venais d'effectuer psychologiquement. Cahier collé à la poitrine, habiller de mon uniforme de fière D, je m'attardai à une place vers l'arrière de la classe, silencieuse et attendant que le cours commence. Je commençai d'abord à écrire une lettre à Taylor et à ma soeur et lorsque le cours débuta, je déposai mon avant-bras droit sur la lettre écrise au crayon de plomb, le pressant sans avoir remarqué contre le script fait main. Entre-temps, l'enseignante sermonna deux jeunes filles qui se parlaient sans lui prêter attention puis questionna la classe de "' Ce qu'était la guerre mondiale ''. Comme tout le monde minimalement culturé, je connaissais la réponse mais hésitais à en faire part. Je scrutai donc la pièce subtilement du regard, espérant que quelqu'un lève la main. L'heureuse élue fût ma pacifiste incarnée, Lottie, qui expliqua nerveusement qui était Adolf Hitler puis s'ensuivit d'un inconnu à mes yeux, qui fît part de ses connaissances par rapport à l'histoire de cette fameuse guerre. Quelques minutes de silence se fusent, puis un autre enchaîna, donnant son opinion à haute voix, sans lui-même l'avoir remarqué. Tout le monde le fixait intensément, mais vite un jeune homme nous ramena vers l'avant. Un retardataire, le numéro un du jour. Je lui souris, ce qu'il rendit évidemment à toute la classe puis partie s'asseoir à côté de Lottie sans s'excuser de son retard, éffrontement. Il faut croire que je n'étais personne pour le juger, et le laissai faire, me contentant de me dire que chacun avait sa manière de « s'excuser ». Les minutes passèrent donc alors que les deux C et que le B parlait de la Deuxième Guerre mondiale, et je remarquai une jeune fille posée timidement son regard sur le châtain. Elle retourna ensuite rapidement la tête, complètement rouge tomate puis se cacha de honte derrière un cahier. C'est alors que je cru que le blabla à propos de la guerre mondiale allait se finir que je me suis porté malheur à moi-même, faisant de moi la risée blonde idiote de la classe. Au moins, cette stupidité qui sortit de ma bouche en fit sourire et rire quelques-uns, à mon plus grand bonheur. Effectivement, j'avais complètement oublié le fait que mon bras était depuis un bon moment collé à la lettre, ayant fait imprimer le texte sur celui-ci. Et comme par hasard, par pur réflexe, je me suis taper la honte en hurlant :

« Oh-mon-Dieu ! Je suis une imprimante, hashtag Yolo ! m'avais-je écrier, le bras dans les airs, dévoilant mon texte sur mon bras tout en affichant un visage d'asiatique constipée à l'os. »

Je voulais mourir.
♔ La fin est stupide, je sais. Digne de Sky, digne d'une D. ♔

Noah L. Lafgard / Sky R. Saddlers
© Copyright

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockMar 17 Sep 2013 - 21:16
"J'ai dans la tête un oiseau, qui me dit viens danseeey, sous le sunlight des tropiiiques~"

Voilà ce qui résume au mieux l'actuelle activité cérébrale de Mykos. Pourtant, l'histoire est une matière des plus intéressantes, racontant l'histoire de l'homme et son évolution, les détails que constituent les décisions d'un petit homme parmi tant d'autres, et qui a pourtant bouleversé le destin de l'humanité et de sa mentalité.
Et là, il ne s'agissait pas de n'importe quel chapitre de l'humanité. Il s'agissait d'un épisode des plus tragiques. L'histoire d'un petit homme blond, trop intelligent, si intelligent qu'il en fut dangereux, arrivant à manipuler assez de population pour envoyer des êtres semblables à lui subir le pire des traitements qu'un humain puisse endurer.
Et pourtant, pour Mykos, une histoire ça restait une histoire, à savoir un truc qui endort. Et là c'était vraiment soporifique. Pourtant autour de lui il s'en passait des trucs, à savoir un mec qui se prenait pour une imprimante, Drucker en allemand, Michel de son prénom (OMG CETTE BLAGUE EST AFFREUSEMENT NULLE), ou encore d'autres qui essayaient de participer, mais Mykos était vraiment nul en histoire, assez nul pour ignorer qui était Adolphe Hitler. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il se faisait chier. Il lâcha alors un grand soupire, puis profita de la présence de quelqu'un devant lui pour sortir sa petite voiture qu'il cachait toujours dans sa trouve, une adorable petite Opel, et il leva les yeux vers la prof, sachant très bien que ce qu'il s'apprêtait à faire c'était pas bien. Puis, voyant qu'elle l'ignorait, il se mit à la faire rouler avec un sourire de satisfaction. Il la regardait avec fascination, en se posant encore et toujours cette éternelle question : Pourquoi dans les pubs les roues des voitures tournent dans le sens opposé à la direction dans laquelle l'automobile va ? Son regard était alors dirigé vers les pneus de cette petite voiture, captivé par cette question. Puis, une fois à fond dans la route que suivait sa petite voiture sur le sentier invisible de sa table, sur l'autoroute de son imagination, il n'eut rien d'autre à faire que de sortir tout joyeusement le petit jingle de la pub pour Opel.

-Das ist ein Deutsch Qualitat ~

Là pour le coup, c'était très mal placé dans le context...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockMer 18 Sep 2013 - 19:28
Bon me voilà devant la porte de la salle de cours enfin. Je suis un peu en retard je crois... Ah bon? Moi j'en suis sur! Mais... Mais c'est pas ma faute! C'est la faute à qui alors? La tienne! Moi?! Et qui est-ce qui ne voulait pas aller en cours aujourd'hui en prétextant ne pas se sentir bien? Ouais c'est bon j'ai compris.. Mais je ne la sens pas trop cette journée... En plus c'est un cours d'histoire et tu sais que je n'aime pas trop ça! Puis Alex me maque de plus en plus... Je baisse la tête et Joy soupire un peu. Il est le seul à pouvoir comprendre ce que je ressent actuellement. Après tout il à été notre premier ami a Joy et moi, donc ce n'est vraiment pas facile... Quoi qu'il en soit j'ai l'air d'une idiote à rester debout devant cette, porte. Je ne te le fais pas dire. Maintenant que l'on est là tu devrais rentrer. Oui tu dois avoir raison. Mais je vais me faire remarquer si je débarque maintenant. Il vaut mieux se faire remarquer par sa présence que par son absence. Allez, courage!

Soufflant un peu pour me donner de ce dit "courage" je toque à la porte avant d'entrer dans la pièce suivit de mon ami invisible. Joy referme la porte derrière lui et je me sens un peu mal à l'aise. Je suis prisonnière par le geste de mon ami, le regard de mes camarades et celui de mon professeur. Regarde! Il y a Reaven! Je lance alors un regard à la classe et ma confiance en moi remonte un peu. Un sourire s'affichant sur mes lèvres j'adresse mes excuses à quiconque veut bien les entendre : 

- Bonjour! Excusez nous d'être en retard!

Je dis "nous" par habitude, mais ça doit sembler étrange aux autres qui ne peuvent voir Joy. Tu vas encore passer pour une folle. M'indique celui ci alors que je me dirige vers la seule table double qui reste dans la pièce. Nous nous asseyons tous les deux et je sors mes affaires en me demandant si j'aurais l'occasion de parler a Reaven à la fin du court, enfin  s'il se souvient de moi... Mais oui, tu es inoubliable! Riant doucement, je sors mes affaires de mon sac.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockVen 20 Sep 2013 - 21:19

Un cours. C'est nul ça.

Tu t'es levé de bonne heure, ton réveil sonnant dans toute la chambre et réveillant toute les personnes présentes dans la chambre par la même occasion. Petit grommellement. Arrêt de la sonnerie. Soulagement de tes camarades. Tu te lèves et allume la lumière. Il a été court le moment de repos.
Tu vas t'habiller, revêtant ton uniforme si simple. Qui te fais ressembler à tout le monde. La seule chose que t'aimes pas vraiment dedans c'est ta cravate. Tu la metd à la va-vite, serrant à peine et faisant mal le noeud. Shit si ça plaît pas aux profs. T'attrapes ton sac de cours et sors de la chambre.
Avec ça t'aurais eu tout le temps d'arriver en avance, voire à l'heure, mais non, t'as préféré traîner dans les couloirs. Simplement parce que le cours d'histoire allait se passer avec les C et les D et que t'avais pas envie de voir Noah, déjà que tu le supportais assez dans la chambre.
Longtemps après que la sonnerie ait retenti tu te dirigeas vers la salle de cours, marchant dans les couloirs déserts, pour arriver enfin devant la porte fatidique. Il était encore temps de retourner en arrière et de sécher ce cours. Non. Tu ouvris la porte en rentrant pendant qu'un élève récitait le pourquoi du comment de la Seconde Guerre Mondiale. Du moins tu avais l'impression qu'il récitait.
Tu ne t'excusas même pas auprès de la prof pour ton retard et alla t'asseoir derrière un D. T'avais pas vu qui c'était et t'avais pas envie de le savoir. Il a quelqu'un qui arriva encore après toi, une fille, tandis qu'un autre donnais sa propre idée à propos d'Adolf Hitler; Tu t'enfonças la tête dans les bras, râlant à voix basse.

— Hitler c'était juste un pauv' idiot qui a pas vu le coup venir. Sinon on en serait encore à son régime, j'en suis sûr.

Tu relevas la tête et regarda dans la salle. Complètement ridicule cette idée de regrouper plusieurs classes ensembles. Heureusement qu'il n'y avait pas les E. C'était à peu près ta seule consolation.
Celui qui était devant toi devait être incroyablement en manque, vu comme il suivait les courbes de la prof. Il te rappelait quelqu'un. Tu n'avais pas envie de chercher. Il prendra bien la parole ou alors se retournera pour te parler.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockDim 22 Sep 2013 - 15:46

let's start.
avec des gentils élèves B C et D. ♥



Je laisse mon regard errer sur le visage de tous les élèves. Sur certains je lis l'appréhension, comme si j'allais les massacrer parce qu'ils ne savaient pas exactement qui était Adolf Hitler. Je ne comprenais pas, je n'étais pas si méchante, si? Bref, une main se lève et j'interroge Lottie, une élève de la classe C aux cheveux blancs. Hésitante, elle dit doucement -si doucement que je du faire appel à toute mon ouïe pour bien l'entendre- je cite. ' Hitler c'était le dictateur de l'Allemagne, il a instauré une dictature totalitaire et a crée des camps de concentrations pour exterminer les juifs... Enfin... toute personne n'étant pas de la race Arienne. Aussi, c'est lui qui est à l'origine de Nazisme. Il se croyait pour un guide du coup il fit nommé Führer. En ce qui concerne la seconde guerre mondial, je laisse la parole à quelqu'un d'autre. ' Un sourire s'étire sur mes lèvres et je hoche lentement la tête, pour lui faire comprendre que ce qu'elle a dit est vrai et qu'elle n'a pas a avoir honte. « Bien Lottie. C'est à peu près ça, pas exactement mais l'on se contentera de tes explications. »

J'allais interroger un autre élève quand la porte s'ouvrit quelques secondes après que Lottie eut fini de parler. Je soupirais en voyant Noah Lafgard entrer joyeusement dans la salle comme s'il n'était pas arrivé en retard, se pointant comme une fleur. Il eut malgré tout la décence de s'excuser, ce qui calma mon envie de le mettre dehors, mais une fois qu'il fut assis et que je vis ses lèvres bouger, je pris une craie et la lui balançait sur sa table, laissant une trace blanche sur son bureau, et elle alla s'écraser ensuite sur le sol. « Monsieur Lafgard, vous êtes en retard, n'aggravez pas votre cas. » Je me retourne et laisse encore mon regard fixer les élèves qui levaient la main, puis j'interroge un élève de B, Reaven il me semble, je ne suis pas sûre. Celui-ci dit alors rapidement; 'Hum... La seconde Guerre Mondiale, c'est surtout une conséquence de la première guerre. Tellement de choses n'ont pas été traité et trop de mauvaises conditions on était imposé au peuple allemand. Dans tous les pays en grande crise, des dictateurs comme Hitler prennent le pouvoir. Celui-ci à tout de suite révolutionner son armée, avec en partie une production en masse de char, et sa stratégie de guerre éclair ou "Blitzkrieg" avec la qu'elle il conquit l'Europe en très peu de temps. La grande erreur de Hitler était la même que celle de Napoléon, ouvrir plusieurs front et attaquer la Russie, de plus la Russie et l'Allemagne avait un traiter de nom agression en vigueur ! Hitler était fou à lier. Les alliées ont commencé à gagner en Afrique, puis ils ont fait les débarquements en France, en Espagne et en Italie et avec l'aide des à l'est, ils ont vaincu les Allemands. Je sais que c'est un gros résumé, mais c'est un peu prêt comme ça que s'est passé la guerre... je crois.'

Je souris, et incline la tête sur le côté en répondant; « Bien Reaven, c'est très bien. Je suis contente de voir que certains ont au moins l'obligeance d'apprendre leurs cours. » Je ne visais absolument personne, pas du tout. Mais j'étais sûre que quelques élèves se sentaient visé à cet instant précis, ce qui m'arracha un petit sourire en coin. J'allais dire quelque chose, mais je me fais couper la parole par un élève en C, Teiva je crois. 'Techniquement parlant Hitler était un brillant politicien qui a seulement su exploiter les grandes failles de ce que tous les peuples d'aujourd’hui appelle la démocratie. D’ailleurs je me demande pourquoi tout le monde fais confiance à ce système alors qu’il s’est révélé très inefficace et que ses failles sont grosse comme le monde. Et puis aussi horrible qu’elle ait pu être cette guerre a permis au monde moderne d’évolué encore, sans les guerres nous serions surement encore à l’âge de pierre.'

Wow, ils se sont tous fait passer le mot ou quoi aujourd'hui? D'habitude ils ne répondent pas en masse comme ça, je suis impressionnée. Je me fais couper une seconde fois la parole par une blonde en D cette fois-ci, et je lâche un soupir excédé. Encore ç'aurait été pour dire un truc intelligent... mais là franchement, elle devrait se jeter par la fenêtre, d'un pont voir même d'un aqueduc! Un de ses confrère en D la suit dans sa connerie, balançant une propagande allemande. Je m'approche d'eux, et dit; « Mr. Toadstool, je suis sûre que votre professeur d'allemand serait ravi de voir le niveau de votre prononciation, mais en attendant je vous prierais de ranger votre... jouet et d'écouter mon cours. Ou sinon vous pouvez prendre la porte, c'est vous qui voyez. Pareil pour vous mademoiselle Saddlers. » Je soupire bruyamment et tapote patiemment sur leur table quand un élève passa la porte.

Encore un retardataire, ils abusaient franchement... au moins elle s'excusa -un peu bizarrement m'enfin- et alla tout de suite s'asseoir à sa table, ce qui me fit passer l'envie de la mettre à la porte aussi. « BON. Comme tout le monde est.... mais vous le fait exprès! » ET ENCORE UN RETARDATAIRE, UN. Je vais péter un câble si ça continue, je vous le promet. En plus il ne s'excuse même pas, et il va s'asseoir pour ensuite parler librement sans lever la main et vulgairement qui plus est! C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Je m'approche et lui tapote doucement la tête avec mon livre, et je lui dis froidement; « Vous êtes en retard Monsieur Astor, ayez au moins l'obligeance de vous excusez s'il vous plaît. Maintenant dehors, hors de mon cours. Vous réglerez vos comptes avec la CPE. » Mes yeux limpides le fixent froidement jusqu'à ce que je le prenne par la manche en lui balançant ses affaires et le foute dehors. Si il revient, je le colle. Là j'ai été gentille.  « Vous avez d'autres choses à me dire sur al seconde guerre mondiale? »




|HRP; voilà! Pour l'ordre du RP pour l'instant ça fait; Lottie - Noah - Reaven -Artémis - Teiva - Mykos - Tom - Aslinn - Lara - Robert (et rajoutez vos noms pour ceux qui s'incrustent ensuite. 8D)(au passage si certains membres mettent plus du une semaine à répondre vous pouvez poster avant eux)|

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Alisson L. Keaton
Pseudo du joueur : Rinka
Autre(s) compte(s) ? : anciennement Aileen/Aslinn (RIP x2)
Personnage sur l'avatar : Hoshii Miki ; the iDOLM@STER

Féminin Âge / Classe ou Job : 19 ans
Messages : 2855
Hello my name isAlisson L. Keaton
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12674-life-is-beautiful-open-your-eyes-alisson https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t710-little-story-o-linn-maija#7495 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8053-there-s-more-to-living-than-being-alive-o-alisson https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8076-je-suis-passe-partout-lms

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockJeu 26 Sep 2013 - 16:20

Let's start !
feat du monde

« Oh, tu savais que le dirlo s'est encore fait engueulé par la Kerstin hier ? Il avait essayé une nouvelle recette de cookies dans les cuisines et il a foutu le feu y paraît.
- Sérieux ? C'est un taré ce type. Remarque, vaut mieux ça qu'un vieux coincé de la vie comme on en voit partout hein ? »

Discussion classique, mais toujours plus intéressante que ce que devait être en train de raconter la prof. Le passé, c'est du passé - sans blague - alors à quoi bon en parler sans cesse ? Histoires, au pluriel, c'est cool, des récits pleins d'aventures et d'action - même si c'est toujours mieux de les vivre -, alors que bizarrement, histoire au singulier ça rend beaucoup moins bien. C'est plus... réel. Coincé. Ennuyeux.

Comme ce cours. Aslinn avait décroché au mot "échelle". Qu'est-ce-qu'une échelle venait foutre dans une guerre sérieux ? Elle n'avait pu s'empêcher d'imaginer des soldats se frapper dessus à coups d'échelles et d'escabeaux et n'avait pas pu non plus se retenir de pouffer. Sa voisine de classe l'avait entendue, et, tout aussi passionnée par le cours qu'elle, lui avait demandé ce qui l'avait fait rire. Et voilà comment elles en étaient arrivé à discuter de Ruthel et de ses expériences cookiesques.

Malheureusement, elles fut bien vite interrompues par la prof. Le truc, c'est que ce genre de choses n'impressionnaient pas la rouquine, alors elle ne put s'empêcher de jeter un regard aggressif à la prof. Elle le regretta bien vite.

« Mademoiselle pouvez-vous me dire qui était Adolf Hitler? »

La seule réponse qui lui vint fut: "j'sais pas mais sûrement un vieux crouton comme vous". Mais étant donné la situation, valait mieux pas en rajouter. Alors Madame Houston fit changer Aslinn de place. Pile. Devant. Son. Bureau.

Ô joie.

C'est d'un air absent qu'elle suivit le reste des évènements. Des gens en retard, comme d'hab' avec les D (et les C et les B). Elle aurait dû faire comme eux. Euh non. Elle n'aurait jamais dû venir, en fait.

Profitant de l'inatention de la prof, elle piqua un mikado du paquet dépassant de son sac. Toujours en avoir sur soi, même - ou plutôt surtout - en cours !

codage par langweilen sur apple-spring


[mon post ne sert à rien, désolée ;w;]



_______________________


Don't worry about tomorrow
You did that yesterday

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockMar 1 Oct 2013 - 10:06


Let's start.

Les gens défilent sous tes yeux. Tu ne comprends rien. Tu n'écoutes plus. Tes yeux se ferment de court moment. Tout tournent autour de toi. Tu fixes un point et tu en refixes un. Tu n'as rien à faire. Tu ne veux rien faire. Tu entends la voix de Reaven. Tu souris. Tu aimes ça voix. Et puis tu remarques qu'il y a une fille à coté de toi. Elle regarde tes cheveux. Oui ils sont blancs et sont longs. FUCK. Elle devient pourpre quand Noah débarque en mode normal. Dans ta tête c'est AH OUAIS C'EST ELLE QUI LUI A MIS UNE DROITE. Tu la regardes et tu lui fais un clin d’œil. No comment. Quelque instant après, qui genre pour toi c'était trois heure. Une voix que tu connais s'adresse à toi.

- Salut, Lottie.

Toujours en mode dragueur, reluquant la prof de haut en bas. Tu soupires. Tu le regardes complètement blasée. Tu ne sais pourquoi tu lui jettes un bout de gommes dans les cheveux. Histoire de peut- être qu'il détache les yeux de la prof.

- Regardes là pas comme ça. PERVERS.

Tu dis ça en esquissant un petit sourire simplet. Ouais t'es tellement habituée avec lui. Tu le connais parcoeur. Tu retournes alors à tes affaires. T'as juste envie de te casser. Ouais tfaçon. T'as dit ce que tu avais à dire. Et puis tu te sens pas bien comme à chaque redésente lorsque tu fumes trop. Combien avant ce cour ? Allez 2-3. H24 défoncée oui. Tu restes pour ... Non rien tu enlèves cette idée de ta tête et pose ton regard sur Reaven, la tête dans le cul. Bon au moins t'es pas la seule. Et puis là. LÀ. Y'a Sky, ta petite pacifiste. Qui sort un truc complètement OMG à coté de la plaque. Tu ries. En plus c'est enchaîné par Mykos qui nous sort la pub pour Opel. T'en peux plus. Les oinj font effet. Tu caches ta tête dans tes bras. Tu arrives plus à t’arrêter de rigoler. Ton souffle se coupe par moment.

- Calme toi Lottie, calme toi. Dis-tu en pouffant de rire.

Non rien à faire, tu continues. C'est limite si tu te mettrais pas à te rouler par terre et taper le point sur la table. Au bout de quinze minute tu te penches en arrière et là. BADABOUM. le seul truc que tu fais c'est que tu continues à rire mais parterre. Exemple type d'une droguée qui comprend rien à la vie. Les gens te regardent en mode WTF. Tu te redresses en mode robot.

- ça fait mal.

C'est tout ce que tu dis et c'est dit d'un air complètement perdu. T'es yeux sont tous petits. Tu esquives le regard de tout les gens avant de t’asseoir mécaniquement sur ta chaise . La honte. Mais le pire c'est que dans ta tête c'est l'euphorie total. GENRE Y' DES NAINS QUI CHANTENT ET QUI DANSENT. Je crois que j'ai oublié un truc. Bof tant pis. Tu hausses les épaules et remets ta tête dans tes bras en mode il c'est absolument rien passé.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockMer 2 Oct 2013 - 4:03
❝ Cours d'histoire (Feat B, C et D)
Chixx teacher.

Une craie improviste fit ricochet sur mon bureau dès que j'adressai la parole à Lottie pour lui souhaiter mon bonjour, qui s'écrasa ensuite sur mon torse pour finir sur ma jambe. Oh, alors la professeur était en manque de partie de fesse, on dirait ? J'aurais pu me proposer, effectivement afin de calmer ses ardeurs et d'améliorer sa santé mentale mais je ne voulais pas non plus me faire jeter en dehors de la classe tel un idiot alors que tous les élèves c'auraient moqué de mon attitude disgracieuse envers l'enseignante. Je serais passé pour le bourreau de la classe, non merci. Mais que dire de ce cours franchement... c'était n'importe quoi. Un garçon, inconnu à mes yeux, jouait avec une auto en chantant une pub quelconque. Tu parles, il faudra vraiment que j'amène la professeur faire un tour dans mon lit avant qu'elle ne commette un meurtre. Dites-moi, ça se fait l'amour dans un placard ? Hum, j'étais déjà passé par la piscine de toute façon, donc l'armoire ce n'était rien, quoiqu'étroit pour passer à l'acte avec une femme ayant autant d'énergie. Un tantinet boulet, je dois avouer.

« Monsieur Lafgard, vous êtes en retard, n'aggravez pas votre cas. »

Je réprimai l'envie urgente de lui hurler une date de rendez-vous dans ma cabane, sérieusement. Trêve de bavardage à propos de cette future cougar. Parlons plutôt de la réaction des élèves face à ce cours : Teiva, Lottie et Reaven répondaient comme il se devait alors qu'Artémis essayait désespérément de se cacher derrière son bouquin, évitant mon regard avec le plus de discrétion possible. Tout-à-fait normal. Puis s'ensuivit d'un retardataire. Oh, j'étais amadoué d'avoir un coéquipier, mais fût automatiquement dégouté lorsque je découvrais le visage de mon pire ennemie, Tom, faire entrer vulgairement dans la salle sans daigner s'excuser pour aller s'asseoir. Pathétique, vraiment. C'est pour cette simple raison que l'enseignante, à bout de nerfs, l'envoyait boulée à l'extérieur de la classe. Génial, il ne méritait que ça. La question, cependant, restait le « comment allait-il réagir à cet ordre ? ». Vraiment, ce cours était rempli d'événements quand nous avions Arizona comme professeure.

Random fact, what else ? | H.R.P
C'est court mais je voulais pas trop me faire attendre. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clockVen 4 Oct 2013 - 16:49

Dure, dure la reprise ~
classe B & C & D




Le réveil qui sonne à une heure pas possible le matin. Quel horreur de se lever tôt pour aller…en cours. Et oui les vacances étaient finies alors fallait se bouger le cul pendant toute la semaine du lit douillet pour se retrouver assise pendant des heures sur des chaises dures comme du béton. Ce n’est pas une vie sérieusement… Mais bon, j’avais quand même fait la route jusqu’à la salle de classe, arrivant bien avant l’heure du début du cours d’histoire. Alors inutile de vous dire qu’il y avait pas grand monde à mon arrivée.

Il pleuvait des cordes aujourd’hui, la classe était complètement inondée et la prof nous disait de quitter les lieux et qu’aujourd’hui les cours étaient annulés. Youhou trop génial je vais pouvoir me recoucher. Si seulement tout cela pouvait être vrai… Je finis par ouvrir les yeux après un long moment d’absence au pays imaginaire. Il y avait beaucoup plus de monde assis qu’à mon arrivée. Tient, la prof était là aussi… Et merde, le cours avait déjà commencé et moi je m’étais endormie comme une merde sur mon cahier aux pages entièrement. Hum, pas facile de prendre des notes quand on dort. Heureusement qu’une grande perche se trouvait devant moi, je passais complètement inaperçu derrière un tel individu.

-Vous êtes en retard Monsieur Astor, ayez au moins l'obligeance de vous excusez s'il vous plaît. Maintenant dehors, hors de mon cours. Vous réglerez vos comptes avec la CPE.

Elle n’a pas l’air de très bonne humeur la prof, je me demande bien pourquoi… Si tu ne t’étais pas endormie comme une quiche tu aurais pu le savoir grosse flémarde !!! Je soupirai un grand coup avant de m’étirer pendant quelques secondes. Essayant d’écouter le cours pour au moins savoir le thème d’aujourd’hui, j’entendis mon ventre gargouiller légèrement. J’aurai dû manger quelque chose avant de partir ce matin, heureusement que j’avais prévu le coup. Je sortis de mon sac une boîte de mikados chocolat au lait (les meilleurs) ainsi qu’une bouteille de jus d’orange, genre je suis chez moi entrain de prendre mon p’tit déj quoi… Prions pour ne pas se faire remarquer par la prof mais bon vue le mur qu’il y avait devant moi, normalement ça passe crème. Et puis la prof sera sûrement fixée sur Lottie qui est en mode défoncée. Je lui avait pourtant dis, je ne sais plus combien de fois, de ne pas fumer avant les cours. Mais bon têtue comme elle est...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.   [B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start. 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
[B/C/D cour d'histoire géographie] × Let's start.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: