Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 breaktime ? | ryan d. lawrence

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: breaktime ? | ryan d. lawrence   breaktime ? | ryan d. lawrence 1400359500-clockDim 29 Juin 2014 - 15:43
avrilryan
Tu n'aimais pas donner cours aux e. Pas du tout. Tu avais beau te dire que tu sortais toi même de cette classe et que tu avais parfois été pire que certains d'entre eux, rien n'y faisait : tu n'aimais pas ces gosses chiants et irrespectueux à souhait. Mais qu'ils la bouclent. Mais en même temps, tu n'aimais pas non plus beaucoup les A. Trop intello, trop gonflés d'arrogance. En clair : moins tu avais d'élèves, mieux tu te portais. N'empêche qu'au moins, en e, ils étaient vraiment -vraiment- pas nombreux. encore moins que d'habitude. comme c'était prévisible, en fait. c'était déjà extraordinaire qu'il y ai des gens, donc bon. phoque. fallait pas que tu t'en plaignes. tu avais franchement pas les plus chiants -et là, on avait une petite pensée pour les prof de matières obligatoires qui devaient se les supporter. amen. ce que tu aimais enseigner une option. louée soit ta mère qui t'en avait parlé en premier.

tu venais de boucler un des cours les plus soporifiques de ta vie, songeant qu'il ne s'agissait là que de tes débuts. songes à tes pauvres collègues plus âgés qui en avaient déjà vu des vertes et des pas mûres... déprimant. qu'est-ce que tu foutais dans l'enseignement, sérieux ? borf. tu allais bien finir par t'y faire. et puis la vie n'était pas bien compliquée ici. tellement cool de revenir dans cette école en même temps. tu n'y étais restée que deux ans, mais tu avais adoré. donc voilà. tu te ferais respecter de ces petits cons, et tu vivrais ta vie comme tu l'entends. le pieeed.

vous aviez fait traduction, aujourd'hui. deux heures. le truc bien assommant, quoi. tu avais regardé avec un rien de respect ces e qui ne s'étaient même pas endormis alors que tu étais toi même pas bien loin de dire bonjour à Morphée. mais bon. dormir alors que ses élèves bossent, ça le faisait moyen. mais vraiment. jamais. jamais tu ne dormirais devant tes élèves, même si le cours te faisait profondément chier. fallait rester un minimum crédible quoi, merde. alors tu restais un rien sévère, mais il fallait dire que tu n'étais pas la prof la plus chiante de l'établissement. après tout, c'était une option. tu restais correct, quoi. tu rangeais tes feuilles en lançant des regards à ces e aux bras ballants qui baillaient à s'en déboîter la mâchoire. AH ! tu le savais. un sourire un rien satisfait vint étirer tes lèvres, et tu finis de ranger tes affaires. sauf que voilà. ton sac lâcha et tout se cassa laggle par terre. blasée. tu étais profondément blasée. tu laissas échapper un juron sur le moment. mais il fallait contrôler ta colère, go go go. tu te baissas, ramassa tes feuilles, les mis en vrac sur ton bureau. et allez, une heure pour ranger tout ça. ah non. pas dans une salle de classe. la flemme. tu saisis ton sac, constata que c'était la bretelle qui avait merdé. et donc, dans toute ta splendeur, tu balanças ce pauvre petit sac à travers la classe, respira un bon coup avant de retourner le chercher.

tu. puais. le. sérieux.

en quelques enjambées, tu atteignis ton sac, le ramassa, retourna au bureau, ramassa en vrac tes feuilles et les mis dans ton sac. oui, il y avait des copies de contrôle dedans. et shit... tu mis à plat tes copies, remis tout proprement, ferma ton sac. et il céderait pas cette fois ce con. puis tu remarquas qu'un de tes élèves attendait patiemment depuis au moins cinq bonnes minutes, surement avec des yeux de mouche. tu n'y pris pas attention. tu percutas que c'était ryan. un élève cool. tu l'aimais bien, mine de rien. même si ton arrivée récente ne te permettais pas de prononcer un avis fixe sur son cas. tu ne le connaissais juste pas encore assez pour ça.
« oui ? tu avais quelque chose à me demander ? »
tu avais toujours trouvé cette question stupide dans ce genre de situation. mais chut. c'est vrai, il allait te répondre "non, mais vous étiez tellement fun que j'ai pas pu m'en empêcher", et tu le comprendrais. mais tu ne le prendrais pas bien pour autant. et il se mangerait des heures de colle, que tu l'aimes bien ou non. on ne se foutait de la gueule d'un prof impunément, quand bien même le prof en question venait de perdre toute crédibilité. respect mayrd. si, tu es crédible.

crimson | KC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: breaktime ? | ryan d. lawrence   breaktime ? | ryan d. lawrence 1400359500-clockJeu 17 Juil 2014 - 15:52


   

hum... i've got one question.

           
Avril&Ryan
Quoi ? Comment ça c'est pas comme ça que je dois me comporter ?

Le latin.. Ryan ne sait même plus pourquoi il a choisi cette option. Au départ, ça lui semblait être une bonne idée. Pour améliorer ses résultats scolaires. Il y mettait même du cœur à l'ouvrage, même s'il ne participait pas, et appréciait énormément le silence qui régnait dans la salle. Et puis, ensuite, il se mit à s'ennuyer en cours. Se retenait souvent de ne pas dormir.

Ce qui était le cas dans ce cours-ci. Il s'est même surpris à regarder l'heure toute les cinq minutes, espérant que le cours se terminerait plus vite. De la traduction, c'est tellement barbant.. Son casque bien sagement autour du cou, le jeune homme se retenait de ne pas le mettre sur ses oreilles, le son à fond afin qu'il n'entende plus ce cour. Mais il se retint. Coup d'oeil vers la prof. Elle a l'air de s'ennuyer autant qu'eux. En même temps c'est normal, c'est pas l'une des séances les plus passionnantes.

La sonnerie retentit et il s'étire de tout ton long. Il rassemble lentement ses affaires puis se lève et marche en baillant vers le bureau de la prof pendant qu'elle rangeait ses affaires. Jusqu'à ce que son sac se renverse et que tout se retrouve au sol. Il réprime tant bien que mal un sourire et essaye de garder son sérieux, bras croisés, attendant qu'elle ait fini de tout rassembler.

Elle balança son sac à travers la classe. Un léger rire s'échappa de ses lèvres pendant qu'il la regardait faire, pour ensuite revenir et mettre à plat les copies sur la table. Le jeune homme trouvait cette prof étrange. Mais c'est pour ça qu'il l'aimait. Elle avait l'air de tout sauf d'une prof.

Elle sembla enfin remarquer sa présence et se tourna vers lui, tandis qu'il était toujours en train de l'observer. Sauf qu'il s'était adossé à la table juste derrière lui, en attendant. La phrase type des profs. "Tu avais quelque chose à me demander ?" Un rictus s'afficha sur ses lèvres et il secoue légèrement la tête.

A la base oui. Mais tout ça m'a distrait..

Il fait mine de réfléchir. Il ne réfléchit pas réellement à sa question. Plutôt à la réaction qu'elle risque d'avoir. Est-ce qu'elle le mettra en colle ? Ou laissera passer ? Telle est la question. Même s'il penche plutôt pour la première option. Ça ne se fait pas de parler comme ça à un prof. Aussi peu convaincante soit-elle.

Ah. Ca y est. Je comprenais pas le sens de cette phrase.

Il sort ton livre de latin et lui montre la phrase en question. Bon. Il est pas doué en latin, c'est vrai. Donc c'est normal qu(il demande de l'aide à sa prof, non ? Elle est là pour ça après tout.

(c) Gabitch sur AS


   
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: breaktime ? | ryan d. lawrence   breaktime ? | ryan d. lawrence 1400359500-clockDim 20 Juil 2014 - 18:23
avrilryan
Tu lanças un regard interrogatif au jeune homme, s'accordant merveilleusement bien avec tes paroles, tout en terminant de ranger dans ta trousses les stylos qui traînaient encore sur ton bureau afin de la placer elle-même dans ton sac. Tu savais que la scène l'avait nécessairement amusé, mais tu n'hésiterais pas à le coller malgré tout s'il le faisait remarquer. Enfin... S'il l'avait fait de façon plus directe, acerbe ou même moqueuse, tu n'y aurais pas manqué. Là, tu reteins juste un "tu veux peut être que je te fasse faire le même vol plané" de peu et te mordit la langue, avant de faire une grimace -parce que ouais ça fait mal si si- et de fourrer finalement ta trousse dans ton sac. Voilà. Tout était rangé. Tu te retournas enfin vers le jeune homme, attendant une réponse qui ne viendrait peut être jamais. Alors tu levas brièvement les yeux au ciel -mais qu'il la crache sa valda !- avant de te décider à le brusquer un peu, parce que non, tu n'avais pas que ça à faire, et tu étais déjà relativement sympa, puisque tu ne le collais pas.
« oui, donc ? sans vouloir vous brusquer jeune homme, je n'ai pas que vous dans ma vie. donc, si tu ne te souviens pas, et bien je suis sûre que ce n'était pas si important que cela. »
Tu lui fis un signe de tête en faveur de tes propos qui se voulaient un peu insistants. Non mais sérieusement. Tu n'avais pas que ça a faire, glander pendant trois heures pendant qu'il retrouvait ce qu'il voulait dire. Puis, enfin, ça vint, et tu souris calmement. Bon, concrètement, il te rajoutait du taff, mais : a) il avait trouvé son truc, b) cela démontrait un minimum d'intérêt pour ton cours, soit quelque chose de trop cool qui étrangement, vous fait grave plaisir et vous motive à préparer le cours suivant. Ce que c'est magique, le métier d'enseignant.

Reposant ton sac sur la table, tu te saisis du livre qu'il venait de sortir et de te tendre, indiquant le passage incompris, et tu fis une grimace. Tout s'expliquait. C'est pas que ce passage était ardu mais... Si, quand même. Il était vrai que tu ne t'y étais pas trop attardé, jugeant que cela ne valait pas la peine d'y passer trop plombe. Après tout, ce n'était pas une tournure très récurrente, et ils n'étaient déjà ni assez intéressés, ni assez éveillés pour suivre la traduction de cette phrase. Néanmoins, c'était ton boulot, et puisqu'un élève te demandait à ce que tu lui explique, et bien, tu le ferais. Tu te mordis l'ongle du pousse et releva le regard vers lui.
« oui, je vois pourquoi tu dis ça. je suis surprise, j'avoue, un sourire, et bien, cela montre que tu suis un peu ! Donc... assis toi, on va le reprendre, si tu veux. à condition que tu ais au moins cinq bonnes minutes devant toi. -ce qui n'était pas compliqué au vu du créneau horaire placé en fin de journée.- ce ne sont pas des procédés très récurrents, mais leur construction est assez intéressante, parce que cela montre bien à quel point la façon de penser d'une langue à une autre est différente. »
Tu ressortis ton propre manuel, qui était surligné de partout, de ta trousse un stylo, puis te pencha sur le manuel et releva le regard vers l'adolescent. Bon, il avait intérêt à avoir du temps maintenant, et puis même, tu lui expliquerais, et il verrait après hein.

Tu ne t'attardas donc pas et lui indiquas de prendre un papier s'il voulait prendre des notes, puis commenças : tu vois, ça, c'est un ablatif absolu -tournure très présente en latin d'ailleurs-, et là, un subjonctif... Ce n'était pas très simple, et traduit mot pour mot, cela ne voulait rien dire. Là était tout le challenge, et pouvoir comprendre le sens sans le modifier en le traduisant avait quelque chose d'excellent.
« tu vois ? c'est pour cela que je vous déconseille les traductions toute prêtes et que je préfère construire avec vous en premier, avec des juxta*. »
Tu mordillas le bout de ton stylo et fronças les sourcils.
« dis moi, tu as plus ou moins saisi la construction du texte ? Je ne t'ai pas vu trop prendre de notes. Enfin, personne ne l'a fait, faut avouer que ce n'est franchement pas un des textes les plus intéressants. Mais grammaticalement, il l'est. »
Et généralement, les gens détestent la grammaire. C'est tellement mieux la civilisation, hein ?

crimson | KC


*juxta = juxtalinéaire, décortiquer un texte avant de le traduire, traduire morceau par morceau, groupe de mots par groupes de mots. (oui, c'est juste au cas où tu ne vois pas de quoi je parles xD)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: breaktime ? | ryan d. lawrence   breaktime ? | ryan d. lawrence 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
breaktime ? | ryan d. lawrence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] L'Express du colonel Von Ryan [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Drive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: