Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Préface ; Le début d'une histoire [PV: Jessie J. Thaegan]

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Préface ; Le début d'une histoire [PV: Jessie J. Thaegan]   Préface ; Le début d'une histoire [PV:  Jessie J. Thaegan] 1400359500-clockDim 6 Juil 2014 - 22:00
Aujourd'hui, tu avais fait l'effort de venir suivre un cours de la classe D. L'endroit ne permettait vraiment pas un apprentissage correct, mais tu le pris sur toi, décidant de ne pas faire ton râleur. Tu ne vis guère beaucoup de tes camarades, nombre d'entre-eux étaient encore en train de se réveiller de la nuit dernière, tandis que d'autres avaient tout simplement renoncé à la connaissance. Les courageux encore présent, faisaient cependant grise mine, ta présence les angoissait. Ils n'osaient s'approcher de toi et encore moins te parler, après tout, tu commençait à te faire un nom. En arrivant au pensionnat, jamais tu ne pensais en arriver là et pourtant tu figures bel et bien dans le panthéon des élèves les plus violents. Pour revenir au cours... qui allait commencer. Tu vis entrer dans la classe le professeur muni d'un air hautain. « Si celui là n'a pas les chevilles qui enflent, alors moi je suis le dieu de ce monde. » Dis-tu quasiment de manière audible. Déjà que tu n'étais pas fortement créditer de tes professeurs, ta remarque fut directement perçue comme une insulte. Tu allais devoir te tenir à carreau. *rire*. Toi rester sage devant se spectacle ? Impossible. Le cours commença, traditionnellement, tu demandas (ou menaças) à quelqu'un une feuille pour pouvoir écrire le cours et y mettre des notes, ou du moins c'est ce que tu voulais faire croire. La leçon d'aujourd'hui tu la connaissais par cœur et il ne serait pas idiot de dire que tu la connaissais mieux que ton professeur qui avait besoin de relire à chaque fois ses fiches pour se souvenir de certains détails. Sans y prêter attention, tu te relâchas et irritas ton professeur. « Inutile, que veux-tu apprendre avec un enseignant pareil ? ». Cette fois-ci, ta remarque fut audible de tous, tu connaissais ton sort, direction la CPE, la dame que tu ne vas jamais voir. Quoi qu'il est faut de penser qu'elle ne l'apprécie pas, elle connaît son talent et le sermonne juste pour son comportement indiscipliné. Sans elle, tu aurais déjà arrêté tout effort.

Tu pris alors la direction de la bibliothèque qui devait justement avoir ouvert. Jusqu'à l'entrée de ce paradis intellectuel, tu gardas ta démarche de délinquant, moins de gens sont au cours, mieux tu te portes. Face à la porte, tu repris une position droite, remis tes vêtements en ordre et décidas par entrer. Sans les couleurs de ton uniforme, il serait dur de croire que tu figures dans la classe D. L'injustice... Pour ne plus y penser, tu te dirigeas dans ton coin habituel, posé à une table placée à l'intérieur des rayons. Cette fois-ci tu avais en main un thriller, le tout dernier de ton auteur préféré. Sur la couverture, un cercle de magie noir, ce cercle brillait d'un rouge et semblait étinceler sur se fond noir. L'ambiance était déjà tombée et l’oppression n'allait plus tarder. Trois policiers doivent faire face à une puissance diabolique, l'intrigue était intéressante, tu allais maintenant t'attaquer à la préface.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Préface ; Le début d'une histoire [PV: Jessie J. Thaegan]   Préface ; Le début d'une histoire [PV:  Jessie J. Thaegan] 1400359500-clockMar 8 Juil 2014 - 5:08
Préface ; Le Début d'une Histoire

Préface ; Le début d'une histoire [PV:  Jessie J. Thaegan] OnePiece-Sanji-02Préface ; Le début d'une histoire [PV:  Jessie J. Thaegan] Un-go15Préface ; Le début d'une histoire [PV:  Jessie J. Thaegan] One-Piece-image-one-piece-36432054-100-100Préface ; Le début d'une histoire [PV:  Jessie J. Thaegan] 1210828
Ce qui est bien avec les élèves de la classe E, c'est qu'ils n'ont pas besoin de passer des nuits blanches à étudier. En fait, en voir un ouvrir un livre serait impressionnant. Tout le contraire de la classe A. Ont dirait que la seule chose qu'ils savent faire est travaillé. Ont-ils une vie sociale ? Ont-ils déjà entendu le mot plaisir ? Qui sait... Mais, il faut dire que les élèves de la classe B ressemblent aux A. Un horaire très charger, des travaux à remettre à chaque cours, ou presque. Des examens à passer, des nuits et des jours ont étudié... Jessie enviait un peu ce qui était dans les autres classes. Les C n'étaient pas surchargés de devoir et ils avaient un peu de temps pour avoir une vie. Contrairement à ceux considérer comme l'élite.

Lentement, l'adolescente se leva du lit. Ses yeux mis-clos voyaient embrouillés. Trop de nuit blanche d'affiler est simplement inhumaine. Quand elle se vit dans le miroir, elle eut presque peur. Ses cheveux étaient un nid d'oiseau. Sous ses yeux, elle avait de grands cernes. Enfin, sous l'oeil gauche ça paraît. Avec le tattoo sur son oeil droit, on ne voit rien. Elle se prépara et une fois prête, elle sortit dehors. Le soleil était trop brillant. Jessie aurait donné n'importe quoi pour pouvoir être en E ou en D. Après tout, ils ne vont jamais en classe, non ? En marchant, elle vit quelques camarades de classe avec la même mine qu'elle. Les pauvres. La nuit a été longue. Elle leur fit un sourire sympathique, connaissant très bien leur supplice. Être en B à beaucoup de désavantages.

Il ne reste que dix minutes avant que le premier cours commence. Mmh... Anglais. Un cours obligatoire... Eh bien pas aujourd'hui. C'est vrai, pourquoi aller dans ce cours alors qu'elle n'en a pas besoin. Avec un sourire malicieux, elle utilisa son pouvoir et se transforma en homme. Elle savait que peu de gens étaient capables d'endurer le caractère de Jessy. Ce dernier, un peu trop content d'être là, courut jusqu'au local. Dès que son malheureux professeur le vit, il dit :

« Ne t'approche pas de la classe, Jessy. Tu reviendras quand ce sera Jessie. »

Le son de la cloche se fit entendre et d'un mouvement brusque, le professeur ferma la porte. Jessy s'en alla et quand il fut sûr que personne n'allait le voir, il redevint une femme. Un silence régnait dans les couloirs du quatrième étage, ce qui n'est pas nouveau quand on y repense bien. La jeune femme descendit les escaliers à moitier endormis et se rendit à la bibliothèque. À cette heure-ci, elle devrait être ouverte. Et si la bibliothécaire lui demanderait la raison de sa venue, elle n'aurait qu'à dire qu'elle viendrait étudier... Comme tous les autres B. Une fois devant les grandes portes menant à l'endroit, Jessie s'assura que personne ne la verrait. Sans tarder, elle poussa les portes et entra. Pour ne pas ce faire trop remarquer, elle avait décidé d'aller vers une table un peu cachée par les rangées infinies de livre. À sa grande surprise, elle vit une personne assise. Jessie s'approcha lentement curieuse de savoir qui était là. Il n'était sûrement pas en A. Elle ne connaissait aucun élève de cette classe qui oserait sécher un cours. Et il n'était pas un E. Aucun E ne rentrerais dans une bibliothèque. Il était soit dans la classe C ou dans la classe D.

Puis, quand elle fut plus près, elle vit le visage de la personne. Jozef K. Braum. Aucun doute. C'était un élève de classe D. Un délinquant comme elle entendait souvent. Alors, pourquoi un délinquant serait-il là ? Curieuse, elle s'approcha, tira une chaise et s'assit en face de lui.

« Un D... Je ne pensais pas en voir un dans un endroit pareil. Qu'est-ce qu'un délinquant dans ton genre fait ici ? »


Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Préface ; Le début d'une histoire [PV: Jessie J. Thaegan]   Préface ; Le début d'une histoire [PV:  Jessie J. Thaegan] 1400359500-clockMar 29 Juil 2014 - 20:18



My Past, My Present : My Future !


« Un D... Je ne pensais pas en voir un dans un endroit pareil. Qu'est-ce qu'un délinquant dans ton genre fait ici ? »


Alors que tu prenais du plaisir à lire, seul dans ton coin, quelqu'un décida de rompre le silence. On venait très clairement de te parler, qui osait donc te déranger ? Tu levas alors les yeux en sa direction, ce n'était ni une bibliothécaire, ni un membre du personnel du pensionnat. Qui étais-ce ? Son visage ne te disait rien, soit tu ne l'avais jamais vu, soit tu l'avais oublié. Tu ne pouvais pas te rappeler de tout le monde et surtout tu n'en voyais pas l'utilité. A quoi bon faire semblant de s'intéresser à des idiots ? Tu gardas ton calme et la fixas d'un air posé. Tu te mis alors à la décrire. Tu percevais en face de toi une fille – bien que tu ais eu du mal à trancher -, elle ornait les couleurs de la classe B, elle méritait donc que tu t'intéresses un t'en soit peu à elle. Cependant sa question t'avais tout de même légèrement frustré voir même irrité.

« Un délinquant est un Homme et en tant que tel, j'ai le droit tout comme un autre de m'instruire ou de me divertir. »

Le ton était légèrement sec, mais dit avec réserve pour ne pas affoler toute la bibliothèque, la phrase paraissait moins tranchante. Tu soufflas légèrement pour exprimer ton mécontentement. Dans cette pièce tu n'étais pas le délinquant, mais l'homme calme et posé. Cette personnalité te laissait donc plus de liberté dans ta manière de réagir. Avant de reprendre la conversation, tu t'autorisas une petite pause, où tu te redressa, toi qui étais en ce moment même le corps en avant les coudes posés sur la table. Tu réajustas à nouveau ton uniforme, pour ne pas paraître négligé et tu repris contact en la regardant dans les yeux. Tu avais le regard strict pour le moment, mais tu n'avais pas un visage sévère.

« Aparté terminé, je vais répondre réellement à ta question. Comme tu peux le voir, je suis en train de me divertir en lisant un des plus grand auteur du genre -tu lui montra le livre-. Je n'en serais évidemment pas là si je n'avais pas fait comprendre à mon professeur... Hum... Je ne réponds plus à ta question. »

Tu en avais un peu trop dit. Non pas que tu cherchais à cacher ce dont pourquoi tu étais à la bibliothèque, mais parce que ce n'était pas la réponse qu'elle attendait. Ton interlocutrice pouvait très bien te reprendre et t'y questionner, tu lui répondrais avec toute franchise. Tu percevais le mensonge comme une faiblesse ou comme un caprice et comme aucun de ces deux traits te caractérisé, tu n'avais donc pas l'intention de changer. La franchise et l'honnêteté gouvernaient tes valeurs et tu t'y tiendrais fermement encore longtemps.


I need you ! Stay with me...


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Préface ; Le début d'une histoire [PV: Jessie J. Thaegan]   Préface ; Le début d'une histoire [PV:  Jessie J. Thaegan] 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Préface ; Le début d'une histoire [PV: Jessie J. Thaegan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les génies précoces de l'Histoire...
» [Mission D] - Pile, Chat Saignant. Face, Chat Saignant Epicé
» AZAZEL ◭ Pile tu meurs, face je te tue !
» comment on refait l' histoire...
» Faire face à soi-même. (Pv Nala' )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: