Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 get a little weird • Jozef

Aller en bas 
Hello my name is
Rinka
Pseudo du joueur : Rinka
Autre(s) compte(s) ? : Lilinn
Personnage sur l'avatar : Kaede Takagaki ; The Idolm@ster: Cinderella Girls

Féminin Âge / Classe ou Job : 27 ans - Prof de théâtre
Messages : 451
Hello my name isRinka
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11275-i-open-my-hands-wide-against-the-wind-caitlin https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t710-little-story-o-aslinn-maija https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11291-trying-to-define-yourself-is-like-trying-to-bite-your-own-teeth-caitlin#165243 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11290-naruto-o-lms

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: get a little weird • Jozef   get a little weird • Jozef 1400359500-clockMar 19 Aoû 2014 - 23:06
Il était là, comme d'habitude. Lisant un livre dans un coin tranquille, comme toujours. Même en pleines vacances, il venait à la bibliothèque. Et c'était pas plus mal d'ailleurs, parce qu'il n'y avait pas grand-monde ces temps-ci; les élèves étaient partis voir de la famille. Tout comme Erik, ce qui ne faisait qu'accentuer l'impression de vide qu'elle ressentait. Elle aimerait sortir, prendre l'air - chose qui ne lui arrivait pas souvent - cependant c'était quelque chose dont elle ne pouvait se permettre de part sa condition physique et de part son travail - surtout ça, en fait.

Une journée comme une autre du mois d'août, en somme. Mais quelque chose avait changé.

Pourquoi.

Cela l'avait vraiment intriguée. Et un peu impressionnée, aussi.

Pourquoi Jozef porte t-il une cravate dorée ?

Il en avait une jaune auparavant, elle en était certaine. Et elle ne pouvait juste pas se tromper. Pourtant, rien d'autre n'avait changé. Il semblait être le même élève que les jours précédents. Alors... Pourquoi avait-il rejoint les S ?

Pas qu'elle le connaisse beaucoup, à vrai dire. Il était souvent présent, il l'aidait même à la fermeture de la bibliothèque; mais ils ne s'étaient pas vraiment parlés. Mais elle ne s'y attendait vraiment pas. Le fameux Ranker triait ses subordonnés minutieusement; alors que lui en devienne un... Il devait être particulier.

Alors, évidemment, une seule chose lui vint en tête : lui demander. C'était pas tous les jours qu'on avait l'occasion de discuter avec un S, après tout. Autant en profiter. Parce qu'elle était curieuse, Maija, au fond. Enfin, elle aimait surtout parler et cela lui fournissait une excellente occasion de le faire.

Mais elle ne voulait pas le gêner; la bibliothèque avait beau être relativement vide, il y avait tout de même quelques élèves qui traînaient ici et là. Elle se doutait qu'il n'avait pas forcément envie que tout le monde l'entende raconter sa vie, alors elle prit sur elle et attendit 17h, l'heure de fermeture. En évitant de trop le fixer du regard d'un air intrigué.

Ce fut l'après-midi le plus long de sa vie. Une fois que tout le monde fut parti, elle se précipita littéralement sur lui.

« Toi. Explique-moi ça. »


Elle désigna la cravate de la main. Un peu trop direct peut-être, mais elle avait attendu trop longtemps; elle voulait des explications.



_______________________

Can't tell the difference from the truth and a true lie
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: get a little weird • Jozef   get a little weird • Jozef 1400359500-clockMer 20 Aoû 2014 - 23:48
En l'espace d'un instant, c'est comme s'il était devenu quelqu'un d'autre, quelqu'un de plus populaire. La couleur dorée qui le ornait, avait le mérite de garder tout le monde à distance, mais elle avait aussi pour effet d'attirer les regards et les conversation sur lui. En cela, Jozef espérait ne pas déranger en revenant à la bibliothèque. Il ne voulait pas que ce lieu devienne des plus bruyant par sa faute. Alors que le jeune homme s'apprêtait à aider de nouveaux les bibliothécaires – moment où il réalisa l'absence de l'un d'entre-eux -, on chercha à engager la discussion avec lui.

« Toi. Explique-moi ça. »

Maija, la maîtresse des lieux, l’interpella en lui indiquant son changement d'apparence. Elle semblait s'y intéresser, ou alors était-elle en colère face à ce remue ménage que Jozef causait ? Il n'était guère très à l'aise, préférant même éviter la question pour ne pas risquer de la mettre à dos. Cependant, ce n'était pas le moment pour paraître lâche et encore moins pour jouer les menteurs, il fallait être franc.

S comme Sage. Une sagesse que l'on ne retrouve dans aucun livre. C'est une expérience qui doit-être vécue et non réfléchie.

« Je viens d'intégrer[obtenir ?] le rang S. » dit-il d'un ton neutre. « Cela vous cause t-il des problèmes que je sois ici ? J'en serais très gêné. »

Trois livres étaient disposés sur la table, preuve de son temps passé ici, mais il n'osa pas y toucher, encore captivé par le regard de la demoiselle. Il eut souvent l'envie de l'accoster et de lui faire part de sujet intéressant, sans pour autant y arriver. C'était donc devenue une occasion rêvée pour le faire et s'il ne tentait rien aujourd'hui, il ne ferait sûrement jamais rien. Ne pas détacher le regard du sien, c'était comme réunir un semblant de courage.

Pourquoi était-il tant intrigué par elle ? Il ne faut jamais juger un livre par rapport à sa couverture, pourtant il était comme fasciner devant un journal intime dont on lui aurait montrer l'existence. Il avait très certainement plus d'estime pour elle que pour un grand nombre de pensionnaires et s'il voyait le gouffre entre lui et ses camarades d'années précédentes, il était aveugle face aux six années d'écarts entre-eux. Jozef se considérait donc comme un adulte, pourtant bien des défauts ne faisait de lui qu'un étudiant rebelle. Néanmoins, il avait déjà entrouvert une porte. Il s'était rapproché de la société en aidant les commerçants, il s'était rendu compte de la difficulté de la vie et des coups que cela nécessitait, mais il cherchait encore à profiter des avantages qu'il perdrait bien assez tôt.

Un an seulement.

Ainsi, il décida de faire face à la situation. Cependant le voir si droit et si crispé, rendait sa tentative un peu comique. Encore une chose dont il était inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Rinka
Pseudo du joueur : Rinka
Autre(s) compte(s) ? : Lilinn
Personnage sur l'avatar : Kaede Takagaki ; The Idolm@ster: Cinderella Girls

Féminin Âge / Classe ou Job : 27 ans - Prof de théâtre
Messages : 451
Hello my name isRinka
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11275-i-open-my-hands-wide-against-the-wind-caitlin https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t710-little-story-o-aslinn-maija https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11291-trying-to-define-yourself-is-like-trying-to-bite-your-own-teeth-caitlin#165243 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11290-naruto-o-lms

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: get a little weird • Jozef   get a little weird • Jozef 1400359500-clockMar 26 Aoû 2014 - 10:19
« Je viens d'intégrer[obtenir ?] le rang S. Cela vous cause t-il des problèmes que je sois ici ? J'en serais très gêné.

- Ah non non, absolument pas. »


Maija esquissa un sourire gêné. Elle aurait du se douter que cette... façon de l'aborder le mettrait mal à l'aise. Toujours aussi douée pour engager la conversation. Elle avait beau l'avoir vu souvent, elle ne lui avait jamais vraiment parler; il était évident qu'il allait être au moins surpris. Mais comme toujours, elle n'avait pas vraiment réfléchi avant d'ouvrir la bouche.

« Je me demandais simplement ce qu'il s'était passé. Désolée si je t'ai parue agressive, devoir patienter tout l'après-midi ne m'a pas aidée. Il n'y a pas grand-monde mais je ne voulais pas te déranger, et puis... »

Le moulin à paroles recommence à faire surface, alerte. Tu vas le faire partir en courant si tu l'assomes déjà de paroles.

Heureusement elle s'en aperçut et s'interrompit. Il avait l'air tendu, se mettre à raconter sa vie sans discontinuer n'allait probablement pas l'aider - il n'oserait peut-être pas lui couper la parole.

« Enfin bref ! Pardon, je crois que ça fait trop longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de parler avec quelqu'un. »

Longtemps chez elle signifiant plus de six heures. Elle sourit et s'assit sur une chaise à côté de lui.

« J'étais curieuse de savoir comment tu es devenu S... Si ça ne te dérange pas évidemment. »

Elle jeta un œil aux livres disposés sur la table. Il aimait sans aucun doute la lecture. Si tous les élèves étaient comme lui ! Quoiqu'elle s'étonnait souvent, en période de cours, qu'il trouve tant de temps pour venir à la bibliothèque... Elle était certaine qu'il devait sécher beaucoup. Mais bon, si c'était pour venir ici - pour lire -, elle n'allait certainement pas s'en plaindre. D'autant qu'il lui prêtait main-forte à la fermeture pour le rangement. Du coup, même en ne le connaissant pratiquement pas, elle l'appréciait, et elle était curieuse d'en apprendre un peu plus sur lui.



_______________________

Can't tell the difference from the truth and a true lie
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: get a little weird • Jozef   get a little weird • Jozef 1400359500-clockDim 31 Aoû 2014 - 15:07
On dit souvent qu'il ne suffit d'un rien pour égayer une journée entière. Entendre Maija entamer la conversation y a sûrement contribué, mais la voir réagir d'une telle manière ne pouvait le laisser indifférent. Si bien qu'il passa du stage tendu comme un string à petit rire amusé. Le jeune homme ne s'attendait s'en doute pas à la voir réagir ainsi, eux qui n'avait guère eut de conversation auparavant.

« J'étais curieuse de savoir comment tu es devenu S... Si ça ne te dérange pas évidemment. »

« Oh... Je le dois à la maîtrise de mon don, rien de plus. »

La modestie était un cas rare chez lui. Souvent, il utilisait cette excuse pour pouvoir éviter de dévoiler trop de secret. Parfois, il l'était juste vraiment. Il est donc difficile de dire s'il est actuellement en train de jouer double jeu, ou s'il est vraiment sincère. Une chose est sûre, c'est qu'il n'en a pas dit assez et lui même l'ayant comprit, il s'efforça d'en dire plus sur le sujet.

« Parfois, on est contraint de faire des choix. Il faut donc savoir peser le pour et le contre. » Il regarda vaguement les étagères de la bibliothèque. « Tu sais... comme beaucoup, j'aurais aimé être un humain banal et vivre une vie sans problèmes. Hélas on sait tout les deux que ce n'est pas possible, parce que j'ai un don qui fait de moi quelqu'un de différent. »

Jozef ne répondait pas encore à la question, mais il n'était pas du genre à brader ses motivations et comptait vraiment les mettre au clair. Après tout, c'est elle qui l'avait lancé sur cette piste et ça lui faisait vraiment un bien fou de se confier enfin à quelqu'un.

« A l'extérieur, la société n'a aucune pitié pour ceux qui traînent le pas et qui ne font aucun effort. Dans un an je vais quitter le pensionnat et y faire face, je veux donc avant de partir faire comprendre qu'à l'extérieur ils se feront écraser par ceux qui ont plus de pouvoir et que pour ne pas l'être, il faut se serrer les coudes et y mettre un peu de motivation. En devant S, je veux en tant qu'aîné, leur apprendre que la manifestation et la violence ne leur servira pas une fois dehors, où ils ne vivront pas longtemps. »

Il devint légèrement rouge lorsqu'il s’aperçut avoir monologué pendant si longtemps. Ce sujet lui tenait à cœur, il n'avait donc pas mâché ses idées et ses intentions. Cependant, il était convaincu et il ne plierait pas face à Maija, même si elle se permettait de critiquer ces choix. Jozef n'avait peut-être pas prit le bon chemin, mais il était certain de suivre la bonne destination.
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Rinka
Pseudo du joueur : Rinka
Autre(s) compte(s) ? : Lilinn
Personnage sur l'avatar : Kaede Takagaki ; The Idolm@ster: Cinderella Girls

Féminin Âge / Classe ou Job : 27 ans - Prof de théâtre
Messages : 451
Hello my name isRinka
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11275-i-open-my-hands-wide-against-the-wind-caitlin https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t710-little-story-o-aslinn-maija https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11291-trying-to-define-yourself-is-like-trying-to-bite-your-own-teeth-caitlin#165243 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11290-naruto-o-lms

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: get a little weird • Jozef   get a little weird • Jozef 1400359500-clockMar 2 Sep 2014 - 22:01
Elle l'écouta d'un air intrigué. Parce que oui, Maija était capable d'écouter son interlocuteur - quand il avait l'occasion d'en placer une. Cela arrivait rarement, mais quand le sujet l'intéressait, elle pouvait se taire et laisser l'autre parler.

Et là, elle était vraiment surprise. Elle ne s'attendait pas à ce que Jozef ait ce point de vue. En fait, elle ne s'imaginait pas qu'un élève penserait un jour d'une telle manière. Cette façon de voir la société... elle paraissait tellement pessimiste. Mais assez réaliste, aussi. Malheureusement.

« Nous sommes des humains avant tout. En maîtrisant notre pouvoir, on peut vivre comme n'importe qui. Enfin, plus ou moins. »

Sa manière de parler pouvait être relativement déstabilisante, des fois. Se souvenant de tout, elle ne prenait pas tout le temps la peine de dire des "tu as dis tout à l'heure que..." ou des choses du genre. Elle passait du coq à l'âne sans formalisation. Si bien qu'il arrivait que ses interlocuteurs perdent le fil. Mais elle s'en fichait - et ne le réalisait pas tellement, en fait.

« Rien ne nous empêche de vivre comme on le souhaite. Au contraire, j'aime à penser que, grâce à notre pouvoir, plus d'options s'offrent à nous. »

Ceci dit, elle aussi, elle aurait souhaité ne jamais l'avoir, sa mémoire absolue. On ne lui avait pas laissé le choix.

« Ta vision des choses est surprenante. C'est rare de voir quelqu'un se soucier ainsi des autres. Dommage que la plupart se contente d'endurer la situation actuelle sans rien faire. »

L'arrivée du Ranker ne datait pas d'hier, et pourtant, les mouvements n'étaient nés que cette année. Et ils étaient fragiles. Entropy était déjà mort. RED tiendra-t-il plus longtemps ? La jeune femme secoua la tête d'un air résigné.

« Et pour ceux qui décident d'agir, ils peinent à trouver un terrain d'entente. Le système des classes est peut-être simplement trop ancré dans leur tête. »

Elle comprenait les avantages de ce système, mais elle détestait tout simplement l'ambiance qui en résultait. Les préjugés régnaient en maître - même Maija se surprenait à en avoir, des fois.

Pourtant, à une époque, ce n'était pas ainsi. Oui, les élèves étaient rangés par catégories. Mais les relations n'étaient pas si mauvaises. Depuis que "l'élève mystère" était entré en scène, tout avait basculé.

Elle fronça légèrement ses sourcils en déclarant :

« Mais les S, justement, ne génèrent-t-ils pas la violence ? Ce sont eux qui encouragent les mauvais termes entre les classes. »

Jozef avait peut-être, plutôt que pessimiste, une vision trop optimiste des choses. Au lieu de leur faire prendre la notion "d'entraide" et d'endiguer la violence, il ne faisait que la nourrir. Du point de vue de la bibliothécaire tout du moins.



_______________________

Can't tell the difference from the truth and a true lie
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: get a little weird • Jozef   get a little weird • Jozef 1400359500-clockJeu 4 Sep 2014 - 22:54
Oui, les élèves sont humains et ils le prouvent encore. Leur ego les rendent aveugles, incapable d'accepter les différences. Au point de les rendre jaloux. Les élèves de la classe E sont scandalisés par rapport à leur condition de travail, tandis que les A envie la liberté de la classe E.

« Nous sommes humains c'est un fait que je ne peux réfuter, mais c'est parce que l'on est pas si différent des autres que l'on risque de nous amener à notre perte. La société ne nous fera pas le moindre cadeaux, car elle se sentira menacée et tu le sais. Sinon pourquoi apprenons nous à maîtriser notre don et à le cacher ? »

Jozef n'était pas dupe, seulement réaliste. Il commençait à comprendre le système. Bien évidement, il était certain de la bienveillance qu'il serait capable de retrouver chez certaines personnes, cependant combien d'humain serait capable de voir en eux quelque chose de plutôt blanc que noir ? Quoi qu'il en soit, le sujet se trouvait en dehors de ses capacités.

« Au contraire, je les envies. J'aimerais être à leur place, être capable de vivre de cette différence, sans se juger coupable. Ils n'ont pas à s'excuser de vivre différemment. »

Il s'était mit à comprendre trop de chose et beaucoup trop vite. C'est pourquoi le jeune homme était incapable de revenir à son état d’insouciance. Par ce qu'il ne voulait pas que les autres finissent comme lui, il devait faire quelque chose et agir en temps que catalyseur.

« Je suis en S pour crier mon autorité, l'hurler si fort, qu'elle en devienne indiscutable ; ou du moins prêter ma voix à celle du Ranker pour qu'il redevienne intouchable. Si devenir la victime de toute les injures, leur permet de se réunir, alors cela me conviendra. Bien sur, cela ne durera pas indéfiniment, une personnalité plus forte que la mienne finira par intervenir. »

Jozef lisait ça tout le temps, l'histoire suivait toujours une même trame. L'humanité a besoin de la guerre pour se forger un objectif commun, pour se trouver des ressemblances. Retrouver ce côté blanc, dans des individus que l'on voyait fortement grisés. Ce pensionnat ne pouvait briser cette règle c'est pourquoi il en était arrivé à ce stade.

« Les S génèrent la violence, c'est exactement le but de son existence. Néanmoins, c'est parce que l'on se positionne comme bourreau, que tous les élèves vont être capable de se rassembler sur un avis commun. Hélas pour arriver à ce monde idéaliste, il n'y a qu'une voie, celle du désastre et de l’anarchie. »

Que l'on lui donne une autre possibilité, il s'y jetterai et s'y accrocherai fermement. Cela ne lui réjouissait pas de faire du mal au autres, mais il fallait que quelqu'un le fasse. Maija le comprendrait-elle ? Rien n'était sur. Cependant, ce n'était pas une raison pour lui de la hair, car chacun voyait les choses à sa façon. Tous ses mots, ses convictions, Jozef adorerai y croire et en dépendre, mais à l'instant précis il en était incapable, comme déboussolé.

« Toi qui es un peu plus âgée que moi, comment agirais-tu ? Serais-tu capable de laisser les choses telles qu'elles sont ? Pourrais-tu me donner une meilleure solution ? Je ne peux plus retourner en arrière, je souhaite juste ne pas avoir à le regretter. »
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Rinka
Pseudo du joueur : Rinka
Autre(s) compte(s) ? : Lilinn
Personnage sur l'avatar : Kaede Takagaki ; The Idolm@ster: Cinderella Girls

Féminin Âge / Classe ou Job : 27 ans - Prof de théâtre
Messages : 451
Hello my name isRinka
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11275-i-open-my-hands-wide-against-the-wind-caitlin https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t710-little-story-o-aslinn-maija https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11291-trying-to-define-yourself-is-like-trying-to-bite-your-own-teeth-caitlin#165243 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11290-naruto-o-lms

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: get a little weird • Jozef   get a little weird • Jozef 1400359500-clockLun 8 Sep 2014 - 22:46
« Nous sommes humains c'est un fait que je ne peux réfuter, mais c'est parce que l'on est pas si différent des autres que l'on risque de nous amener à notre perte. La société ne nous fera pas le moindre cadeaux, car elle se sentira menacée et tu le sais. Sinon pourquoi apprenons nous à maîtriser notre don et à le cacher ? »

Pas faux. Terriblement juste, même. Les pouvoirs permettraient tant de choses... Tant d'évolutions, que ce soit en science ou en technologie. Au lieu d'aider la société à évoluer, les possesseurs de don devaient se cacher et faire comme si de rien n'était. Camoufler leur différence. Le monde n'est peut-être simplement pas prêt pour cela; on les pointerait bien vite comme des bêtes de foires. Voire pire. Des rats de laboratoire - ce qu'ils étaient tout de même un peu ici, probablement. Ou encore des personnes à abattre, comme le sous-entendait Jozef.

Elle l'écouta parler sans faire de bruit. La bibliothécaire était impressionnée par son raisonnement. Les élèves lui semblaient si insouciants d'habitude... si l'on omettait RED et tous les autres mouvements, évidemment. Mais elle avait toujours eu du mal à saisir l'intérêt de leurs agissements; enfin, leur manière de faire. Vouloir se faire entendre, c'était une chose. Perturber ainsi le pensionnat, c'en était une autre.

« Les S génèrent la violence, c'est exactement le but de son existence. Néanmoins, c'est parce que l'on se positionne comme bourreau, que tous les élèves vont être capable de se rassembler sur un avis commun. Hélas pour arriver à ce monde idéaliste, il n'y a qu'une voie, celle du désastre et de l’anarchie. »

Créer un ennemi commun pour amener les autres à s'unir. Classique. Efficace. Un temps tout du moins. Malheureusement, l'Histoire a montré que ce n'était pas nécessairement durable.

« Toi qui es un peu plus âgée que moi, comment agirais-tu ? Serais-tu capable de laisser les choses telles qu'elles sont ? Pourrais-tu me donner une meilleure solution ? Je ne peux plus retourner en arrière, je souhaite juste ne pas avoir à le regretter. »

Maija mit quelques instants à répondre, plongée dans ses pensées. Comment agir ?

« Pour résumer, tu cherches à montrer aux autres que le monde n'est pas tout rose et qu'il faut s'unir pour réussir ? Je pense que tu peux atteindre ton objectif ainsi, oui. Cependant, il faut aussi leur apprendre que la violence ne résout pas tout. Or, la principale réplique qu'ont les élèves face aux S, c'est cela. »

Elle commença, de la main droite, à tapoter avec ses doigts sur la table, signe qu'elle réfléchissait profondément.

« Leur faire comprendre que la violence n'est pas la solution... Ah, tu sais, je ne suis vraiment pas douée pour ce genre de choses. La psychologie et moi, ça n'a jamais été une grande histoire d'amour. »

La jeune femme soupira.

« Honnêtement, je suis beaucoup plus du genre à me laisser vivre sans me soucier des autres. Je n'avais jamais vraiment songé à cela. Laisser les choses telles qu'elles sont... je le pourrais probablement. Cependant, les faire se dresser contre un ennemi commun me semble une bonne chose, bien qu'assez éphémère sur le long terme. Et assez dévastatrice, aussi. Mais c'est ainsi que les humains apprennent le mieux de leurs erreurs, c'est un fait. »

Vraiment, elle ne voyait pas d'autre moyen. Peut-être n'y pensait-elle pas assez sérieusement ? Simplement les prévenir de ce qui les attendait une fois partis de l'île ne serait définitivement pas suffisant... Mais que faire, alors ?

Elle n'avait pas la réponse. Pas encore ?

« Concernant le fait de devoir faire équipe, si le système était différent, je pense qu'il n'y aurait pas de problème. Instaurer un système de tutorat, faire en sorte de faire travailler les classes ensembles... Oui, avec un autre fonctionnement, il y aurait moyen d'instaurer un meilleur esprit et de mieux préparer les élèves; les encourager à travailler. Hm, c'est peut-être un peu utopiste comme idée... »

Elle rit discrètement d'un rire sans joie.



_______________________

Can't tell the difference from the truth and a true lie
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: get a little weird • Jozef   get a little weird • Jozef 1400359500-clockDim 14 Sep 2014 - 16:28
« Concernant le fait de devoir faire équipe, si le système était différent, je pense qu'il n'y aurait pas de problème. Instaurer un système de tutorat, faire en sorte de faire travailler les classes ensembles... Oui, avec un autre fonctionnement, il y aurait moyen d'instaurer un meilleur esprit et de mieux préparer les élèves; les encourager à travailler. Hm, c'est peut-être un peu utopiste comme idée... »

C'est ça ! C'est exactement ce qu'il faut. Comment n'y avait-il pas pensé auparavant ? Alors oui, l'idée de modifier le système est utopique, mais il y a d'autre manière de mettre le tutorat en place ! Il fallait y songer plus longuement, mais il fallait qu'il lui fasse comprendre qu'il y avait encore un espoir. La guerre aura lieu, elle est inévitable ! Mais après ? Il faudrait des solutions à long terme ! C'est alors qu'une idée germa dans son esprit, Jozef ne voulait pas encore trop s'avancer, il y réfléchirai à ne pas en dormir, chose certaine, cependant elle semblait être réalisable.

« Non ! J'aime ton idée. Bien évidemment, vouloir changer les mentalités si rapidement est impossible, de plus, tout le monde ne souhaite pas adhérer à ce changement, ce ne serait donc de nouveau plus équitable. Néanmoins, associons ton idée de tutorat à un club en somme banal. Qu'en penses-tu ? »

Bien évidemment, cela ne résoudrait pas le fond du problème. Si l'on ne peut changer les choses, il est toutefois possible de dissimuler ce qu'il en est.  Le bénévolat n'est pas chose simple à mettre en place, il faudrait que les deux parties en tire bénéfice, Jozef n'était pas aveugle. La question est comment ? Si d'un côté, on offrait la possibilité aux élèves désireux d'apprendre d'avoir du soutiens, que pourrions offrir aux mentors ? Des soirées d'intégrations ? Plus de liberté ? Tout cela reste flou et l'administration pourrait ne pas en être. Réfléchir... Solution... Ce n'était pas nouveau pour lui, être constamment en état de réflexion.

« Voilà, que je m'emballe... C'est tout moi, dès que je trouve une idée, il me faut tenter l'expérience. Parfois, j'aimerais vivre et ignorer les conditions dans lesquels sont les autres. »

Pas simple. A trop y penser, il en oublierai de vivre lui aussi. D'un coup, tout retomba et il reprit l'esprit éclairé. Depuis combien de temps, s'amusait-il à tripoter les livres qu'il devait ranger ? Depuis combien de temps, n'avait-il pas lâché le regard de Maija. Chose avec recul, qu'il le gêna légèrement. Prit par la discussion, il en avait oublié le respect et qu'il parlait à une aînée. Bien qu'il l'appréciait, voir même l'idolâtrait depuis un moment, jamais il n'avait réussi à entrer en contact avec elle. Forcé de constater qu'avec une plus petite différence d'âge, il aurait pu être plus complice. Il tapa poing contre poing et continua à alimenter la conversation.

« Je vais ranger les livres. Sinon je sens qu'ils vont finir par moisir sur la table parce que je les aurais oublié ! » Il fit un petit rire « Tu as sûrement d'autres questions à me poser vis à vis de mon changement de rang, mais de mon côté, j'aurais aussi bien voulu savoir, comment tu en es arrivé au métier de bibliothécaire, mais surtout, pourquoi à Prismver ? »

Il y songeait souvent. Pourquoi le personnel ici présent ne travaillait-il pas ailleurs ? Ils en avaient la capacité alors pourquoi ? Étaient-ils nostalgiques ? Souhaitaient-ils aider leur prochain ? Ou alors, les avons t-on finalement forcé à rester ? Il fallait bien que quelqu'un s'occupe des pensionnaires, alors forçait-on les gens à rester ici pour combler les trous ? Au final, Jozef pensa que c'était peut-être juste une question d'argent et qu'il devrait y songer dans ce cas-là puis qu'il allait bientôt devenir comme eux. D'un côté, bien qu'il vient d'une famille riche qu'il a lui même abandonné, Jozef vit par les moyens de Prismver et lui en doit beaucoup, c'est peut-être ça qui les fait tous rester. Il songea alors.

Et si j'avais été trop indiscret ?
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Rinka
Pseudo du joueur : Rinka
Autre(s) compte(s) ? : Lilinn
Personnage sur l'avatar : Kaede Takagaki ; The Idolm@ster: Cinderella Girls

Féminin Âge / Classe ou Job : 27 ans - Prof de théâtre
Messages : 451
Hello my name isRinka
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11275-i-open-my-hands-wide-against-the-wind-caitlin https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t710-little-story-o-aslinn-maija https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11291-trying-to-define-yourself-is-like-trying-to-bite-your-own-teeth-caitlin#165243 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11290-naruto-o-lms

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: get a little weird • Jozef   get a little weird • Jozef 1400359500-clockVen 19 Sep 2014 - 20:07
 « Non ! J'aime ton idée. Bien évidemment, vouloir changer les mentalités si rapidement est impossible, de plus, tout le monde ne souhaite pas adhérer à ce changement, ce ne serait donc de nouveau plus équitable. Néanmoins, associons ton idée de tutorat à un club en somme banal. Qu'en penses-tu ? »

Maija prit un air surpris. Elle ne pensait pas que son idée lancée sans trop réfléchir lui ferait autant plaisir.

 « Voilà, que je m'emballe... C'est tout moi, dès que je trouve une idée, il me faut tenter l'expérience. Parfois, j'aimerais vivre et ignorer les conditions dans lesquels sont les autres. »

La bibliothécaire allait dire quelque chose, mais se ravisa. Elle y arrivait bien, elle, après tout. Bien sûr, il y avait quelques fois où elle discutait des problèmes des uns et des autres avec des collègues voire même des élèves - bien que plus rarement. Mais elle ne faisait rien de particulier pour les aider. Et elle vivait très bien ainsi. Quand on lui demandait de l'aide, suivant le ton employé évidemment, il lui arrivait de le faire. Cependant, elle n'irait jamais d'elle-même s'embêter à régler les soucis de ses congénères.

Et devant Jozef, à cette pensée, elle commença à se sentir un peu coupable. En tant qu'ancienne élève, pourtant, elle devrait se sentir plus que concernée par la situation des jeunes Prismveriens. Heureusement, il changea de sujet.

Ceci dit, évidemment, cette prise de conscience n'allait pas la lâcher de sitôt.

 « Tu as sûrement d'autres questions à me poser vis à vis de mon changement de rang, mais de mon côté, j'aurais aussi bien voulu savoir, comment tu en es arrivé au métier de bibliothécaire, mais surtout, pourquoi à Prismver ? »

Elle fut quelque peu déstabilisée par cette question. Assez indiscrète, mais qui ne la gênait pas plus que cela; après tout, c'était une bavarde dans l'âme et déballer sa vie ne la dérangeait absolument pas. Au contraire.

« Je... Je n'ai pas vraiment de raison précise, en fait. Après avoir été diplômée, je n'avais pas vraiment de plan d'avenir. Oh, avant de changer de sujet, le club pourrait être intéressant. »

Retourner chez elle ? Elle n'y tenait pas. Elle aimait ses parents, là n'était pas la question. Mais tout le reste n'était qu'un endroit comme un autre. Elle avait vécu des années enfermée chez elle; ne connaissait personne. N'avait eu aucun événement marquant hors de sa maison. Et la maison en elle-même ne faisait que lui rappeler son ennui et Doug.

A la réflexion, Prismver lui évoquait bien plus un endroit chaleureux et accueillant que son ancien lieu de vie. C'était probablement pour cela, qu'inconsciemment, elle avait souhaité rester.

« Du coup, je suis restée au village à travailler dans une petite librairie sans prétention. Je vivais au jour le jour sans vraiment me poser de questions. Puis Ruthel m'a permis de travailler ici, dans cette bibliothèque. J'ai toujours été passionnée de lecture, donc il me semblait logique d'avoir un lien avec ce milieu. Je m'y connaissais beaucoup, et mon pouvoir pouvant s'avérer très utile pour ce poste... »

Elle jeta un regard bienveillant sur les étagères qui les entouraient. Elle avait toujours aimé cet endroit, depuis son premier jour jusqu'à aujourd'hui.

« Je n'ai jamais eu l'occasion de visiter beaucoup d'endroits, petite. Alors, j'ai été impressionnée dès que j'ai posé les pieds ici. J'avais l'impression d'être dans un rêve ! Et depuis, je n'en sors plus. »

Son regard pétillait. Elle se souvenait tellement bien de ses sentiments, lors de son arrivée ! Plus que le pensionnat en lui-même, c'est la bibliothèque qui l'avait profondément marquée. Tous ces étages à explorer, ces livres à découvrir... et cette ambiance, si particulière, qu'elle n'avait rencontré nulle part ailleurs.

« C'a toujours été mon refuge. J'y passais plus de temps que nulle part ailleurs. C'est ma maison, en quelque sorte. Je n'avais pas vraiment envie de lui dire au revoir. Du coup, j'ai décidé de rester ici. Même si ça veut dire devoir côtoyer Erik. »


Erik Erik Erik. Au final, ça en revenait toujours à lui. Maija s'était habituée à sa présence, pourtant.

« Au final, j'ai vraiment l'impression d'avoir trouvé le lieu où je dois être. Où j'ai envie de passer le reste de mes jours. Bon, peut-être que j'aurais finalement l'envie d'aller voir ailleurs... mais pour l'instant, c'est loin d'être le cas. »


Elle sourit comme une enfant.

« Ce serait tellement bien que tous le monde arrive à trouver un tel endroit. Ce serait tellement bien que Prismver arrive à être cet endroit. Pour tous. »


Elle arrêta son monologue, un peu décontenancée par ce qu'elle venait de dire. Elle ne se reconnaissait pas. Depuis quand était-elle si rêveuse, si altruiste ? Décidément, les mots de Jozef quelques instants plus tôt l'avait changée. Bizarre comme une simple phrase peut faire autant réfléchir. Finalement, elle avait envie de les aider, ces élèves. A trouver l'endroit parfait pour eux aussi. La bibliothécaire avait passé tellement d'années à ne se soucier que d'elle-même... La Guerre des Classes ? Même si elle ne l'avait jamais approuvée, elle s'en fichait, elle était en A. Quand ses amis E se plaignaient, elle faisait comme si de rien n'était.

Il était peut-être temps de s'investir.

Ou peut-être n'était-ce qu'une envie passagère, survenue à l'évocation de ses souvenirs.



_______________________

Can't tell the difference from the truth and a true lie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: get a little weird • Jozef   get a little weird • Jozef 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
get a little weird • Jozef
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: