Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 gamble •• pv. sonera

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: gamble •• pv. sonera   gamble •• pv. sonera 1400359500-clockLun 24 Nov 2014 - 0:21
Il remet une nouvelle fois ses lunettes de soleil en place, fait un grand mouvement de corps pour installer mieux la banderole de son sac sur son épaule et replace à nouveau ses lunettes presque éjectées par le geste brusque. Tout en désordre et en maladresse, il s’est préparé pour ce jour sans vraiment chercher à être le prince charmant parfait. Parce que quand on s’appelle Andrew, c’est pas les vestes de marque à capuche ou les jeans ultra chers, c’est surtout le pull que sa mère lui a acheté et les lunettes de soleil rondes qu’il a piqué à Andromède. Enfin, qu’il lui a prêté, officiellement. De toute façon, ça n’avait pas grande importance maintenant qu’il les avait, puisqu’il les avait.

Il sait qu’il tiendra pas la face du mec cool plus de trois secondes, il est pas comme ça, il fera au max pour lui montrer qu’il veut faire des efforts mais au fond il reste le looser qu’il a toujours été. Il avait vu Sonera la semaine dernière autour d’une pizza et ils avaient convenu de la destination. C’était peut-être le seul rendez-vous qu’il avait réussi à passer sans trop avoir l’air d’un looser, mais c’était loin d’être non plus du Dave Strider. Le moment où il avait le plus la classe dans l’histoire restait celui où il n’était pas encore arrivé, si vous voyez ce que je veux dire.

Sauf qu’il y a quelque chose qu’on ne peut pas reprocher à Andrew c’est sa persévérance. Il a pas forcément envie de sortir avec elle, il a juste vu que Sonera est cool et il compte bien faire connaissance avec. Elles sont pas nombreuses les personnes hautes dans l’estime de l’anglais, mais elle y est montée en flèche avant même qu’il ne l’aie vraiment rencontrée. C’est pour ça qu’il voulait la rencontrer davantage. C’est pour ça qu’il souriait déjà lorsqu’il ouvrait la porte de la chambre de Sonera.

« Salut ! »

Il lance une brève salutation en voyant l’italienne, lève le bras pour accompagner le tout d’un geste de main - sauf qu’il porte le sac des deux, alors l’objet tombe lourdement au sol devant lui. Et comme il était en pleine marche, son pied tape contre le sac plein et il trébuche comme une merde. Grognement improvisé, il se redresse en se frottant le menton, regard pour la petite italienne qui est prête à partir, elle aussi.

« C’était prévu, les mecs maladroits se tapent toujours les plus belles filles dans les séries. »

Il cache rien Andrew, même sur la chatbox il avouait qu’il draguait. Il a eu quelques copines dans le passé, rien de très concret, c’est presque un échange de bons procédés pour deux humains qui comblent leurs envies. L’amour il respecte, il connaît juste pas - il sait pas si c’est le cas pour Andromède et Clove, dans le doute il préfère pas s’en mêler. Peut-être que c’est mieux pour lui au fond de pas savoir, ignorer la profondeur de tout ça lui permet d’en rire.

« Donne, j’vais porter. ‘fin si t’es prête à y aller ? »

Il attend pas la réponse Andrew, la politesse marche de cette façon avec les filles alors il a déjà son sac en main. Il en prend soin, arrache le sien du sol presque vulgairement, le jette sur son épaule. Il manque de s’assommer avec mais ça lui est bien égal, celui de Sonera a pas cillé c’est l’essentiel. C’est peut-être ça leur problème à tous les mecs, même pas faire gaffe à eux juste pour le bon plaisir des filles qui les accompagnent. C’est tout ça qu’il peut faire Andrew, parce qu’il est pas vraiment doué pour mettre l’ambiance, il se contente du minimum syndical jusqu’au train. Il a besoin d’être posé pour pouvoir vraiment discuter, il sait bien que tant qu’il marchera en galère comme ça il arrivera à rien.

Alors la vue de la gare est un vrai soulagement.

Il laisse rien transparaître mais ses bras lui paraissent léger quand il pose les sacs au-dessus de leurs sièges et s’affale dans le sien. Y’a que deux voies, allée-retour, même lui ne risque pas de se louper malgré toute la poisse du monde dont il dispose. Il sort de sa poche les deux billets qu’il a payé de sa poche, entre l’argent de ses parents et le salaire du mois d’Octobre, il peut se le permettre. Toutes les dépenses du voyage seront remboursées à la fin du mois, quand il aura touché pour Novembre. Qu’est-ce que ça peut lui faire ? Il tend son billet à Sonera, croise son regard et tourne la tête pour regarder au travers de la vitre. Il s’est pas assis là pour rien Andrew, il lui faut toujours son moyen d’évasion.

« C’était quoi l’histoire de noyade dont vous parliez hier ? »

Toujours dans la délicatesse.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: gamble •• pv. sonera   gamble •• pv. sonera 1400359500-clockMar 25 Nov 2014 - 17:15

Tchootchoo says the train

Le sauuut de l’aaaange et… Pouf un plat sur le lit. Sonera avait enfin terminé de faire ses bagages et savourait cette victoire. Oh elle n’avait pas emmené tant de choses que ça, seulement c’était épais vu qu’ils partaient en Finlande avec Andrew. Et en Finlande, fin novembre, eh bien il faisait assez froid. Elle n’était pas très frileuse mais elle ne tenait pas à ressembler à un glaçon, seems legit. La porte de sa chambre s’ouvrit alors à la volée et laissa apparaître un Andrew souriant mais un peu maladroit. À peine Soni ouvrit-elle la bouche pour lui rendre son salut qu’il se vautra royalement à terre en se prenant les pieds dans son sac. Elle tenta tant bien que mal de cacher un gloussement derrière son poing et une toux mais raté, c’était sorti tout seul.

Salut, le mec maladroit qui ne vit pas dans un film, répondit-elle avec un immense sourire.

Soni savait bien qu’Andrew draguait pour rire et non sérieusement, mais ça la faisait rire de le vanner là-dessus à chaque fois, que ce soit sur la chatbox du pensionnat ou même en vrai. Il lui avait dit qu’elle était plus belle que la pizza qu’il mangeait, quand ils étaient allés au resto où la jeune femme travaillait habituellement et elle n’avait pu s’empêcher de lui renvoyer quelque chose comme “et toi, tu es plus délicieux que les antipasti que j’ai pu dévorer jusqu’à maintenant.” Pour enfiler ses chaussures - à talons, bien évidemment, histoire de mesurer quelques centimètres de plus, - Sonera s’assit sur un sac dans laquelle elle avait mis sa 3DS et autres divertissements hi-tech ou non en plus de ses papiers et son portefeuille, aussi le jeune homme ne put prendre que la grosse, sans lui laisser le temps de protester.

Mais j’aurais pu la rouler toute seule euuh ! fut tout ce qu’elle trouva à répondre.

Avant de quitter la chambre, Soni attrapa le guide du routard qu’elle avait failli oublier ainsi que son bonnet et son écharpe - on a une petite tête ou on ne l’a pas, - et fit un petit salut de la main aux deux arbres testostéronés qui habitaient avec elle dans le bungalow avant de trottiner derrière le brun pour ne pas trop se laisser distancer.

Le trajet jusqu’au train se résuma à quelques phrases échangés, dérangeant à peine l’air froid qui semblait figer dans l’hiver approchant mais ça convenait à Sonera. Elle avait assez à écouter avec les morts. Depuis qu’on l’avait jetée dans le lac, elle avait activé son pouvoir en continu pour glaner ça et là des renseignements de la part des défunts, sans vraiment réussir à apprendre quoique ce soit d’utile. Puis ils se jetèrent sans ménagement sur les sièges du train après qu’Andrew ait réussi à caser les bagages sur le compartiment au-dessus d’eux. Malheureusement, le jeune homme avait de suite réservé la place près de la fenêtre, sa préférée aussi.

Ca nous fait un point commun, la place côté fenêtre !

Silence. Il semblait déjà dans ses pensées, le nez rivé sur l’extérieur gris et froid de la gare.

▬ C’était quoi l’histoire de noyade dont vous parliez hier ?

Petite moue boudeuse. Alors c’était à ça qu’il réfléchissait, le grand brun avec des chaussures noires ? Sonera fourra le billet de train dans son sac et se radossa aussi profondément que possible dans son siège en soupirant légèrement.

T’as du lire ça dans les Breaking News hier soir quand on les a publiées avec Chan, un élève a manqué de se noyer. Bah… Cet élève, c’est moi. On m’a poussée, j’ai peur de l’eau et elle était glaciale et on m’a sauvé, fin de l’histoire. Tous les détails sont dans l’article, voilà.

C’était un peu abrupt comme réponse, mais Sonera n’avait pas spécialement envie de remettre ça sur le tapis, c’était encore trop vif dans sa mémoire. Toutes les nuits ou presque, elle se réveillait en sueur parce qu’elle revivait ça en boucle et qu’Heath ne venait pas pour la sauver. Elle frissonna et s’enferma quelques instants dans son esprit. Elle n’en voulait pas à Andrew pour ça, il était curieux et c’était normal. C’était sa faute à elle, d’en avoir parlé sur l’intranet, mais il fallait qu’elle en blague pour minimiser la chose. Ils avaient failli y passer avec Heath, ils oubliaient en riant de ça.

Soni fouilla dans son sac à main et en sortit son téléphone portable, pour guetter toutes les minutes si elle captait de nouveau, priant pour que ça arrive vite. Mais il fallut attendre la fin du voyage, alors qu’ils arrivaient sur le continent, chez les gens normaux. Le reste du trajet s’était passé en silence, gênés comme ils étaient. Les gens autour d’eux avaient du se dire qu’ils étaient en froid ou un jeune couple “nouveau-né”.

Euh… Andrew ? Elle n’attendit même pas de oui ou de non troll avant de continuer. Désolée de t’avoir envoyé chier dans le train, c’est juste que… Enfin… Haha je sais pas parler. Bref, ça m’a juste traumatisée qu’on tente de me noyer. Je risque de venir te réveiller la nuit à cause de ça, méfie-toi de zombie Soni !ajouta-t-elle avec un petit sourire en coin pour détendre l’atmosphère.

Ils durent reprendre un train pour aller à London Heathrow et enfin y prendre l’avion qui les feraient oublier le quotidien un peu pourri de Prismver. Seulement Soni était venue tellement peu de fois qu’elle était paumée à chaque fois. Elle posa son regard sur Andrew, à quelques centimètres au-dessus de sa tête et ricana nerveusement.

C’est par où après déjà ? … T’as embarqué une blonde, tu risques de le regretter mon pauvre !


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: gamble •• pv. sonera   gamble •• pv. sonera 1400359500-clockMer 26 Nov 2014 - 9:37
« On m’a poussée, j’ai peur de l’eau et elle était glaciale et on m’a sauvé, fin de l’histoire. Tous les détails sont dans l’article, voilà. »
« Got it. »

Geste de main impulsif, balancé à la volée, il aura pas fallu plus de dix secondes à Andrew pour tout gâcher.
Et c’est comme ça que tous ses espoirs de sociabilité s’étaient envolés dans le train. Il peut être très sociable comme il peut s’effacer, Andrew c’est un Métamorph avant d’être un Togepi. S’adapter, se modeler selon les situations pour mieux s’en tirer. Il a le goût amer dans la bouche qu’il efface dans cette rancoeur mal placée, et en cet instant il se bénit plus que jamais d’avoir prit cette place le premier. Elle représente le rempart entre lui et le train mais il a tout le paysage où fuir, où s’évader.

C’est un gamin Andrew, alors il fait pas un geste parce qu’il a pas vraiment envie de relancer, il aurait pu bien le prendre mais c’est trop tard et il a trop de fierté pour se laisser le loisir de rembobiner. Le bruit du train lui semble plus qu’attrayant, son regard coule sur à peu près toutes les formes alentours qu’il finit par mémoriser au fil des deux longues heures de calvaire. Il est pas vraiment froid, il fait juste un peu la gueule parce qu’il aime pas se faire rembarrer - il a peut-être l’habitude, mais il aime pas cette façon dont elle l’a mit de côté.

Pourquoi elle lui donne pas les détails ?
Qu’elle veuille pas en parler, c’est une chose, mais autant qu’elle s’arrête au silence dans lequel elle le laissait déjà mijoter. Il sait pas trop ce qui l’énerve, le fait de pas l’avoir connu plutôt pour avoir pu la sauver ou le fait qu’elle refuse de lui confier les détails d’un truc qui aurait pu la tuer. Il a pas besoin du beau rôle, il veut probablement juste se sentir important, c’est sans doute pour ça qu’il a accepté de l’inviter. Faire de ce voyage quelque chose d’inoubliable - le souvenir qui remonte et bouscule son mode de pensée, le force à tourner la tête pour s’excuser.

Mais Sonera le devance.
« Euh… Andrew ? »
« Nope, c’est Thomas maintenant. »

Une vanne aussi vieille que le monde mais ça le fait toujours marrer, il reste fermé à tout sourire pour la faire flipper mais il voit bien qu’elle a même pas attendu de le voir parler. Il se vexe pas, elle avait besoin de s’excuser, lui-même arrive même pas à formuler les regrets qui commencent à le hanter.

« Désolée de t’avoir envoyé chier dans le train, c’est juste que… Enfin… Haha je sais pas parler. Bref, ça m’a juste traumatisée qu’on tente de me noyer. Je risque de venir te réveiller la nuit à cause de ça, méfie-toi de zombie Soni ! »
« Désolé d’avoir demandé. »

L’ambiance est sans doute toujours lourde mais c’est pas si facile à oublier, il lui en veut plus mais c’est dur pour lui de se pardonner. Il a parlé à une fille d’un moment où elle a failli mourir et il a fait la gueule comme un gamin juste parce qu’il avait pas la réponse qu’il voulait. Il grimace, marque un temps pour se lever quand le train s’arrête et saisit une nouvelle fois les bagages de la blondinette qu’il a embarqué. Sourire amusé, un clin d’oeil équivoque pour sceller l’accord visuel sur lequel il ne lui a même pas laissé le loisir de discuter. C’est probablement qu’une amie mais durant tout ce voyage elle est sous sa responsabilité, que ça lui plaise ou non il prendra les choses en main et elle aura droit à toute la galanterie qu’il est capable de montrer.

Parce qu’il est comme ça Andrew, il a son panel de normes et il s’y tiendra peu importe ce qui risque d’arriver. Cette semaine Sonera c’est l’invité, elle a choisi le pays loin des parents alors c’est lui le gars responsable qui va devoir gérer. C’est pas évident pour lui les responsabilités, mais les voyages il en a tellement fait qu’il doute même pas un instant d’y arriver. Aventurier dans l’âme, il a apprit à plus stresser, balayer les alentours du regard quand le train démarrait ou checker tous les panneaux chaque fois que le train s’arrêtait.

Sur certaints points il est bien plus mature qu’il n’y parait - et il marche sans hésitation lorsque le train les déposa près du London City Airport. Il a déjà visité Andrew, une ou deux fois sans plus mais c’est suffisant pour qu’il ait pas besoin de s’en inquiéter. Il sourit d’un air moqueur et lui gratifie d’une tape affectueuse sur la tête, geste protecteur qu’il accompagne d’une remarque amusée.

« C’est drôle, j’suis venu qu’une fois ici y’a des années. J’suis pas sûr de me rappeler mais j’vais faire un effort pour qu’on évite de louper le vol pour lequel on a réservé. »

Coup de flippe, il s’arrête un instant pour poser les valises et enfile le manteau qu’il avait posé sur sa valise. Grand imperméable noir, il glisse une main dans l’une des poches et en sort une écharpe rouge qu’il se noue autour du cou. Quand on arrive à Londres vaut mieux sortir couvert, quand on prend un vol pour Helsinki c’est sans doute pire encore. Alors Andrew prévoit le coup parce qu’il veut pas trembler comme une feuille devant la fille qu’il a invité, il a cependant fait les choses en grand et il compte bien lui montrer.

« J’en ai d’autres si tu te les gèles. J’ai prévenu le coup de la blonde, t’inquiète. »

Sourire, il chope les deux valises, laisse faire son imagination quant à l’interprétation. Il traverse le grand hall de l’aéroport, la vérité c’est qu’il y a rarement été mais que les aéroport sont tous foutus pareils. Il prend un temps pour souffler le temps de passer les valises sur le tapis, et quelques minutes plus tard les voilà embarqués dans un vol, parés à décoller. Cette fois, c’est numéroté et la fenêtre n’est pas pour lui - sauf qu’Andrew a pas mûri entre deux trajets et il fait la moue quand il a constaté la place qu’il lui avait filé.

« T’en penses quoi de cette “Guerre des classes” ? J’ai demandé à Chan tout ce qu’elle savait à ce sujet et j’suis bien dans l’ambiance, mais très franchement, j’arrive pas à me décider. Je crois que j’suis bien tombé chez les verts où tout le monde s’en branle. »

Il s’enfonce dans son siège. Confort. Sourire satisfait.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: gamble •• pv. sonera   gamble •• pv. sonera 1400359500-clockSam 6 Déc 2014 - 18:44

#blondegirl

▬ C’est drôle, j’suis venu qu’une fois ici y’a des années. J’suis pas sûr de me rappeler mais j’vais faire un effort pour qu’on évite de louper le vol pour lequel on a réservé.
Heeeeh ?

Les yeux de Soni s’écarquillèrent. Il était vraiment sérieux, là ? Il ne se souvenait plus d’où aller ? Genre… Vraiment ? Un instant, la petite italienne paniqua en se disant que Clove avait peut-être raison et qu’elle aurait du rester bien au chaud dans son bungalow au lieu de partir quelques jours avec un presque inconnu. Elle soupira lentement et discrètement tout en observant Andrew se couvrir. Depuis qu’ils étaient partis de la gare, Sonera avait gardé son gros manteau, son bonnet et son écharpe et ne ressentait pas plus que ça les effets du froid ou même ceux de l’étuve dans laquelle elle s’était fourrée.

▬ J’en ai d’autres si tu te les gèles. J’ai prévenu le coup de la blonde, t’inquiète.
Hey c’est pas gentil ! Enfin c’est moi qui ai commencé… Et t’en fais pas, je me les gèlerais pas ! Enfin j’espère, ajouta-t-elle en haussant un sourcil, dubitative.

Le C prit les devants (et les valises par la même occasion) et Soni trottina derrière lui pour ne pas se laisser distancer, elle qui n’aimait pas trop la foule. Ici, il y avait peu de morts mais pour ce qui était des vivants… Il y en avait trop, beaucoup trop. Les billets d’avion, c’était elle qui les avait payés de sa poche - merci la famiglia - et elle dut les déterrer des profondeurs de son manteau pour en tendre un à Andrew, alors qu’il passait les valises sur le tapis. Elle les suivit intensément des yeux jusqu’aux lamelles de caoutchouc noir et eut un temps de stress jusqu’à ce que les bagages ne ressortent entiers et en nombre exact de l’autre côté.

Dans l’avion, ils avaient été placés côté gauche de l’avion et Soni avait obtenu la place fenêtre, Andrew celle allée. Elle ricana pour se moquer gentiment quand il fit la moue et lui donna un petit coup de coude dans les côtes, pour continuer un peu de le charrier. Et à nouveau il tailla dans le lard sans prévenir.

▬ T’en penses quoi de cette “Guerre des classes” ? J’ai demandé à Chan tout ce qu’elle savait à ce sujet et j’suis bien dans l’ambiance, mais très franchement, j’arrive pas à me décider. Je crois que j’suis bien tombé chez les verts où tout le monde s’en branle.

Petit sourire sur les lèvres de Sonera. Elle en pensait quoi de tout ça, hein ?

Je trouve ça con, dans le sens où on finira par avoir un mort ou un suicidé dans l’histoire. Si ça continue comme ça, ça va mal finir et y’aura même plus de pensionnat pour qu’on apprenne à maîtriser notre pouvoir. Alors bon, les A comme les E auront plus que leurs yeux pour pleurer. J’aime pas les S non plus. * Sauf Narcisse... *Par contre, je soutiens l’égalité des classes. Je trouve ça dégueulasse que les E aient pas plus d’aide que ça tout ça parce qu’ils sont en E et voilà.

Elle reprit sa respiration un instant et se tourna vers Andrew, l’air sérieux.

Si j’ai une chose à te conseiller, c’est de rester en dehors de tout ça. T’es tombé dans la bonne classe, je le sais bien parce que j’étais en C avant aussi. Puis avec un petit sourire en coin. Ou alors, tu nous rejoins nous, le côté lumineux de la Force.

Le temps passa, minute par minute et bientôt l’avion décolla. Soni s’accrocha au poignet du jeune homme en fermant les yeux, pas forcément parce qu’elle avait peur mais elle aimait bien la petite sensation au creux du ventre que ça produisait, la montée vers le ciel. Quand ils furent stabilisés, elle sortit sa 3DS et envoya la sauce Ocarina of Time, pour tenter de le finir enfin. Du moins sur 3DS puisque sur N64, c’était déjà fait de nombreuses fois.

T’en as une aussi ? Si tu veux, on peut jouer à un truc en coopération ? Ou alors juste parler, ça peut être cool aussi, vu qu’on est partis pour trois heures de vol.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: gamble •• pv. sonera   gamble •• pv. sonera 1400359500-clockDim 14 Déc 2014 - 19:59
« Je trouve ça dégueulasse que les E aient pas plus d’aide que ça tout ça parce qu’ils sont en E et voilà. »
« Ca tombe sous le sens. »

Haussement de sourcils, les mains jointes devant lui, Andrew étale ses jambes pour s’installer tranquillement. Il se sent pas du tout concerné à vrai dire, il s’est jamais senti concerné par les grandes causes humanitaires. Il se moque bien du développement durable ou de la pauvreté, ça le fout pas mal et il peut vivre avec donc pourquoi pas essayer. Il est comme ça Andrew, c’est pas un connard dans ce qu’il fait mais il a pas non plus envie de dédier sa vie à la solidarité. Après tout, si chacun faisait sa propre vie, personne aurait à se soucier des autres - à chacun de porter sa part de responsabilités.

C’est détendu qu’il pense à tout ça, il a pas de conscience pour ce qu’il considère pas comme étant son rôle. Il a jamais été un héros, jamais plus qu’un type banal qui voulait vivre sa vie sans avoir à trop donner. Il a jamais rien reçu, il voit pas pourquoi pour les autres ça devrait changer. Désolé Sonera, t’es pas tombé sur ton idéal masculin, juste un gars banal qui veut être heureux. Il la voit bien ta détermination tu sais, il ressent tes envies altruistes dans les mots qu lui sont adressées. C’est pas un insensible Andrew, il préfère juste ironiser parce qu’il a peur de ce dans quoi ça risque de l’embarquer. Il veut pas être comme toi, et même s’il voulait, c’est pas le gars qu’il faut pour vous aider.

Désolé Soni, de pas être celui sur lequel t’aurais aimé tomber. Il peut faire des efforts de comportement, mais l’aide à long terme c’est pas vraiment un truc qui pourra l’attirer. Il veut bien soutenir, te filer un coup de main si t’as besoin d’échapper au connard de service, mais c’est pas lui qu’il faudra attendre pour organiser les grands événéments de paix. Il se torture pas l’esprit avec ça, au fond c’est pas vraiment à lui de s’adapter. Il compte bien rester comme il est - il tient pas à être apprécié s’il se force à jouer un rôle qu’il hait.

« Si j’ai une chose à te conseiller, c’est de rester en dehors de tout ça. T’es tombé dans la bonne classe, je le sais bien parce que j’étais en C avant aussi. »
« J’y comptais bien. », lâche-t-il sans réfléchir.
« Ou alors, tu nous rejoins nous, le côté lumineux de la Force. »

...Comment dire que non ? Il est cool Andrew, mais c’est bien l’unique réponse qui lui vient en tête. Il a vraiment pas envie, à vrai dire il est assez occupé à gérer son existence, il a pas envie de se rajouter de la difficulté. il t’aime bien, il ferait des choses pour toi, mais de là à refaire Erasmus, faut pas non plus déconner. Pourtant il sait que si tout le monde agissait comme ça, ce serait la merde, mais Andrew est vraiment pas du genre à se prendre la tête. Faire ce qu’il veut quand il veut, ça a jamais été plus que ça, et ça a beau donner une mauvaise image de lui, il a pas envie de faire l’effort de changer. La discussion le met presque mal à l’aise parce que c’est de la mauvaise foi, bien qu’assumée, et c’est un grand soulagement quand elle change de sujet. Nintendo, pourquoi pas - il a jamais été trop fan de jeux vidéos, mais pourquoi pas essayer.

« T’en as une aussi ? Si tu veux, on peut jouer à un truc en coopération ? Ou alors juste parler, ça peut être cool aussi, vu qu’on est partis pour trois heures de vol. »

Il trifouille dans son sac, il sait pas trop - ses parents lui ont donné quelques consoles sur lesquelles il s’est pas vraiment attardé. Personne pour lui dire ce que c’tait, personne pour influencer le jugement qu’il s’est forgé. Il a ses habitudes, et la console rectangulaire qu’il a trimballé parfois trouve enfin une utilité. Il sort la sienne, encore toute neuve étant donné le peu de temps qu’il y a consacré. Il a un peu de tout Andrew, le peu d’affection qu’il porte à ses consoles peut parfois faire rager. C’est pas un crime pourtant, c’est pas sa faute s’il trouve pas son intérêt. Sûrement un autre point sur lequel elle sera déçue, mais bon, on peut pas tout donner.

« Euh ouais, j’ai quelques jeux que mes parents m’ont filé, j’connais pas trop, j’te laisse décider. »

Il lui tend son sac, il a beau être boloss c’est quand même un boloss organisé. Y’a la petite poche avec les jeux et il lui laisse décider, pas vraiment intéressé. Il s’y connait pas en plus, ils ont trois heures pour qu’elle lui apprenne donc il veut bien tenter le coup. Le temps qu’elle lui montre comment lancer la partie, il réfléchit à ce qu’il va dire - il est spontané Andrew, le fait qu’il pense à ses mots avant de l’ouvrir, c’est la preuve qu’il arrive déjà à l’apprécier.

« Chan m’a expliqué globalement ce qui se passe ici. C’est ma filleuil, bon elle fait mon taff de parrain mais bref. » Il s’éclaircit la gorge, mal à l’aise. « Tu penses que les S sont responsables de ce qu’il t’est arrivée ? J’capte pas qu’ils soient pas virés. »

Courte pause. Il a pas vraiment envie de parler d’eux, il balaie le sujet d’un mouvement de main. Il comprend que ça la dérange en plus de ça, il voulait juste savoir de qui se méfier.

« J’espère que… t’as pas une mauvaise vision de nous à cause de ce qu’il s’est passé avec Etienne. » Il se tourne vers elle. « Andro c’est un mec bien tu sais. ‘fin, pas mauvais en tout cas. On veut juste faire notre vie sans avoir d’emmerdes, j’comprends pas pourquoi il l’a insulté. » Sauf que toi aussi. « J’voulais éviter les malentendus. »


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: gamble •• pv. sonera   gamble •• pv. sonera 1400359500-clockVen 16 Jan 2015 - 16:56

NEIGEUUUH

▬ Tu penses que les S sont responsables de ce qu’il t’est arrivée ? J’capte pas qu’ils soient pas virés.

Soni haussa les épaules, un peu fataliste sur les bords.

Je pense qu’il y a un S dans l’histoire oui, mais je sais pas lequel. Pas Narcisse, c’est certain. Mais j’aimerais que l’administration arrête de se toucher les couilles en permanence, parce qu’on va finir avec des morts, c’est plus possible.

Elle disait ça tout en sachant qu’Andrew s’en fichait totalement, mais ça lui faisait du bien d’exposer son point de vue comme ça. Elle surveillait toujours ses arrières à côté de points d’eau maintenant, Sonera vivait dans une angoisse constante, qui guettait comme un caïman, les yeux à peine sortis de l’eau.

▬ J’espère que… t’as pas une mauvaise vision de nous à cause de ce qu’il s’est passé avec Etienne. Andro c’est un mec bien tu sais. ‘fin, pas mauvais en tout cas. On veut juste faire notre vie sans avoir d’emmerdes, j’comprends pas pourquoi il l’a insulté. J’voulais éviter les malentendus.

D’un même geste de la main qu’Andrew avait fait, Soni balaya ses excuses, non qu’elle s’en foutait totalement, au contraire.

T’inquiète, tu dis ce que tu veux à qui tu veux, je vais pas te blâmer pour ça. Je sais que je pourrais jamais répandre amour et joie entre tout le monde, alors maintenant, c’est plus mon problème. Les gens se jettent à la gorge des autres s’ils veulent.

Après près de trois ans à Prismver, Sonera commençait seulement à être blasée. C’est qu’il en avait fallu, des mois et des mois pour éroder sa patience et son optimisme, mais cette atmosphère pourrie avait réussi. Elle soupira et se remit dans le fond de son siège, en désignant un jeu au hasard à Andrew. Le reste du voyage se passa sans encombre, si ce n’est les petites turbulences en survolant le Danemark.

Et enfin, ENFIN ils arrivèrent à l’aéroport d’Helsinki, bondé, glacé et…. Chez le papa noëëël ! Sonera dut se retenir de sautiller sur place en secouant Andrew, malgré son excitation de gamine. À la place, elle s’agrippa à son bras, un grand sourire plaqué sur les lèvres et se contenta de le suivre pour la suite des réjouissances.




Hrp : C'est fini pour ce rp, j'archive plus tard :B
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: gamble •• pv. sonera   gamble •• pv. sonera 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
gamble •• pv. sonera
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: