Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Emrys vs Leann

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Emrys vs Leann   Emrys vs Leann 1400359500-clockSam 17 Jan 2015 - 21:37
Emrys vs Leann
animation ; combat ; mi-février
En cherchant le drapeau de son adversaire, Emrys tombe sur Leann. Ils se trouvent dans une partie boisée de la forêt. Le terrain est légèrement pentue. Beaucoup de buissons aux alentours. Attention cependant s'ils veulent se cacher : certains cachent des plants de houe et parfois même des ronces.
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Leann De Laine
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Matthew J. Adler && Myrcella B. Murphy && Mckenna A. Honeycutt
Personnage sur l'avatar : Fumi Ohno - Tsubaki chou Lonely Planet •• Marzia Bisognin

Féminin Âge / Classe ou Job : 21 ans - B - 10ème année
Messages : 500
Hello my name isLeann De Laine
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8251-des-livres-d-autres-livres-et-leann-leann-de-laine https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8294-my-dear-diary-leann-s-timeline https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8281-a-peaceful-world-leann-de-laine#130043 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8282-tolkien-lms-de-leann

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Emrys vs Leann   Emrys vs Leann 1400359500-clockSam 17 Jan 2015 - 22:35
Capture The FlagLa partie était commencée. L'équipe parfaite. Déjà, équipe rouge, la couleur que je préférais entre les deux. Mais ça, ça n'avait pas trop d'importance. Surtout, j'étais tombée dans le même groupe qu'Aiden et Chan. J'aurais détestée avoir à me battre contre eux. A vrai dire, j'en aurai même été incapable. Et en bonus, Aurora Linden dans l'équipe adverse. Avec un peu de chance, je pourrais avoir une bonne raison de la maltraiter. Pas que je lui souhaitais du mal, mais comme on ne s'entendais pas bien, ça m'aurais défouler. Une fois équipée de mon bandeau rouge, il me fallait commencer par quelques tests. Comment le biscuit magique avait-il pu affecter mes capacités? Car avec ceci, je perdais mon avantage principal: la maîtrise quasi parfaite de mon pouvoir. Avoir un Ami Imaginaire, ce n'est pas ce qui aide le plus dans une bataille. Il fallait donc connaître tous les paramètres. Je me réfugiais dans une partie de la forêt que j'estimais peu fréquentée en début de jeu. Tout le monde serait probablement aller se cacher dans les zones lui plus boisée.  Il fallait donc les éviter. L'endroit où je m'étais réfugié était plutôt à découvert. Il y avait essentiellement des buissons, mais également des arbres. Au cas où.

- Kei, chuchotais-je pour ne pas me faire repérer, éloigne-toi. Le plus possible.
- A vos ordre… souffla-t-il.
- Compte tes pas, je veux savoir à quelle distance tu peux aller.

Il me fit un petit signe militaire à la "Chef, oui Chef!" Rien que ça, c'était presque jouïssif. Lui qui était toujours si retissant à  faire ce que je lui demandais… Je comptais ses pas. A vu de nez, on dépassais largement les 22,74 mètres que je pouvais habituellement maîtriser. Trente. Quarante. Quarante-cinq. Puis il disparu, revenant juste derrière moi, comme à chaque fois qu'il franchissait la limite.  Il pourrait donc faire le guet pendant que je m'aventurerais dans la forêt. Et son obéissance absolument sans faille fait qu'il me laisserait monter sur ses épaules pour grimper à un arbre en cas de besoin. J'avais prévu le coup en m'équipant de mon seul et unique pantalon. Il était kaki en une matière assez légère et décoré de quelques broderie près des poches. Je m'étais également équipée de bottes très épaisses pour être sûre de ne pas me blesser. Pas idéal pour courir sans être trop handicapant, mais mes pieds étaient bien plus en sécurité comme cela. Je commençais ainsi à avancer la forêt, une vingtaine de mètres derrière Kei.
En y réfléchissant, je ne connaissais personne de l'équipe adverse, mis à part Aurora. C'était assez désavantageux. Mais je n'étais pas très connues des autres élèves moi non plus, alors on était probablement à égalité. Enfin, sauf si mon adversaire se trouvait à être capable de se transformer en monstre ou maîtriser le feu. A vrai dire, la plus part des pouvoirs réellement offensifs seraient susceptibles de me faire disqualifier en une dizaine de minutes. Et ce, si je me défendais bien. Il fallait donc que je tombe sur quelqu'un ayant des pouvoirs plutôt peu utile genre celui de June ou de Josh. Ou quelqu'un qui parle avec les animaux marins (et encore, si une  baleine venait à sa rescousse, j'étais out). Ou un de ces "Dieu du sexe" alors (quoi que je n'avais pas envie de me retrouver seule dans la forêt avec un gars pareil… ) . Non, à vrai dire, je risquais de n'être qu'une gêne dans mon équipe. Je ne servirais strictement à -

- Leann. Pas loin. Ca arrive

Interrompue dans mes réflexion défaitistes par mon servant imaginaire (c'était génial de pouvoir l'appeler comme ça), je regardais autours de moi. J'arrivais au sommet d'une petit montée. Il ne pouvais pas encore me voir. Coup d'œil à droite. Coup d'œil à gauche. Les arbres sont beaucoup trop hauts. Il faudrait que je me mettre debout sur les épaules de Kei pour monter. Ca prendra beaucoup trop de temps, dont je ne dispose malheureusement pas. A gauche, il y a un buisson. Je m'en approche à pas de loup. Il est plein de ronces. Je pourrais en tirer partie plus tard, mais pour le moment, ça ne m'arrange pas. Mon ami me rejoint en courant. Il ne reste plus qu'une seule chose à faire. Se cacher derrière l'arbre. Manque total de discrétion assuré. Le garçon invisible restait quant à lui quelques mètres devant moi. Mes vêtements beiges et kaki n'étaient pas une mauvaise idée finalement, et je remerciais le ciel pour m'avoir rappelé de bien attaché mes cheveux ce matin en une grosse tresse bien serrée. Je n'étais pas loin de ce buisson épineux. Les mains posées les une au dessus des autres sur le tronc massif du chêne qui me servait de planque. Ma respiration se faisait de plus en plus forte au fur et à mesure que les secondes passaient. Je serais découverte, c'est sûr. Mais par qui? C'était la grande question.



_______________________

I speak in #cc99cc.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Emrys vs Leann   Emrys vs Leann 1400359500-clockDim 25 Jan 2015 - 15:53

Catch the flag
Tout en écoutant attentivement le discours de mon camarade de classe, je contemplai entre mes doigts le biscuit qu’il nous avait distribué et demandé de manger ensuite. Un cookie magique, dont la composition allait me permettre de contrôler mon don à la perfection, d’après Scott. Je restai dubitatif. Reniflant le cookie avec perplexité, à la façon d’un chien flaireur. Il avait pourtant l’air normal. Est-ce que ça fonctionnerait vraiment ? Pas d’autre moyen de le vérifier que de croquer dedans.

Mh. Saveur vanille.

J’enregistrai le reste des instructions de Newton ; on m’avait joint à l’équipe bleue, une bonne nouvelle, puisque celle-ci était composée des rares personnes que je connaissais. Andrew et Dahlia, tout deux d’un an mes aînés et dans la même classe pourvue d’allures hippie. Pour ce qui était des autres, force m’étais de constater que je n’avais pas suffisamment étais sociable pour les connaître de près ou même de loin. Quelques visages déjà croisés, oui. Mais aucun prénom à leur attribuer, sauf pour Joach Kallström qui avait fait parler de lui au travers d’un groupe de rébellion dont on parle encore aujourd’hui. Lui aussi était dans mon équipe et étrangement, je m’en sentais rassuré.

La consommation du cookie me fit un drôle d’effet. Pendant que j’enfilais le gilet qui comptabiliserait les dégâts subits, je sentis une sensation de bien-être se répandre de mon torse jusqu’à mes bras, mes jambes, mon dos, pour en finir par ma nuque et mon front. Comme si mes habituelles tensions quittaient lentement mes muscles, les libéraient de l’emprise nerveuse suscitée par mon pouvoir. Je ne me sentais plus soumis à ma faculté, à cette pourriture qui respire au fond de mon esprit, il me semblait au contraire avoir le dessus sur moi-même. Il me fallu un temps pour l’admettre entièrement, tant c’eut été improbable. J’étais à l’aise, détendu et revigoré comme après une bonne douche fraîche qui redynamise tout le corps. Un large sourire s’étira sur les lèvres ; je me sentais bien.

Le jeu fut lancé. Tout le monde se dispersa, disparaissant sous les fourrés et j’en fis de même. Un nouvel avantage pour moi, était celui de connaître les bois de Prismver comme ma poche. Ces nuits où je les arpentais sous ma forme de lycan m’ont permit de savoir m’y retrouver et d’en connaître tout les terrains. J’espérai pouvoir me servir de cette expérience à défaut de mon pouvoir. Ca faisait six mois que j’avais intégré cette école et en six mois, je n’avais révélé la nature de mon don à aucun élève, sinon Brett. Tout ceux qui avaient voulu entamer une conversation à ce sujet, avaient eu pour réponse un banal « Moi ? Je communique avec la nature. ». Quoi de plus simple comme alibi, surtout lorsqu’on peut faire croire à n’importe qui ce que nous murmurent l’herbe ou les fleurs : qu’il fait froid, qu’elles ont soif, qu’on les a écrasé mais que, ça va, ça fait pas mal en fait. Généralement, ça fait naître bien moins d’engouement qu’une réponse comme, je sais pas, l’acquisition d’un pouvoir destructeur et terriblement dangereux. Ce qui était presque mon cas.

Mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, j’avais une totale maîtrise de ce foutu pouvoir et je ne voulais laisser ni l’angoisse, ni la colère, ni la peur me faire rugir. En déambulant dans la forêt, je réfléchissais à un moyen de venir à bout de mon adversaire sans user de ma capacité –à compter que ledit adversaire se montre un jour. Il allait falloir ruser. Bien sûr, c’aurait été plus simple de me métamorphoser sans que personne ne m’ait vu, de dégommer quelqu’un et de rétablir ma forme humaine à l’abri des regards. Mais je craignais trop les imprévus pour me lancer dans un plan à la Brett Ommy Quill. La tête brûlée du duo, c’est lui. Moi, j’évite de me lancer sans filet.

Crack

Intéressant. Lorsque mon pouvoir était totalement contrôlé, mes aptitudes lupines semblaient constamment déployées. Une meilleure ouïe signifiait certainement que mes autres sens étaient eux aussi plus affutés. Je me surpris à étudier la situation avec un sang-froid que je ne me connaissais pas. D’habitude, je suis sur la défensive au moindre bruit suspect. Sur le moment présent, je me sentais main mise sur la situation. C’est moi qui avais entendu une branche se briser. Moi qui avançait jusqu’à l’individu. J’étais le prédateur à la rencontre de sa proie. Mais je n’étais pas transformé. L’effet de ce cookie commençait à instaurer en moi quelques appréhensions schizophrènes.

Quelques pas encore et je débouchai sur l’origine du bruit. Mon instinct me disait que le lieu était encore habité. Ce fut vérifier à peine un instant plus tard, quand l’air ambiant porta à mon nez une odeur féminine mais très légère. Balayant la zone du regard, toujours sans prononcer un mot, j’inspectai chaque tronc d’un air inquisiteur. Lequel servait de planque à ma cible ?

Tu veux continuer de jouer à cache-cache, ou bien on passe à 1, 2, 3, Soleil et tu te montres, au moins ?, lançai-je dans le vide d’un ton léger.

Un tour sur moi-même me permet de mieux détailler cette partie de la forêt. Une légère pente qui disparaît sous des buissons de ronces, joliment garnis qui plus est. Ca m’inspire, évidemment. Même si je me suis toujours opposé à l’idée de blesser volontairement quelqu’un, je n’avais pas réellement le choix de faire autrement. Je m’étais engagé dans ce Catch the Flag et je comptais bien être fidèle à mon équipe. Un sourire amical et sincère éclairait mon visage sous l’ombre des arbres ; pour autant j’essaierais d’être aussi juste que possible avec ma rivale. En suivant l’arôme efféminé aux nuances de thé et de livres usés, j’approchai de ma cible.

1… 2… 3… Soleil !
Mi-février x Cycle 2
robb stark
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Leann De Laine
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Matthew J. Adler && Myrcella B. Murphy && Mckenna A. Honeycutt
Personnage sur l'avatar : Fumi Ohno - Tsubaki chou Lonely Planet •• Marzia Bisognin

Féminin Âge / Classe ou Job : 21 ans - B - 10ème année
Messages : 500
Hello my name isLeann De Laine
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8251-des-livres-d-autres-livres-et-leann-leann-de-laine https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8294-my-dear-diary-leann-s-timeline https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8281-a-peaceful-world-leann-de-laine#130043 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8282-tolkien-lms-de-leann

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Emrys vs Leann   Emrys vs Leann 1400359500-clockDim 25 Jan 2015 - 17:37
Capture The Flag
Une silhouette se dessine en haut de la petite colline. Un garçon. Il est plutôt grand. Il dépasse bien Kei d'une quinzaine de centimètres. Il doit avoir à peu près mon âge, peut-être un an de moins…  mais je pense ne jamais avoir vu son visage. Ni un A, ni un B donc. Ses cheveux bruns volettent au gré du vent tandis que derrière ses lunettes, ses yeux sont à l'affut de tout mouvement, balayant le décor de droite à gauche. Il voit tout. Il m'a surement déjà repéré. Plus il s'approche, plus je le trouve étrange. Ses narines. Elles gigotent étrangement. Comme un chien à la recherche d'un jouet à déchiqueter. Je ne la sent pas du tout, cette partie… Il fini par s'arrêter, à une dizaine de mètres de moi. Je passe ma main sur ma bouche pour limiter le bruit de ma respiration. Pourtant, je n'arrive pas à lâcher mon adversaire du regard. Ca me perturbe. Il semble tellement sûr de lui. Son sourire, sa posture. Il avait confiance en ce qu'il pouvait faire. Ok, ça ne serait pas le gars au don de matérialisation d'arcs-en-ciel. Un long silence s'installe pendant qu'il inspecte chaque tronc d'arbre, ses pieds enfoncés dans les hautes herbes.


- Tu veux continuer de jouer à cache-cache, ou bien on passe à 1, 2, 3, Soleil et tu te montres, au moins ?

Restée caché ne servait en effet pas à grand-chose. Une simple perte de temps : je mettrais juste plus de temps à rejoindre mon équipe. Si je la rejoint un jour. Cependant, il ne regardait pas dans ma direction. Si je n'étais pas encore découverte, je pouvais peut-être me faufiler discrètement derrière lui. Je regardais tout autours de moi : des branches partout. Aussi légère que je puisse être, ça attirerait forcément son attention. Je relève les yeux. Il a tourné sa tête vers moi, un sourire arrogant sur le visage, ses yeux marron brillant d'excitation. Oh si! Il savait exactement où j'étais. Et sans la moindre hésitation, il avance, pas à pas vers mon chêne.  Finalement, je regarde vers Kei. Il se déplace avec la plus grande discrétion derrière mon adversaire. Les brins d'herbes bougent à peine sous ses pas. Ses orbes dorées rencontrent les miennes.


- 1… 2… 3…

Signe de tête de mon ami imaginaire. Je peux y aller ? J'enlève ma main de ma bouche en prenant une grande bouffée d'air frais. Je me décale d'un pas vers la gauche, m'exposant ainsi au regard de mon adversaire. Inconsciemment, je me mordille la lèvre et serre le poing de ma main droite tandis que je joue avec le bout de ma tresse.

- Soleil !

J'essaie de rester aussi menaçante que possible. Ce n'est pas si simple face à quelqu'un qui à l'air tellement confiant. Je le transperce de mes yeux vert forêt. 1 mètre quatre-vingt cinq. Musculature plutôt bien développée. Ses pieds sont plutôt grand : bon sens de l'équilibre. Laisse tomber le basculement.

- Bonjour, lançais-je du ton le plus confiant possible, je ne crois pas que nous nous soyons déjà rencontrés. Je m'appelle Leann.

Avec un peu de chance, j'en apprendrais un peu plus avec son nom. Une rumeur sur lui, quelqu'un qui aurait parlé de son don sur la chatbox? Qui sait, ça valait au moins le coût d'essayer. Je fais quelques pas vers lui, essayant de rester aussi convaincante que possible.

- Et toi, qui es-tu?



_______________________

I speak in #cc99cc.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Emrys vs Leann   Emrys vs Leann 1400359500-clockLun 26 Jan 2015 - 18:05

Catch the flag
Soleil !

Aussitôt m’étais-je retourné, que de derrière un large tronc je vis apparaître une fille aux cheveux d’un brun chocolat. Elle se dévoila dans un mouvement particulièrement discret, avec une pointe d’hésitation peut-être. Le regard dur qui peignait son visage clair me ciblait comme l’aurait fait le viseur d’un flingue. De quoi mettre n’importe qui mal à l’aise, à la façon d’une mise en garde muette. Pourtant, je percevais ce comportement comme étant plus d’origine farouche que réellement menaçante ; elle tripotait nerveusement ses vêtements, ce qui m’amena à déduire qu’elle avait plus d’appréhensions que moi.

Bonjour, fit-elle d’un ton assez confiant.
Salut.

L’air décontracté, je ne réprimai pas mon sourire bienveillant, qui me collait presque constamment aux lèvres et ce, en dépit de l’attitude peu amène avec laquelle s’était présentée mon opposante. Pour être franc, derrière mon sourire se camouflait un rire presque attendrie. La jeune fille qui se trouvait désormais face à moi était si petite et sa tresse qui permettait de rendre son visage plus dégagé, lui conféraient, à mon sens, une allure de gamine ou plutôt, de petit chat. Ce petit chat hargneux qui fait le dos rond, mais qui n’a pas encore la carrure nécéssaire pour paraître crédible. C’est bien pour cette image que je souriais encore.

Je ne crois pas que nous nous soyons déjà rencontrés, poursuivit la demoiselle.
En effet
Je m’appelle Leann. Et toi, qui es-tu ?

Un prénom qui sonnait doux et presque innocent à mon oreille, mais qui en revanche, n’évoquait chez moi aucun souvenir. N’ayant que peu de talent à deviner l’âge des autres selon leur physique, je me suis abstenu de croire qu’elle avait seize ans, c’aurait sûrement été la sous-estimer, uniquement par le fait de n’être pas d’une taille très adulte. Certainement la raison pour laquelle je ne reconnaissais pas son visage ; nos regards n’avaient pas dû énormément se croiser.

Moi c’est Emrys, lui répondis-je d’une voix égale.

Qu’est-ce qu’on fichait, là ? L’ambiance était encore à la paix malgré une légère tension que nous sentions faiblement. Nous savions tout deux que notre présence ne se limiterait pas à un échange de formalités, parlant de la pluie ou du beau temps. Ce n’était pas un speed-dating, mais l’avènement d’un combat, qu’il soit bref ou difficile. C’est d’ailleurs pourquoi je fit un pas en arrière, lorsque Leann elle, tenta de réduire la distance qui nous séparait.

Ah. Le prend pas mal, c’est juste au cas où t’es pas aussi inoffensive que t’en as l’air, dis-je gentiment pour justifier mon geste méfiant.

Je restai sur mes gardes car en effet, je n’avais aucune foutue idée de ce que pouvait être son pouvoir. Il ne fallait écarter aucune possibilité, si en contrebalancement de sa fragilité et douceur apparentes, elle était capable de causer des brûlures par simple contact, ou de créer des ondes de choque en un claquement de doigt, par exemple. Là, j’aurais été dans le pétrin.

Autant être honnête avec toi, je suis pas bien dangeureux. J’aimais prétendre à cela. J’suis pas doté du pouvoir le plus dingue du pensionnat. Je croisai mes mains derrière ma nuque, souriant. J’parle aux plantes. Et ça s’arrête là, éludai-je dans un haussement d’épaule.

Si ce pouvoir avait vraiment été le mien, j’imagine que c’est la façon dont j’en parlerais ; avec légèreté, m’amusant de l’inutilité de cette faculté. La meilleure chose que j’aurai pu en faire aurait été de demander aux grains d’herbes s’ils avaient vu passer quelqu’un, pour me guider. A cette pensée ridicule, un souffle amusé secoua discrètement mon torse alors que je jetai un œil aux herbes hautes alentours, comme si quelque chose de semblable allait se produire. Mes sourcils se froncèrent en remarquant que celles-ci étaient dérangées par un mouvement invisible. Celui du vent ? C’est ce que j’aurais eu tendance à supposer, si au moins il y en avait eu. Intrigué, j’humai spontanément l’air en dissimulant cet acte par la parole, pour détourner l’attention de Leann, je l’espérai.

Ton pouvoir est sûrement plus intéressant que le mien, non ?

Ou du moins, elle avait sans doute un plus large choix d’action que moi. Je lui avais certes menti sur mes capacités, mais j’allais néanmoins me tenir à ce que j’avais revendiqué. Pas de crocs, pas de griffes, pas de monstre. Seulement les plantes. Plantes dont je n’arrivais pas à sentir ce qui se déplaçait sur elles. Ca n’avait pas d’odeur.
Mi-février x Cycle 2
robb stark
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Leann De Laine
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Matthew J. Adler && Myrcella B. Murphy && Mckenna A. Honeycutt
Personnage sur l'avatar : Fumi Ohno - Tsubaki chou Lonely Planet •• Marzia Bisognin

Féminin Âge / Classe ou Job : 21 ans - B - 10ème année
Messages : 500
Hello my name isLeann De Laine
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8251-des-livres-d-autres-livres-et-leann-leann-de-laine https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8294-my-dear-diary-leann-s-timeline https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8281-a-peaceful-world-leann-de-laine#130043 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8282-tolkien-lms-de-leann

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Emrys vs Leann   Emrys vs Leann 1400359500-clockMer 28 Jan 2015 - 15:34
Capture The Flag- Moi, c'est Emrys, déclara-t-il sur le même ton.

Emrys… Emrys… Je me concentrais autant que possible pour essayer d'associer ce nom à une rumeur, une conversation dans un couloir, à un affichage sur un panneau, mais rien. Un total inconnu. Pas un élève de E non plus donc. J'avais déjà passé deux mois en leur compagnie et j'aurai très probablement entendu parler de lui à un moment où à un autre. D'autant plus qu'il n'avait pas l'air d'être le genre de fouille merde de cette classe. Il m'aurait déjà sauté dessus sinon. Et là, il avait plutôt reculé. Juste d'un pas, compensant  celui que j'avais fais. C ou D. Bien, bien. Ca me permettais de cerner un peu plus le personnage et ainsi pouvoir prévoir un peu plus ses actions. Car oui, en savoir plus sur lui juste pour le fun, ça ne servait à rien. J'étais pas venue pour me caler dans une clairière avec un inconnu à manger des clubs saumon et une salade de tomates. J'étais techniquement venue pour me battre même si à mon sens, c'était plus pour passer une après-midi avec des amis. Mais maintenant que j'étais là… Ce petit recul en disait assez long. Derrière ce sourire au premier abord décontracté, il n'était finalement pas si  à son aise. Peut-être qu'il avait un peu peur de ce à quoi il devait s'attendre?

- Ah. Le prend pas mal, c’est juste au cas où t’es pas aussi inoffensive que t’en as l’air, dis-je gentiment pour justifier mon geste méfiant.



"Tu ne sois…" corrigeais-je intérieurement. Comment pouvait-il faire de telles fautes à son âge? Mais quoi qu'il en soit, j'avais raison. Il ne savait pas à quoi s'attendre. Peut-être devrais-je lui mentir? Kei pourrait aisément n'être qu'un pouvoir de télékinésie après tout, non? Avec un peu de concentration, je pourrais me faire passer pour une détentrice d'"intelligence surdéveloppée " … Un peu présomptueux de ma part, comme réflexion …  


- Autant être honnête avec toi, je suis pas bien dangereux, m'avoua-t-il. J’suis pas doté du pouvoir le plus dingue du pensionnat. J’parle aux plantes. Et ça s’arrête là.


Drôle de déclaration. Et très probablement fausse. Il fuyais mon regard, le fixant  dans les hautes herbes, pas très loin de Kei. Il n'avait aucune raison de me dire ceci. A vrai dire, frêle comme j'étais, il aurait pu se contenter de me faire peur. Quel intérêt avait-il de m'avouer un élément pourtant clef?  D'autant plus que nous étions en pleine forêt. Son pouvoir était donc un super avantage, pourquoi le faire passer pour un don inutile? Surement quelque chose qu'il répète souvent… Mensonge habituel… Peut-être était-il un de ces S, au final?  Fourbes, menteurs... mais aussi violents. L'histoire que m'avait contée Anarchy en témoignait bien. Restait à savoir si les élèves de cette classe participerait à une activité comme ça?  Pas su sûr... Et encore, ça serait l'occasion pour eux de frapper des gens. Ils ne savaient faire que ça après tout. Mais malgré ça j'avais du mal à les imaginer participer à un jeu bon enfant comme celui ci. Quoi qu'il en soit, il ne communiquait pas avec les plantes comme il le prétendait. Pourquoi?  Mais n'est - ce pas évident?  Son regard. La première chose qu'il avait fait en arrivant était de scruter la zone au peigne fin, analysant chaque milimetre de chaque arbre de ses yeux perçants. S'il parlait avec les fleurs, pourquoi l'aurait - il fait?  De plus, le gazon aurait dû lui chuchoter la présence de mon ami imaginaire qu'il l'écrasait. Ouïe sur développée?  Peut-être. Ça aurait au moins expliqué son coup d'œil vers l'endroit où se trouvait Kei quand il marchait près de lui. Mais pas son mouvement de narine. Odorat alors? Le mouvement des herbes aurait pu remuer un petit bloc de pollen imperceptible pour le commun des gens.

- Ton pouvoir est sûrement plus intéressant que le miens, non?


Il continuait de remuer son museau. Hum ... J'avais raison.



- Tu pourras demander à ton ami le chêne ce qu'il en penses, il saura surement te dire ce que je sais faire, éludais-je un sourire sarcastique sur les lèvres. Mais peut-être que ton nez t'en dira plus? Terminais-je en relevant légèrement les sourcils, fière de moi.


Cela dit, savoir cela ne m'avançait pas à grand-chose. Je m'y connaissait assez bien en plante mais ne voyais pas où j'aurais pu trouver une plante suffisamment odorante pour le déstabiliser. On trouvait pas des rafflesia à tous les coins de clairière. Je regardais tout de même autours de moi. Chêne : pas très utile, l'écorce n'est pas mal contre l'eczéma mais même si j'en avais, ça serait le dernier de mes problèmes. Laurier-cerise: pas mal, haut taux de cyanure, potentiellement mortel, mais pas le temps de lui faire une infusion et encore moins de lui en donner assez pour que ça le tue avant qu'il ne se débarrasse de moi. Les ronces seraient probablement mon seul allier naturel.

Je relevais ma tête. Kei était juste derrière-lui. Il attendait un signal. Prêt à bondir, il comptait l'attraper par les bras pour le maintenir sans bouger.

- Quoi qu'il en soit, tu le découvriras bien assez tôt… N'est-ce pas?



C'était rare de voir mon ami imaginaire si réactif. A peine eussè-je fini de prononcer son nom qu'il se rua sur notre opposant. Je ne perdis pas une seconde et me dirigeais vers le buisson piquant pour indiquer à Kei où il fallait l'emmener.



_______________________

I speak in #cc99cc.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Emrys vs Leann   Emrys vs Leann 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Emrys vs Leann
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: