predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
[Libre] Utopie




Partagez | 
 


 [Libre] Utopie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans [Libre] Utopie | le Ven 11 Aoû 2017 - 19:22
We got science
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Etienne Casanova // Tuathal Ginty
Féminin Personnage sur l'avatar : Fujioka Haruhi deOuran High School Host Club
Âge, classe & année : 19 ans, classe B, 8ème année

Prism' : 372

Messages : 110
Date d'inscription : 26/07/2017

We got science
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Utopie

Libre

Il y a des endroits qui sont plus ou moins bien fait pour refaire le monde. L’imaginer autrement. Plus sereinement. Moins noir. Plus gris.

Des endroits hors du temps, qui pourtant était complètement dans la réalité. Ces lieux où il suffit de fermer les yeux et tout est possible. Que ça soit en bien ou en mal. Un espace où l’on échappe un peu à la réalité sans la fuir non plus. Uniquement faire une pause.

Après tout, absolument tout le monde a besoin d’une pause de temps en temps. C’est humain. L’étant aussi te voilà à rencontre de ton havre de paix, là où tu peux créer une utopie sans aucune peine. Loin d’humain, mais si proche d’un contact tout de même.

La ferme est un pèlerinage que régulièrement tu t’autorises Cole. L’homme est un animal pervers, l’animal est un réconfort pour l’homme. Est-ce que ça un sens de pensé ça ? Est-ce que tu te le demande sérieusement ?

Franchement pas.

Tes pas te guidant doucement, mais surement vers l’enclos des lamas, le vent soufflant doucement sur ton visage, la brise matinal qui a une légère odeur de rosé, un sourire aux lèvres, là tout vas bien. Il n’y a plus rien d’autre dans ta tête que ce que tu vas faire.

Pas de violence. Aucune perversion. Ni doute. Nul peur. Un bout de paix. Quelque chose que tu voudrais offrir au monde entier. Ce moment de plénitude si éphémère et reposant. Tu n’as pas besoin de savoir que c’est impossible ton idéale d’un monde en paix, les idéaux ne sont pas fait pour être possible de toute façon. C’est un but, quelque chose vers quoi on court toujours, une sorte de phare dans sa vie. Cole, reviens sur terre, tes pas ton guider à ton but.

Là devant toi, les lamas sont là, tout juste éveillé et le poil plein de fine perle de rosé, d’ici quelque minutes il n’y aura plus rien, c’est un spectacle à capturer sur l’instant, la raison de ta venue aussi matinal. En plus de cette envie de faire le point, d’imaginer un monde parfait, un monde idéal, une simple utopie pour oublier combien tes peur son parfois là.

Doucement, en fredonnant une comptine d’ont tu ne connais aucun mots, juste un air doux que te chantait ta maman en t’endormant, tu tends la main vers un lama.

Sans effort, avec une habitude du geste tu modifie les émotions de l’animal. Une point de curiosité, de la confiance, un peu d’euphories tout ça avec un soupons intérêt et une bonne dose de sérénité. Tu coupes rapidement ta maîtrise, laissant une peur monter dans ta poitrine, suivie aussi soudainement par un dégoût profond avant de sauté d’un coup à une admiration sans point d’accroche.

C’est fugace, habituel, mais pas agréable pour autant. Une grande inspiration plus tard te reprend les rênes de tes émotions tout en regardant le lama venir vers toi pousser par les émotions que tu lui as fournies. Ça en valait la peine.

Tout en le laissant venir à toi tu continues doucement à fredonner en sortant du pain pour le nourrir. Dans ton utopie ce lama c’est un peu comme un chiot que tu aurais dans ton chez toi, il suffit de fermer les yeux pour voir ce monde parfait. Il suffit d’oublier ces stupides oiseaux pour se voir pousser des ailes. Tu serais prêt à détruire toute personne souhaitant te retirer ta pause du jour. Même si physique tu en auras jamais la force.

Est-ce que si tu touches le lama ton pouvoir par en cacahuète comme avec les humain.

Test pour voir, mais plus tard. Pour le moment profite de la paix dans le monde qui n’existe qu’ici pour le moment.

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «ville & monde :: Ferme-