Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 bloody heart — cassandra

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: bloody heart — cassandra   bloody heart — cassandra 1400359500-clockDim 12 Juil 2015 - 22:29
bloody heart
Un soupir alors que le regard traîne sur le plafond, les bras le long du corps tandis qu’il se réveille, se confrontant une énième fois à ce monde. Il a l’habitude de ça.
Ces mêmes manies, ces mêmes matins, les répétitions d’un même quotidien. C’est devenu si habituel qu’il n’a même plus à réfléchir pour penser à ce qu’il va faire, si bien huilé qu’il tente de créer quelques différences pour innover.

C’est presque des gestes désespérés, une recherche continuelle d’adrénaline et de sensations autre que cette tristesse qui n’en finit pas de le déchirer.
À force il a fini par ne plus chercher et ses matins sont vides depuis que la musique n’en est plus teintée.
Elle est partie, la fille, la poupée, le soleil, la sienne, celle qui illuminait les aubes d’une délicieuse cruauté.

C’est tellement monotone, tellement calme, comme un brusque retour à la réalité qu’il pensait ne jamais revoir. Le nouveau bal d’une danse pour lesquels il n’a plus les atouts, et pourtant dieu sait comme il aimait cette discipline.

Il traînait presque des pieds, nostalgique de cette mélodie matinale, et comme dans un espoir de vouloir la rencontrer, guidait ses pas jusque dans cette salle créatrice de cette magie si particulière.
L’ambiance était unique, l’odeur des instruments, le silence presque triste de se trouver seul en un espace merveilleux. Il a le coeur qui palpite avec irrégularité, serré par cette explosion de sentiments, mixé par la curiosité d’un lendemain qu’il saura plus terrible que le dernier.

Il observe, les yeux sombres braqués sur les alentours, remarque la présence d’une demoiselle à laquelle il ne prête pas plus attention.
Il remarque le violon et c’est le coeur qui se broie par les souvenirs qu’il regrette maintenant d’avoir créé, la paralysie assis devant ce piano qu’il a mit tant de temps à maîtriser.

La tristesse, la mélancolie, tous ces souvenirs bousculés qui figent ses mains dans un doute meurtrier.
Il aimerait pouvoir jouer, là, faire envoler toute cette tristesse et ce ressenti dans ces mélodies qu’il connaît si bien qu’il pourrait les jouer sans un regard ; mais en cet instant, porté pas ces mémoires, il en est incapable.

Ce n’est pas juste, pas possible. C’est trop dur de continuer sans eux. Il pianote le début du morceau pour se le remémorer, doucement, comme vérifier son talent qui ne saurait disparaître, c’est juste l’envie qui est partie.
Seul, ça n’a pas de sens, il s’en rend compte.
Toutes ces passions sont vides, et Kieran le lui a bien fait comprendre - mais c’est si difficile malgré tout ça de simplement avancer. Il ne peut pas se résoudre Aiden, à laisser tomber ce temps, tous ces efforts, à oublier tout son combat pour un bonheur qui serait si éphémère.
pv. cassandra •• juillet •• lightsteelblue
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: bloody heart — cassandra   bloody heart — cassandra 1400359500-clockLun 13 Juil 2015 - 0:14

 Un nouveau jour se lève, encore un. Tu as le temps de les compter, puisque tu es immortelle. En ce moment, ces derniers se ressemblent tous, de quoi te déprimer un peu. Aujourd'hui, tu n'avais rien de spécial à faire, alors pourquoi ne pas exercer un peu ton violon ? Tu avalas rapidement ton petit déjeuner, avant de partir en courant vers la salle de musique. A cette heure là, il n'y a jamais personne. Tu pouvais t'exercer paisiblement sans te soucier d'être écoutée. Qu'est que ça pouvait te stresser, d'être écoutée. Tu pouvais en perdre tout tes moyens. Comme à ton habitude, tu te plaças au milieu de la salle, là ou la lumière tombait. Tu posas délicatement l'archer sur les cordes, puis tu mis à jouer, en oubliant la notion de temps...

Puis, tu t'arrêtas brusquement. Un élève venait d'entrer, et celui-ci dégageait une aura particulière. La même que toi. Une aura pleine de souvenirs, de savoir, et surtout de tristesse. Une aura bien propre aux immortels. Tu ignorais que d'autres personnes comme toi se cachaient ici. Enfin, pour le moment, tu n'étais sûre de rien. Il serait peut-être brusque de lui demander. Et puis, t'avait-il entendu ? Cette idée te mettait mal à l'aise, et l'étudiant devait en être conscient.

Tu le regardas longuement, effleurer les touches tu piano, comme pour se remémorer la partition, comme pour montrer que son talent ne pouvait s’effacer avec le temps. Le son de la mélodie était faible, mais la musicienne que tu étais la capta tout de même. Un air mélancolique, doux. Le genre de musique que tu appréciais.

Tu pris place prêt du pianiste, avant de lui sourire chaleureusement :

- C'est une jolie mélodie, c'est toi qui l'a composé ?

Tes doigts effleurent le piano, c'était un bel instrument. Tu aimerais apprendre à en jouer :

- Dis-moi, tu es immortel n'est-ce pas ? Il y'a quelque chose de particulier qui s'émane de toi.

Ton visage prit soudainement une couleur rougeâtre :

- Fin.. Je veux pas dire que t'as l'air d'un vieux hein ! C'est juste que... Vu que je le suis... Je peux sentir que tu as pas mal vécu toi aussi. Désolée si c'est déplacé comme question. J'ai l'habitude d'être directe alors...

Tu étais sûre de toi, il n'y avait aucun doute. Ce garçon était comme toi. Tout le laissait présager.

- Je suis Cassandra, et toi ? Ca va faire deux siècles que j’erre ici. On devrait se voir plus souvent, je suis sûre qu'on aurait pleins de choses à se dire tout les deux. On doit avoir beaucoup en commun, je pense.
PV. AIDEN • JUILLET• CC0099
©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: bloody heart — cassandra   bloody heart — cassandra 1400359500-clockLun 13 Juil 2015 - 0:53
bloody heart
C’est avec ce même désespoir que ses yeux trouvèrent celui de la demoiselle lorsqu’elle prit la parole. Il avait cette même expression, cette expression figée, comme si son visage avait lui aussi cessé d’évoluer.
Une question simple, une voix bienveillante et un sourire aimable - le poison de l’immortalité. Il a ce mouvement de recul, cette méfiance, de refus de céder trop facilement à ce bonheur initiateur de regrets.
Tu te contentes d’un hochement de tête, écrasé par cette bonne humeur et cette lumière innocente du monde, ces mots venant d’une fille qui n’a pas connu la réalité.

Tu connais ça. Tu connais ces gens, la cécité, la témérité de ceux qui n’ont pas peur de se confronter à ce qui finira par les éteindre.
C’est la froideur de la salle qui glace le moment alors que ses doigts trouvent l’instrument, le temps qui se ralentit l’espace d’une seconde, d’un instant, alors que la vérité soit de sa bouche comme un violent coup de fusil.

Il cligne des yeux, incompréhensifs alors qu’il se tourne complètement vers elle - elle a compris. En un coup d’oeil, à sa seule apparence, et ça n’était peut-être pas difficile à croire si l’on savait observer, mais de là à le déduire en un instant... c’est la surprise qui éclaire ce regard éteint, la voix bloquée par un étonnement impossible à décrire.

Il cherche une raison, une explication, une astuce, mais il n’y a rien qui vient. Il cherche quelque chose en refusant de penser au plus possible, au plus évident et à ce qui lui semble à la fois si impossible.
Il pense à elle, défie son regard et observe son apparence exempte d’indices, et c’est l’incompréhension qui le domine. Il voit juste pas comment. Et c’est elle qui lui répond, le visage rouge, la voix légère - une révélation qui stoppe son coeur une seconde de plus pour couper son souffle.

C’est trop difficile à croire, c’est juste pas envisageable, comme un cadeau soudain tombé du ciel. Il a perdu tout le monde, chaque personne, chaque proche, et la pensée d’un autre immortel lui semble être comme une réponse à ces souffrances sans fins auxquelles il s’était résigné.

« Aiden. J’ai plus de quatre siècles. » Il laisse ses bras retomber le long de son corps, la stupéfaction qui le fige dans cet instant d’empathie. « Oui. C’est moi qui l’ait fait. »

Il aimerait tant accepter. Juste se donner, tout lui dire, déballer son sac. Il aimerait pleurer, avouer, lui répéter comme ça avait été difficile pour lui, mais c’était trop difficile à croire. Les choses ne pouvaient pas se terminer si simplement, sur une rencontre, une approche, une personne à conserver.
Pas après tout ça, pas après ces siècles, pas après toutes les souffrances endurées. T’as pas le droit de faire ça Aiden.

Oublie pas tout ça.
Oublie pas ces années, tout ce que t’as traversé. Oublie pas Aiden, t’as pas le droit d’oublier, tu peux juste pas.
Comme si ça pouvait de suffire de tout recommencer.

« J’espère que ce n’est pas une blague. Parce que ce n’est pas drôle du tout. »

Lui en veux pas Cassandra. C’est cette vie qui l’a rendu méfiant, distant à l’égard de tout ce qui pourrait le sauver.
pv. cassandra •• juillet •• lightsteelblue
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: bloody heart — cassandra   bloody heart — cassandra 1400359500-clockJeu 23 Juil 2015 - 15:01

Le désespoir, tu pouvais le lire dans ses yeux. Toi aussi, il y'a quelques années, tu étais comme ça. Mais, tes enfants t'avaient changé. Il avait simplement acquiescé. Alors, vous aviez bien ce stupide pouvoir en commun. Il était comme une malédiction. Tu voyais bien qu'il lui avait pourri la vie. Tu sentais également qu'il se méfiait, qu'il ne te faisait pas entièrement confiance. Mais, après tout ce qu'il avait dû vivre, cela te semblait presque évident. Étrangement, tu avais le sentiment que tu devais l'aider, comme l'avais fait Rose pour toi. Si le destin avait forcé la rencontre de deux êtres immortels c'était bien pour une raison. Vous aviez des choses à vous dire, à vous livrer, pour vous soulager de ce poids qui vous ronge depuis bien trop longtemps. Mais, toi, tu le caches derrières tous ses sourires, toutes ses belles paroles :

- C'est une belle mélodie Aiden... Je n'ai jamais eu l'audace de composer moi

Tu lui souris, bien qu'il t'ai légèrement vexée. Pourquoi ferais-tu ce genre de blagues ? Ce serait stupide non ?

- Pourquoi je plaisanterais là-dessus, je suis sérieuse, Aiden... Regarde moi, j'ai l'air d'avoir quinze ans, et je suis déjà professeur et arrière grand-mère...

Tu plonges tes yeux dans les siens, tout en continuant de lui sourire chaleureusement :

- Tu sais, je comprends que tu te montres méfiant. Mais, ce n'est pas un sujet sur lequel je plaisanterais. Je suis sûre que notre rencontre peut nous changer... Autant toi que moi. Nous avons tout les deux vécus les mêmes choses. Et je le vois, que ces choses t'affectent encore.

Machinalement, ta main se pose sur la sienne, en la serrant légèrement. Tu fais ça pour le rassurer, pour lui donner ne serait-ce qu'un peu de ta chaleur :

- Tu peux me parler si tu le veux, d'accord ?

Son air sombre, et fatigué te glaçait le sang. Tu voulais le changer, l'aider, qu'il ait - comme toi, l'envie de vivre, et rechercher un nouveau bonheur. Peut-être qu'il le verrait lui, que tu cachais ta souffrance derrière tout ses sourires, et les belles paroles auxquelles on a envie de croire :

- Je suis sûre que tu te sentirais mieux... Ca me fait mal de te voir comme ça

Tu avais pris ta décision, tu allais l'aider, coûte que coûte, tu allais lui rendre son sourire, et lui offrir d'autres moments de bonheur. Tu avais l'éternité pour ça :

- Tu sais, tu devrais sourire, pour tout ceux qui ont partagé ta vie.

Ce ne sont peut-être que de belles paroles, mais c'était réaliste non ? C'est ce que toi tu faisais, tu souriais, pour eux, alors que tu étais seule, désespérément seule. Tu souriais, jouait les dures face à cette vie qui ne t'apportait rien de bon mais, au fond, ce n'était qu'une façade, un masque qui se briserait probablement un jour. Parce que tu n'en pouvais plus, de combattre, seule.
PV. AIDEN • JUILLET• CC0099
©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: bloody heart — cassandra   bloody heart — cassandra 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
bloody heart — cassandra
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bloody London
» The way of the heart.
» Cassandra
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Cassandra Duval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: