Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 si ces hiers allaient manger nos beaux demains ft. magnus

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: si ces hiers allaient manger nos beaux demains ft. magnus   si ces hiers allaient manger nos beaux demains ft. magnus 1400359500-clockVen 24 Nov 2017 - 13:19



e

lle se fait tempête parmi les alouettes (le rouge à l'âme) marteau sous son pied qui tape le sol à un rythme régulier. elle est colère au milieu des feuilles mortes d'automnes et du début de l'hiver. elle est ouragan, orage des plus grondants et regard plus noir que celui du soir ; plus sombre que l'eigengrau, plus dure encore avec ses mots.
(je) ne puis le supporter plus longtemps, c'est inconcevable ; j'ai besoin de vomir ces boulets que traîne mon courroux (ce monde nous rendra fous) si je ne le suis pas déjà - je me le demande si souvent (ou seulement parfois) c'est dur de savoir quand on ne comprend pas.

(je) ne puis le supporter plus longtemps, c'est décevant. vois-tu, il me faut panser ma douleur, assouvir mes cris (j'ai besoin de me plaindre) encore encore et encore (et peut-être) d'épancher mes nuits sans répit sur ton épaule ou ton genoux (car parfois j'ai l'impression que de mon lit ou toi c'est toi le plus confortable) sûrement ne sont-ce que de simples désillusions (mais elles me permettent de trouver coussin à mon aise) et ça je ne dirai jamais non.

(elle) n'a pas le temps de te prévenir ; c'est une perte de temps et le temps elle n'en a pas tant que ça à te (voler) donner, tu vois. ainsi, elle arrive (crains donc) elle est la porte qui claque malgré l'heure qui devrait s'accorder au repos après les cours (elle a même encore son sac sur l'épaule) elle est venue ici directement (je t'ai bien dis qu'elle n'a pas le temps).

(elle) encore toujours elle ouvre la porte de ta chambre sans crier gare, sans s'annoncer (puisque de toute façon vue la musique qui résonne, si tu l'entends ça m'étonne) et s'approche vers toi. elle prend (en douceur, malgré sa mauvaise humeur) ce qu'il y a dans tes bras, dans tes mains, dans tes doigts, le pose plus loin (juste après avoir dégagé ton lit où repose le même bordel que partout ailleurs) avant de te tirer hors de ta chaise et de te jeter sur le matelas et de (si capricieuse si princière) venir se poser sur toi.

(elle) soupire et c'est presque un hymne de grâce qui s'envole, son visage venant se perdre entre ton épaule et ton cou, bras ballants, juste une main perdue sur l'une de tes cuisses.

sommeil de merde. journée de merde. pensionnat de merde. emploi du temps de merde. entourage de merde.

(je) voulais dire bonjour, comment vas-tu ? moi, pareillement, merci.
Revenir en haut Aller en bas
 
si ces hiers allaient manger nos beaux demains ft. magnus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: