Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 face à tes peurs - kamyl

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: face à tes peurs - kamyl   face à tes peurs - kamyl 1400359500-clockMar 1 Mai 2018 - 19:49
Face à tes peurs


Après un long soupir, j'entamais la maigre marche qui séparait ma chambre de la salle intemporelle. Nous étions en plein week-end et ce samedi après-midi, j'avais envoyé un LMS à Kamyl, un E avec l'une des pires réputations de l'école, pour lui demander conseil. Tout cela, ce n'était pas précisé dans le court message auquel je n'avais pas obtenu de réponse et je m'inquiétais de savoir s'il viendrait vraiment au rendez-vous. Je n'avais fait que me présenter poliment et lui demander si, dans le cas où il avait du temps libre, m'en consacrer en me rejoignant à une heure précise dans la salle intemporelle. Ça me paraissait correct. Dans le doute, j'étais arrivé avec une bonne demi-heure d'avance et j'avais préparé quelques éléments plaidant ma cause : à boire, du soda et quelques bières, au cas où il soit plus porté sur l'alcool ; et, juste dans le doute, un peu d'argent si c'est ce qui l'intéressait.
Avec mon boulot à mi-temps, j'avais largement de quoi couvrir ces dépenses puisque j'étais plutôt du genre à économiser, en dehors de l'essentiel à mon quotidien. Mes parents étant loin d'être responsables, il me fallait bien me débrouiller ici et quelque chose me disait qu'ils ne m'attendraient pas sagement dehors.

J'étais livré à moi-même, mais aujourd'hui, j'avais décidé de demander de l'aide. Adossé au mur, respirant doucement pour essayer de faire disparaître ma boule au ventre à l'idée de cette rencontre imminente, le temps parut glisser à une vitesse insondable sous l'effet de mes pensées qui s'accumulaient, s'entrechoquaient jusqu'à en effacer ma conscience qui flottait doucement, comme desservie par toutes ces émotions négatives.

Enfin, la porte s'ouvrit et tout devint réel, cette torsion devint une brûlure intense, portée par les iris sombres d'un Kamyl qui semblait désarçonné par cette invitation étrange. Je vins me placer en face de lui pour ne pas le faire attendre tout en expirant une dernière fois, une ultime fois tout ce stress aussi inutile que parasite.

- Merci d'être venu. Je suis Orson.

Une mise-en-bouche rapide, et je lui laissais une seconde pour me jauger avant d'enchaîner, la voix plus posée que je ne l'aurai cru, conscient de mon propre discours. Tu parles trop vite, me disait-on souvent - et je pris le temps de détacher mes syllabes pour être le moins ennuyeux possible.

- Je vais être direct. Je ne te connais que de réputation, mais les gens disent... que tu es quelqu'un de violent. Que tu es l'un des pires, sans compter ceux qu'on appelait les S.

Une nouvelle inspiration, plus contrôlée.
Calme-toi. Calme-toi. Calme-toi. Ce n'est qu'un autre élève.

- Je sais que je ne te connais pas mais... je pense que tu n'es pas si mauvais qu'on le dit. Au contraire. Tu n'as pas rejoint les S, alors... hum... je pense que- que tu ne te laissais pas aller. Que tu te contrôlais, ne serait-ce qu'un peu.

Je déglutis, cette fois, car on y vient. On vient à la raison, au cœur de tout ça, à ce qui m'amène là, ce qui a détruit mes espoirs, mon monde d'enfant, ce qui m'a éloigné des autres. C'est ta faute, Orson Dreemurr. Et l'acceptation est le point de départ de toute rédemption. Mais ce n'est pas si facile, au contraire. C'est bien trop dur, trop dur pour que j'accepte de m'adresser à un adulte, trop dur pour que je demande à un proche. C'est trop dur, bien trop dur et je ne vois toujours pas la lueur de la sortie.

- J'aimerais que tu me l'apprennes. À contrôler ma colère. Je ne savais pas trop à qui demander de l'aide, et... alors que je ne sais même pas si tout ça est vrai à ton sujet... mais si jamais tu veux m'aider alors je serai prêt à te rendre un service en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Kamyl T. Wolff
Pseudo du joueur : Alice
Autre(s) compte(s) ? : Andy & Cha & Tyler
Personnage sur l'avatar : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!

Masculin Âge / Classe ou Job : 18 ans - 7E
Messages : 389
Hello my name isKamyl T. Wolff
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11145-back-to-black#163660 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl#172579 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11156-zulu-lms-kamyl

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: face à tes peurs - kamyl   face à tes peurs - kamyl 1400359500-clockMar 1 Mai 2018 - 21:27


Orson M. Dreemurr


Face a tes peurs.


Couché sur son lit, Kamyl tournait et retournait entre ses doigts un bout de papier. Ce dernier ne contenait pas grand chose. Suffisamment pour l'intriguer. Il avait reçu ça par voie lézardienne la veille. Une simple demande de rencontre. Cependant, il n'y avait rien de précis et son cerveau imaginait déjà les pires scénarios. Parce qu'il est hors de question de se retrouver face à un mec qui lui fait une pseudo-déclaration amoureuse. Il n'est pas sûr de le supporter. Satané Tuathal. Cependant, si c'est la pire chose qui puisse lui arriver, ce n'est pas si dramatique. Il pourrait simplement faire comme s'il n'avait rien reçu et continuer de traîner dans son lit. À se faire chier. Comme d'habitude. Soupir. Alors, prenant enfin une décision, Kamyl se leva, abandonnant son lit pour enfiler un jogging et un sweat. Fin prêt, Kam prit la direction de la salle de l'infini. Ça aussi ça avait le mérite de titiller sa curiosité. Pourquoi donc un tel lieu ?

La réponse n'allait pas tarder à se faire savoir puisque le E pénétra dans la pièce du rendez-vous. Face à lui, se trouvait un gars plus petit que lui avec des cheveux foncés. Légèrement... Vert ? Sur quel phénomène est-il encore tombé... ? Poli le type. Ce qui n'empêcha pas Kamyl de se contenter de hausser les épaules face à la présentation. Il s'en fout un peu de ses remerciements actuellement. Il attend juste de savoir ce qu'il fout là.

Quelle ne fut pas sa surprise quand il comprit que l'autre voulait le voir à cause de sa réputation. S'il cherche un garde du corps, c'est un non direct. Kamyl aurait presque ri de la confiance que l'autre mettait dans ses propos. Ce n'est pas parce qu'il n'est pas un putain de S qu'il n'est pas comme eux. La poisse. C'est clair que maintenant que ces putains d'abrutis ne sont plus un groupe reconnu, Kamyl se sent comme abandonné. À qui va-t-il pouvoir en vouloir injustement maintenant ? Contre qui va-t-il donc pouvoir laisser cette putain de violence se déchaîner ?

Son interlocuteur venait de mettre le bon mot sur tout ça. Contrôlait. Ouais, Kam se contrôlait. Au passé. Parce que son exutoire a subitement disparu. Certes, il n'est pas démuni pour autant. Ayant trouvé un autre objectif, Kamyl pense pouvoir réussir à continuer comme avant. Mais rien n'est moins sûr.

Cependant, ce n'est pas pour dresser un portrait de Kamyl que l'autre est venu. Parce que si c'est un fanboy, ça craint. Puis vint le choc. Lui apprendre à contrôler sa colère ? Mais il n'est pas un putain de psy bordel. Se reconvertir ne fait clairement pas partie de ses projets. Enfoiré. Pourquoi la merde c'est toujours pour sa pomme bordel ?! Kamyl laisse échapper un profond soupir. Merde. « Orson, c'est ça ? » Il s'en fout de son nom en plus. Pourquoi il ne peut pas simplement l'envoyer chier et repartir ? Abruti Kamyl, tu n'es qu'un abruti. Parce que lui aussi aurait aimé avoir de l'aide quand il a laissé sa violence le submerger.

Le pire, c'est qu'il ne se rend peut-être même pas compte qu'il est loin de la vérité le coco. Ce qu'il croit savoir n'est même pas la moitié de ce que Kamyl est vraiment. « La dernière personne qui m'a sévèrement contrarié voulait me proposer... quelque chose que j'ai refusé en bloc. » Intégrer ces putains de S. Les poings serrés, Kamyl doit se calmer et poursuivre. « La nana a fini à l'hôpital. Dans un sale état. » Pourquoi lui raconter tout ça si ce n'est pour l'effrayer ?  Pour montrer qu'en plus frapper une meuf ne le gêne pas ? Tch. « T'es sûr que c'est mon aide qu'tu veux ? » Aider son prochain n'est pas franchement dans les habitudes de Kam.




_______________________

Warriors
As a child you would wait ; And watch from far away ; But you always knew that you'd be the one ; That work while they all playIn youth you'd lay ; Awake at night and scheme ; Of all the things that you would change ; But it was just a dream !

Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: face à tes peurs - kamyl   face à tes peurs - kamyl 1400359500-clockJeu 3 Mai 2018 - 17:02
Face à tes peurs


En face de tout, tout semblait différent et infiniment plus réel. Les rumeurs sont une chose étrange, dans la majorité des cas, on s'attend à la déception que leur exagération naturelle incombe. Cette fois-là, c'était presque l'inverse. Toute l'aura que dégageait Kamyl montrait la force et la volonté qu'il était capable de faire preuve. Les traits de son visage prêts à durcir, sa voix ne trahissant aucune hésitation. Kamyl n'était pas un simple garçon violent, il avait sa volonté, ses normes, une fierté à protéger. En croisant ses yeux, je le comprenais ; en écoutant ses mots, je le réalisais - et tandis que j'écoutais sa réponse, j'acceptais qui il était.

Je n'étais pas sûr d'avoir fait le bon choix, loin de là, après tout, je ne connaissais rien de lui et je n'étais pas certain qu'il ne veuille pas se défouler sur moi comme il affirmait de l'avoir déjà fait.

C'était la rencontre de deux inconnus et c'est en cette circonstance si particulière que je lui demandais un service. Il n'avait rien à y gagner, et en plus de ça, il n'était pas affilié à cet altruisme qui poussait les gens à en aider d'autres. Kamyl me paraissait unique, et à sa façon, impossible à saisir.
Est-ce que je prenais la bonne décision ? J'étais loin d'en être sûr.
Est-ce que je pouvais lui faire confiance ? Il démontrait tout le contraire mais c'est aussi pour ça que j'avais envie d'essayer.

Les relations ne se construisaient pas après un regard, les maux ne disparaissaient pas après un peu de bonnes pensées.

- Si tu peux m'aider, et si tu acceptes de le faire, alors oui.

Ma voix avait repris son ton sérieux, laissant mon hésitation se dissiper au grès de ce passé imminent. Il n'y avait plus que lui, que moi et ce caractère explosif qui nous unissait, ces défauts qui nous tiraillaient. Il n'existait rien ni personne si ce n'est cet immense regret en nous, ce désir de changer qui m'avait amené à le rencontrer. Vu comme ça, Kamyl ne m'aurait sûrement jamais rencontré en dehors de cette bonne volonté de devenir meilleur. Aurions-nous pu devenir complices du mal ?
La seule chose dont j'étais certain c'est que si je ne me dévouais pas entièrement à cet instant, toute cette volonté perdrait son sens.

- J'accepterai tes méthodes. Dis-moi ce que je dois faire.

Je pris une inspiration pour fluidifier ma respiration qui commençait à s'accélérer. Nous y étions, au point culminant, sur la ligne du départ de cette transformation vers l'altruisme qui m'avait manqué. Pour changer le monde, pour aider les gens, je devais être capable de me changer moi-même.

- Oh, hm, si tu veux, j'ai amené de quoi boire... un peu de tout...
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Kamyl T. Wolff
Pseudo du joueur : Alice
Autre(s) compte(s) ? : Andy & Cha & Tyler
Personnage sur l'avatar : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!

Masculin Âge / Classe ou Job : 18 ans - 7E
Messages : 389
Hello my name isKamyl T. Wolff
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11145-back-to-black#163660 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl#172579 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11156-zulu-lms-kamyl

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: face à tes peurs - kamyl   face à tes peurs - kamyl 1400359500-clockJeu 3 Mai 2018 - 18:51


Orson M. Dreemurr


Face a tes peurs.


Mais qu'est-ce qui fait vraiment partie de ses habitudes à part fuir le sommeil la nuit et dormir en classe ? Jouer avec les différents chats du pensionnat ? Apprendre à miauler à Zulu ? Enfoncer son poing dans un nez ou deux ? Jusqu'au sang plutôt. Quel magnifique tableau qu'il est en train de dresser de lui-même. La positive attitude ce n'est carrément pas son trip. Il faudra repasser pour ça. C'est qu'il va carrément finir par déprimer à ce stade-là. Pfff.

Si Kamyl accepte de l'aider. Pour quoi ? Un service. Il n'a rien à lui demander... Qu'est-ce qu'un mec qui vient le voir ainsi aurait à lui apporter ? Quoiqu'il pourra toujours lui demander d'aller faire sa lessive. Voilà qui est gratifiant. Ça montre toute l'étendue de la générosité de Kamyl. Si encore l'autre était en C au moins, il aurait pu lui demander un soutien scolaire. Sauf que là, ce n'est pas le cas. Néanmoins, il ne faut pas juger un livre à sa couverture. Après tout, Kam n'est pas un parfait idiot comme il le laisse entendre. Il n'aime juste pas les règles et les respecter lui donne de l'urticaire. C'est éventuellement à approfondir. Puisque ça peut très bien être son don le problème. S'il ne contrôle pas sa colère, il ne contrôle peut-être pas son pouvoir. CQFD. Il n'a pas intérêt à se tromper le Kam. Parce que demander le remboursement d'une dette à une quiche, c'est carrément le top du plan foireux. Et il s'y connaît Kamyl en plan foireux. Encore une de ses nombreuses qualités...

La voix d'Orson le ramena à l'instant présent. Il devait choisir. Mais l'autre a l'air particulièrement décidé. S'il ne manque pas de volonté, c'est déjà un bon point. Parce que le E n'est pas du tout pédagogue. Pourquoi donc est-ce lui qu'il est venu voir putain.

La proposition à boire fut plutôt bien accueillit par Kamyl. Il réfléchira mieux avec quelque chose dans les mains. Ce qui l'incitera moins à fermer son poing pour s'en servir contre autrui. « Si t'as d'la bière, j'prends. » Comment expliquer à quelqu'un que le contrôle, c'est justement de laisser libre court à ses émotions. Dans leur cas, la violence. Ce n'est même pas de la colère dans la plupart des cas.

Kamyl soupira à nouveau. « Ok. » De toute façon, ce n'est pas la peine qu'il se pose trente-six mille questions quand il sait déjà pertinemment qu'il va céder. Puis tourner autour du pot et se voiler la face, ce n'est pas lui. De là à savoir quoi dire et que faire, c'est une autre paire de manches. Dans quel merdier est-il donc en train de se fourrer cet imbécile... ? « Ok. » Parce que c'est bien connu, se répéter permet de trouver plus facilement ses mots. Tout à fait Kamyl. Avec un peu plus de vocabulaire ça irait tout de suite mieux. « Alors j'sais pas comment toi tu fonctionnes. » Quel est l'élément déclencheur ? Comment ça marche ? Combien de temps ça dure ? Si son don se manifeste à chaque fois ? Kamyl est chanceux en soi de ne pas avoir la variable 'don incontrolâble' qui rentre en jeu dans ses crises de violence. « Mais pour moi, quand je sens que ça va péter. Bah ça pète. J'laisse éclater le tout. » Il y a toujours quelqu'un pour se défouler. « J'ai toujours une raison plus ou moins valable pour m'battre. » De plus, retenir le tout n'est bon pour personne. Parce qu'éclater face à la mauvaise personne, c'est fatal. « J'ai l'club de boxe aussi. Ça aide pas mal pour se défouler. » N'importe quel sport en général. « T'as d'jà essayé ? » Kam ne fait clairement pas attention à tous les membres de feu ses nombreux clubs.




_______________________

Warriors
As a child you would wait ; And watch from far away ; But you always knew that you'd be the one ; That work while they all playIn youth you'd lay ; Awake at night and scheme ; Of all the things that you would change ; But it was just a dream !

Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: face à tes peurs - kamyl   face à tes peurs - kamyl 1400359500-clockSam 5 Mai 2018 - 10:28
Face à tes peurs


Je détourne mon regard du sien et me dirige vers mon sac que j'ai grossièrement jeté dans un coin. J'en sors un pack de bières dont j'en détache deux, l'une que je tends à Kamyl et l'autre que je garde soigneusement dans mes mains. Un geste de main vers mon sac lui indique qu'il est libre de se servir et je me concentre de nouveau sur son discours, mon sérieux absolument pas ébranlé par la perspective d'un peu d'alcool. Bien au contraire, avec ça dans le sang, il est possible que je sois encore plus nerveux.
Je ne sais pas trop, je n'ai pas souvent bu. En D, on sait faire la fête, c'est instinctif et vous ne croiserez aucun jaune qui n'ait jamais été à une fête et bu une gorgée d'alcool. Malgré moi, j'ai appris à apprécier ce côté festif - bien que je sois l'un des rares qui prennent autant de plaisir avec le rangement matinal. Il faut dire, je n'accepterai jamais l'état dans lequel finissent les lieux de soirées - et l'alcool ne sera jamais une excuse à ce genre d'égards.

Même en ces circonstances, je conserve mes principes. L'alcool... je me souviens des vices auxquels en boire m'a poussé, mais si je ne suis pas capable de rester saint d'esprit après une pauvre bière, je ne m'attends pas à avoir la volonté suffisante pour vaincre mes propres problèmes. J'ouvre la canette et en avale quelques gorgées tout en pensant à ce que vient de me dire Kamyl.

Tout laisser éclater ? C'est vraiment ainsi que marchent les gens ?

- Alors... la colère est destinée à éclater, quoi qu'il en soit ? Tu n'as jamais pensé à... à la faire totalement disparaître ?

Mon expression change et je détaille Kamyl avec plus d'intérêt. De tous mes vices, celui-ci est le pire - cette curiosité et cette horrible manie à me mêler des affaires des autres. Je suis venu ici pour mon propre intérêt et je suis parfaitement capable de les oublier au profit des autres. À maintes reprises, c'est ce qui m'est arrivé et c'est ce qui me pousse à vouloir changer. L'altruisme - cette qualité si profondément enfouie qu'elle en est devenue instinctive.

- La boxe canaliserait la colère, alors ? ...C'est une bonne idée. Je vais essayer.

Je me permets l'ombre d'un sourire, rassuré par cette perspective. Ça tombe sous le sens. Je baisse les yeux pour observer ma propre main. Sur le dos, une très fine cicatrice que j'ai récolté lors de ce fameux jour où j'ai tout laissé éclater.
Un souvenir, une façon de ne jamais oublier mes propres fautes.
Je ne veux plus jamais me laisser aller à cette part de moi qui me dégoûte tant. Je respire doucement, réfléchissant aux mots que je vais employer pour cette question qui me brûle les lèvres.

- J'ai quelque chose à te demander. Tu penses qu'il est justifié d'employer la force pour de bons idéaux ? Ou... lorsqu'on a pas d'autre choix.
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Kamyl T. Wolff
Pseudo du joueur : Alice
Autre(s) compte(s) ? : Andy & Cha & Tyler
Personnage sur l'avatar : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!

Masculin Âge / Classe ou Job : 18 ans - 7E
Messages : 389
Hello my name isKamyl T. Wolff
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11145-back-to-black#163660 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl#172579 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11156-zulu-lms-kamyl

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: face à tes peurs - kamyl   face à tes peurs - kamyl 1400359500-clockMer 9 Mai 2018 - 23:03


Orson M. Dreemurr


Face a tes peurs.


La bière est accueillie avec tous les égards qui lui sont dûs. C'est-à-dire aucun. Elle n'en est pas moins rapidement vidée. Jouer les thérapeutes de comptoir, ça donne soif. Et Kamyl aime la bière. Tout est prétexte pour boire une bonne bière. Et peu importe qu'il soit mineur. Il emmerde le monde.

Le E se contenta juste de hausser les épaules. Il n'avait pas spécialement envie de la faire disparaître cette violence. Il s'y est attaché. Puis c'est sa façon de faire les choses. Sa marque de fabrique. Il ne peut pas juste passer outre et se laisser vivre. Parce que sans sa violence, ce n'est pas vraiment vivre. C'est plutôt attendre que quelque chose se passe tout en sachant qu'il ne se passera jamais rien. Ce qui est d'un ennui mortel. Il n'est pas prêt à se plonger la tête la première dans l'ennui profond qu'est la vie. Voilà qu'il s'auto psychanalise... Rien ne va plus. « J'préfère la laisser éclater. » Comment exprimer qu'il se sent tellement plus vivant quand il se laisse aller à ses pusions.. ?

Cette fois Kamyl hoche la tête. « C'est un bon défouloir. Et c'est putain de légal. » Autorisé, approuvé et reconnu. Pourquoi donc s'en priver. Il paraît que faire du sport est en plus bon pour la santé. Double intérêt.

Le changement d'atmosphère passa complètement inaperçu aux yeux du brun. Il faut dire qu'il n'est pas spécialement sensible aux fluctuations physiologiques. C'est pour ça qu'il fut légèrement déstabilisé par la demande qui suivit. Qu'est-ce qu'il en sait lui de ce qui est bon ou non. Comme s'il était vraiment le mieux placé pour répondre. Il n'a pas la science infuse, loin de là. Et le fonctionnement de l'être humain, ce n'est pas trop son domaine d'expertise. Il n'est clairement pas qualifié dans le domaine. Cogner là où ça fait mal, c'est déjà un peu plus dans ses cordes. Détruire oui, réparer, c'est plus compliqué. « Tout l'monde pense que ce qu'il fait est juste. » Putain de philosophie de merde. Le voilà inspiré. « Si t'y crois, c'est le plus important. Mais il y aura toujours des gens pour t'le reprocher. » Un coup d'œil vers sa bière le décide à la terminer. Cul-sec. « Quand t'as pas l'choix, c'est qu'tu dois t'défendre. Alors hésite pas et frappe. » C'est l'instinct de survie. Il est juste plus développer chez certains que d'autres. Par chance, Kamyl a un très bon instinct. Mais refuse de s'enfuir, même pour sa survie. Quel idiot.

Quoiqu'il en soit, Kam est beaucoup de choses. Néanmoins, il n'est pas moralisateur. Pourtant, il se devait de dire ce qu'il avait sur le cœur là tout de suite. « Mais ne t'fais pas trop d'illusions, ça fait partie de toi. » La colère, la violence. Peu importe comment nommer ce sentiment qu'il ressent. « Tu pourras jamais totalement l'annihiler. » Donner de l'espoir pour le détruire totalement après, c'est mesquin. Le lycéen préférera dire qu'il agit pour l'autre. Pour qu'il ne se retrouve pas devant un mur infranchissable plus tard. « Mais tu peux v'nir quand tu sens qu'tu vas exploser. » Kam donne toujours très volontiers des coups gratuitement. Que de générosité...




_______________________

Warriors
As a child you would wait ; And watch from far away ; But you always knew that you'd be the one ; That work while they all playIn youth you'd lay ; Awake at night and scheme ; Of all the things that you would change ; But it was just a dream !

Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: face à tes peurs - kamyl   face à tes peurs - kamyl 1400359500-clockSam 12 Mai 2018 - 16:31
Face à tes peurs


C'est la vérité du monde et il vient de la lâcher. En quelques mots, un discours léger et nonchalant, pas préparé et venant de quelqu'un d'improbable ; ce n'est jamais qu'un point de vue sur tant d'autres mais dans ces mots sonne le glas d'une vérité inéluctable, comme dans l'énonciation de ces faits dont on ne peut taire l'existence. Il ne cherche pas à débattre ni même me démotiver, il énonce cette vérité avec attention, cette vérité qui fait allure d'obstacle, du plus grand obstacle auquel une personnalité publique puisse se heurter. Il y aura toujours des gens pour me le reprocher, des gens pour s'opposer à mes idées, à cet objectif, si bienveillant qu'il soit. Le monde n'est pas uni, et la compréhension générale n'est que l'aboutissement final et illusoire de ce très long voyage. Puis-je songer à la victoire, ne serait-ce qu'une fois ?

En venant ici, en retournant voir Magnus, en réfléchissant aux mots de Tuathal, en cherchant des excuses, des raisons, des solutions. Je ne suis jamais qu'un jeune adulte perdu dans ses problèmes un peu trop grands pour lui. Je suis un garçon assez arrogant pour espérer changer les choses, un peu trop fragile pour pouvoir le supporter mais assez déterminé pour avoir envie d'essayer. Je suis un croisement de multiples sentiments, mais avant tout, la réunion de tous ceux qui subissent ce monde injuste. Est-ce que l'égalité parfaite existe ? Je ne le crois pas. Kamyl a beau avoir mauvaise réputation, son discours ne prend pas parti. Il constate, simple conseiller, énonce le futur auquel j'ai décidé de faire face.

Pour la première fois, je me sens réellement heureux d'avoir choisi de lui parler. Je ne sais pas ce qu'il a deviné ni même s'il a deviné ce que j'ai en tête mais je sens qu'il écoute vraiment. Je ne sais pas jusqu'où s'étend sa patience ni ce que je pourrais acheter avec de la bière, mais j'ai vraiment envie d'apprendre à le connaître, et je me fais la promesse, malgré ce futur nuageux, d'essayer de nouer des liens lorsque je m'en donnerai l'occasion.

- Je pense que tu as raison. Il n'y a pas de bonne solution, de futur sans violence... et je sais que je ne pourrais jamais me débarrasser de cette part de moi.

Il a raison de le dire.
Il a raison de le penser.
Il a raison de le croire, de ne pas croire en moi, car ce n'est jamais qu'une suite de mots, de belles paroles, des promesses en l'air. Un inconnu ne peut pas croire ce qu'un autre lui dit sans des actes concrets, à moins d'être idiot. Ce n'est pas mon cas - c'est bien pour ça que je n'ai pas l'intention d'évoquer notre projet tant que Kamyl ne me le demande pas. Je ne serai qu'un élève qui a besoin de se reprendre pour espérer avoir droit au futur. Je suis un gamin rêveur mais je sais qu'en y allant tout doucement, en me débarrassant de mes démons, je serai à même de participer à ce projet et qui sait, espérer cette fois pouvoir penser à notre victoire.

- Je me battrai contre ça. Mais si jamais... si jamais un jour, je sens que tout va mal, je viendrai te voir.

Maladroitement, je retourne vers mon sac que j'ai laissé contre le mur et j'en sors le pack de bières avant de le refermer. J'enfile le tout sur mon dos et mets les boissons dans les bras de Kamyl, ne lui laissant pas la possibilité de les refuser.

- Merci d'être venu. Je n'oublierai pas, et si tu as besoin de quelqu'un un jour, peu importe pourquoi, je t'aiderai à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Kamyl T. Wolff
Pseudo du joueur : Alice
Autre(s) compte(s) ? : Andy & Cha & Tyler
Personnage sur l'avatar : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!

Masculin Âge / Classe ou Job : 18 ans - 7E
Messages : 389
Hello my name isKamyl T. Wolff
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11145-back-to-black#163660 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl#172579 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11156-zulu-lms-kamyl

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: face à tes peurs - kamyl   face à tes peurs - kamyl 1400359500-clockDim 13 Mai 2018 - 12:13


Orson M. Dreemurr


Face a tes peurs.


Que l'autre approuve et prenne conscience de ce que Kamyl dit ne peut que lui faciliter la tâche. Pas qu'il aurait vraiment cherché à lui faire entrer dans le crâne. Si l'autre n'avait pas voulu faire d'effort, le E n'en aurait certainement pas fait non plus. Il n'y a pas écrit charité sur son front. Probablement, qu'Orson ne serait pas venu le voir s'il n'avait pas l'intention de faire des efforts. La générosité n'est sûrement pas la qualité première de l'anglais. L'est-il seulement un peu ? Altruiste non plus. Alors pourquoi donc avoir accepté d'aider l'autre ? Il n'en sait toujours pas plus. Cependant, il ne se prendra pas la tête avec ça. Ni maintenant, ni plus tard. Ce qui est fait, est fait. Orson a eu ce qu'il voulait, Kam n'a plus qu'à réfléchir à ce que lui veut en échange. Parce que bien qu'il ait pensé demander du soutien scolaire, il est bien trop fier pour le faire réellement. Et certainement pas assez stupide pour demander au premier inconnu qui passe sans connaître son dossier scolaire. Alors oui, il va enquêter.

Kamyl se contente d'acquiescer. C'est lui qui a proposé l'idée. Il ne va pas se rétracter maintenant. Il n'a qu'une parole. Quand le D retourne à son sac, Kam le suit du regard. Même pas curieux, juste attiré par le mouvement. Ainsi, il le voit sortir ses bières et venir les lui fourrer dans les bras. Qu'est-ce que c'est que ce délire ? Il se tire comme ça ? On dirait une réplique d'un mauvais film ou d'une série B. Pff. Mais Kamyl le laisse partir. Sans un mot. De toute façon, il n'a aucune raison de le retenir. Aucune envie non plus. Néanmoins, il n'a pas non plus envie de bouger. Ni de retourner dans son dortoir. Alors il se pose simplement là. Assis par terre contre le mur. Attendant. Il ne sait pas vraiment ce qu'il attend, mais cette fois, il a des bières avec lui.

Est-ce que s'il avait lui-même fait la démarche de demander de l'aide pour contenir sa violence, à l'époque, les choses seraient différentes aujourd'hui ? Probablement. Peut-être aurait-il été plus arrogant ? Serait-il une victime aujourd'hui ? Ou au contraire, peut-être aurait-ce été catastrophique ? Peut-être même aurait-il rejoint les S à terme. Pour combler son ennui. Parce qu'il réfléchirait différemment. Parce qu'il ne chercherait pas à s'opposer à ceux qui lui ressemblent. Stupide Kamyl, tu es stupide. Ça ne sert à rien de penser à tout ça. Ce n'est de toute manière plus d'actualité. Le brun est comme il est. Et c'est très bien comme ça. Ressasser le passé n'est pas bon. Même si ça occupe quand il se fait chier... C'est le bon moment pour rentrer, Kamyl. Jetant un coup d'œil méprisant aux bières à côté de lui. Elles seront mieux dans son frigo que dans son estomac présentement.




_______________________

Warriors
As a child you would wait ; And watch from far away ; But you always knew that you'd be the one ; That work while they all playIn youth you'd lay ; Awake at night and scheme ; Of all the things that you would change ; But it was just a dream !

Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: face à tes peurs - kamyl   face à tes peurs - kamyl 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
face à tes peurs - kamyl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: