Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Bubblebrother : air and sea

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Bubblebrother : air and sea   Bubblebrother : air and sea 1400359500-clockMer 9 Juil 2014 - 1:52

Bubblebrother : air and sea 537d5429faecf630ea5b13d3346f7a3e


Chaussures compensées dans une main, haut de maillot de bain déjà en place, short toujours sur les fesses, barda à l’épaule… Mes orteils vernis s’étirent dans le sable. Les petons apprécieront toujours cette sensation libératrice. Les grains s’y faufilent immédiatement. Coup d’œil vers la mer et ce bleu qui fait du bien aux yeux. La brise iodée bien plus fraîche que dans les terres chatouille ma frange. Mes cheveux roux sont toujours aussi rebelles. Les années n’ont rien arrangés. Ils ont juste un peu poussés, un tout petit peu, mais pas beaucoup plus. Il y a des habitudes qui restent. Et des rituels annuels qui se sont doucement installés. J’inspire à plein poumon, sourire mordant aux lèvres alors que je repère des voix familières qui se chahutent lentement. Fraternité. J’abaisse mes lunettes de soleil sur le nez. Je ne les vois pas encore, mais pourtant, mes prunelles s’adoucissent dans un caramel fondant. Affection.

Trêve de rêverie. Je presse le pas vers la baraque qui a presque les pieds dans le sable. Deux marches à peine nous en séparent. Je n’ai pas grossi (dieu merci), mais le bois de cocotier craque dès que j’y pose pieds. Heureusement, il n’y a que moi pour l’entendre et en être toujours gênée. Une musique qui sort toujours de nulle part diffuse ses ondes guillerettes. Mais ce sont surtout les discussions théâtrales des surfeurs qui emplissent l’air. Des accents de tous les coins de la planète se font écho, mais « l’air-surfing » lui reste le même peu importe d’où ils viennent. Un Allemand trop bronzé s’esclaffe fort. Son bras est levé, main inclinée à 69°C (et pas un degré de plus !) et ça semble sérieux. Il n’est pas d’accord avec l’Américain qui lui fait face. Et même si à force j’ai compris qu’ils parlent souvent de manière d’aborder la vague, au final pour moi, le spectacle est le même : deux enfants qui miment des avions. Mais ça se finit toujours de la même façon.

Toujours rosé, toujours bronzé, Achille apparaît. Au milieu de ses clients, il finit par déposer deux bières depuis l’arrière du comptoir puis leur concède à chacun une franche tape sur l’épaule en leur conseillant de revenir la reprendre demain cette vague. Ils se mettront peut-être d’accord à ce moment-là. Il me repère, je lui souris. Et même si il n’a pas le temps de m’accueillir comme il le voudrait, il prend toujours son temps. Une belle blonde, suédoise a ne pas en douter, bat des cils pour lui demander un verre. Un cocktail de fruits dont il a la spécialité avec juste la pointe d’alcool qu’il faut pour réchauffer les palais. Deux autres connaisseurs débarquent -un couple d’Australiens au vu de l’accent- ils viennent déposer le matos de plongée loué il y a quelques heures.
Et à quelques tabourets de là : Hercule. Que même les habitués de cette île-ci appellent Tonton quand il vient y passer un mois de vacances. Il n’aide pas vraiment. Si c’est dans le périmètre de ce que son bras peut atteindre, l’homme aux dreads agira. Oui, il les passera les morceaux de mangues fraîchement coupés. Mais faut pas trop en demander non plus. Son regard est concentré sur la page des sports du journal international. Rubrique « Boxe » ? Tu crois que Clove y est encore mentionnée ? Ça ne serait pas plutôt du côté du carnet rose qu’il faut regarder ? Je m’avance dans son dos après avoir repéré que leurs planches de surf n’ont toujours pas changé de place. Toujours mal-accrochées au mur. Et comme si ils avaient prévu le coup depuis longtemps, il y a un emplacement plus petit réservé juste en-dessous. Cette personne prendra un jour la relève. Dans ce sport de glisse ou dans un autre. Plus combatif.

Une main sur l’épaule d’Hercule et sa chemise hawaïenne. Honte à toi, nous n’y sommes pourtant pas. Une bise sur la joue alors que j’abandonne mon sac au sol.

__ Alors quels sont les pronostics du mois ? Tu mises sur qui ? Je le contourne pour me faufiler derrière le bar. Tu sais bien que je garderai l’info pour moi…

Taquinerie. Achille me rejoint et me gratifie des salutations habituelles. J’hésiterais toujours entre le verre qu’il me tend et cette curieuse envie de reprendre tout de suite là où nous nous étions arrêtés lors de ma dernière visite –comme si c’était hier. Notre élan vitaminé. Le dernier cocktail en pleine création des sens. Plus d'épices que diable !

__ Tu n'as pas un peu plus de monde à chaque fois ou c’est moi qui hallucine ?

Il a encore toisé d’un œil méfiant mon matériel photo alors que derrière les fruits et les boissons se cachent une photo de ces deux bons hommes. J’avais à peine réussi à les faire poser 69 secondes lorsque Blitz a ouvert son paradis au milieu de cet oasis. Mais au moins elle est toujours affichée. Je suppose que je dois être satisfaite de son sort. À moins qu’il ne la ressorte que quand il sent que je suis en approche. C’est qu’ils ont de l’instinct nos trentenaires. Et ils n’ont pas vraiment le choix parce que je préviens rarement quand j’arrive, ne le sachant moi-même pas longtemps à l’avance. Et encore moins combien de temps je reste (quoique/pan). Merci le photoreportage en freelance et merci la liberté des missions en agence.

__ Mmm… Oui c’est ça. C’était les qualif’ et tirage au sort pour le prochain championnat.

Nouveau regard inévitable vers le roulis de l’océan après avoir répondu à l’un des deux complices. J’inspire une nouvelle fois. Ma bulle. Les deux frères se parlent toujours de la même façon. Ça n’a pas changé depuis Prismver. Malgré les épreuves et malgré le temps qui a passé. Ils se sont retrouvés ou ne sont peut-être jamais réellement éloignés. Ça c’est leur secret bien à eux. Je les observe du coin de l’œil. La cliente en face de moi lorgne sur le torse nu d’Achille avec avidité. Je souris avec la volonté de lui dire de tenter sa chance. Mais Hercule me hèle, m'invite à les rejoindre plus près. Il me coupe dans mon élan de douce entremetteuse, mais ce n'est pas grave.

Ces deux-là -mes frères des îles- ont développé un don depuis Prismver. Achille m’accueille dans sa case, chaleureux –comme si c’était normal que je sois là. Hercule fait semblant de ne pas vouloir jouer au grand-frère protecteur. Les deux écoutent (presque) toujours la big sis’ en furie qui les remets à leur place si ils dérapent. Ils laissent aussi volontiers la femme maternelle veiller sur eux avec assurance et tendresse. Et à l’époque où mon don partait en vrille. À l’époque où je me trouvais être une moins que rien après avoir trahi les sentiments de Pytha, avant même qu’ils n’aient eu une chance de s’épanouir vraiment… C’était déjà comme ça. Dans ces heures peu glorieuses, ils m’ont permise d’être moi-même : un peu amochée, réclamant paix et silence pour faire face à ma médiocrité, mais en quête de dignité et avec la volonté de mieux faire. Ils n’ont jamais rien forcé, ont accepté mes squattages intempestifs et m’ont donné l’oxygène nécessaire pour reprendre mon souffle. Sans dire un mot, rien de superflu.

Je m’affale à moitié sur le comptoir (toujours pas vraiment plus grande malheureusement), repassant une mèche de cheveux là où elle doit être.

__ Fait voir…

La curiosité ourle mon regard et la beauté du moment se trahit dans mon sourire qui s'élargit. La simplicité des deux adolescents, je la retrouve dans ces hommes qui ont pourtant vécu leurs propres complications.

They were here and they let me be. As affectionate as I wish.
Heartbrothers, I may never say thank you, but I’m still grateful. And I will always cherish our moments. Our well-deserved holydays.



BIENVENUE DANS LES ÎLES, VOUS VENEZ D'ARRIVER AUX FIJI. AMBIANCE :
ww ; ww ; ww ; ww ; ww ; ww ; ww ; ww


#ff6633 comme une envie de baver du beau, du doux, du luv ♥
Revenir en haut Aller en bas
 
Bubblebrother : air and sea
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: