predefinis

mini news
19.08 Du changement dans le système de prédéfinis !

28.02 Déménagement de la Chatbox !


intrigue
rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Utopie ♦ Colombe V. Spam

Danse Macabre ♦ Sven V. Pszaniawski

ajouter le mien ?
à l'honneur

infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
「« Nice to meet u cousin Miguel » — Ft Ambroise」[abandonné]




Partagez | 
 


 「« Nice to meet u cousin Miguel » — Ft Ambroise」[abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans 「« Nice to meet u cousin Miguel » — Ft Ambroise」[abandonné] | le Mer 28 Juin - 15:40
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Chrome
Masculin Personnage sur l'avatar : OC de Cynthia Tedy
Âge, classe & année : 19, classe C, 8ième année

Prism' : 987

Messages : 170
Date d'inscription : 26/05/2017

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:




ー « Nice to meet u cousin Miguel. »





「les diamants qui se consument,
ces reflets putain d'absurdes
ceux de cette connasse de vie,
qui te prend et t'engourdie」


C'était née dans son esprit comme une saloperie d'évidence. Comme le nez au milieu d'un visage ou comme l'équateur qui fait part égale. Cela le ramenait dans un long silence. Oui, c'était une idée saugrenue, qui l'avait fait tilter, une de ces idées qui le retourne, qui l'emmène et le tourmente dans l'absolu. Cette pensée était arrivée dans les souvenirs cachés de son sommeil, avant de l'attraper, de le clouer contre ce mur, pour lui faire comprendre que c'était le moment, que ça pouvait être dur. Ouais, c'était difficile de vivre Narcisse, pourtant parfois fallait juste partir et laisser le monde à l'arrière de ta voiture, fallait juste arrêter de souffrir.


T'avais pas cherché à comprendre, c'était au-dessus de toi cette fois-ci. T'avais juste laissé un mot à ton lézard et tu étais parti sans crier gare. Le temps n'était qu'un infime calcul qui poignardait ton existence, qui te prenait au-delà de tout dans l'univers, pour te faire vieillir sans méfiance. Tu n'avais pas de nanosecondes à perdre, ce n'était pas le moment pour toi Narcisse, pas le moment pour d'attendre. Alors t'as pris tes affaires, t'as pris ce qu'il restait de toi, ton coeur aux constellations pantoises, avant de disparaître dans un vent de poussière, maladroit.


「ça fleurissait dans tes abysses
ça se colorait sans que tu imagines,
ô combien tu allais te projeter,
dans l'incessante colère  agitée. 」


Ainsi il avait laissé ses pieds marcher avant lui, ses pieds qui le guidaient pour atterrir à cet endroit qu'il n'avait jamais, auparavant, visité. C'était grand. Le bleuissement des effets miroirs de l'Aquarium lui donné cette vague impression qu'il appartenait à un monde de grandeur, où les humains n'étaient rien d'autre que des minuscules particules qui mouraient heures par heure. C'était misérable de se sentir aussi piégé dans la toile de l'univers, dans la toile des animaux marins qui plongent, qui nagent, qui ont des repères. Eux, malgré le fait qu'ils n'étaient pas libre dans cet immensité de verre, d'artifice, ils n'avaient pas à vivre au gré de paroles ridicules, d'insultes profondes et cruelles, ils n'avaient pas à se laisser dans un océan de danger où ils subissent. Narcisse les enviait, plus il les regardait et plus son coeur le serrait. Pour le coup, il était tellement concentré à contempler la façon dont les poissons bougeaient qu'il n'avait pas remarqué que Calipso n'était pas là, qu'il n'avait jamais existé.


Tu avais raison Narcisse, tu avais besoin de te laisser emporter, par la fraîcheur d'un endroit que tu n'avais jamais osé visiter. Tu avais besoin de te sentir seul, de balancer le reste de côté en attendant que ton heure sonne. C'était des moments comme ça où le silence qui te plombait était tellement charmant qu'il te rendait apaisé, dans ta bulle et dans tes pensées.


「Sans même te retourner,
tu t'étais simplement assis
sur le banc qui se trouvait,
prêt de toi, seul, tu souris. 」
Ft Ambroise
©Gau



Perfection is, after all, a form of banality.

Demons stuck inside our blood
we got drugs inside our heart


Dernière édition par Narcisse E. Holm le Sam 5 Aoû - 22:32, édité 1 fois
Message Dans Re: 「« Nice to meet u cousin Miguel » — Ft Ambroise」[abandonné] | le Mer 28 Juin - 21:22
Get on your knees
avatar
Autre(s) compte(s) ? : nope
Masculin Personnage sur l'avatar : Squalo Superbi -katekyo hitman reborn-
Âge, classe & année : 19 ans, classe A, 8ème année

Prism' : 475

Messages : 48
Date d'inscription : 26/05/2017

Get on your knees
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Ambroise
COOPER
Nice to meet u cousin miguel
Tu le cherchais, accordé à son pas comme un loup à l'odeur des brebis. Quoique tu ne veuilles pas le moins du monde le chasser, non. Simplement le trouver. Mais entendre son nom n'avait pas été immédiat, bien loin de là. Des années étaient passées avant qu'il ne t'effleure les tympans. Narcisse. Narcisse. Son nom apposé sur ton crâne s'égouttait depuis longtemps dans tes souvenirs.

Ça n'évoquait que peu de choses encore en toi. Des filets de peinture grise et noire qui entourent sa piste trafiquée. Comme si ça avait été fait exprès, pour ne pas le retrouver.

Sans même t'en rendre compte les centaines de particules qui te composaient s'agitaient,  se frottaient les unes contre les autres sans brimer l'excitation folle qui brillait de par ton cœur. Cousin Narcisse. L'inconnu cousin que ta mère s'échinait à tenter de contacter. Pas qu'elle eut réussit. Elle n'avait jamais eut de bonne  méthode de toute manière. Peut être qu'elle était un peu stupide.

Aujourd'hui la hâte ne se mêlait à aucune peur. Elle se mélangeait rarement avec elle. Sinon, tout devenait un désagréable méli mélo digne de la pâtée pour chat. Autrement dit, la peur ça pue. Dieu merci de t'éviter une chose pareille.

Tu l'avais vu filer, un jour où tu ne le cherchait pas, un jour où tu ne l'attendais pas. Alors tu t'étais faufiler à sa suite jusqu'à l'énorme bocal pour poissons rouges. Tu mentirais en disant que c'est moche. Mais disons qu'il y a plus intéressant tout de même. Sincèrement, tu aurais préféré qu'il se pose à la bibliothèque. Beaucoup trop d'espoir, beaucoup trop.

Le regarder se perdre parmi les cétacés et les vitres paraissait inintéressant au possible. Il ressemblait à.. à un idiot. Est-ce que c'était vraiment ton cousin ? Il était un peu décevant pour l'instant. Et assez fou également. Sourire de cette manière étrange. Comme s'il était seul au monde. Bien désagréable. Il n'était pas seul, ça non. Tu comptais bien à ce qu'il comprenne ça.

Tu t'approches à grands pas de son banc, n'hésite pas à t'asseoir dessus. Tu souris pour faire bonne figure. Après tout, tu dois faire bonne impression et tu veux qu'il comprenne que tu veux être gentil. Toujours ce problème d'expression ou d'inexpression récurrent qui te pousse à forcer les sourires et les rires. Il y a des reflets bleutés qui jouent entre vos cheveux et en plein dans vos yeux. C'est un peu éblouissant ici quand même.

« Tu es Narcisse, non ? »

Tu le regardes fixement, droit dans les prunelles. Essaie d'avoir l'air un peu plus sympathique diantre Ambroise. Un effort, tu es suffisamment excellent pour ça. Ébauche de sourire moins mécanisé.

« Enchanté, je suis Ambroise Cooper. Ma mère s'appelle Madeleine Bourgeois. Apparemment, nous sommes cousins. »

Tu te remets à le fixer. Bam badaboum.
ft. Narcisse
HOLM
Message Dans Re: 「« Nice to meet u cousin Miguel » — Ft Ambroise」[abandonné] | le Ven 30 Juin - 19:33
Anything but ordinary
avatar
Autre(s) compte(s) ? : Chrome
Masculin Personnage sur l'avatar : OC de Cynthia Tedy
Âge, classe & année : 19, classe C, 8ième année

Prism' : 987

Messages : 170
Date d'inscription : 26/05/2017

Anything but ordinary
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:




ー « Nice to meet u cousin Miguel. »





「Tu t'es mis à sentir cette présence,
celle qui te fixe en ton absence,
elle te colla un frisson dans le dos,
cette espèce de regard incognito. 」


Cette sensation le démangeait. Elle entrait dans son corps pour attaquer son coeur de tressaut. Ce n"était pas la même qui provenait de Calispo. Son regard lourd qui entravait toute relation avec le réel et qui le plongeait dans la souffrance d'un imaginaire dépressif. C'était ce ressenti vrai, celui quand on sait que quelqu'un nous regarde et qu'il n'est pas un mirage tendu vers l'excessif. Narcisse fronça la pointe de ses sourcils tandis que lentement le monde semblait s'ouvrir à lui, comme si qu'il sortait d'une bulle qu'il s'était créée pour que lui seul reste caché, loin de tout, avec ses secrets.


Alors tu restais assis sur ce banc, peu stressé, mais tendu à l'extrême, tandis que cette présence se rapprochait autour de toi et qu'elle t'enlaçait sans que tu puisses y prononcer un mot. C'était fort. C'était fort pour toi Narcisse. Tu tentais de t'éloigner de tout, d'oublier que ta vie n'était qu'un putain de fil instable près à se briser à chaque coup de vent. Tu tentais de contrôler, faire le vide, mais ça revenait dans un claquement de porte, tiens, dans tes dents.


Et ça t'brûle comme une connasse de flamme au bout de ton doigt, t'as envie de fuir parce que ça t'fume jusqu'au creux de l'estomac.


Aucun atome, aucune cellule de son corps ne bougèrent, chacune gardait ce silence pesant. Tantôt la tempête bouleversait son organisme, tantôt c'était le silence qui te plongeait dans ce mutisme. Ce gars qui venait de débarquer, dans un vent de putain d'fierté, tu l'sentais s'approcher et s'asseoir à tes côtés. Tu ne bronchas pas Narcisse, tu te disais qu'il y avait rien à faire pour que tu sois tranquille, alors tu lui lança juste un coup d'oeil, l'air de rien, d'façon t'étais normal, tu valais quedal, nada, rien.

T'es un peu comme une fleur qui se fane, qu'on jette et qu'on déracine, t'es un peu comme le pollen qu'on pique, qu'on vole et qui s'illumine.


-Tu es Narcisse non ? Enchanté, je suis Ambroise Cooper. Ma mère s'appelle Madeleine Bourgeois. Apparemment, nous sommes cousins.


C'était comme si que le diable te tendait la main avec un sourire aux coins des lèvres, comme si que l'evil tentait de t'amenait dans tes filets pour te saigner, pour qu'tu crèves. Narcisse ne broncha pas, il se mit simplement à réfléchir. C'était peut-être possible. C'était peut-être l'évidence du naturelle, sûrement quelque chose de vraiment réel.


-Apparemment, mais j'te connais pas, donc t'es pas mon cousin. J'ai jamais eu de cousin, j'en ai pas besoin maintenant, donc désolé de te décevoir. Il se redressa, glissa une main dans son pantalon, nonchalant. Désolé, j'ai des trucs à faire, donc bye.


「Sans savoir que l'autre savait,
qu'il pouvait toujours dénicher,
les mensonges que Narcisse lâchaient,
pour s'enfuir loin de lui, de la vérité.」
Ft Ambroise
©Gau



Perfection is, after all, a form of banality.

Demons stuck inside our blood
we got drugs inside our heart
Message Dans Re: 「« Nice to meet u cousin Miguel » — Ft Ambroise」[abandonné] | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «ville & monde :: Grande Place :: Aquarium-