» prédéfinis

» mini news
07.05 Prismver a 6 ans ! Le temps file ♥

26.04 Mise à jour des champs à remplir dans la partie histoire des fiches de personnages
» intrigue

» rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Ne jamais déranger une pirate en pleine activité ♦️ Ashley Mera

ajouter le mien ?
» à l'honneur

Orson M. Dreemurr
www.

» infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Cristallisation [ft. Freja]







Partagez | 
 


 Cristallisation [ft. Freja]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans Cristallisation [ft. Freja] | le Sam 27 Jan 2018 - 19:38
Just let it rocks
avatar
Pseudo du joueur : yoppy
Autre(s) compte(s) ? : Aucun
Personnage sur l'avatar : Spark - Pokemon GO

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 19, D & 8ème année
Prism' : 1476

Messages : 209
Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11842-owain-s-baxter-thank-you-captain-obvious#170571 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11859-funny-my-name-keeps-comin-out-your-mouth-owain-s-rs#170743 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11895-doge-lms#171084





Christallisation


"Whenever you idealize someone, you never really see them for who they are"






Assise à la fontaine, Owain la remarque, son coeur s'emballe. Le D se cache. Il a un rire nerveux. Le mot lui était remonté, que Freja ne venait pas de ce monde. Que cette enveloppe charnelle contient l'héroïne d'un univers, un qui lui était précieux. Elle trouve son regard et la surprise lui fait se cogner la zone entre le crane et sa nuque contre le mur.

Comment le gériez vous ? Savoir que dans le campus une de vos waifus a pris vie d'un coup comm- Il s'arrête, tousse fort. On va utiliser idole au lieu de l'autre terme, hein. ((Owain sait bien qu'il assume pas du tout cette part de lui)). Il l'avait vue autour du campus, d'abord soupçonnée d'être une très bonne cosplayeuse ((et a manqué de l'approcher juste pour qu'ils parlent de cet univers qu'ils auraient en commun)) mais, plus les jours passaient où il la voyait et plus la ressemblance est flagrante.

Quand on parlait de fan ardu, il y avait ceux qu'on appelaient les connaisseurs, ceux ayant suivis les tomes depuis les dates les plus lointaines de parution pour faire des théories de fou. C'était pas tant son cas. Il avait peut-être l’œil pour l'imagerie ((ou juste l’œil pour elle en particulier)) qui fut qu'au fur et à mesure il reconnaissait chez Freja des signes bien distinctifs qu'il avait fait taire dans l'incompréhension de la situation ((ce doit être la voir tenir sa baguette qui fit pour lui comme un déclic)).

Académie Wilwarin, avec 41 tomes à son compte, et lui s'est tout récemment arrêté au 30ème. Elle est bien plus que son univers, mais chez elle est aussi une part d'elle. Tant pour son aspect fictif, pourrait-on dire qu'elle vient d'un monde de mensonges, ce serait sous estimer le phénomène qu'a créé le livre. C'est plus qu'un groupe d'artistes et un script qui lui a donné vie, plus que des fans ((tous ceux qu'elle a touché des calvaires qu'elle a endurés)) qui vivent avec elle ses aventures. Elle est réelle parce qu'elle évoque du vrai, parce qu'en ça elle est "vraie", et plus que ça encore, quelqu'un lui a ouvert la porte à ici.

2009, il en lisait beaucoup à l'époque, la trame à laquelle s'avançait le premier tome ne l'avait pas tout a fait pris de suite. Il avait à l'époque des remarques plus crues, avant être aspiré, happé dans le train de la hype. Est-ce comment la forme de Freja se présentait à lui qu'il finit par comprendre ((mais rejeter d'abord)) qu'elle devait être la protagoniste d'un de ses mangas préférés ? Cette nuque, ces yeux, cette chevelure - oui, il l'avait peut-être remarqué plus tôt que son cœur n'était prêt. Il n'était pas tant au courant des derniers bails comme diraient certains, n'ayant lu qu'un bon 3/4 des tomes ((Il prenait son temps principalement pour pouvoir comparer les versions anglaises et japonaises, pour en attraper les subtilités perdues dans la traduction, les deux versions étaient trouvables à la bibliothèque)).

Deux grands yeux bleus viennent lui souhaiter la bienvenue lorsqu'il reprend conscience. Il croit qu'elle lui parlait, l'avait-elle secouée ? Il n'est pas sûr, mais maintenant il réalise bien en quoi c'est une drôle de situation. S'était-il vraiment cogné assez fort pour en tomber dans les pommes ? Au moins il était out depuis pas assez longtemps pour que Freja aie appelé de l'aide.

Il a encore la douleur du coup, et peine à s’asseoir.

Great, il avait non seulement l'air con ((au delà de l'être vraiment mais ça c'est une question pour un autre moment)) et s'était blessé dans le processus. Y'a pire il se dit, bien pire. Il finit par réussir à se relever.

-"J'trouverais mon entrée comique si j'avais pas si mal hahah, il lui sourit, aussi serein qu'il puisse être.




   
« Got the greatest D»
Owain S. Baxter ▬ A ridiculously good-looking photogenic guy who dabs. Wished he had a cat to play the piano with. More of da dogg kind of person. Cooks to chacarron macarron. Tries to convince the music teacher to let him perform old meme songs during classes
   

(c) Myuu.BANG!
Message Dans Re: Cristallisation [ft. Freja] | le Mer 21 Fév 2018 - 23:16
Just let it rocks
avatar
Pseudo du joueur : Gau
Autre(s) compte(s) ? : Zoe, Ragnar
Personnage sur l'avatar : Midoriya Izuku (Boku no Hero Academia)

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 18 ans - 7D
Prism' : 1589

Messages : 158
Just let it rocks
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12039-we-will-find-a-way-orson http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12105-orson-rps-evolution http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12117-orson-relations http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12043-oui-lms-orson


owain & freja
cristallisation

Si vous n'avez jamais changé d'univers, voici un conseil de premier ordre.
Ne le faites pas.
Changer de monde, ça craint. Particulièrement quand vous avez une vie périlleuse et très souvent douloureuse. On pourrait croire que la paix signifie la fin de vos problèmes et que vous pourrez enfin profiter de cette tranquillité dont vous avez toujours rêvé. Croyez-moi, vous vous trompez, et je ne le dirais jamais assez, restez là où vous êtes. Je ne vois pas comment vous pourriez changer de monde, mais pour ma défense, je ne voyais pas non plus comment j'aurais pu le faire. Le pire qui puisse vous arriver - je préfère vous en avertir maintenant pour ne pas me sentir coupable - serait de prendre plaisir à tous ces coups ignobles de votre soit-disant destin grandiose alors que votre meilleure option reste la mort.
Vous voyez où je veux en venir ?
Oui. Tous ces dangers me manquent.
Quelques temps après mon arrivée ici, le docteur responsable de ma visite médicale (qui a fini par admettre à cette version de mon abandon par mes parents biologiques et à mon oubli de mon propre nom de famille) a affirmé que j'étais hyperactive. En vérité, il me semblait juste difficile de rester calme dans une pièce toute blanche de quinze mètres carrée quand la plus petite des pièces de ma maison en faisaient le double. Ce n'est pas une chose dont je me vente forcément - surtout qu'il s'agissait des toilettes.

Je n'essaie pas de justifier mes erreurs, loin de là. Mais je peux affirmer que cette nouvelle retenue n'était pas totalement  de ma faute. De là d'où je viens, je suis plutôt considérée comme quelqu'un de calme, et de toute façon, personne ne voudrait sacrifier un mercredi après-midi pour le plaisir de jeter des sorts au milieu de la salle de classe.
Pardon, d'utiliser sa magie.
Toujours est-il qu'une fois ma peine purgée, je sortis à pas feutrés de la salle d'emprisonnement au profit de la cour intérieure où, une fois à l'écart de toute menace du personnel, je soupirais de soulagement. Pour une journée où la température avait eu le bon sens de franchir la limite des valeurs positifs, la cour intérieure était plutôt vide - et il ne me fallut qu'une seconde pour la balayer du regard et trouver celui de l'unique personne présente.
Bonne nouvelle, il avait l'air plutôt gentil.
La mauvaise, c'est qu'il n'eut très vite plus l'air de rien du tout.

Je fonçais en sa direction, mon manteau bleu marine enfilé par dessus mon pull blanc et mon jean, mes cheveux blonds noués en une queue de cheval pour éviter tout accident (Et, croyez-moi, je sais de quoi je parle. Chez nous, cette coiffure s'appelle "queue de cheval pour une bonne raison : lorsqu'une célèbre magicienne eut la bonne idée de lancer un sort avec ses cheveux détachés et visa si mal qu'elle atteignit la queue d'un... bon, vous avez compris l'idée. Le nom est censé porter chance pour éviter que ce genre d'incident arrive de nouveau). Mon premier réflexe, en dehors de ces pensées inutiles, fut de vérifier la plaie à la tête de l'individu - rien de grave, à priori. La seconde, l'odeur de mes aisselles. Ma mère disait souvent que la mauvaise odeur avait beau être une arme redoutable contre certains adversaires (dont sa magie ménagère), je préférais éviter tout accident.
Fort heureusement, je déduis à mon analyse que je n'étais pas responsable de son malaise.
Malheureusement, il en était sûrement responsable lui-même.

Si vous êtes en couple, vous avez sûrement déjà senti l'haleine d'une personne au réveil. L'inconscience renvoie le brossage de dents dans la catégorie des efforts inutiles tant cette odeur est brutale - et je ne fis pas prier pour m'écarter de lui. De toute façon, il s'était assis alors il était probablement assez en forme pour se débrouiller tout seul.

"Eh bien, j'espère que tu soigneras ton ha-, euh, ta tête aussi vite que possible. J'aimerais éviter d'être mise-à-mort pour meurtre involontaire."

Pour la seconde fois. Mais pour ma défense, ce qu'il s'était passé dans les toilettes de l'académie pendant ma 3ème année, ça ne compte pas.

"Ça te prend souvent de t'évanouir à la vue des gens ?" demandais-je avec légèreté. "Je veux dire, je ne suis pas une bombe, mais quand même. C'est presque vexant."


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-