AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 JIM'S DELIRIUM

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockSam 26 Oct 2013 - 10:30


Tu es paumée. Genre complètement. Le regard furtif, t'essaye de discerner les couloirs pour savoir par où tu étais passée, sans grand succès puisqu'ils se ressemblent tous. Aah mon dieu. Tu tournes en rond depuis que t'as quitté Jim en fait. Et ça, ça va pas, mais alors pas du tout. Tu te ressaisis, te retenant de brailler comme une chienne enragée et t'avances. Rapidement. Tu tournes à droite, puis à gauche et encore à gauche. Là tu vas tout droit, tu soupires puis te colles contre le mur, l'air désespéré. Soit t'étais complètement folle, soit ils étaient tous partis. Parce que là y a personne quoi, c'est bien qui a un truc qui va pas, non ?

Tu reprends ta marches, décidant de courir un peu. Le sport ça n'avait jamais tué personne après tout, puis tu aimais ça en plus. Le truc c'est qu'il faisait vraiment chaud. Et tu ne supporte plus cette chaleur étouffante. Alors n'y vu ni connu, tu enlèves ton tee-shirt et le fourre en boule dans ton sac. Parce que bon, c'est pas non plus comme s'il était à toi. Il était moche, trop simple. Tu tournes de nouveau, te payant ton premier mur de la soirée. Erm. Marcher les yeux ouverts c'est possible aussi tu sais. Et là, encore toute étourdie que tu es, tu vois une espèce d'urluberlu perché sur une paroi un peu plus loin. Et t'es en mode "WTF CE TYPE EST CON OU COMMENT ÇA S'PASSE ??" et donc tu tires. Mais tu le manques, parce que t'es pas douée. Il se barre, tu lui cours après, du moins t'essayes de retrouver ton chemin et le sien en même temps. Puis quand t'arrive discrètement et que tu le vois de dos au bout du couloir, tu fais plus attention à rien, si ce n'est que quelqu'un d'aussi petit c'est... Bête. T'es certaine que c'est Gautier, alors t'hésite. Parce que tomber tout le temps sur la même personne c'est pas classe. Mais bon. T'es là pour jouer non ? Puis si ça s'trouve, c'est pas lui. Si ça s'trouve Jim a invité son jumeau pour fausser les pistes, tu sais. Toi tu connais personne ici. Alors tu sais pas. Nan mais ouais, c'est certainement pas lui. Tu tires.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockDim 27 Oct 2013 - 21:19



DELIRUM

Tu t'étais éclipsée furtivement. Pas assez à son goût hein. TCHT. Provocateur, néanmoins intéressant. Tu souries. Et tu cherches tes putains de chaussures de merde. Tu les aimes trop en plus. Genre, elle sont de toute les couleurs avec des formes bizarres dessus. Vu comme ça enfaîte ça donne pas envie. M'enfin bref, tu les aime point barre. Et tu tournes en rond, les cherchant. Tu coures. Tu fais de la merde. Limite tu allais te mettre à chialer. PUTAIN MES CHAUSSURES QUE J'AIME DE TROP. POURQUOI. Je suis trop conne, pourquoi je les ai prise comme appâts ? Alors que tu te morfondrais, genoux aux sols. Tu les voies. Devant toi.  Prête à t’accueillir. Alors t'as commencé à te précipiter vers elles. Tu t'es jeté dessus même. Et avant même que tu les ai dans tes mains entrain de les chérir.  Ton gilet s'éteint. Qui- est ce qui vient d'interrompre tes retrouvailles ? Alors, d'un geste las tu enlèves ta cagoule.

- Purée, t'as cassé toute mes retrouvailles là !

Rire. Tu le regardes de plus près. Tu connais ce corps. Ouais tu l'as déjà vu. Ce mec te dit quelque chose. Mais bon, t'as tellement une mémoire de merde pour ça que non, tu trouves pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockMar 29 Oct 2013 - 16:33


FLEMME DE CHANGER DE COMPTE BONJOUR
JARED TOUCHE ASHLEY.
ASHLEY ET JESS RATENT.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockVen 1 Nov 2013 - 18:12


JIM'S DELIRIUM

MY NAME IS BAM BAM BAM BAM !


Et le tir toucha... Noah qui était en train de flirter deux secondes plus tôt. Je plisse les yeux en mode "wtf", je comprends pas trop, j'ai dû me tromper de chemin et revenir vers lui. Ah non... je me suis sûrement perdu. Je suis un peu dégoûté de mon sens de l'orientation nul alors que j'étais en mode trop concentré mais bon, je l'ai touché, c'est déjà pas mal, j'ai gagné pas mal de points je pense, j'espère que je vais pas perdre. Oui je suis négatif et alors, c'est pas toi qui a un lézard dans ta poche à beugler dans les couloirs.

Bref je m'approche au ralenti alors que la salle diffuse la musique de Royal Canin -JOKE- et fais un hairflip au passage avant de m'accroupir vers ma cible et... (unefilleunefilleunefille) (non je rigole) Noah. Il me regarde en mode "omg il a truqué son pistolet lui" je le savais, personne ne m'aime, tout le monde pense que je suis nul voilà. Pour me venger je vais le faire boire, alors je détache ma gourde et je lui tends avec un sourire carnassier, ben oui pour une fois que je peux profiter.

▬ T'étouffe pas, lançais-je ironiquement.

Ah, cette partie. J'ai jamais été aussi bon de ma vie. Et pas parce que c'est mon premier Laser Game.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockVen 1 Nov 2013 - 19:22

❝ Da Delirium
You must be blind

Oh trop boss quoi. J'avais touché une fille qui se marrait bien à imiter des limaces sur son sol. En plus de ça, elle est à fond sur une paire de souliers, elle fait vraiment peur celle-là. Avoir sû, par contre, que je reconnaîtrais si bien ces chaussures-là. Les bébés de Lottie, ses protégés, des souliers. Fuck the logic, c'est Lottie. Je me surpris à soupirer de bonheur, sachant qu'elle ne m'attendait pas pour notre sortie ce soir. Non, elle était là, en train de se marrer comme une folle avec sa paire de basket trop louche. Génial, quoi. C'est certainement la fille la plus tarée du pensionnat celle-là quoi. Elle retire sa cagoule, laissant voir son visage d'ange et je fais pareil tout en détachant ma gourde. Franchement, j'allais pas faire une action physique sur Lottie, ce serait dégueulasse. Je eux pas lui faire ça, donc je préfère encore la faire boire comme un trou.

« Hello beauté. »

Je m'accroupis, lui enfonçant la bouteille dans la bouche. Et y'a qui en rajoute en tapant sur la bouteille pour la lui faire avaler quoi. Trop bien la scène ; une fille sans chandail allonger sur le sol, une bouteille dans la bouche et un cinglé qui tape sur la bouteille pour lui faire gober la bouteille. Je me fais peur moi-même. Je retire la bouteille, patpat sa tête et me pivote sur moi-même avant de découvrir mon gilet, éteint et un inconnu me fixant. C'est qu'il ne fait pas très peur lui, même dans un moment hypra badass tout le tralala j'ai l'impression de combattre avec un nain quoi. Il me fait, en plus, le même sort que j'avais réservé à Lottie. Oh pauvre quoi, trop minable j'étouffe. Je comprends ta douleur Lottie, fémwaunkalin. Je me relève, essayant tant bien que mal de faire passer l'énorme gorgée de liquide. Ce n'est pas ça mais j'avais plutôt soif, merci Gautier. Je laisse la Lottie-inerte-presque-inondée et part de mon côté. Gauche droite un deux trois je sais pas où je suis ranafout je me laisse tomber dans un coin et je reprends mon souffle Plz. Marre, j'ai besoin de relaxer là.

Random fact, what else ? | H.R.P
C'était long pardon. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockSam 2 Nov 2013 - 2:07



DELIRUM

Il enlève sa cagoule. Noah. Tu souries. "Hello beauté." NKFNEZKFN. Tu soupires. Il est toujours là avec son air charmeur et le clin d’œil qui va avec. DÉSESPÉRANT. Mais tellement adorable.

Alors que vas- t -il faire ? T'as même pas eu le temps de réfléchir à ça que t'avais déjà la gourde dans la bouche. Tes doigts se crispaient sur le sol. IL VEUT T'ÉTOUFFER. IL VEUT TE TUER. Et puis, franchement là, c'est dégueulasse. ça te brûle la gorge, t'as qu'une envie c'est de tout lui recracher à la gueule, mais tu peux pas. T'es obligée d'avaler cette merde. Noah, mon petit Noah d'amour, tu vas me le payer. Le pire c'est qu'il te renversait de l'alcool partout, enfin c'est toi qu'arrivais pas à boire en rythme. MAIS C'EST DE SA FAUTE. L'action finit, tu le trucides du regard, alors qu'il te patpat la tête. "GNGNGN".

Par la suite, tu t'étales sur le sol pour essayer de digérer tout ça. Et là coup de théâtre. Il se fait tirer dessus par Gautier, pile devant toi. Tu souries. Tu pouffes de rire quand tu vois qu'il subit la même chose que toi. "Dans ta gueule, Noah". Big smile. Et tu te ré étales par terre comme une merde. Non, franchement là l'alcool, n'es pas passé du tout. Ce n'est qu'au bout de cinq minutes que tu daignes te relever et partir encore une fois à la chasse. Tu sais plus du tout où tu vas. T'as même pas l'idée de tirer, toi tu veux juste trouver un coin posé pour te remettre de tes émotions. BINGO. Tu trouves un petit coin et tu attends que l'alcool redescend un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockLun 4 Nov 2013 - 14:26




☆ THE END
{FIN DE LA PARTIE EN BAS DE MON POST, LISEZ LE GRAS}

«T’a plutôt intérêt à ce que je ne te touche pas.»
« Ow.. Et pourquoi donc ? Moi j'pense au contraire que ce serait amusant, de voir c'que tu ferais si c'était le cas.»
«T’en meurs d’envie, avoue ~»

Je ne croyais pas si bien dire. Repartis tout les deux, chacun sa direction, j’essai de me remettre dans le jeu malgré l’absence évidente de mon fût.  Bah, comment dire, j’avais l’habitude. Quand on se proclame Roi de la Fête, faut s’attendre à ce que les gens soient particulièrement sadiques. Et j’adore ça. Je n’ai peur de rien, j’ose tout. Je vous attend, bitches. BAM. Ca m’apprendra à être déconcentré. Mon gilet s’éteint de nouveau, je suis vraiment une quiche aujourd’hui. J’enlève ma cagoule, cherchant des yeux la personne m’ayant touchée.

«Sérieux mec, t’as réussi à tomber sur quelqu’un de lubrique au point de te racketter ton futal ??»
«Meeeeeec... c’est A...»
«Enfin bon, ça sera plus pratique.»

Glups. MAYRDE MAIS ARRETEZ DE. Wooooch. J’ai chaud là. Ouais, rien qu’à voir Morgan s’approcher avec ce regard, je. IL ME PLAQUE AU MUR WADAFFFF. Respire. Je le fixe, mon sourire essayant de rester accroché malgré mon coeur qui fait BANG BANG. «C’était franchement pas cool c’que tu m’as fait tout à l’heure… Devant Maryne en plus, abusé…» Il me saisit le menton. «Oh, pauvre chou, ça a vraiment dû être terrible.» Regard entendu. Sourire taquin.

«Je devrais te demander de me filer le reste de tes fringues, histoire que tu finisses la partie à oualp.»  
«Besoin de la revoir, hein ?»

Et sans réponse, Morgan saisit ma nuque. JE VEUX TA LANGUE. Vampire.  J’me mord la lèvre, lâchant un léger gémissement de douleur - c’est qu’il y va pas de main morte le salaud, il tient à ce que ça reste. Pas pour rien que c’est mon bro. Alors, il glisse sa main sous mon élastique; je sens mon corps se raidir, mes lèvres s’entrouvrent. Woot woot woot. Que moi je le fasse c’est une chose, que lui le fasse... Je sens sa main sur moi, je ferme les yeux, un océan d’images me submergent. J’ai chaud. Très chaud. Et puis tout s’arrête. J’ouvre les yeux. «Putain…» Pas besoin d’en dire plus. Nos regards sont les mêmes, nos pensées aussi. J’ai bloqué ma respiration depuis longtemps. «On s’voit plus tard.» J’acquiesce du’un mouvement de tête, baissant les yeux. Une fois Morgan disparû, je respire un grand coup, me laissant glisser le long de la paroi, assis. Je check ma montre. Deux minutes. Pas le courage de continuer là, j’suis pas en état. En plus... Je baisse les yeux vers mon caleçon. Gnn. Faut que ça se calme avant que la lumière se rallume. Je laisse tomber ma tête contre la paroi, fermant les yeux, priant simplement pour que personne ne passe par là pendant deux minutes.


Et finalement, les lumières s’allument, tout à coup, la musique s’éteint, et gilets et flingues se désactivent. J’inspire, me relevant - la fête est finie dans mon slip, j’vais pouvoir me montrer - MERCI MORGAN ET ASHE HEIN. Je suis les flèches au sol qui indiquent la sortie du labyrinthe, passe la porte et, comme les autres, retire mon gilet et pose l’arme dans le sas. Les invités se (re) découvrent tous, maintenant que la partie de lasertag est terminée et les cagoules retirées. «M’sieur dames, j’vous propose de vous réhydrater à côté, si vous voulez bien me suivre ♥» Et je sors du sas pour rejoindre une autre salle, possédant un grand bar bien garni, des tables basses et canapés. «Faîtes vous plaisir, faut reprendre des forces.» Je me tourne finalement, cherchant Ashley des yeux. Je la vois pas, je crie. «ASHLEY EST-CE QUE J’AI LE DROIT DE RECUPERER MON FUT OU PAAAS.» Et au dessus de ma tête, la télé affiche le résultat de la partie.


1. Gautier P. Everfield 50
2. Jared Scott 30
2. Jessica C. Dawson 30


Ashley E. Bridgestone 20
Lottie Yami 20
Morgan O. Bloomkvist 20
Noah L. Lafgard 20
Jim T. Reed 20
Maryne E. Kath 10
Tom Astor 10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockLun 4 Nov 2013 - 20:38


Tu tires. Tu foires. Et tu foires tellement que tu te fais toucher. Merde. C'est pas comme ça que tu gagnerais cette partie. T'étais mal barrée. Tu soupires et te retournes pour adresser un grand sourire à ton bourreau. Sa tête te disait vaguement quelque chose, t'as déjà du le croiser celui-là. Mais ça s'arrête là, tu sais pas vraiment qui il est au fond. Et c'est pas que tu ne veux pas savoir mais... Bref. Tu attends ton gage avec impatience, à tous les coups monsieur te fera boire. C'est c'que tu aurais fais, n'allumant pas les personnes que tu ne connaissais pas. Par principe, peut-être par respect aussi, t'en savais trop rien. Et donc tu es là, il est là aussi et s'apprête à te dire quoi faire quand baam. Comme ça, d'un coup, la musique s'éteint. T'es dégoûtée. Les lumières se rallument, vos armes et vos gilets se désactivent. Sur l'instant t'as un peu la rage, c'était trop rapide. Tu suis les flèches au sol, pestant silencieusement quelques secondes avant de devenir attentive à la suite. Tu passes le sas, déposes tes affaires puis tu choppes le pantalon de Jim avant d'esquisser un grand sourire. Le reste t'en veux pas, ça sert à rien.

Tu observes les invités quelques instants, vous n'êtes pas nombreux. Et là tu te rends compte que tu ne connais que Gautier et Jim. Les autres tu les as entraperçus dans les couloirs du pensionnat et encore, pas tous. Allons bon, te voilà gâtée. Tu suis les directives de ton hôte, passe de l'autre coté. D'ailleurs tu le perds de vue, mais c'est pas grave, tu finiras bien par le retrouver. En attendant, te moquant royalement du fait que tu sois encore en soutif, tu jettes un œil à la salle. Spacieuse. Confortable. Formidable. Parfait. Absolument parfait.

▬ ASHLEY EST-CE QUE J’AI LE DROIT DE RECUPERER MON FUT OU PAAAS. Ça. C'est Jim.

Tu te retournes, le cherche des yeux. Il est là, pile sous le panneau d'affichage. Alors en grande enfant que tu es, tu arrives doucement par derrière et tu lui sautes sur le dos; agitant le fût en question sous son nez avant de le balancer dans un coin d'un geste habile. S'il le veut, qu'il aille le chercher, mais toi tu restes là. Du moins, tu descendras pas maintenant.

▬ T'es bien plus sexy comme ça qu'en pantalon, tu sais ? Pis genre... Il est même pas à toi ce fût, haha. Tu rigoles, lui barrant la vue de tes mains. Mais si tu le veux, va falloir que tu retrouves ton chemin dans le noir, comme un grand. D'ailleurs, tu nous as prévu quoi pour la suite ?

Tu penches la tête sur le coté, en temps normal il t'aurait vu, mais là... C'est difficile de voir entre les mains, tu le sais ça Ashley ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockMar 5 Nov 2013 - 14:12


JIM'S DELIRIUM

Je suis trop fort, j'ai encore touché quelqu'un, why so fier de moi, je repars dans le labyrinthe mais je me rends compte que j'ai fait que courir depuis tout à l'heure. Je vérifie mon chargeur (genre j'ai des balles), je me mets en mode commando ou autrement appelé position-grenouille-je-te-montre-mon-fessier et cours dans les couloirs avec la rapidité d'un escargot amputé (oui je sais, un escargot n'a pas de jambe). Je vois quelqu'un, je le course grosdgkqzq et là alors que je vise -mal-, ça sonne, je suis dégoûté, je balance ma cagoule et mon arme par terre, j'insulte la musique et je ragequit !!

Non je rigole. Je retire la cagoule directement, hairflip pour me recoiffer et je suis les flèches vers la sortie. L'organisateur est vraiment fléché -pardon je devais la faire-. Je sors dehors, je croise un ou deux mecs que je connais pas, je vois que tout le monde a l'air aussi épuisé que moi, ça fait plaisir de voir qu'on est pas le seul boloss dans la salle ! Jim nous emmène dans une grande salle avec bar, canapé, tables, bref la totale, je grsdgvkqzàp et j'ai envie de courir à l'intérieur mais tout le monde est devant moi.

▬ MAIS POUSSEZ-VOUUUUS GZERISDQFKZ ah voilà.

J'entre et j'entends Jim me gueuler dans les oreilles - EH OH DU CALME JE M'APPELLE PAS ASHLEY. Ah non en fait c'est juste parce qu'il est à côté de moi. J'ai envie de m'approcher du bar en mode badass et m'adosser au comptoir en abordant la serveuse avec un "Hello baby, free toumaurau ?" sauf que y'a pas de serveuse. En plus je ferai jamais ça. Et là j'entends la voix de Claire Chazal, je me dis la météo ouiiiiii et en fait non c'est juste la télé qui s'est allumée pour afficher le score et la voix une illusion à cause du shot. Sûrement.

1. Gautier P. Everfield 50
2. Jared Scott 30
2. Jessica C. Dawson 30

1. Gautier P. Everfield 50

1. Gautier P. Everfield 50

▬ Pffff la base. (<= 1er laser game de ma vie)

FUCK YEAH, je suis premier, 20 points d'avance sur le deuxième, je me tourne vers les autres en renversant la moitié du truc présent sur le comptoir avec mon bras et je souris genre "allez-y c'est la conférence de presse après le match" mais je constate que personne me regarde qu'ils sont tous dans leur truc........ ok je suis seul au monde de toute façon je savais que j'avais pas d'amis.
Je vais voir Jim quand même - parce qu'il est cool, mais je garde quand même une distance de sécurité, parce qu'un gars qui a une mèche rose et qui est en calbute, on sait jamais ce qu'il peut vous faire vous savez. Je suis sûr qu'il a prévu un truc pour la suite, OMG j'ai hâte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockMar 12 Nov 2013 - 0:42



DELIRUM

Alors que tu étais tranquillement entrain de digérer ton alcool. Les lumières s'allument. Des flèches sont indiqués aux sols. Tu sursautes envoyant ça. OMFG. Arrêt cardiaque presque. Puis bon, tu les suis. Gilet et tout le tralala désactivés. La partie est finie. Tu souries, c'était cool, toi qui avait jamais  fait ça.

Au loin tu vois une porte, avec calme tu la pousses et enlève ton gilet, ton arme (d'ailleurs tu regardes cette dernière avec un air de dégoût. T'aimes pas les armes, c'est comme ça.). Cagoules retirées, les visages se redécouvrent. Tu vois Noah, tu lui souries et lui lance un regard vengeur. "M’sieur dames, j’vous propose de vous réhydrater à côté, si vous voulez bien me suivre. " Oh. Mais c'est cool tout ça. Vraiment bien.

Arrivée à destination, tu observes chaque recoin de la salle "Waahou CLASSE" fis-tu. Oui tu parles toute seule, c'est l'émotion ok ? C'est vrai, c'était toujours aussi bien décoré et aussi chic. Les soirées de Jim quoi.

"Faîtes vous plaisir, faut reprendre des forces."  Big smile. Fétarde comme tu es, tu ne tardas pas à aller chercher une tourner de verre. Tu pris tout d'abord des cocktails, car c'est mignon. WTF. Oui, bah tu trouves ça mignon, genre avec le petit citron, ou les petits bonbons.

BREF. Tu t'es ensuite posée comme à l'habitude sur un canapé. Tu tournas la tête pour voir les scores, tout en sirotant ton punch coco. Pas mal de monde étaient agglutinés devant le panneau. Tu soupiras, tu étais largement mieux sur ton petit canapé.

Et là moment de joie. T'ES PAS DERNIÈRE. T'ES PAS DERNIÈRE. Tu te rends compte ? OMD. Tu souries. "Piouf, c'était pas de tout repos. Au moins j'ai pas finis la dernière c'est ce qui compte. " Et puis tu regardes les prénoms des participants. Sur 9 tu en connais 4. T'étais un peu dépaysée, mais bon t'es une personne sociable donc tu te tracasses pas vraiment pour ça.

Dans al foule, tu vois un type au cheveux blanc. OH MAIS C'EST LUI. HAHA. Limite tu allais te taper une barre. TU SAIS MÊME PAS POURQUOI. OMG. Tu hais Noah, il t'aurait pas fait boire comme un trou, tu rigolerais pas pour un rien. D'ailleurs tu le cherches des yeux. Noah, Noah, vient par ici que je te fasse subir ce que tu m'as fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockJeu 21 Nov 2013 - 3:46

❝ Da Delirium
you must be blind.

La partie prend finalement fin et fatigué, je me relève toute en suivant les indications gravées au sol. C'est que soudainement, j'ai la terrible envie de m'étendre et de dormir. Je lâche un baîllement soudain et finalement, aboutissais dans une grande salle déjà monopoliser par tous les autres participants du delirium. Parmi eux, je n'en connais que trois ; Lottie, Tom et Jessica. Les autres ne me disent rien du tout, mais une grande partie d'entre eux semble fixer quelque chose, mais quoi ? Je m'approche sans trop être intéressé et remarque que ce ne sont que les scores. J'ai vingt points et, pour ne pas mentir, cela me suffit amplement ; je reste plus haut que Tom, le pauvre. Ne pas être premier ne me dérangeait pas, mais si j'aurais été vaincu par Tom, mon ego en aurait pris un sérieux coup. Je décide donc de reporter mon attention ailleurs. Je cherche une connaissance, quelqu'un avec qui me tenir jusqu'à la suite des évènements et avec chance, je vois Lottie au loin. Sans perdre de temps, je me dirige vers elle en jetant des coups d'oeils discrets autour de moi et m'affale sur le canapé, à côté d'elle.

« Je te vois venir et je te le déconseille. Tu le regretterais, lui avouais-je en ricanant. »

Relaxer ainsi n'était pas une activité dont je raffolais particulièrement et espérait bientôt passez à la prochaine étape. J'avais besoin de sensation, pas de calme. Une ou deux petites minutes pour reprendre son souffle, ça va, mais rester comme cela pendant une heure était un moyen parfait pour littéralement me tuer.

Random fact, what else ? | H.R.P
Vous voyez on était rendu à 69 réponses j'ai pas osé répondre car c'est un chiffre formidable -gautier- mais la voici la voilà. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clockLun 25 Nov 2013 - 11:22

{ Coucou les amours ♥ J'préfère arrêter là pour celle-ci et garder mon idée de suite pour la suivante. :) J'vous aime, merci d'avoir participé j'espère que c'était cool :) }
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




JIM'S DELIRIUM - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: JIM'S DELIRIUM   JIM'S DELIRIUM - Page 5 1400359500-clock

Revenir en haut Aller en bas
 
JIM'S DELIRIUM
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: