Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 7:48



Preben Nielsen
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it Tumblr_inline_mpy698gWgQ1qz4rgp
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it Tumblr_inline_mpy68yjs0W1qz4rgp
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it Tumblr_inline_mpy69bjY3C1qz4rgp
ÂGE ☛ Officiellement, 20 ans, mais mentalement il score davantage dans le 12, voir 7 ans, ça dépend de son humeur. Il va rarement au delà de 15 ans, malheureusement -pour vous, lui il s'en fou-.
CLASSE ☛ Il trouve que oui, il en a. -Le premier qui le nie est bon pour se prendre une claque... je ne blague pas...- Plus sérieusement, vu son degré de contrôle sur « la chose », il est en D. Bon, il a longtemps été en E, mais depuis sa virée avec Winifred, il a apprit à gérer un minimum. Et pis, avec une nana pareille dans sa vie, dur de pouvoir foutre la merde 24h/7j, elle le limite et donc, il est passé D depuis son retour, soit quelques mois. -Évidemment, les blagues quant au fait qu'il a été « dompté » ou « dressé » par Fred ne passeront pas, il a encore un putain de caractère.-
ANNÉE ☛ Huitième, ce qui est quand même un miracle, on croyait tous (lui y comprit) qu'il redoublerait plus qu'une fois.
POUVOIR ☛ Vitesse surdéveloppée, communément appelé « comme Flash ! » Eh si, Preben n'a pas à attendre pour prendre le bus, y aller à pied c'est souvent plus rapide, sans parler du temps d'attente pour grimper dans le transport en commun. Évidemment les contre-coups sont bien chiants -mais il râle tout le temps de toute façon- mais c'est parfois pratique quand on veut faire chier son monde.
NATIONALITÉ ☛ Danois & Irlandais, parce qu'on est badass ou on ne l'est pas. -Lui il l'est, il tien à le spécifier, pour ceux comme lui, ne comprenant pas tout du premier coup...-



When I wake up this morning, I didn't plan on being awesome but shit happens.

EN RÉSUMÉ ☛ Avoir la vitesse surdéveloppée, c’est un peu comme si on vous donnait le droit de dépasser tout le monde dans la file ou encore, qu’on vous foutait dans une marre de gens qui vont hyper lentement. Genre des vieux, voilà ! Imaginez-vous dans un endroit publique remplis de vieux qui trottent et vous barrent la route, bah c’est comme ça que Ben se sent en permanence –et il se fait bien chier-. En gros, c’est chiant à vivre, parce que le commun des mortels a un rythme deux fois moins rapide que lui, évidemment avant il était aussi lent que tout le monde, mais c’était avant et chiant comme il est, hors de question qu’il se la joue compréhensif, ça le fait juste chier d’évoluer dans un monde de tortue. Mais sur quoi sa vitesse a-t-elle une influence ? Bah sur lui, tout son corps et ses gestes. Il peut exécuter une tâche plus rapidement, courir plus vite, parfois même courir sur l’eau s’il est au bon niveau de pouvoir. Bon, il ne guérit pas plus vite qu’un autre, ce qui l’agace bien tien –idem pour les douleurs au ventre quand il avale trop vite son repas, ça le fait suer !-, mais tous ses gestes sont améliorés, ses déplacements aussi, mais pas ses réflexions, lui qui n’était déjà pas très brillant ça aurait pu lui servir pourtant. Non, sa vitesse n’a pas d’influence positif sur son organisme, elle le stress tout simplement et l’épuise, parce que si le blond est plus rapide dans l’exécution des choses, son corps exige en retour plus de nourriture et le prive de sommeil ou l’assomme littéralement, au choix.

UTILISATION & IMPRESSIONS ☛ Évidemment, Ben à sa façon de l’utiliser, il aime particulièrement dépasser les gens qui font la file, piquer la dernière place que vous convoitiez tant au ciné et pis c’est très pratique quand il fait du sport. Avant il joggait pour se tenir en forme, maintenant il se pique des sprints plusieurs fois par jour, ce qui revient au même pour lui malheureusement. Quant aux sports d’équipes, dans Prism il n’hésite pas à utiliser sa vitesse, de toute façon tout le monde à son petit bonus pour compenser, mais en dehors de ses murs, le sport est devenu frustrant pour lui. Pourquoi ? Parce qu’il a beau aimer faire chier tout le monde avec sa vitesse, il est fairplay en sport et que sa vitesse est comparable à un abus de substances stimulantes. Faire du sport avec des gens « normaux » a tendance à le rendre agressif, à le déprimer aussi au fond, parce que ça lui rappelle qu’en fait son avenir professionnel est foutu. Qui voudra d’un sportif aux capacités d’un athlète drogué ? Personne. Aussi bien dire que si son don peut se montrer utile, Preben n’arrive pas à sincèrement l’apprécier, et ce, malgré les années qui passent.

Avoir un don est une abomination pour le danois, déjà parce que ce n’est pas normal et que tout ce qui n’est pas normal est évidemment horrible, bonjour l’éducation Nielsen pourrave. Être fier d’être unique ? Apprécié de pouvoir aller plus vite, de pouvoir sauver des gens, de pouvoir aider son prochain dans ses tâches quotidiennes ? Rien à foutre ! Ça ne l’intéresse pas, au mieux, il arrive à s’éclater quand il fait chier les autres, parce qu’il va plus vite ou les bats grâce à ça, mais la victoire dans ce genre de situation à un arrière-gout merdique. Non, son don frustre Preben plus qu’autre chose : ça l’empêche de devenir le grand sportif que lui et toute sa famille espérait le voir un jour être -sauf Vlad, mais Vlad est con donc, va chier Vlad, toi et tes putains de vaches pourries-, ça le frustre de vivre dans un monde de limace, ça l’enrage de ne pas arriver à dormir comme tout le monde ou, au contraire, de tomber de fatigue d’un coup, quitte à s’endormir comme un gamin sur place, ça le fait suer de se taper une barre dans l’estomac dès qu’il s’emporte un peu trop sur la bouffe, ça le fait chier royalement de devoir se nourrir tout le temps alors que les cuisines ne sont pas ouverte selon son horaire personnel et ouais, il en a marre de bouffer des barres tendres ! Bref, sa vie n’a rien d’un récit de DC comic, Flash et son foutu costume rouge peut aller se faire foutre, lui il demande à être remboursé, mais aucun risque. Vie de merde.

NIVEAUX, LIMITES & EFFETS SECONDAIRES ☛ Le don du danois compte 4 niveaux différents, avec chacun un temps d'utilisation, des effets secondaires et des limites qui s'imposent. Évidemment, il peut passer d'un niveau à l'autre comme quelqu'un utiliserait un muscle, il suffit de le vouloir et de déployer l'énergie nécessaire, mais il ne peut pas passer du niveau 1 au 3, sans passer par le 2 -dekessé ?-. C'est comme avec une voiture, les vitesses s'obtiennent en ordre croissant, il peut tout cesser par manque d'énergie ou en se concentrant pour tout arrêter, mais pour grimper en puissance, il doit traverser les échelons dans l'ordre -1 puis 2, puis 3, ah vous avez compris ? Il était temps quand même !-. Aussi, avec le temps son corps s'adapte aux différents niveaux, enfin jusqu'ici, il est donc fort possible que d'ici 10 ans, le blond sera capable de gérer le niveau 2 comme il sait maintenant le faire avec le niveau 1 et ainsi de suite. Évidemment, rien n'est encore certain et ce ne sont que des spéculations. Oh et pour ceux qui se poserait la question, non Preben ne peut pas atteindre la vitesse du son et n'y parviendra assurément jamais -et il vous envoie chier bien gentiment-.

Niveau 1 ☛ C'est le niveau de base, soit celui que Preben utilise maintenant par défaut. Il lui permet d'aller 2x plus vite que la moyenne des gens. Lorsque son don c'est déclenché, ce niveau le limitait autant que le niveau 2 le fait maintenant (confusion, fatigue, voir niveau 2 pour plus de détail quoi), mais avec le temps, son corps c'est habitué à cette vitesse et elle est devenue partie intégrante de lui -vroum vroum-, elle est devenue la vitesse « normale » à ses yeux. De ce fait, aller sous le niveau 1, nécessite de la concentration de sa part, ce qui est frustrant et assez vite lassant -et pis sérieux, pourquoi redevenir une tortue dude ?-.

LIMITES : Au niveau du temps, Preben peut tenir indéfiniment dans cet état, ce qu'il fait normalement. C'est la « normalité » pour lui, il n'a pas de contrôle sur ce niveau, sauf s'il tente de le supprimer, ce qui nécessite des efforts de sa part. -Bon, il tient SPÉCIALEMENT à souligner qu'au lit, il sait TRÈS BIEN se contrôler et ralentir le don, allez tous vous faire voir bande de pervers plein de jugements ! è_é-

EFFETS SECONDAIRES : Il a toujours faim, mais vraiment tout le temps hein ! Trois repas par jour ne le contentent pas du tout, il en prend quatre de toute façon, le petit dej, le déjeuner, le dîner et le souper. Du coup, voler de la nourriture aux autres ne lui fait pas peur, oh que non -même que c'est amusant-! Sinon, il bouffe toujours entre les repas, soit environ à toutes les heures, sinon c'est l'enfer et il devient grognon -ha ha.. ha-, en fait s'il ne bougeait pas autant, il deviendrait assurément obèse -et roulerait super vite !-. Quant à son sommeil, à ce niveau, il est compliqué. Son corps se trouve comme coincé dans un état « nerveux », donc le sommeil ne vient pas facilement ou pas du tout. Il ne ferme pas l'oeil et quand il y arrive, il a se réveille continuellement -sauf avec de la médication, vlan l'insomnie !-.
Niveau 2 ☛ Dans cet état, Preben va 4x plus vite que la moyenne des gens, ce qui est tout de même impressionnant -mais en fait le « tout de même » est seulement là parce qu'il reste deux autres niveaux, vous pouvez être seulement impressionné-. Ses mouvements paraissent parfois flous -like a ninja-, il peut éviter les coups sans aucun problème -like a ninja- et s'il n'est pas protégé contre les projectiles rapides (balle, flèche, etc) il peut arriver à les éviter s'il les voit venir -like a... ninja ouais-. Il peut facilement dépasser un vélo en courant -et ce, sans avoir tabasser le dit cycliste, ce qui est une amélioration !-.

LIMITES : En alternance, deux jours et demi sont globalement le maximum que Preben peut endurer, sans s'effondrer de sommeil pour plusieurs heures. Sinon, en continu, il ne peut pas faire plus d'une journée entière -en même temps il risque de se prendre un mur quoi-, sinon il risque de tomber n'importe où, tant pis s'il se casse un truc, donc il évite. -Se casser la gueule pour aller doublement plus vite, c'est con, même pour lui.-

EFFETS SECONDAIRES : Plus Preben va vite, plus les problèmes s'accumulent pour lui, de ce fait, la vitesse à ce niveau le rend confus dès un premier deux heures d'utilisation. Ça commence par son sens de l'orientation, il mêle la droite et la gauche, puis il y a le sens des choses, parfois il oublie ce qu'il devait faire, voulait faire, faisait même -et non, il n'est pas aussi con que ça au naturel, allez tous crever-. Aussi bien dire que ça le rend encore plus désagréable à gérer, voir 4x plus chiant -vous avez peur, je sais-. Et puis il y a la fatigue qui le rattrape, si le niveau 1 lui gâche la vie avec l'insomnie, le niveau 2 s'assure de le faire dormir -et c'est pareille avec la nourriture hein, il a tellement faim qu'il peut se gaver encore et encore, bonjour l'indigestion et les calories, il roule le gros, il roule-. S'il n'y prend pas garde, il peut finir endormi en plein milieu du terrain de foot et impossible de le réveiller avant au moins 4-5h de sommeil -sauf si on le temps, je suis presque sur qu'il se réveille si on lui shoot dans la gueule, à tester quoi-. Or, quand il tombe endormie à ce stade, c'est souvent par vague de fatigue intense, mais s'il se pousse à bout, c'est assez violent -comme ma mère-. Du coup il n'y a rien d'étonnant à le voir courir puis s'effondrer au sol, s'endormant directement après s'être cassé la gueule joliment -waiiiiii-.
Niveau 3 ☛ Autrefois, c'était le dernier niveau que le danois pouvait atteindre lorsqu'il faisait des efforts, il lui permet d'aller 8x plus vite que la moyenne des gens. À ce stade, on a du mal à voir ses mouvements, tant ils sont rapides -comme les ninjas qui foutent des oignions sous vos yeux quand votre équipe de sport préféré gagne les séries-. S'il se met à courir, Preben peut dépasser une voiture roulant à une vitesse correct -oh la limace !-.

LIMITES : Le maximum que Preben a atteint et tenté est de deux heures quinze minutes, avant que l'une de ses jambes le lâche -dans le genre où la rotule ne servait plus à rien, sauf a lui caresser la cuisse, saloperie-. Il ne compte pas aller au delà, histoire de ne pas se faire du mal consciemment -le cuir et les fouets c'est pas trop son truc-.

EFFETS SECONDAIRES : Plus le blond va vite, moins son corps encaisse bien ses mouvements -on oublie la danse classique du coup *SBAM*-.  Mais avant que son corps cède sous la pression, que les os se déboitent, que les ligaments se déchirent -au bout de deux heures normalement-, c'est surtout ses vaisseaux sanguins qui cèdent -splash !-. Ainsi, il se met à saigner du nez au bout d'une trentaine de minute intensive, avant que ses yeux se retrouvent injectés de sang ou que du sang s'écoule de ses oreilles. Évidemment, ensuite c'est son corps qui lâche, courir ou bouger devient alors trop difficile pour ses articulations -comme pour les vieux, ha ha.. ha-, ce qui déplace ses os ou déchirent ses muscles. De ce fait, c'est un niveau que Preben évite autant que possible à long terme. 30 minutes est le maximum qu'il puisse se permettre sans trop de risque.
Niveau 4 ☛ Ce niveau n'a pas été découvert par Preben avant l'année passé, lorsqu'il a tenté de rattraper un train en marche, comme ça pour le plaisir -comme un con oui, mais pour sa défense Fred l'avait mise au défi, tout est de sa faute !-. En fait, il y est arrivé, à rattraper le train je veux dire, et il estime que que sa vitesse est de 10x plus vite que la moyenne des gens -ouais il se la joue un peu, mais fallait le voir aller aussi, BANDE DE JALOUX !-. C'est très rapide, quand il file à cette vitesse, on l'aperçoit à peine, on voit surtout un sillon beige -quand il est à poil- ou coloré selon ses vêtements. Cela dit, c'est un niveau extrêmement dangereux pour le danois, en effet les deux seules fois où il c'est risqué à l'essayer, il a terminé blessé et à l'hôpital.

LIMITES : 15 minutes, mais en fait le maximum serait surtout de 10 mins, parce qu'à 15 minutes son cœur a lâché -si vous aviez vu la gueule de Fred à l'urgence... ha ha !- donc c'est à éviter.

EFFETS SECONDAIRES : La vitesse de ce niveau est trop difficile à encaisser physiquement, mais pas qu'en surface comme avec le niveau précédent, mais aussi au niveau des organes -si on peut même plus se fier à ses propres poumons, pfeu !-. Il ne devrait jamais dépassé 10 minutes chrono, sous risque de voir son coeur cesser de battre -taupette va !- ou d'avoir les poumons écrasés -lacheuuurs !-. La crise cardiaque est une forte possibilité à ce niveau, voir le résultat obligé d’une trop longue utilisation. Il ne devrait donc jamais utiliser le niveau 4 -mais il le fait quand même parce qu'il est con et Nielsen et un mec et blond et qu'il t'emmerde-, enfin pas avant plusieurs années -il n'a pas de patience alors screw it !-, et ce, en estimant qu’un jour le niveau 2 deviendra « normal » pour Ben, sinon ce niveau ne sera jamais une possibilité pour lui et il devra continuer de limiter son corps à monter jusqu’à ce stade -ha ha-.

   


I can do anything. Never try ? Never win. Never get a break, you miss a hundred percent of the shots you never take.






Preben, ça sonne comme prépuce. Pas la peine de le nier, c’est vrai et franchement, dans le genre tête de gland, on fait difficilement mieux que lui. Pourquoi ? C’est simple, c’est un con –et en plus il l’assume, si si !- doublé d’un enfoiré –ça aussi il l’assume tien…- qui s’assume totalement –qu’est-ce que je disais-. Bon, on pourrait blâmer la société ou son éducation, voir sa famille –après tout, la pomme ne tombe jamais dans le sceau, comme il le dirait si bien-, mais au fond, il est juste né ainsi. Il est plus lent, il a du mal à suivre, il s’emmêle les pinceaux et puis il ne sera jamais président –quoi que terminator l’est devenu, alors y’a de l’espoir !-. Sans parler qu’expliquer un truc au blond se résume à tenir tête à un ouragan : il n’en a rien à foutre et vous passera dessus. Idem pour le danois, s’il n’a pas envie d’écouter, vous pouvez aller vous faire voir –doublement s’il a faim, qu’il a chaud, qu’il est crevé, que Fred n’est pas trouvable, bref pas mal toutes les raisons sont bonnes pour le chieur qu’il est- parce que fournir des « efforts » pour faire plaisir aux autres –sauf Fred et son bror- ou tenter de les comprendre, ça n’entre pas dans son code génétique. En fait, ce n’est pas tellement que Ben soit un connard –quoi que oui en fait-, mais surtout que son petit esprit, soit l’accumulation de préjugé et sa haine facile pour tout ce qui n’est pas Nielsen, blond, danois ou normal et j’en passe, fait de lui un connard. Sa stupidité fait de lui un enfoiré, pour la plupart des gens du moins –aussi bien dire plus du trois quart de Prism-, mais au final le but de Preben n’est pas de devenir un super vilain –il arriverait assurément à se planter et sauverait la planète, con comme il est-. Non, il aimerait surtout qu’on lui foute la paix, il ne demande pas mieux que de retrouver sa vie d’avant, celle dans laquelle il était normal, quand il pouvait courir un peu plus vite que la moyenne, qu’il arrivait à dormir, crevé après avoir fait du foot toute la journée, où il n’allait pas encore dans une école pleine de monstre.

Voilà l’un des gros problèmes de Preben –il en a une tonne remarquez- : il ne s’accepte pas. Comment peut-on tenter d’accepter et de laisser vivre des gens qui nous ressemblent –mais pas trop non plus, sinon ce serait la merde-, quand on a déjà du mal à vivre soi-même hein ? C’est très difficile pour lui, évidemment la présence de Winifred l’aide beaucoup, l’amitié qu’il a développé avec Skygge aussi, mais voilà, il n’en reste pas moins un constipé des sentiments. Ce qui nous ramène à son éducation, parce que Preben n’en reste pas moins un Nielsen. De ce fait, il se doit d’être motivé par la compétition –même si en fait son frère de cœur est un putain de cheat !-, de vénérer le sport –gloire éternel sur le ballon saint-, d’être aussi macho que Fred le permet sans le tuer –dans la cuisine, femelle, range le couteau putain et fait un sandwiche !- et puis d’être con. Être brillant n’a jamais été dans les plans de Ben –oh putain non, si vous voyez vos gueules-, en fait il aime bien être con même ! Le hic, c’est que même s’il le sait –qu’il est con hein- et qu’il le vit bien, il n’est pas non plus prêt à se faire traiter de gros attardé. Comme le reste de sa famille, son égo –mutante oui- ne prend pas bien la critique, pas plus que les remarques ou les commentaires, il digère très mal les conseils aussi –en fait, il vaut mieux ne pas lui parler, c’est moins compliqué-. Ce n’est pas qu’il soit antisocial –même si en fait ça ferait un beau geste pour le reste des élèves-, seulement qu’il n’est pas facile d’approche –au moins autant que ses coups partent vite-. Taper et ensuite discuter, voilà son moto –et ça marche, les discussions sont toujours moins chiante !-. En résumé, Preben est probablement un gros enfoiré, il aime piquer le lunch des autres –mais il crève la dalle, on pardonne-, il n’a pas de réelle pitié pour les autres, il est égocentrique, légèrement narcissique –mais si vous aviez sa gueule, avouez le, vous auriez envie de vous baiser donc-, mais tout ça est lié à sa connerie. D’ailleurs, il ne pige pas la moitié de ce qu’on tente de lui apprendre en classe et sinon, il comprend de travers, ce qui créer de drôle de quiproquo –enfin, drôle pour vous, lui il ne ris pas avant que vous saigniez du nez-.

Mais Preben, il a des amis ? Bien entendu ! Mais pas beaucoup –bah voyons, il est tellement adorable hein !-. Avec eux, il a tendance à être lourd, parce qu’il n’explique pas toujours ses gestes, il est viril vous voyez ? Les hommes, les vrais, ne parlent pas de sentiments, ni de leurs frustrations, ils règlent leur soucis à coup de poings et de jurons. Du coup, il n’est pas tellement tendre en geste ou en parole, mais quand tout va bien, c’est un ami dévoué, loyal, prêt à tout pardonner, solidaire et présent pour les autres. Avoir Preben comme ami, c’est comme s’offrir un chien –du genre dangereux cela dit, qui pourrait vous mordre quand vous oserez lui enfiler un putain de collier violet parce que PUTAINLEVIOLETC’ESTPOURLESNANAS!-, le résultat ne dépend que de vous. Quant à ses petits secrets, plus on passe du temps avec Preben et plus on découvre des facettes étonnantes –voir ridicule oui- de sa personnalité : son penchant pour les attitudes ringardes en amour –ouais, porter la même veste que sa copine, il trouve ça cool le con-, sa gaminerie dans ses routines –à 6 ans il faisait sa crise s’il n’avait pas fait sa sieste, eh bien 14 ans plus tard, il pète un câble s’il n’a pas son petit dej à 6h45 tapant- ou même sa qualité de bon perdant. Ah et puis jaloux, possessif, protecteur, Preben paterne un peu ses amis, bon ça ne l’empêchera pas de les laisser filer à un rendez-vous galant –sauf Fred- ou à une soirée sans lui –sauf Fred-, voir à une sortie avec un autre pote –sauf Fred-, mais aussi bien dire que ça a tendance à vite l’inquiéter. Or, un Preben inquiet est un Preben franchement insupportable –et si Fred ose agir comme ses potes et se donner des droits de sorties, là il devient imbuvable-. Bref, aussi bien dire que si les amis du danois sont choyé par sa présence et sa protection, ils subissent eux aussi le contrecoup de son sale caractère, probablement même davantage que les autres, parce qu’un Ben fâché est un Ben agaçant, même pour ses meilleurs potes.




I'm not trying to be sexy, sexiness tries to be me.

On pourrait mentir et dire que Preben est un type bien banal, qu’il est blond châtain (plus pâle l’été et presque brun l’hiver –comme l’hermine tien-), à des yeux bleus, mesure 1m87, en passant vite fait sur le détail qu’il se muscle, mais ce ne serait pas lui rendre justice –et pis on va quand même pas lui gâcher sa plus grande qualité bordel !-. Frôlant le statut de « putain d’œuvre d’art », c’est-à-dire que parfois l’agencement ne plait pas au premier coup d’œil et qu’il est difficile de se l’approprier –okay je la boucle-, Preben mérite en effet d’être qualifié de beau, mais aussi de sexy, de séduisant même, bref vous avez compris. Musclé, tout en nerfs et au sourire sachant fondre jusqu’à l’icerberg ayant coulé le titanic –son préféré en fait-, le physique de Ben est tout l’opposé de son caractère, là où tout le monde s’entend pour le trouver imbuvable et désagréable, voir juste détestable, son physique le rend aussi brillant que le soleil. Parfait ? Quand même pas, mais pas très loin –c’est Fred qui le dit !-. Sa tignasse scintillante et battant au soleil a de quoi faire soupirer de plaisir les jeunes filles, son corps robuste en fait un parfait candidat pour toute sorte de rêverie –ou de fantasme, bande de pervers finis- et sa voix rauque et chaude à quelque chose d’envoutant.  Ahem, plus sérieusement, certain chipoteront surement sur le fait que Preben à une grande gueule –dans tous les sens du terme ha ha !-, soit une bouche TRÈS charnue ou encore, que son menton est trop prononcé, sa fossette ne lui plait d’ailleurs pas, mais hey, il fallait bien balancer le tout. En général, on le trouve beau, mais quand ce n’est pas le cas –il ne comprend vraiment pas pourquoi-, il a tendance à se vexer. Narcissique ? Légèrement, mais vous avez vu sa gueule –okay, un peu plus que légèrement-, ouais bah voilà, dès qu’on le voit, on sait ce qu’on a sous les yeux : un connard égocentrique et chiant. Là, le physique de Preben ne ment pas, les pires saloperies sont souvent les plus jolies.

Quant à savoir quoi enfiler, Ben se pose rarement la question parce que
#1 : le code vestimentaire est un peu chiant dans le coin : l’uniforme, ce n’est pas trop sa tasse de thé –même s’il n’en boit jamais, ha ha … ha-, la cravate encore moins –surtout qu’il passe a un doigt de s’asphyxier chaque matin le con, heureusement que Fred le sauve- et vous ne le verrez jamais cirer ses chaussures –oh putain non, sauf pour se mettre de la cire sous les yeux en vrai footballeur, la cire, il n’en a rien à battre-.
#2 : il passe son temps à courir dans tous les sens, ce qui veut dire qu’il a chaud, voire TRÈS chaud –bah voilà, il sue comme un porc, vous êtes content ?- et que les seuls vêtements adaptés à la course, ce sont ceux de sport. Nike, Puma, Adidas, tout y passe et dans toutes les couleurs. Enfin, il préfère quand même le rouge –comme le sang qui te pisse du nez quand tu trouves ça marrant de savoir qu’il a encore ruiné une paire de chaussure-.
Ah bah voilà, parlons des chaussures de Preben ! Là encore, il aime les marques de sport, pour le confort et la performance, mais aussi bien dire que ça lui coute cher à la longue. Qui dit vitesse surdéveloppée, dit aussi plus de pas à faire, or les matériaux des chaussures ne s’usent pas moins vite quand on file à toute allure, au contraire. En moyenne, le danois change de chaussure une fois par mois, ce qui l’agace un max, mais surtout quand son bror se fiche de sa gueule en comparant sa collection de chaussure de course à celle d’escarpins des nanas –bordel ce n’est pas un luxe qu’il se paye, sinon il marche pied nu et NON Ben n’est pas un hobbit !-.
Finalement, il faut savoir que Ben à ses habitudes, soit de toujours porter des vestes en coton ou en jersey, il adore ça, avec une fermeture éclair si possible et TOUJOURS munis d’un capuchon, au cas où il tomberait des cordes. Sinon, dès qu’il commence à faire froid dehors, il troque ses vestes pour des tricots de mémé Meyer, parce que oui, la granny de Fred lui tricote toujours des pulls, des tuques et des moufles, qu’il porte fièrement –la laine c’est pas hiphopster dude, c’est juste de la laine…-.
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 241lbt5_th
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 15nt9mx
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 2ngr69h
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 5xveqo
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it Kcaqo9_th

This home, these lights, a vision of my destruction. This life of mine, a prison of my construction.





Work until your heroes become your rivals.
To love is to destroy, and that to be loved is to be destroyed.

Dissimulé derrière la voiture de patrouille de papa, j’enrage. J’ai faim, j’ai froid et je suis trempé, donc je suis de mauvais poil, pour ne pas dire d’humeur massacrante. Si la plupart de mes camarades de classe pleurerait en ce moment, moi pas, jamais même. Pleurer, c’est pour les filles, papa le dit continuellement. Non, moi j’aspire à me venger et tant pis si je choppe la grippe, ce serait un bon moyen pour que maman me dorlote en plus, je suis bien décidé à faire regretter leurs conneries à mes frères. Les doigts crispés sur mon fusil, je m’assure qu’il est plein d’eau, il va m’en falloir une tonne pour asperge les quatre attardés qui ricanent pas très loin. Bon, c’est lâche de leur part de s’être attaqué à un gosse de 5 ans, mais si leur connerie leur a donné le droit de me balancer une tonne de ballon d’eau sur la gueule, ma bravoure me permet de croire que je peux avoir le dessus, on est Nielsen ou on ne l’est pas. Je serre donc mon fusil contre moi et je me lance en courant à l’extérieur, poussant un cri de guerre qui fait se retourner Peter, de huit ans mon ainé, il prend mon jet d’eau en plein dans l’œil et pousse un juron. Je ricane aussitôt et avec mes petites jambes, j’évite son bras qui tente de m’attraper. J’aperçois alors le grand sourire d’Henrik, six ans de différence avec moi, qui déjà me balance son ballon d’eau, mais je ferme les yeux et encaisse le cou, pour tirer en même temps. Quand j’ouvre les yeux, son t-shirt est trempé et il grimace, « Ça pu ou c’est moi ? » Ça me fait ricaner encore un peu plus, alors que Peter hurle derrière moi « T’ES MORT PRÉPUCE ! PETIT CONNARD ! » Je suis doublement content d’avoir mis du vinaigre dans mon eau tien et je me glisse sous le vieux tracteur de papa, celui plein d’araignée, mais les petites bestioles ne mangent pas les grosses, pas comme Peter qui va me cogner s’il m’attrape.

Là, j’aperçois les chaussures de sport de Thomas « Il est encore dehors ? On ne l’a pas trempé entièrement avec les ballons ? », je vise bien et voilà, il pousse un hoquet alors que le jet d’eau dessine une jolie tâche sur l’avant de son short. Il a rendez-vous avec une fille plus tard, il faut dire qu’il a dix ans de plus que moi celui-là, j’espère alors que le vinaigre fera une tache permanente et qu’elle croira qu’il s’est fait dessus. « Putain, il vient de me tirer dessus ! Y’a du vinaigre là-dedans non ?! » Je ricane plus fort et voilà, deux paires de bras tentent de m’attraper, mais j’aperçois le visage de Kasper, mon ainé de seulement cinq ans, qui me cherche sous le tracteur. Déjà je lui tire dessus en fronçant les sourcils, il semble surpris, puis il soupire. « Ben, arrête tes conneries et viens vite par ici avant qu’ils te choppent ! » et les cris de Peter pas très loin « Kasper, bordel tu nous le laisses ! » Si j’ai appris quelque chose au fil des années dans cette famille, c’est qu’il ne faut faire confiance à personne, JAMAIS, même au plus gentil des Nielsen –aka Kasper le fantôme-. Pourquoi ? Parce qu’on est tous des enfoirés, tous autant que nous sommes, moi avec mon vinaigre, eux avec leurs années de plus que moi. Du coup que Kasper m’attrape et me livre à mes frères en riant, pour que l’ainé de vingt ans, Jens l’enfoiré, vienne me renverser un sceau sur la tête,  bah ça n’avait rien de surprenant.

There's certain things that I adore.
And there's certain things that I ignore, but I'm certain that I'm yours.

Les yeux rivés sur Fred et Vlad, je n’arrive pas à m’empêcher de froncer les sourcils. Pourquoi elle se tient aussi proche de lui hein -c’est pas comme si on lui demandait de le câliner pour le saluer merde- ? Sérieusement, elle n’a plus huit ans et l’année passée il lui a avoué qu’il l’aimait, elle devrait comprendre que de rester près de lui comme ça, c’est putain de dangereux ! Ah, les filles et leur cœur de chou-fleur, elles sont vachement lentes et si Fred est vraiment cool pour une meuf, elle n’en reste pas moins compliquée et un peu stupide. Je m’approche donc et tire sur un de bras en fixant mon cousin, je sais qu’avec Fred on en a déjà parlé il y a deux jours, mais je trouve tout de suite son idée de se montrer discret sur notre « relation » beaucoup moins bonne maintenant. Elle a beau me balancer son regard noir, celui qui veut que je lâche tout de suite son bras, ma bouche s’ouvre et je balance tout sur la gueule de ce pauvre Vlad : « Ah et on t’a pas encore dit, mais on sort ensemble, Fred et moi. Cool, non ? » Il ne faut pas croire que j’aime faire du mal à Vlad, même si je le trouve de plus en plus couillon –soyons sérieux, vouloir sauver la planète et débattre sur le fait que les vaches ont des droits aussi, c’est tout sauf viril-, je l’aime bien mon cousin. Il est un peu con, voir beaucoup, même pour moi, mais on s’est toujours bien amusé ensemble gamin et puis c’était le seul membre de ma famille que je pouvais taper sans aucun effort, le seul que j’épargnais même, parce que de lui foutre un pain a perdu de son intérêt au bout de deux essais –c’est comme taper une meuf quoi-.

Bref, c’est la jalousie qui me fait parler là et même si je me prends une claque derrière la tête de la part de Winifred, outrée de ma façon chevalière de dire la chose,  j’assume pleinement mes mots, tout comme la façon dont ma « petite-amie » rougit malgré elle. Parce qu’elle et moi, c’est encore tout récent, même que ça fait tout juste un mois, deux semaines et cinq jours qu’ont es ensemble. Ma main relâche alors le bras de la brune et je me frotte plutôt la nuque, évitant le regard choqué de mon cousin, je ne sais plus quoi dire à ce stade. Je voulais juste pisser dans les coins, pour m’assurer que Vlad ne tenterait pas de poser sa bouche sur celle de ma copine, parce qu’un baiser indirecte avec lui ça me mettrait vachement mal et puis que je serais forcé de lui casser un truc pour défendre son honneur. À ce stade là je tiens un peu sur Fred pour m’aider, balancer un truc léger, détendre tout le monde, mais non, au lieu elle se tire en nous annonçant qu’elle doit maintenant rentrer. Je la dévisage aussitôt, aussi surpris que ce pauvre Vlad, mais je me prends seulement un sourire de sa part, ainsi qu’un bisou sur la joue, Vlad a droit au même et voilà, je fais déjà la gueule. Si j’étais moins con, j’aurais réalisé que je venais de me tirer dans le pied et qu’à 15 ans j’allais devoir passer l’été à me cacher pour avoir le droit d’embrasser et de peloter MA copine, pour ne pas choquer Vlad. Moi qui était fier comme un taon d’avoir ravis le cœur de Fred, j’aurais dû la boucler.

It's darker and much harder to be me.
I'm so cold and far away from home, so far away from my reality.

Je shoot encore et encore ce putain de ballon contre le mur, tout en tentant d’ignorer que Skygge attend sagement que j’arrête et que je lui parle –ou peut-être pas, parfois rien dire c’est bien aussi. Le silence est de bronze-. Là où je suis une putain de pile électrique, j’ai du mal à me poser ouais, lui il est tout le contraire, évaché au sol en appui sur son ballon de basket. On est un peu des opposés sur ça, mais sinon, on est plutôt bien mal engueulé tous les deux et ça, c’est pile ce qui a fait de lui mon meilleur ami. Dire qu’il fallait que j’arrive dans cet enclos à abomination pour me trouver un VRAI frère, ça prouve que j’ai un putain de karma tien ! Mais ce n’est pas tellement mes amis perdus et leurs préjugés à mon encontre –ah Ben est un monstre !- qui me travaillent aujourd’hui, pas non plus la lettre de maman qui me relate que ma famille va bien mais que papa refuse toujours que je passe les voir cet été, non c’est Winifred qui me fait chier. Parce que si je devais être « différent », la honte de ma famille oui, il fallait qu’elle aussi le soit, comme si d’être dans une école avec une tonne d’abomination ne me suffisait pas, il fallait qu’elle m’y rejoigne. Ici, c’est mon enfer personnel et même mon ballon de soccer ne me console pas, ni le bruit qu’il fait en frappant de plus en plus fort le mur. Tien, j’ai embrayé sur la vitesse 3 sans le savoir, le ballon commence à laisser une marque sur le mur, alors j’arrête et le coince sous mon pied, ce qui semble soulager mon bror, toujours allongé dans l’herbe. « T’arrête de ronchonner brah ? Tu vas tuer ton ballon. » Je grogne, pour la bonne forme et je ramasse le pauvre Anders –ouais, je nomme mes ballons, un souci avec ça ?- pour m’approcher de l’ours brun qui me tient lieu de famille dorénavant. Je me laisse choir près de lui, mais pas assez vite pour qu’il ne puisse pas éviter que je m’échoue sur lui. Allongé sur le ventre, la joue contre l’herbe je grogne encore et observe la tête de Skygge, qui tourne dans ma direction.

Je lui ai déjà parlé de Fred par le passé, en fait dès qu’on est devenu pote, je lui ai parlé de cette nana que j’avais aimé et avec qui tout avait foiré, du coup il sait déjà ce que j’ai, j’en suis certain. On n’a pas besoin de parler tous les deux, suffit d’un regard et d’un silence entendu pour qu’on se comprenne, ça et le fait que je lui indique ma poitrine d’une main molle, cet endroit-là signifie toujours Fred. Pourquoi ? Parce que j’ai eu beau nié quand il m’a balancé que j’aimais encore la brune, c’est quand même vrai. Le hic c’est que JE l’ai quitté et que maintenant, c’est tendu entre nous. Quand elle fait un pas vers moi, je m’emporte et je l’envoie souvent chier, parce que je ne supporte pas ses reproches –ou qu’elle me bute au jeu vidéo- ou sa façon de me traiter comme un abrutit. Et quand c’est moi, eh bien je m’y prends tellement mal que ça termine en pataugeoire de sang, je finis par dire un truc qu’il ne faut pas ou encore elle me trouve superficiel ou injuste. Je frotte donc ma joue contre l’herbe, serre Anders contre moi et grommelle quelques mots : « Son anniversaire approche et tu sais quoi… je pense que je vais lui acheter des tampons ultra-absorbant… tsk ! » Évidemment, c’est une putain de bonne idée, on aura qu’à le mettre sur ma tombe quand elle m’aura tué.

Kill the boy and let the man be born.
It's the sad times and tears, that makes you think of the times that mattered most.

J’ai tout quitté il y a deux ans, Prism et ses élèves monstrueux, ça me semble tellement loin maintenant. Et pourtant, je me tiens devant mon bungalow, mes sacs en équilibre sur les bras, un peu nerveux et un peu incrédule. Fred est à côté de moi, on vient d’aller déposer ses sacs dans le sien et pour une fois, elle a plus de gueule que moi. J’ai l’impression d’avoir à nouveau cinq ans, d’être tout trempé derrière la voiture de mon père, mais cette fois je n’ai pas de vinaigre ou de fusil. Il s’est passé tellement de chose au courant de mon absence, jamais je n’aurais cru partir aussi longtemps, quand j’ai su que maman était souffrante, je m’attendais à tout sauf à un cancer violent. Vivre chez les Meyer ne m’aurait jamais semblé être une possibilité non plus et pourtant… ils sont devenus mes parents, mon soutient, ma famille. Mais pas seulement eux, parce que devant moi, dans ce putain de bungalow se cache mon plus grand regret, mon frère de cœur, mon bror. Si je l’ai avisé que je devais quitter l’école quelques temps, parce que ma mère n’allait pas bien, au final je n’étais pas en état de lui annoncer sa mort par la suite, passer à travers mon deuil c’est avéré presque aussi douloureux que de voir ma mère se dégradé au fil des mois. Un an à veiller sur elle, à passer mes journées à l’hôpital avec elle, à apprendre à tricoter avec elle, à la faire rire, à l’amener dehors prendre un peu d’air, à lui tenir la main quand elle souffrait trop. Mais aussi une année entière à dormir sous le toit des Meyer, à avoir droit aux conseils de mémé, de manger la nourriture de maman Meyer, de dormir dans le lit de Fred, de m’enrouler dans des draps embaumant son odeur, à l’y plaquer dès qu’elle venait me visiter, à dépendre d’elle pour garder la tête froide, à exiger désespérément son amour et son attention. Winifred m’a sauvé, les Meyer m’ont soutenu et maman est morte.

Tout a éclaté, la douleur m’a troué le ventre et je n’ai pas su comment l’écrire à Skygge. Comment explique-t-on à quelqu’un qu’on a l’impression de mourir à petit feu ? Comment, quand on possède tant de fierté, peut-on avouer que l’on ne sait plus si on est vraiment un dur à cuir ? Ma mère est morte et je ne sais plus où j’en suis, qui je suis, ce que je ferais. Alors j’ai tout quitté, j’ai fourré des vêtements dans un sac, pris une tente et je me suis lancé sur la route, levant bravement mon pouce vers le haut et quand ce n’était pas mon pouce, c’était celui de Fred. Je ne pouvais pas partir sans elle, c’est elle qui me l’a dit, qui m’a convaincu. Une autre année à filer à toute allure, une année à traverser le Danemark, puis l’Irlande, l’Angleterre ensuite et tout ce qu’on pouvait voir, tout ce que les routes nous permettaient d’atteindre quand il ne restait plus d’argent pour les bateaux. J’ai tellement de chose à raconter à bror, tellement de lettre dans mon sac, à lui remettre. Mes lettres sont mal écrites, mon écriture est un peu gauche –voir vraiment bâtarde oui-, mais si je n’ai pas su les envoyer à celui que je n’ai jamais cessé de considérer comme un frère, j’ai une boite pleine de souvenir à lui balancer à la gueule : les voyages sans papier en train, les nuits à la belle étoile, les légumes volés aux fermiers, le travaux dans les champs pour un salaire de misère, les baignades nocturnes avec une Fred entièrement nue, ma crie cardiaque quand j’ai tenté de dépasser le train. Je suis de retour et là, devant la porte de mon bungalow j’ai peur pour la première fois depuis la mort de maman. Peur de perdre encore quelqu’un, mais une main serre fermement la mienne et quand je tourne la tête, je vois le sourire de Fred « Alors, tu prends racine Nielsen ? Ouvre la porte, ton sac pèse une tonne ! » Je souris alors aussi, parce qu’avec Fred près de moi, je sais que tout ira bien, j’ai traversé trop de chose avec elle, grâce à elle, pour qu’elle me laisse tomber maintenant. Je n'ai peut-être plus mon fusil à eau, mais Fred remplace aisément mon vinaigre et ça me suffit amplement pour me sentir invincible. « Petite nature, t'as qu'un sac et tu brailles déjà, tsk ! Je vais te donner de quoi haleter plus tard. » Bror, je suis de retour à la maison gros tas, j’espère que t’es en forme.

   

Always be yourself unless you suck.

Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it Tumblr_n2hzssWzft1sly92fo2_250PSEUDONYME Bat'phanie (nienienienienienienienie) (sous l'air de nanananananan BIENSUR)
ÂGE Impossible de le savoir, derrière ma combinaison, MUHAHAHAHA ! (Quand une fille dit ça, elle est soit vieille, soit folle.) (Je vous laisse choisir... sérieux.)
SEXE  panda lèche Huuuuum  panda chantonne 
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Alors en fait je le connaissais déjà, je l'ai quitté il y a un bon moment. Cela dit, j'ai une amie (même si elle aime les dragons...) qui m'a convaincu de revenir, de reprendre Ben et bah... de juste lui faire plaisir en jouant à nouveau avec elle. Hercule est doué pour convaincre... je ne sais même pas comment elle m'a convaincu. (Mais jotem... sérieux)
PERSONNAGE SUR L'AVATAR Denmark de Axis Power Hetalia
PETIT MOT DE LA FIN BROR, GROS TAS DE POUAL ÉMOTIF, T'AS INTÉRÊT A SORTIR LE MIEL ET VENIR M'EN BARBOUILLER ! C'QUE TU M'AS MANQUÉ, ENFOUARÉ !
CODE DU FORUM Validé par ton bror que t'aime uessss.



Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Galahad O. Thorsen
Pseudo du joueur : Narratroll
Autre(s) compte(s) ? : Casimir le héros, Merlin l'emmerdeur, Hamlet le relou ( RIP Vlad & Faust. )
Personnage sur l'avatar : Oreki Houtarou @ Hyouka, Alex Lawther IRL

Masculin Âge / Classe ou Job : 16C5
Messages : 444
Hello my name isGalahad O. Thorsen

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 8:21
WESH COUSIN LES DRAGONS C'EST LES MEILLEURS TU PEUX PAS TEST !!!

Oui je viens t'accueillir alors que je suis pas encore validé, mais j'm'en tape, je tiens à avoir la priorité sur cette fiche, mwahahahaha ! Maintenant go écrire cette fiche et plus vite que ça, sale vieille.



_______________________


All we are is an isle of flightless birds

Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1524750062-leafeonshinyxy
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 8:42
OMG


1 - C'est cool de te voir ici pckjet'aipasconnuàl'époquequandt'étaislàmoij'étaispasencorelà
2 - ReEnchantée, pck les présentations ont déja été faites et j'en ai été ravie bwehehehehhehehehe /aussibientutesouvienspas/ #foreveralone
3 - JACKSON ! LA TEAM WOLF EST COMPLÈTE UEEEEEEEEEEEEESH (bon il manque Allison mais maintenant que BIIIIIIIIP on a plus besoin d'elle KRRKRR)
4 - Bon courage pour ta fiche et vraiment vraiment vraiment contente que finalement tu sois là ♥

Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it Tumblr_mww5xfTbgx1swmjgao4_250
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it Tumblr_mozwh1sQH81rtw38bo1_500
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 9:17
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it Tumblr_m662tvPmww1qb9n2vo2_500
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 11:20
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it Tumblr_n41uwfYST21rdhbwuo7_r1_250

cc bienvenue on a déjà parlé hier mais voilà hihi
*danse du poule*

Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it Tumblr_n41uwfYST21rdhbwuo6_r2_250
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 12:47
gxhcdjht. fxtdugghhhggu.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 15:00
PUTAIN MAIS JE VOUS HAIS TOUS.
PREBEN EST A MOI TAS D'EMMERDEURS WESSSSS.
C'EST MON BROR PERSONNE LE TOUCHE IL M'APPARTIENT CORPS ET ÂME PUTAIN DE BORDEL DE MERDE JE FEELZ TROP RDFGJLERIODFGJKVNORIEDFKBCVJORIDFKGLV
N?RIOSDGKVLJ?ROFDICLVKJ?DFOBVILCKJ

MON BROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOR QWWWWWWQ
U'RE BACK I'M SO SO SO SO HAPPY -non ça se voit à peine yoloooo-
Inutile de te dire que je m'occupe personnellement de ton cas, et que tu reprends ta place dans mon coeur, que dis-je, tu l'as jamais quitté.

J'aimerais te faire feelz autant que ton retour m'a fait feelz mais je crois que j'y arriverais jamais. la puissance des danois quoi. Viens dans mes bras mon pwalu *WWWWW* ♥♥♥♥

*POUSSE HEATH ET TOUS LES AUTRES*
HE'S MINE. *TARTINE AVEC SON MIEL*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 18:02
OUAIS BAH LES GENS, VOUS ME BUTEZ ! VOUS ÊTES MALADES !!!! XDDDD

Sida : T'as battu tout le monde connard, bien joué ! *highfive* Et tes dragons, je les brule avec tes chances d'un jour perdre ta virginité, saloperie. D8<

Heath : Waaaaa, c'est DYLAN ! STILEEEEEES !!! ❤A❤ Alors j'ai pas tout compris... (on se connait ou pas ? *SBAM*) maiiiiiis je suis contenteeeee ! XDDD (ne reste pas seul, vient dans ma batcave *SBAM*) ET PIS YEEEEEEESH TEAM WOLF ! (fuck Allison *SBAM*) Merci encore à toi et j'EXIGE un lien avec toi !!! >w<

Joach : OMGGGGGG SCOOOOOOOOOOTT !! ON A PAS LE CHOIX, NOUS FAUT UN LIEN !!! ❤ (vous me donnez envie de chercher des fanarts de Colton Haynes pour Preben, au lieu de Denmark, bande de !) Lèche moi Joach, lèche moiiiiiii ! >w> MY BODY IS READY !!

Ulysse : TMTC !!!!! ❤❤❤❤ DANS MES BRAS MA ROUQUINE PRÉFÉRÉE ! 8D Et ouiiiiiii, cette danse m'a tué. OMG. Rien que pour ça, un jour tu seras ma femme. RWAR !

Artus : OMG T'ES ENCORE LÀ !!! Nous refaut un lien OMG !!! oiuytgfvbjiop !!! ❤O❤

Skygge : BROOOOOOOOR, GROS CONNARD EN RETARD ! T'AS VU TOUT LE MONDE QUI EST PASSÉ AVANT TOI ? FAUT ARRÊTER DE TRAINER TON GROS CUL DANS LA FORÊT, PARESSEUX DE MES DEUX ! SI T'ÉTAIS MOINS EXCITÉ PAR LA SIESTE ET LE MIEL (ou ta blondasse) TU SERAIS ARRIVÉ À TEMPS ! *SBAM*

JOTEM AUCHI MA BOULE DE POUAL AU MOKA (ouais le chocolat c'est trop sucré pour toi, t'as un petit côté ameeeeeeeer *SBAM*) ET TU M'AS MANQUÉ, REPRENONS NOTRE BROMANCE TU VEUX ? 8D (enfin s'il en reste, je sais que Pytha est ta crème fouetté parsemé de choco mais bon... )

BROOOOOOOOOOOOOOOOR, je suis contente aussi de te retrouver, ENFOUARÉ ! Ça m'a manqué toute ses capslock et puis l'odeur de ton poil, la façon dont tu traine ta carcasse, DANS MES BRAS PUTAIN ! 8D ET Y'A INTÉRÊT QUE J'AI MON NOM DE GRAVÉ DANS TON COEUR TIEN ! ME FORCE PAS À L'Y METTRE MOI MÊME ! D8<

*Plaque son bror et roule dans l'herbe avec lui*
EN PLUS, TA SIGN !!! TA SIIIIIIIIIGN, VIENS BOUFFER MES DORITOS ! 8D JOTEM ! (Hier j'arrêtais pas de parler de toi d'ailleurs, demande à Ulysse et Hercule ! 8D Je suis VRAIMENT contente de te retrouver tas d'émotion à mwa !)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 18:30
REBIENVENUE GROSSE BRUTE *pastaper/

Tu te souviens de moi hein elfjerljfredf oui tu te souviens. J'ETAIS TON BOULET MAIS TU M'AIMAIS EN FET LOL Tu reviens en force c'est tellement  kewl ;w; jtm, en plus avec ta femme. GENRE. TROP. CLASSE. POLOLO. COURAJ POUR TA FICHE. ET. LOVE ♥
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 18:32
NINOOOOOOOOO, BIENSUR QUE JE ME RAPPELLE !! *A*❤ JE T'AIMAIS MÊME BEAUCOUP AVEC TA JOLIE CHAINE ET TON POIDS (boulet tu vois... *SBAM*) sérieusement, c'est trop bien de te retrouver ! *A* (et pis Alexis Ren IRL quoi oiuytfgcvbhiuokl ! ❤Q❤) Je réclame un lien, ENCORE ! oiugvbiop !!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 18:58
(... ARGH non mais au secourszqrstdg y'a trop de TW dans l'air je vais devoir lâcher mn livre pour regarder sinon je vais louper ma vie QAQ)

cc twa i parai kon a dé pwin en komun
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it My+body+is+ready+_2c88968bd60aa7583c2c882d0af58a73

APH c'est le mal parce que y'a trop de gros sourcils qui me rappellent les musulmans que je vois dans la rue qui veulent pas se raser parce que c'est HALAM et que *insérer une grosse blague raciste ici*

Bon sinon j'aime bien Denmark (COMME PRUSSIA) mais le gars like England no fuckin' way berk. Déjà il fait so uke et de deux ses sourcils c'est les railles de l'Eurostar.

Sinon j'ai bcp entendu parler de toi toi jamais de moi mais c'est pas grave j'ai stalké quelques uns de tes rp parce que je fouille même les archives pour étancher ma soif dangereuse et je me suis beaucoup marrée *p* et j'ai hélas jeté mon dévolu sur toi (j'espérais pouvoir dire ça un jour à quelqu'un : "man, pendant ton absence j'ai lu tous tes rp et je sais tout de ta vie t'es foutu.")

Et si t'es le bro de Skygge je vais même plus foutre mes persos contre lui parce que Skygge tout seul ça va (((((((((((https://youtu.be/Ud_-AuBmp6Q?t=19s /pardon j'ai sorti ce clip ancien de 8 ans pour trois mots/)))))))))) mais je le sens mal si y'en a deux. JE SUIS SEUL CONTRE TOUS QAQ

Bref j'espère qu'on va bien s'entendre (mais bon ton nom de famille c'est Nielsen et le prénom de mon TC c'est Neil alors même si faut chercher loin on est indirectement liées du destin.) et j'ai fait un pavé moche pour te dire bienvenue *fière*

rawrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 19:10
Bon... J'ai l'impression d'arriver n siecle aprés MAIS CEST PAS GRAVE.

POUSSEZ VOUS C'EST LE MIEN CEST MOI QUI LUI FAIT DES BAYBAY DRAGON-CHEVRES ( tu vois on peut trouvé un terrain t'entente , amour u.u )

SINON BIENVENU et je t'ai deja dit comme j'etais la plus heureuse du monde de te savoir la, bref, de toute façon, tu as deja eut plein d'amour de tout ceux avant moi ALORS MOI JVAIS T'EN BALANCER SUR SKYPE WALA. ( luve luve luve )
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 19:31
Anshu : Alors toi sérieux... tu viens de me tuer. XD Cette image me... me... ELLE EST OÙ TA CHAMBRE, QUE JE TE LÈCHE CE FAMEUX DOIGT ? (je veux bien essayer le casque de bain aussi PLZ *SBAM*) Du reste... PUTAIN JE TE COMPREND POUR ENGLAND ! ET POUR LES UKE ! JE NE JOUE PAS UKE, NO FUCKING WAY ! (tu me vois en uke ? aucun risque, sinon je lécherais pas de doigt, je rougirais et je te parlerais que du nombre incalculable de bouteille de shampoing que tu as... COQUIN ! *SBAM*)

Et comme ça, t'es un poto de bror ? J'espère qu'il m'a pas vendu ce gros tas d'émotion tsk ! MAIS je veux bien entendre parler de toi en retour ! (surtout que bon, j'ai l'impression que t'as une chambre pleine de photo de moi, je dois avoir peur ? *SBAM*) (ma vie est si foutu que ça d'ailleurs ? T'as le sac poubelle, le gros scotch (DUCTTAPE BEYBEYDRAGON) et des jouets hardcore ? MY BODY IS READY !)

Dans tous les cas, prépare toi, le bror est de retour, ça va saigner ! >8D (ENFILE TA CAGOULE ! *SBAM* ce clip me fait délirer sérieux, je connaissais pas ha ha ha ha !) MERCI POUR LE PAVÉ, je me sens déjà aimé ! (j'attends que tu sortes le couteau et que tu me dise qu'on va être toujours ensemble là...)

Hercule : MON AMOUUUUUUUUUUUUUUUR DE BEYBEYDRAGON (toutpourri). JE SUIS A TOUA ! Mon jeu de sourcil, mon sourire, mon rire de chèvre, TOUT EST A TOUA ! (mais partage un peu avec Wini PLZ, sinon je suis cuis... D: )(Mais NON aucun terrain d'entente pour les dragons... aucun ! >3> Même que... *brule un autre poster de dragon en ricanant*)

AHEM, c'est grâce à toi que je suis là, que je me sens aimer, que je délire à mort depuis hier, que je me touche tendrement *SBAM* en pensant à ce que je vais faire de Preben. TU ES AMOUR, JE PARTAGERAIS MON MIEL AVEC TOUA ! VIENS TE PELOTONNER DANS MON POUAL, ON FERA DES ABEILLES ! (fuck les dragons hein !)

Oh et petite réclame Mony chérie... J'AI PAS ASSEZ D'AMOUR SUR SKYPE, faudrait faire des efforts ! GENRE VIOLE MOI SAUVAGEMENT DANS UN BOSQUÉ (ça me plairait trop krr krr krr) ET PUIS DIT MOI DES SALETÉS (genre t'as une araignée dans le poual, tu sens la truite morte, poussière, boue !) OWI OWI ! Ahem... je me calme.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 20:23
ahah très drôle je viens de découvrir j'étais là longtemps avant jim en fait. :B
je n'ai plus aucune situation dans le temps.

boooooon, ça fait plaisir de revoir votre duo (sisi je fais 1 pour 2 mais avec deux fois plus d'amour)
rebienvenue ♥


(au passage moi à l'époque je sais plus qui j'étais alors djezbabel, quasimodo, goliat ou zadig, pitetre que tu te souviens, pitetre pas (àlanormande))
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clockVen 25 Avr 2014 - 20:27
Quasimodo, OUI JE ME SOUVIENS !! (On m'avait parlé a mort de toi, mais on c'est pas trop cotoyer, bref JE ME RAPPELLE ! XD) Et c'est parfait pour notre duo, muhahaha, on vient en combo avec Wini, TOUJOURS ! >w>
Merci de ton accueil !! ❤
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it   Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Niels ⚔ Beaten and broken and chased from the land, but I rise up above it
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Welcome to my broken mind w/ Wallis J. Queen
» [UploadHero] House of the Rising Sun [DVDRiP]
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action
» DESMOND » I got the need for speedin' on a hot night, pushing 150 just to get a rise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: Demandes & divers :: Fiches de relation, diary & LMS-
Sauter vers: