» prédéfinis

» mini news
15.06 N'importe quel adulte peut maintenant avoir en filleul un élève de D ou E.

07.05 Prismver a 6 ans ! Le temps file ♥
» intrigue

» rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Ne jamais déranger une pirate en pleine activité ♦️ Ashley Mera

Ballon prisonnier ♦️ Amélie Langevin

Drinking 'til we all get sick ♦️ Cattleya A. Taylor

Sunday Afternoons ♦️ Alice K. Andel

ajouter le mien ?
» à l'honneur

Amélie Langevin
www.

» infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
truth is not fully explosive (oneshot intrigue)







Partagez | 
 


 truth is not fully explosive (oneshot intrigue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans truth is not fully explosive (oneshot intrigue) | le Dim 22 Avr 2018 - 15:24
We know we'll rise victorious
avatar
Autre(s) compte(s) ? : /
Personnage sur l'avatar : Netherlands (Axis Power Hetalia)

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 24 ans ▬ Apprenti professeur d'Arts Visuels
Prism' : 2147483647

Messages : 1992
We know we'll rise victorious
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


Il faisait encore  un peu froid sur l'Île, au début du printemps prismvérien mais quelque part, commençait à monter une clameur chaleureuse. Les Colombes, menées par Leann de Laine, n'avaient cessé depuis leur création de militer pour que les barrières entre mages et non-mages se réduisent. Dans cette optique s'intégrait également le projet de la classe PUMA, fondée par la vice-directrice. Cette fois-ci, les oiseaux de paix avaient eu une nouvelle idée : au lieu d'emmener des mages à l'extérieur, pourquoi ne pas laisser des non-mages visiter l'intérieur de l'établissement ?

Certes, une légère crainte perdurait. Sur Prismver planaient des menaces, qui auraient encore pu tarir la réputation des utilisateurs de la magie et ainsi, afin d'assurer la sécurité des visiteurs, des mages aux pouvoirs d'annulation s'occupaient de sécuriser le convoi. Ce dernier était mené par le Maire de l'Île, qui, s'il ne jouissait pas d'une popularité fulgurante sur son île, demeurait malgré tout le visage politique que l'extérieur pensait voir régner à sa tête. Cet homme avait accueilli les étrangers avec une joie fébrile, un large sourire sur son visage joufflu et un air avenant dans sa posture. Balayés par une vague de chaleur bien moins agréable.

Parmi les non-mages à l'air innocent et inoffensif que les Colombes avaient rassemblés afin de faire connaître leur jolie école et leur petite île au monde extérieur s'étaient glissés des individus aux intentions bien plus sombres. Des individus aux idées fermées, dont la conduite motivée par la haine, la peur et l'ignorance provoqua un des évènements les plus violents que le pensionnat n'ait jamais connu. Des individus dont la conduite donna un air funèbre à la tentative des oiseaux de paix de montrer que les mages n'étaient ni agressifs ni dangereux. Ces personnes avaient profité d'une chance unique d'atteindre le "nid" des monomageias en plein cœur pour mettre leur plan à exécution et faire exploser leur haine. Littéralement.

C'était arrivé très rapidement. Trop rapidement, peut-être. Après les incidents, on a déploré le fait que l'évènement aurait largement pu être évité, qu'il était ridicule que l'on ait fait preuve d'autant de laxisme envers les non-mages, surtout à la vue des conditions de traitement des descendants des sorcières. Des bavardages joyeux avaient émergé des cris de haine et rapidement l'euphorie avait été balayée par un spectacle son et lumière d'horreur et de désolation, alors que certains des invités déclenchèrent des ceintures explosives. Au début du printemps 2018, c'était une bombe non-figurative qui était venue secouer l'île dont l'ancien nom de Refuge faisait rire jaune. On n'avait eu de cesse de se moquer de ces pacifiques mais cette fois, leur échec déclencha plus de révolte que d'amusement.

C'était parfaitement compréhensible. Il ne s'agissait plus des regards mauvais qu'on leur jetait lorsque l'on savait qu'ils possédaient des pouvoirs, il ne s'agissait plus seulement d'évènements isolés, de violences minimes, de pertes de travail. Dans ce monde où l'on chuchotait déjà que certains mages avaient mystérieusement disparu, certaines personnes perdirent la vie au sein de leur si mal nommé abri. On chiffrait les dégâts au-delà du raisonnable et avec le Maire étaient décédés des membres de l'établissement, des non-mages innocents mais surtout quelques élèves. L'ignominie avait laissé le Grand Hall marqué à jamais, témoin dans ses murs de l'horreur qu'il avait abrité. Mais les monomageias ne restèrent pas inertes à se morfondre sur leur triste sort.

Bientôt, quelques personnes se soulevèrent et ce fut le début d'une nouvelle ère. Le lieu de la tragédie fut nettoyé et les dernières ruines furent démolies. Des cendres naquit une cour au toit de verre, où fut élevée une statue inébranlable, représentant des monomageias à l'allure confiante et fière. C'est dans ce nouveau lieu hautement symbolique que furent prononcés les premiers mots d'un individu prêt à changer les choses et transformer cette clameur grondante en actes. Il était celui que dans tout le pensionnat et au-delà, les gens apprirent à nommer le Leader.




Dernière édition par Le Leader le Dim 23 Sep 2018 - 14:25, édité 1 fois
Message Dans Re: truth is not fully explosive (oneshot intrigue) | le Ven 22 Juin 2018 - 20:47
We know we'll rise victorious
avatar
Autre(s) compte(s) ? : /
Personnage sur l'avatar : Netherlands (Axis Power Hetalia)

Masculin Âge, classe & année (ou poste) : 24 ans ▬ Apprenti professeur d'Arts Visuels
Prism' : 2147483647

Messages : 1992
We know we'll rise victorious
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:


discours

Le jour que tu redoutais tant était finalement arrivé, Adam. Ce jour où le foyer de tes ancêtres avait été attaqué en son sein. Tu avais souvent entendu parler de cet incident dans ton enfance mais tu ne savais finalement pas grand chose sur le mystère entourant cette affaire... Il faut dire qu'il était difficile d'obtenir des informations avec le gouvernement censurant tout ce qui touche de près ou de loin à la magie. Et tu n'avais jamais eu la chance non plus de discuter avec les rares survivants. C'est sûrement pour ces raisons que tu avais échoué à empêcher cet événement malgré tes efforts. Ah, quel sauveur tu faisais avec ton échec à jamais gravé sur ton front. Tu aurais peut-être dû écouter Finley lorsqu'il te disait que quoi que tu fasses, il te serait impossible de modifier ce tournant de l’histoire avec le peu de moyens dont vous disposiez pour le moment.

Ceci étant dit, tu refusais de te laisser aller à la déprime : après tout, qui souhaiterait suivre quelqu'un se laissant abattre à la première déconvenue ? Sans compter que tu avais déjà vu bien pire situation tout au long de ton existence. Cette tragédie t'avait néanmoins fait réaliser qu'il était temps pour toi de sortir de l'ombre et de révéler à tes semblables le futur s'approchant à grand pas pour les mettre à terre. Tu devais donc faire en sorte de capter l'attention des mages et, surtout, les convaincre comme tu l'avais fait avec Faust quelques semaines auparavant. Mais jusqu'où pouvais-tu entrer dans les détails sans risquer d'altérer le futur en pire ? Quelles étaient les informations que tu devais impérativement garder sous silence afin de résoudre le problème sans encombres le moment venu ? Tu devais peser le pour et le contre afin d'affronter l'avenir car, même avec ton pouvoir, la partie était loin d'être gagnée.

Après plusieurs heures en présence de ton mentor que tu finis par décider quelles preuves exposer à la face du monde et lesquelles ne pas divulguer. Ceci étant fait, tu pris contact avec l'ancien leader des Adler afin de mettre à profit son réseau et te faire entendre par un maximum individus à travers le monde. Tu allais devoir composer avec la télévision, l'internet et les réseaux sociaux pour répandre ton message et faire adhérer les mages à ta cause. Plus facile à dire qu'à faire, certes, mais nullement impossible lorsque l'on a dans son camp des personnalités à la renommée internationale. Plusieurs jours passèrent et c'est finalement à l’occasion de l'ouverture d'une soirée organisée par les Adler afin de rendre hommage aux victimes que tu montas sur les planches afin de faire face à une foule composée d'étudiants, professeurs et journalistes, le tout sous un ciel de nuit dégagé faisant très certainement le bonheur des mordus d’astrologie.

C'était une situation étrange, n'est-ce pas ? Non pas d'avoir autant de regards braqués sur ta personne, ça, tu avais l'habitude, que ce soit dans le futur ou via ton poste d'assistant professeur. Non, ce qui te troublait était de savoir que tu allais ouvrir ton cœur à des individus que tu n'avais considéré jusqu'ici que comme les morts d'un lointain passé. Des morts anonymes, certes, mais des morts que tu désirais maintenant arracher à la dystopie de ton monde. Mais pour cela, tu allais devoir faire tes preuves. Alors une fois face à ton pupitre, tu te lanças avec l'infime espoir d'être entendu et compris.

- Bonsoir à tous et à toutes. Je me nomme Adam Baker, membre des Adler et apprenti professeur de l'école pour monomageias Prismver. Je tiens à vous remercier d'avoir répondu présent à cette soirée organisée par les Adler. Si nous sommes réunis ici, c'est bien entendu pour rendre hommage aux victimes de l'attentat qui a à jamais marqué Prismver. Parmi eux, il y avait des élèves de l'établissement et, comme vous le savez, des invités n'ayant rien à voir avec notre école, des humains normaux, sans pouvoirs, souhaitant découvrir l'île et ses habitants. Des gens ouverts d'esprit qui ont hélas fait entrer avec eux des individus ne souhaitant qu'une chose : nous diviser en emportant avec eux des innocents se pensant en sécurité. Même l'organisatrice de cette rencontre organisée afin de prôner la paix a été touchée...

En disant cela, tu remarques les sourires de certains Adler visiblement bien contents de savoir Leann dans un lit d'hôpital. En voilà une attitude répugnante que tu n'approuvais en aucun cas.

- ... Et j'en vois déjà la désigner comme responsable, hors, cette demoiselle ne méritait certainement pas de voir son initiative souillée par la haine que certains nous portent. Les responsables de cet incident ne sont ni les Colombes, ni Ruthel Prismver pour avoir accepté cette rencontre. Non, les seuls que vous devez blâmer sont ces humains qui, par la peur, le rejet et l'incompréhension, décident de nous attaquer pour une seule et unique raison : le fait que nous sommes venus au monde avec une différence qu'ils nous envient, la magie.

Tu cesses de parler quelques secondes, observant les réactions sur les visages que tu parviens à distinguer à travers les spots de lumière. Ils semblent tous t'écouter. Parfait.

- Bien sûr, ils ont raison de nous envier et nous craindre car cette différence fait de nous, les monomageias, des individus plus dangereux pour peu que notre éducation soit mauvaise et nos émotions mal gérées. Cependant, nous restons avant tout des humains et, comme tout humain normalement constitué, nous ne désirons qu'une seule chose : la paix. Hélas, cette peur et cette jalousie qu'ils cultivent sera toujours un frein à ce désir...

Tu lances un regard en direction de Finley, confortablement installé au premier rang, un laptop sur les genoux. Imperturbable, ton mentor te fait savoir d'un signe de la tête que la situation est sous contrôle.

- Aussi, je suis au regret de vous annoncer que si nous ne réagissons pas maintenant, cette haine finira par nous anéantir.

Soudain, l'écran géant qui affichait jusqu'ici les photos des disparus, laisse apparaître plusieurs clichés de ruines. Des ruines étrangement évocatrices pour les habitants de l'île car après quelques secondes, tous réaliseront que ces ruines sont celles des différents quartiers de l'île et de l'école. Même la gare, recouverte de graffitis et d'une végétation sauvage, se fait reconnaître malgré son aspect méconnaissable. Les clichés se poursuivent et peu à peu, ce sont des photos de villes plus connues qui défilent : Madrid, Los Angeles, Tokyo, Paris... Toutes sont dans un état rappelant ces images de guerre que l'on peut parfois voir défiler aux informations. Certains monuments et lieux touristiques, eux aussi dans un état déplorables, défilent.

- Ces photos sont étrangement réalistes, n'est-ce pas ? C'est bien normal : elles sont toutes vraies. Mais si vous ne me croyez pas, vous pouvez toujours laisser les experts le confirmer dans les jours à venir... Enfin, je pense qu'il est temps que nous refassions connaissance.

Tu défais la cravate noire te serrant le cou depuis plusieurs heures et coiffes ta frange en arrière afin de révéler ta cicatrice aux yeux du monde. L'expression de ton visage change également, passant de mélancolique à déterminée. Le moment est venu pour toi de mettre des bâtons dans les roues de la fatalité.

- Je me présente à nouveau, Adam Baker, nouveau leader des Adler suite au départ de Faust Archibald Tennant. Je suis membre d'un groupuscule s'étant fixée pour objectif d'empêcher que les images que vous voyez sur cet écran deviennent votre réalité. Bref, je suis ce que vous appelez un voyageur temporel.

Il lance de nouveau un regard à son mentor et ce dernier, comme prévu initialement, passe à un nouveau visuel. Cette fois, c'est un site répondant au nom de AnotherFate qui s'affiche.

- Nous avons mis à votre disposition un site internet regroupant toutes les preuves de ce que j'avance : articles de presse sur la montée de la violence envers les monomageias, vidéos volées sur les expérimentations menées sur notre peuple et sur les massacres dont nous avons été victimes... Nous n'avons rien censuré et je conseille aux plus sensibles d'en rester à la lecture des journaux. Je souhaite aussi faire savoir que certains monomageias pourraient se reconnaître dans ces documents.

Le visage toujours marqué par la détermination, Adam lance de nouveau un regard sur la foule. L'amertume se dessine alors peu à peu dans ses yeux, ainsi que la colère. Une colère froide qu'il contient non sans mal.

- Mes propres parents sont présents dans la longue liste de morts reportés dans ces informations... Cependant...  Je ne veux pas me venger. Je ne veux pas propager cette haine qui habite les sans et certains monomageias. Ce que moi et les morts qui m'ont fait confiance désirons, c'est la liberté. Ce que je souhaite, c'est d'empêcher un futur battit sur le sang des miens ! Alors... Si vous êtes un monomageia, je me fiche de votre classe, de votre groupe d'opinion et de toutes ces choses qui nous séparent. Vous pouvez même être en désaccord avec mes méthodes, c'est votre droit. Tout ce que je vous demande, c'est de laisser les Adler vous protéger.

Tu regardes maintenant la caméra principale, les yeux plus perçants que jamais.

- L'humanité m'a déjà prouvé qu'elle était coupable mais j'ose espérer qu'elle se révélera meilleure à partir de maintenant... Dans le cas contraire, nous, les Adler, nous nous battrons et, peu importe vos stratagèmes, nous vaincrons. Supremacy and true power!

Tu pars sur ses mots tout en lançant un dernier regard à Finley avant de disparaître derrière l'estrade, laissant place à l'un de tes acolytes afin de recentrer la soirée sur les disparus de l'attentat. Les pions sont maintenant en place, à toi de jouer intelligemment et alors peut-être que ton vœu deviendra réalité, mon cher Adam.

***

Quelques heures plus tard, tu retrouves Finley dans vos quartiers. Il semble pensif et te regarde avec un regard que tu n'arrives pas à déchiffrer. Qui sait ce qu'il peut bien avoir en tête ? Il prend la parole en déposant sur la table le verre de whisky qu'il tenait jusqu'ici.

- Tu penses toujours que c'était une bonne idée de te révéler aussi tôt à ce monde, Adam ?
- ... Maintenant ou plus tard, ça ne change pas grand chose. Crois-moi, j'ai déjà vérifié. Et quitte à ce que cet attentat soit un point fixe de l'histoire, autant en tirer un peu de positif en ralliant les monomagieas à notre cause.
- Soit. Mais leur révéler autant d'informations pourrait avoir l'effet inverse et renforcer les rangs des Colombes et Voltors.
- Tant que je peux les protéger, ils peuvent bien rejoindre le groupe qu'ils souhaitent.
- Bien. Mais que faisons-nous des élèves restant dans l'initiative PUMA ?
- Ils finiront par changer d'avis en réalisant qu'il est inutile de se plier au gouvernement pour apporter la paix.
- Espérons pour eux.
- ... Oui. Espérons.... Maintenant donne-moi la bouteille, j'ai besoin de décompresser.
- Tu n'aimes pas les discours ? Tu n'étais pourtant pas timide à l'époque de ta première déclaration amoureuse... Un bien bel échec, si je me souviens bien.
- Ferme-la et file-moi ce whisky !

Le lendemain, celui devenu Leader se réveilla avec la gueule de bois.

Acte 8 / Intrigue /

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement
 :: Rez-de-chaussée :: Grand Hall
-