» prédéfinis

» mini news
15.06 N'importe quel adulte peut maintenant avoir en filleul un élève de D ou E.

07.05 Prismver a 6 ans ! Le temps file ♥
» intrigue

» rps libres
RP CONTINU •• infos ici

Ne jamais déranger une pirate en pleine activité ♦️ Ashley Mera

Ballon prisonnier ♦️ Amélie Langevin

ajouter le mien ?
» à l'honneur

Amélie Langevin
www.

» infos en +



www. CHATBOX
www. annexes
www. animations
www. annonces des membres
www. casiers
www. event 4 mois
www. libre service
www. libre-service
www. liste des clubs
www. listings & recensements
www. partenariat
www. questions & suggestions
www. évènements
www. top-sites
Reviser à plusieurs (ft Ragnar)







Partagez | 
 


 Reviser à plusieurs (ft Ragnar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Dans Reviser à plusieurs (ft Ragnar) | le Ven 29 Juin 2018 - 16:27
Random and fun
avatar
Pseudo du joueur : Izusa
Autre(s) compte(s) ? : Non
Personnage sur l'avatar : Erio Touwa

Féminin Âge, classe & année (ou poste) : 16 ans, 5ème année, B
Prism' : 808

Messages : 51
Random and fun
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12029-ashley-mera#172262 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12034-listing-des-rps-de-ashley http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12033-relation-d-ashley-mera http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12031-spoke-lms-d-ashley

Réviser à Plusieursft. Ragnar

 Le soleil se lève tout doucement, baignant le ciel dans des couleurs orangées. Je marche au travers des jardins de l'académie et m'affale au pied d'un arbre qui me protège du ciel grâce à ses feuilles vertes. Je ferme quelques instants les yeux, me baignant dans le chant des oiseaux qui volent au-dessus de moi.

 Lorsque je les ouvre, ils se posent automatiquement sur mon sac qui contient mon ordinateur portable. Je suis prise d'une grande flemme quant à l'idée de travailler mes cours. Je sais pourtant que je vais devoir m'avancer dans mes devoirs d'informatique, cela a beau n'être qu'une option, il me faut de bons résultats dedans.

 Dans un long soupir je finis par m'asseoir et j'ouvre mon sac, libérant mon ordinateur et mon classeur d'info'. Je presse le bouton pour l'allumer et le dépose à ma gauche tandis que je m'assois finalement en tailleur pour lire le sujet du devoir. Devoir que je dois rendre dans l'après-midi. Ben quoi ? Je travaille mieux sous la pression !

 Je saisis mon carnet de note et commence à classer mes idées tout en jetant deux ou trois coups d’œil sur mon ordinateur qui s'allume lentement. Très lentement. Je secoue la tête, un sourire aux lèvres et continue mon plan pour finalement déboucher sur une approche qui me plaît plus ou moins. Malgré ça, je n'ai pas le temps d'en changer et lance mes logiciels de programmation pour commencer les codes.



Message Dans Re: Reviser à plusieurs (ft Ragnar) | le Sam 30 Juin 2018 - 15:05
avatar
Invité
Invité


Ce n'est pas la plus belle journée de l'année mais aujourd'hui s'en rapproche. Avant même ton pouvoir, tu aimais beaucoup l'été ; tu n'avais que rarement l'occasion d'en profiter du fait que tes études étaient également programmées pendant les vacances par ton adorable paternel. Avec le temps, les jours d'été libres étaient si rares qu'ils t'étaient devenus précieux. Cette habitude était restée, et compte tenu de la nocivité de l'obscurité, tu ne pouvais qu'apprécier la chaleur du soleil qui frappait ton corps. Tu te tartinais de crème solaire, enfilais un t-shirt noir, simple et te baladais dans les jardins.

Depuis que les examens étaient terminés, assez tôt pour toi du fait de ton peu de matières, tu avais énormément de temps à perdre - quelque chose dont tu n'avais pas l'habitude. Tes pas étaient désordonnés, sans but précis, ton cerveau détaché de tes problèmes habituels.
Sans le réaliser, ce travail permanent jouait sur ses humeurs et son stress, et il était presque nouveau pour toi d'être aussi détendu.

Tu t'autorisais un sourire en observant les couples au bord du lac, les élèves qui se promenaient... on sentait une légère tension du fait des problèmes récents, et malgré ça, tous essayaient de conserver leur bonne humeur.
Le quotidien restait identique à l'accoutumée - du moins, pour toi, en partie parce que tes propres problèmes te submergeaient assez pour que tu ne penses pas à ceux du monde extérieur. Le monstre n'occupait même pas tes pensées, ce qui tenait du miracle.

Tu avais tout de même teint tes ongles au réveil, machinalement, sans vraiment y penser. Le soleil t'aveuglait, dans tous les sens possibles - et tu peinais à ne pas te mettre à hurler en courant pour extérioriser cette humeur euphorique. Contrairement à ce que les gens pensent, tu étais loin d'être quelqu'un de timide. Au contraire - ton pouvoir avait limité ton contact avec les autres, mais sans ça, tu avais toujours aimé le discussions en tout genre. Aussi, lorsque tu vis cette demoiselle appuyée contre un mur avec son ordinateur - la seule personne seule que tu avais vu - tu t'approchais d'elle d'un pas tranquille. Tu passais une main dans tes cheveux pour les écarter de ton regard - un geste inutile, puisque tes cheveux en bataille revenaient toujours à la même forme - et vins s'asseoir à côté d'elle.

- Hey miss, qu'est-ce que tu fais ?

Ton regard se penchait durant un instant vers son écran, par pure curiosité. Tu ne pouvais pas résister face à ce réflexe, et tu pus entrevoir des lignes de code avant de porter à nouveau tes yeux vers l'horizon.
De la chaleur, du soleil, et elle venait ici pour réviser l'informatique ?
C'était toujours mieux qu'en intérieur mais tu trouvais ça dommage de perdre une telle journée à travailler.
D'un autre côté, à en juger par sa cravate, elle était en B : ses examens ne devaient pas être passés et elle devait avoir bien plus de travail que toi. Tu avais beau avoir un haut niveau scolaire, tu avais perdu l'habitude de réviser au-delà du programme scolaire proposé. Quand bien même, tu étais très bien dans ta classe.

Tu devais apprendre à contrôler ton pouvoir, bien évidemment, mais ta situation, dans ces moments de détente, te plaisait assez pour que tu n'aies pas le cœur à faire des efforts pour changer.

- Tu as des examens ? Avec une journée pareille, je trouve ça dommage de passer du temps sur un écran !

Message Dans Re: Reviser à plusieurs (ft Ragnar) | le Dim 1 Juil 2018 - 18:15
Random and fun
avatar
Pseudo du joueur : Izusa
Autre(s) compte(s) ? : Non
Personnage sur l'avatar : Erio Touwa

Féminin Âge, classe & année (ou poste) : 16 ans, 5ème année, B
Prism' : 808

Messages : 51
Random and fun
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12029-ashley-mera#172262 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12034-listing-des-rps-de-ashley http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12033-relation-d-ashley-mera http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12031-spoke-lms-d-ashley

Réviser à Plusieursft. Ragnar

 Le vent qui vient agiter mes cheveux doucement, les soulevant et les faisant danser me fait du bien. L'été s'annonce assez chaud et je meurs déjà de chaud. Je m'essuie le front qui est recouvert de petites perles de sueurs. Heureusement que je suis à l'ombre, je n'arrive pas à comprendre les personnes qui marchent, ou pire, courent en plein soleil ou tout simplement celles qui se pose sur un banc baigné de la lumière solaire. Rien que d'y penser, un petit frisson me parcours. Je suis plutôt zone sombre avec pour seule lumière mon ordinateur. D'ailleurs, avec ce satané soleil, je n'arrive pas à me concentrer dessus car j'ai franchement du mal à lire ce que je tape.

 Foutus examens pour lesquels je dois travailler de plus en plus dur au fur et à mesure des années. Je râlais intérieurement, la plus part des élèves de C, D et E avait déjà terminé, à contrario les A et B sont en pleines révisions ou en pleine devoirs, moi même j'ai ma foutu présentation orale du programme que j'étais censée travailler toute l'année.

 Le bruissement de l'herbe fut le seul élément qui me permis de comprendre que quelqu'un approchait. Bosse Ash, booosse tu n'as plus le temps pour papoter ! Raah pourquoi je ne m'y suis pas pris plus tôt moi ? Oh et puis mince, je présenterais quelque chose d'autre, je n'avais franchement pas envie de travailler, la preuve était mon inattention. Je lève les yeux et dépose mon regard sur un jeune homme aux cheveux blanc qui se passe la main dedans, un vrai foutoir, quoi que peut être volontaire. Sans engager la moindre discussion, il pose ses fesses à mes côtés et finit enfin par dire :

 - Hey miss, qu'est-ce que tu fais ?

 Je le vois se pencher légèrement vers l'écran de mon ordinateur ébloui par le soleil, dévoilant de simples lignes de PHP (oui je ne me cassais jamais les fesses pour les examens, hors de question de retourner en A !). Je tourne un peu plus mon ordinateur vers lui pour qu'il puisse mieux le voir, mais ses yeux partent déjà vers l'horizon, mais réponds tout de même :

 - Je suis censée construire un programme pour mon oral de cet après-midi, mais comme tu peux le voir je ne suis pas si motivée que ça.

 Je profite du fait qu'il ne me regarde pas pour assouvir ma curiosité, je me permets de jeter de bref coup d’œil à l'élève, qui de part sa cravate devait être en C. Cheveux blanc, teins assez blanchâtre également. Sa seule touche de couleur était ses ongles. Ils sont vernis et je ne trouve pas ça si dérangeant que ce que d'autres disaient. Même ses iris sont grisâtre. Il est un peu plus épais que moi et sûrement plus grand. Un jeune pas désagréable à regarder en somme.

 C'est sa voix qui me tire de mes réflexions et j'espère bien qu'il ne m'a surprit entrain de le détailler, tu parles d'une première impression sinon !

 - Tu as des examens ? Avec une journée pareille, je trouve ça dommage de passer du temps sur un écran !

 Je laisse échapper un éclat de rire, il pouvait bien me plaindre, mais il n'empêche que lui les avais terminé. Je m'empresse de répondre avec mon tact habituel :

 - Malheureusement ouais... T'en as de le chance d'être en C punaise, t'as déjà dû finir tout ça non ? Qui plus est, en vacance ou en cours je suis sur mon ordinateur donc ça ne change pas trop de mes habitudes pour le coup !



Message Dans Re: Reviser à plusieurs (ft Ragnar) | le Dim 1 Juil 2018 - 20:29
avatar
Invité
Invité


La chaleur de l'été, les discussions quotidiennes, les problèmes légers, la vie simple d'un élève normal.
Pour toi, tout ce climat était nouveau et tu te découvrais particulièrement doué en de telles circonstances. Ton visage était léger, ton regard si serein qu'il en semblait presque éteint ; et tes iris grisâtres croisaient ceux d'Ashley avec une curiosité pétillante.
Tu étais méconnaissable et bien loin de cette image nocive, paranoïaque et inquiétante que tu renvoyais au quotidien.

Le Ragnar actuel n'avait plus rien à voir avec celui qui hurlait au désespoir, à une invasion permanente, maudissait la présence omniprésente du monstre qui te servait de pouvoir.
L'ambiance te changeait du tout au tout, et cette différence te rendait presque heureux, comme la certitude de savoir que tu n'étais pas totalement fou, et le souvenir permanent de tes défauts existants.

Tu étais loin d'être parfait, et ta situation t'allait parfaitement, ta classe comme ton pouvoir. Tu en venais presque à vouloir remercier ton père de t'avoir ainsi laissé de côté : c'était dans ce genre de moments que tu avais l'impression de vivre vraiment ta vie.

Peut-être que tu n'aurais pas le droit aux meilleurs métiers, après tout, tu n'étais qu'en C malgré tes évidentes capacités, mais tu ne voyais plus l'intérêt de te tuer à la tâche si tu ne pouvais pas profiter de tes journées.
À quoi bon trouver un travail pour vivre si l'on perdait de vue le simple fait de profiter de sa propre vie ?
Par ces réflexions simples, tu conservais ta liberté d'esprit.

Avec cette façon de penser, ces refus de céder face à la compétition scolaire, avec tes habitudes personnelles, ton amour des gens ; tu gardais cette normalité humaine, cette sociabilité et tout ce qui te différenciait du gamin terrifié par son ombre.
Tu gardais une certaine maturité, en dépit de ton quotidien difficile, et ces instants te paraissaient assez précieux pour que tu refuses de céder face à ce désespoir omniprésent. Peu importe avec qui ces moments avaient lieu. Peu importe qui te tenait compagnie, ce qu'il se passait, si ennuyeuse que puisse être une situation.
Ces moments existaient, et cette certitude te suffisait, en elle-même.

- J'ai fini mes examens. Et toi, qu'est-ce que tu... ah, mais, je suis en 8ème année, j'ai déjà vu tout ça... attends voir...

Avec un regard curieux, tu commençais à détailler les codages présents sur l'écran. L'intitulé de la page te suffisait à comprendre de quoi il en retournait et il te fallut quelques minutes pour comprendre les erreurs qui jonchaient au milieu des lignes de code.
Histoire d'éviter de te montrer trop intrusif, tu fouillais dans tes poches - en sortis une lampe de poche, du vernis, tes clefs de chambre, des mouchoirs, de la crème solaire et un livre - avant de finalement trouver un stylo et un bout de papier.
Tu griffonnais durant quelques instants, appuyé sur le dos du livre, avant de montrer le résultat à la jeune fille : le gros du code ré-écrit, avec les passages des erreurs repérées et ainsi corrigées.

- Les soucis viennent de là, là et là. Les trois parties entourées. Ton code est excellent, je suis étonné que tu aies déjà vu ça alors que tu es... je veux dire, tu as l'air plus jeune que moi, ça me surprend.

Tu grattais ta joue avec ton index, gêné.
Ta bonne humeur était presque contagieuse quand tu t'y mettais - et comme un coup du destin, le soleil se laissa recouvrir d'un nuage et ses rayons cessèrent d'éclairer l'île, la plongeant dans une atmosphère plus grisâtre. Par réflexe, ton sourire disparut et tu mis un temps avant de te rappeler de l'heure actuelle : tu ne risquais rien avant quelques longues heures.
C'était peut-être trop présomptueux de penser pouvoir tourner le dos à tes problèmes si facilement.
Avant de t'en rendre compte, tu avais totalement changé d'expression, et tu toussais pour briser le silence qui s'installait doucement, reprenant un ton léger, rassurant, préférant la plonger dans des problèmes plus légers de ce matin plutôt que dans la gravité de ceux qui te touchaient au quotidien.

- Désolé, je trouve ça impressionnant, vraiment, mais... je croise tellement de A et B arrogants - ce matin encore - que j'ai parfois du mal à me faire à ce système méritocratique.

Comme si c'était ton plus gros problème.
Comme si tu pouvais t'entendre avec qui que ce soit.
Message Dans Re: Reviser à plusieurs (ft Ragnar) | le Mar 3 Juil 2018 - 22:45
Random and fun
avatar
Pseudo du joueur : Izusa
Autre(s) compte(s) ? : Non
Personnage sur l'avatar : Erio Touwa

Féminin Âge, classe & année (ou poste) : 16 ans, 5ème année, B
Prism' : 808

Messages : 51
Random and fun
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12029-ashley-mera#172262 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12034-listing-des-rps-de-ashley http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12033-relation-d-ashley-mera http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12031-spoke-lms-d-ashley

@Ashley Mera a écrit:
Réviser à Plusieursft. Ragnar

 La chaleur du soleil commence à percer au travers des branches de l'arbre sous lequel je suis assise. Je laisse reposer ma tête quelques instants contre le tronc, les yeux fermés. Le jeune homme assis à mes côtés continue de regarder l'écran de mon ordinateur, lisant lignes après ligne le code que j'ai fais. Ce sont ses paroles qui me font ouvrir l'oeil droit.

 Toujours focalisé sur l'écran, il me dit :

- J'ai fini mes examens. Et toi, qu'est-ce que tu... ah, mais, je suis en 8ème année, j'ai déjà vu tout ça... attends voir...

 Je hausse les épaules et le laisse regarder plus en détail encore ce que j'ai fait. Je clos une nouvelle fois mon oeil et repense à tous les avertissements des professeurs qui nous répétaient encore et encore de bien réviser, de bien avoir nos programmes à jour, de bien préparer xce fichu oral. Mouais. Je n'en ai jamais eut rien à faire de cet examen, il est dans la poche depuis le début avec mes capacités. Je pourrais le coder devant eux que je le réussirais. C'est alors que la voix du jeune homme me tire à nouveau de mes pensées et j'ouvre pleinement les yeux, surprise par ses dires.

 Je ne fais jamais d'erreur, mais il a raison, j'en ai bel et bien fait. Je plonge ma main dans le sac de mon ordinateur pour y attraper mes lunettes anti lumière bleu et je me plonge dans le code, utilisant quelques bribes de mon pouvoirs. Je regarde amèrement la feuille noircie d'encre avant d'adoucir mon regard quand je le pose sur le jeune homme. Je rectifie les trois plus gros problèmes, mais constate divers dysfonctionnement.

 C'est pas vrais, j'étais vraiment si distraite que ça moi ? Il y a quand même de jolies énormités que même le plus débutant des programmeurs ne ferait pas. Je suis estomaquée devant ce code qui représente totalement ce que je ne suis pas, ou j'espère ne pas être. Une fille incapable de coder dans lignes sans faire moins de dix fautes par instructions. Je lève ma main, agrippe mes lunettes et les reposent dans leurs étuis, les yeux noircis d'indécision. Me suis je faite des films quand a ma capacité de coder ? Peut être bien. C'est finalement la voix du jeune homme qui résonne une nouvelle à mes côtés qui me tire de mes réflexions de plus en plus négatives.

 Sa phrase me fait sourire, il est en C, il n'est pas si loin de nos niveaux et techniquement je peux égaliser celui des A si je me décide à travailler, mais je ne dis rien de cela. Pour seule réponse je lui dis :

 - C'est la première fois que je fais une faute pendant que je programme, et manifestement il n'y en a pas qu'une.. Depuis que mon don s'est révéler je suis censée pouvoir coder à la perfection, l'informatique n'a plus aucun secret pour moi.. Enfin, je ne veux pas.. Enfin, ce n'est pas... Je ne veux pas que tu vexes à cause de ce que je dis... Je.. Désolée...

 Je voulais être tout sauf narcissique en montrant que je savais coder, quelle boulette je fais parfois ! Il doit me prendre pour l'exemple type d'une A ou d'une B qui ne pense qu'à ce qu'il est et qu'à ses compétences, moi qui pensait enfin pouvoir parler avec un C, et bien ça m'a l'air très mal parti. De plus son bout de papier m'intrigue, je jette un œil dessus et je constate que les modifications que j'ai faite ne sont pas toute à fait les mêmes. Je me permets donc de lui demander d'une voix peu sûre :

 - Je.. Enfin, pourquoi tu as utilisé ce système à cet endroit ? Il n'est pas plus long à écrire que celui là ?

 Je lui adresse un sourire pincé pour lui signifier que j'essaye de me rattraper du mieux que je peux.



Message Dans Re: Reviser à plusieurs (ft Ragnar) | le Sam 7 Juil 2018 - 14:55
avatar
Invité
Invité


Elle était douée. C'était un fait évident que tu n'avais pas réalisé au premier regard. C'était un fait évident, parce qu'en regardant ses codages, il comprenait que sa manière de faire n'était pas mauvaise mais juste différente. Elle avait déjà les habitudes d'un expert - sauter les détails, passer à l'essentiel et de la manière la plus efficace possible. Il n'y avait rien d'académique là-dedans.

Soit il s'agissait d'un apprentissage autodidacte, soit elle possédait un talent unique. Et lorsqu'elle s'expliqua... c'était la seule explication à laquelle tu n'avais pas pensé : la magie. Dans une école pareille, ça tombait sous le sens, mais tu n'avais pas toujours le réflexe de penser à une magie aussi douce et pratique, quand la tienne t'avait littéralement pourri la vie.
Tu l'écoutais parler avec modestie, et elle ne semblait littéralement pas comprendre comment elle avait pu faire une erreur. Depuis le début, tout avait dû lui sembler évident, d'une facilité si déconcertante que l'échec n'entrait même pas en ligne de considération. Tu arrivais - avec tes cours de C - pour essayer de lui apprendre quelque chose ?
Tout à coup, et ce malgré ton haut niveau scolaire, tu te sentais minable. Tu pivotais vers elle pour la regarder avec une expression plus sérieuse : tu étais celui qui avait voulu te mêler de ses affaires. Elle n'avait aucune raison de s'excuser pour tes actes ridicules.

- Je— J'ai simplement suivi les cours, mais ta manière de faire est bien plus efficace. C'est ma faute. J'espère que je ne t'ai pas dérangé.

Tu te frottais les cheveux par pure réflexe. Un coup d'oeil habituel à tes ongles noirs puis tu touchais ta poche afin de vérifier la présence de ta lampe. Tout comme elle, tu avais tes habitudes et tu n'étais pas sûr de pouvoir supporter quelqu'un qui vienne les troubler sans vraiment y être invité.
Comment revenir sur ce que tu venais de faire ?
T'excuser ? En re-discuter ? Ça n'avait pas d'intérêt.
En y repensant, elle révisait malgré son don... c'est qu'elle devait prendre cette matière très à cœur. Il te semblait dérisoire d'intervenir là-dedans - d'autant qu'elle était certainement meilleure que toi.

- Et, tu révises malgré ton don ? Les A et les B sont vraiment d'un autre monde.

Tu pouvais parler, toi. Avec ton enfance tellement pourrie par les révisions que ta vie en était bouleversée. De tes cheveux à ton équilibre mental, tu avais tout perdu. Tes valeurs, tes proches, ton père. Ton avenir. Qu'aspirais-tu à devenir en venant sur une île pareille ? Un clown ? Un monstre au cœur des débats médiatiques ?
Ce qui était certain, c'est que tu ne savais plus où aller.
Tu ne savais plus quoi faire.
Tu avais même perdu la science des rencontres, la simplicité d'une discussion. William Stone, le gamin brillant, avait disparu - englouti par la monstruosité de la magie. Et toi, Ragnar, tu devais faire avec. Tu devais vivre avec le fardeau de ce fantôme, en étant toi-même, en aspirant au meilleur, à mieux que cette ombre insupportable et cette attente que tu ne pouvais oublier malgré toi.

- Je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Ragnar.

Tu te redressais d'un bond, lui faisant face. Un maigre sourire sur les lèvres, tu t'étirais longuement pour dégourdir tes membres. Tu n'avais pas l'habitude de sortir et de bouger autant, pourtant, à la base, tu étais plutôt sportif. Tu laissais planer le silence plaisant d'une nouvelle rencontre avant de poser la question fâcheuse qui te brûlait les lèvres depuis quelques instants déjà.

- Pourquoi tu travailles autant ? Tu penses pouvoir trouver un travail malgré ta magie et la situation à l'extérieur ? La discrimination risque de rendre les choses difficiles, je ne sais pas si ça vaut le coup de faire autant d'efforts, surtout par un temps pareil...
Message Dans Re: Reviser à plusieurs (ft Ragnar) | le Dim 8 Juil 2018 - 12:35
Random and fun
avatar
Pseudo du joueur : Izusa
Autre(s) compte(s) ? : Non
Personnage sur l'avatar : Erio Touwa

Féminin Âge, classe & année (ou poste) : 16 ans, 5ème année, B
Prism' : 808

Messages : 51
Random and fun
Voir le profil de l'utilisateur

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12029-ashley-mera#172262 http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12034-listing-des-rps-de-ashley http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12033-relation-d-ashley-mera http://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12031-spoke-lms-d-ashley

Réviser à Plusieursft. Ragnar

- Je— J'ai simplement suivi les cours, mais ta manière de faire est bien plus efficace. C'est ma faute. J'espère que je ne t'ai pas dérangé.

 Donc il est en cours d'informatique... intéressant. C'est sûr qu'il a du hurler quand il a vu mes méthodes peu... conventionnelles. Je lui adresse un sourire bien qu'il ait l'air gêné. Le jeune homme se passe la main dans ses cheveux immaculés et inspecte ses ongles noircis par la peinture avant de fouiller ses poches. Il a l'air en pleine réflexion quand il me demande :

- Et, tu révises malgré ton don ? Les A et les B sont vraiment d'un autre monde.

 Un éclat de rire me prend à la gorge et j'agite la main devant lui pour lui signifier que je ne me moque pas de lui, je réponds donc entre deux gloussements :

"- Je n'ai absolument rien fait de l'année pour le "projet évaluer" donc j'étais entrain de le faire pour dans... moins de quatre heures. Tu dois savoir de quoi je parle vu que tu as dit y passer non ?

 Je me moque de plus en plus de ce fichu contrôle pour lequel j'étais si stressée en m'asseyant, mais duquel je me moque à présent. Les A et B ne sont pas d'un autre monde, nos examens sont juste plus tard qu'eux ce qui donne cette impression qu'on travaille tout le temps. Qui plus est, il faut se l'avouer, certains d'entre eux sont juste des têtes qui n'ont pas besoin de bosser pour avoir ce niveau. Je lui adresse un nouveau sourire quand il se présente sous le nom de Ragnar. Je lui tends la main et lui dis :

"- Ashley. Ashley Mera"

 C'est alors qu'il se redresse sur ses jambes et je suis obligée de lever la tête pour continuer de le regarder. Il tend ses muscles pour les dénouer. Je le vois qui hésite à me poser une question. Il finit par me la poser :

- Pourquoi tu travailles autant ? Tu penses pouvoir trouver un travail malgré ta magie et la situation à l'extérieur ? La discrimination risque de rendre les choses difficiles, je ne sais pas si ça vaut le coup de faire autant d'efforts, surtout par un temps pareil...

 Je fais reposer ma tête contre le tronc de l'arbre contre lequel je suis et je le regarde dans les yeux, pensant à ma réponse. J'affirme donc :

"- Comme je te le disais, je n'ai juste rien fait de l'année donc je suis obligée de bosser un minimum pour avoir quelque chose à donner toute à l'heure. Pour ce qui est du travail, très sincèrement, je me vois travailler que dans un seul domaine : l'informatique. Et dans ce domaine que tu sois brune, blonde, garçon, fille, musclé, maigre, c'est juste tes compétences qui font la différence. Donc oui, je pense pouvoir trouver un travail malgré ce qu'il se passe à l'extérieur. Qui plus est, je n'ai pas un don très... voyant, il faut le savoir pour s'en apercevoir. Après, si je n'essaye pas, je le regretterais donc à quoi bon avoir des regrets ?

 Je ferme les yeux quelques instants avant de lui demander, toujours les yeux clos :

"- Quant à toi, pour que tu me demandes ça, c'est que tu penses le contraire... Non ?



Message Dans Re: Reviser à plusieurs (ft Ragnar) | le Lun 9 Juil 2018 - 10:15
avatar
Invité
Invité


Quand elle te répond, il te faut quelques instants de plus pour réaliser qu'elle te parle à toi. Les discussions normales sont un phénomène si rare qu'il te semble les découvrir à nouveau, et tu appréhendes cette situation avec une telle prudence que tu t'en détaches - là-haut, dans ta tête, par peur d'abîmer ce nouveau concept qui te fait sourire. Le soleil frappe et tu appartiens à la lumière, tu es loin de tes problèmes et de tout ce qui peut te troubler.

Tu es loin des doutes, de la tristesse, de cette souffrance qui appartient à ton passé. C'est une journée presque normale mais tu sens les ténèbres prêts à t'engloutir dans ces doutes, ces mots pessimistes, ce refus d'un travail qui faisait ton identité. Ce travail quotidien, ce désir de vivre, d'avoir un futur qui t'ont transformé, qui a créé ce monstre invisible que tu n'arrives même pas à assumer.

Quand tu regardes tes mains aux ongles peints, tu penses à ce mal qui n'est pas si loin.
Quand tu regardes Ashley, tu penses à la normalité à portée de main, à ce que tu pourrais devenir avec un peu d'efforts et en surmontant ce mal.
Mais comment pourrais-tu battre ce monde qui t'a fait tant de mal ?

Comment pourrais-tu échapper aux ombres, à ce qui t'a ainsi transformé ? Comment pourrais-tu grandir assez pour ne plus craindre tes propres démons ?
En vérité, tu sais qu'elle a raison de travailler et d'y croire. Tu sais que tout espoir n'est pas perdu pour vous et qu'il y a toujours des havres de paix, des personnes justes, des moyens de dissimuler vos pouvoirs aux yeux du monde. Tu sais que tu peux vaincre le futur, et ce même si ton passé t'a autrefois vaincu. Tu sais que tu peux retrouver ton avenir, un nouvel avenir, qu'il te suffit d'y croire assez pour faire des efforts. La victoire n'est pas assurée, mais ce qui l'est, c'est la défaite de ceux qui s'oublient et ne font rien pour s'en sortir.

- Mon passé n'a pas été une partie de plaisir et selon le Leader, le futur serait sombre pour nous tous. Je continue de penser qu'une magie est plus une malédiction qu'autre chose.

Où se trouve ton havre de paix ?
Tu es incapable de voir la solution à tes problèmes, et ce, qu'importe la façon dont tu apportes le monde. La persuasion n'était qu'un soulagement temporaire et à mesure que la réalité te rattrape, tu réalises à quel point il était erroné de penser que tu puisses échapper à ton avenir. Venir à Prismver, arrêter les études approfondies, échapper au parcours tracé par ton père.
N'aurait-il pas été mieux de continuer sur cette voie ? Le monstre demeure, et la seule chose à laquelle tu aies échappé, c'est un futur certain. Tu n'es plus qu'un gamin perdu, renié par sa famille, avec pour seule accroche un cousin dont tu ne fais qu'entendre parler.

Les gens d'ici le connaissent si bien que ça te trouble, et tu n'es qu'une ombre, comme tu ne seras jamais que l'ombre du garçon que tu as été avant que le monstre ne te dévore, toi et ta confiance.

- Je suis content qu'il y ait des gens comme toi. Moi... je ne suis pas assez courageux pour ça et ma magie m'a fait trop de mal pour que je veuille vraiment me battre pour cette communauté. Je n'ai nulle part où aller, personne à qui me raccrocher et je n'ai pas d'objectif.

"Je suis fini" aurais-tu envie de rajouter - et tes jambes cèdent sous le poids de ton corps. Tu retombes assis, en face d'elle, poussant un long soupir. Ta vie n'a été qu'une succession de malheurs et à présent, tu te laisses t'effriter doucement jusqu'à disparaître.
Message Dans Re: Reviser à plusieurs (ft Ragnar) | le
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «établissement
 :: Extérieurs :: Jardins
-