Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 in the true world of darkness - amelia

Aller en bas 
Hello my name is
Celestia Dawkins
Pseudo du joueur : Thalia / Leah
Autre(s) compte(s) ? : A mon habitude, aucun DC
Personnage sur l'avatar : Weiss Schnee / RWBY

Âge / Classe ou Job : 17 ans, 6A
Messages : 13
Hello my name isCelestia Dawkins

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clockMer 8 Aoû 2018 - 19:37
used to be the sweetest until life handed me the lemons
L’ennui, voilà une simple description de ce que Celestia ressentait lors de cette soirée d’été. Sa journée avait été d’une simplicité des plus banales. Aucun mouvement surprenant sur le plateau, ni de pion rajouté ou éjecté.  Le jeu avait été mis en pause quelques temps et cela déplaisait fortement Celestia. Il fallait du mouvement, un esprit faible à détourner sinon tout cela ne rimerait plus à rien.  S’affaissant dans sa chaise, la blanche lacha un long soupir de désespoir.

Rapidement, une illumination atteint Celestia. En réalité, elle avait encore une tache à réaliser. Plus tôt dans la journée, un de ses contrats avait été confirmé et payé. Il était alors temps de se mettre au travail. La tâche ne s’était pas révélée compliquée, détruire les barrières et protections d’un site pour ensuite le détruire complètement et le rendre indisponible au public. La jeune recula sur sa chaise et ouvra un des tiroirs de son bureau. Pour un site ainsi, un virus de niveau I suffisait. Elle empoigna une certaine clé USB noire et en retira le capuchon pendant qu’elle referma le tiroir avec son pied.

Se rendant sur le site ciblé, elle emboita le petit dispositif destructeur sur son PC. Quelques manipulations et la menace commença son installation. Se reposant à nouveau contre le dos de sa chaise, elle se frotta les yeux. Guettant l’heure sur son écran d’ordinateur, elle relacha un soupir encore plus long que le précédent. 02H30. Celestia ne tarderait pas à se coucher.

Après quelques minutes de téléchargement, une notification apparut dans un coin de son écran. Quelque chose avait été posté sur le site de l’école, intriguée, Celestia cliqua sur le lien. Une invitation à une maison hantée d’une certaine.. Amelia ?

- Tiens, voilà quelque chose d’intéressant. De quoi relancer la partie.

Au même moment, le téléchargement se conclut. Se rendant sur la page web, un « Clic » se fit entendre. Et voilà sa mission terminée. Elle éteint alors son PC et se releva de sa chaise. Elle se détacha les cheveux et se coucha sur son lit. La journée suivante risquait d’être amusante. Et c’est avec cette pensée qu’elle tomba dans le monde de Morphée.

Le lendemain, il n’avait pas fallu longtemps pour que Celestia soit réveillée par les rayons de soleil. Elle s’était préparée rapidement avant de se rendre à la maison hantée. Comme à son habitude, Celestia arriva en avance. S’appuyant sur un mur, son casque sur les oreilles, il ne fallait qu’atteindre que le nouveau pion rentre en jeu.
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clockJeu 9 Aoû 2018 - 0:05
in the true world of darkness // Celestia
La Maison Hantée.
Le fantastique était l'un de mes points d'intérêt, mais malgré la curiosité que présentait ce genre de lieux, je n'avais jamais pris le temps de m'y rendre. Peut-être qu'ils ne m'intéressaient pas vraiment. Peut-être que je n'y croyais pas non plus. Ma logique était assez fermée, du fait de mon éducation, mais depuis la découverte de la magie et mes nombreuses informations récoltées au sujet des gens et de leurs dons, j'avais appris que des choses, comme les fantômes, pouvaient exister. L'ancien don de mon parrain en était la preuve.

La maison était-elle réellement hantée ?
J'aurais aimé pouvoir le dire, mais je ne m'étais pas renseignée davantage. Pour avoir fréquenté le Ranker durant quelques temps, je savais que Loïs Prismver vivait dans une partie de la maison - aussi étais-je présente pour voir la seconde moitié de l'endroit. Je n'étais ni assez bête pour perdre mon temps avec ce genre de personnes, ni assez têtue pour penser qu'une lucidité exemplaire venait à bout de la stupidité. Le concept d'imbécile heureux n'était pas à sous-estimer, et à vrai dire, j'aimerais en faire l'expérience, parfois.
Mais très vite, le désir de connaître les réponses me revenait en tête.

Le désir d'exister, une journée encore, une seconde de plus.
Le désir de naître, une fois encore.
Il n'y avait personne pour comprendre ça. Personne pour juger la portée de ma volonté, l'étendue de ma stabilité mentale, et je ne savais que trop bien à quel point toutes ces réflexions pouvaient être hors de ma portée.
Mais je n'en avais que faire.

Il y a bien longtemps que j'avais cessé de trouver la logique de mes actes - plutôt que de remettre en question leurs fondements, je me tournais vers le résultat, la portée de ce que pouvaient atteindre mes doigts.
Une seule personne répondit à l'annonce.
Sur une île avec une connexion internet aussi ignoble, un intranet aussi petit, les informations étaient rarement manquées. Le problème n'étaient pas là : les gens s'en moquaient. Tous avaient déjà vu la Maison, décrypté chacun de ses mystères pour stimuler leurs propres sensations. Je pouvais les comprendre, et c'était l'une des rares choses que j'avais en commun avec ces gens.

L'instinct, et non pas la logique nous guidait. La cigarette, l'envie d'avoir peur - des désirs contre-productifs qui nous rendaient si humains.

« Tiens, quelqu'un est venu. Tu es nouvelle ou bien, tu recherches quelque chose de différent dans cette expédition improvisée ? »

Mon regard se plongeait dans le sien, interrogateur. Les mots ne sont que des vaisseaux portant nos véritables intentions plus profondément dans le cœur des gens. Je n'attendais pas une réponse plate venant de cette fille, mais une expression de son âme, des désirs enfouis, primaires et si dominants, avant que chacun ne les dissimule derrière des objets matériels sans intérêt.
Elle était différente, je pouvais le sentir. Unique, à sa façon, peut-être. La Maison Hantée ne serait sûrement pas l'attraction principale de notre promenade d'aujourd'hui.

« Non... tu es nouvelle, sinon je connaitrais ton nom. J'aime tes yeux. Ils sont brillants. Il y a quelque chose que tu désires très fort, et tu es prête à tout faire pour ça. Tu as l'air géniale. »


Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Celestia Dawkins
Pseudo du joueur : Thalia / Leah
Autre(s) compte(s) ? : A mon habitude, aucun DC
Personnage sur l'avatar : Weiss Schnee / RWBY

Âge / Classe ou Job : 17 ans, 6A
Messages : 13
Hello my name isCelestia Dawkins

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clockVen 10 Aoû 2018 - 1:36
used to be the sweetest until life handed me the lemons
Celestia était-elle autant simple à déchiffrer ? Surprise, oh ça oui qu’elle l’était. La jeune fille devant elle venait de la lire comme un livre ouvert. A leur première rencontre pourtant, jamais ne ça lui était arrivé. Il n’avait fallu à la mademoiselle qu’un simple regard pour démasquer son vrai visage. Eh bien, la blanche ne risquait pas d’être déçue de cette rencontre. Elle qui voulait quelque chose pour remonter ses attentes et rajouter du piment à sa partie d’échecs.

Qui pouvait bien-être cet être mystérieux devant elle ? Juste ce simple échange de mots avait suffi à Celestia pour augmenter sa curiosité à son summum. Géniale, avait-elle dit ? Tiendrait-elle cet avis une fois sa face cachée révélée, ou peut-être qu’elle ne parlait pas de la façade que Celestia montrait au monde mais de la sombre vérité ? Ou alors serait-elle en quelque sorte similaire à elle ? Mais cela, il lui était encore impossible d’y trouver une réponse.

- Géniale ? Voilà quelque chose que je n’entends pas souvent ma chère. Pourrais-je te retourner le compliment ?

En effet, il était rare de retrouver quelqu’un comme ça. Pour que quelqu’un réussisse à démasquer la joueuse d’une façon aussi claire, rapide et correcte, cette personne ne pouvait définitivement être banale. Une certaine manière de penser, de faire les choses, qu’importe. Il fallait définitivement que celle-ci se retrouve dans son clan. La retrouver dans le champ inverse pourrait basculer la partie d’un seul mouvement. Celestia pouvait ressentir comme un frétillement au fond de son estomac, comme une boule prête à exploser à n’importe quelle seconde. Cela faisait très longtemps qu’elle n’avait pas ressenti ce sentiment, l’excitation d’un nouveau défi. Voilà le genre de choses qui l’excitait et rendait ses journées ennuyantes intéressantes.

Normalement, à ce rythme, la jeune aurait déjà visité les quatre coins de son esprit. Mais pour elle ne sait quelles raisons, Celestia n’en trouva pas le besoin ni l’envie ? Voulait-elle affronter son adversaire avec loyauté ? La regardant de haut en bas, elle lui tendit finalement la main.

- En effet, je ne traîne pas dans le coin depuis longtemps. Je suis Celestia Dawkins, enchantée de rencontrer quelqu’un d’aussi, perspicace, pourrais-je dire ? Serais-tu peut-être la personne que je recherche depuis ma renaissance ?
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clockVen 10 Aoû 2018 - 13:52
in the true world of darkness // Celestia
Et malgré ça, qu'est-ce qui nous séparait ?
Malgré la faible distance, la connexion, malgré ses confirmations et cette volonté partagée. Malgré cette journée ensemble, à ses côtés, comme un futur destin en commun, et je le sentais de la façon dont j'avais senti sa nature. Entre prédateurs, un lien spécial se créé, la vision de nos ombres respectifs, comme la certitude de notre existence.

Aucun de nous n'est saint d'esprit, et nous vivons dans le questionnement perpétuel d'une vie dont la plus grande difficulté est notre propre identité. Nous vivons, tantôt nous-mêmes, baignant dans le quotidien d'une humanité paisible, tantôt guidés par cette ombre qui nous souffle de si sombres désirs.

Je suis moi, c'est ce que j'ai si longtemps pensé.
Il n'y a que moi, c'est une vérité en laquelle je veux croire, une vérité qui me sauve, une vérité qui maintient cette entité en place.
Elena a disparu. Les traces de cette scission dans mon esprit, les vestiges d'un passé détruit par ma propre main, l'erreur de ne pas m'être fait confiance. À présent, plus rien n'est pareil ; et mon esprit domine chaque instant, chaque parcelle de mes réflexions, chaque doute, chaque mouvement.

Qui es-tu, Celestia ?
C'est une question qui m'intrigue beaucoup plus, à présent qu'elle venait de confirmer mes dires.

Perspicace. Et elle semble presque ravie, car je ne saurai dire derrière ce visage sans émotions. Il y a tout une ribambelle de sentiments dans lesquels se fond une réaction si modeste, et j'en admire son calme au point de sourire de ravissement. Elle est unique, décidément, et je passe d'un pied sur l'autre, me retenant de sauter sur place ou de lui crever un œil dans l'instant.
Elle est resplendissante, et cette confiance me fait fondre dans une excitation dont seules ces pensées me laissent voir le bout.
Les joues rougies par ces émotions extrêmes, je contiens le tout en un gloussement et sautille doucement sur place, cherchant à calmer les réponses un peu trop hâtives à cette rencontre soudaine.

C'est différent d'avec Amy, Cassandra, et même Na Hee. Elle est différente, plus assombrie et déterminée et cette confiance semble couper court au moindre doute et à la possibilité de la voir ainsi trébucher. J'ignore si elle est aussi déterminée que moi, mais son regard le laisse présager - et sa question me fait sourire, à nouveau, tandis que je m'immobilise dans un calme un peu trop précipité.

« Oui. C'est sûrement moi. »

Un calme d'outre-tombe, peut-être, et entre association et rivalité, je ne peux déchiffrer ce que cette relation ne donnera.
J'oscille entre des réponses extrêmes sans trop connaître la réponse, mais s'il y a bien une chose dont je suis certaine, c'est qu'une de nous deux n'en finira pas indemne. Nos désirs finiront par étouffer ce respect mutuel, mais d'ici-là, je me contenterai d'une patience mortelle.
Cette fois, tout se passera bien.
Elle n'aura pas besoin de moi parce qu'elle ne laissera personne l'influencer, du moins je l'espère ; mais je n'en doute pas. Je la sens assez forte pour marcher à contre-courant de l'univers.

Alors, j'attrape sa main pour la guider à travers la forêt, fredonnant quelques airs au piano sur le chemin de notre route silencieuse, jusqu'à ce qu'enfin, se dresse devant nous la silhouette de la Maison Hantée.

« Dis-moi, quel est ce but que tu désires atteindre ? Tu es tellement différente des autres, je suis sûre que c'est quelque chose d'exceptionnel. Tu voudrais mourir si je t'empêchais de l'atteindre ? Moi, je pense que tu trouverais juste un autre moyen d'essayer. »


Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Celestia Dawkins
Pseudo du joueur : Thalia / Leah
Autre(s) compte(s) ? : A mon habitude, aucun DC
Personnage sur l'avatar : Weiss Schnee / RWBY

Âge / Classe ou Job : 17 ans, 6A
Messages : 13
Hello my name isCelestia Dawkins

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clockSam 11 Aoû 2018 - 22:59
used to be the sweetest until life handed me the lemons
Un rire incontrôlable tiré d’un vrai dessin animé pour enfants. N’importe qui passant à côté se demanderait sûrement quelle sombrerie occurait ou si ce son venait de la maison hantée elle-même. Mais en réalité, tout cela venait de la part de Celestia. A la remarque d’Amelia, la blanche fut prise d’un fou rire incontrôlé. Comme si on venait de lui raconter une très bonne blague, ce qui était actuellement le cas. Se remettant de cet épisode imprévu, elle essuya la larme qui risquait de couler de son globe oculaire avant de tenter de reprendre son souffle. Une fois calmée, Celestia releva le regard vers la jeune fille en face d’elle.

- Merci de m’avoir permis de rire autant. Cela fait un moment que je n’avais pas ris ainsi.

Ce fameux but qu’elle a toujours voulu atteindre. La raison pour laquelle Celestia avait débuté la partie et avait manipulé tant de personnes. Est-ce que cette envie valait vraiment toutes les âmes déchues qu’elle avait détruites ? Elle n’en savait rien mais au même moment, est-ce que tout cela avait une importance. Peut-être que sans le savoir, la jeune s’était même éloignée de la raison essentielle de toutes ses manigances. Est-ce que cette sensation de manipulation et de supériorité lui plaisait-elle tant ? Si même elle n’était pas sûre de la réponse, comment était-elle supposée l’avouer à quelqu’un qui semblait la démasquer si facilement ? Ou alors peut-être que Celestia tenait à garder cette raison secrète et refusait de l’avouer.

- Te donner la clé de cette question reviendrait à ouvrir la boite de Pandore. Devrais-je vraiment te l’offrir ?


Il semblait qu’Amelia ne pouvait pas totalement comprendre Celestia. En même temps, elles venaient de se rencontrer et ne connaissaient pas le moyen de fonctionnement de chacune parfaitement. Celestia afficha alors un des sourires des plus sombres.

- Est-ce que j'ai l'air d'abandonner si facilement ? Je ne serais pas partie loin avec cet état d'esprit. Et puis, tenter de trouver une solution à l'impossible, ça rend tout de suite la partie plus excitante, tu ne trouves pas ?
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clockDim 12 Aoû 2018 - 0:11
in the true world of darkness // Celestia
Il est dit que Pandore reçut une boîte qui contenait tant de choses que son ouverture en bouleversa le monde.
Par sa décision, Pandore changea le monde entier.
Par sa décision,  cette curiosité malsaine, elle libéra les maux dans le monde - et en dernier, comme une rédemption maladive, elle libéra l'espoir.

Il est dit, dans cette légende, qu'une femme fit passer son intérêt personnel avant le destin du monde, la bête curiosité primaire d'un instant avant des millénaires d'une paix sans fin. Il est dit qu'un sentiment impulsif changea le monde, et je ne peux qu'admirer cette légende, car de toutes, c'est celle qui me correspond le mieux.
Si l'univers tenait de ma paume, je ne penserai qu'au sentiment qui découlerait du fait de l'écraser.
Si l'avenir de la création m'incomberait, je ne résisterai pas à l'impatience de disparaître dans un néant qu'elle n'a jamais pu connaître - la définition d'une non-existence qui mettrait fin à ses moindres réflexions.

Comment savoir, sans expérimenter ?
Comment comprendre, sans y réfléchir ?
Elles sont bâties de la même façon, sur une même idée. Elles suivent le même chemin impossible, soulèvent une arme identique, défient les certitudes du monde avec le même regard. Ces légendes sont ainsi faites, et c'est ce qui les rend si admirables, et c'est ce qui les rend si uniques.

Sommes-nous des légendes, Celestia ?
J'aimerais pouvoir comprendre ces pensées dissimulées derrière un voile de mystère, les raisons de ce rire sincère. Si seulement tu m'étais transparente, nue jusque dans tes pires pensées ; si je pouvais te malmener, faire délivrer tes moindres secrets.
Si je pouvais te tuer dans l'instant ou t'offrir la plus grande affection, si toute ta personne n'était plus que l'amer reflet de mes pensées interdites. Mais tu es plus que ça, plus lointaine, plus forte.
Tu n'es pas qu'un reflet, sinon celui de mes sentiments forts, uniques, baignant dans une nouveauté aussi effrayante que merveilleuse.

« Je crois que je suis amoureuse de toi. Oh, attends, non... peut-être que... en fait, je ne sais pas trop. Mais finalement, je n'ai pas envie d'entrer dans ton existence. Je veux simplement en voir l'issue. »

Un sourire sincère, les joues rouges, le visage presque rieur.
De bonne humeur, aujourd'hui ; et tant de belles rencontres ne peuvent que cultiver ce désir grandissant. Mes souvenirs s'agrandissent, les gens changent et s'embellissent. S'il y avait tant de personnes intéressantes, à comprendre, surveiller. S'ils étaient tous comme toi, Celestia, transformés par des désirs trop profonds pour que cette humanité simple ne suffise à les brider.
Ainsi, nous avançons dans la terreur d'une maison hantée, dont l'intérêt ne fait que diminuer à mesure que nous nous découvrons.
Ainsi, nous nous rencontrons.
Et l'univers semble de lui-même s'effacer.

« Tu veux bien me parler de toi ? Je veux connaître ton histoire. Je veux savoir ce que nous avons en commun. Et tout ce qui nous a amenées jusqu'à aujourd'hui. »


Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Celestia Dawkins
Pseudo du joueur : Thalia / Leah
Autre(s) compte(s) ? : A mon habitude, aucun DC
Personnage sur l'avatar : Weiss Schnee / RWBY

Âge / Classe ou Job : 17 ans, 6A
Messages : 13
Hello my name isCelestia Dawkins

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clockJeu 16 Aoû 2018 - 17:37
used to be the sweetest until life handed me the lemons
Ce chemin dangereux sur lequel Celestia s’était lancé depuis sa « renaissance ». Elle se rendait compte alors des différences entre Amelia et elle. La blanche fut surprise de son changement d’avis soudain. Celle-ci pensait que la rose l’accompagnerait sur cette aventure enflammée. Mais en même temps, était-ce vraiment une mauvaise idée d’abandonner ? Le chemin était dur et risqué. Et leurs personnalités, tellement semblables mais différentes à la fois, risquaient de s’entrechoquer avec violence. Mais voilà ce qui rendait tout cela intéressant et faisait frétiller Celestia. Ce qui lui donnait envie de sauter sur place et de hurler sur les toits sa joie. Folle, oui, un surnom qui lui revenait souvent. L’était-elle vraiment ou est-ce que le monde extérieur ne comprenait pas le bonheur que cela lui provoquait. Tous autres humains et mages, se pliant aux règles banales qu’on leur adressait. La jeune femme était comme ça aussi auparavant et heureusement qu’elle est devenue ce qu’elle est maintenant.

- Serais-tu surprise si je te disais que ce n’est pas forcément une mauvaise idée ? Malgré le fait que je pensais que tu me suivrais dans mon mouvement.

Avançant dans la profondeur de la maison d’horreur, celle-ci réfléchissait à son existence. Qu’est-ce qu’il y avait d’intéressant à propos de sa petite personne. Il n’était pas nécessaire de revenir sur sa vie d’avant. Bien trop pathétique pour que cela vaille la peine d’être raconté. Et son présent actuel, comme son surnom Enigma, est censé rester secret.

- Je n’ai pas grand-chose à dire sur moi, j’imagine. Une enfance pas très joyeuse, une renaissance qui m’a fait changer ma vision des choses et du monde ainsi qu’un but à réaliser. Pas vraiment compliqué.

Continuant d’avancer, elle se stoppa avant de se retourner vers Amelia. Elle avait elle aussi une question à lui poser.

- Et toi dis-moi, comment se fait-il que tu m’as cernée aussi facilement et que tu n’aies pas fuit de rage et de colère comme la plupart des gens qui m’ont entouré ?
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clockJeu 16 Aoû 2018 - 19:20
in the true world of darkness // Celestia
La suivre dans son mouvement, quelle bonne blague. Je ne crois pas au destin. Je ne crois pas qu'autre chose que le hasard m'ait placé sur la route de cette fille et qu'il y ait une raison quelconque au fait que nous nous soyons rencontrées, si ce n'est mon annonce. Je ne pense pas qu'une volonté divine ne guide ces actions, pas aujourd'hui du moins, et cette relation ne fait que se dessiner au milieu d'un inconnu encore inexploré.

Ce n'est que le début. Je ne distingue encore qu'une silhouette dont mes instincts ont flairé la nature et je n'ai pas la prétention de la connaître au-delà de cette réalisation étrange que j'ai lue dans ces yeux. La raison est engloutie par les réflexes, parfois.
Mais ce que je réalise, c'est que cette clairvoyance n'est pas partagée - et si je l'ai cernée au premier coup d'œil, elle est loin de saisir ma personnalité.

Il n'y a aucune chance pour que je ne suive qui que ce soit dans un mouvement, ni même que j'accepte de lier mon but à celui de quelqu'un.
Ma recherche est unique, personnelle et infinie. Quel que soit l'esprit que je rencontre, aucun d'entre eux n'aura jamais la portée de réflexion que celle que je me pousse à atteindre. Je n'ai pas beaucoup de talents, mais cette persistance est ma plus grande qualité dans la poursuite de mon rêve et je refuse de laisser quelqu'un la dénigrer, indirectement ou non.

« De rage ou de colère ? Contre toi ? Pourquoi faire ? »

Nos buts sont différents, je le vois maintenant. Elle prend plaisir à jouer avec le monde qui l'entoure tandis que je surplombe toute cette humanité avec un pragmatisme presque inhumain. Je ne m'attarde pas sur les détails, mais elle a fait le choix de s'amuser avec - et c'est ce qui la rend tellement polyvalente dans sa façon d'agir.
Est-ce donc la clé de cette façon d'être que je n'ai jamais comprise chez Sven ? Est-ce donc ce qui me différencie de ces gens, cette compréhension muée en un masque de manipulation quotidienne ?
Je ne suis pas hypocrite, j'en suis incapable. Mes mensonges sont motivées par l'envie pure et simple de torturer l'esprit d'autrui mais le naturel comme la spontanéité guident mes actions.

« Je ne considère pas les conflits du monde comme méritant d'y investir mes émotions. Je m'en amuse, très souvent même. Mais c'est tout. Mon objectif est plus lointain, plus étendu. C'est au-delà de ceux de l'humanité. »

D'un pas sautillant, j'avance dans la maison hantée. Le parquet craque, quelques ris sortent d'entre les murs. Le monde est sans intérêt, mais quelques endroits comme ceux-ci titillent ma curiosité, ne serait-ce qu'une heure ou deux.


Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Celestia Dawkins
Pseudo du joueur : Thalia / Leah
Autre(s) compte(s) ? : A mon habitude, aucun DC
Personnage sur l'avatar : Weiss Schnee / RWBY

Âge / Classe ou Job : 17 ans, 6A
Messages : 13
Hello my name isCelestia Dawkins

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clockJeu 16 Aoû 2018 - 22:14
used to be the sweetest until life handed me the lemons
Celestia réalisa alors la stupidité de cette question. Comment quelqu'un qu'elle venait de rencontrer pouvait alors comprendre le fin fond de son existence. Seulement avec la fin d'une énigme, il n'est pas possible d'en trouver la solution. Que lui était-il donc passé par la tête pour qu'elle ne pense pouvoir s'allier à quelqu'un. Avait-elle donc perdu les pédales ? La blanche devait tout de suite se remettre sur le droit chemin. La solitude lui allait bien mieux que la solidarité en elle-même.

- Oublies ce que je viens de dire, elle n'a en fait aucun sens.

Continuant dans la maison, parfois trop préoccupée dans ses pensées pour ressentir une once de peur.

- Je vois alors que nos buts sont très différents.

Avait-elle vraiment le droit de prononcer cette phrase ? Elle qui n'avait même pas exprimé pour elle même le vrai sens de ce but. Si il existait vraiment ou si tout cela n'était qu'une excuses à ses envies sadiques. Et même si ça l'était vraiment, est-ce que ce fait changerait ses actions et sa manière de penser ? Absolument pas. Ou alors est-ce que tout ça n'était qu'une façon de rendre sa vie banale un peu plus intéressante et excitante.

- Et alors, toi qui semble si différente de la population humaine banale, qu'est-ce qui t'as soudainement donné envie d'aller dans une maison hantée et de poster une annonce pour que quelqu'un t'accompagnes ?
BY MITZI



_______________________


   Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clockVen 17 Aoû 2018 - 22:02
in the true world of darkness // Celestia
Chaque pas dans cette maison hantée était censé être rempli d'un mystère inquiétant, d'une angoisse grandissante et oppressante, cette peur recherchée et assumée que chaque humain cherche à retrouver. Le monde est ainsi fait. Chacun veut se protéger lui-même et pourtant, chacun joue avec la limite, cette frontière si maigre entre le confort et les sensations exaltantes d'un quotidien inconnu. Dans mon cas, le confort n'a jamais été une option. J
e marche sur les étroits rebords d'une vie sans limites et me laisse emporter par le souffle de cette liberté, quitte à tomber de haut ; quitte à mourir dans les circonstances affreuses que l'illégalité incombe.

Si la Mort me cueille, elle aura perdu.
Si la Mort veut me trouver avant que je n'aie terminé mon propre combat, il ne s'agira que de l'aveu d'une impuissance et du désintérêt que ce monde présente. Je n'ai pas peur de la Mort, parce que sa venue exprimera la fin de mon voyage et la plénitude que je recherche depuis toujours.

Je ne serai pas déçue ou triste.
Je serai soulagée de ce fardeau pourtant si excitant que je réclame à chaque seconde d'existence. Qu'est-ce qui m'a donné envie d'appeler des gens ? Sans doute la curiosité, et pourtant, alors que j'observe une porte s'ouvrir et se refermer toute seule devant nous, les sensations de ce lieu me laissent de marbre.

« J'aime côtoyer la peur. Je suis venue en espérant trouver quelque chose, mais c'est toi que j'ai trouvée. Je suis heureuse. J'ai envie de tatouer ton nom partout pour que le monde se rappelle de notre rencontre ! »

Je flanque un coup de pied dans la porte pour qu'elle cesse de bouger et me tourne à nouveau vers Celestia.
En sautillant à moitié, je lui tourne autour en l'observant. Touchant sa joue de l'index. Tripotant ses cheveux. Elle et moi, nous sommes faites pour nous entendre. Elle et moi, nous pouvons accomplir de grandes choses et j'ai espoir de la garder près de moi.
Son but est différent.
J'aimerais que nous puissions agir ensemble avant qu'elle n'atteigne le sien, et qu'importe si elle me haït ou désire ma mort, tout ça m'est complètement égal. Elle est cet intérêt que j'ai perdu depuis longtemps, et qui résonne en moi. Elle a cette détermination que j'ai gardé enfouie et que nul ne semble pouvoir égaler.

« Mais toi... je peux le voir. Tu ne m'aimes pas. Tu n'aimes pas, en fait. Tout ça se lit dans tes yeux. Tu t'amuses avec les gens. J'ignore dans quel but, et ça m'agace autant que ça m'amuse. J'aimerais pouvoir lire dans ta tête, tu sais~ »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: in the true world of darkness - amelia   in the true world of darkness - amelia 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
in the true world of darkness - amelia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forge World
» Let your love come true
» Arya's World Creations
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox
» This World - Selah Sue (Warren)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: