Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Action Fox #1 Désarmement

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Action Fox #1 Désarmement   Action Fox #1 Désarmement - Page 2 1400359500-clockMer 15 Aoû 2018 - 21:41
feel the fear
and do it anyway.


Action FOX #1 désarmement

Tu ne sais par quel miracle tu as réussi à atteindre Orson sans que personne ne te head shot avec un coquillage, ou sans te viander lamentablement.
C’est visiblement miraculeux.
Bon, il est par contre certain, que si tu as réussi à grimper sur son dos, c’est bien grâce à Lysandre. T’as un peu la haine encore, surtout que t’es clairement un poids là actuellement, mais faut croire que FOX ne va pas te laisser sur cette plage. Tu le remercies d’un hochement de tête et c’est à cet instant même qu’Orson sauta par-dessus une tortue tout aussi géante et étrange.

Le voyage est chaotique.
Il n’y a rien d’agréable dans le fait de chevaucher un tigre géant et encore moins quand on est recouvert d’armes, ainsi que de tout un tas d’autres trucs métalliques. Tu te mords la lèvre inférieure jusqu’au sang, refusant, ne serait-ce que de gindre face à la douleur.
Une fois arrivé à destination visiblement, les mains pleines de poils parce que t’as manqué plus d’une fois de te vautrer ; tu te laisses choir comme une merde au sol.
La douleur étouffe un de tes gémissements.
Tu as le goût du sang dans la bouche et en levant le bras pour vérifier si tu es bien entrain de saigner du nez, tout lâche. Le don de Magnétisme s’évapore et en plus de pisser le sang par les naseaux, tu constate en te redressant que tu ne peux plus rien toucher de métallique.
Cool les effets secondaires.
Enfin… ce que tu vois surtout, ce sont les ecchymoses qui comment à colorer ta peau. Secrètement, tu remercies le Destin de t’être pris une pièce en pleine tronche et pas un M16, parce qu’actuellement tu aurais sûrement la boite crânienne défoncée si ça avait été le cas.
Prenant appuie contre la fourrure d’Orson tu te redresse, les jambes tremblantes et la vue trouble.

J’vous attends ici aussi… je ne ferais que vous ralentir dans cet état.

C’est un dur constat, mais tu n’es même pas sûre d’avoir encore tout tes os en un seul morceau. Il y a cette onde douloureux qui te transperce de la tête aux pieds.
Difficilement, tu remontes sur le dos du tigre et alors que les autres sont parties, tu déclares d’une voix étouffé dans ses poils :

C’était idiot de me laisser sur le carreau.

Résumé :
 
©️️️ solvia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Action Fox #1 Désarmement   Action Fox #1 Désarmement - Page 2 1400359500-clockMer 15 Aoû 2018 - 22:31


Elle avait été fauchée en plein vol pour atterrir douloureusement quelques mètres plus bas. Un grognement sourd qui lui échappe, destiné à Phoebus qui venait de reprendre forme humaine tandis qu'elle même n'en avait aucunement l'intention pour l'instant. Kennedy se redresse avec difficulté pour faire face à l'homme qui était son ami avant de déclarer sans aucun regrets.

Des civils ? Je ne vois que des soldats et des fous ici, Phoebus.

Des fous qui profitaient de l'agitation crée par Neith pour filer. C'est probablement ce qui l'enragea le plus, cette fuite du D pour des raisons qu'elle ne saurait juger étant donné son manque flagrant d’empathie. Sur un coup de tête elle avait décidé de s'envoler, laissant en plan ses camarades et amis pour poursuivre le Tigre beaucoup moins discret. Son sang bouillonnant semblait être un contraste parfait du vent frai de la nuit qui lui foutait la gueule, si désagréable qu'il en ferait presque frissonner son corps de bête. Néanmoins, ce temps passé seule à les poursuivre lui permis de faire un point sur la situation, et lorsqu'elle vit où il semblait les mener, elle ne put retenir le rugissement sauvage qui sortit. Cette situation virait vraiment au grand n'importe quoi.

Il fallait faire quelque chose.
Autant pour lui que pour elle, parce que demain ils le paieraient tous.

Un grand bruit qu'elle fit volontairement en se posant sur le sol, pour les alerter eux mais aussi les militaires qui restaient probablement dans le coin. Ils ne mettraient pas longtemps à arriver. Alors elle ne donna qu'un seul et unique avertissement.

Vous comptiez vraiment vider une salle d'armement à vous tout seuls après le cirque que vous avez causé ? Elle voulait rire. Orson, vous feriez mieux de tous déguerpir maintenant parce qu'il me tente for bien de tous vous brûler.

Et par "tous", elle sous-entendait très fortement que l'entrepôt allait y passer également.

Tu sais que je ne plaisante pas avec ça.

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Action Fox #1 Désarmement   Action Fox #1 Désarmement - Page 2 1400359500-clockJeu 16 Aoû 2018 - 0:27
ACTION FOX #1 DÉSARMEMENT
Le 12 août, à Prismver, c'est la Journée Plage & Coquillages : du camping à la plage, avec différents stands, la très grande majorité de l'école est réunie là-bas. La nuit suivant cette journée fatigante pour tous, le groupe FOX - adepte de la paix, mais par toutes les méthodes possibles, à l'inverse des Colombe - lance sa première opération. Le but est de désarmer les militaires afin de créer une paix sans menace sur l'île.


La tension. La fatigue. Je sens le contact de Bérénice sur mon dos tandis que je lutte contre mes instincts que ma culpabilité fait grandir. Dévore, dévore, dévore. Non. Ma patte posée sur mon propre museau pour m'empêcher de bouger, de me soumettre à cette forme animale. Je ne dois pas.
Pas maintenant. Je ne peux pas me permettre de flancher. Je ne peux pas, je ne peux pas, pas, pas, pas, et j'entends les leurs tandis qu'ils s'enfoncent à l'intérieur de l'entrepôt.

Elle arrive. J'entends le bruit de ses ailes, je vois la couleur azurée. J'entrevois son visage colérique tandis qu'elle lutte à la frontière de ses propres passions morbides. Le feu. Ce n'est pas son élément, mais elle est encore plus familière que Phoebus avec ça, parce qu'elle aime ça.

La tortue de l'eau. Le dragon du bois. Le tigre du métal. L'oiseau de feu.

Nous avons chacun nos familiarités, mais elle est différente. Plus dangereuse. Instable. Ce qu'elle ignore, cependant, c'est que je le suis aussi. Je me suis corrigé, cependant. Je le jure. Kamyl, je te le promets, j'ai fait des efforts. Je ne mens pas, Magnus. Tout ça n'a pas été en vain. Tes larmes, tes cris, notre douleur.

Tout était fait pour ce moment, cette retenue, pour cet amour qui demeure sur mon dos. J'entends encore le poids de ses mots, le manque de confiance récurrent. Je comprends sa peine, sa solitude, mon erreur ce soir-là lorsque je l'ai laissé livrée à elle-même.

Je déteste ça.
Et ça m'énerve, et la couleur monte, et cette putain de rage est là, comme toujours, mais je ne peux rien faire parce que tout ça m'a épuisé. Et je regrette, alors. Je regrette de n'avoir pas mieux travaillé, tout essayé, et je regrette de ne pas m'être mieux formé alors que j'en ai les capacités.
Je regrette de ne pas avoir écouté les cours de Phoebus, alors que la rage est là, au fond de moi, et que mon amitié piétinée est à la base de cette rage qui m'anime.

« C'est trop tard, Kennedy. J'ai défoncé la porte vers la salle d'armement. Même si les militaires sont alertés, ils ne peuvent pas venir s'armer. Brûle tout ça, si tu veux. Mes amis sortiront avant d'être blessés, et tu crameras les armes pour nous. Vas-y, brûle tout, je serai ravi que tu nous aides. »

La voix rauque, mauvaise ; je l'observe de mes yeux bleus clairs gigantesques tandis que je reste allongée sur le sol. Ma patte a quitté mon museau et je reste allongé à l'observer - je compte préserver mes forces pour notre dernier voyage et je ne dois pas la combattre. Pas maintenant.
J'aimerais tant, au fond de moi.
J'ai cette rage, cette violence qui bouillonne. J'ai envie. Je fulmine et malgré cette amitié à moitié brûlée, je sens le désir de la réduire en charpie.

Et mes yeux se réduisent à deux fentes tandis que je ris. Un rire fou, certainement ; mais ce n'est qu'un grognement rauque qui sort de cette bouche animale - moqueur, sarcastique, provocateur. Je n'ai pas peur d'elle, de ces menaces. Nous sommes arrivés trop tôt - et notre organisation nous coûtera la victoire.
Du moins, je l'espère.
Je ne veux pas y penser.
Je veux penser à elle, à sa couleur azurée qui se mue en un crépuscule écarlate, à notre confrontation qui ne viendra jamais assez tôt.
Je veux penser à tout ça, je veux me remplir de la satisfaction d'une vengeance illégitime que je regretterai, mais au diable la raison ; le tigre prend les devants et brûle doucement ma raison.

« Je vais te tuer, tu sais. »

Meurs, meurs, meurs, meurs.
Non, non, non. Pas elle. Pas Kennedy. Pas une amie.

« Pas maintenant. Pas aujourd'hui. J'ai des choses à protéger, une mission à terminer. Mais je vais te tuer. »

Mords, mords, mords, mords.
DÉVORE.

« Un jour, je te retrouverai. Toi et moi, rien que nous deux, et je te tuerai lentement. Très lentement. Je prendrai plaisir à arracher chacune de tes écailles avec mes dents et je te piétinerai tes pattes avec mes griffes. Je te regarderai saigner. Je te le promets, Kennedy. Tu regretteras ta bêtise. Tu vas avoir mal. Je vais te faire pleurer et couiner comme un vulgaire porc. »

Arrête, arrête, arrête...
Pas aujourd'hui, Orson. J'ai des choses à protéger. Un but à accomplir.
Un monde à sauver. Si seulement je le pouvais.

Je reste allongé, sauvegardant mes forces.

Mais je ne peux pas. L'épuisement, et surtout, Bérénice sur mon dos, dont je ne veux pas risquer la vie, ni la moindre blessure. Ils travaillent tous, à l'intérieur. Si je me bats ici et maintenant, ils perdront leur moyen de transport pour les falaises. Je ne peux pas me permettre de me battre.
Parce que j'étais trop faible, cette fois.
Et je ne peux compter que sur les autres.
Que sur ce modèle, celui que j'ai toujours voulu devenir.

Que je ne pourrai plus devenir, parce que j'ai tant déraillé.
Tant de haine, de colère.
Je me déteste, déteste, déteste. Je me déteste tant.

« Aide-moi, Phoebus. J'ai besoin de toi. »




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Action Fox #1 Désarmement   Action Fox #1 Désarmement - Page 2 1400359500-clockJeu 16 Aoû 2018 - 0:50


❝Désarmement❝
• feat. FOX & Others •



Quiconque lui aurait dit qu'en venant sur la plage elle finirait entourée d'un tigre, d'un serpent-tortue, un phœnix et un dragon, elle leur aurait trouvé un rire persifleur. Quelle était la chance après tout qu'ils se retrouvent tous là sous cette forme où même que ceux dotés de tels pouvoirs soient des amis. Elle avait vu Tuathal, Aiata - il lui avait tendu un bras à elle pour l'aider à monter alors qu'elle s'attachait au poil du grand félin. Elle le prend parce que c'est lui, et que ces bras sont beaucoup plus protecteurs que l'idée de fuir à l'abri.

Elle s'accroche tant qu'elle peut au tigre, elle derrière les autres, prise à la fois de vertiges et une peur de tomber sans nom. Elle est en vie, toujours - sans y croire, les sensations sont bien trop fortes pour que son corps les accepte qu'elle en perd tout sens, fébrile. Ils arrivent à temps qu'elle ne perde pas conscience mais elle a la nausée, la poussant à s'excuser plus loin pour faire sortir tout ce qu'elle avait mangé.

Restée derrière avec le tigre (ce qu'elle comprend être Orson ?) et Bérénice, qu'elle connaissait du club de natation, la B se redirige à leurs côtés pour entendre l'échange du tigre et du dragon.

Tu regretteras ta bêtise. Tu vas avoir mal. Je vais te faire pleurer-

((T'as pas idée de ce qui se passe, tout ce que tu sais c'est qu'il faut que tu agisses vite. Des mots susurrés finaux comme un appel à l'aide, tu n'as pas besoin qu'on appelle ton nom pour intervenir. Calmer un tigre de la mythologie, si on te l'avait dit, t'aurais ri incrédule - c'est étouffer des instincts, une nature animale, une vérité sans doute.))

Elle passe sa main sur le poil blanc et quelque peu sali de l'animal, communique cette douce et calmante ataraxie - personne ne veut de meurtre ici donc faut se calmer.

▬ Orson, tout ira bien

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Action Fox #1 Désarmement   Action Fox #1 Désarmement - Page 2 1400359500-clockJeu 16 Aoû 2018 - 10:05
déploie tes ailes et envole toi.
embrase le ciel comme jamais le soleil n'a su le faire.


Action FOX #1 désarmement

Elle entend cette conversation.
Bérénice bouillonne à l’intérieur, mais elle ne peut rien faire.
Ce n’est pas comme si elle pouvait choisir où, quand et comment.
Elle est trop faible en plus, bien trop et pas suffisamment idiote pour ne pas avoir conscience que ça pourrait la tuer. C’est un lourd fardeau de pouvoir générer tous les pouvoirs, tellement qu’il l’écrase parfois et ne manque jamais une occasion de le lui rappeler.
Pourtant, alors qu’elle voudrait juste dire à Orson de ne pas écouter Kennedy, elle tend une main vers cette dernière ; suppliant son corps de tenir, de faire quelque chose… c’est là qu’elle l’a vue, dans les cieux.
Fendant la nuit, un oiseau de feu.

* * *

Tu t’étais senti bien con en voyant Kennedy reprendre son envol.
Neith avait plus ou moins laissé filer Orson et sa bande, tu ne pouvais t’empêcher de te demander si tu n’aurais pas dû retenir ton amie.
Mais tu dois en faire le constat Phoebus : malgré les années, tu as encore peur. Peur de ce truc en toi, de ce don que pourtant tu contrôle mieux que jamais, mais… c’est comme une mauvaise habitude dont tu n’arrives pas à te débarrasser.
Tu soupires, regardes le ciel et tu prends ta décision.
Les flammes lèchent ta peau pour la seconde fois et laissent place à un oiseau vermillon. Tu te surprends à constater que sous-forme humaine tu es le plus grand de vous quatre, mais qu’une fois le don activé, tu es de loin le plus petit.
Tu arrives en pleine conversation, mais même si tu n’as pas entendu le début, tu comprends rapidement que Kennedy a dû menacer Orson pour qu’il sorte de tel propos.
Ils ont toujours étaient rivaux et tu ne peux que te ranger du côté de Neith : même si elle a dit à Orson qu’elle ne cautionnait pas son action, elle l’a laissé s’en tirer. Elle est la tortue, elle agit obligatoirement avec sagesse.
Rapidement, tu t’interposes entre les deux en vol stationnaire.

Kennedy, ce n’est pas à toi de régler ce problème. Rien ne t’autorise à punir pour les infractions qui ont été commises. Ta voix te semble toujours aussi bizarre sous cette forme. Si tu ne te retransformes pas immédiatement, je serai obligé de te botter le cul et accessoirement, il est possible que je te colle suffisamment d’heures pour que cela occupe toutes tes heures de libres jusqu’à la fin de ta scolarité.

Tu es plus que sérieux Phoebus.
Il ne faut pas qu’elle oublie qu’elle est le bois et que tu es le feu.

Résumé:
 
©️️️ solvia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Action Fox #1 Désarmement   Action Fox #1 Désarmement - Page 2 1400359500-clockJeu 16 Aoû 2018 - 11:48


Le monde était noir.

Noir et tacheté de rouge.

De sang, par-ci et par-là.

Le monde qu'elle observait de ses pupilles, si fade et si horrible, ce monde où même ses rares amis elle les piétinait, n'avait à ses yeux plus aucun intérêt. Il n'était plus qu'un vaste champ de ruines qu'il fallait brûler. Il fallait tout brûler, les bâtiments, les forêts, les animaux, les plantes. Mais il fallait surtout brûler les Hommes qui y vivaient. Les brûler vifs, lentement, les entendre supplier sous la douleur, les écouter geindre et hurler à la mort. Il fallait les faire souffrir pour se venger et les purifier pour leur apporter la paix. Ce monde si noir qu'elle en devenait folle de rage, elle n'en voyait qu'une infime minorité, elle n'en voyait que le Tigre épuisé, plus qu'Orson ravagé qui abandonnait. Qui fuyait, laissant à l'animal le loisir de prendre le dessus pour menacer.

Le monde était injuste, et de ses prunelles elle le regrettait. La colère qui ne cessait de croître, de plus en plus difficile à contenir et cette peur qu'elle se savait incapable de nommer qui la prenait de cours : la peur de répondre à la provocation. L'envie d'y répondre surtout. L'adrénaline et la joie de voir ce noir devenir orangé, le charbon partir en fumée.

Je vais te tuer.
Elle va tout brûler.

Je te retrouverai.
Tu n'auras pas à chercher, Orson.

Je t'attendrai.

Parce qu'elle ne fuira pas, elle restera là, ici derrière toi. Elle attendra ta haine et tes coups, l'impatience aux tripes de te retourner ces mêmes mots que tu venais de lui prononcer. Elle t'attendra, la colère au coeur et la haine à l'âme. Elle t'attendra, Orson.

Et je te brûlerai.

C'est après ça que le Phoenix était intervenu, ramenant à un peu de raison le Dragon avant qu'il ne s'élance à travers la salle pour brûler et dévorer le noir du monde et le rouge sang qu'ils représentaient, eux, tous ces élèves qu'elle haïssait. Il n'avait rien compris, lui non plus. Cependant elle ne pouvait lui désobéir, Phoebus avait toujours eu sur elle cette emprise dont elle ne se déliait pas. Avec Neith qui était sa sagesse, il demeurait sa raison.

Et la raison devait tout arrêter.
Maintenant.

Dans un nuage de fumée le Dragon fuit alors pour la laisser retrouver son corps d'humaine. Nu sous l'air frisquet de la nuit sans qu'elle n'en ressente un seul frisson. Le Dragon bouillonnait beaucoup trop, néanmoins la fête était terminée désormais.

Alors après un regard à l'oiseau de feu, elle s'en était allée.
Simplement.

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Action Fox #1 Désarmement   Action Fox #1 Désarmement - Page 2 1400359500-clockMer 22 Aoû 2018 - 18:25
ACTION FOX #1 DÉSARMEMENT
Le 12 août, à Prismver, c'est la Journée Plage & Coquillages : du camping à la plage, avec différents stands, la très grande majorité de l'école est réunie là-bas. La nuit suivant cette journée fatigante pour tous, le groupe FOX - adepte de la paix, mais par toutes les méthodes possibles, à l'inverse des Colombe - lance sa première opération. Le but est de désarmer les militaires afin de créer une paix sans menace sur l'île.


Il y a des putain de couilles dans le potage. De partout. Genre beaucoup trop et vraiment à tous les niveau. Même pour toi, ce fut un peu un retour sur terre pour la suite des événements. La prochaine, il allait falloir revoir la logistique.

Il allait surtout falloir rattraper la merde qui allait leur retomber sur le crâne. Parce que ça allait faire mal. Mentalement, tu commences à lister des arguments pour convaincre l'administration du bien fonder de ton action avec un but autre que celui initial.

Conclusion, il va falloir que tu passes une putain de soirée avec McKenna pour arriver à faire quelque chose de vraiment classe et bien construit, sans te perdre. Au pire, elle t'aidera peut-être pour trouver des truc en plus pour meubler ou des fait random à ajouter à ton argumentaire.

Tu te laisses porter pas les actions, plus en réflexions sur la suite. Franchement l'alarme, tu ne l'avais pas vu venir même si c'était prévisible. Trop prévisible pour faire parti du plan.

Puis il y a le dragon de rpg version cheap, la tortue qui ne fait pas le disque monde, l'oiseau de feu classe, Bérénice pingouin magneto power, Amy le crie de la hype, Aiata l'ode de sérénité, la course a dos de super chaton Orson, le reste. Ou résumé le tout, ainsi, est plus simple.

Pour une fois, c'est toi qui trouves qu'il y a trop de blabla de tout les coté pour une opération supposer discrète. Franchement et après on ose se plaindre que c'est lui qui parle trop ?

La réaction d'Orson t'inquiète un peu pour lui, mais vous ne pouvez rien pour lui actuellement. Il faut finir ce qui est prévu et ensuite faire un repli stratégique pur et simple. Ni plus ni moins.

Tu prends une forte inspiration, il va falloir que tu donnes le max.

- Les enfants, on va donner le clou final du spectacle, mais après, il va falloir fuir. Je compte sur vous les valides. Les cabanes 1 ou 3 de préférence pour le repli. Merci de ne pas nous livrer aux autorités les explications à leur fournir ne sont pas encore prête et JE gère la responsabilité de ce qui arrive.

Allez, fonce Tuathal. Il est temps de grandir et de protéger ce que tu peux, croire en certains rêves et faire de ton mieux.

Rapidement, tu vides le sac sans fond des armes mis dedans pour les mettre avec le reste des armes et réunis rapidement celle qui ont été sur Bérénice en même temps. Tu attrapes une poignée de graine et prends une grande inspiration. Ça va faire mal, mais c'est nécessaire pour qu'au moins l'action d'aujourd'hui ne soit pas qu'un coup d'épée dans l'eau.

Cela va tellement être la merde de devoir expliquer tout cela. Vraiment. Cela va le faire. Tu as bien réussir à devenir PUMA sans cacher le fait d'avoir été un Voltor. Tu crois en ta bonne étoile.

La poignée de graine est jetée et tu mets toute ton énergie là-dedans. Les faire pousser rapidement, plein de Cotoneaster rampant. Tu les pousses à grandir, bouger, détruire, le tout est de faire le plus de dégâts aux armes pour les rendre inutilisables. Une fois fait, tu les remets à l'état de graine et laisses ton pouvoir s'éteindre.

La bille remonte dans ton ventre et tu vomis directement tout ce que tu avais dans l'estomac. Tu as trop poussé visiblement. Ton corps est complétement engourdi et une paralysie prend certain de tes membres. Pas bon ça.

Les militaires vont arriver et la fuite est à faire. C'est la merde.

Comme si c'était une nouveauté.



résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Action Fox #1 Désarmement   Action Fox #1 Désarmement - Page 2 1400359500-clockMer 22 Aoû 2018 - 20:07
ACTION FOX #1 DÉSARMEMENT
Le 12 août, à Prismver, c'est la Journée Plage & Coquillages : du camping à la plage, avec différents stands, la très grande majorité de l'école est réunie là-bas. La nuit suivant cette journée fatigante pour tous, le groupe FOX - adepte de la paix, mais par toutes les méthodes possibles, à l'inverse des Colombe - lance sa première opération. Le but est de désarmer les militaires afin de créer une paix sans menace sur l'île.


Il y avait bien longtemps que je n’avais pas eu cette vision. Celle de son dos, loin devant moi, conscient de la distance qui nous séparait. Celle de ce sentiment imperméable à tout le reste, cette fois mêlé au dégoût de cette part de moi qu’il avait pu entendre. Le tigre avait frappé, dominant ma raison. Le tigre s’était échappé de mes entrailles mais pour la dernière fois de cette soirée. Phoebus, Phoebus. Un modèle que j’avais l’impression de trahir mais qui forçait mon combat. Pour ma fierté, pour celle qu’il éprouve envers moi, pour nos destins liés. Pour nous quatre. Le tigre pouvait vaincre plus tard, mais aujourd’hui, mais ce soir, je refusais de me laisser battre.

Va-t’en, Byakko. Laisse-moi vivre, laisse-moi aider, laisse-moi sauver.
Prête-moi ton pouvoir, une fois seulement, laisse-moi pousser la puissance de ton corps plus loin que mes moindres pensées.

Mon corps se repose, immobile, tandis que le monde semble perdre ses couleurs. Vis, vis, vis. Ne dors pas. Ne meurs pas. Une grosse secousse, mon œil se rouvre. Reste conscience, ne la laisse pas tomber. Ne laisse pas ton univers glisser de ton dos. Ma respiration se rythme tandis que mes mouvements reprennent - tout le monde aide un Tuathal épuisé à monter sur mon dos et je tourne la tête pour ne pas voir ce spectacle.

Plus tard les sentiments. Plus tard les larmes, tu n’as pas le droit de pleurer alors que leur futur repose sur tes efforts.

Je reste immobile, chaque mouvement brûlant, les jambes tremblantes et sur le point de se briser. Mon squelette semble prêt à voler en éclats mais je commence quelques pas vacillants, tournant en rond pour vérifier mes appuis. Pas question de tomber, pas question d’hésiter. La douleur me calcine, et j’ai envie de hurler assez fort pour en perdre mon peu de raison, envie de m’abandonner à cet animal qui déforme mes mots. Avance Orson. Avance, avance, avance. Mes pattes se décollent du sol dans un craquement douloureux et je gambade une dernière fois en dehors de la ville cette fois.

Je passe par la forêt. Le trajet est allongé de quelques minutes mais mon trottinement régulier dans cet espace familier semble presque curatif pour mon corps meurtri. Ma vision est trouble, mais mon corps connait le chemin. J’avance, par pur instinct. J’avance, sachant que le moindre arrêt sera décisif. J’avance, jusqu’à la lueur familière des bâtiments des dortoirs. Mon rythme baisse à mesure que le soulagement s’impose. Je m’arrête quelques mètres devant la porte pour laisser chacun descendre. Ne faillis pas, Orson. Mes jambes tremblent, mon esprit à moitié bouffé par cette fatigue que je haïs.

Un pas. Deux. Le dos vide, j’avance. Il faut prévenir quelqu’un. Les soigner. J’ai déconné, vous savez, c’est seulement moi. Trois pas. Mon corps semble se déformer et le revirement m’arrache un cri de douleur tandis que je m’écroule, le bras tordu.

FOX a frappé, mais à quel prix ?



Résumé/Fin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Action Fox #1 Désarmement   Action Fox #1 Désarmement - Page 2 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Action Fox #1 Désarmement
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action
» [UPTOBOX] Piège de feu [DVDRiP]Action
» [UH] Trafic mortel [DVDRiP]Action
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: