Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockMar 15 Jan 2013 - 22:56
It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] Tumblr_masy0usA1K1qau345o2_500
It's our time to shine
Pour plus d'infos, voir ici.


Basket. Basuke. Streetball. Street Basket. Tant de variantes d'un sport si incroyable. Un sport que je n'avais jamais pratiqué lors de mon enfance, mais que j'avais tout de suite aimé lorsque j'y avais joué pour la première fois. Un sport que je trouvais bien meilleur que les autres, je dois avouer, même s'il m'était déjà arrivé d'apprécier le football. Toujours à courir après la balle, attaquer, défendre, pour moi, c'était un jeu qui manquait clairement de possibilités et qui n'était pas à mon goût. Sans parler de l'absence totale de talent que je manifestais avec mes jambes, pour ne pas dire au contraire, que c'était un malus inné pour ce sport. Comme quoi, j'avais bien fait de fonder ce club. C'est quelque chose à laquelle j'avais pensé à ma première année ici, jouant quotidiennement au gymnase, m'exerçant du mieux que je pouvais. Un entraînement individuel comme je les aimais, qui n'était pas sans porter ses fruits : mon physique autrefois faible et pittoresque était désormais celui d'un sportif, et c'était sans mal - quoiqu'avec quelques difficultés - que je supportais quarante minutes d'exercice sans relâche.

Vous pensez peut-être que c'est une perte de temps ? Je vous rassure, faire des allées-retour au travers du terrain et simuler un match, ça donne des résultats et j'étais là pour le prouver. Je regardais brièvement l'horloge placardée au mur et remarquais qu'il restait environ quinze minutes avant l'arrivée des autres membres du club, que j'avais moi-même fondé. Peut-être étaient-ils déjà prêts et au vestiaire, toujours est-il que j'étais encore arrivé avec énormément d'avance et mis en place tout le matériel nécessaire au premier entraînement que nous allions faire. Je soupirais longuement, espérant que tout allait bien se passer. Tout n'avait pas été si mal la première fois, si les séances se passaient comme ça à chaque fois, il n'y aurait pas de problèmes.

Flashback.

C'était le premier entraînement. Il fallut attendre cinq ou dix minutes de plus que l'heure donnée pour que toutes les personnes soient là et que je puisse enfin commencer. Ayant une plaquette avec une feuille histoire de faire trop classe et parce que j'avais mis des notes dessus au cas où, j'avais commencé par leur présenter les locaux : la grande salle avec deux terrains de basket, les vestiaires non-mixtes, les douches et la salle avec le matériel au fond, sans oublier les gradins pour lesquels ils n'avaient certainement pas besoin d'un GPS. Et enfin, le discours avait commencé. Oh, je m'y étais exercé plusieurs fois, on pouvait dire que ça s'était bien passé.

« Maintenant que vous avez vu le tout, je vais vous expliquer le fonctionnement. Il n'y a pas de coach, c'est pourquoi, en tant que fondateur et capitaine, je suis responsable du groupe. En cas de connerie, dommages collatéraux, etc. bref la routine, c'est moi qui prend, donc, je vous demanderai de faire attention au matériel et de m'écouter. Pareil pour l'entraînement, je vais dicter les choses à faire en fonction de chacun. Je suppose que certains sont expérimentés, aussi, si vous avez des suggestions ou des choses à y redire, n'hésitez pas. Si en revanche vous n'êtes pas d'accord pour cette première règle, vous pouvez partir. S'amuser n'est pas interdit, mais à la base, ce club reste fait pour s'entraîner sérieusement. *Pause* Hum, pour les matchs, les titulaires seront choisis en fonction de ceux qui montrent le plus de motivation en entraînement, et jouent avec le plus de sérieux en match. Les uniformes seront attribués en fonction de votre choix de numéro, alors merci de me le communiquer à la fin. Et sinon, je crois que... c'est tout. »

Fin du flashback.


Debout près de la caisse où se trouvaient les ballons, je scrutais rapidement l'horloge : encore dix minutes. Il n'y avait plus qu'à attendre. Plus qu'à attendre, espérer que ce club ne serait pas une véritable déception. Espérer que cette décision avait été la bonne.

Spoiler:
 


codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockMer 16 Jan 2013 - 20:52


'Cause I love basketball
you know


Aujourd'hui. Une journée comme les autres. Une journée qui s'est commencée il y a peu et qui se terminera bientôt. Autant en profiter. Oui, profiter avant qu'il ne soit trop tard. Quoique. Toi tu t'en moquais, tu pouvais manier et remanier le futur à ta guise. Mais s'il t'arrivait quelque chose ? Enfin, ne parlons pas de malheurs. Oui, évitons de porter préjudice à cette superbe journée ensoleillée qu'il y avait. Et continuons.

Le matin tu t'étais levée tranquillement, passant par la salle de bain afin de te préparer tranquillement. Tu en avais mis du temps. C'est pour ça que tu te levais tôt, très tôt. Pour pouvoir passer une petite heure sans être dérangée, à pouvoir parfaire encore et encore ton physique. Tu restais cependant naturelle, une fiche couche, presque invisible, de maquillage. On se demandait comment tu faisais alors pour y passer autant de temps. C'était simple. Tu t'admirais. C'est que mademoiselle était narcissique, vraiment. Alors bon. Ensuite, tu avais fouillé dans ta garde-robe. Et tu maudissais cette modeste penderie qu'il y avait dans ta chambre. Certes, elles étaient toutes identiques. Mais tu trouvais la tienne beaucoup trop petite pour la quantité phénoménale de vêtements que tu possédais. Alors tu rangeais sans cesse, malgré toi. L'avantage étant que, t'y étant habituée, tu avais réduis ton temps d'habillage de une heure, passant de trois à deux. Soit, j'exagère peut-être un petit peu mais nous n'en sommes pas vraiment loin tu sais. Tout ça pour dire que tu mettais toujours de longs moment à être prête pour passer la meilleure des journées. Donc après avoir enfilé short en jean, top cerise et claquettes de même couleur, tu avais saisi ton sac avant de quitter le cabanon.

Et tu te retrouvais deux heures ensuite en cours. Une chance que tu commençais par tes matières préférées. Anglais et Français. Tu maîtrisais bien, te tenant à dix-neuf de moyenne dans chacune de ces deux langues. Langues que tu travaillais même en dehors de ta scolarité, tu les parlais plus que naturellement maintenant. Et ça t'arrangeais. Beaucoup ne comprenaient ni l'un, ni l'autre. Alors tu en profitais pour parler dans leur dos quelques fois ou te moquer ouvertement face à eux. Seulement lorsqu'elles t'embêtaient. Enfin ... Tu avais ton caractère voilà tout. En tous les cas, le temps passait et repassait tranquillement. Les cours venaient de se terminer, tu n'avais plus qu'à trouver de quoi occuper le reste de ta belle journée. Ou pas. Disons que ton occupation était toute trouvée n'est-ce pas ? Ce fut avec un sourire immense que tu t'étais dirigée vers le gymnase. Dans quelques instants tu rejoindrais tes camarades du club fraîchement ouvert dans lequel tu étais inscrite. Le club de Basket. Formidable club créé par un jeune homme qui l'était tout aussi. Gautier. Un p'tit bout d'homme vraiment sympa, un minimoy avec qui tu aimais bien discuter quelques fois quand vous ne jouiez pas ensembles. Vraiment petit. Mais terriblement efficace.

▬ Yo Gautier, déclaras-tu d'une voix enjouée, tu vas bien ?

Tu venais de sortir des vestiaires, ayant pris le temps de bien te changer. Tu avais troqué ton habituel casque rose pour un élastique remontant tes cheveux en une haute queue de cheval et tes vêtements pour une tenue marron claire plus adaptée. Tes baskets crissaient sur le sol tandis que tu courrais vers ton ami qui se tenait un peu plus loin, près de la caisse à ballons. Il était en avance. Et depuis quand ? Tu ne savais pas mais tu l'étais aussi alors bon. Il vous restais une dizaine de minutes à patienter avant le début officiel de l'entraînement. Saisissant une balle, tu faisais quelques dribles, enchaînant ensuite une course jusqu'au panier le plus proche, marquant deux jolis points. Enfin, cela aurait été ainsi si vous aviez joué un vrai match, là, tu t'échauffais. Il est vrai que cela faisait un moment que tu n'avais pas réellement tenu un ballon. C'était une agréable sensation qui te parcourait le corps désormais.

Spoiler:
 



© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockMer 16 Jan 2013 - 21:41
It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] Tumblr_m6eb3wSi8Y1ruy8ino1_500

Toute la matinée je n’avais fait que de fixer l’heure. Aujourd’hui, basket avec toute la troupe. On forme un club, nous sommes assez nombreux, ce qui n’est pas trop mal. Bref, je disais que ce matin je m’ennuyais à mourir, eh ouais. Je me suis levée, j’ai bouffé des biscottes rapidement au restaurant du pensionnat après m’être douchée et habillée, d’un jean, d’un tee-shirt. Ah oui, je dois être un peu malade car j’ai offert tout mon petit déjeuner aux toilettes. Mais ne nous attardons pas sur ce détail. J’ai ensuite fait l’effort de m’étirer un peu et je me suis entraîner à trouver une technique qui peut m’aider à supporter ma poitrine pendant que je joue. Heureusement que j’ai trouvé, j’ai serré un soutien-gorge un peu petit au maximum pour pas que tout bouge. Pourquoi suis-je la seule à avoir ce problème dans le groupe ? Ce n’est pas drôle. Un jour j’me ferais de la chirurgie esthétique, c’est clair.

Donc, voilà j’ai aussi rangé un peu la chambre parce que c’était le bazar et il y avait tout qui traînait. Il faut bien faire le ménage de temps en temps. J’ai même retrouvé un short et un tee-shirt large sous le lit, je les ai lavés et je suis en train de les mettre dans le sac de sport. Je m’en suis acheté un récemment, avec des baskets et des élastiques pour cheveux. Je me ferais deux couettes, ou une ça dépend si c’est pratique ou pas. Je suis en avance non ? Ouais je crois. Alors je sors de la chambre avec le sac et j’arpente les couloirs jusqu’à sortir du bâtiment. Je suis allée au complexe sportif. En arrivant c’était bien calme. J’entendais tout de même une voix dont j’en conclus qu’il y a deux personnes minimum dans la salle.

J’arrive enfin aux vestiaires féminins, et je pose le sac sur le banc. Je commence à sortir les fringues et me déshabille. Mais pas complètement, j’enlève juste mon tee-shirt, mon pantalon et mes chaussures –escarpins oui- puis j’ai enfilé le tee-shirt rouge ainsi que le short noir, court. Il fait froid mais à courir après tout je me réchaufferais. Je souris légèrement et mets mes chaussures. Je les attache et range les lacets dans les baskets. Puis je balance mon sac dans le casier le plus proche avant de le fermer. Et je sors de là en m’attachant les cheveux en une couette. J’espère que malgré que je n’aie plus rien dans le ventre je vais tenir.

En franchissant le pas de la salle je remarque Gautier et cette fille dont j’ai oublié le nom. Elle a déjà pris un ballon pour s’agiter. Elle a bien de la forme dis-donc ! Je souris et lance un vague « Salut ! » avant de m’approcher. J’ai fait un check à Gautier, parce que voilà quoi. Et j’ai pris un ballon avant de m’installer à côté sur les gradins pour finalement détacher mes cheveux et faire deux queues de cheval au lieu d’une. Je grimace en commençant à ressentir que j’ai l’estomac vide. Mais je n’abandonne pas. Je fixe la pendule et je fais des dribles par terre alors que je suis assise, et tout ça d’un geste monotone. Les autres ne sont pas rendus de toute manière. J’attends, en répétant les dribles sans m’arrêter. Je dirais que je vais bien, c'est juste que j'ai pas assez dormi, c'est ce que je dirais si on me pose la question.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockVen 18 Jan 2013 - 16:05
La sensation du cuir, la transpiration, le bruit léger du switch…

Il n’y a pas à dire, ça me manque. Avec les potes, lorsqu’on était sur le terrain de street basket, avec Taylor… Enfin bon. J’ai seulement envie de pouvoir y rejouer. Je ne sais pas ce que ça va donner, par contre. J’ai vu à peu près à quoi chacun ressemblait, mais qu’est-ce que ça donne, en vrai ? Je me fiche qu’ils sachent jouer, finalement. Je veux juste que l’ambiance ne soit pas trop pourrie. Surtout avec les situations un peu lourdes qu’il y a entre les classes.

Néanmoins, je pense que ça ira. Le fondateur n’a pas l’air trop désagréable et s’il y a des matchs, de l’entrainement, il devrait y avoir aussi des gens qui en veulent. Donc des gens qui s’éclatent en collectif. Peut-être avec un système type pour l’équipe établie. Enfin, un système qui sera choisi en fonction de l’équipe titulaire.

Titulaire. J’espère que ce sera possible. En tant que pivot, peut-être, avec de la chance.

Les écouteurs dans les oreilles, volume à fond, je marchais en regardant un peu partout. Tout était beau ici. C’est agréable de se lover dans cette sérénité, ce calme, toutes ces couleurs. C’était le paradis que j’espérais pour Taylor, quelque chose qui l’émerveille, qui le transporte. Où il m’attendait, espérant retrouver ce grand frère qui avait perdu une partie de lui, ce jour-là. Je sais qu’il ne faut plus y penser. Je dois faire en sorte d’évoluer, et de changer.

À force de réfléchir, je remarquai que je venais d’arriver devant le complexe sportif. Il était plus imposant que le gymnase de mon lycée de Perth, et j’espérais que l’équipement serait à la hauteur de la stature du bâtiment. Me dirigeant instinctivement vers les vestiaires, j’entrai et commençai à me déshabiller rapidement, endossant ma tenue, chaussant mes baskets. Ce n’était pas du matos du tonnerre, étant donné que j’avais eu du mal à me faire de l’argent, mais mes baskets étaient de bonne qualité.
Entrant dans la salle, je remarquai les personnes déjà présentes. Je préférais attendre que tout le monde soit là pour retrouver les marques que j’avais pu avoir lors de la première séance et m’en tins à un simple hochement de tête vers le capitaine.

N’étant pas sûr de ce qu’il y avait à faire, mais n’ayant pas envie d’attendre sur les gradins, je commençais à m’échauffer. Les jambes d’abord, puis les bras. Me lançant ensuite dans une course à faible vitesse, j’attrapais un ballon, visiblement un taille 7, pour commencer quelques dribbles. Ce n’était pas mon point fort, mais le simple fait de reprendre quelques cross-over me remit dans le bain, redécouvrant les sensations de ce sport qui me plaisait tant.
Tentant ensuite un shoot hors de la raquette, je réfléchissais à ce que je pouvais donner comme image. J’espérais ne pas passer pour quelqu’un d’impérieux ou complètement désintéressé par les autres. Je ne suis pas forcément timide, mais je souhaitais montrer mon intérêt pour le sport. Le ballon toucha l’arceau dans un petit bond et retomba au sol. J’avais encore des progrès à faire, loin du panier.

Me retournant vers les autres, je posai le ballon au sol tout en émettant un faible :

« Désolé, je n’ai pas pu m’en empêcher… On lance l’entraînement quand tout le monde est là ?»

Un peu d’attente changerait peut-être mon embarras.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockDim 20 Jan 2013 - 21:20
Cale
«You had my heart And we'll never be world apart Maybe in magazines But you'll still be my star Baby cause in the dark You can see shiny cars
Le club de basket hum ? À ce qu'il paraissait dans ce club à prismver y avaient des filles. Des filles. ARE YOU FUCKING KIDDING ME? Les filles ça jouent pas au basket. Ouais j'ai jamais vraiment joué avec une fille au basket de toute façon... Il y aura bien des garçons aussi, non ? Donc bon joué avec des filles doit être amusant ... enfin si elles sont pas trop nulles ET surtout si elles sont jolies. Huhu *sort* une belle fille avec des boobz énorme qui quand elle saute pour faire un panier... huuu. OK MAGGLE. En fait je savais ême pas si gaugau chou m'avait inscrit, il ne m'écoute tellement pas quand je parle que, s'il avait zappé ça m'étonnerait pas. Genre pas du tout. Je crois qu'il est bientôt l'heure que notre petit rendez-vous commence, je me rappelle qu'il m'avait dit l'heure et tout mais en fait moi si je l'écoute pas vraiment, parce que je pense un peu trop quand je suis à ses côtés, oui donc Herm j'ai peur de me tromper là tout de suite. Je regarde vers le gymnase main dans les poches et je zieute à droite & à gauche pour voir s'il y a des gens qui arrivent aussi. Mais il y a personne. Je décide quand même de franchir la porte des vestiaires et de déposer mon sac sur le banc en bois, après tout je suis là pour jouer, pas grave si j'arrive après, non ? Au pire aujourd'hui je fais que regarder, ça me dérange pas non plus. Je commence à enlever mon t-shirt en mode "je suiiis trop sexy" genre y a des filles dans la salle, mais non je suis seul , oui tout ce cinéma pour ça *FACEPALM*,j'enfile ma tenue de sport, une tenue de sport qui me met bien en valeur, bien sûr. Un vêtement blanc aux manches courtes qui montrent bien les muscles saillant de mes bras, oh punaise je m'étais promis d'arrêter de me faire des compliments ... c'est plus dur que je le pensais *sort* bref j'enfile vite fait ma tenue de sport et là j'entends la porte des vestiaires s'ouvrir je me retourne légèrement avec une moue surprise et puis finalement je continue de marcher jusqu'au gymnase , en entendant le bruit de la plastique de mes baskets. J'arrive au moment où un brun, un grand brun tire au panier, j'ai un vif sourire et mes sourcilles se froncent légèrement j'aime ça, il y a l'air d'avoir de bons joueurs ici. Je franchis la grande porte du gymnase et j'arrive découvrant le visage de mes nouveaux partenaires. Une blonde a grosse poitrine. Un mec qui a l'air sympa, Gaugau chou mon président fkjhkzjhek & &...... cette fille. Des cheveux roses, une bouche pulpeuse, des joues légèrement rosés par l'effort, des cheveux attachés en queue de cheval.... COUP DE FOUDRE AU GYMNASE. Je vais me mettre près de Gautier pour lui chuchoter à l'oreille


_ C'est qui cette fille aux cheveux roses ? Elle est ouuuaw.

Ah oui il y a pas que cette fille. Y a les autres aussi à qui je dois dire bonjour. je relève légèrement la tête pour les regarder à tour de rôle, je reconnais cette blonde, elle est dans ma classe, plutôt jolie et aux gouts de pas mal de garçons, je pense. Je la dévisage légèrement avant de détourner mon regard sur le brun, je lui pose des questions avec les yeux, je crois que lui je veux bien le connaitre.

_ ET BIEN. JE VOUS AIME DÉJÀ mais hm si je vous regarde jouer ça vous dérange pas ?









La tristesse vient de la solitude du coeur. Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.
bulle par littleharleen


mon numéro de maillot.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockSam 2 Fév 2013 - 12:04
It's our time to shine
Pour plus d'infos, voir ici.


On y était.
Toute l'équipe de basketball de Prismver était rassemblée. Heureux ? Je ne saurai dire si je l'étais. Stressé, oui. De là, j'entends mon coeur battre inlassablement d'un rythme régulier mais devenant chaque seconde plus rapide. Pourtant, c'était ridicule, je connaissais la plupart des personnes ici : pourquoi étais-je donc si mal à l'aise ? Ashley avait été la première à arriver et, la connaissait extrêmement bien, tout se passait tranquillement jusque là. Je lui répondis d'un signe de main accompagné d'un sourire, puis une seconde personne arriva : Elissy. Tant qu'elle n'avait pas descendu une bouteille de vodka, là aussi, il n'y aurait pas de problèmes ; je lui tapais le check en souriant, me rappelant cette fois que, même en étant dans une équipe, nous étions avant tout des étudiants et des -futurs- amis.

Et là, une autre personne arriva - bien que de mon point de vue, je le qualifierai plutôt de géant. Je l'avais vu au meeting, et sa taille impressionnante laissant à penser qu'il n'était pas japonais. 1m90 environ - et à voir ses bras et ses jambes, l'entraînement physique ne manquait pas. Une recrue peut-être intéressante... il attrapa à son tour un ballon pour venir manquer son shoot avant de s'excuser. Son échec m'arracha un léger sourire et je m'apprêtais à lui répondre quand l'apocalypse arriva et que Cale débarqua dans le gymnase.

Il se dirige vers moi.
Et merde.
Je soupirais tandis qu'il me murmurait quelque chose à l'oreille et toussais légèrement pour attirer l'attention. Bon ok j'avais l'air sérieux mais en vrai pas du tout. J'avais envie de rigoler parce que j'étais le plus petit, parce que le géant avait raté son panier, parce que Cale était con, parce que... parce que j'avais envie c'est tout. Mais je ne rigolais pas et pensais qu'il était temps d'y aller. Let's go quoi.

« And so, commençais-je en anglais par pur réflexe, Stop les ballons s'il vous plaît. Je ne me rappelle plus vraiment de qui était présent la dernière fois, pour ceux qui me connaissent pas, c'est Gautier Everfield. Gautier ça ira. Tout a été dit la dernière fois, alors on va y aller maintenant pour par perdre de temps. C'est le premier entraînement alors on commence tranquillement... et si on a le temps à la fin, on fera un mini-match ! »

Cette perspective me réjouissait autant qu'eux. Voir le niveau des gens présents... on était cinq, je me chargerai donc d'arbitrer à la fin, quoi de mieux pour pouvoir étudier le niveau des gens présents ? Je commençais alors l'échauffement, énonçant les consignes à haute voix, parlant avec légèreté pour éviter d'avoir l'air d'un tyran. Je suis gentil moi... sauf avec Cale peut-être *sort*. On commençait donc à courir sur la moitié de terrain, entamant quelques exercices simples. Montée de genoux, talons aux fesses, extension, accélération, défense... leur laissant prendre exemple sur moi en me plaçant légèrement à l'avant. Échauffer les bras, les poignets, puis enfin, on passait aux étirements, le tout sous ma directive.

Les choses basiques, comme l'équerre, et je ne manquais pas de les inciter à donner leur maximum, faire tirer les muscles... tout cela terminé, normalement, nous étions tous assez échauffés pour entamer l'entraînement. Je pris un ballon dans ma main et le fis rebondir pour tester son état avant de l'attraper fermement.

« J'aimerais savoir quel poste vous préférez. Ensuite, il y en aura deux en attaque avec moi et deux pour défendre. Le but... marquer on s'en fout, c'est juste pour s'exercer un peu. »

Spoiler:
 


codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockJeu 7 Fév 2013 - 10:37


Une passion ?
les points.


Tu t'amusais bien avec ton ballon. Dribler, sauter, marquer. Tu manquais parfois mais tu ne t'en préoccupais pas réellement. Le plus important pour toi, c'était d'être ici avec ta balle à jouer du Basket. Ils arrivaient les uns après les autres, tu les saluait chalereusement au compte-goutte. Cela ne te dérangeais pas, tant qu'ils n'étaient pas trop nombreux. D'abord ce fut la seconde fille de la bande, Elissy. Tu crois. Non tu n'en ais pas certaine mais cela t'importait encore moins que le fait de louper des paniers. Alors voilà. Jolie blonde en tous les cas, tu avais esquissé un sourire à cette remarque avant de continuer à jouer avec ton ballon. Il en fut de même avec le suivant, dont tu avais complètement effacé le nom de ta mémoire. Involontairement, certes. Tu n'étais même pas sûre de l'avoir déjà rencontré avant. Enfin bon. Bref signe de main en sa direction, tu t'étais arrêtée le temps de l'observer un peu. Ballon en main, il tenta le point. Légèrement râté, de peu. Tant pis, il avait tout de même l'air d'être bon, meilleur que toi d'ailleurs. Cette idée te fis recommencer avec plus de vigueur ton petit exercice. Surpasser un A ? Il pouvait toujours rêver. Cela ne serait jamais le cas. Et pourtant ... Pourtant il l'était, en réalité. Mais toi tu ne voulais rien savoir. Rien du tout. Le dernier à se pointer, c'était un garçon. Grand. Blond. Assez beau. Vraiment beau en fait. Son air un peu gamin te fis rire. Un rire sourd, si faible que personne d'autre que toi ne l'entendit. Et donc c'était bien. Lui tu le saluais d'un signe de tête. Heureux bien entendu. Tu te devais d'être toujours pétillante et pleine de joie. Pour égayer les autres en cette belle journée.

And so, n'est-ce pas ? Ne fais pas semblant d'être sérieux Gautier, ça ne te vas pas. Tu pensais cela, le traduisant d'un sourire amusé tandis que tu t'approchais comme il l'avait demandé. Visiblement il n'y aurait plus de nouveaux pour l'instant. Au moins vous étiez juste assez pour former un véritable équipe. Restait à savoir vos rôles mais ça, cela serait visiblement pour plus tard. Oui, ton capitaine avait déjà prévu autre chose, expliquant donc ce qu'il avait en tête. Des échauffements, pas bête. Il est vrai que jouer sans se chauffer le corps avant n'était pas bien pratique, plutôt dangereux d'ailleurs. Aussi valait-il mieux minimiser les risques. Cela débuta donc tranquillement. Quelques tours de terrains, montées de genoux, talons-fesses. Ce genre d'exercice basique que l'on fait d'ordinaire en cours d'éducation sportive. Vous continuiez avec des séries d'accélérations et ce qui allait avec, passant par quelques extensions et un peu de défense. Et toi, tu réussissais avec une facilité déconcertante. Tu aimais le sport, alors c'était compréhensible. Vint ensuite les étirements. L'équerre n'était qu'une formalité, tu étais née souple et agile. Alors tu le resterais, n'est-ce pas. Voilà qui était fait.

Ce fut ton capitaine, le grand -ou pas Gautier, qui annonca la suite. Ravissante suite, enfin vous alliez commencer l'entraînement. Tu pourrais t'amuser avec le ballon, oui tu allais adorer. Tu le savais.

▬ J'aime marquer, j'trouve ça drôle de voir l'adversaire tirer une tête de trois pieds de long après un but bien exécuté, expliquas-tu tranquillement, alors attaquant ça me plairait bien. J'suis pas la meilleure au Basket, je connais pas encore tous les termes technique du coup. Gomen !

Pas la meilleure ? Tu le deviendrais bientôt. De toute façon, tu étais ici pour progresser non ? Pour prendre du bon temps également, accessoirement.


Spoiler:
 



© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockJeu 28 Fév 2013 - 1:57
Argh, il ne manquait plus que ça. Passer pour un con devant le capitaine, ça la fout mal. J’aurais dû me contenter du lay-up ou du dunk. Tandis que je reprenais un peu de contenance après cet échec, et tournant la tête, mon regard tomba vers un autre garçon, un peu plus petit que moi, quoi que, de très peu.
Mouais… Le genre de playboy insensible. Blond, et beau gosse. Chiant à mourir, quoi. Merde, il fallait que je me maîtrise un peu. Pas la peine d’avoir un ressenti négatif sans connaître ce type. En plus, il y a peut-être une chance que ce type soit sacrément bon. Et je ne doute pas, au vu de son air assuré – quoi qu’un peu stupide à première vue – qu’il devait s’en sortir très bien, même. Mais tout ce que je voulais, moi, c’était un vrai match, des sensations réelles où le shoot n’était pas qu’une idée abstraite. Je voulais un contact avec un ballon, de la fatigue bien réelle, de la renommée. Quoi que la renommée, au pire…

Mais jouer, quoi !

Après le petit speech du capitaine, on commença l’entrainement. Bon, l’échauffement, ce n’est pas mon trip, loin de là. Les premiers échauffements sont simples. Mais les attaques et défenses c’est cool. Tout ce qui rentre dans les étirements par contre, me paraît toujours plus complexe. Je ne suis pas un mec souple, loin de là. Mais je comprenais les avantages de cet entrainement.

L’équerre… était moins plaisante que le reste. Vraiment moins. Je déteste m’articuler dans tous les sens, en passant pour un guignol incapable de se plier en deux. Mais bon, il fallait s’y plier, c’était le moins que l’on puisse dire.

Enfin bon, on commençait. J’espérais pouvoir choisir mon poste, même si je me doutais que l’issue de ce choix serait liée à mon physique qui me permettait de prendre les rebonds plus facilement. Néanmoins, je tenais à défendre clairement mon choix, et je tenais à prouver au capitaine que je pouvais être utile.
Ainsi, je continuais à m’échauffer avec les autres. Je tentais deux-trois sauts, testant ma détente, touchant plutôt aisément l’arceau, même si l’exercice en lui-même, sans but véritable, me fatiguait plus qu’autre chose. J’imagine que le capitaine remarquait ma difficulté dans les dribbles, et j’osais espérer qu’il ne me virerait pas après avoir vu ce genre de raté.

La transpiration, la fatigue des échauffements, la chaleur, des sensations si fortes… C’est un plaisir qui ne se ressent que dans ce cas où on se sent complet, entier au sein d’un groupe, au sein de la chose que l’on aime le plus. C’est le sentiment d’être dans la réalité, d’exister. Au même titre que la protection des autres, le basket me pousse à résister. Prouver aux autres sa valeur, se prouver sa valeur à ses yeux, c’est vital. J’aimais ça et pour aucune raison au monde je n’aurais arrêté.
J’étais peut-être en compagnie de gens totalement différents, et loin de la bande d’amis que j’avais constituée, là-bas, à Perth, mais que dire…

Au moins ici, j’étais considéré comme quelqu’un qui faisait du basket. Pas autrement. Et surtout pas comme une bizarrerie humanoïde.

« Hmm… Capitaine… Je n’ai peut-être pas montré ce que je pouvais faire de mieux, mais je vous assure que je peux gérer dans un rôle qui m’est lié, c’est-à dire le pivot. Laissez-moi le contrôle des rebonds, et je réussirai à jouer au mieux de ma forme ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockLun 4 Mar 2013 - 18:05

Let's Gau, Guys !
« I play, You play, We play, one, two, three, I win. »

Gautier, Gautier, j'ai envie de le prendre dans mes bras et de lui mettre des barrettes dans les cheveux et de lui dire que le sport c'est pas pour les petits. J'adore quand il fait le chef avec nous (omg je suis légèrement maso)(il ne m'attire pas sexuellement parlant, hein.) DONNES MOI DES ORDRES, MONSIEUR GAUTIER *suicide* donc il nous parle, se présente, je ne dis rien, reste sérieux pour une fois et fais ce qu'il demande, c'est la deuxième séance, je suis arrivé dans ce pensionnat au bon moment, on dirait. Nous commençons donc l'entrainement, nous suivons Gautier, tsssssss... Je transpire à peine c'est peut-être parce que les entraînements à Phoenix étaient plus intensifs ? J'ai presque envie de raconter ma vie aux jeunes membres genre vieux grand-père qui raconte son époque de succès (voix de grand-père qui parle en se touchant la barbe) "à Phoenix je m'en souviens, j'étais capitaine. J'avais plein de petits amis et je m'en rappelle de mon entraineur comme si c'était hier, c'tait pas un feignant oh ça non, oh oh" , HERM BREF donc l'entrainement démarra tranquillement, je voyais le petit Gautier en face de moi bouger dans tous les sens *se prend une brique* et alors que je commençai à transpirer c'était déjà l'heure de s'arrêter, il prend un ballon entre les mains le fait rebondir et nous dit.

▬ J'aimerais savoir quel poste vous préférez. Ensuite, il y en aura deux en attaque avec moi et deux pour défendre. Le but... marquer on s'en fout, c'est juste pour s'exercer un peu.

Je reste muet en croisant les bras et entends le reste de l'équipe parler. Je vais m'exprimer en dernier. J'entends d'abord la petite rose dire avec sa voix kawaii qu'elle aime marquer et qu'elle aime voir la tête des joueurs se décomposer suite à un tir absolument parfait. Mon sourire s'élargit à ses mots et c'est avec les bras croisés avec une mine innocente que je lance à son encontre

▬ Je t'apprendrai tout les termes, si tu veux. et je reprends un peu plus bas,je suis là pour aider les nouveaux.

(Enfin surtout les nouvelles HUHU), sourire craquant de mannequin, effectué voix sexuelle pleine d'hormone faite. Je vois quand même plus la jeune fille au poste de l'arrière, peut-être que je vais l'entrainer à faire des paniers à 3 points ? c'est vrai, je pense vouloir former cette jeune fille aux cheveux roses, si elle le veut, mais Gautier peut le faire aussi... c'est lui qui décide *coeur brisé* et c'est donc au tour du grand, celui qui transpire beaucoup de parler, il dit en gros qu'il peut faire mieux et qu'il veut faire le rôle de pivot et en effet le rôle du pivot lui va parfaitement, j'approuve totalement, même moi parfois je me loupe, souvent, donc il peut faire mieux, ne pas juger un joueur sur un seul lancé. Maintenant c'est à mon tour de parler, je suis l'ailier fort of course, je n'ai pas besoin de réfléchir longtemps car je sais déjà parfaitement mon poste.

▬ Je pense qu'ailier fort me va, quelque chose à dire là dessus , Capitaine ?

Un sourire vient se coller mon visage après avoir dit "capitaine" nuuh capitaine Gautier. il va avoir du succès avec les filles, celui-là, sa copine devra m'aimer SINON. SINON il devra la quitter (parce que l'amitié c'est plus fort que l'amour !)(merde, je suis sûr que si Gautier lisait dans mes pensées il se dirait que non, sa copine sera plus importante que moi et il penserait que je suis con, aussi.)

© DONT TOUCH se code, please. ✤





Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockJeu 14 Mar 2013 - 22:42
It's our time to shine
Pour plus d'infos, voir ici.


L'entraînement commençait enfin. Moi-même j'avais impatiemment attendu ce moment : s'échauffer était quelque chose de très important voire indispensable mais terriblement ennuyeux. Pour cette raison, sadique que j'étais, j'avais tendance à m'échauffer en avance et regarder les autres faire en souriant d'un air démoniaque genre Hiruma dans Eyeshield 21 mais là c'est pas possible. J'étais en quelques sortes un coach, sans directives ils étaient dans la merde pour s'échauffer. Enfin, nous étions à la première séance donc l'échauffement se devait d'être relativement léger et sûrement pas du tout adapté à leurs capacités. Que voulez-vous, il faut toujours un premier test d'évaluation avant de tortur... ehm, avant de passer à un entraînement plus personnalisé. Entre temps, je remarquais qu'Elissy s'était éclipsée pour une raison qui ne regardait qu'elle, de toute façon peu importait. Ici nous étions quatre, il faudrait qu'une cinquième personne vienne se présenter à l'équipe afin que nous débutions des matchs. J'avais échafaudé un exercice simple et amusant pour une première séance pour connaître les préférences de chacun en matière de poste. Comme je le pensais, le plus grand avait choisi celui de pivot, rien de très étonnant avec une telle carrure, cet abruti de Cale s'était plus tourné vers le poste d'ailier droit - sans doute pour se faire remarquer - alors qu'Ashley avait juste énoncé une volonté de marquer des points. Ces deux-là en attaque, hein ? L'exercice allait être amusant.
Je réfléchis pendant quelques secondes à ce que nous pourrions bien faire. Je me voyais très mal en défense en vue de mon incompétence dans ce domaine, toutefois, mon pouvoir aurait certainement le loisir de m'aider inconsciemment. De plus, la vitesse était mon point fort : j'avais amélioré cette part de moi à défaut de pouvoir jouer physiquement, il devrait certainement m'aider à intercepter les passes ou voler la balle durant les dribbles. Je devais avoir confiance en mes propres capacités : l'adresse était aussi bonne, j'avais aussi travaillé ce point, ne pouvant dunker. Finalement, je soupirais silencieusement et regardais l'assemblée. Pourquoi se prendre la tête ? Ce n'était qu'un vulgaire entraînement. Nos postes ne seraient pas définitifs et être polyvalent n'était pas plus mal.

« On va faire un essai, je vais essayer de voir ce qui vous conviendrait le mieux. Mais honnêtement, je pense que ça ira très bien de cette façon. Cale et Ashley, vous allez donc attaquer, Lyle et moi allons défendre. Essayez de faire une attaque convenable et travailler vos dribbles et vos passes, pas de trois points. » dis-je en souriant.

Il fallait bien les rassurer de temps en temps. D'un côté, c'était quelque chose de totalement évident pour eux comme pour moi : qui verriez-vous à la place de pivot si ce n'est Lyle ? Avec une carrure pareille, il dégommerait tous ceux qui s'aventureraient trop près du panier. Cette seule pensée me faisait flipper : j'étais pas si mal dans son camp finalement. Je ramassais un ballon qui traînait non loin de là et m'avançais vers l'unique blond de l'équipe pour lui glisser discrètement :

« Arrête de draguer sinon tu vas rester sur le bord du terrain à la mater... en faisant des pompes jusqu'à la fin de l'entraînement. »

Au moins ça c'est fait. Je lui fous la balle entre les mains et me place en défense avec Lyle. Bras positionnés, sur les appuis, concentrés. Peut-être avait-on l'air ridicule mais c'était peu important : le jeu trimait avant tout. Plus rien n'avait d'importance sur le terrain si ce n'était de jouer au mieux. J'ignorais comment Lyle s'y prenait pour défendre mais j'avais bien l'intention de le voir à l'oeuvre : je lui laissais le soin de gérer Cale. Ce dernier était plus que bon en attaque, ce qui permettrait aux deux de montrer leur niveau de jeu : au moins, entre eux, ce serait enflammé. De mon côté, j'allais défendre sur Ashley : je n'étais pas le meilleur en défense même si mon pouvoir m'y donnait un grand avantage. Elle était débutante et de ce fait, j'allais pouvoir lui glisser quelques conseils durant la partie. Un sourire se dressa sur mes lèvres, finalement, ça allait devenir intéressant...

Spoiler:
 


codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockMer 8 Mai 2013 - 17:35


Je n'ai qu'une envie.
Briller.


Tu avais parlé la première, laissant à tes camarades le loisir de continuer. Pendant qu'ils faisaient par de leurs idées tu remarquais légèrement déçue que la blonde s'en allait. La blonde .. Tu avais définitivement oublié son prénom. Enfin ça n'était pas le plus important. Ton regard se dirigea donc naturellement sur le dernier qu'il restait. Lui t'avais adressé un magnifique sourire, un peu trop craquant à ton goût néanmoins. L'attention toute particulière qu'il te portait s'en trouvait être d'une extrême gentillesse et ce garçon te semblait d'ailleurs tout aussi sympathique mais non. Tu avais la désagréable impression qu'il te draguait et tu n'aimais pas ça. Tu ne fis donc rien de plus que de lui rendre son sourire, attendant silencieusement la suite des évènements. Bientôt ce fut à son tour de donner son avis, et lui il voulait être ailier fort. Attendez .. Qu'est-ce que c'était déjà ? Tu réfléchissais, recherchant dans ta mémoire ce mot que tu ne te souvenais pas avoir déjà entendu. C'était faux, mais tu avais le cerveau d'un poisson rouge alors bon, tu abandonnais bien vite l'idée d'une réponse spirituelle te disant que tu le saurais bien assez tôt.

▬ Pas de trois points eeh ? C'pas marrant ton histoire cap'taine !

Tu passais ta vie à râler, une habitude. Même si sur ce point tu avais raison, c'était bien dommage qu'il ne les autorise pas. Ton chef se déplaça jusque la caisse, saisissant un ballon avant de revenir vers vous. Lyle, dont tu n'étais pas certaine du prénom, en profita pour s'éclipser sans donner de raison particulière, vous laissant tous les trois en plan. Et maintenant ? Maintenant eh bien il fallait continuer ainsi, tout reprendre à zéro. Gautier qui semblait un minimum surprit s'empressa de modifier ses consignes. Il est vrai qu'il n'avait plus trop le choix à présent. Il avait murmuré une phrase que tu n'entendis pas à ton collègue blond avant de lui tendre la balle et nous expliquer la suite. Suite pas si compliquée que ça puisqu'il fallait simplement que tu attaques, avec Cale. Il serait seul à défendre ? Pas que tu n'étais pas d'accord mais tu ne l'étais pas. Pas du tout et tu allais répliquer lorsque tu pensas qu'il restait le capitaine et qu'il devait sans doute avoir un plan, ou une bonne raison. Bref, tu t'abstins simplement pour hocher la tête et envoyer river tes iris décidés sur ton camarade.


▬ Personnellement je suis prête, c'est quand tu veux. Fais attention à c'qu'on n'te fasse pas trop mal Gautier ! dis-tu en rigolant après avoir détourné tes yeux sur lui.

Ainsi tu te mis en position, jambes fléchies et mains sur chaque cuisses, attendant le top départ avec impatience.


Spoiler:
 



© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockMer 15 Mai 2013 - 2:55

Fuck. U. Me ?
« We're threesome»

J’arrête un instant de me décrire les courbes de la jeune fille, sa silhouette mince, svelte et fine, ses cheveux convenablement attachés, mmh... Je secoue vaguement la tête décroisant mes bras et arrêtant de la regarder, bon ça suffit, en effet. Je veux devenir pro, je peux pas me laisser distraire, d'ailleurs Gautier vient me glisser discrètement une tentative de domination et suite à sa phrase, je me dis qu'en moins elle pourrait apprécier la vue de Cale Summer suant en plein exercice de pompe, qui enlèverait sensuellement son t-... Bon j'avais dit ça suffit. Non mais sérieusement c'est quoi cette idée de club de basket mixte ? C'est n'importe quoiiiiiii. Je fronce les sourcils en mode "wtf" -non mais parce que cette idée de club mixte c'est wtf -et m'exclame en grognant "c'est ça de faire des clubs M I X T E." mais avec un peu de chance il m'a pas écouté ou pas entendu, je le savais que j'aurai dû m'exclamer plus fort, rhaaa. Il me passe la balle, pendant que je râle. Puis j'arrête de râler quand j'entends la jeune fille prendre la parole, mes yeux ambrés se reposent une nouvelle fois sur elle, mais pas bien longtemps, car je préfère regarder mes chaussures.

▬ Pas de trois points eeh ? C'pas marrant ton histoire cap'taine !

Sii mignonne. Je fais une légère moue avec un sourire hypocrite.

▬ En effet c'est pas marrant de nous faire ça, cap'taine.

Une étincelle joueuse s'allume dans mes yeux. Bon, je sens que ce soir je peux oublier son lit je vais me faire virer, moi pauvre homme que je suis sniiif...Bref on se place, c'est moi qui a la balle, c'est donc moi qui vais commencer à faire une passe à Ashley, alors que je me mets en position, Lyle s'excuse, il prononce rapidement qu'il a une urgence et prend aussitôt son sac, il s'excuse auprès de Gautier, il le congédie. Les plans changent , ou pas ? Nous ne sommes plus que 3, à 3 on peut presque rien faire. Sauf un threesome mais ça va pas leur plaire, je suis un incompris. Je me mets tout de même en place car ma coéquipière se met en position elle lance à Gautier en riant qu'elle est prête et qu'il doit faire attention à ce qu'on lui fasse pas mal. Je reste muet, ne préférant pas dire une connerie de plus, me concentrant sur ce que je vais faire sur le terrain, d'abord je dois voir de quoi elle est capable pour planifier quelque chose contre notre capitaine.

▬ Au pire, pourquoi on s'entraine pas à faire des 3 points ?

Décidément, faut toujours que je dise quelque chose, hein ? C'est qu'il est difficile de me satisfaire.

UNDERCO, je corrige & je vois si je vais rajouter/enlever des trucs ou pas. (désolée du temps de réponse, aussi.)

© DONT TOUCH se code, please. ✤





Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clockJeu 30 Mai 2013 - 21:53
It's our time to shine
codage par palypsyla sur apple-spring

Mon regard se pose sur la silhouette de Lyle qui sort de la salle en courant, empressée, mes oreilles concentrées sur le son décroissant de ses pas disparaissant le long du couloir ; mon expression pourtant sereine se transforme, un peu de déception apparaît sur mon visage. Je profite des quelques instants durant lesquels les deux membres restants se sont tournés vers la porte et me reprend, soupire grandement, ferme les yeux quelques instants en l'honneur d'une séance qui avait pourtant si bien commencé. On dirait des funérailles, certes. Tant pis, il faut savoir faire avec ce qu'on a, et pour peu qu'on ait perdu deux personnes, on doit faire avec ce qu'on a - aussi les Ashley et Cale ne montrèrent-ils pas le moindre signe de raillerie. Au moins, nous étions trois personnes motivées à nous entraîner ; mais je ne doutais pas une seule seconde que ceux qui étaient partis n'avaient pas pu faire autrement.

Je regarde successivement les deux, faisant comme si de rien était, estimant que je jouerai malgré tout suffisamment bien en défense. L'expérience, sans aucun doute, et la modestie, bref - autant rester concentré parce que ce ne sera pas facile. Je commence à reculer, me préparant déjà pour défendre, mais Ashley propose, visiblement mécontente. Elle râle, visiblement, à cause de l'interdiction des trois points, ce qui n'a rien d'étonnant. Beaucoup de débutants jugeaient les trois points comme étant quelque chose de très utile, et l'erreur qu'ils commettaient étaient, à n'en pas douter, de trop s'y focaliser. J'avais pris pour résolution de corriger ce genre de personnes dans le club d'un coup à l'arrière de la tête, mais de toute évidence, je ne pouvais m'y résoudre. Un soupir amusé franchit le seuil de mes lèvres, je pose un regard tolérant sur elle et m'apprête à répondre quand Cale en rajoute une couche. Finalement, je serai pas tolérant.


« Les trois points sont certes, importants, mais il ne s'agit que d'adresse, voire même de chance. expliquais-je avec patience. Ce que je veux vous faire travailler, aujourd'hui, ce n'est pas ce point-là, je pense que pour ça, vous saurez vous débrouiller seuls. Je veux que vous appreniez à attaquer, à jouer ensemble. Mais ok, autorisons les 3 points, mais essayez quand même de privilégier une attaque construite. Vous pouvez essayer de me passer, si vous voulez, même si je doute que vous y arriviez. On peut aller, genre, en dix ? Dix attaques réussies, vous gagnez. Dix attaques perdues, c'est moi qui gagne. »

Un sourire narquois vient se dessiner au coin de mon visage, je suis presque certain de remporter au moins la première attaque. Je recule de quelques pas et me place en défense, un bras levé en cas de shoot, l'autre bas tendu sur le côté, pour une éventuelle passe. Je suis positionné au milieu des deux, à environ deux mètres, prêt à agir à tout moment. Concentré, plus rien ne pourrait désormais me distraire...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]   It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT] 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
It's our time to shine. [Entraînement de basket, RP OUVERT]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'une petite Eisei.
» Entraînement d'Ookami avec Doufi.
» entraînement de Nara Hyuga
» Entraînement Kageru
» Entraînement d'Alucard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: