Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 kiss me passionately ∇ FUK

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 16:34




FUK & OMG

this night is sparkling



Tu ne savais pas vraiment où aller ce soir, mais tu ne voulais pas rester cloîtrer dans ton cabanon. Revêtant une veste rouge, descendant jusqu'en bas de tes fesses mais étant coupée au niveau de la ceinture, puis d'un pantalon noir et des chaussures de même coloris, tu finis par sortir, fermant la porte derrière toi. Le froid te mord les joues, mais c'est supportable.

Mains dans les poches, comme 92% du temps, tu déambules dans les rues de la ville, jetant parfois un coup d'oeil aux horloges publiques. Tu errais sans vraiment savoir où aller, sans savoir vraiment ce que tu voulais. Tu croises quelques personnes qui se retournent à ton passage. Tu ne leur prêtes pas la moindre attention malgré les commentaires sur ton allure. Les adultes jugent cette dernière de voyou, de délinquant. Les gens de ton âge, surtout les filles, ont tendance à te caractériser de bad boy. Toi, tu te moques bien de ce que les autres pensent.

Après un quart d'heure de marche, tu finis par t'arrêter à l'abri. Ta peau est froide, mais ça ne te dérange pas vraiment. Adossé au mur de béton d'un bâtiment, tu regardes la place en face de toi. Quelques badauds y passent, toujours groupés. Tu n'es pas vraiment de nature solitaire. Il y a longtemps, tu étais celui qui allait vers ceux qui s'isolaient. Tu les entraînais dans tes jeux. Personne n'était jamais laissé à l'écart à l'orphelinat. Vous formiez une grande famille dont tu étais l'un des grands frères.

Lorsque tu lèves la tête vers le ciel, tu ne vois aucune étoile. Tu grognes, bougeant enfin, prêt à repartir. Jusqu'à ce qu'un couple passe à ta hauteur tout en vantant les bienfaits d'un moment au planétarium. Tu n'y as jamais mis les pieds. C'est l'occasion où jamais puisque les véritables étoiles jouent les timides. En quelques enjambées, tu rejoins le bâtiment, y pénétrant d'un pas décidé. Tu payes ton ticket et entre dans une salle circulaire qui n'a, pour unique éclairage, que les étoiles artificielles suspendues au plafond.

Tu regardes dans la salle jusqu'à être attiré par une tête qui te semble familière. Des cheveux de flammes, un visage plutôt rond... Tu descends quelques marches d'escaliers, rejoignant ta cible. Tu restes planté à côté de la jeune fille, mains dans les poches, n'affichant aucune expression particulière.

▬ J'aurais jamais pensé que tu sois le genre de fille à venir ici, Ulysse.

Il n'y a que très peu de personnes dans la pièce. Tu regardes le siège à côté d'elle avant planter tes prunelles rouges sur la A.

▬ Je peux m'asseoir ici ?


Citation ; Enchanted

template coded by always and forever of atf

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 17:14



Elle avait le cœur lourd depuis son après midi à la bibliothèque. Elle commençait un peu à douter d'elle même, douter de son envie de sombrer dans le mal. Elle commençait à vouloir connaître le bonheur. Elle avait erré dans les couloirs du pensionnat et elle s'était sentie oppressée. Elle avait un insoutenable besoin d'espace et quoi de mieux que l'univers tout entier pour lui offrir se besoin d'espace. Et la voilà assise sur un siège du planétarium Ulysse avait néanmoins oublié un détail, ce lieu est l'attraction favorite des couples. Ça puait la niaiserie de partout alors elle s'était isolée dans un coin pour être tranquille et ne voir personne.

Jambes ramenées au niveau de la poitrine, visage posé sur ses genoux, les yeux tournés vers le ciel. Elle sombre. Dans ses yeux luisent les étoiles et dans son cœur c'est le trou noir. Mais jusqu'à maintenant elle se complaisait dans le noir. Vampire de minuit, Ulysse préfère l'obscurité à la lumière.

Une silhouette lui gâche la vue et la sort de sa transe. Orwenn... Elle l'observe un instant, le dévisage même. Casse toi OMG c'est pas le moment. Elle glisse son regard sur ses lèvres, se mordille les siennes. Elle l'avait presque oublié lui tiens. C'était pourtant il y' a un mois à peine. Il avait été son jouet le temps d'une soirée mais s'était montré bien décevant. Elle l'avait charmé elle avait posé ses lèvres sur les siennes elle avait fait ça pour l'emmerder mais il n'avait pas réagis.  Vexée elle s'était éloigné sans un mot. Ils n'en avaient pas reparlé. Mais là maintenant à l'heure actuelle elle n'avait pas la force de subir une nouvelle confrontation, elle n'avait pas la force de jouer les femmes fortes pleines d'assurance.

J'aurais jamais pensé que tu sois le genre de fille à venir ici, Ulysse.
Tu ne connais pas mon genre Orwenn.  

Elle n'a même pas prit la peine de se redresser de manière convenable aussi quand elle s'en rend compte elle se cale au fond de son siège et se tient de nouveau droite. Elle a envie de se donner une baffe bordel Ulysse ressaisis toi.

Je peux m'asseoir ici ?
Non.

Elle observe ses yeux. Ils sont plus rouges que les siens, ils luisent comme le sang. C'est joli. Elle ne le quitte pas des yeux quand il s'assoit quand même, elle se doutait qu'il allait faire comme bon lui semble et s'assoir quand même. Elle sourit en coin. Il est si intéressant. Alors pourquoi est-ce qu'il vient la voir aujourd'hui ? Pile le jour où elle n'a envie de voir personne ? Alors qu'il n'avait rien dit quand elle l'avait embrassé il y'a un mois. Quelque part l'histoire avec Jim était arrivé à point nommé parce que si il n'avait pas été là elle se serait sûrement torturé l'esprit avec ce mec.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 18:06




FUK & OMG

this night is sparkling



Non, tu ne connaissais pas son genre. Haussement d'épaules. Ce n'est pas vraiment comme si ça t'intéressait. Tu as toujours eu plus de mal à communiquer avec les filles de toute façon. Même à l'orphelinat. La seule différence à l'époque, c'était à cause de ta timidité. Maintenant, c'est peut-être plus par peur. Tu n'es pas un goujat, tu es juste trop ancré dans cette idée que la femme ne doit pas apprendre à se défendre puisque c'est le rôle d'un homme de le faire. Un tantinet macho.

Elle refuse que tu t'installes à côté d'elle, mais tu t'en moques et prends tout de même place. Tu te vautres dans le siège rembourré, calant ta nuque sur le haut du dossier, tes jambes prenant le reste d'espace entre ton siège et celui de devant. Être grand n'est pas toujours un avantage. Tu plantes ton regard dans les étoiles, t'y perdant un moment avant de repenser à un détail.

C'était il y a un mois environ. Tu ne connaissais pas Ulysse, seulement de vue. En réalité, ça n'a pas vraiment changé depuis. Elle s'était montrée entreprenante, féline. Vous parliez mais tu n'étais pas très réceptif. Tu étais plutôt préoccupé par le fait qu'elle te parle plutôt que par le sens de ses mots. Et elle s'est approchée de toi, posant ses mains sur ton torse avant de t'embrasser. Un baiser plutôt chaste. Mais tu n'as pas réagi. Si ce n'est un léger haussement de sourcil. Tu ne t'étais pas vraiment attendu à ça, et ce manque de réaction total de ta part l'avait sûrement vexée puisqu'elle était partie. Ce n'est qu'une fois le dos tourné que tu t'étais surpris à rougir quelque peu. Les gens d'ici étaient tellement étranges.

Tes yeux fixent ses lèvres pendant une fraction de seconde, puis tu détournes la tête, regardant autour de vous. Que des couples. Tu ignorais que ce genre d'endroits attirait ces gens-là. Tu regardes alors Ulysse à ta droite sans te redresser.

▬ Laisse-moi deviner. T'avais un rencard mais le mec en question t'a posé un lapin. Donc tu restes toute seule ici en attendant comme une idiote. J'ai raison ?

Probablement pas. Toi et la psychologie, c'est pas vraiment une bonne combinaison. Disons que tu es maladroit. Tu ne cherches pas spécialement à blesser les gens. Au fond de toi, tu es encore cet orphelin enjoué. Tu pousses un soupir. Le planétarium a un drôle d'effet soporifique. Tu clignes des yeux à plusieurs reprises avant de te replonger dans les étoiles.

Deux garçons s'approchent, s'installant derrière vous, mais plus du côté d'Ulysse. Peu importe. Tu ne t'en soucies pas. Jusqu'à ce que leurs voix te parviennent. Ulysse semble les intéresser. Question discrétion, tu as vu mieux. Tu connais plus ou moins le tempérament d'Ulysse et tu sais qu'ils vont être rapidement remballés. Mais rien. L'étincelle ne vient pas. Tu fronces les sourcils, surpris. Tu te redresses alors, passant un bras par dessus les sièges, entourant Ulysse. Tu pivotes légèrement la tête, adressant un regard menaçant et sauvage aux deux énergumènes qui, rapidement, changent de place. Tu les regardes partir avant de fixer Ulysse. Tu lui accordes une tape sur la tête, récupérant ensuite ton bras.

▬ T'as laissé tes crocs chez toi ou quoi ?

Inquiet ? Tu es trop fier pour l'avouer. Ulysse n'est pas une femme faible. C'est plutôt le genre à se défendre seule, pour le peu que tu en sais. Chose que tu n'apprécies pas vraiment chez elle, mais qu'importe. Tu reprends ta position initiale, vautrée donc, mais tu ne la quittes pas du regard, attendant une explication.


Citation ; Enchanted

template coded by always and forever of atf

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 18:53



Une idiote hein ? Elle déglutit discrètement. Ta gueule Orwenn. Ulysse le fusille du regard mais il ne la regarde déjà plus il est trop occupé à bailler. Elle lève les yeux au ciel, se mordille la lèvre et soupire aussi comme ma mimétisme. Sa main serre l'ourlet de sa jupe trop longue ça devient une habitude. Elle fait ça pour s'occuper les mains quand elle est agacée. Elle tente vainement de se concentrer sur le ciel. Hier encore elle l'aurait envoyé bouler ou elle lui aurait transmis des pensées pas très catholiques juste pour l'emmerder ou le faire réagir. Mais qu'en était-il d'aujourd'hui ? Elle était un peu paumée.

Deux connards s'approchent et se glissent derrière elle. Ils l'observent la reluquent. Ils parlent d'elle et elle les entend très bien mais elle se contient. Elle a juste envie de se lever pour leur casser la gueule mais encore une fois elle peut pas, on sait jamais si quelqu'un du pensionnat la voyait et Orwenn... qu'est-ce qu'il en penserait ? Elle n'a pas non plus envie de leur transmettre des insultes par la pensée tout simplement parce qu'elle se sent faible. Elle contrôle bien son don mais quand elle est fatiguée il est défaillant. Ils sont si impolies elle est sur le point de se retourner tant pis pour l'image qu'ils aillent se faire voir. Sauf qu'elle est prise de cours dans son élan. Le bras puissant d'Orwenn l'entoure et elle glisse son regard sur lui, sur ses yeux sauvages. On dirait un fauve qui défend sa proie. Elle cille et rougit mais c'est du rouge colérique. Pour qui se prend t'il ? C'est si impoli, si spontanée. Ulysse n'est pas sa proie, ni sa copine il n'a aucun contrôle sur elle. Sa main claque sur le haut de son crâne son œil droit vibre. Ses dents croquent sa lèvres, elle est presque sur le point de saigner.

T'as laissé tes crocs chez toi ou quoi ?
Et toi alors tu as laissé ta politesse avec … Elle se tait inspire profondément. Non elle ne doit pas s’énerver, elle ne doit pas être mauvaise. Respire Ulysse. Elle se rapproche de lui tout en fronçant les sourcils. Elle fixe ses lèvres avant de relever les yeux pour se concentrer sur son nez parce qu'elle veut pas regarder ses yeux.

J'avais pas besoin de ton aide Orwenn. Elle baisse les yeux, déglutit et puis elle recule et ramène ses jambes sur sa poitrin, de la merde elle en a marre de jouer les filles bien élevés. Sa mère n'est pas là elle ne lui en voudra pas et Orwenn il a rien à dire et de toute façon il dira rien.

T'es bien bavard par rapport à la dernière fois. Une pique. Elle lève les yeux au ciel, plonge son regard vers l'infini et se calme peu à peu. Ses traits se détendent, elle a presque l'air en paix. Ca ne dure pas longtemps, la voix d'Orwenn la ramène bien vite à la réalité et aussitôt elle reprend son visage dure. Le visage de l'Ulysse sérieuse et polie qu'elle n'arrive plus à quitter. Le visage de l'Ulysse méprisante mais qui cache sa haine au monde. Bonjour je suis la fausse mine joyeuse d'Ulysse.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 19:26




FUK & OMG

this night is sparkling



Elle réplique mais ne termine pas sa phrase. Tu hausses un sourcil. Pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Tu ne comptes plus le nombre de personnes avec qui tu t'es disputé depuis ton arrivée. T'es pas vraiment le genre de mec à penser que personne ne t'aime. Mais force est de constater que c'est quelque peu le cas. Tu ne fais pas vraiment d'efforts avec les autres. Tu n'as pas envie de te lier à eux. D'une part parce que tu as un peu peur, car tu sais qu'une fois tes études terminées, tu retourneras en Amérique. Et, d'autre part, parce que tu es décidément plus très à l'aise. Dans le temps, tu serais allé vers tous ces gens. Mais en quittant l'orphelinat, tu as perdu une chose essentielle. Une chose que tu n'as pas encore retrouvé. Tu sors de tes pensées lorsque Ulysse reprend la parole.

▬ J'avais pas besoin de ton aide Orwenn.
▬ Oui, bien sûr. Ça en crevait les yeux, dis donc.

Tu secoues la tête. Un merci ne l'aurait pas tué. Enfin, c'est Ulysse après tout. A quoi tu t'attendais ? Elle plie les jambes, les ramenant contre elle. Enfin elle se détend. Son côté guindé est parfois assez ironique quand on connait la furie qu'elle est. Tu soupires. Tu repenses au baiser. Et tu comprends alors que c'était réellement qu'un jeu pour elle. Une fille superficielle ? Peut-être, tu ne sais pas. Ou tu ne veux pas savoir. Tu te redresses, te levant. A quoi bon rester ? Tu fourres tes mains dans tes poches, commençant déjà à partir. Mais sa voix t'arrête.

▬ T'es bien bavard par rapport à la dernière fois.

Tu pivotes, suffisamment pour pouvoir la regarder. Tu hausses les épaules.

▬ Je pense pas que ce soit vraiment important. Au fond, tu t'en fous, pas vrai ? Les gens d'ici sont tellement bizarres. Vous devez vous croire à un bal masqué. Tous ces faux semblants, ces masques de façades... je comprends pas l'intérêt.

Tu lui tournes le dos, lui faisant un geste de la main. Pourquoi rester avec une personne qui ne veut pas de toi ? T'es pas vraiment du genre à t'imposer. Et puis, Ulysse est trop fière pour avouer ce qu'elle a sur le coeur. Pourtant, toi tu penses que déballer ce qu'on ressent à la première personne qui passe -et qu'on connaît, bien sûr- ça soulage énormément. Péter un gros câble, hurler. Et toutes ces autres façons d'évacuer.

Tu la quittes elle, mais pas le planétarium. Tu changes simplement de place. Tu es plus loin, à l'écart des couples, et toujours vautré dans le siège. Les bonnes manières ne sont pas nécessaires ici. Ton éducation est loin, en Amérique.


Citation ; Enchanted

template coded by always and forever of atf

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 20:07



Je pense pas que ce soit vraiment important. Au fond, tu t'en fous, pas vrai ? Les gens d'ici sont tellement bizarres. Vous devez vous croire à un bal masqué. Tous ces faux semblants, ces masques de façades... je comprends pas l'intérêt.

Touchée. Elle doute en ce moment, elle doute de tout ça et c'est justement quand elle doute d'elle qu'Orwenn débarque avec ses grands sabots. Elle le suit du regard. Elle repense au baiser. Elle avait fait ça par amusement mais sa réaction.. putain sa réaction elle l'avait pas prévu. Et depuis ce baiser avait prit une importance ridicule dans son cœur. Sérieux il suffisait de l'ignorer pour qu'elle s'intéresse à lui ? Mais voilà le soucis c'est justement qu'il l'ignore et qu'il continue encore aujourd'hui. Il prend sa place. Il échange les rôles. C'est plus elle le courant d'air celle qui s'en va, sans attaches et qui s'en fou non, ça c'est lui.

Elle observe ses traits. Son air je m'en foutiste qu'elle voudrait lui faire ravaler. Elle observe sa tenue cette veste... c'est trop voyant c'en est presque ridicule mais ça va bien avec ses yeux. Putain ses yeux. Elle y plongerait la tête la première si elle le pouvait. Non stop. Ca suffit il s'est cassé maintenant or de question qu'elle lui court après. Elle ressert son étreinte et tente de se concentrer sur le ciel. Elle tente d'ignorer tout ses couples. Tout cet amour qui envahit la salle. Quand il était là elle voyait pas tout ça, elle était trop occupée à le mépriser, trop occupée à essayer de ne pas perdre la face. Elle avait quelque chose sur lequel se concentrer alors elle inspire fort. Elle se concentre c'est dur ça fait encore mal après l'épisode de la bibliothèque. Elle s'en est pas remise. Elle soupire fort. Son regard glisse sur Orwenn. Infiltration.

Reviens... me laisse pas seule. Pas aujourd'hui. S'il te pl... ça coupe. Elle a pas eu la force de continuer. Elle enfonce son visage dans ses genoux, se mordille la lèvre. Putain elle est si faible qu'elle a envie de mourir c'est vraiment pas digne d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 20:48




FUK & OMG

this night is sparkling



A présent seul, tu croises tes mains sur ton abdomen, observant ce firmament virtuel. Tu reconnais quelques constellations, les traçant des yeux. Un sourire, des souvenirs. Tu te rappelles la fois où tu avais convaincu tes camarades orphelins de faire semblant de dormir pour ensuite se faufiler dans la salle commune afin de regarder les étoiles. C'est quelque chose qui t'a toujours intrigué. Petit, tu pensais qu'il y avait des habitants sur chaque point lumineux et que, eux aussi, vous observait comme vous les observiez. Cette pensée accentue ton sourire avant que tu ne chasses tout ça, les rangeant soigneusement dans un coin de ta mémoire.

Soudain, des mots te parviennent et te font sursauter. Tu regardes autour de toi mais il n'y a personne de suffisamment proche. Et puis, cette voix a résonné dans ta tête, pas à ton oreille. Tu fronces les sourcils, te redressant. Puis, finalement, tu tournes la tête vers Ulysse. Serait-ce elle ? C'est possible. Tu n'as jamais su quel était son don. Mais cette voix pleine de détresse, tu ne peux pas l'ignorer.

Tu te lèves, traversant la distance qui vous sépare. Et cette fois, tu ne mets pas tes mains dans tes poches. Tu reviens prêt d'elle, te réinstallant à sa gauche. Tu l'observes en silence. La tête coincée entre les genoux, elle ne t'a peut-être pas entendu arriver. Tu te masses la nuque, ne sachant pas vraiment quoi faire. Puis, de façon plutôt naturelle, tu poses ta main sur son dos, le frictionnant doucement et brièvement avant de récupérer ta main.

▬ C'était toi la voix dans ma tête... ?

Dis comme ça, on pourrait te prendre pour un fou. Tu continues à la regarder, repensant à ses mots. Rassurer les gens, c'est pas vraiment dans tes cordes. Tu sais pas vraiment comment t'y prendre. D'autant plus qu'Ulysse n'est pas n'importe qui non plus. Que faire ? Coudes sur tes genoux, tu regardes tes mains, cherchant les mots. Tes prunelles rouges dévient sur elle. Tu attends quelques instants puis tu te cales dans ton siège, mains derrière la tête, regard vrillé sur les étoiles.

▬ Tu sais... personne n'est à l'abri de quelques coups durs. La perfection n'existe pas, alors t'as le droit de craquer. Personne ne t'en voudra. Tu es humaine après tout.

Tu finis par tourner la tête vers elle. Jamais tu n'aurais pensé la voir ainsi.

▬ Qu'est-ce qui s'est passé, Ulysse ? On t'a volé ton goûter ?

Tentative d'humour. Ça aussi, c'est pas ton fort. T'auras essayé.


Citation ; Enchanted

template coded by always and forever of atf

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 21:11

Elle est perdue. Entourée par le noir, seule. Une lumière brille au fond de son cœur quand elle sent sa main sur son dos. Il est revenu. La tête toujours plongé dans ses genoux elle se permet de sourire. Soulagement. La voix dans sa tête. L'expression est amusante, elle relève le visage et le regarde avec intensité. Oui c'était moi.

Elle ne le quitte pas des yeux. Il a un côté attachant quand il cherche ses mots comme ça. Elle a envie de lui dire que ça ne sert à rien d'essayer de la rassurer que c'est une grande fille qu'elle n'est pas mourante qu'elle n'a pas besoin de son aide mais ce serait mentir. Et pour une fois elle a envie d'essayer d'être un peu honnête avec elle-même.

Tu sais... personne n'est à l'abri de quelques coups durs. La perfection n'existe pas, alors t'as le droit de craquer. Personne ne t'en voudra. Tu es humaine après tout.

Si personne ne lui en voudra ? Elle ferme les yeux détourne le regard. Si, il y'a au moins une personne qui lui en voudra. Cette personne c'est elle même. Jamais elle n'avait craqué et jamais elle ne craquera. Là elle est à la limite de la fissure et c'est déjà bien trop insupportable. Elle sent son regard sur elle, elle se concentre sur ce qu'elle regarde pour ne pas le regarder lui. Surtout ne pas regarder, ne pas s'emprisonner dans ce regard.

Qu'est-ce qui s'est passé, Ulysse ? On t'a volé ton goûter ?

Regard noir . Et merde. Bonjour je suis le manque de volonté d'Ulysse. Elle bat des cils, fronce les sourcils. Idiot je ne tolérerais pas ce genre de blagues ridicules. Elle ne faiblit pas le regard. Son visage est vraiment trop dur pour une fille qui a besoin de ce type. Elle s'en rend bien compte alors elle se mordille la lèvre honteuse. Les habitudes ont la vie dure. Elle détourne son visage serre encore plus ses jambes contre sa poitrine qu'elle compresse beaucoup trop. Son petit cœur oppressée va bientôt exploser si elle continue. Elle soupire et pose sa tête sur l'épaule d'Orwenn. Elle a besoin de son contact pour ne pas sombrer. Et elle se rassure en ce disant que ça peut bien être quelqu'un d'autre. Que ça n'est pas obligé d'être lui. Sans attachements, pas de souffrance tel est son crédo.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 21:45




FUK & OMG

this night is sparkling



Elle te regarde méchamment. Ah, mauvaise touche. Petite note mentale : ne plus jamais faire de blagues à Ulysse.

▬ Idiot je ne tolérerais pas ce genre de blagues ridicules.

Tu soutiens son regard. T'excuser ? Non. Tu n'as rien fait de mal. A moins que détendre l'atmosphère soit quelque chose de mal. Tu ne la comprends absolument pas. Elle te demande de revenir prêt d'elle. Elle appelle au secours, puis finalement elle se montre odieuse. Les femmes sont vraiment pas possibles. Puis elle finit par détourner la tête.

Tu lèves les yeux au ciel en te demandant pour quelle sombre raison tu es revenu. T'as été con pour le coup. Tu retiens un juron et quelques grognements. Elle soupire puis pose sa tête sur ton épaule, ce qui a pour effet de te surprendre. Tu n'es pas vraiment du genre tactile. Tu ne dis cependant rien, ne bougeant pas plus. Si tu dis quelque chose, elle va encore te remballer, même si ça part d'une bonne intention. Et si tu bouges, elle va croire que ça te dérange et va râler. En gros, tu fermes ta gueule et tu la laisses faire.

Pourtant il va bien falloir que tu dises quelque chose. Briser la glace. Après tout, qu'est-ce que tu risques ? On ne peut pas dire que vous soyez amis. Qu'est-ce que tu perdrais ? Rien. Absolument rien. Tu soupires.

▬ Va falloir m'expliquer ce que t'attends de moi au juste. Parce que là, je suis largué.

Tu as tourné légèrement ta tête vers elle, n'apercevant qu'une légère partie de son visage. Tu n'éprouves pas spécialement le besoin de l'aider, mais si elle t'a appelé à l'aide, c'est qu'il y a sûrement une raison, non ? Ou peut-être pas, au final. Ulysse t'a peut-être appelé parce que c'était toi qui étais là. N'importe quelle personne de son entourage aurait fait l'affaire. Il s'est avéré que tu étais là et c'est tombé sur toi. N'oublie pas qu'elle est en A et toi en E. Vos classes ne s'entendent absolument pas. Peut-être cherche-t-elle à se moquer de toi... Non. Elle a l'air sincère : elle ne va pas bien. Tu soupires.

▬ Tu veux en parler ?


Citation ; Enchanted

template coded by always and forever of atf

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 22:14

Va falloir m'expliquer ce que t'attends de moi au juste. Parce que là, je suis largué.

Elle aussi elle est larguée Orwenn t'en fais pas. Elle aussi. Elle ne répond rien, se contente de coller son visage contre son épaule. Elle ferme les yeux. Il sent pas spécialement bon mais il ne pue pas non plus. Ulysse va mal. Elle a presque envie de pleurer. Ca lui arrive jamais. Elle ne craque pas devant les autres c'est comme ça. Mais il est là, et c'est tout ce qu'elle attend de lui. Qu'il soit là.

Tu veux en parler ?
Non.

Ulysse ne se confie pas, elle garde tout pour elle. Ulysse enferme tout dans son cœur à double tour. Elle soupire. Non elle ne veut pas parler, elle veut juste regarder l'infini sans réfléchir. Elle veut se bourrer la gueule même si elle sait que ça n'a aucun effet sur elle. Elle veut danser jusqu'au bout de la nuit même si ça lui rappellera Jim. Elle veut courir à s'en cracher les poumons, elle veut travailler jusqu'à en vomir ses leçons. Elle veut vivre tout simplement. Vivre et arrêter de se laisser aller. Elle a le cœur qui saigne mais ce n'est pas nouveau. Elle est épuisée mais elle va s'en remettre. Alors elle glisse son visage dans son cou. Dans le cou d'Orwenn, parce que c'est lui et qu'il est là, elle remonte sa bouche jusqu'à son oreille et chuchote.

Non je ne veux pas parler Orwenn. Tout sauf ça. Elle soupire son nom comme une caresse et glisse sa main sur ses flans. Elle détourne le regard vers ses prunelles qu'ils lui font tant d'effet et plonge dedans de son regard pleins de sous entendu. Ulysse la provocante, Ulysse la charmeuse. Ulysse la solitaire. Leur souffle s'entremêlent et s’entrechoquent. Elle sait pas si c'est une bonne idée mais elle ne va plus mentir en disant qu'elle n'a pas envie d'essayer.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 23:06




FUK & OMG

this night is sparkling



Elle ne voulait pas parler. Super. Alors vous allez rester comme ça jusqu'à ce que l'un d'entre vous ait son épaule ou son cou ankylosé. Tu pensais passer une soirée tranquille, mais tu vas finalement servir de coussin à une fille qui préfère t'engueuler et te faire tourner en bourrique plutôt que de dire clairement les choses. Tu retiens un grognement.

Soudain, son visage se loge dans ton cou. Tu clignes des yeux, frémissant. Tu te demandes ce qu'elle fait, pas totalement rassuré. Tu sens ses lèvres remonter jusqu'à ton oreille. Son murmure te fait frissonner. Tu fronces les sourcils, te demandant ce qu'elle fait. Sa main glisse sur ton abdomen, rejoignant ton flan. Elle capte ton regard que tu ne peux pas fuir. Elle s'approche et, bientôt, son souffle se mêle au tien. Ulysse est proche. Trop proche. Ce genre de contact ne t'est vraiment pas familier. Tu murmures à ton tour, incapable de bouger.

▬ Qu'est-ce que... ?

Et ses lèvres se posent sur les tiennes. Tu clignes des yeux tandis que les siens sont clos. Ses lèvres sont douces, tu ne peux pas le nier. Tu plisses les yeux, ne sachant pas vraiment comment réagir. Tu ne réponds pas au baiser, mais tu ne la repousses pas non plus. Absence presque totale de réaction.

Lorsque le baiser se rompt, elle recule légèrement, restant plutôt proche. Les sourcils froncés, tu la regardes un moment avant de détourner la tête. Tu es gêné mais, grâce à la pénombre, ça ne se voit pas, heureusement pour toi. Tu déglutis le plus discrètement possible, plongeant de nouveau ton regard dans le sien.

▬ Pourquoi tu m'as embrassé... ?


Citation ; Enchanted

template coded by always and forever of atf

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockDim 15 Déc 2013 - 23:33

Elle ferme les yeux et l'embrasse. Elle s'en fout bien de ce qu'il peut penser ou dire. Elle en a envie et elle est égoïste Ulysse. C'est un défaut de plus à ajouter sur la liste déjà bien longue. Mais encore une fois il ne bouge pas. Il ne la repousse même pas. Rien. Juste le néant. Elle rompt alors le baiser et plonge son regard dure dans le sien. Il détourne son visage. Il est gêné. Elle sourit. On ne peut pas lui cacher ça, Ulysse est une actrice elle a analysé et adopté toutes les émotions humaines et la gêne elle connait bien. Elle la feint souvent.

Pourquoi tu m'as embrassé ? Elle se rapproche de lui, gardant une certaine distance entre leur deux bouches. Son autre main glisse le long de son cou pour venir caresser son menton. Pourquoi tu ne m'as pas repoussé ? Un soupir tandis que son pouce attrape son menton et dirige son visage dans sa direction plongeant intensément ses yeux dans les siens. Le rouge. Le rouge colère. Le rouge passion, celui qui envahit le cœur et qui déborde. La main d'Ulysse qui était logée sur son flan remonte jusqu'à sa nuque et s'y attarde avant de venir saisir une mèche de ses cheveux. Elle se rapproche, fatidique. Ce n'est plus l'épée de Damoclès ce sont les lèvres d'Ulysse qui s'abattent sans préavis.

Et le contact reprend, il grogne, elle l'ignore, elle sourit même. Son baiser n'a plus rien d'innocent. Elle a fermé les yeux et a logé sa main sur sa joue qu'elle caresse tendrement. Ses lèvres suçotent sa lèvre inférieure puis s’entrouvrent légèrement. Elle lui mordille aussi le coin de la bouche. Ses ongles griffes alors sa joue et elle se rapproche collant presque sa poitrine contre son torse musclé. Réagis bordel.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockLun 16 Déc 2013 - 14:28




FUK & OMG

this night is sparkling



▬ Pourquoi tu ne m'as pas repoussé ?

Oui, pourquoi Orwenn ? Cette réponse, tu ne l'as pas. Ou tu ne veux pas la connaître. Tu n'as jamais vécu ça auparavant. Bien sûr, c'est loin d'être ton premier baiser, mais c'est tellement différent de ce que tu as connu... Si différent que tu es bien incapable de réagir.

Son pouce se place sur ton menton, te forçant à tourner ton regard sur elle. Les sourcils légèrement froncés, tes yeux se plongent dans les siens. Sa main, initialement sur ton flan, remonte le long de ton corps, t'arrachant un nouveau frisson. Ses doigts caressent ta nuque, glissant dans tes cheveux. En temps normal, tu ne laisserais personne être aussi tactile avec toi. Ne l'étant pas toi-même, c'est quelque chose que tu saisis difficilement. Ce besoin de toucher, d'être touché... tu ne le saisis pas. Pas encore.

Puis un nouveau baiser. Tu écarquilles légèrement les yeux. Pourquoi ? Elle ne t'aime pourtant pas. Toi tu pars du principe qu'une femme n'embrasse que celui qu'elle aime. Sauf si elle est... non. Ulysse ne peut pas être comme ses femmes que tu as déjà vu en Amérique. Elle est trop jeune, trop fière, trop distinguée. Alors pourquoi ? Tu émets un grognement mais elle n'y prête pas attention. Les battements de ton coeur s'accélèrent. La situation a évolué.

Sa main se glisse sur ta joue qu'elle caresse. Encore un frisson. Alors que ses yeux sont clos, les tiens ne sont que plissés. Tu n'arrives pas à les fermer. Ulysse se fait plus présente, plus femme. Elle suçote ta lèvre inférieure avant de poursuivre la conquête de tes lèvres. Elle te griffe la joue, se rapprochant dangereusement de toi. Tu sens presque sa poitrine contre ton torse, et c'est à ce moment que tes mains se placent sur sa taille, la faisant reculer doucement. Le baiser se rompt mais vos visages restent proches.

▬ Tu te rends compte de l'endroit où on est... ?

Tu jettes un coup d'oeil autour de vous. Personne n'a remarqué son élan passionné. Mais si elle continue sur cette lancée, tu sais que ça va finir par se remarquer. Tu la regardes de nouveau, sourcils toujours froncés, tes mains quittant ses hanches.

▬ Pourquoi tu fais ça... ?


Citation ; Enchanted

template coded by always and forever of atf

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockLun 16 Déc 2013 - 20:21

Il a rompu le baiser avec douceur certes mais il l'a quand même rompu avant même d'y avoir pris part. Ulysse se mordille la lèvre quand il lui demande si elle se rend compte de l'endroit où ils sont. Il a raison, ce n'est pas correct des gens pourraient les voir. Ce n'est pourtant pas son genre de se laisser aller comme ça. Elle éloigne son visage du sien. Il faut qu'elle réfléchisse à tout ça. Ca lui fait bien bizarre de voir quelqu'un prendre sa place. Orwenn le raisonnable, Orwenn le courant d'air.  Elle ferme les yeux pour ne plus voir son visage désapprobateur.

Pourquoi tu fais ça... ?

Pourquoi ? Elle pourrait lui dire que c'est parce qu'elle se sent seule, qu'elle déconne un peu trop en ce moment parce qu'elle sait plus comment agir. Parce qu'elle a envie de le faire réagir, parce qu'il représente un défi, parce qu'il est le seul à rester impassible face à ses baisers. C'est vexant, elle détourne le regard. Elle pourrait aussi dire que ce sont ses yeux qui ont un pouvoir attractif sur elle mais ça elle l'avouera jamais. Alors elle se recule un peu et s'enfonce dans son siège. L'honnêteté ce n'est décidément pas son fort.

Je ne sais pas.. oublie donc ça tu veux.

Elle a plus qu'une envie c'est de partir. Elle lève les yeux vers le ciel et plonge son regard vers l'infini. Elle essaye de se concentrer mais elle ne pense plus qu'à se baiser à sens unique. Ça la retourne un peu, ça lui était jamais arrivé. D'habitude c'était toujours l'inverse. Elle fronce les sourcils, elle n'aime pas l'attitude d'Orwenn puisque c'est sensé être la sienne. Elle baisse les yeux vers lui. Ne me vole pas ma place Orwenn. Elle se racle la gorge et se tient droite ses mains se posent sur sa jupe qu'elle dépoussière. Elle s'apprête à partir. Elle s'est assez ridiculisé pour aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clockLun 16 Déc 2013 - 21:21




FUK & OMG

this night is sparkling



Elle s'écarte, regagnant correctement son siège. Elle semble vexée, mais tu n'es pas capable de le prouver ni même l'affirmer. Ulysse est difficile à cerner. Tu la trouves lunatique. Tantôt odieuse, tantôt prédatrice. Pour finir par une attitude sérieuse cachant sans doute sa frustration. Tu te masses la nuque, continuant de la regarder.

▬ Je ne sais pas... oublie donc ça tu veux.

Tu fronces les sourcils. Est-ce que toutes les A sont comme elle ? Elle boude clairement d'après toi. Seule la raison t'échappe. Serait-ce parce que tu l'as interrompue ? Ou parce que tu n'as, encore une fois, pas réagi ? Tu te mords la lèvre inférieure, t'enfonçant dans ton siège, grognant. Comment tu pourrais oublier sa fougue ? Jamais tu n'aurais pensé vivre un moment pareil.

Tu réfléchis longuement sur les raisons qui pourraient la pousser à agir de la sorte. Elle doit avoir vécu un instant vraiment pénible pour être aussi... étrange. Elle ne t'a pas embrassé par envie, mais par besoin. Un besoin de combler quelque chose sans doute. Au mieux, tu n'es qu'un jouet, rien de plus. Et tu as horreur d'être considéré comme tel. Toi aussi tu es humain après tout. Tu préférerais encore une gifle plutôt que d'être le substitut d'un quelconque manque ou autre. Tu es contrarié de ne pas savoir.

Elle se racle la gorge, ce qui attire ton attention. Tu la regardes, joue appuyée contre ton poing fermé. Elle se tient droite. Va-t-elle partir ? Sûrement. Cette fille est bien trop fière pour admettre une petite faiblesse. Tu secoues la tête puis tu te lèves. Tu ne la regardes pas mais lui tends ta main.

▬ Je ne veux pas te forcer à parler. Tes histoires ne me regardent pas. J'avoue ne vraiment rien comprendre à tout ça. Mais ne refuse pas mon aide.

Si elle ne s'empare pas de ta main, tu ne pourras rien faire pour elle. Tes yeux sont plongés dans les siens.

▬ Fais ton choix. Mets de côté ta fierté et prends ma main, ou enferme-toi avec elle et continue ta descente aux enfers. A toi de voir, Ulysse.


Citation ; Enchanted

template coded by always and forever of atf

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: kiss me passionately ∇ FUK   kiss me passionately ∇ FUK 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
kiss me passionately ∇ FUK
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dessin de Snow'
» The last, but the best
» LILY ❝ easy as a kiss we'll find an answer.
» Just a kiss, goodnight. [PV ♥]
» Blow me one last kiss (Bliss)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: