Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Cup of coffee

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockSam 25 Oct 2014 - 21:48
Autour d'un café

« Pourquoi par lms tu me traites de face de rat alors que tu m'as appelé "beau brun" la dernière fois ? » J'agite le bout de papier en question. En vrai, ça m'est égal. Quoique, je préfère beau brun quand même. Bonnet vissé sur la tête, grosse veste, pantalon chaud et rangers aux pieds, je me rends en ville avec Apolline. Encore et toujours Apolline. C'est à croire que désormais, je ne pourrais plus me passer d'elle. Je marche à ses côtés, mains dans les poches, cigarette aux lèvres, l'air nonchalant. J'ai donné rendez-vous à Alex en ville pour boire un café en ville, tranquille. Ça fait un bout de temps que je l'ai pas vu. Je n'ai pas dit à Apolline qu'on allait voir mon meilleur ami. Non, j'avais simplement dit "je vais voir un pote, tu viens  ?". Elle a accepté. En fait, si elle n'avait pas accepté, je l'aurais traîné de force. Parce que j'ai envie qu'elle vienne. Et quand j'ai envie de quelque chose, je fais en sorte de l'obtenir.

Je la bouscule gentiment, pour la taquiner. Pas trop fort, parce que j'ai pas envie qu'elle m'envoie bouler à cinq mètres avec son don. J'aime bien la taquiner. C'est plus fort que moi. Plus le temps passe, plus mes sentiments pour elle deviennent confus. On s'est attachés très rapidement et je crois que c'est ça qui m'étonne le plus. D'habitude, construire une amitié met beaucoup de temps. Tout de suite, ça me fait penser à l'amitié que j'entretiens avec Alex. Au début, c'était pas très bien parti. On finit par arriver en ville. On trouve le café où moi et Alex nous sommes donné rendez-vous. Il est pas encore arrivé, du coup on s'installe sur une table sur la terrasse. Il fait un peu froid comme c'est le matin mais j'ai connu pire en Ukraine. Je commande un café en attendant qu'Alex arrive. Je sors quelques prisms pour payer. Ceux-là, je les ai volé à un gamin mais je vais éviter de le dire à Apolline sinon elle va pas être contente.

Après quelques minutes à attendre, j'aperçois Alex. Tout content, je lui fais un signe de la main pour lui indiquer où je suis et il arrive. Il n'est pas seul, on dirait. Je me lève pour l'étreindre chaleureusement. « Hey mec, ça va ? Je vois que t'es pas venu tout seul. » J'adresse un rapide signe de la main et un sourire à la fille qui l'accompagne. Je suis pas très doué niveau bises avec les filles alors on va éviter. « Apolline, je te présente Alex, mon meilleur pote. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockDim 26 Oct 2014 - 14:15
fin octobre • #339999
cup of coffee

Alex était assis sur le lit de Laura, balançant les pieds tandis qu’elle se préparait. « Mais merde Laura, on va juste voir Niko… » Il jeta sa tête en arrière, un sourire aux lèvres. Il vit son amie sortir sa tête par la porte, un regard lourd de sous-entendus. Alex se mordit la lèvre mais quelques éclats rauques de rire s’échappèrent de sa gorge, et ce, au risque de se prendre quelque chose dans la figure. Ah, les filles. Elles mettent toujours trois ans à se préparer. Il se demanda pourquoi avait-il choisi de partir avec elle, il allait finir par être en retard à son rendez-vous. Lui avait fait simple, bonnet contre le froid, grosse veste sur t-shirt simple ; un jean et ses baskets Nike, immortelles.  

Alex et Nikolaï s’entendaient à merveille, et la facilité avec laquelle leur amitié s’était créée en avait surpris plus d’un. Ces derniers temps, Alex et lui se voyaient rarement en dehors de l’académie, tous deux étaient vraiment occupé, et le brun devait le dire : il lui manquait terriblement. Il aurait certes, beaucoup apprécié une entrevue entre mecs, mais Laura devait être présente ; Niko aurait torturé Alex s’il ne l’avait pas amenée avec lui.
Parce que Nikolaï était le seul qui comprenait de ce qu’Alex ressentait pour elle. Enfin, même lui n’arrivait pas à le savoir. Tous ses sentiments étaient plus confus, il n’arrivait pas à démêler le vrai du faux. Laura était terriblement belle, et elle ne souriait que rarement. Alex l’avait surprise à laisser transparaître un léger rictus, et c’est à ce moment-là qu’il se mit à se demander ce qu’il ressentait vraiment pour elle. Aussi surprenant que ça puisse être, il n’était pas insensible au charme de la jeune fille. Et elle lui semblait si inaccessible.

Laura sortit de la salle de bain, et tous deux sortirent pour s’engager sur le chemin du point de rendez-vous. Il lui donna un coup d’épaule comme pour signifier un mécontentement « Rah, à cause de toi on est à la bourre. » Ils finirent par arriver à la porte du café. Alex ouvrit la porte, et laissa passer Laura, s’inclinant. « Madame. » Il aime bien la charrier, se foutre d’elle. Il peut se le permettre, puisqu’il est persuadé qu’elle sait que c’est pour rire. Du moins il l’espère. Il repère Niko avec, lui aussi, une amie – Bérengère. Il répondit à son ami par un signe de tête avant de s’approcher. Les deux se firent une accolade, vous savez, ce truc bien masculin, un peu bourrin ; ils se donnent une tape sur l’épaule, s’étreignent amicalement. « Hey mec ça va ? J’vois que t’es pas venu tout seul. » « Yo bro’, ouep et toi ? Apparemment je ne suis pas le seul. » Il la connaissait, la fille en question. Ils se fréquentaient déjà, mais Alex n’avait pas trop dû en parler à Niko. « Apolline, je te présente Alex, mon meilleur pote ». Il plaça sa main en salut militaire avant de les replacer dans ses poches. « Hey Ber, ça faisait longtemps. » En réalité, ça faisait deux jours. « Moi j’vous présente Laura, une bonne amie. » Il jeta un regard à son meilleur ami, qui avait la mine rieuse ; il fronça les sourcils d’un avertissement. Aucun commentaire Niko, aucun commentaire please.

Codé par Liixi4
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockDim 26 Oct 2014 - 21:05
Tu ne savais plus si tu devais te faire jolie pour l'impressionner, ou rester le plus naturel possible, histoire de l'habituer à ta personnalité si délicate; tu décidais donc ce matin, d'enfiler ton pull en laine blanc, qui laissait parfaitement apparaître une parcelle de ta poitrine - que tu prenais tout de même soin de cacher avec l'écharpe que ton cousin avait oublié chez toi. Pour le reste, ton éternel jean slim noir troué de pars et d'autre, et tes Doc Martens semblaient être le parfait assemblage possible. De toute manière, ce matin, tu te sentais tout bonnement incapable de faire plus. C'est donc à moitié endormie, que tu partais rejoindre Nikolaï.

Une sortie en ville, voilà ce qu'il t'avait proposer. Un rancard minable avec pour seule excuse possible "Allons voir un pote.". Toi, au fond, tu pensais fortement à la possibilité qu'il puisse vouloir te revoir - encore et encore. Mais tu mourais d'envie de le revoir, alors tu avais accepté, sans trop te poser de question. Après tout, Nikolaï n'était pas si mal que ça.

Pourquoi par lms tu me traites de face de rat alors que tu m'as appelé "beau brun" la dernière fois ? Sortant ton paquet de cigarette de ton sac pour en glisser une entre tes lèvres, tu bafouillais d'un manière très classe Pafque t'es feau et frun, mais fu refemble à fun rat. Fa un problème feu fêtre ? avant d'allumer ta clope. Sourire en coin, tu continuais d'avancer, en fixant ce qui se trouvait devant toi pour ne pas avoir à croiser son regard. A savoir : franchement rien qu'une route bidon. Passionnant. Il te bouscule, tu ris, bêtement. Ce gars est tellement con, c'est pas possible.

Finalement, vous arrivez en moins de temps qu'il n'en fallait au café. Toi, suivant Nikolaï de près pour ne pas te perdre. Lui, trouvant rapidement une table sur la terrasse pour s'y asseoir et attendre son ami. Ami qui, en entrant dans ton champ de vision, provoqua un fou rire intérieur. Doux jésus, il fallait que ça tombe sur Alex. Evidemment. Apolline, je te présente Alex, mon meilleur pote. Là, tu hésites à faire la remarque qu'il s'agit aussi d'un de tes meilleurs potes. Mais tu t'abstiens. Hey Ber, ça faisait longtemps. Tu lui adresse un larges sourire complice. Il sait aussi bien que toi que pas même qu'hier, vous buviez une bière ensemble en matant des vidéos Yutubes. Moi j’vous présente Laura, une bonne amie. Tu bascules tes yeux sur la fille qui se tient à ses côtés. Mignonne, elle a l'air d'être marrante. Tu souris à nouveau. Hey, ravie de faire ta connaissance Laura. Pour une fois que tu te tiens à carreaux face à une fille, une vraie fille.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockMar 28 Oct 2014 - 1:51


C'est toi qui l'invite et c'est toi qui râle.. De quoi tu t'plains Alex ? Laura elle est là, dans la salle de bain entrain d'essayer d'assortir la pile de vêtements qu'elle a trouvé dans son placard. Elle essaie, parce qu'elle sait pas faire elle a jamais apprit. Alors ça prend du temps c'est sûr, mais t'as vu l'effort qu'elle fait pour pas te mettre la honte devant ton pote ? Tu devrais la r'mercier au lieu de l'inciter à tout balancer et se pointer en jogging sans être coiffée. Et puis les minutes passent, puis la demi-heure aussi. 45 minutes qu'elle se bat avec ses affaires pour trouver un truc potable à mettre. Mais ça c'est de ta faute Alex, si elle était pas sortie avec toi voir du monde elle aurait rien fait. Finalement c'est bien après 1 heure qu'elle se montre à son ami dans une tenue des plus simples, qui aurait été choisie en 5 minutes par quelqu'un de normal. Sweat, jean et lunettes de soleil sur la tête en mode rockstar pas star du tout, Laura elle te regarde l'air interrogateur parce qu'elle sait pas vraiment si ça le fait ou pas. « T'es sûr que c'est bon ? Non parce que sinon je vais .. » Non chut, tais-toi Laura juste ferme là et enfile tes chaussures. « J'me suis même pas coiffée t'sais. » Ta gueule, osef rentre dans tes pompes, prend tes affaires et casse-toi.

Vous voici enfin dehors, traversant les chemins du pensionnat pour le quitter afin de vous engouffrer dans les rues de l'île. Pendant le trajet, Laura elle évite de te regarder, elle fait mine d'observer le ciel puis le sol ou les vitrines. Parce qu'elle trouve ça gênant et qu'au fond ça l'embête un peu de vous avoir mit en retard. Pas qu'elle éprouve de la peine ou du regret, c'est juste que ça la titille un peu, et que t'es pas là pour arranger les choses. Coup d'épaule plus ou moins amical, Laura elle te sent un petit chouille frustré mais elle sait pas trop si elle se fait des films ou pas. « Mais c'est bon Alex, c'est que "Niko" tu sais. » Et vas-y qu'elle se fout de toi en accentuant bien le prénom de ton ami, une infime esquisse de sourire aux lèvres. D'habitude elle embête pas les gens Laura, mais bizarrement depuis qu'elle te connait elle se lâche un peu plus. Et elle sait pas trop si elle doit te remercier pour ça, haha.

Dernier virage, vous arrivez enfin sur le lieu du rendez-vous. En galant homme que tu es tu la laisses passer devant pour ensuite la guider à travers les tables jusque là terrasse, et là Laura elle espère que tu boîtes pas trop après qu'elle t'ait volontairement écrasé le pied. Alex, tu sais, ta galanterie tu te la fourres dans le fion. J'ai pas besoin de ça. C'était l'idée. Mais elle et toi ça a toujours été comme ça de toute façon, depuis le début. Qu'est-ce que serait une véritable amitié sans quelques coups bien placés après tout. Pas vrai ? Vous rejoignez la table où se trouve le fameux Niko dont tu lui parles tant. Et c'est avec une certaine appréhension que la D observe la jolie brune qui l'accompagne. Wait, il était pas censé être tout seul ? Supeeer... Drôlement motivée. « Apolline, je te présente Alex, mon meilleur pote. » Présentations inutiles, ça se voit de suite que vous vous connaissez. Faites doucement les gars, Laura elle se perd doucement. Bref signe de main au brun, Laura elle sourit pas parce que c'est pas dans ses habitudes. Elle sait pas comment se comporter en public et elle voit pas l'intérêt de se forcer devant un mec qu'elle connaît pas. « Moi j’vous présente Laura, une bonne amie. » « Salut. »

Laura, ou comment mettre un froid dans une conversation à peine commencée. C'est pas qu'elle veut paraître désagréable, c'est juste qu'elle en a rien à foutre et qu'elle sent les emmerdes arriver à des kilomètres. Pourquoi ? Parce que dès le début y a un malentendu. Et ce Niko qui capte pas que Apolline, ou "Ber" et Alex se connaissent, elle le trouve bizarre et elle saurait pas trop dire si elle l'apprécie ou pas. T'façon c'est bien connu, Laura n'apprécie personne. Sauf quelques privilégiés, sent toi honoré, Alex.



HRP : Je signale que ce rp a été écrit et posté sous la pression de Bérengère. /pan JVM ♥
JE FAIS PAS AVANCER LE RP J'SUIS DESOLEEEY

LE CODE EST DE SONY JTM BBEY| FIN OCTOBRE

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockVen 31 Oct 2014 - 18:12
Autour d'un café

« Hey Ber, ça faisait longtemps. » Je reste silencieux, bouche bée. What, ils se connaissent déjà  ? Je regarde Apolline qui lance un sourire complice à Alex. J'ai dû louper un épisode sûrement. Je les regarde tour à tour. En fait, je sais pas quoi dire. Peut-être que je devrais m'énerver  ? C'est ce que je fais quand je ne comprends pas. Je rapproche ma tasse de café de mes lèvres et boit une gorgée tout en continuant les allers et retours oculaires entre Alex et Apolline. Elle a deux prénoms alors. Ou un surnom. Elle ne me l'a même pas dit. Sur le coup, je me sens un peu vexé. Je pensais qu'on commençait à tout se dire. Apparemment, ce n'est pas le cas.

«  Moi j’vous présente Laura, une bonne amie. »  Apolline dit être ravie de faire sa connaissance. Je la fixe intensément pendant quelques secondes puis détourne le regard vers Alex. Il voit le mauvais coup venir. Je sais que dans sa tête, il prit pour que je ne fasse aucun commentaire. Sauf que c'est plus fort que moi et j'ai une vengeance à prendre. «  Bonne, dans quel sens  ? Bonne au lit ou...  » Mes yeux affichent un air triomphal. «  Ah, t'as pas encore eu le temps de l'essayer, c'est ça.  » Un sourire vainqueur apparaît sur mes lèvres. Je suis si diabolique parfois.

Je pose ma tasse sur la table bruyamment. Ça me perturbe toujours, le "Ber". Mon air vainqueur laisse rapidement place à un visage penseur. Je retire mon bonnet pour me gratter la tête. Pendant ce temps, elle doit être en train de se marrer Apolline. Je me frotte le visage avant de le relever moqueur. «  Ber, c'est le diminutif de quoi  ? Bernadette ? » C'est tellement classe comme prénom. Si c'est vraiment ça, alors je comprends qu'elle ne me l'ai pas dit. Je pose mes mains sur la table et les joins. «  Oui c'est vrai, après tout, tous mes amis m'appellent Za vu que mon deuxième prénom c'est Zakharovytch. » C'est ironique  : personne ne m'appelle Zakharovytch pour la bonne et simple raison que c'est bien trop long. Je fusille du regard Apolline l'air de dire "tu m'as trahi, je te déteste maintenant". Le genre de regard pas du tout crédible. Et puis je me tourne vers Laura. Laura qui n'a pas l'air  du tout d'être bavarde. Je me demande qu'est-ce qu'Alex lui trouve, à cette nana. Elle a l'air coincée. Ou alors c'est juste une impression.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockMer 12 Nov 2014 - 15:57
fin octobre • #339999
cup of coffee

Alex voit parfaitement que Niko est frustré. Il affiche une tête bien connue par son meilleur pote, celle du mec qui hurle silencieusement « JE VEUX SAVOIR, J’AI BESOIN DE SAVOIR. » C’est vrai que sur le coup, Alex s’est rendu compte qu’il n’a jamais beaucoup parlé de Ber à Niko. Ou alors très vaguement. Ou bien Niko a une mémoire de poisson rouge. C’est le plus probable. Mais au fond il aime ça, de voir son ami impuissant. Le jeune homme sert la mâchoire pour ne pas rire, mais tout le monde peut bien voir qu’il se moque.

Ce qu’il ne va pas tarder à payer. Il présente Laura, jusque là, tout va bien. S’il n’y avait pas ce petit regard de la part de son meilleur pote. Il va la lâcher, sa blague vaseuse. Alex le sent, Alex le sait. Mais il ne dit rien, parce qu’on sait jamais : peut être qu’éventuellement un jour il se taira. Peut être. En tout cas ce n’est pas pour aujourd’hui. « Bonne dans quel sens ? Bonne au lit ou …. ? » Alex lui donne une tape sur l’épaule en baissant la tête, gêné. Mais Niko ne serait pas Niko s’il s’arrêtait là. Non, il pousse le truc encore plus loin, provoquant d’autant plus le malaise entre Laura et lui. « Ah, t’as pas encore eu le temps d’essayer c’est ça. » Mon Dieu. La vengeance, a son état pur. C’est mignon.

« Ber, c’est le diminutif de quoi ? Bernadette ? » Un sourire victorieux se repeint sur son visage. Oui, Niko peut dire tout ce qu’il veut, il est juste hyper jaloux. « BERNADETTE OMG » Alex est littéralement plié en deux. Parce que Bernadette c’est juste naze comme prénom. Si c’était le cas, on devrait punir ses parents pour l’avoir appelée comme ça. Et puis Niko qui déguise son mal être par un « ça ne m’atteint pas » doublé d’une blague pourrie mais qui marche bien. Alex lève les yeux, observe Laura. Elle ne dit rien, elle n’est peut être pas très à l’aise. Alex, assis sur la banquette, tapote la place à côté de lui pour l’inviter à s’assoir.  « Oui c'est vrai, après tout, tous mes amis m'appellent Za vu que mon deuxième prénom c'est Zakharovytch. » Il prend la tasse de son ami, se sert en buvant quelques gorgés de café avant de répliquer « Pas étonnant que personne ne t’appelle comme ça, prononcer ce truc c’est cancer de la gorge assuré mec. » Une réplique facile. Les deux se cherchent mais derrière tout ça, on voit une réelle symbiose entre eux. Niko lui a manqué, et il s’en rend compte d’autant plus.

Alex appelle le serveur et demande des cafés et des bières. Et comme pour s’expliquer « Quoi, aux States je suis obligé d’attendre 21 piges, alors j’profite. » Il veut se justifier, comme s’il se sentait coupable.

Désolée du retard + je fais pas avancer le rp :c   ♥♥ luv sur vous
Codé par Liixi4
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockMer 12 Nov 2014 - 18:04
Tu le fixes. Tu ne le lâches pas du regard, dès l'instant où lui, vous fixe à tour de rôle. L'idée qu'il ait pu se vexer te semble lointenne, et pourtant, un air douteux s'empare de son visage. Nikolaï enlève son bonnet, et se frotte le visage. Lorsqu'il relève la tête, c'est un tout autre gars qui s'affiche. Toi, tu bascules ton regard sur Alex, qui sent la connerie venir au galop. Et puis, soudain, bam. C'est Alex qui paierais pour pouvoir s'enterrer vivant. Tout en grâce et en finesse, tu exploses de rire. Comme toujours.

Mais trêve de plaisanterie, c'est Niko, qui te fixe l'air boudeur. Tu lui souris malicieusement, trouvant cela amusant. Mais ne comptant pas en rester là, il te fait facilement comprendre que ton surnom caché lui déplaît. Et ne trouvant comme excuse qu'une simple hypothèse sur un soit disant prénom, Bernadette, il fait rire Alex, qui se bidonne sans aucun soucis. Au fond, t'as aussi envie de rire. Mais là, tu fond, tu bouillonnes. Ce qui t'énerves, c'est la réaction de Niko, qui balance sans aucun soucis une histoire à dormir debout. Alex réplique, attendant lui aussi le bon moment pour lui faire payer. "Pas étonnant que personne ne t’appelle comme ça, prononcer ce truc c’est cancer de la gorge assuré mec." Tu pouffes de rire, faisant mine de tousser : effect escompté, tu ne voulais pas être discrète. Tu réplique alors : "Ah, tu dois parler de mon prénom, Bérengère.. Tes yeux scintillent. Tu veux ta revanches. "C'est normal que tu n'en ai jamais entendu parlé. Il n'y a que les personnes dont je suis vraiment proches qui m'appellent ainsi.." Un large sourire prend le relais, alors qu'un serveuse apporte les cafés. "Pour les autres, ça reste Apolline."

Tu attrapes le tiens, trouvant un soudain intérêt au monde qui t'entoures. Fuis Apolline, fuis aussi loin que tu le peux. A tous les coups, t'as du frapper là où ça fait mal, d'autant plus que c'est toi qui devrait être en tords. Tu portes ton café à tes lèvres, soufflant avoir de boire. Immédiatement, tu grimaces : aucune trace de sucre. Tu tires la langues, poussant un cri de dégoût. Fuyant toujours le regard de Niko, tu te tournes vers Alex, l'air hésitante : il ne sera pas motivé pour venir avec toi. Puis vers Laura. "Tu viens avec moi chercher du sucre ?" Et sans attendre, tu te lèves alors, enjambant Niko pour pouvoir passer, et te dirige a l'intérieur du bâtiment.

Là, tu exploses, attrapant un paquet de serviette et des sucres au comptoirs "RAH ! Tu l'as pas encore essayééé.., mais quel con bordel !" Les regards se ruent vers toi. Tu regardes les clients du café, poursuivant de plus belle, t'adressant à présent à Laura. "Il s'est pris pour qui ? Sérieusement, il pourrait au moins avoir un minimum de respect, c'est la première fois qu'il te voit. Ce type est cinglé, ciiiin-glééé." Puis tu soupires, portant ta main jusqu'à ton front "Désolé."
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockDim 23 Nov 2014 - 20:05


Ça aurait été trop beau si ça avait été simple et sans histoires. Mais la connerie pointait à l'horizon, et même Laura qui ne connaissait que toi ici, le savait. C'est le genre de chose qu'on sent à des kilomètres et pourtant, la plupart du temps arrive sans prévenir. Et lorsque Nikolaï ouvre la bouche c'est un peu comme un énorme coup de massue qui s'abat sur la tête de miss Svensson. Il avait l'air plutôt sympa au début, elle savait pas trop sur quel pied danser avec lui, mais elle le détestait pas. Au moins maintenant c'était réglé, elle pouvait pas l'aimer, elle pouvait juste pas. Et c'était même pas par rapport à elle, parce qu'au fond elle avait absolument rien à foutre du fait qu'il l'affiche comme ça, c'était pour Alex. Parce que c'était pas sympa et un peu trop disproportionnée comme vengeance. T'es qu'un crétin Kazakov, un beau crétin. Laura prend place à coté d'Alex sans un mot, pas de sourire, pas de coup de gueule, elle est aussi inexpressive qu'à l'ordinaire et un autre qu'Alex aurait trouvé ça flippant. On est rarement habitué aux gens qui parlent pas et qui réagissent pas quand on se fout de leur gueule comme ça, mais ça c'est Laura alors c'est normal. Elle jette un oeil par delà la fenêtre, espérant trouver plus intéressant à faire qu'écouter tous les clash futiles de ses camarades, mais à part des rues bondées il n'y a rien. Pas une distraction, et là c'est la déception.

« Tu viens avec moi chercher du sucre ? »

Pas la peine de répondre, la suivre sera sans aucun doute beaucoup mieux que de rester assise avec la seule envie de s'barrer en te tirant par la peau des fesses. C'est pas qu'elle t'en veut de l'avoir amenée ici Alex, c'est juste qu'elle aurait préféré tomber sur un type marrant et pas un grand con susceptible et sans humour. Tu sais, un vrai mec, un gars comme toi. Ça aurait été bien mieux, même si elle parle pas beaucoup et qu'il aurait cru qu'elle s'emmerdait royal, elle aurait vraiment préféré. Mais peut-être qu'en fait elle aurait dû rester assise à contempler les passants, parce que Bérengère s'énerve et qu'elle sait pas trop quoi faire. Laura elle est là avec quelques sucrettes dans les mains, figée à regarder la brune piquer sa crise. Et elle sait pas vraiment pourquoi, c'est pas elle qui s'en ai prit plein la gueule alors qu'elle n'a prononcé qu'un seul mot depuis le début. Elle comprend pas trop mais elle cherche pas à en savoir plus, ça lui importe peu après tout.

« T'excuse pas, c'est ok. » Parce qu'elle a rien à dire de plus pour la consoler. Y a plus grave que ça après tout, no ? « Calme toi et on y retourne. » Elle a une idée derrière la tête Laura, une idée pas drôle mais qui fera comprendre à tout le monde que même si elle en n'a rien à foutre qu'on se foute de sa gueule, faut pas mettre mal à l'aise ses amis.

Elle passe au bar commander deux verres d'eau, à partir de là c'est compréhensible mais Laura fait comme ci de rien n'était et retourne à la table avec les garçons. Puis avant de s'asseoir et d'un geste presque trop naturel, elle balance le contenu d'un verre sur Nikolaï, prenant place ensuite sur la banquette près de toi. T'inquiète Alex, tu sais pas c'qu'elle est capable de faire pour toi Laura, ça c'est pas grand chose. « J'espère que la douche est bonne ? La prochaine fois c'est le café bouillant, la tasse, la cuillère et la coupelle. » Elle est pas vraiment énervée, elle est pas vraiment vexée non plus, mais si vous saviez tous les 3 le plaisir qu'elle a prit à lui verser cette eau sur la tronche. C'était divin. Mais elle est déjà passée à autre chose, Laura, et la voici qui boit le second verre d'eau cul sec, ignorant tous commentaires possiblement négatifs -ou positifs- venant des autres. Elle s'en fout, c'est pas elle qui nettoiera. Allez Niko, va chercher la serpillière et essuie tout ça qu'on rigole un peu. Ou pas.



HRP : Avec tout mon amour ♥
Le "tu" s'adressera toujours à Alex pendant le rp hein, j'précise pck au début c'est pas très clair. Sauf quand c'est en italique, là ce sont ses pensées wala 8D

LE CODE EST DE SONY JTM BBEY| FIN OCTOBRE

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockMar 9 Déc 2014 - 17:57
Autour d'un café

« BERNADETTE OMG » Je sers les dents. Alex rigole mais c'est pas sensé être marrant. S'il rigole, ça veut dire qu'Apolline a envie de rire aussi sûrement même si elle ne le fait pas. C'EST SENSÉ ÊTRE BLESSANT, BORDEL. Mon plan de vengeance est bousillé à coup sûr. Je le fusille du regard. En plus, il fait un commentaire sur mon deuxième prénom. « Pas étonnant que personne ne t’appelle comme ça, prononcer ce truc c’est cancer de la gorge assuré mec. » C'est pas vrai, déjà. Zakharovytch, c'est juste un prénom à suffixe patriotique #omgondiraitunintello. Je me contente de lui lancer un regard qui dit "warning, moi je suis un S et on se moque pas d'un S". Sauf que même si je suis un S, j'oserais jamais le frapper. Donc, encore une fois, j’apparais comme pas crédible du tout. Faut que je fasse quelque chose sinon ma réputation de S va en prendre un coup.

« Ah, tu dois parler de mon prénom, Bérengère... C'est normal que tu n'en ai jamais entendu parlé. Il n'y a que les personnes dont je suis vraiment proches qui m'appellent ainsi... Pour les autres, ça reste Apolline. » Et moi alors, je suis pas proche de toi, peut-être ? Je prends une mine boudeuse, faussement vexé. Enfin, faussement, je sais pas. Dans le fond, je sais que je suis vraiment vexé. Mais on va dire que c'est dans un endroit très au fond. Elle part chercher du sucre en apportant Laura dans son sillage. C'est ça, va t'en loin d'ici, que je ne vois plus. Enfin, elle est partie pas si loin que ça puisqu'elle est dans le café. Je me retourne et me penche vers Alex. « Mec, c'est quoi ta meuf ? Elle parle pas beaucoup, dis donc. »

Pas le temps de discuter plus longtemps, les filles reviennent. Je fusille bien du regard Apolline, histoire de lui faire comprendre que je l'attends au tournant. C'est sans compter sur la douche d'eau made in Laura. Je mets quelques secondes à me rendre compte qu'elle m'a aspergé d'eau. Puis ma tête doit sûrement devenir rouge colère à ce moment-là. Je balance tous les jurons en ukrainien qui me viennent. Elle comprendra pas ce que je dis mais doit bien se douter que ce ne sont pas des mots gentils que je lui raconte. Je sers les poings. En temps normal, je lui aurais fait ravaler son verre d'eau mais là, y a Alex. Pour lui faire plaisir, je me retiens.

MAIS NOM DE DIEU, ALEX, FAIS QUELQUE CHOSE.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockDim 4 Jan 2015 - 15:53
fin octobre • #339999
cup of coffee

Il n’est pas dupe, Alex, et il connait bien son meilleur ami. Il sait parfaitement à quel point Niko a été touché en plein cœur, ça crève les yeux qu’il apprécie particulièrement Bérengère. Même si ses paroles n’étaient que taquines, Niko n’en était pas moins vexé ; et même s’il paraissait insensible à ces mots, Alex devinait parfaitement son état d’âme. Pourtant, Alex ne pu s’empêcher d’émettre un léger pouffement : l’expression de Bérengère était juste parfaite. Il reconnaissait bien là son amie, revêche, rebelle, pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Un bonhomme quoi. Et puis il y avait Laura, toute silencieuse. Alex l’aimait bien – beaucoup même, et comme à son habitude, Laura ne voyait pas l’intérêt d’utiliser sa langue. Il était un peu triste dans un certain sens ; il ne la sentait pas à son aise, et les réactions de Niko à son égard semblaient être plus que désagréables. Laura, c’était un peu comme un coup de cœur, un coup de fouet, un coup de vie. Elle est arrivée sans prévenir, et grâce à elle, il est de nouveau sur pieds.  Enfin, psychologiquement du moins. Parce que même si ses pieds dansent tous seuls, le cœur a parfois du mal à suivre.

Il reporte son attention sur Niko qui baisse toujours la tête tandis que Berengère va chercher du sucre avec Laura. Le jeune homme donne un coup d’épaule à son meilleur ami – peut-être pour le charrier, ou bien pour le soutenir. Les filles, ce n’était jamais facile. « Mec, c'est quoi ta meuf ? Elle parle pas beaucoup, dis donc. » Alex hausse les épaules. Il ne sait pas trop en fait. Il l’a toujours connue comme une fille discrète, bien que leur relation était devenue beaucoup plus complique qu’au départ. Alex est toujours resté dans la conviction que leur rencontre fut le point de départ de beaucoup de choses ; pour lui, se rencontrer sur leurs deux passions communes, comme si elles se faisaient échos,  était quelque chose de sublime à ces yeux, quelque chose qui lui était très cher.

Alors qu’il ouvrait la bouche pour répondre à Niko, les filles revenaient déjà à la table. Alex décrocha un immense sourire à Laura, mais quelque chose clochait. Il la sentait bouillir, il avait l’impression de voir des volutes de fumée s’échapper de ses oreilles tant elle semblait à crans. En effet, elle déversa le contenu de son verre d’eau sur Niko, abasourdi. Alex se mit à rire, mais il se mordit la lèvre pour éviter de vexer son ami. Il ne voulait pas que cette rencontre tourne au fiasco. Laura ne se laisse pas marcher sur les pieds, et Niko vient d’en payer le prix. « J'espère que la douche est bonne ? La prochaine fois c'est le café bouillant, la tasse, la cuillère et la coupelle. » Alex jette une œillade à Laura, presque fier d’elle. Niko qui pousse un juron, et le patron qui gueule déjà un magnifique « ALLEZ ME FAIRE LE PLAISIR DE NETTOYER CA » Alex siffle Niko, le taquine. Bah quoi, monsieur va jouer à la danseuse avec la serpillère, il y a de quoi rire.
Désolée pour l'attente ♥♥ luv sur vous
Codé par Liixi4
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clockSam 21 Fév 2015 - 17:21
T'excuse pas, c'est ok. Ok ? Non, ça ne l'était pas. Le girl power, elle connaissait, oui ou non ? Nikolaï devait payer.  Tu ne le laissera pas s'en tirer aussi facilement. Et puis quoi encore ? Tu hochais tout de même la tête, quoi que mécontente de sa réponse. Toi qui la pensait plus réactive, tu t'étais plantée sur toute la ligne. A sa place, t'aurais renversé la table pour lui éclater la tête contre le sol. Et t'en mourais d'envie.

Mais Laura ne te semblait pas être ce genre de fille. Elle te semblait immédiatement plus calme, posée et bien plus réfléchit que toi. De quoi l'envier, puisque t'étais incapable de l'être. Toi, tu souriais, essayant de regagner ton calme. Va pas lancer l'assaut si c'est pour que ça se termine à main nues avec Nikolaï. Parce que ouais, si tu la vengeait à sa place, Niko te le ferais payer. Amèrement payer.

Elle commandait donc deux verres, et se dirigeait vers la terrasse, avec le même calme. Monotone. Seulement, quelque chose clochait. Son regard, lui, ne semblait pas aussi bienveillant que tu aurais voulut le croire. Alors Laura, une idée en tête ? T'espérais que oui. Tu t'emparais du pot de sucre avec rapidité, sous le regard déconcerté du barman qui n'osait pas t'engueuler, et partais en direction des portes.

Et tu n'étais pas déçue du spectacle. Le coup final, Laura l'avait donné, et c'était mémorable. Nikolaï était trempé de la tête au pieds, et ne savait même plus comment réagir. J'espère que la douche est bonne ? La prochaine fois c'est le café bouillant, la tasse, la cuillère et la coupelle. Tu restais bouche bée un court instant, tentant de comprendre ce qu'il s'était passé, puis tu explosais de rire. Tu te bidonnais, tombant à genoux, les sachets de sucre au sol. Oh.. Oh bordel.. Niko, il faut que.. IL FAUT QUE TU VOIS LA TRONCHE QUE TU TIRES PUTAIN ! T'en pouvais plus, à un tel point, que tu sentais tes poumons se crisper sous la puissance de ton rire. Tu.. Je.. JE.. ET MERDE. Crise d'asthme brutale, vive et soudaine, qui te freinait dans ton élan. Tu crachais tes poumons à force de tousser, te relevant.

Ta main se tendait vers Alex, qui lui, savait que tu étais asthmatique. La seule chose à faire, c'était de trouver ton inhalateur dans ton sac. Mais même ça, ça te semblait impossible. Bordel, pas maintenant. Mon sac, mon sac.. Tu inspirais avec rapidité, gonflant tes poumons dans un sifflement strident, et l'attrapait avec force, pour fouiller à l'intérieur comme une accroc au crac qui avait oublié sa dose. Une fois trouvé, tu appuyais nerveusement dessus, prenant trop de bouffée que tu l'aurais dût.

La ferme Bérengère. Tu devrais te la fermer, définitivement. Mais à peine le gérant sortait pour engueuler Niko et Laura, que tu sentais le sang te monter au visage. Quel enfoiré. Il t'avait très bien vu crever. NON MAIS JE RÊVE PUTAIN ! VOUS ÊTES SÉRIEUX ? Tu chopais la serpillière qu'il leur tendait pour la balancer un peu plus loin. Un peu trop fort d'ailleurs, puisqu'un parasol se renversait. Doucement Apo, doucement. UNE NANA CRÈVE SOUS VOS YEUX ET LA SEULE CHOSE QUE VOUS FAITES C'EST LUI TENDRE UNE PUTAIN DE SERPILLIÈRE.. VOUS SAVEZ CE QUE J'VAIS VOUS TENDRE MOI ? MON POING EN PLEIN FACE, ENFOIRÉ ! Là, c'était pas à Alex de réagir, mais à Niko. Aller Niko, empêche-la de faire un meurtre cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Cup of coffee
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coffee Pub + Rainforest RPG
» Mars 125 - Human warmth and hot coffee - [Clio]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: