Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]   Enjoy the escort [ pv Nathaniel ] 1400359500-clockJeu 4 Déc 2014 - 14:46

Enjoy the escort [ pv Nathaniel ] Okdaa111

Toc-toc.
Deux coups frappés plutôt fort contre la porte d’entrée d’un bungalow qui n’est pas le sien.
Ça a l’air d’être le bazar derrière cette porte d’ailleurs. Mais on l’a entendu. Et c’est…

- Heyy grand blond...

Elle n’est pourtant pas petite, mais elle lève tout de même les yeux sur Étienne qui la dévisage.

- ... Wow. Souffle Etienne à demi-voix, probablement sans le vouloir.
- Désolée de déranger... Oeillade sur l’effervescence qui fourmille dans son dos entre Dixie et une Sarah qui court après Hannah. Ça sent la névrose à plein nez ici. Moi aussi j’fais dans le social ce soir, j’peux entrer ?, dit-elle sans attendre vraiment l’autorisation, se faufilant déjà dans le salon.

Envie de lâcher un “salut les poules” alors que ça caquette encore coiffure au milieu des deux coqs de la ferme. Mais la Colombienne se retient -du coup, c’est du snobage impérial- puis son regard tombe sur sa cible. Le premier dossier caritatif de la soirée : le filleul (qui n’est donc pas comptabilisé côté volaille, trop démoniaque pour ça).

Sourire narquois étiré sur ses lèvres carmines.
- Ouuh, c’est que t’es classe comme ça Taz. Un doigt glisse entre les pans de sa veste noire boutonnée en un seul point. Le semi-démon balbutie, détournant les yeux, gêné et grognant comme à l’accoutumé. Pour une fois, t’as fait le bon choix côté modèle à suivre. C’est pas avec Ackland que t’aurais fini aussi élégant.

On connait le respect de Lukas pour Heath, il le défend toujours envers et contre tous. ... Mais contredire John et Olive ? Jamais.

De la même façon que son regard sombre à lui le fait… Oeillade sur John qu’elle détaille sans vergogne (et qui le lui rend bien) et sans un mot -elle vient déjà de faire un compliment là, faut pas pousser. Puis l’attention d’Olive se reporte sur sa pochette de laquelle elle en sort un masque.

- Et voilà. Mission accomplie, gentlemen., glissa-t-elle alors que l’objet se dresse entre ses doigts et sous le nez du B.
- Ne lui demande pas combien tu lui dois elle l’a très probablement volé.
- ....

Un doigt vient ensuite taquiner la joue de Lukas lorsqu’elle le taquine d’un “Ce soir, ne fais rien que je ne ferais pas, honey.

- Autrement dit te voila autorisé aux pires vices., s’amuse John d’une tape sur l’épaule de Lukas.

Un clin d’oeil plus tard, mais aussi un sourire adressé à Étienne près duquel la A repasse pour quitter les lieux.

- Ah au fait, joli coup de crayon… J’savais pas que t’avais des photos de moi qui t’inspireraient pour tes croquis. J’peux t’en passer d’autres si tu veux.
Sourire, alors qu’elle se stoppe à sa hauteur.
- Ou alors, j’peux poser aussi. Mais c’est pas gratuit., ajoute-t-elle.
- Ça pourrait m'intéresser., assure Etienne avec un air beaucoup plus assuré que lorsqu’elle est entrée. On croirait même voir un grain de malice dans le regard.

Un p’tit coup taquin de pochette noir sur le torse du C et la latine s’échappe sur ses mots, laissant la vue libre sur la chute de rein vertigineuse offerte par la découpe de sa robe.


Ok. Now : deuxième round caritatif. Nathaniel.

Un “contrat” est un “contrat”. Les guillemets sont important ici. Surtout quand l’un des signataires est Colombien. Nathaniel avait répondu à la petite annonce d’Alessandra, comme d’autres, mais c’est lui qui avait été choisi. Juste pour le plaisir de voir A et E bras-dessus, bras-dessous. Pour emmerder Anarchy aussi. Et puis avec sa personnalité de Scarlet, la soirée risque d’être vraiment amusante.

C’est le pas toujours assuré qu’Olive passe donc au bungalow suivant pour récupérer son locataire. Il paraît qu’il voit clair maintenant. Tant mieux. Parce qu’elle veut bien jouer les escortes, mais pas les chiens pour aveugle. Faut pas abuser.  

- Ready, boy ? T’as tes gouttes pour les yeux ?

Ça donne le ton. Comme d’habitude, la brune reste facilement moqueuse. Et pendant tous les trajet qui les mène jusqu’à la plage, elle joue avec parcimonie les pipelettes à la langue aiguisée. Soit Nathaniel ne s’ennuiera pas un seul instant de la soirée, soit les petits jeux d’Olive vont le saouler. Un des nombreux risques pour lesquels il a signé. D’ailleurs…

- J’suis toujours étonnée que tu aies voulu d’une A à ton bras. Un peu suicidaire l’ancien-aveugle. Ta soeurette a pas grogné pour te mettre en garde ?, ajoute-t-elle alors qu’ils arrivèrent sur le lieu de la Jim’s.

La plage est bondée. Et le show d’ouverture commence presque immédiatement pour bluffer tous les regards. Olive a juste le temps de lui désigner du doigt un des ponts du yatch, alors que son bras passe naturellement dans le sien pour s’y accrocher. Contact.

- Si jamais tu t’perds avant la lapdance que j’t’ai promis, on s’retrouve là où il y a le plus de péquins rassemblés au mètre carré.

Big smile. Et oui et oui. Faut pas croire, elle va remplir sa part du marché et le divertir aussi longtemps que possible. Elle est douée pour ça en plus.

La musique d’intro de Sony puis le Neon Boy lui rappellent ensuite certains clubs de Miami. Une petite touche de nostalgie qui remonte dans son ventre, la faisant lâcher Nathaniel, mais dans un sourire clinquant. Le programme de Reed semble intéressant.

- Hâte d’aller fureter dans ce yatch. T’as pas le mal de mer quand même ?

Juste pour savoir si elle peut le traîner avec elle ou si elle se la jouera solo de temps en temps. Mais pas le temps de discuter plus longtemps, la fumée et les Cupidons s’en mêlent déjà, séparant réellement les deux contractants. Olive se sentit légèrement agressée par les angelos et ne manqua pas de le faire sentir à l’un d’eux qui se prit un  coup de coude dans l’abdomen.

Anyway. Maintenant, faut vraiment partir à la chasse du cavalier perdu.  

[#663333] codage par Junnie sur apple-spring. Modifié par Lix. Thks - Re-bidouillée par moua
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]   Enjoy the escort [ pv Nathaniel ] 1400359500-clockDim 21 Déc 2014 - 18:38
Cuir, croûtes et fumée



Masque - Tenue


J’avais pas envie de voir des gens. Je voulais rester dans ma chambre et je ne sais pas pourquoi j’avais envoyé un LMS à Olive pour être son cavalier à la Jim’s. Je la connaissais seulement de réputation et ses potes ne m’inspiraient pas confiance. Je sentais déjà que j’allais entendre parler du pays ! Alors j’attendais patiemment que madame vint me chercher à mon bungalow, assis en travers de mon lit, le dos contre le mur à me taper l’arrière du crâne contre celui-ci. En tenue, tout de même. Chemise blanche, cravate rayée noir et blanc et une veste en cuir composaient mon costume. Ah et un jeans aussi, mais ça tombait sous le sens.

Elle frappa, je lui ouvris et dès son apparition dans mon champ de vision, Olive me lança une pique à la gueule. Normal quoi.

▬ Ready, boy ? T’as tes gouttes pour les yeux ?
Gouttes, anti-croûtes, mouchoirs, j’ai tout dans mes poches t’en fais pas.

Et nous partîmes de mon bungalow sur ça. Simple, efficace, on aurait pu être élu couple le plus improbable de la soirée. Elle continua sur le même ton jusqu’à la plage, égale à elle-même. Ce n’était pas pour me déplaire, moi qui détestais les filles trop “cucul la praline” ou shojo, comme j’aimais les appeler. Celles qui rougissaient pour rien, qui vous sortaient presque un “yamete kudasai” dès que vous l’effleuriez juste un fragment de seconde. En bref, le contraire d’Olive, brute de pomme. Et à nouveau elle attaqua sans prévenir, comme une bête sauvage.

▬ J’suis toujours étonnée que tu aies voulu d’une A à ton bras. Ta soeurette a pas grogné pour te mettre en garde ?
Et moi étonné que tu m’aies choisi moi m’enfin, tu fais bien ce que tu veux hein. Et Anarchy est pas là pour me dicter ma vie, je sais encore faire mes choix tout seul, fis-je en haussant les épaules.

Certains pourraient croire que j’étais agressif et… C’était le cas, en effet, parce que c’était PILE le genre de nana avec qui j’arrivais pas à rester posé. On va pas se mentir, Olive était de l’espèce “sinorita muy bonita HEY” et ça me mettait tout à fait mal à l’aise. Sur l’échelle Anarchy, 10 points au-dessus du supportable. Mais je ferais avec, tant pis. Je suivis du doigt l’endroit qu’elle me montrait sur l’énorme yacht et même si c’était de l’à peu près, on se retrouverait là avec ma cavalière. Elle s’était mis en tête de me faire un lapdance avec pour barre… Moi.

Euh… Ok, mais te sens pas obligée de faire ça hein, je sais quand même danser.

Enfin c’était surtout ce que je croyais, parce que je n’avais jamais mis les pieds dans une boîte de nuit. Je dansais juste comme un gland quand il y avait de la bonne musique, tout seul dans ma chambre, et ça s’arrêtait là. Pour quoi j’allais passer ce soir-là moi…

▬ Hâte d’aller fureter dans ce yatch. T’as pas le mal de mer quand même ?
Dunno mais ça a l’air plutôt calme sur l’eau et au pire, je nous ferais de l’espace en gerbant un coup ! Comme ça t’auras toute la place que tu veux pour… Danser.

J’avais manqué de dire “pour remuer tes fesses” mais j’avais pas envie de passer pour un gros obsédé non plus. J’étais un mec, ok, j’aimais les jolies filles - et je me servais bien de mes yeux tous neufs pour ça - mais je voulais pas être le con de service de la soirée. Mais je sentais bien qu’à un moment ou un autre, je finirais par déraper et redevenir la Cendrillon habituelle, autrement dit un gros boulet.

Puis il y eut la fumée, dense, m’aveuglant petit à petit dans cette nuit seulement illuminée par Neon Boy et le yacht à quelques mètres de là - donc en fait très illuminée mais dans la fumée, on voit rien ok ? - et je perdis Olive dans toute cette foule. Un des cupidons m’attira simplement vers la glace magique et je vis au loin ma cavalière qui se dirigeait quant à elle vers le yacht. Et dans ma tête, ce fut seulement “pourquoi c’est moi qui dois marcher jusqu’à elle ?” parce que je n’étais pas la galanterie incarnée.

Rejoignant la place et la passerelle du yacht, je m’arrêtai avant d’y monter, une petite pensée me pinçant le coeur. Si Saphir avait été encore là, je n’y serais pas venu avec elle puisque j’avais trop tardé mais… J’aurais pu la croiser au moins. Sauf qu’elle était repartie en Inde, très certainement à cause de moi. J’ajoutai mentalement à mon tableau de succès “faire fuir son ex petite amie à l’autre bout de la planète” avec un peu de remord. Qu’est-ce qu’elle avait demandé, sinon de l’affection et mon amour ? Et moi je lui avais vendu du rêve, rien que du rêve, parce qu’elle m’avait montré des choses que d’autres ne pouvaient pas. Haha, j’suis un con égoïste, j’assume difficilement mais j’assume quand même. À quoi ça servirait sinon, de faire tout ça ? Je reculerais plus que je n’avancerais alors autant porter ses couilles.

Je pris une énorme inspiration d’air glacé et bougeai enfin mon fessier jusqu’au point de rendez-vous. Olive était gentille de me dire “là où il y a une tonne de monde” sauf qu’elle était masquée, n’avait pas de couleur de cheveux très originale et avait une taille... peut-être supérieure à la moyenne mais avec la foule et la fumée, j'étais mal barré. HELLO MISS CRUZ, JE DEVAIS TE RETROUVER COMMENT MOI ? Je rageai intérieurement après avoir fait deux fois le tour de l’à peu près point de rendez-vous, commençant à me demander si elle ne m’évitait pas volontairement.

HRP : Blabla en slategrey

© Riva
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]   Enjoy the escort [ pv Nathaniel ] 1400359500-clockMar 23 Déc 2014 - 17:57


Veste en cuir, veste en cuir. Masque multicolore où es-tu ? Bordel. Y a un de ces mondes. Elle commence à s’impatienter parce que ça n’a jamais été son fort. Et le passage au bar le plus proche pour boire quelques premiers verres n’aident pas. Tanpis pour les formalités d’hôtesse, il aura qu’à s’être débrouillé pour se désaltérer par ses propres moyens. C’est un grand garçon quand même.

En observant la foule s’amasser dans des mouvements rythmés par le DJ, Olive repensa à ce que Nathaniel avait dit à propos de sa “technique” pour éloigner le monde. Elle avait failli rétorquer qu’elle n’avait pas besoin de place pour danser, au contraire, mais là, c’est vrai que ça paraissait étouffant. Moutons. Tous agglutinés à faire la même chose. Et elle trouve soudainement tout ça rasoir. D’un ennui mortel. Peut-être parce qu’elle n’a plus l’habitude de faire bêtement la fête et d’en profiter simplement.

Main enserrant le gobelet rempli de rhum, le regard affûté sur eux tous, elle se demande ce qu’elle fiche ici pendant une seconde. Elle n’a rien à faire là. Pourtant, elle ne bouge pas, hormis pour finir son verre et en reprendre un autre. La tête écarlate passe à ce moment-là devant elle sans la remarquer. Et elle ne bouge toujours pas. Il la cherche et ça l’amuse de le voir tourner en rond. Mais pas trop longtemps, sinon la brebis va se perdre.

- On s’sent perdu au milieu du troupeau ?, lâcha-t-elle en apparaissant soudainement à côté de lui.

Elle lui tend son verre sans se demander si il aime ou pas, il en fera ce qu’il veut. Et à sa grande surprise il boit presque cul-sec pour abandonné le gobelet plus loin. Parfait. Elle n’avait aucunement l’intention rester plantée comme un piquet pendant des plombes. La Colombienne chope rapidement son bras pour le glisser autour de sa taille en l’entraînant dans la masse. Et sans dire un seul mot, enfin… c’est vite dit.

- Dommage pour le lapdance, là ça va plutôt être collé-serré. J’suppose que ça te pose pas de problème ?, lâche-t-elle par-dessus son épaule en le regardant du coin de l’oeil, un sourire narquois aux lèvres et remuant déjà ses fameuses fesses.

Ses hanches roulent en rythme. Ses épaules aussi. Le dos souple. C’est presque inscrit dans l’ADN des latins de bien bouger. Mais de toute façon, au milieu de cette marée humaine, qu’on sache où non danser, personne ne peut vraiment voir la différence. Le frotti-frotta étant de mise, Nathaniel peut même se caler sur ses mouvements à elle ou sur ceux de la personne qu’il a derrière lui.

- Écarte les jambes où tu vas finir par perdre l’équilibre..., finit-elle par lui susurrer dans le cou tout en riant et en joignant un petit coup de pied à la parole.

Elle s’est retournée vivement avant cela, dans un balancé de cheveux caractéristique chez la jeune femme. Elle a posé ses bras sur ses clavicules et le défie du regard très simplement en ondulant contre son cavalier masqué.

Bon il va se dégourdir les mains à un moment donné ou pas ? Reste pas les bras ballants. J’risque pas de fondre si tu me touches.

Elle n’en pense pas moins mais ne dis rien. Préférant voir combien de danses il lui faut pour se mettre à l’aise. Olive se retourne alors à nouveau, s’écartant à peine. Ses bras se lèvent au-dessus d’elle. La musique change sans qu’ils s’en aperçoivent. Puis lorsqu’elle le sent un peu plus dans son élément, moins mollasson et “timide”, la brune revient se serrer à lui. Elle-même moins farouche, plus familière. Ses épaules et son bassin jouent les métronomes, les cuisses et les chevilles faisant office de centre de gravité. Elle laisse chavirer son dos-nu de temps à autre contre le E.

Ils se détachent, ils se rapprochent. Sans un mot. C’est bien ce qu’il a de pratique à se mouvoir au milieu des autres. Just grab the beat.

À un moment, lorsqu’elle lui fait face, rivant ses yeux vert dans les siens, elle admet qu’il ne se débrouille finalement pas si mal. Le glandu s’est réveillé ? Elle ne sait pas qu’il est musicien et joue de la guitare. Qu’il suffisait d’un ou deux coups de hanche pour que ça vienne naturellement.

- J’ai soif. J’sors de là. Ho ! Et prochaine activité, c’est toi qui propose. J’te suis.

Un clin d’oeil confiant, la méchante A file à travers les corps pour s’en extirper, ne souciant que moyennement si le frère Scarlet la suit illico ou préfère se laisser encore un peu bercer par la musique et les autres ondulations qui vibrent autour de lui.


[#663333] codage par Junnie sur apple-spring. Modifié par Lix. Thks - Re-bidouillée par moua
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]   Enjoy the escort [ pv Nathaniel ] 1400359500-clockMar 6 Jan 2015 - 20:40
Fiesta muy bonita hey !



Masque - Tenue


Un détour par le bar avant de reprendre ma “chasse” et le tour était joué, j’étais réhydraté au Mojito pour un bout de temps. Il y avait vraiment trop de monde et je remerciai à nouveau Charlie de m’avoir guéri, parce que je ne serais pas resté très longtemps parmi toute cette foule si j’avais été encore aveugle. Tant mieux pour Olive d’un côté. Ou pas, me connaissant. Je passai à côté d’un bar dans une pièce qui se trouvait je ne savais où, déjà perdu dans cette immensité et ce décor qui ne me ressemblait pas et ce fut quelques instant après qu’elle débarqua comme un diable de sa boîte, la latine. Et à son haleine, elle ne s’était pas privée non plus de boire sans moi. Tant mieux, il ne fallait pas…

▬ On s’sent perdu au milieu du troupeau ?
Oh putain… fis-je, une main sur la poitrine pour empêcher mon coeur de se barrer. Tu m’as foutu les jetons ! Et désolé, j’ai mis un peu de temps à te retrouver dans toute cette masse d’abrutis. J’suis un peu paumé ouais…

J’attrapai le verre qu’elle me tendait et jaugeant le fond d’un oeil expert, je m’enfilai le tout sans demander mon reste, ne me demandant qu’après coup ce qu’elle voulait que j’en fasse vraiment. Si ça se trouvait, elle voulait juste que je le tienne pour qu’elle se trémousse sans en renverser partout. Je haussai les épaules, donnai tout simplement le verre à un mec déjà bien fini, qui me regarda comme un ahuri et je me retournai vers ma cavalière sans plus y faire attention. Et je me retrouvai happé par son bras qui m’emmenait un peu plus vers le milieu de cette émulsion de corps en feu.

▬ Dommage pour le lapdance, là ça va plutôt être collé-serré. J’suppose que ça te pose pas de problème ?
Euh… répondis-je simplement, pas bien sûr de ce que je devais dire.

Je n’avais pas envie de passer pour un chaud de la bite - même si c’était légion à Prismver, - alors je me laissai porter par le rythme et Olive qui dansait autour de moi, vraiment collé-serré. Au début, je me sentis vraiment imbécile, surtout quand un MEC vint se frotter le pénis contre mes fesses. La jeune femme choisit ce moment pour me faire un petit écart et j’en profitai pour donner malencontreusement un coup de coude au type derrière, sans même m’excuser. De toute façon, il n’aurait rien pu entendre alors au pire, ça ne faisait rien.

Les musiques défilaient, tout le monde dansait et je faisais partie de ce monde, de moins en moins gêné ou coincé. La chaleur qui faisait ça ? L’alcool aidait peut-être aussi un peu, surtout que je n’étais pas un grand habitué de la boisson. Quoiqu’il en soit, Olive revint vers moi et je posai mes mains sur sa taille (à défaut de les passer autour de son cou, puisqu’elle était plus grande que moi) et me déhanchai comme un dératé, marquant chaque temps, chaque mesure comme si c’était naturel pour moi. La musique l’était, la danse venait après. Pourquoi être gêné quand ça défoulait et que ça ne durait qu’une nuit seulement ?

▬ J’ai soif. J’sors de là. Ho ! Et prochaine activité, c’est toi qui propose. J’te suis.

Je suivis Olive des yeux seulement en premier lieu, continuant de danser avec une fille sûrement plus jeune que moi qui m’avait attrapé au vol et mis rapidement un terme à nos petits déhanchés. J’étais pas là pour danser avec elle mais pour accompagner la A du mieux que je pouvais. Ou lui servir de toutou pour une soirée, de mon point de vue. Pour changer un peu du mojito et du rhum, je pris un shooter à la pomme et commandai une Desperados pour après. Quelle gueule j’allais avoir le lendemain, pour partir à New York avec Ewald, sérieusement ? Je balayai ces pensées en quelques secondes, me disant que je pourrais toujours dormir dans l’avion.

Si y’a un endroit au frais, je dis pas non parce que je commence à crever de chaud ici. Un frigo, une piscine, peu importe tant que je puisse me rafraîchir un peu.

Quand nous eûmes fini nos verre, j’emportai la Despe’ avec moi et attrapai un Cupidon qui passait par là, lui demandant simplement un endroit au frais. Il m’indiqua la patinoire et la piscine, l’une en extérieur, l’autre à l’intérieur. Je me dirigeai plutôt vers la piscine dans un premier temps, consultant simplement Olive du regard, juste par respect. Je devais choisir la prochaine activité mais si ça ne lui convenait pas, on aurait pu changer. Mais aucun désaccord de sa part. Nous nous mîmes donc en route et ma main n’avait de cesse de taper contre ma cuisse, en rythme avec la musique qui battait de partout. Je n’étais pourtant pas batteur mais même la guitare à la main, je devais toujours battre la mesure pour m’y retrouver. J’avais ça dans les doigts depuis gamin.

Bon, c’était pas un poledance mais tu te démerdes vraiment bien à danser. T’es une habituée des clubs et tout ? demandai-je pour faire un brin de conversation tout de même. Finalement, je me suis plutôt bien habitué, moi qui pensais pas savoir danser ! ‘Suffit de suivre la musique et ça se fait tout seul. Merci les cordes de guitare.

Je souriais, content d’être ici malgré le décalage qu’il y avait entre mon petit univers et celui-ci. Je pouvais me comporter normalement, être avec une A sans me prendre vraiment des moqueries à la con et juste vivre ma vie. Nous arrivâmes à la porte indiquée par le Cupidon et quand j’entrai à l’intérieur, je restai bouche bée. Il y avait presque une piscine de compétition sur un bateau, c’était juste…

AWESOME. P’tain Jim sait y faire quand il s’agit d’organiser une fête, même si ça doit lui coûter la peau du cul. En plus y’a quasiment personne pour l’instant ici, nice !

À part quelques pélerins, une dizaine maximum peut-être (je n’arrivais déjà plus trop à compter), c’était calme ici. Toujours un peu de musique mais ça s’arrêtait là. On pouvait respirer et bouger convenablement sans problème. J’ôtai ma veste en cuir et regardai Olive, un peu gêné.

Euuh… On se baigne ou pas ? Et hem… T’as un maillot de bain ou pas ?

Parce que j’ai pas prévu le mien.

HRP : Blabla en slategrey

© Riva
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]   Enjoy the escort [ pv Nathaniel ] 1400359500-clockVen 16 Jan 2015 - 13:48
pool


- Bon, c’était pas un poledance mais tu te démerdes vraiment bien à danser. T’es une habituée des clubs et tout ?
- On va dire que j’y traînais pas que pour ça, mais ouais. C’est Miami. Il y a la possibilité de danser partout là-bas. T’as pas été à Fiat Luxe sur l’île ? Ça pourrait te plaire du coup.
- Finalement, je me suis plutôt bien habitué, moi qui pensais pas savoir danser ! ‘Suffit de suivre la musique et ça se fait tout seul. Merci les cordes de guitare.
- Haha ! Ouais, c’est pas dur. ‘fin il y en a qui ont ça dans le sang plus que d’autres. Oeillade sur certaines têtes qu’elle reconnaît alors qu’ils s’éloignent de la foule et pour qui c’est le cas. Donc t’es un guitariste… Hmm… Interesting.

La Colombienne resta pensive après cette basse réflexion et elle laissa ses pieds suvire Nathaniel vers leur prochaine destination. Elle avait toujours voulu apprendre à en jouer à partir du jour où elle avait rencontré John. Et même si il lui avait montré à l’époque quelques accords, aucune leçon sérieuse n’avait eu le temps d’être mise en place. Aujourd’hui, leur relation n’étant plus la même, peut-être valait-il mieux ne pas s’aventurer sur ce chemin là. Ou si justement ? Elle ne savait pas. John était bien la seule personne qui parvenait à brouiller assez souvent ses certitudes. Au diable ! Au pire il y a Léo. Elle lui demandera à la rentrée, c’est ce qu’elle s’était dit à se moment là, sans se douter qu’il passerait en S et qu’ils s’éloigneraient certainement un peu. Dans tous les cas, Nathaniel n’envisagerait certainement jamais de jouer les professeurs de guitare pour une A.

- AWESOME. P’tain Jim sait y faire quand il s’agit d’organiser une fête, même si ça doit lui coûter la peau du cul. En plus y’a quasiment personne pour l’instant ici, nice !
- J’avoue. Il se débrouille pas mal.

Reed doit avoir un sacré carnet de contacts, parce que même pété de thunes, il a dû être aidé par quelques généreux investisseurs. Personne ne parvient à ça seul.

- Oh p’tain y a des jacuzzi aussi !, s’exclama-t-elle, soudainement beaucoup plus enthousiaste après l’analyse du travail du roi de la fête.

C’est un de ses péchés mignon. Si ne serait-ce que dans le bungalow il y avait une baignoire, ça serait génial, mais même pas. Alors là, qu’il aime ou pas, ils y feront un tour. C’est obligatoire.

- Euuh… On se baigne ou pas ? Et hem… T’as un maillot de bain ou pas ?
- Bah non voyons, on est là pour regarder l’eau sans y mettre les pieds, c’est tout. Qu’est-ce que tu croyais ? Elle roule des yeux en élargissant son sourire bouffé par l’ironie. Depuis quand on a besoin d’un maillot de bain ? Ses yeux émeraude le reluque de haut en bas, elle plisse les yeux. Surtout vous les mecs. T’es si prude que ça ? Puceau ?

Et alors qu’elle lui passe devant -railleuse, une main part directement dans sa nuque pour défaire sa robe juste comme ça. Mais l’un des surveillants de la piscine s’approche et désigne le comptoir spécial un peu plus loin. Un bar à bikini apparemment. On fait son choix sur les tablettes tactiles et hop on passe en cabine quand une magicienne nous rejoint pour nous rhabiller d’un claquement de doigt. Un deux pièces noir tout simple pour elle. Pratique et rapide.

À peine sortis de là, Olive pousse Nathaniel pour qu’il fasse son premier plongeon sans perdre de temps. Il semblait encore attendre. On se demande bien quoi. Et elle ne s’est même pas posée la question si il savait nager ou pas. Mais puisqu’il l’a proposé de lui-même, ça devait être le cas. Puis elle pique une tête à son tour pour que les choses sérieuses commencent. Bah oui, l’objectif principal était de noyer un E : personne n’avait deviné ? Too bad. Donc après de nombreuses tentatives respectives de coulage depuis les matelas gonflables et autres bouées, la régression à l’âge mental de 6 ans se termine près du bar flottant. Le pire c’est qu’ils ont fini à égalité.

- Mais c’est bien pour pas que t’aies une occasion de te plaindre de l’oppression des E par les A, hein ? J’te fais une faveur.  
Arrogante, faut pas s’étonner, mais elle reste rieuse et détendue. Il n’y a rien de sérieux ce soir.
Olive commande pour eux deux, toujours sans lui demander son avis, une tournée de shot de tequila. Elle reste dans la famille. Rhum et tequila. Elle ne changera pas de la soirée. C’est son truc pour tenir peu importe ce qu’elle prend en extra, en matière d’alcool, la brune ne mélange pas et poursuit sur la lancée qu’elle a décidé en début de soirée. Et demain matin, elle ne sera pas soumise à une gueule de bois horrible.

Elle indique un jacuzzi encore libre. Il y a plus de monde maintenant. La salle s’est remplie sans qu’ils s’en aperçoivent. Plateau posé entre eux sur le rebord, les deux partenaires de soirée plongent dans les remous chauds de la grande baignoire circulaire. La jeune femme soupire d’aise.

- Ça ça fait du bien. Un peu de chaleur dans c’pays de gelés. T'es New-Yorkais, c'est ça ?

C’est plutôt évident que la Floride lui manque. En réalité, n’importe quel pays chaud lui irait. Mais à vrai dire à Miami, elle adore ce climat subtropical. Il fait chaud et humide. Les ouragans et waterspout sont de la partie. Et surtout, elle aime aussi ce ciel orageux et changeant qui électrise les nerfs.

- Hmm… Envie de surfer, ça fait trop longtemps. T’en as déjà fait ? Elle se stoppe dans son élan en le fixant. T’étais pas totalement aveugle hein ? J’suppose que ça t’empêchait pas de vivre de toute façon.

Sans le dire, pour elle, maladie ou handicap ne prive pas les gens de leur volonté. Ils peuvent se donner les moyens d’expérimenter la vie sous toutes ses coutures. C’est juste à adapter à leurs propres coutures. Elle se demande alors ce que ça ferait de surfer les yeux fermés… Faire confiance aux sensations qu’on ressent à travers la planche pour prendre la vague… Hm. Ok, ça peut rester un peu flippant quand même. Même en voyant, on est vite désorienté lorsqu’on est sur l’eau.

- Hey mais ! La rouquine s’était plantée à côté d’Olive subitement, déboulant comme elle sait le faire au milieu des choses. Elle avait repéré Nathaniel se faire chahuter sous l’eau par Olive un peu plus tôt et avait maintenant abandonné Pytha pour quelques instants. Euh salut Nath’, reprit-elle plus doucement en lui souriant. Mon son regard d’un miel brun vrille vite vers la latine, un peu plus sévère.
- Tu trouves ça malin de lui foutre du chlore dans les yeux alors qu’il vient de les récupérer ?
- Easy Doc. C’est un grand garçon. Si il le sentait pas, il avait qu’à le dire., répondit-elle calmement quoique un brin insolente et moqueuse.
- Oh c’est vrai que beaucoup de gens ont l’habitude de te contredire ?, lâcha-t-elle un peu hargneuse.
- Ça t’empêche pas de venir me faire chier., reprit-elle, une lueur mauvaise dans au fond des yeux et la mâchoire serrée fermement.
- Ouais bah, j’l’ai pas soigné pour qu’une nana qui s’en fout de sa gueule lui fasse prendre des risques et pourrisse la guérison.

Une pointe d’exagération. Une discussion menée comme si le principal concerné n’était pas là. Tout va bien par ici. Même quand une Olive soudainement énervée se dresse à moitié pour choper le bras de la rouquine et la faire chuter au milieu du jacuzzi brusquement. Juste histoire de la faire taire. Parce que qu’est-ce qu’elle est relou la Bennett quand elle s’y met. Du point de vue colombien, elle n’a pas assez bu pour être relax. Du coup, on lui fait boire la tasse pour réparer tout ça.

Et alors que Nathaniel récupère l’américaine trempée des pies à la tête en regardant Olive avec l’air de dire que Charlie aurait pu se faire mal, la A se contente de répondre dans une moue exaspérée : “T’inquiètes. Elle se serait soignée toute seule comme une grande vu qu’elle sait si bien faire.

Tenues de bal : Olive & Charlie ● Schizofrenia :B)) Olive : #663333 & Charlie : #ff66333 ©Zelda

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]   Enjoy the escort [ pv Nathaniel ] 1400359500-clockVen 30 Jan 2015 - 22:12
Fiesta muy bonita hey !



Masque - Tenue


▬ Bah non voyons, on est là pour regarder l’eau sans y mettre les pieds, c’est tout. Qu’est-ce que tu croyais ? Depuis quand on a besoin d’un maillot de bain ? Surtout vous les mecs. T’es si prude que ça ? Puceau ?
Et alors, ça ferait quoi si c’était le cas hein ? répliquai-je en fronçant le nez de façon assez moche.

Evidemment, c’était pile la réponse qu’Olive attendait, c’était certain. Et moi je lui offrais sur un plateau d’argent, les deux pieds dans le plat, BIM ! Je la suivis des yeux en essayant de ne pas remarquer la main qui venait de défaire sa robe, jusqu’à une sorte de comptoir à bikinis, proposé par des changeurs de tenue. J’avais toujours trouvé ce pouvoir weird et inutile et même à la Jim’s, il me paraissait toujours aussi étrange… J’allai du côté hommes et me contenta d’un caleçon tout ce qu’il y avait de plus banal, noir et hop je ressortis aussi rapidement en contemplant d’un air hagard l’eau qui clapotait sur les grilles du bord.

Je ne la vis même pas sortir, plongé dans mes pensées comme j’étais. Et bientôt, je ne tardai pas à l’être aussi dans la piscine, sans avoir pu prendre de respiration ni rien. Je ressortis la tête en toussant tout le chlore qui m’était rentré dans la bouche en secouant ma tête pour que mes cheveux ne me descendent pas trop dans les yeux. Olive me rejoignit dans un magnifique plongeon. Et dans des éclats de rire et d’eau un peu partout autour de nous, sans nous soucier du regard des autres, on s’évertua à se couler l’un l’autre pour montrer quelle classe valait le mieux en natation pas très synchronisée. Quand nous fûmes fatigués, nous conclûmes une trêve autour d’un verre, au bar. C’était un bon armistice, il fallait en convenir.

▬ Mais c’est bien pour pas que t’aies une occasion de te plaindre de l’oppression des E par les A, hein ? J’te fais une faveur.
Nan nan, j’crois pas. Je t’ai laissée gagner pour que tu te sentes un peu supérieure et que je t’écrase un peu mieux plus tard, lui fis-je en lui adressant un clin d’oeil amusé.

Finalement, elle était cool cette nana. Dans la provoc perpetuelle, un brin d’orgueil dans le regard, mais vraiment cool, je ne pouvais pas le nier. Et l’alcool qui coulait dans mes veines m’aidait à me détendre en sa présence. Je la suivis jusqu’au jacuzzi qu’elle me désigna et y rentra entièrement sans demander mon reste en m’étirant de bonheur. J’adorais cette sensation de chaleur et ces remous, vraiment…

▬ Ça ça fait du bien. Un peu de chaleur dans c’pays de gelés. T'es New-Yorkais, c'est ça ?
Ouais donc niveau chaleur, c’est pas trop la fête mais bon… J’avoue, ils devraient installer un jacuzzi à Prismver ! Ou faire des prix sur les sources…

Je sirotai mon daïquiri en me plongeant autant que je le pouvais dans l’eau en repensant à New York. Le lendemain, j’y reviendrais avec Ewald et j’annoncerais à mes parents qu’une amie avait réussi à me guérir. Ou peut-être que je les laisserais mijoter un certain temps ? Une chose était sûre, j’attendais mon arrivée là-bas avec impatience.

▬ Hmm… Envie de surfer, ça fait trop longtemps. T’en as déjà fait ?
Nope !
▬ T’étais pas totalement aveugle hein ? J’suppose que ça t’empêchait pas de vivre de toute façon.
Bah euh… J’ai été totalement aveugle de mi-septembre à mi-novembre, le temps que Charlie me guérisse. Sinon avant, c’était partiel mais j’évitais un peu la mer. Et je préfère les sports de glisse mais sur terre tu vois. Skate, vélo, rollers…

J’avais essayé d’aller à la plage une seule fois pendant des vacances avec mes parents, quand j’avais perdu la vue et franchement, ça ne m’avait pas plu du tout. Déjà que la mer était trop insondable les yeux ouverts, si en plus je ne voyais rien, c’était beaucoup trop oppressant. Je soupirai longuement sous l’eau, le regard un peu plus sombre à ces souvenirs, créant encore un peu plus de bulles autour de moi quand soudain une voix que je connaissais bien nous alpagua.

▬ Hey mais !

Quand on parlait du loup… Je me relevai un peu en lui souriant agréablement.

▬ Euh salut Nath’.
Yop miss !

S’ensuivit un crêpage de chignon en règle entre les deux filles, qui parlèrent comme si j’étais absent ou invisible. Mais pourtant j’étais bien là… J’adorais Charlie mais parfois, elle se montrait vraiment trop mère poule (ou alors j’étais peut-être trop insouciant ?) et puis Olive… C’était Olive quoi, je ne la connaissais pas des masses mais ce comportement lui ressemblait. Quand celle-ci agrippa la B pour la jeter dans le jacuzzi, je me levai et la rattrapai du mieux que je pus en évitant qu’elle se prenne le bord et fronçai les sourcils en fusillant la A du regard. Ok, elle était cool quand elle n’était pas en présence de Charlie, c’était noté.

▬ T’inquiètes. Elle se serait soignée toute seule comme une grande vu qu’elle sait si bien faire.

Je grognai un brin, un peu excédé. Je savais pourquoi j’avais tant de mal avec les filles en général : elles devenaient vite insupportables et pour un rien, en plus !

Ouais enfin si elle s’était fait le coup du lapin, j’suis pas sûr que son pouvoir aurait servi à grand chose. Fais gaffe la prochaine fois.

Je sortis du jacuzzi en invitant Charlie à me suivre, demandai une grande serviette à l’homme qui s’occupait du comptoir à maillots de bain et lui enroulai autour des épaules en la frictionnant. La pauvre… Je n’osais pas lui dire mais avec son maquillage qui coulait, elle était un peu flippante.

Ca va mieux ? J’suis désolé pour ce qui s’est passé… Enfin c’est pas à moi de m’excuser mais bon.

Je jetai un coup d’oeil circulaire dans l’immense pièce, guettant un Pytha rageur qui m’arriverait sur le coin du nez s’il me trouvait en compagnie de sa copine ou je ne sais quoi. Je n’avais pas spécialement envie de me battre avec lui, déjà parce qu’il était carrément plus grand que moi et parce que… Parce que j’avais pas envie de me battre et c’était tout. J’hésitai un temps à revenir auprès d’Olive, si c’était pour qu’elles se chicanent encore comme des poules mais la A était ma cavalière, je ne pouvais pas l’abandonner comme ça. (Même si de son côté, j’étais sûre qu’elle ne se serait pas déranger pour le faire, évidemment.)

Allez, je lui tiendrais tête si elle t’emmerde encore une fois. Je retournai vers le jacuzzi où une Olive fumace attendait et lui souris impudemment en lui tendant un nouveau verre de tequila. Cadeau pour l’attente. Par contre demain je prends l’avion tôt, je pense pas trop tarder.

Je regardai la grosse horloge accrochée à un mur. 11.24pm… J’espérais avoir décuvé avant demain. Et en plus, j’avais pas envie d’embrasser Olive quand les douze coups de minuit retentiraient. Elle était loin d’être dégueulasse, mais… Non, je voulais pas.

HRP : Blabla en slategrey

© Riva
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]   Enjoy the escort [ pv Nathaniel ] 1400359500-clockLun 2 Fév 2015 - 19:31
blablabla

La remarque de Nathaniel concernant le coup du lapin est royalement ignoré. Olive se tourne face contre le rebord du jacuzzi pour observer le monde tourné. Se désintéressant maintenant totalement de la rouquine qui ne ressemblait plus à grand chose.

- Ca va mieux ? J’suis désolé pour ce qui s’est passé… Enfin c’est pas à moi de m’excuser mais bon.
- Haha ! Ouais c’est pas à toi, c’est sûr. T’inquiètes, ça va.

Se doutant bien que son maquillage de soirée était fichu, Charlie passa ses doigts sous ses yeux pour effacer les traces et tenter de regagner un peu de prestance, même si c’était un travail vain.

- Allez, je lui tiendrais tête si elle t’emmerde encore une fois.
- Pourquoi ? J’adore finir à l’eau voyons ! Elle rit en commençant à se réchauffer, se détendre. Mais t’en fais pas. Je ne chercherais plus des noises à Cruz. C’est moi qui… ai fait ma chieuse te concernant. Elle détourne le regard en l’avouant. Mais il ne s’agit là que de son éternelle inquiétude qui parlait.

Un bonne fin de soirée est lâché amicalement. Une bise est laissée sur sa joue et Charlie s’évade pour retrouver son compagnon pour un peu de répit. De courte durée puisque une dizaine de minutes plus tard, les Cupidons joueront leur rôle en les séparant.

- Cadeau pour l’attente. Par contre demain je prends l’avion tôt, je pense pas trop tarder.
- Thanks. Le verre est vidé cul-sec. Mh ‘kay. Pas de problème, j’comptais rejoindre quelques méchants A pour finir la soirée de toute façon. Et t’as peut-être de vrais potes à retrouver toi aussi, non ?

Au moins, même si elle est imprévisible, Olive reste aussi bien souvent égale à elle-même dans ses manières de faire. Il y a une certaine constance qui amadoue les naïfs.

Elle se retourne pour s’adosser au rebord cette fois, coudes sur l’extérieur, nez levé vers le plafond, elle soupire doucement.

- Ça va ? Pas trop merdique ta soirée ? Tu te sens comment en dehors de ton trou ?

Happy by crossing your own lines ?
Parce qu’il s’agissait de ça à la base pour lui. Se bouger les fesses grâce à sa vue retrouvée. Ou du moins en partie. La volonté était là et lui servirait certainement plus tard à passer en D. Ce ne sont que des suppositions, mais voir le monde laisse-t-il mieux entrevoir les possibilités qui semblent s’offrir à nous ? Pas pour tout le monde, ça elle en est sûre. Certains sont bien aveugles sans avoir de quelconque maladie qui pourrait justifier leur lâcheté. Donc pour le coup, il faut bien l’avouer, il y a un tout petit brin de respect envers le E. Ce n’est pas devant Léo ou Stan qu’elle le dirait haut et fort, même si ils doivent se douter du fond de sa pensée quand elle les envoie valser ailleurs sur le sujet, mais Olive a une large préférence pour ceux qui partent de zéro et gravissent les échelons par leur simple force de volonté, d’apprendre. C’est une forme d’instinct de survie plus développé selon elle. Quelque chose qui impose un peu plus de respect, surtout quand le travail porte ses fruits.

En arrivant aux Etats-Unis, elle était la petite orpheline se dépatouillant dans les rues. Elle a survécu à sa façon, grimper les échelons qu’elle pouvait -certes peut-être pas les bons. Mais le talent et la férocité, l’envie d’obtenir le meilleur l’ont poussés elle aussi à faire tomber ses limites. C’est pour ça qu’aujourd’hui elle a cette fierté arrogante. Celle qui lui permet de poser ses fesses sur les meilleurs sièges du bahut. Quelle récompense, n’est-ce pas ?

Bref. Mais l’esprit de contradiction n’étant jamais bien loin. Elle replonge toujours dans ses mauvaises habitudes. Celles qui la perdront un jour. Et même si elle avouera à Nathaniel de ne pas avoir passé une trop mauvaise soirée elle aussi, ça se terminera, pour lui, avec une joue mordue -toujours laisser des traces de son passage, c’est une signature- et une tête plongée sous l’eau dans un jeté vif.

La brune fila hors du bassin aussi vite qu’elle l’y avait “noyé” et lui lâcha une de ses répliques habituelles sans se retourner.

- À plus Scarlet. On r’mettra ça, promis. En attendant, essaye de pas trop t’amuser sans moi !

Typiquement Cruz. Au moins maintenant, aussi surprenant que soit leur association, il y sera habitué.

#663333 ©Zelda



hrp : je te laisse conclure, oupas 8D as u want
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]   Enjoy the escort [ pv Nathaniel ] 1400359500-clockMer 11 Fév 2015 - 20:41
Rp terminé hoho ! *met une main aux fesses d'Olive et poupoute Charlie* (kwa c'est la même personne ? On m'aurait menti ?! /PAN/)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]   Enjoy the escort [ pv Nathaniel ] 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]
» [MISSION] Escort Boy
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Entraînement d'Alucard
» Candice "Douce-lame" [chasseuse de primes][En cours de mise à jour]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: