Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Le Lac by night. [Libre]

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockMar 24 Fév 2015 - 15:04

Lac by night !
Libre.



Myosotis était dans son lit, silencieusement en train de finir les pages du livre qu'elle avait commencé. L'heure tournait alors que sa coloc ronflait depuis déjà un bon moment. Déjà en pyjama depuis quelques temps, la jeune femme lança un regard par la fenêtre avec un petit sourire. Elle avait hâte. Hâte de voir si son petit mot était passé, si son invitation avait motivé des fêtards. Certes, elle c'était débrouillée pour ne prévenir aucun adulte et essayer d'éviter les délégués qu'elle pensait trop sérieux, mais elle avait agit de façon à prévenir un maximum de personne. Quoi ? Elle avait juste envie de s'amuser sans raison particulière après une semaine qu'elle avait trouvé trop longue à son goût. C'est pour cette raison qu'en début de semaine elle avait posé un tas de petits mots cachés par ci par là. En tout, une vingtaine d'invitation avait été caché. Des post-its, des feuilles volantes, même du papier toilette. Tout avait été utile pour toucher le maximum de personnes. Sur ces papiers étaient écrit l'heure (Minuit.) Le rendez vous (Le Lac) et la tenue attendue (Pas d'élément distinctif, on ne doit pas reconnaître votre classe) et la seule condition lancée (le visage masqué pour le début de la soirée.) Le but de la jeune femme était de faire des rencontres inter-classes sans barrières des classes justement. Entre les groupes et ce depuis très très très longtemps, il existait une haine mutuelle. La plupart d'entre eux ne se supportaient pas à tord ou à raison et dans un élan d'ennuie Myosotis avait voulu passer au delà de ses habitudes pour essayer de rencontrer des personnes de toutes les classes.

Il était 23 heures tapante. Myosotis se relève de son lit, pose son livre sur sa table de nuit et se dirige vers son armoire. Face à elle la multitude de vêtements attendent son choix alors qu'elle se décide rapidement pour une petite robe courte. Blanche avec un fabuleux dos nu, Myo y ajoute un collant et une paire de DC Martens avant d'enfiler un perfecto. Un petit coup de maquillage, un peu d'ordre dans ses cheveux et d'un geste rapide la jeune femme attrape son masque et l'enfile. Pas grand chose juste de quoi la rendre attirante. Elle appréciait depuis toujours se sentir désirée quand elle faisait l'effort de se pomponner. Mais là n'était pas la question. Myosotis vérifie rapidement si elle n'oublie rien et hésite quelques secondes à emmener un livre au cas où.

Attrapant un carton qu'elle avait préparé à l'avance, la jeune fille claque discrètement la porte d'entrée de la chambre et s'éclipse silencieusement... En quelques minutes, elle arrivait au lieux de rendez vous : Le lac. Silencieux et déjà endormi, tous les alentours semblent s'être endormis au couché du soleil. Pas un bruit ne vient rompre le silence même pas un chant d'oiseau. Juste le souffle du vent dans le feuillage des arbres aux alentours et les clapotis du lac. Pour un peu, Myo regretterai presque la futur arrivée d'un bruyant groupe mais bon, ça faisait bien trop longtemps qu'elle n'avait pas fait la fête. Alors qu'est ce qu'elle attend ?

Elle a justement quelques bonnes minutes d'avances juste de quoi préparer ce qu'elle a dans son carton et voir les premiers arrivants. Elle préfère s'organiser seule et écouter sa musique en attendant l'arrivée des troupes. Peut-être son côté solitaire qui ressort ? Mais ce n'est pas le sujet.

Du haut de son mètre soixante cinq, c'est vrai qu'elle eut du mal à accrocher les guirlandes sur les branches des arbres, mais comme elle l'avait prévu, la décoration était discrète et sympa. Un grand draps, une très petite table avec des bonbons et des boissons et le tout encadré par une grande guirlande à pile. De la musique faisait taire le silence alors que Myo finissait la décoration et laissait sa bouche se remplir du goût chocolaté d'un des bonbons qu'elle avait amené.

Alors ? y aurait-il quelqu'un ? Un petit pincement tire le coeur de Myosotis alors qu'elle se retourne. D'un geste rapide, elle s'avance pour fouiller dans son sac et sortir les dernières bouteilles, d'alcool cette fois ci.




Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockMar 24 Fév 2015 - 16:05
• LE LAC BY NIGHT. • Zachary arrive avec un caddie et un masque à gaz. Il se présente vite fait à Myosotis puis range ce qu'il a amené. Alors que les autres invités sont en train d'arriver, il prend quelques clichés de la déco.
« Dling dling dling dling... »

Dans la nuit noire, tu ne vois ni où tu vas, ni où tu marches. Heureusement que tu connais si bien le chemin. La seule once de lumière qui trahit ta présence est le métal du caddie que tu pousses, reflétant la douce lueur de la lune. Bon, ce qui trahit ta présence, c'est surtout le boucan que tu fais avec ton tas de ferraille; à défaut de foncer dans un arbre, ton moyen de transport de marchandises est pris d'une secousse à chaque mètre, une des roues butant sur un caillou un peu gros, une branche ou encore un déchet divers. Sans parler que la saleté décide d'aller dans n'importe quel sens, les roues étant mal vissées (ou alors, dévissées à force de parcourir des chemins un peu trop sauvages pour lui). La cerise sur le gâteau, ç'aurait été qu'il prenne vie et se sauve avec tout le matériel de soirée... quoique, il ne pourrait pas rouler bien loin tout seul.

« Il n'y a que moi pour avoir ce genre de réflexions... » marmonne-tu en soupirant.

Comment en es-tu arrivé-là, au fait ? Petit retour en arrière ; alors que tu t'apprêtais, pour une fois, à passer une soirée calme, Ezio Auditore est revenu avec un tout petit bout de... papier toilettes rose. Dessus étaient écris de simples mots, simples mais qui voulaient tout dire. Tu avais aussitôt compris que cette nuit allait se tramer un grand rassemblement au lac, un rassemblement que tu avais bien failli rater et qui avait lieu... eh bien... dans vingt minutes. Ce mot apporté par ton lizhéros avait annoncé le début de ta folle course : tu avais pris les premiers fringues qui passaient, des bouteilles d'alcool et de sodas au pif, quelques trucs à grignoter, une guirlande, des verres en plastique et des dés. Pourquoi des dés ? Tu ne sais pas. Sur le coup, ça t'avait paru être une bonne idée.

En sortant discrètement de ton bungalow, tu as tout fichu dans le caddie spécial "fêtes improvisées" (oui, en groupe, vous inventez parfois des concepts un peu bizarres) et tu es aussitôt parti en direction du lac. Finalement, te voilà en train de galérer à faire avancer ton caddie plein de trucs que tu as déjà oublié. Tu es flanqué d'un masque à gaz de ton compagnon de chambre (et d'abord, qu'est-ce qu'il fichait avec ça chez lui ?), et tu es habillé de façon habituelle, quoique plus simplement : tu portes des chaussures plutôt classes et bien vernies, un pantalon en jean noir, une ceinture de marque, un blazer noir et une chemise beige en-dessous, ayant volontairement laissé les premiers boutons ouverts. La base, quoi.

Au bout de dix minutes de calvaire, tu vois enfin la surface étincelante du lac à travers les arbres. Quand tu atteins la lisière, tu remarques ensuite les lumières qui ornent plusieurs arbres, un peu plus loin : et soudain, tu t'arrêtes, époustouflé par le paysage que tu vois. A une vingtaine de mètres de toi, il y a tout un parterre de draps blancs, une table qui a l'air bien garnie, et surtout, les guirlandes de lumières qui retracent le squelette des branchages.

Et juste en-dessous de toutes ces lumières nocturnes trône une fille. Toute seule. Tu la détailles du regard, persuadé de passer inaperçu, avec ton caddie cacophonique. Sa robe blanche rappelle les couleurs des draps; tu la détailles et tu fais un petit hochement de tête approbateur. Mais ses cheveux, illuminés à leur base, t'intrigue encore plus : ils semblent être d'une couleur vive, d'une couleur pas très normale. Oh, alors c'est elle, qui a organisé tout cela ? Ce petit bout de femme excentrique ? Décidément, cette soirée promet d'être intéressante. D'autant plus que finalement, tu t'es tellement dépêché que tu es le premier invité à arriver.

En esquissant un sourire, bien caché derrière le masque effrayant que tu as déjà oublié, tu remets difficilement en route le caddie et tu le fais rouler jusqu'au bord du drap. A mesure que tu t'avances, tu vois qu'elle se retourne et qu'elle sort quelque chose d'un carton. Des bouteilles d'alcool. Oh, joie, te dis-tu avec enthousiasme. Enfin, tu arrives jusqu'à elle. Quand tu stoppes le caddie, le silence te fait presque mal aux oreilles. Elle ne parle pas, alors tu te lances joyeusement.

« Hey ! J... m...le... ry.»

Ah, m*rde. Le masque. Un peu gêné, tu le remontes sur la tête puis te frotte le visage, entièrement embué par ton souffle. Wow. C'est certainement une de tes entrées en matière les plus ratées de ta vie. Bravo à moi-même... Après t'être mentalement frappé la tête contre le caddie, tu tends la main à l'inconnue et lui dis joyeusement :

« Ce masque, c'est... un peu long à raconter. J'suis Zachary, j'ai eu ton message il y a peu donc je suis venu en trombe, en fait... mais je suis en avance ! On peut dire que j'ai... bien fait ma course !» finis-tu avec fierté en montrant ton caddie.


Faire mes courses, faire la course... ouais, je me la garde pour plus tard, celle-là. Fier de toi, tu reprends ton monologue :

« Franchement, cette décoration est à couper le souffle ! J'adore, j'approuve. T'as tout organisé toute seule...? »


Et, tout en posant ta question, tu commences à sortir tes affaires de ton caddie, à commencer par la nourriture et les boissons que tu poses sur la table. Elle est déjà à moitié remplie. Après avoir sorti les verres en plastique et ton marqueur fluo, histoire de reconnaître les verres de chacun, tu sors ton portable et tu prends quelques clichés des lampes et du lac derrière. Avec un bout des cheveux de l'inconnue. Et même... une silhouette derrière. Oh, encore quelqu'un qui arrive...


•• #D99801 - Code par Lix ••
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockMar 24 Fév 2015 - 22:14
Last by night!
Yohan ▽ Celui-ci avait enfin réussi à trouver un masque qui lui allait.  
Spoiler:
 
 
« Le jeune homme avait eut du mal à dégoter cette merveille. Yohan l'avait acheté pour presque rien à un vieil homme qui cherchait à s'en débarrasser, prétendant qu'il était maudit. Cool, en plus de ça il était maudit. C'était vraiment le masque qu'il lui fallait. Il l'avait un peu bricoler, certes, mais le tout était pas mal. Au lieu d'avoir sa couleur marron, il l'avait peint en noir et rouge. Pour ce qui était de sa tenue, il avait opter pour un smoking gris foncé, avec une chemise noire et une cravate rouge. Une rose, rouge évidemment, dans la poche droite de sa veste, un coup de peigne et le tour était joué.

L'heure approchait, alors le jeune homme décida de se mettre en route. Il fixa son masque sur son visage et s'observa dans le miroir. Ses yeux, vairons, ressortaient encore plus qu'avant, étant donné qu'on ne voyait que eux. Avec un soupir, il prit son sac et sortit de son bungalow. Celui-ci contenait plusieurs bouteilles, de vodka notamment, et de whisky. C'était les deux boissons qu'il préférait le plus, et il avait peur qu'il y en ai pas à la soirée. Que serait une soirée sans vodka ni whisky?

Arrivé sur le lieu de la fête, il contempla le travail qui avait été fait. Le sol était recouvert de nombreux draps blancs, et chaque branche d'arbre était illuminés de pleins de couleurs. A son centre trône une grande table déjà bien garnie. Là, deux personnes discutaient. Il reconnût facilement la fille qu'il avait croisé quelques heures plus tôt au Parc. Yohan était content qu'elle soit venue, vraiment. Mais avant, il posa ses bouteilles sur la table et en piqua une de vodka. Enfin, il s'approcha d'un pas assuré vers le duo. Arrivé à leur niveau, il enroula son bras autour des épaules de la jeune fille comme un geste protecteur, et fit un signe de tête à l'inconnu présent lui aussi. Puis il prit une longue gorgée de vodka. Pour lui, la fête avait déjà commencée. »
 
▲ Yohan K. Elarabi
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockMer 25 Fév 2015 - 18:27
Le lac by night
feat. tout plein de monde
Les fêtes quelque peu improvisées, ça le connaissait. Lorsque Zola avait reçu par hasard le message parlant d’une fête vers minuit près du lac, visage masquée et sans signe distinctif de classe, il avait sauté sur l’occasion, dégoté une tenue qui « envoyait du lourd » selon lui et trouvé un masque pour cette soirée. Il ne savait pas si un de ses amis y participaient, mais sociables comme il était, il avait bien l’intention de faire le con toute la nuit et de ne repartir que dans les derniers. Il était comme ça, Zola. Faisant fi de la fatigue et jusqu’au bout de la nuit, jusqu’à l’insomnie. Il ne s’arrêtait jamais. Il était en activité toute la nuit, ne s’arrêtant que quelques brèves minutes pour une pause pipi ou boire un verre d’eau (ou d’alcool) pour ne pas mourir déshydrater.

Zola est toujours un bon compagnon pour faire la fête, sauf si vous souhaitez qu’il n’y ai pas de bordel et qu’elle se finisse tôt.

La journée fut ennuyante à souhait. Les cours qu’il avait eu n’était pas parvenu à captiver l’attention du jeune homme, il avait donc passé ses heures de courts à parler à son voisins, tripoter son téléphone, regarder l’heure toutes les six secondes et tout ça l’a énervé. Heureusement, l’heure de la fête approchait à grand pas.

Dans sa chambre, il se préparait. Vêtu d’un débardeur noir orné d’une grosse feuille de cannabis blanche (le bon goût comme on en fait plus), d’un jean slim noir troué, d’une paire de basket Adidas montante noir et blanche à revers panthère, d’un blouson en cuir et d’un collier plaqué or avec une crois à son bout, Zola faillit oublier son masque. Ne sachant pas quoi mettre, il prit un masque de hockey qu’il avait dans ses affaires, mais pas n’importe lequel : une réplique de celui du film d’horreur Vendredi 13. Bah. Espérons qu’il n’y est pas de cardiaque à la fête. Et de toute façon, il ne comptait pas le garder toute la soirée.

Il sortit de sa chambre, emporta quelques bouteilles d’alcool diverses et variées et s’en alla à grand pas direction le lac. Une fois arrivé à destination, Zola ne put qu’avouer que l’organisateur avait fait du bon boulot, voir même du très bon. Le lieu était métamorphosé, voir même illuminé.

-Salut la compagnie !

Lança jovialement Zola d’un air relaxé et qui se veut cool. Il décala son masque sur le côté de son visage car il n’y voyait rien. Un groupe de personne était déjà là et il se dirigea vers eux, posant en passant ses bouteilles sur la table prévue à cet effet.

-Désolé pour le masque, j’avais rien d’autre, haha. Moi c’est Zola, j’suis content de tous vous rencontré.

Un petit geste de la main vint ponctuer son discours. Il marqua une pose puis repris.

-C’est qui l’organisateur ?

Quand on lui répondit, il félicita la jeune fille.

-Bah bravo, surtout si t’as fait ça toute seule. Ça en jette, sérieux. Puis t’sais, je m’y connais niveau fête, et franchement là, ça gère.

©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockMer 25 Fév 2015 - 23:11
Résumé du post:

Lukas arrive en compagnie de Zephyr C. Reed, M. Betty Turnover et A. Hamish Beckers. Ils se mêlent au groupe déja formé, mais Lukas comme d'habitude se contente de saluer, restant plus discret que sa bande et entamant sa bière. Sa brûlure dépassant sous son masque, il est très probable qu'on ai reconnu le A à mauvaise réputation.
Il l’a perdu depuis longtemps lui, son masque de la Jim’s. Du coup, alors que tous les autres se préparent, il est là à chercher partout, retourner sans dessus dessous toute la cabane pour remettre la main dessus. ... Évidemment il finit par le retrouver sous le lit de Mack, et on ne dira pas comment il s’est retrouvé là. HEM. Bref au final en remettant la main dessus, il se rend compte que les paillettes bleues c’est plus son truc et puis ça va pour l’ambiance bal mais pour une fête posée autour du lac c’est moyen. Alors il râle, il geint, il se plaint as usual alors que les autres sont bientôt prêts. C’est dans ces moments là qu’il faut appeler un héro, un vrai, et - nan désolé Zephyr - c’est John qu’il LMS pour lui squatter son masque noir tout simple qu’il avait à la Jim’s, et le connaissant lui il a pas dû le perdre. Bingo, Johnnyboy se déplace même en personne pour lui filer le masque. Mack s’est planquée on ne sait où pour ne pas croiser le grand méchant loup, et Papi au contraire lui a tapé la discut’. C’est quand Zeph a débarqué que John s’est barré et qu’on a revu la grande Mack reprendre ses préparatifs. Côté fringues il a fait au plus simple, c’est juste une petite soirée à priori ‘fin y’avait aucune indication nul part comme quoi fallait bien se fringuer, du coup il a sortit une tenue de tous les jours. De toute façon vu l’état dans lequel il risque de finir vaut mieux pas qu’il cherche à mettre des belles fringues. Et puis, grâce à son don, il a pu mettre un bermuda comme il les aime, étant donné que son corps a toujours une température plus élevée que la moyenne il risque pas d’avoir froid. Bref au final il est prêt, parce-qu’une fois la question du masque réglée, c’était vite fait. Zeph, papi, Mack et lui sont donc partis ensemble de la cabane, rejoignant le lac en déconnant sur ci ou ça, notamment sur le fait que papi ait le gage de parler comme une racaille toute la soirée parce-qu’il s’était endormi sur le canapé en pleine partie d’Action ou Vérité, la veille. Au final ça lui rend service, ça lui apprend à parler comme les jeunes, pour lui en réalité a plus de 400 ans.

Ils arrivent finalement à la fête et découvrent comme les précédents invités toute l’installation. C’est plutôt cool, c’est posé, beau, et la musique est cool. Y’a déja quatre personne, c’qui veut dire que le nombre de participants vient de doubler. Et si Lukas était plutôt d’avis à rester loin des quatre autres parce-que c’est un sauvage, fallait évidemment qu’au moins un des trois autres veuille rejoindre l’autre groupe, pour faire connaissance, s’ouvrir à des gens qu’on connaît pas forcément. Ca sert à ça aussi, une fête, mais Taz est pas vraiment du genre sociable, alors il suit le mouvement, rejoint les autres, cherchant si Lise est dans le coin parce-qu’elle a dit qu’elle le rejoindrait. Le groupe qu’ils ont rejoint est en train de parler déco et organisation, et Lukas se contente d’un « Salut » général avant de piquer une bouteille de bière sur la table, en glissant une machinalement vers Zeph. Au final il a rien ramené, lui, peut-être que papi a amené quelque chose, il a même pas fais gaffe. Il se retrouve finalement à dévisager les autres, du moins leur masque, en trouvant certains bien chelous. Lui, y’a des risques qu’on le reconnaisse, sa brûlure dépassant plus bas que son masque, mais tant pis. Il vient là pour faire la fête comme les autres, et avec les autres - et ce malgré sa mauvaise réputation d’ancien S qui, y’a quelques jours encore, a défoncé la gueule de Mike sur Vendetta.

Pour le coup, là, et comme toujours en dehors de ses excès de violence, il est discret Taz. Il laisse les autres parler, se laisse oublier dans un coin - si l’on peut dire - près de ses potes. Toujours en guettant l’arrivée de Lise, parce-qu’elle sera sans aucun doute aussi paumée que lui, même pire - la grosse sauvage risque de connaître personne ici. Et c’est aussi pour ça qu’il l’a invitée : il est temps qu’elle rencontre ses potes quand même, depuis le temps.




▬ Date • #bf9000 • Code par Lix ▬
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockJeu 26 Fév 2015 - 18:06
What the acutal fuck
Un LMS provenant de Lukas l’avait avertie d’une fête se déroulant ce soir près du lac. Une fête, ou Lise ne connaissait globalement personne à par lui. Mais dans un excès impulsif qui lui était propre, elle avait acceptée de rejoindre le jeune homme, lui et sa bande d’amie. Soit. L’heure approchait à grand pas, et Lise ne pouvait s’empêcher de se demander inlassablement ce qui lui avait pris d’accepter. Mais il était trop tard pour reculer, elle entreprit donc de se trouver un masque décent. Les deux seuls qu’elle possédait était celui de la Jim’s, qu’elle refusait clairement de remettre, trop classe pour elle sûrement, et la réplique parfaite du masque d’Anonymous qu’elle avait pour x ou y raison, elle-même n’en n’était plus sûre. Bah. Le choix était vite fait. Elle quitta sa chambre, masque sur la tête et nourritures diverses et variées sous le bras. Elle avait même pensé à retirer sa cravate violette comme c’était demandé. Tant mieux pour elle, car depuis peu, elle commençait à se sentir mal à l’aise à porter cette cravate qui ne reflétait en rien son état d’esprit.

Elle arriva finalement à la fête. Peu de monde s’y trouvait déjà, il était encore tôt. Elle déposa sa bouffe sur la table et zieuta de loin le monde qui s’y trouvait. Une nana inconnue entouré de trois mecs tout aussi inconnus. Bien, ça commençait mal pour elle. Pas spécialement timide, elle ne savait cependant jamais trop comment commencer une conversation. Dès qu’elle parlait pour saluer de nouvelles têtes, elle avait l’impression que ses mots sonnaient faux et factices.

Puis elle le repéra, lui, avec quelques personnes autour de lui. Elle s’avança sans bruit près de lui jusqu’à être dans son dos. Normalement, il ne l’avait pas repéré.

-Saluuuut.

Lança-t-elle gravement sur un ton presque blasé. Puis d’un mouvement de la main et tout en grognant élégamment, Lise dégagea son visage en relevant son masque sur le dessus de sa tête, laissant alors apparaître un étrange sourire sur ses lèvres. Bon dieu qu’il pouvait faire chaud là-dedans. Elle n’y voyait pas grand-chose non plus d’ailleurs. Et essayer de sympathiser avec des inconnus lorsqu’on ne voit que la moitié de leur visage et que eux ne voit même pas le sien était une chose compliquée.
©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockSam 28 Fév 2015 - 14:09

Lac by night !
Libre.



Au moment où elle se retournait, un boucan inconnu attirait son attention.  Un tintamarre indescriptible couvrait le silence alors qu'un cadille semblait se faire martyriser par un grand brun. Ça y est, le premier fêtard arrivait. Un sourire se dessina sur les lèvres de la fille aux cheveux roses. Alors comme ça, le message était passé, elle ne serai pas seule toute la soirée et vu le cadille qui arrivait, ça promettait d'être amusant. Sérieusement, un mec qui débarquait avec son attirail et un masque comme ça, ça n'pouvait qu'être une bonne nouvelle non ?
Un étrange son émit par le masque lui tire un léger rire. Comme entrée en matière, on aura décidément fait mieux. Après avoir relevé son masque, le charmant inconnu tend la main en direction de Myosotis avec un grand sourire. Ah, des mots compréhensibles parviennent jusqu'aux oreilles de la jeune fille. Un rire s'échappa de ses petites lèvres colorées par un beau rouge alors qu'il lança un jeu de mot très recherché.

» - Enchantée Zachary, moi c'est Myosotis et... J'adore ton masque. Ça c'est passé comme sur des roulettes alors ? » Lança t-elle dans la continuité des blagues de haut level et en serrant la main que Zachary lui tendait.

Alors qu'elle écoutait les paroles de son interlocuteur, Myo refermait la bouteille qu'elle avait ouverte quelque seconde après. Autant attendre un peu pour boire non ? Un large sourire et un énorme sentiment de fierté remplissait à présent la jeune fille face au compliment de l'arrivant. La décoration était donc réussie ? Elle se retournait pour contempler le "chef d'oeuvre" qu'elle avait organisé alors que les lumières des guirlandes clignotaient en coeur. Ça manquait peut-être de quelques trucs encore, mais ça c'était son côté perfectionniste qui prenait le dessus. Elle le réprimandait en répondant à Zack.

» - Ça te plait ? Cool, ça m'fait plaisir ! Ouais, c'est moi qui ai organisé... J'avais envie de connaître de nouvelles personnes et puis, faire la fête ça me manque tellement ! Ça a l'air de te connaître ça. » Ajoutait-elle en regardant le cadille avec des yeux de petite fille amusée.


L'amateur de photographie, après avoir sortie une majeur partie de ses affaires, immortalise en moment avec son appareil photo. Un petit sourire se dessine sur le visage de Myosotis. Elle, pour immortaliser les moments, elle se sert de crayons et de feuilles. C'est différent, mais elle adorerait apprendre l'art de la photographie. Pas le temps de poser une question à ce sujet qu'un nouvel arrivant débarque, cette fois si, Myo a une petite idée en tête quand à son identité.
Un bras enroulé autour de ses épaules et la couleur de ses cheveux trahissaient donc bel et bien son identité. Un sourire en coin se dessinait sur les lèvres de la jeune fille face à cette belle rencontre. Des souvenirs pleins la tête, elle observait le charmant jeune homme avec qui elle avait partagé l'après midi boire une gorgée de Vodka. D'un geste rapide, elle lui déroba la bouteille des mains avant de laisser le liquide couler dans sa gorge. Du bout des doigts, Myosotis replaçait son masque de dentelles sur le visage alors qu'un nouvel arrivant s'ajouta au trio. Un métissé au grand sourire s'ajouta sans soucis à la conversation, d'une voix agréable et presque sûr de lui. Myosotis observait la petite bande avec un sourire amusé tout en écoutant la conversation. Un nouveau compliment venait faire plaisir à la jeune organisatrice.

» - Hey ! Zola ? Original comme prénom ! Merci pour le compliment... Moi c'est Myosotis, j'pensais pas voir autant de personnes débarquer à l'heure » Répondait-elle avec un grand sourire. Zola...? Elle adorait l'auteur.


Alors que les quatre jeunes discutaient sous les lumières des guirlandes, un second groupe débarquait. Aussi nombreux qu'eux, et après que chacun ait choisit une boisson sur la table qui était presque en train de crouler sous le poids de tout ce qu'elle portait, les quatre arrivants saluèrent les anciens. Myosotis les détaillait du regard, elle ne reconnaissait personne. Un premier salut un peu timide d'un grand au visage marqué par une cicatrice qui dépassait de son masque puis un salut étrange d'une fille. Myo s'attardait quelques secondes sur l'attitude ennuyée et blasée de la femelle arrivante. Venir en soirée de mauvaise humeur... Un principe qu'elle n'avait jamais trop compris. Mais bon. Un petit effort de politesse motiva la jeune fille aux cheveux roses à rester aimable et souriante, après tout, c'était pas son problème.

» - Vous attendez encore quelqu'un au fait ? » Lança Myosotis en posant ses yeux blancs sur chaque fêtard présent.

Après réponse, elle ne put tout de même s'empêcher de s'écarter du bras protecteur du charmant homme aux cheveux rouges et d'aller chercher quelques bières. Smirnoff Ice pour elle, elle tendait une bouteille à qui voulait avant de prendre la parole.

» - À cette belle soirée qui s'annonce, aux rencontres, et à la fête jusqu'au bout de la nuit ?! » Disait-elle, portant un toast et levant sa bouteille fraichement décapsulée au milieu du groupe.

Myosotis allait se replacer contre Yohan alors qu'une idée lui traversait la tête. Comment avait-elle pu oublier ça ? D'un geste rapide, elle s'élança jusqu'à une enceinte. Une soirée sans musique ? Pas possible. Elle remplissait les ondes d'une musique bougeante qu'elle appréciait particulièrement avant de revenir se placer dans le groupe.






Le déroulement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockDim 1 Mar 2015 - 12:26
• LE LAC BY NIGHT. • Zachary fait tout un saladier de "Tequila sunrise", pour qui veut.
Après avoir chaleureusement salué Zola, il va faire la connaissance de Lukas car il ne lui semble pas si inconnu, puis il tente une approche vers Lise, même s'il a peur d'elle.
Concernant Yohan, il a envie de le provoquer.
La fille, qui s'avère s'appeler Myosotis, te suit dans tes jeux de mots. Surpris que quelqu'un reconnaisse enfin la qualité de tes jeux de mots, tu rigoles sans retenue et lui adresse un sourire charmeur, alors qu'elle te confirme avoir organisé ce chef d’œuvre nocturne. Puis, en adressant un signe de tête au caddie, elle te dit avoir remarqué que ça te connaît.

Ton sourire s'élargit encore. Alors que tu allais lui répondre, tu remarques que la silhouette que tu avais aperçue se rapproche et se précise au fil des pas. Histoire de continuer dans l'extravagance, le mec a aussi des cheveux d'une couleur surprenante : ils sont rouge vif. Dès qu'il arrive, ce dernier se met à l'aise et se sert de la vodka. Puis, toujours sans un mot, il entoure l'inconnue de ses bras. Bon, d'accord, elle est déjà prise. Après avoir adressé un regard noir involontaire à l'inconnu, tu tournes les talons et tu vas cuisiner ton coktail préféré pour tout le monde ; aucune soirée ne peut se dérouler sans que les invités ne goûtent à ta boisson préférée !

Après avoir sorti le saladier du fond de ton caddie, tu le remplis de tequila, de jus d'orange et de sirop de grenadine avec des gestes de savant. Faussement concentré, tu évites de regarder le duo qui fait est en plein échange silencieux auquel tu te serais senti de trop.

« Salut la compagnie ! »

Surpris par la voix que tu viens d'entendre, tu manques de faire tomber ton verre de Tequila sunrise. Tu reconnaîtrais cette voix entre mille : c'est celle de ton meilleur pote de E, Zola. Un sourire spontané s'étire sur ta bouche quand tu le vois, avec une tenue totalement de son goût et un dynamisme sans pareille. Par contre, si tu l'avais croisé sur le chemin, tu aurais sûrement bien flippé à cause de son masque tout droit sorti des Vendredi 13. Avec lui, cette fête ne pourra qu'être mémorable ! pense-tu joyeusement. Puisque Myosotis et l'inconnu "jsuitrod4rk" ont déjà leur boisson en main, tu prends juste deux verres de ton coktail et tu cours en donner un à Zola :

« ZOLA ! ça m'fait trop plaisir que tu sois là ! C'est Myosotis qui a organisé tout ça. T'as vu un peu comment la déco en jette ? Et j'aime ton haut, haha. Par contre, ton masque fait flipper, vieux. T'as trouvé ça où, encore ?! »

Près de Myosotis, tu résistes à l'envie d'en faire trop. Puis, en regardant derrière l'épaule de Zola, tu vois qu'un groupe de quatre inconnus et une personne, toute seule, arrivent chacun de leur côté. Wow, ça se présente vraiment bien, cette soirée ! J'crois que j'ai jamais vu ceux-là. En arrivant, l'un d'eux salue vaguement le groupe et va se servir dans son coin, semblant attendre quelque chose -ou quelqu'un, plus probablement. Mais tu as l'impression de déjà l'avoir vu quelque part, celui-là. Alors, poussé par la curiosité, et aussi parce que Zola est en train de taper la discut' à Myosotis, tu vas vers le groupe, sans aucune gêne, et tu leur dis joyeusement :

« Salut ! C'est quoi, vos petits noms à tous ? Moi, c'est Zachary ! J'ai fait un coktail si vous voulez. Vous regretterez pas d'avoir goûté ce doux breuvaaaage, je vous assure », continue-tu en prenant un air de grand chef cuisinier.

Tu as la vague impression de les déranger, mais tu chasses aussitôt cette idée. Après tout, vous êtes tous dans une fête, et en plus, sans aucune représentation manifeste de votre classe. On aurait pas pu rêver de meilleure occasion pour rencontrer d'autres élèves sans avoir à se prendre la tête... soudain, une silhouette envahit ton champ périphérique : c'est une fille plutôt grande qui laisse dévoiler un visage maladif; elle a des yeux bleus très clairs qui jurent avec ses cheveux foncés et sa peau trop blanche. T'as même l'impression qu'elle sort tout juste de l'hôpital, impression encore plus renforcée quand tu entends son "salut" blasé. Un peu gêné par cette inconnue étrange, pour le coup, tu te tais. Soudain, mettant fin à ton flot d'inquiétudes envers elle, Myosostis fait une demande générale. Alors qu'elle faisait la tournée des bières, tu t'écries, alors qu'elle passe devant toi :

« Je n'attendais que toi, moi ! » Eh merde. Est-ce que jsuitrod4rk a entendu ?

Puis, tu lèves ton verre quand la jeune femme porte un toast général, annonçant le vrai début de cette soirée. Et, faisant fi du sentiment gêné que tu ressens en étant trop près de la fille inconnue, tu diriges ton verre vers elle pour trinquer, au risque de te prendre un vent monumental. Pendant ce temps, tu remarques que la cerise sur le gâteau vient d'être ajouté à tout ce décor : une musique d'ambiance.


•• #D99801 - Code par Lix ••
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockDim 1 Mar 2015 - 15:20
Résumé du post:

Lukas présente Lise à ses potes, puis goûte la boisson de Zachary mais n'a pas conscience de ce que c'est et boit ça trop vite. Non habitué à l'alcool fort, il crache le contenu sur Lise sans faire exprès.
Lorsqu’il entend quelqu’un le saluer, il se tourne à moitié, reconnaissant la voix ô combien enjouée de Lise. « Hey. » Un sourire étiré, il imite machinalement son geste en relevant son masque au dessus de sa tête un instant, quoi que le sien ne le gêne pas autant qu’elle. Elle tire la gueule, et ça l’fait sourire, parce-que d’habitude c’est lui le plus boudeur et ce sont les autres qui essaient de le convaincre d’être un peu plus enthousiaste. Lise et lui sont très similaires, sur de nombreux points. En fait, la seule grande différence qu’il voit entre eux, c’est qu’elle s’indigne en classe dès qu’on parle des E, elle les soutient et ça se voit, alors que lui c’est pas vraiment le cas. Bon, y’a Mack et Thomas en E, mais bon... Bref, sujet fâcheux, vaut mieux n’pas y penser. De la main qui tient sa bière, il désigne d’un doigt Zeph, Hamish et Mack en disant leur prénoms à Lise, avant de la présenter elle à ses amis. « Elle est dans ma classe, et elle est encore plus bourrine et boudeuse que moi. » Et devant leurs têtes, il pouffe de rire, parce-que oui on imagine difficilement que ce soit possible, mais comme quoi. Son regard se dirige sur Mack et il désigne Lise d’un signe de tête. « Elle a l’même don que toi, et elle est en A... Ptet’ qu’elle pourrait t’aider. » Oui oui, Lukas propose ça sans même en parler à la concernée, rien à foutre.

C’est à ce moment que débarque un type, tout en joie, qui leur demande leurs noms et veut les faire picoler. Un peu dubitatif, Taz lâche un « Lukas » avant de lever la tête et baisser les yeux sur le saladier, une moue perplexe sur le visage comme si il pouvait s’agir de poison liquide. Mais il se laisse néanmoins tenter, posant sa bière entamée sur la table et lâchant un « mm’okay... » en entreprenant de se servir, et d’éventuellement servir ceux qui allaient réclamer dans son dos.

- Vous attendez encore quelqu'un au fait ?
- Nan.
- Je n'attendais que toi, moi !

Lukas hausse un sourcil, tendant des verres à qui veut, se disant que ça faisait un peu douteux, ce qu’il vient de dire. M’enfin ça l’regarde pas si c’mec est à fond sur cette fille. Lukas la regarde un moment ; elle a les cheveux roses comme Herbert, ça le stresse. Quelle idée d’se teindre les cheveux en rose, sérieux. M’enfin, elle a pas l’air moche. M’enfin, il voit pas grand chose non plus, avec son masque. Puis surtout, il s’en fout.

Tout le monde lève son verre, sa bouteille et sa bière, en écho à l’organisatrice, et Lukas fait de même avant de boire de grosses gorgées de ce “breuuuuuuuuuuuuuvage” comme si c’était du sirop ; manque de bol, s’en est pas, con qu’il est il a pas envisagé que ce soit de l’alcool fort pour lui qui n’a pas l’habitude, et ça lui déchire la gorge et lui brûle la bouche, et exactement comme à la Jim’s, il crache vivement le liquide dans sa bouche sur... Lise.

Et il blêmit, l’alcool coulant des lèvres, celles-ci encore pincées, yeux écarquillés : Elle va lui arracher la tête.



▬ Date • #bf9000 • Code par Lix ▬
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockDim 1 Mar 2015 - 16:19
What the acutal fuck
A chaque nouveau nom que Lukas prononçait, Lise lançait un petit signe de la main droite avant de lâcher un « enchanté » qui était désigné à toutes les personnes présentes. Un problème chez la jeune fille réapparu : sa difficulté à mémoriser les noms. Surtout que là, on lui en balançait trois d’un coup. Tant bien que mal, elle tenta de s’en souvenir, et se les répéta dans la tête plusieurs fois pour êtres sûre d’en retenir le plus.

Elle lança un sourire à Mack lorsqu’on lui apprit qu’elles avaient le même don, soit le don plus cool de toute la galaxie. Son sourire s’effaça cependant à une vitesse fulgurante lorsque Lukas para d’aide. Non, c’était pas faute de vouloir aider, mais Lise devait être l’un des pires professeurs possibles. Elle était tout bonnement incapable d’expliquer quelque chose clairement et se perdait rapidement dans des détails, allait trop vite ou n’expliquait parfois même pas certain passage. Elle essaya de le faire comprendre sans passer pour la feignante qui refusait de partager ses acquis.

-Euh ouais, je sais pas trop expliquer par contre hein…

Subitement, elle fut interrompue par un gars inconnu au bataillon qui arrive grand sourire sur les lèvres pour tenter d’intégrer le groupe qui restait plus ou moins à l’écart. Elle balança un sonore « Lise » avant de se servir de cet étrange cocktail. Elle y trempa vaguement les lèvres avant tout le monde, comprenant que c’était de l’alcool fort, le reposa à côté d’elle sur la table. On évite de finir alcoolique à quinze ans, ce serait tout de même bien.

On lui demanda si elle attendait quelqu’un, elle se contenta de répondre «nop » et de secouer négativement la tête. Puis elle se demanda si l’autre type qui leur avait proposé un cocktail n’était pas légèrement amoureux de la fille organisatrice, celle aux cheveux roses. Quoique, elle en a rien a foutre des sentiments amoureux des autres, déjà pas capable de s’occuper des siens tout simplement car elle n’en avait pas.

Puis tout le monde leva un toast, elle aussi avec son verre qu’elle ne toucherait pas du soir, avant de le reposer discrètement sur la table et de poser son regard ailleurs. Mais son attention se reporta vite sur la fête lorsqu’elle sentit quelque chose de froid et humide se coller sur son visage. Lise se retourna vivement. Bordel, non. Pas ça. Lorsqu’elle compris que Lukas venait de lui recracher pile dessus ce qu’il venait de mettre en bouche, ça la dégoûta.

-Putain. De. Merde.

Elle essuya vaguement son visage, ça sentait trop fort l’alcool pour elle tout ça. Puis, sans réfléchir, comme à son habitude, elle prit elle aussi son verre et en jeta un peu moins de la moitié sur Lukas. Cette action était complètement irréfléchie, si bien qu’il fallut quelques secondes à la jeune fille pour mesurer son geste.

-Fait gaffe le feu et l’alcool ça fait pas bon ménage.

Ce n’était sûrement pas une chose à lui dire ça. Elle tenta de calmer le jeu, du moins pour les autres qui ne voulait pas voir leur fête gâcher.

-Euuuh. Je suppose qu’on est quitte comme ça, nan ?

Ce sera toujours mieux que de lui coller son poing dans la figure, ceci dit.
©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: http://www.dreamwidth.org/userpic/6997255/2104254   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockDim 1 Mar 2015 - 16:53
• Février • Aiden arrive à la fête (tenue sombre, masque noir), prend une bière, goûte la boisson de Zachary et s'abstient de parler. Après le fail de Lukas, il va discuter avec Myosotis, annonçant au groupe qu'il ne pourra pas tenir son gage (celui de parler en wesh toute la soirée)
Si Aiden aimait les fêtes ?
Oui. Il adorait.
C’était peut-être surprenant venant d’un mec tout de noir vêtu, l’air rock, presque gothique, sans cesse dans son coin, fuyant les foules. Pourtant, peu importe les siècles, il avait toujours aimé ça. Les hommes savaient s’amuser, il l’avait apprit - et il faisait parti de cette catégorie de personnes. Pour lui, il était toujours plus difficile de trouver le moyen de faire la fête après autant de vécu mais il y parvenait. Alors, forcément, lorsque Lukas énonça l’éventualité, il hocha la tête avec un sourire, annonçant qu’il viendrait, non sans amener un petit quelque chose à manger.

Le problème, quand on enchaîne deux nuits blanches, c’est qu’on finit par tomber de fatigue - et ce fait l’avait amené à avoir un gage pour la soirée. “Parler en wesh” - et si Aiden avait mit un moment à comprendre, il avait fini par penser qu’il ne s’en tirait pas si mal.
Ajouter un mot à la fin de sa phrase. Ça aurait pu être bien pire.
Blouson d’aviateur sur le dos, il avait ressorti un masque noir tout simple pour l’occasion, prêtant ses lunettes d’aviation à Mackenzie qui galérait à en trouver un. Ça ferait l’affaire. Il glissa quelques mots à Zephyr au sujet de son examen, lui affirmant qu’il l’aiderait dans ses matières et même dans la magie s’il en avait envie - ses cours étaient de qualité, contrairement à ce qu’en disaient les résultats de Lukas.

Un brûlé, un grumpy, une mouche géante en salopette et un grand-père wesh.
Bref, la bande était de sortie.

Sur le chemin, papy ne se priva pas de quelques commentaires au sujet de la tenue de Mack. La vieillesse dans sa plus belle oeuvre - il évita de gâcher l’ambiance fête, mais quand même, il ne comprenait pas l’intérêt. Enfin, puisque de toute façon les gens sur place n’étaient pas moins étranges qu’eux, il préféra s’abstenir. Il décapsula une bière qu’il entama tranquillement, ne se souciant pas de ses limites qu’il connaissait parfaitement. Simples hochements de tête durant les présentations engagées par Lukas, c’était presque surprenant de le voir dans ce rôle.
Enfin, ça n’était pas déplaisant, et ça le rendait un peu fier.
Haussement de sourcils du grand-père devant la fille aux cheveux roses, il préféra ne rien dire au sujet du gamin qui se ramena avec son saladier plein de tequila. Mais détrompez-vous, papy a sa fierté et il ne manqua pas de se servir un verre copieux qu’il vida d’une traite sans soucis. Oeillade sur les alentours, au moment parfait pour voir Lukas cracher le contenu de son verre sur Lise.

« Les gosses, je vous jure. » Oeillade à Mack. « Wesh. »

Rolling eyes de la part d’un papy blasé qui s’écarta face à la vengeance de sa camarade de classe. Il tapa dans le dos de ce pauvre Lukas avec un sourire amusé puis décida de rejoindre l’organisatrice, Myosotis, lui tendant un verre. Il fallait l’avouer, ça avait beau être simple, c’était un boulot propre, en plus d’être discret. Pas vraiment fan de bonbons, il avait amené un peu d’apéritifs qu’il posa sur la table - ça non plus, ça n’était pas sa tasse de thé, mais tout le monde n’avait pas des goûts de vieux de 400 ans.

« Bravo, belle organisation. Ça me surprend que tu aies tout fait toute seule. »

Incorrigible ce papy. Il faut dire qu’il n’avait pas chômé pendant tout ce temps, et bien qu’il n’ait aucune intention derrière sa façon d’être, on pourrait le croire. C’était devenu presque une façon ordinaire de se comporter et on ne s’en débarrassait pas si facilement - même si ça n’était pas pour déplaire en général. Sentant déjà les commentaires de la géante rousse, il se retourna avec un sourire.

« Désolé les jeunes, c’est trop dur comme gage, j’y connais rien à vos trucs de web. En contrepartie, chasse au trésor aux prochaines vacances si ça vous tente. »
•• lightsteelblue - Code par Lix ••
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockDim 1 Mar 2015 - 17:00
Le lac by night
feat. tout plein de monde
Une voix familière fit détourner la tête du jeune homme de Myosotis. Quelle ne fut pas sa joie de voir le visage de Zachary ici ! Zachary, un de ses meilleurs potes, alors que les débuts de leurs relations furent plutôt difficile. En même temps, qui aurait cru qu’un hyperactif comme Zola, toujours en train de faire quelque chose, et une limace à la Zachary puissent un jour devenir amis ainsi ? Zola lui répondit sur un ton enjoué, bien content de retrouvé un pote ici.

-Zach’ bordel ! J’suis trop hyper content de te voir ici ! Et j’avoue, la déco en jette.

Puis lorsqu’il aborda son haut et son masque, le jeune homme ricana bêtement.

-Héhé, j’avais rien d’autre, et quand j’ai appris qu’il y avait une fête, il était un peu tard pour me dégoté un autre masque que ça. M’enfin, avoue qu’il gère quand même, ce masque !

Puis Zola pris le verre que lui tendait son ami avant d’aller taper la discussion à l’organisatrice, une fille inconnue qu’il n’avait sans doute jamais vue.
La discussion poursuivait normalement son cours. Il tiqua un peu quand on parait de son prénom. Original ? Pour lui, c’était plutôt Myosotis qui était étrange, mais soit. Tout dépendant de l’où d’on venait, après tout. Il souriait à cette Myosotis qu’il trouvait déjà sympathique à organiser une fête comme ça et à discuter ainsi.

-Bah, les fêtes, ça attire toujours du monde !

Mais il avoua au fond de lui-même que beaucoup de personne était tout de même à l’heure pour une fête improvisée comme ça. Cependant, allait-on râlé sur la ponctualité du monde ? Mieux vaut arriver à l’heure qu’en retard. Lui n’était pas spécialement ponctuel, mais pour une fête, il était capable d’arriver quasiment une heure à l’avance s’il n’avait rien à faire auparavant.

Finalement, la fête semblait commencer. L’endroit se remplissait a vu d’œil et on commença à faire le compte. Lorsqu’elle lui demanda s’il attendait encore quelqu’un, Zola lui répondit sur un ton presque déçu.

-Nop, désolé, pas eu le temps de recruter du monde.
Puis il leva machinalement son verre pour porter un toast avec Myosotis, avant de commencer à remuer sans même s’en rendre compte au son de la musique.


Mais son attention se reporta sur les bruits que faisait l’autre groupe. Une jeune fille, probablement la plus jeune, venait de se prendre en pleine figure le cocktail que son pote avait préparé. Et, comme par vengeance, elle avait pris le sien pour aussi le mettre en pleine face de son soit disant agresseur. Tout connement, Zola ricana dans son coin en voyant la scène, espérant tout de même que ça ne dégénère pas.
©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockJeu 5 Mar 2015 - 22:39
Le bruit de nos pas était amorti par la musique. Mais celui de mon cœur tambourinant dans ma poitrine résonnait dans tout mon corps. Petit à petit, les individus se dessinaient, avec la décoration. Ça me donnait des frissons. C’était beau. Les lumières électriques se fondaient dans les lumières des étoiles. Une table, une boisson qui me semblait inconnue, servie dans des gobelets en plastique. Un truc en noir, dessus. Des noms. J’avais peur. Je regardais le sachet que j’avais à la main, plein de sucreries, accompagnées de deux bouteilles de coca et de Seven Up. Ils allaient penser que j’étais un gamin qui devrait rentrer avant vingt-deux heures.

J’avais cherché pendant vingt minutes comment m’habiller, pour finalement enfiler un jean sombre, un t-shirt où il était écrit « This image is not available in your country », un pull uni blanc pour le cacher et mon duffle-coat beige. J’avais opté pour des Converses noires, mais mes lacets étaient arc-en-ciel. Je les avais coloriés au marker pendant un cours de mathématiques. Il fallait que j’essaie d’écouter. Un jour peut-être.

Mon masque était presque cool. En fait, soit on accrochait, soit on détestait. C’était une histoire d’état d’esprit. C’était une tête de licorne. La corne avait été coloriée de la même couleur que mes lacets, idem pour sa crinière. J’étais une « Rainbow Unicorn ». C’était cool.

Tant mieux qu’Hayden était avec moi. Je n’aurais jamais pu y aller seul. Après tout, lui aussi était de petite taille, mais avait dix-sept ans. On allait peut-être me prendre au sérieux. Ou ne pas croire son âge et penser qu’on était juste des mythos. Je lui jetais des regards qu’il ne pouvait pas voir ; tant mieux qu’il était là. Je pourrais lui parler. Et rentrer avec lui. Je ne pouvais pas rentrer seul la nuit. Le moindre arbre qui bougeait lorsque j’étais seul dans le noir représentait toutes les menaces du monde, Slender Man inclus.

Je me dépêchais un peu : nous étions en retard. Je pensais que peu de gens arrivaient à l’heure à une fête. Apparemment, je me trompais. Argh. J’aurais dû essayer d’aller à une Jim’s un jour. Pour ne pas que ce soit ma première soirée. La honte.
•    •    •
Je détaillais les autres. Une chose me frappa : ils étaient grands. Du moins, les individus masculins. Armé de mon mètre cinquante-cinq, j’avais l’impression d’être inexistant. Peut-être que c’était mieux comme ça.

Je m’étais dirigé vers le cercle formé en lançant un joyeux « bonsoir ». J’allais ensuite poser les sucreries et boissons sur la table.

« C’est vraiment trop, trop beau, ici. Qui a organisé tout ça ? »

J’étais heureux d’avoir toujours une certaine bonne humeur dans la voix ne trahissant pas ma gêne ou mon anxiété intérieure. Enfin, je ne mentais pas. Cette décoration me donnait vraiment envie de sourire. Et l’organisatrice que je complimentais timidement avait l’air gentille. Avec un peu de chance, j’allais passer une superbe première fête. Et je vis Mack. Ma Reine des roux était là. Je la fixais un instant, un peu gêné, luttant contre l’étrange envie profonde me disant de m’agenouiller à ses pieds et prier pour que la déesse des roux nous fasse la grâce de créer plus d’élus à travers ce monde. Ouais, non. A la place je préférais me servir un verre de ce cocktail inconnu, bien que je reconnaisse l’odeur de l’alcool sans problème. Ma bouche allait perdre son innocence, vierge d’alcool. Je me demandais si j’allais tenir longtemps. Il fallait juste essayer de faire le grand, dès qu’on fait le grand, c’est plus simple.

Je retirais mon masque de licorne, passais le gobelet sous mon nez, se plissant à la désagréable odeur qui se dégageait du verre. Rien qu’en le humant, ça me tournait la tête. Une gorgée craintive. C’était dégueulasse. Amer. L’alcool, c’était amer. J’avais très envie de recracher la petite quantité qui avait franchi mes lèvres, mais j’en pris une deuxième que j’avalais rapidement. L’alcool me brûlait langue, gorge, nez, yeux. J’attrapais des bonbons. Mon palais me remerciait.

« Hayden. Je crois que l’alcool et moi, on va pas se rencontrer très souvent. Genre, vraiment pas souvent. »

#548576
©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockVen 6 Mar 2015 - 0:02
Dancing with nightmares
featuring xxx
Dans la nuit noire, elle se ballade. Rentrer ? Soyons raisonnable, il est bien trop tôt. Elle appartient au monde de la nuit.
Cachée dans sa grande cape de la même couleur que le crépon nocturne, elle marche, doucement. A pas de loup, comme si un mouton pouvait l'entendre d'un moment à l'autre, et prévenir ses camarades du danger qui rôdait. A la manière de quelque chose dont on doit avoir peur, Mila n'était pas la gentille de l'histoire.
Dans son conte de fée, elle prend un malin plaisir à détruire le carrosse de Cendrillon, enfermer Raiponce dans son manoir, et subtiliser le prince de Jasmine.
La vie réelle, hors des livres, n'était pas très différente.
Mila était associée à Maléfique, et elle en était fière.

De sa main droite, elle fouille dans sa manche, et en sort le papier froissé. Elle ne sait pas pourquoi elle l'as prit. Ce n'est pas son genre, de se mêler aux gens, aux êtres humains.

"Les êtres humains.." murmure t-elle

Mais l'occasion avait un goût différent de ce qu'elle avait pu rencontrer. Un bal. Mieux. Un bal masqué. A la manière de l'anti-héro, elle allait pouvoir se cacher toute la soirée, et repartir l'air de rien, quand le soleil aura fait son coup d'état à la nuit.
En bonne maniaque, et surtout du contrôle, elle avait préparée son masque. Il n'avait rien de spécial.

Il était tout simplement sublime:
 

Noir, comme ses cheveux, comme sa robe, comme tout. De part et d'autres, on y distingue des fils qui pendaient, qui s'entrechoque à chaque mouvements qu'elle exécute. Il remonte jusqu'au front. Quelques perles décore l'arête du nez, et le dessus des yeux. Elle est sûre que personne ne la reconnaîtra.
Et puis de toute façon, fraîchement arrivée dans cet endroit, son visage était inconnu pour tout le monde.

Au loin, quelque chose scintille, brille. Des lueurs danse, danse la fraicheur d'un printemps qui prend son temps à venir. Ses pas la guide vers ces petites boules de lumières. De la musique flotte paisiblement. Un air doux, festif, qui gonfle le coeur et lui donnerait presque l'envie d'entremêler ses jambes, et tenter de façon pitoyable, de danser.
Danser étant un grand mot, Mila était dépourvu de tout talent artistique concernant son corps. Son don reposait dans le bout de ses doigts, quand ils courent sur le blanc et le noir d'un piano, quand ils manipulent l'archet de son violon.
Peut être aurait-elle du emmener sa guitare.

Elle s'approche. Elle entend un brouhaha. Ca, c'est mauvais signe. Ca signifie qu'elle n'as pas été seule à trouver l'un des papiers qui mènent à cet endroit. Son pouls s'accélère, mais elle ne faille pas.

"Tout va bien."

A la hauteur des tables et d'une dizaine de personne, personne ne semble remarquer son arrivée. Evidemment, elle ne connait personne. Et derrière tout ces masques, si par une chance miraculeuse, elle arrive à parler avec quelqu'un, elle n'aura aucun moyen de le retrouver le lendemain.
Elle comprend le malaise du Prince, quand sa Cendrillon se fait la malle, sans connaître son prénom.
Elle rajuste sa capuche sur sa tignasse noire, fronce les sourcils et se dirige vers une table où l'alcool trône fièrement. Elle se prépare un whisky, le porte à ses lèvres avec ses deux mains.

Dans le froid nocturne, Mila se demande ce qu'il va se passer ce soir.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clockVen 6 Mar 2015 - 0:20
Zephiriel était venu chercher Hayden à sa cabane. Ils avaient à eux deux un nombre incalculable de sucreries. Ils allaient passer pour des gamins et leurs tailles n’allaient pas aider. Les deux androgynes étaient tous deux petits et Hayden comme Zephiriel avait un visage d’enfant. Heureusement qu’ils seraient caché derrière des masques.
Hayden progressait un peu en avant de Zephiriel. La forêt ne le rassurait pas du tout, il voulait vite en sortir.
Ce soir-là, le jeune homme avait attaché ses cheveux en une queue de cheval. Il portait un t-shirt au moins deux fois trop grand pour lui noir sur lequel il était écrit «  We all make mistake », un jean slim déchiré noir également et une paire de Dr Martens Rose.  Hayden tenait son masque à la main. Zephiriel lui avait trouvé un masque de Lapin rose bonbon qu’il trouvait tout bonnement génial. Et il avait un sac rempli avec quelques bouteilles. A savoir : Du Manzanna, du Malibu, de la vodka et quelques jus de fruits.
La lumière des lieux se laissa enfin voir et la forêt sembla se transformer en paysage fantastique. La musique ne tarda pas à suivre la lumière.
Ils arrivèrent très vite au niveau du lac. La décoration était fabuleuse. Hayden regardait partout autour de lui avec un air d’enfant émerveillé.
Un « merde » lui échappa quand il réalisa qu’il avait oublié de mettre son masque qu’il plaça aussi vite que possible dans une série de gestes maladroits.
Il reconnut très vite dans le groupe la tignasse de l’organisatrice (avec qui il partageait sa chambre) et se porta à sa rencontre en trottinant.

« Wah, Myo’ tu t’es super bien débrouillé ! C’est génial ce que tu as fait ! »

Il se retourna et salua le groupe qui entourait Myosotis avant de diriger ses pas vers la table ou Zephiriel avait déjà déposé ses achats.  Il déposa à son tour ce qu’il avait et retourna vers son jeune ami qui s’était emparé d’un verre.
Hayden le regarda avec un air amusé. Il savait très bien que Zephiriel n’avait jamais bu d’alcool. Hayden pouffa légèrement devant la grimace de dégout que son ami fit quand il eut gouté une première fois le breuvage. La deuxième gorgé sembla mieux passer mais Zephiriel se jeta sur les bonbons et afficha un air soulagé. Cette fois-ci Hayden dû se couvrir la bouche de ses deux mains pour ne pas éclater de rire.

« Hayden. Je crois que l’alcool et moi, on va pas se rencontrer très souvent. Genre, vraiment pas souvent. »

Le jeune androgyne se pencha au-dessus du verre de son jeune ami pour tenter de définir ce qu’était la boisson mais elle ne ressemblait à rien de ce qu’il connaissait.

« Fais voir ton verre ! »

Et il le prix des mains de Zephiriel sans attendre de réponse avant de rehausser son masque et de vider le verre d’un trait.
C’était immonde. Hayden buvait essentiellement des cocktails très sucrés et de la bière. Cette chose était imbuvable et il le fit remarquer en recrachant le tout à côté de lui.

« Je ne sais pas qui a pondu cette chose mais c’est immonde ! » Dit-il en s’adressant au groupe. « Viens Zephi, je vais trouver de quoi nous faire de bon cocktails. »

Il attrapa Zephiriel par le bras et entreprit de farfouiller sur la table plutôt bien garni de quoi faire un cocktail.
Hayden trouva de quoi faire un semblant de Sex On The Beach et tendis un verre de sa création à son jeune ami.
©Gau
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le Lac by night. [Libre]   Le Lac by night. [Libre] 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Lac by night. [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boite de Night ~ [LIBRE]
» Le Lac by night. [Libre]
» Une petite baignade [libre]
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Observation [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: