Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Our lives are in mess

Aller en bas 
Hello my name is
Isalynn Redbird
Autre(s) compte(s) ? : Ezio, Delphia, Fen, Kei, Giulia
Personnage sur l'avatar : Miss Fortune

Féminin Âge / Classe ou Job : 18 ans , A, 7ème année
Messages : 244
Hello my name isIsalynn Redbird
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9044-sa-majeste-isalynn-rebdird-de-rochecombe-iere-du-nom#138174 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8937-listing-rp-de-rebbychoute-et-isalynn#137383 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9086-come-and-get-punished#139068 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9243-diamond-la-lezarde-s-habille-en-prada#142177

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Our lives are in mess   Our lives are in mess 1400359500-clockVen 18 Nov 2016 - 10:08

Our lives are a mess

Feat. Hadès O. Stone & Delphia Anarosae

Je me suis assoupie, une sieste en plein après midi, ce qui n’est pourtant pas mon genre…Mais il faut dire que ça tente, un lit tout confort, avec des draps de qualités, des oreillers par dizaine et des couvertures 100% laine mérinos. Le luxe m’avait manqué à Prismver, cruellement, c’est pourquoi me réveiller dans ce somptueux appartement était un enchantement, je me sentais comme une princesse. Je regardais l’heure et vit qu’il n’était pas loin de quatorze heures trente, je n’avais pas dormit trop longtemps…Il faut dire aussi que la récupération de mon pouvoir avait été éprouvante et j’étais bien contente que ce soit derrière moi, fini la petite sirène ! A moi les plateaux de fruits de mer que je ne pouvais plus souffrir. Je lissais un peu mes vêtements, essuyais la bave au coin de ma bouche et passais un coup de brosse dans ma chevelure rousse. Tiens, ou avais-je mis mon tube de rouge à lèvres ?

Je fis un tour visuel de la chambre quand je le vit posé à coté de mon sac à main sur une étagère. D’un petit coup de majeur, je voulus l’attirer vers moi mais rien ne se produisit. Faust devait avoir raison, il me faudrait du temps avant de récupérer une maitrise parfaite…Si on avait un test de pouvoir, j’étais sûre de tomber en B et ça s’était inadmissible ! Je me concentrais d’avantage et fixais bien l’objet en question, et d’un mouvement du poignet cette fois ci, j’essayai à nouveau de l’attirer vers moi. Rien à faire il n’a même pas tremblé. Passablement énervé je recommence de diverse façon possible en priant pour qu’il n’y ai pas une caméra cachée dans la pièce.


-C’est une blague !!!



Maintenant j’espérais que l’appartement était vide et que les voisins n’avaient pas entendu éclater ma frustration. Tant d’efforts pour récupérer ma télékinésie et finalement nous avions échoués. Pourtant hier j’avais pu déplacer un objet, même si ce n’était pas brillant, j’avais réussit. Alors pourquoi aujourd’hui je ne peux même pas faire vaciller un minuscule tube de rouge à lèvres ?! Que se passe t’il encore avec mon pouvoir pour que ça déconne à ce point ? Ou alors la récupération était temporaire étant donné que Faust avait lui-même volé son pouvoir à un autre élève. La poisse… prise d’un affreux doute, je me versais un verre d’eau et déglutit avant le test, j’étais peut être restée une sirène après tout. En inspirant je mis ma main dans le verre et attendit, l’air encore plus stupide que je ne pouvais l’imaginer.


-Oh merci, mon dieu, j’ai encore mes jambes !



Bon ma crainte première fut éliminée. Dans ce cas là, je savais ce qu’il me restait à faire, contacter Hadès et le retrouver pour parler de ça avec lui. Moi qui voulais lui dire que j’avais retrouvé mon pouvoir, finalement j’allais devoir lui parler d’autre chose. Je me saisis de Diamond et rédigeais mon LMS, puis  j’empoignais mon sac à main, mon manteau et partit vers l’école. En chemin j’obtins notre lieu de rencontre qui me fit sourire malgré mon humeur : Vers la salle commune des A. Comme quoi mon E de parrain restait fidèle à lui-même. J’arrivais en quelque minutes aux grilles du pensionnat et avança vers les jardins, là je pu retrouver Hadès…en bien mauvaise compagnie.


-Salut, tu as remarqué qu’il y a encore un chewing gum collé à tes chaussures ? Qu’est ce que ce truc fait là ?



Sans gêne, je pointais du doigt la nuisance aux cheveux roses qui se tenait avachie à coté de lui. Je ne supportais pas Delphia, je ne la voyait ni comme une rivale ou une ennemie, c’était simplement une emmerdeuse qui fourrait son nez partout pour pouvoir faire chanter les gens où simplement répandre la discorde. Quiconque se tenait loin d’elle se portait au mieux. Hors de question que je parle de mes soucis de pouvoir devant elle. Un seul mot et je pouvais être sûre que tout le pensionnat était au courant dans l’heure.

DEV NERD GIRL




_______________________


Our lives are in mess 130192mind
You'll never see it coming
You'll see that my mind is too fast for eyes

Our lives are in mess Sprite_2_c_196
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Our lives are in mess   Our lives are in mess 1400359500-clockVen 18 Nov 2016 - 15:49
Productive meeting
Hadès commençait à en avoir sérieusement marre des intrusions étranges. D’abord, il avait passé les premiers jours à assimiler les normes de l’école à laquelle il était censé être habitué tout en gardant pour lui ce sentiment étrange de se réveiller d’un long sommeil, si bien qu’il avait fini par ne plus questionner le fait que des lézards se baladent librement dans l’école, dont le sien qui semblait plutôt attaché à lui. Ce point-là, en revanche, ne le perturba pas plus que ça : Hadès avait toujours beaucoup respecté et très bien traité ses animaux, du peu qu’il en avait - sûrement pour compenser son manque d’égards pour les humain. Depuis son retour, il lui semblait que ce sentiment était partagé par toute l’école : il s’était attendu à ne pas tout comprendre à la vie qu’il avait oublié, mais parfois, il en venait à se demander s’il n’avait pas pris la place d’une autre personne. Certaines choses lui semblaient insensées. À vrai dire, étant donné l’intelligence qu’il possédait, l’anglais ne fut pas vraiment surpris d’apprendre qu’il avait une admiratrice secrète - mais lorsqu’elle s’était révélée davantage intéressée par sa vie morne - au point de le suivre au quotidien - plutôt que par ses réflexions intellectuelles, il avait définitivement cessé d’essayer de se comprendre. Peut-être que c’était ça, la raison de cette amnésie. Hadès n’aurait su le dire, mais s’il avait été en proie à une telle vie durant trois années, il comprenait parfaitement le désir de vouloir y échapper.

Cela dit, en dehors des sentiments mitigés qui occupaient son esprit la plupart du temps, Hadès était plutôt habitué à cette nouvelle existence. Il n’avait répondu qu’à un nombre minime de questions, mais ça lui était égal : il avait le sentiment de n’avoir rien oublié d’indispensable. Ses proches ne partageaient pas le même opinion, mais Hadès s’en fichait : il n’était pas question de se baser sur quelque chose dont il n’avait pas le moindre souvenir et il n’était pas du genre à forcer ses sentiments, d’autant qu’ils n’étaient, même dans des circonstances normales, pas spécialement abondants. Il avait beau y songer, la seule personne qui avait véritablement gagné son respect était Steven Moffat, un scénariste anglais qui avait su surprendre Hadès plusieurs fois avec ses scénarios - bien qu’ils n’en soient pas toujours logiques. En dépit de ses rares erreurs, les résultats étaient là et l’anglais l’avait même contacté via twitter pour le féliciter de son tour de force - un acte qui n’avait rien apporté d’autre que de la satisfaction. Ce jour-là, plutôt que de perdre son temps sur ce réseau social et après un rapide coup d’œil au discord de l’école qui n’avait pas bougé depuis son dernier message, Hadès s’était lancé dans la passionnante activité de trier ses séries et mangas. Tout ce qu’il avait vu durant ces trois dernières années avait été effacé de sa mémoire, ce qui n’était pas une si mauvaise chose : il était en mesure de redécouvrir tout ce qu’il avait oublié depuis lors.

Il avait même trouvé un fichier texte où il avait classé les séries par ordre de préférence : il n’aurait su trouver de recueil plus fiable. Décidément, il avait pensé à tout - mais ce n’était pas surprenant venant de lui. Alors qu’il tirait une nouvelle clé USB de son tiroir pour en inspecter le contenu, un lézard vint se poser respectueusement sur son bureau. Hadès eut un moment d’hésitation, à peine habitué à cette étrange façon de faire dont il avait tout oublié - et il dut s’y reprendre à trois fois pour détacher le message de l’animal. Dans sa maigre liste de compétences, le déshabillage de lézards était loin d’être en tête. Isalynn Redbird. Le garçon avait apprit son existence dans les premiers jours de son amnésie, lorsqu’il avait été informé par l’administration - qu’il avait été voir lui-même - qu’il possédait une jeune élève de A en guise de filleule. De ce qu’il en savait - entre les photos, ses notes et les vieux messages qu’il retrouvait d’elle, leur relation était vraiment excellente, ce qui avait rendu Hadès réticent quant au fait de la rencontrer. Il ne mentait pas quand il disait qu’il se moquait bien de sa vie précédente, mais s’il brisait celle des autres à cause d’une trop grande nonchalance, ça craindrait un max. Il se soupçonnait d’avoir voulu se libérer de tout ce qu’incombaient les relations qu’il s’était construit, alors si cette amnésie commençait par le fait d’envoyer bouler les seules personnes susceptibles de faire parti de son entourage, tout ça n’aurait servi à rien. Il ne voulait pas ça sur la conscience - Hadès n’était pas un bon samaritain, mais jouer les grands vilains, franchement, ce n’était pas dans ses priorités. Il devait affronter cette rencontre avec toute la patience dont il était capable de faire preuve - aussi commença-t-il à se préparer.

Tout en enfilant un manteau, il attrapa un crayon et écrivit au dos du papier « Salle commune des A. On my way. » avant de se rendre compte de sa réponse. Il eut un temps d’hésitation avant de plier le papier et de le confier à sa petite lézarde écarlate. Tant pis. Il ferma la porte de sa chambre, s’étira et partit d’un pas morne vers l’endroit énoncé. Au fond, il s’était tant habitué à la présence incongrue de Delphia qu’il ne fut même pas étonné lorsqu’elle l’interpella soudainement au sujet de son lieu de rendez-vous. Il se demandait comment elle avait pu lire son inscription au crayon, mais finalement, il préférait ne pas connaître la réponse - d’autant qu’elle assurait que sa carte des A lui permettrait d’entrer dans la salle en question. « Très bien. » avait-il dit simplement, sans rien ajouter de plus. Elle avait beau être pénible, si Delphia lui offrait quelque chose en échange de son espionnage dont il se moquait éperdument, il estimait qu’elle n’était pas bien difficile à supporter.

Hadès n’avait rien à cacher, et c’était d’autant plus valable maintenant qu’elle le connaissait probablement mieux que lui-même, alors la rose ne le dérangeait pas plus que ça. Visiblement, ce n’était pas le cas d’Isalynn qui la désigna avec indignation.

« Ah, répondit-il simplement tout en dégainant un mouchoir pour arranger sa chaussure. Tu es donc Isalynn. C’est un plaisir, je suppose. »

Il enroula le mouchoir qu’il jeta dans la poubelle la plus proche. Son expression témoignait de sa sincérité et s’opposait à l’incompréhension de la jeune fille, ce qui lui aurait presque valu la pitié de E, s’il parvenait à éprouver quelque chose pour quelqu’un.

« Je suis ton parrain, Hadès, et j’ai perdu ma mémoire de ces trois dernières années. »
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Delphia Anarosae
Autre(s) compte(s) ? : Kei, Isa, Ezio, Fen, Rory, Giulia
Personnage sur l'avatar : Enoshima Junko, Danganronpa

Féminin Âge / Classe ou Job : 20 ans, A, 9ème
Messages : 287
Hello my name isDelphia Anarosae
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9621-this-is-it-the-apocalypse https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8937-listing-rp-de-rebbychoute-isalynn-ezio-et-delphia https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9628-je-collectionne-les-gens-et-les-ours-en-peluche#146312 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9627-just-fabulous

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Our lives are in mess   Our lives are in mess 1400359500-clockLun 21 Nov 2016 - 10:18
Our lives are in mess
Delphia x Hadès x Isalynn



Hadès a perdu la mémoire. Sur trois ans. Je devrais être dévastée, anéantie, hurler que je suis en enfer et finir par m’ouvrir les veines à la gomme, mais non. En fait, la situation est exquise, j’ai à présent deux Hadès, comme si j’avais un jeu tout neuf. Il avait subit un reboot peut être à cause de ce que je lui avais dit précédemment. Lors de notre dernière « vraie » conversation je lui ai suggéré de redémarrer la machine et peut être que mon pouvoir de persuasion avait agit de lui-même. J’avais donc un Hadès tout neuf m’offrant de nouvelles possibilités, une aventure alternative ! Tant de choses à redécouvrir avec lui, c’était le pied total, en plus il me laissait d’avantage d’espace qu’avant.

Je pourrais me lamenter sur le fait qu’il ait oublié notre bal, nos confessions, les balbutiements de notre amitié quand il est arrivé dans la même classe de moi il y a quelque années…Mais non. Tout ça appartient à l’ancien Hadès, maintenant il faut forger le nouveau Hadès. J’ai donc prit l’habitude de l’espionner encore plus régulièrement et de lui parler de temps à autre pour m’installer confortablement dans son cercle de connaissances proches.  Ça va réellement faire rager sa filleule ça, et pas qu’elle, nombre de gens ici ne peuvent pas me supporter. Bon, je l’avoue j’ai été un peu perplexe en me rendant compte de son amnésie, j’avais déjà fait ça à tellement de monde sans le vouloir, comment savoir si j’en étais responsable cette fois ci ?

Finalement, j’avais décidé que la culpabilité ce n’était pas mon truc, et que je me fichais bien du pourquoi du comment. J’étais donc de nouveau perchée par la fenêtre avec mes jumelles ultra performantes, zoomant sur le LMS qu’écrivait Hadès. J’avais appris à déchiffrer rapidement son écriture, ainsi quand je sû où il se dirigeait, je fonçais le cueillir devant son bungalow. Il ne semblait pas surpris de me voir, à vrai dire, cette version de Hadès se laissait suivre de façon docile.

-Hé, pourquoi tu lui donne rendez vous chez les A ? T’es un E je te rappelle ! Enfin, heureusement que je suis là, je vais te prêter ma carte. De toute façon j’y vais jamais dans cette salle, ça fait trop ambiance Poudlard.



En vrai, j’avais trop envie de voir la tête que ferait Isalynn en voyant son parrain chez les A, avec moi à coté. Cette petite tsundere allait se fermer comme une huitre et saouler son parrain pour qu’il me congédie. Mais cette fois ce n’est plus elle qui à les cartes en main, elle n’a plus le monopole sur Hadès et si ça se trouve il a même oublié quel duo hors pair ils formaient. La roue tourne petite princesse, tu t’en rendra vite compte !

Nous arrivons donc dans les jardins et devant la salle commune des violets. Je dégaine ma carte coincée dans la bretelle de mon soutien gorge et nous assure l’accès à la salle. Nous n’allions quand même pas rester dehors à nous les geler. Je m’allonge sur le dos, étalée sur une table de travail, la tête à coté de Hadès.

-Elle va nous faire attendre longtemps la rouquine ? Je me demande bien de quoi elle veut te parler. Ahh….elle est tellement en manque de confiance, heureusement qu’elle peut toujours se raccrocher à son parrain, enfin…



Justement la voila qui débarquait avec toute sa superbe : chevelure flamboyante, ondulant au vent, odeur irrésistible de fragrance hors de prix et cliquettement de talons Lou Boutin de la dernière collection. Il n’y a pas à dire, elle savait être classe en toute circonstance et quand elle entrait quelque part, les regards se tournaient automatiquement vers elle. Ça y est, elle me voit et son sourire de quelques secondes se change en masque de neutralité, puis en dégoût profond. Elle va me balancer une pique dans trois, deux, un….

-Moi aussi je suis ravie de te voir, sous-déléguée. Comment fais tu pour avoir des boucles aussi soyeuses, je suis tellement jalouse !



Je me relève en position assise pour mieux assister à ce qui va suivre, quand Hadès lui annonce qu’il a perdu la mémoire, je pouffe de rire. Je peux voir sa tête se décrépir ! Littéralement !

-HA !!! Ne me dit pas que tu n’étais pas au courant ?! C’est trop triste ! Tu ne savais pas que Hadès était amnésique ? Et tu es sa filleule ? HAHAHA !



Une larme perle à mon œil tandis que je suis prise d’un fou rire incontrôlable. C’est encore mieux ! Ça dépasse toutes mes espérances ! Cette fille est décidément trop nulle !! Elle ne savait même pas qu’il avait perdu la mémoire, et je peux voir l’égarement dans son regard, elle cherche la logique à tout ça. Ça y est la princesse est en plein cauchemar, son pilier ne se rappelle même plus d’elle. C’est un vrai drame, elle qui n’avait que lui ici,  elle est à présent totalement désorientée, sans tuteur.

-Oh ça va ne pleure pas chérie, il te reste encore ton meilleur ami gay pour raconter tes malheurs.



© ASHLING DE LIBRE GRAPH'





_______________________



   

I get easily bored of my personality. Like, I already got bored of my personality who get's easily bored. I have plenty of data on you guys, so it's so easy for me to know what you're all thinking. You see, my personality is like this because i'm the type who dies easily, right?
   
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Isalynn Redbird
Autre(s) compte(s) ? : Ezio, Delphia, Fen, Kei, Giulia
Personnage sur l'avatar : Miss Fortune

Féminin Âge / Classe ou Job : 18 ans , A, 7ème année
Messages : 244
Hello my name isIsalynn Redbird
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9044-sa-majeste-isalynn-rebdird-de-rochecombe-iere-du-nom#138174 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t8937-listing-rp-de-rebbychoute-et-isalynn#137383 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9086-come-and-get-punished#139068 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9243-diamond-la-lezarde-s-habille-en-prada#142177

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Our lives are in mess   Our lives are in mess 1400359500-clockDim 27 Nov 2016 - 21:01

Our lives are a mess

Feat. Hadès O. Stone & Delphia Anarosae

Un instant. Pourquoi est ce que tout ça n’arrive qu’à moi ? Je suis la fille la plus malchanceuse du monde ou quoi ? C’est une question de Karma ? Parce que je me suis moquée de la petite grosse en CM2 ? Ou parce que j’ai eu trop d’argent à la naissance ? Je ne sais pas, dites moi, parce que là je ne vois pas pourquoi tout ça s’abat sur moi depuis que je suis dans ce pensionnat. Certes, je suis tombée sur un parrain super cool, je suis vite devenue une des filles les plus populaires, je suis même devenue suppléante, j’ai les meilleures notes, un petit ami riche et célèbre et j’ai même réussit à lancer ma carrière de mannequin. C’est le foutu Karma c’est ça ? Parce que j’ai rien demandé moi ! On ne m’avait pas dit que pour toutes les bonnes choses accumulées j’aurais de temps à autre une emmerde monumentale !

Je crois que j’ai bugué trop longtemps parce que le marshmallow à couettes s’adresse de nouveau à moi. Son rire perfide me vrille les tympans. Mais comment Hadès peut il supporter sa présence ?! J’essaye de contrôler mes émotions et de ne pas rougir, mais j’ai envie de hurler, de taper dans les murs et de secouer mon parrain ou ce qu’il en reste. Comment ça il a perdu la mémoire ?! Si cela faisait parti d’un quelconque plan génial il m’en aurait parlé, il m’aurait laissé un indice, quelque chose que j’aurais tout de suite compris. Silencieusement j’analyse ses gestes, son attitude, une mimique qu’il pourrait avoir mais rien. Il a l’air cool et détendu comme il avait vraiment tout oublié. Les bras m’en tombent, que dire à ça, que répondre à quelqu’un qui tire sciemment un trait sur sa vie et ses proches ? Alors je ne comptais pas pour toi…

-Oh la ferme toi !



D’un coup la réalité me saisit. Hadès, à coté de Delphia. Delphia enjouée et souriante, dominante presque. Elle à franchit la limite, celle dont j’avais toujours averti Hadès…C’est forcément elle, elle à persuadé Hadès de tout oublier, de devenir son jouet. Si c’était ça, c’était grave, très grave même, il fallait que je trouve des preuves pour la dénoncer aux enseignants, avec ça elle était sûre d’être virée ! Mais aussi sotte qu’elle parait, Delphia est en réalité très maligne et elle n’a pas dû laisser de preuve évidente de son crime. Son sourire narquois m’insupporte, j’ai envie de l’étriper, si seulement j’avais mon pouvoir.

-C’est de ta faute tout ça ? Tu as manipulé l’esprit de Hadès alors que tu jurais haut et fort que tu ne lui ferais jamais de mal. Tu fais peine à voir, réduire l’esprit d’un homme en bouillie pour l’avoir à ta botte. Ce n’est pas comme ça qu’on s’attire l’amour des gens ou leur sympathie, il est temps que ça rentre dans ton crâne.



C’était en train de tourner au crêpage de chignon et je ne voulais pas me rabaisser à ce point devant Hadès même si il ne se souvenait pas de moi. C’est assez étrange de se dire que je regarde une page blanche, il ne se souvient de rien, de nos plans, de nos machinations, de nos soirées, du moment où il m’a apprit à jouer et m’a refilé son addiction. Il ne se souvient pas des mots qu’il m’a dit pour me forger une assurance, ou encore de ses conseils pour ma campagne de délégué. Il a tout oublié et j’ai la sensation bizarre quelque chose s’est rompu trop tôt. J’appréhende la solitude alors qu’il me reste Aiden et Faust, mais ce n’est pas pareil. Je ne sais même pas quoi lui dire, d’un coup je suis gênée, c’est redevenu un inconnu.

-Je n’ai pas envie de me donner en spectacle alors je serais brève. Je venais te parler d’un problème de pouvoir, mais je pense que le moment est mal choisi. En fait je pense qu’il ne se présentera jamais. Tu n’es pas obligé de jouer ton rôle de parrain avec moi, je te libère de ta tâche si tu veux.



C’est avec le coeur lourd que je laisse ces mots tomber de mes lèvres. Ils me viennent presque automatiquement, je n’ai pas envie de me battre contre une écervelée qui m’a prit ce que j’avais de plus cher. Ça fait trop mal et par sa simple présence, j’ai l’impression de suffoquer.

DEV NERD GIRL




_______________________


Our lives are in mess 130192mind
You'll never see it coming
You'll see that my mind is too fast for eyes

Our lives are in mess Sprite_2_c_196
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Our lives are in mess   Our lives are in mess 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Our lives are in mess
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» oh, what a mess we made #randomlyrics
» I know I'm a mess || Ielisseï K. Voronov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: