Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockDim 24 Sep 2017 - 18:08
FailMiles & ColePourquoi ? C’est ce qui te tourne en tête alors que tu diriges déterminé vers le bungalow 7. Ce pourquoi qui te tourne en tête et que tu ne comprends. Il te faut une réponse, des explications, surtout faire comprendre ce que tu en penses. Parce que même sans réponse à ta question tu as déjà ton avis sur la question. Comme toute personne qui penses avoir réponse à tout sans réfléchir de base. Pas que la réflexion te manque, mais borné comme tu es l’avis de l’autre t’importe complétement. Seul le tiens compte. Stupide enfant.

Donc tu avances vers ton but, avec tes vêtements trop grand pour toi. Même pas avoir fait attention à tes cheveux ou rien. Beaucoup trop en recherche de grogner d’avance. Comme si ça allait changer quelque que chose pour le coup. Seulement tu y crois, naïvement, que tu as la bonne parole. Une boule de nerf qui va au combat contre quelqu’un que tu ne connais même pas en plus. De base tu as cherché qui était la première personne sur la liste des participants à ce bordel qui était bien visible sur le site internet de l’établissement.

Devant la porte tu as le choix d’entré comme une furie et de hurler direct. Ce que tu ferais certainement si tu savais hurler. Seulement ce n’est pas le cas et puis tu te dis poli. La bonne blague sérieusement. A la place tu frappes le plus fort possible à la porte pour qu’on vienne t’ouvrir en tapant du pied au sol comme une acharnée. Tu aurais peut-être été une parfaite batteuse pour le coup, mais ici ça ne sert à rien, sauf à passer le temps. Bien entendu en impatiente tu refrappe comme une débile à la porte dans l’espoir qu’on t’ouvre plus rapidement. A croire que tu es dans ton bon droit avec ta tête de constipé et le fait de grogner de base dans ton col.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockDim 24 Sep 2017 - 18:44
Il est habitué à tout ça à présent. Il ne s'y attendait pas mais depuis peu, tout ça est devenu une habitude. Tout ça est une part du quotidien, de ce qu'il doit affronter. Raven est public. Son implication est publique. Sa façon de penser sera déchiqueté, ses moindres mots contrôlés, son quotidien surveillé. Il n'est plus qu'un simple élève lambda, président de club, désireux de mener ses petites actions. C'est un chef, un personnage public, un représentant d'opinion. Miles ne peut plus faire d'erreur, il le sait, mais à chaque fois qu'une personne entre, il ne peut s'empêcher de serrer les dents. Il tourne son regard vers la porte quand quelqu'un l'ouvre, la défonce, l'explose. Cette semaine, il a eu le droit à tout, il a fait face aux moindres personnalités, façons d'être, aux différentes façons de montrer leurs opinions. Il a pris des cours, n'en a pas rendu.

Il a pris des insultes, n'en a pas rendu. Il a reçu des opinions, a débattu, tenté de convaincre. Quel échec. Depuis cette période, Miles n'espère pas voir son avenir fleurir. Il n'attend plus rien de lui-même. Il laisse sa chambre à l'abandon, se contente du nécessaire. Il a mis ses affaires les plus précieuses chez sa meilleure amie, Aisha, pour qu'elles échappent au massacre. Il sait parfaitement que les gens se moquent de qui il peut-être, et ce qu'ils veulent voir de lui, c'est le leader de Raven. Et le leader de Raven se doit d'être digne, de ne pas répondre à la violence de la même façon.
Miles n'a rien contre, bien sûr. Il n'est pas habité par des principes idiots qu'il regrettera par la suite, mais dans la mesure du possible, il évite de faire du mal aux gens. Ce n'est pas difficile avec sa capacité de fuite et avec la réflexion avec laquelle sont créés chaque plan.

Raven est un mouvement dangereux mais pas pour les gens. Raven est là pour faire ouvrir les yeux à chacun, pour que les conflits cesse. Raven prend sur lui pour faire de chaque personne une décisionnaire, pour prendre le fardeau de tout le malheur qui résulte du système actuel. Raven créé, et plus tard, Raven encaissera pour tout ce qu'il n'a pas fait. Qui peut comprendre ça ? Miles n'a pas la science pour déduire les réactions de chacun. Miles n'est pas plus intelligent qu'un autre mais il sait réfléchir à des plans. Miles est créatif, téméraire, courageux. Miles ne ploiera pas le genou face à des opinions opposés.

Ce n'est pas frapper plus fort qui le fera se presser. Ce n'est pas un peu de colère qui saura l'impressionner. Il avance à son rythme et ouvre la porte sans geste brusque. Il pose un regard neutre sur la personne en face, les yeux dénués de colère. Miles en a vu des belles, et pour le leader de Raven, ce n'est que le début.

"Bonjour, c'est pourquoi ce boucan ? La porte plaide non coupable."
ft. colombe •• octobre
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockDim 24 Sep 2017 - 19:10
FailMiles & ColeL’ouverture t’arrête dans ton geste. Là, la main en l’air, prête à frapper encore la porte qui n’est du coup plus en face. Quelque part frapper cette pauvre porte était vraiment défoulant. Tu avais l’impression que tu pourrais faire la même chose sur le leader des Raven, mais ce n’est pas possible. D’une tu as la force d’un moucheron mort et ça serais inutile. Deux il y a trop de risque de contre coup pour le faire. Alors ça te frustre cette ouverture. Tu la souhaitais, mais si ça aurait pu attendre cinq à dix coup en plus avant ça aurai été pas mal.

Tu relèves la tête vers ton nouvel interlocuteur et de base tu n’aimes pas ce type. Il te regarde de haut. Vous avez environ vingt-cinq centimètre de différence, c’est un peu normal. Il n’allait tout de même pas baisser les genoux pour te parler tout de même. S’il l’avait fait ça t’aurais soulé aussi de toute façon car il t’aurait pris pour une gamine dans un coin de ton crâne. C’est parfaitement con cette manière de prendre tout ce qui viens de lui comme prétexte en plus pour lui en vouloir. Bientôt ça sera même ses yeux rouges qui vont y passer car ça fait un appel à la rébellion par la couleur. Comme si tu avais besoin de tout ça pour lui grogner déjà dessus.

« Ha… ha… ha… Merci pour une telle information je ne me serais pas du tout douté que ce n’est pas à elle que je dois en vouloir. Tu veux peut-être que lui offre un bisou magique pour m’excuser. »

L’humour n’est vraiment pas ton truc. La diplomatie non plus visiblement. Tu lâches un lourd soupir d’énervement et rebaisse ton bras contre ton corps. Tu le sais toi-même que ce n’est pas avec cette attitude que tu vas arriver à quoi que soit et en plus tu n’auras aucune réponse. Pourtant tu ne peux pas t’empêcher d’être toi, de ressentir de l’agacement face à ce qui arrive. Certainement parce que tu ne comprends pas tout bêtement.

« Miles je suppose. Je viens discuter de Raven, est-ce possible d’entrer pour ça ? »

Voilà, soit plus gentil. Plus doux. Même si tu lui fais clairement la gueule c’est un peu mieux.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockDim 24 Sep 2017 - 20:10
C’était surprenant.
Il faut un bon moment à Miles pour réaliser la personne qui se trouve en face de lui. En se levant de son siège, il avait beau se foutre de la manière choisie, il s’attendait à se prendre une dérouillée. Quelqu’un qui frappait de cette façon n’était pas content mais c’était, statistiquement, plus souvent des représentations de la loi ou des gens physiquement pertinents qu’une fille de cette taille. Miles ne jugeait pas sur la taille ni même sur l’apparence en général mais il devait admettre sa surprise.
Il resta interdit durant quelques instants et oublia totalement l’idée de la faire entrer : il resta planté la, surpris, mais totalement insensible à ce sarcasme qui lui paraissait dénué de crédibilité. Sérieusement, maintenant ? Il aurait pu s’agir d’un enfant qu’il aurait eu la même réaction - il ne voulait pas la sous-estimer mais il avait connu plus effrayant comme visite improvisée qu’une personne de ce genre.

En plus de ça, elle était épuisée.
Elle avait frappé tellement fort que sa remarque était hachée de soufflements qui lui auraient arraché un sourire s’il n’était pas aussi étonné par la situation. Lorsqu’enfin elle proposa d’entrer, il s’écarta pour la laisser faire - il avait repris ses esprits et surtout, elle avait quitté cette attitude stupide au profit d’un peu de politesse qui ne lui faisait pas de mal. Pour être franc, Miles était toujours à cran depuis son annonce et la première visite qui, bien qu’elle ne l’avait qu’à moitié surpris, restait inattendue. Le retour de flammes était une évidence mais savoir que son mur serait ainsi couvert de telles menaces était différent. Il comprenait maintenant l’avis de toutes ces célébrités qui gardaient leurs distances. Il comprenait l’envie de Théa de rester anonyme - et à défaut d’avoir jamais interprété ça comme de la peur, à présent, c’était de la présence d’esprit.

"Je t’en prie, installe-toi et parlons-en."

Il n’avait rien à ajouter alors l’américain s’installa sur le bord de son lit en supposant que Colombe voudrait occuper le fauteuil. Il attrapa une balle rebondissante à bout de bras et s’amusa avec sans quitter son interlocuteur des yeux. Il avait besoin de s’occuper les mains dans ce genre de cas ; Miles était un homme d’action et non pas un homme de discours et il avait tendance à se montrer virulent en certaines situations. Bien entendu, il ne se montrerait jamais violent à l’égard de quelqu’un et encore moins de Colombe qui semblait être une jeune fille très, hum, une jeune fille, c’était déjà un début.
(La qualifier d’aimable était une épreuve trop difficile après ce qu’elle avait fait subir à sa porte - bien que son sarcasme à ce sujet lui ait arraché l’ombre d’un sourire. Il était à moitié dû au ridicule de son état, mais ça, il ne l’avouerait jamais.)
Quelque part, il s’attendait aux pires reproches : il avait eu le droit à tout et il n’était pas contre le fait de s’expliquer à ce sujet-là. Il avait même répondu aux questions de tous, une fois, sur la Chatbox de l’école - mais à présent, c’était une explication en face-à-face et c’était différent. Tout ce qu’il voulait, tant qu’à discuter de Raven à l’improviste, c’état un peu de pertinence. Tout ce qu’il espérait, c’était un débat qui ne soit pas stérile ou idiot à n’en pas finir.
ft. colombe •• octobre
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockDim 24 Sep 2017 - 20:56
FailMiles & ColeRespire. Reprends ton souffle. Reste sur tes gardes. Observe. Voilà ce que tu te répètes en boucle dans ton crâne. Ta langue est prête à débattre pour qu’il te laisse entrer. Ton corps tendu à l’extrême. Comme si tout en toi se préparait à devoir faire contrattaque. Contre quoi ? Tout certainement. Ce qui n’est pas connu tout simplement. Seulement il se décale et te laisse perplexe face à cette action. Quelque part tu as trop d’apriori de base pour que ton approche face à lui soit bonne.

Alors même que c’est toi qui a demandé à rentrer et qu’il t’invite à le faire, tu fais un pas à l’intérieur avec une certaine crainte. Est-ce que c’est un piège de te laisser pénétrer son territoire ainsi ? Ne pense pas à lui comme un animal sauf voyons Cole. Arrête d’être aussi méfiant. Seulement entre ce qu’on imagine d’une situation et la réalité il y a un pas énorme. Tu tires sur tes manches, encore un peu plus, tu vas finir pas les craquer encore à force de faire ça, puis entre franchement.

« Merci. Cole. »

C’est tellement étrange de lui dire ça. Surtout que tu viens pour le combattre, mais ça t’impressionne tout de même et tu as peur aussi. La peur n’évite pas le danger, alors tu ne fuiras pas. Pas sans réponse. Tu le regardes se diriger vers son lit et cherche des yeux s’il y a des gens autours, des dangers potentiels, des plan de sortit autres que la porte, surtout un endroit pour t’assoir aussi. Un fauteuil est là, il n’attend que toi et d’un pas vif tu vas vers lui pour t’assoir aussi sec.

Tout en toi transpire la nervosité. Cette balle avec laquelle il joue tu le suit du regard et elle te calme un peu. Les mouvements répété son quelque chose de distillant, apaisant. Tu as presque envie de faire du yo-yo pour occuper tes doigts ou bien brasser tes cartes, mais ça serait montrer encore plus que tu n’es pas à l’aise. Il en est hors de question. Pourtant tu laisses un peu le temps défilé, comme en recherche de comment attaquer face à lui.

Seulement ne rien dire ne vas pas être constructif, maintenant que tu es là agis. Tu relèves la tête et le fixe droit dans les yeux. Attaque maintenant.

« Pourquoi apporter encore plus de chaos dans cette batailles ? Qu’est-ce que Raven va apporter en plus qu’une division encore plus grande que celle qui est déjà en place ? Tu dis vouloir unifier, mais là tu es tellement loin de ce que tu vouloir faire. Pourquoi maintenant ? Pourquoi ça ? Pourquoi un stupide oiseau de plus ? »

Parce qu’au final pour toi tout cela n’a aucun sens. Franchement aucun. Mais tu cherches à comprendre. Un peu. Faire la moral ensuite surtout.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockDim 24 Sep 2017 - 22:46
"Miles." répondit-il simplement.

Chaos, c'est le mot qui change tout. Chaos, c'est le mot qui vous définit. Raven, tous les piafs, toi, moi, le monde entier. Plus rien n'a de sens. En ça, il trouve assez cocasse l'idée de parler de la sorte d'un groupe qui n'a commit que l'unique erreur d'être en retard par rapport aux autres. Il faut pas trop lui en vouloir à Miles, il était juste occupé. Il avait simplement, besoin de confiance, de conviction, de certitudes. Il avait besoin d'être certain que tout irait pour le mieux. Dans tout ça, le pire, c'est que ce ne sera jamais le cas - et il aura beau se rassurer, ça ne changera pas. C'est ainsi qu'est le monde.

C'est ainsi qu'avance ce conflit, à reculons, et plutôt que de chercher à le comprendre, on préfère rester enfermés dans de telles idées. Tout ce qu'il a jamais voulu c'est arrêter les choses. Il ne s'est pas jeté là-dedans de plein gré, c'est un sacrifice, c'est un avenir jeté aux oubliettes pour le bien du monde. Car celui qui a fait le plus d'efforts pour le futur ne pourra jamais en profiter - et il est bien conscient de ça. Comment est-il censé prendre les remarques bien ? Comment est-il censé continuer à avancer dans de telles conditions ? Il a le regard qui brûle de cet éclat éternel, sa détermination qui refuse de flancher dans de telles situations. Miles n'est pas si naïf. Miles n'est pas assez idiot pour céder sous le joug de quelques oppositions. Depuis toujours, son esprit est prêt.
Depuis toujours, il savait ce qu'il voulait faire. En cet instant, ça lui semblait sonner comme une évidence - c'était pour cela qu'il était né. En ce moment précis, plus rien ne comptait parce que Raven avait été la plus grande œuvre de sa vie et que jamais il ne la renierait.

"Pourquoi ? Parce que je le pouvais. Parce que je ne pense pas comme les Adler que les mages soient supérieurs. Parce que je ne suis pas assez naïf pour penser comme les Colombe que nous puissions vivre dans la paix. Parce que je ne m'en fiche pas, que je ne suis pas là pour ajouter des problèmes ou faire du mal aux gens."

Mais pour parler avec le cœur, comme en cet instant. Miles n'avait aucune notion d'oral, c'est vrai, mais à force de monologues avec le club de théâtre, il avait une certaine prestance, une aisance notable en public. Il était fait pour ça et il pouvait mettre son talent à profit.

"Atteindre son objectif prend du temps. Je ne suis qu'un élève, même pas riche, pas assez inventif pour trouver un meilleur nom que "Raven" mais j'ai des convictions et j'aime à croire que je peux aider. Le système de l'île de Prismver ne s'est pas mis en place tout seul, des efforts ont été fait pour ça. J'aime à croire que si tout le monde s'unit, nous pouvons trouver une solution pour créer quelque chose d'équitable, un compromis qui satisfasse tout le monde."
ft. colombe •• octobre
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockDim 24 Sep 2017 - 23:12
FailMiles & ColeIl parle. Il parle bien. Vraiment. Tu comprends ce qu’il dit. Tu le saisis que trop bien. Une part de toi voudrait lui donner raison, c’est tout petit, mais ça le souhaite. Seulement il y a tes idéaux qui eux rejettes en masse cela. Car tu es naïve, beaucoup trop. Que tu sais que le monde est moche, mais l’enfant en toi souhaite la paix dans le monde. Peut-être même des licornes et des arcs en ciel tous les jours dans les nuages. Que tout le monde soit beau et gentil. Tu as encore ce regard si pur sur certaine chose que c’est désolant pour toi.

« Les Colombes ne sont pas naïves. Ce n’est pas naïf de souhaiter uniquement la paix. »

Si, c’est incroyablement naïf, utopiste, mais tu n’as pas la maturité ainsi que l’expérience pour le comprendre. Rien que le fait que tu l’attaque sur ce point prouve bien que tu te braque tout de suite et que tu as peur même de ce qu’il te dit. Parce que ça te fait peur tout ça. Que la voie que tu es choisie ne soit pas la bonne. Qu’il y est d’autres solutions que la tienne. Ton corps en tremble même. Est-ce que tu aurais choisie Raven s’il avait été là plus tôt ? Tu n’en sais rien, tu ne veux même pas l’envisager.

« Ne pas être entièrement d’accord avec les idéaux un groupe est une chose, mais ce que tu apportes est simplement encore plus de confusion. Rassemblez ainsi semble simplement stupide. »

Oui, comme tout cette situation. Tout est stupide. Pourquoi tu en parles avec lui ? Car même avec ses explications tu ne comprends pas sa vision de la chose, qu’il donne un coup de pieds dans la fourmilière. Un de plus encore. Comme s’il n’y avait pas eu assez. Comme si tout n’était passez le bordel ainsi.

« Est-ce qu’agir en sous-marin pour ton objectif n’aurais pas été mieux ? Est-ce que créer un rassemblement autrement  n’était pas possible ? »

Est-ce que Raven n’aurait-il pas mieux fait de ne pas être là officiellement comme c’est le cas maintenant ? C’est ça ta question. Comme si tu crachais sur ses efforts ou ses convictions. Et ça simplement par peur. Pourtant d’habitude tu admire ce genre de cran, vraiment, mais la peur est parfois plus forte. Plus profonde.

« Qu’est-ce qui change réellement avec vous par rapport aux autres ? Sincèrement. Où est l’unité dans ce que tu proposes ? »
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockDim 24 Sep 2017 - 23:30
Chaque personne est différente, il l'a très vite compris. Jamais il ne pourra unifier le monde entier, jamais il ne pourra forcer chacun à le comprendre. Jamais les choses ne seront toutes pareilles, toutes belles, le monde ne sera rose. Jamais rien ne sera ce qu'il désire qu'il soit parce que c'est ainsi qu'est l'humain. Raven est un espoir, une avancée, des paroles prononcées, des ambitions montrées au visage d'un monde scié. Il ne prétend pas être un justicier, Miles, il n'est pas plus un héros qu'un autre. Il a créé un mouvement, soulevant des valeurs évidentes, montrant la voie à une fin alternative, la satisfaction mutuelle, la fin facile, l'abandon du combat. Il ne voulait rien de plus qu'une paix durable, une paix commune, il désirait si ardemment que tout aille bien qu'il s'est mis à tout faire lui-même.

Il a tant donné de lui dans ce projet qu'il a fini par s'oublier, mettant de côté son avenir et le laissant pourrir, gâché par sa réputation ignoble et la haine qui l'a gagné.
Il a oublié son avenir musical ne se laissant que le théâtre, un art mourant, peu observé, ne se laissant que de maigres solutions qu'il n'était pas certain de pouvoir assumer. Agir en sous-marin ?

C'était son idée au début mais elle trouvait ses limites. Il ne pouvait pas se permettre d'agir de la sorte. Plus maintenant. Les groupes avaient trop de force, trop d'influence et il ne pouvait se permettre que Raven se fasse écraser. Il fallait qu'il se montre, il fallait qu'il se batte au front - et le moindre de ses mouvements était calculé.

"Dis-le franchement. Raven est un bordel sans nom qui produit des actions illogiques, violentes, qui créé la panique tout en brandissant un objectif louable, c'est ce que tu penses, pas vrai ?"

Il le savait bien. Il le savait mieux que quiconque parce que c'était son objectif et qu'il savait comment les choses allaient finir. Miles était peut-être mauvais en cours mais il connaissait les gens et leurs réactions. Il connaissait le monde et comment la presse marquerait les choses. Il savait qu'un maximum de bruit serait fait tandis que le gouvernement essaierait de tout étouffer. Raven avait déjà fait la une de plusieurs journaux et le succès ne ferait que grandir - mais ce n'est pas ce que recherchait Miles.

"Tu regardes la politique ? Souvent, en France notamment, lorsque le parti extrémiste atteint le second tour, les électeurs s'opposent contre lui. C'est un ennemi commun. C'est ce qu'est Raven. Le monde peut s'unifier et il a besoin d'un coupable pour passer à autre chose. Qui de mieux placé qu'un groupe qui commet de telles choses, hein ?"

Raven. L'opération kamikaze.
ft. colombe •• octobre
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockDim 24 Sep 2017 - 23:50
FailMiles & ColeParler franchement c’est te mettre devant tes peurs pour le coup. Seulement il a raison et plus il parle plus la boue au fond du lac te fait peur. Ça colore tout, montre que tout n’est pas aussi pur qu’on le pense. Que rien n’est aussi simple que ça. Qu’il n’y a pas d’un côté les gentils et l’autre les méchants. Pas un côté blanc et l’autre noir. Tout est gris, plein de nuance, seulement l’admettre n’est pas aussi simplement que cela. Pourtant ça te brules la langue tout de même.

« Oui. C’est comme si ça n’avait pas de sens. Comme si tu veux le chaos et l’équilibre en même temps. Le but est beau, mais les actions non. »

Pourquoi un si bel objectif, mais des actions aussi moches ? Les jolis discours et les cookies pour tout le monde ne peuvent pas gagner ? Bien entendue que non. C’est injuste. C’est horriblement injuste et ça te frappe en plein cœur. Pourquoi se brûler les ailes ainsi ? En quoi devenir l’ennemi commun allait vraiment aidé ? Tu ne t’intéresse pas à la politique, pourtant c’est ce que vous faites avec les autres oiseaux actuellement. Ça n’en a simplement pas le nom dans la bouche de tout le monde.

« En quoi faire de Raven l’ennemie commun vas servir ? Parce que même en s’unissant, dès que l’ennemi est mort les divergences reviennent. Toujours. Et toute la lutte en commun est vaine et encore pire. Tout le monde crache sur l’autre que c’est sa force qui a vaincu et pas le front commun. »

Même dans ta naïveté tu es consciente de cela. Un but commun n’unifie pas les gens. Ça les calme pour un temps. Apaise un moment. Mais ça ne coupe pas la racine du mal. Au contraire parfois ça ne fait que la faire enfler encore plus, comme une bombe à retardement qui attend le pire moment pour éclater. Un peu comme les USA et l’URSS à la suite de la seconde guerre mondiale. Ensemble contre l’Axe, puis une fois celui-ci à terre à tirer la couverture chacun de leur côté détruisant autour d’eux sans remord. Comme s’il n’y avait pas assez de victime ainsi.

« Est-ce que ce n’est pas un sacrifice vide ? »

Comment pouvait-on avoir le courage de faire ce sacrifice ?
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockLun 25 Sep 2017 - 0:09
En quoi ça servirait ?
Il n'était pas sûr de savoir. Il n'était pas sûr de comprendre.
Il n'était pas sûr que tout irait comme prévu, que tout se déroulerait comme il l'avait escompté. Il n'était pas sûr que les gens réagiraient ainsi, que Raven ne se ferait pas acclamer plutôt qu'ainsi détester.

C'était une possibilité, un pari basé sur ses impressions, sa connaissance du monde. Miles n'était qu'un jeune adulte et la plupart des gens avaient tendance à oublier ça. Il était dans son intérêt de le faire oublier et il préférait se faire surestimer plutôt que le contraire, il n'empêche, l'américain ne savait pas répondre à toutes les questions que lui posait Colombe, et pour un chef de groupe, c'était plutôt gênant. Il aurait aimé la rassurer en lui affirmant que tout se déroulerait selon le plan mais il savait que c'était mentir.

Il aurait aimé dire qu'il pouvait prévoir les choses et que Raven apporterait la paix mais ce n'était pas sincère. Il n'empêche... il pouvait sentir une progression. Peut-être qu'il pensait mal mais il était à peu près certain que les choses n'étaient pas aussi désespérées que ça pour arriver à la convaincre. Depuis peu, les débats se multipliaient et Cole n'était certainement pas la plus obtuse des personnes rencontrées.
Au contraire, le rouge se surprenait à prendre un léger plaisir à cette discussion improvisée. Miles adorait parler de son plan. Il n'était pas assez fana de Raven pour passer la journée dessus, il n'empêche, partager ses convictions avait quelque chose de passionnant.

"L'humain est la base du problème mais c'est ainsi que nous sommes. Je ne suis pas qualifié pour faire de la philosophie alors j'accomplis des choses à ma portée."

Alors que Raven, lui, est démesuré.
Mais il n'avait pas pu s'empêcher de se jeter à corps perdu là-dedans. Il n'a pas pu détourner les yeux de la situation et se dire que les choses resteraient coincés dans une telle situation. Miles n'a pas pu, simplement, parce que les choses lui semblaient fausses. Parce que les choses étaient déréglées, improbables, parce que tout n'était qu'une vaste blague et que les mouvements extrémistes n'avaient pas à être la solution. Miles refusait de croire qu'un des clans devait gagner - et c'était sa devise, nous sommes Raven.
Car il était Raven. Car tout le monde l'était, mais au fond, lui seulement, car il se donnerait pour la bonne cause. Ce n'était pas si mauvais, après tout. Ce n'est pas comme s'il allait mourir ici.

"Les choses iront mieux, j'en suis persuadé. Je créé une entente au détriment de mon propre mouvement. Dans ce futur, les groupes n'auront plus aucun intérêt et disparaîtront. Je veux y croire."

Parce que c'était ainsi que tu étais. Un utopiste, et quelque part aussi naïf que les Colombe. Il ne croyait pas à la paix ? Quelle idiotie. Plus que n'importe qui, il la désirait et plus que quiconque, il œuvrait pour. Miles n'était pas un guerrier mais un acteur de l'ombre. Pourtant, aujourd'hui, il agissait son drapeau sur le devant de la scène pour détourner les spectateurs de leurs propres conflits.

"S'il y a de nouveaux conflits, quelqu'un d'autre s'en chargera. Puis un autre. C'est l'Histoire de l'humanité. Il faut faire confiance aux générations futures, sans quoi, tout cela n'aura servi à rien."
ft. colombe •• octobre
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockLun 25 Sep 2017 - 0:33
FailMiles & ColeVous n’êtes pas si différent lui et toi. Deux personnes souhaitant croient à leur idéaux. Voulant un monde meilleur. Les moyens sont simplement différents. Ça tu le comprends. Quelque part ça te fait mal de le voir aussi certain que c’est ce sacrifice qui sera une des solutions possible. Ses mots te fascinent, même s’ils te font toujours aussi peur. Ne pas en avoir peur serait stupide. Le nouveau fait toujours peur, le changement, l’inconnu, tout ce qu’on ne peut prévoir.

Tu replis tes jambes contre toi comme si cherchait à te protéger ainsi. Ça ne soulage pas tes tremblements, mais ça te rassure un peu. La rage qui t’animant en arrivant est loin et tu n’es plus qu’un corps plein de doute. Avec encore plus de question maintenant qu’en arrivant. Tu viens pour des réponses et plus on t’en donne plus les questions se multiplient en toi. Comme s’il ne pouvait en être autrement.

« J’aimerais vraiment y croire. J’aimerais vraiment que ça fonctionne. Que ton rêve soit une réalité. Tout comme j’aimerais qu’il n’y ait pas besoin d’un sacrifice pour le bien de tous. Que tout soit une utopie. »

Parce que malgré tout tu veux y croire un peu. Tu ne veux pas tant cracher sur son rêve que ça. Seulement tu le trouve naïf. Comme toi au final. C’est cette notion de sacrifice qui te fait aussi complétement peur quelque part. De ne rien pouvoir faire de là où tu es pour changer les choses actuellement. Doucement tes doigts grattent tes jambes pour ne plus avoir cette impression d’immobilité. D’inutilité. Ce dégout de l’inaction qui te prend à la gorge.

« Te sacrifier est inutile. L’homme est stupide. Il refait encore et encore les mêmes erreurs. Vouloir continuer ce cercle vicieux d’autodestruction n’a pas de sens. »

Tu aimerais lui hurler ça, seulement ta voix en est bien incapable et tu es trop replier sur toi-même de toute façon pour le faire. Ça te prends au trippe, à la gorge, à l’âme, bien trop profond pour que cette discussion ne te perturbe pas.

« Qu’est-ce que tu vas faire maintenant ? Devenir l’ennemi, être abattu, puis ramper au sol ensuite ? »

Tout ça te dépasse complétement.

« Ça ne serait pas mieux de détruire un à chaque oiseau ? Etre le vainqueur et ne pas répéter encore les mêmes erreurs. Convertir tous à la cause. »

Parce que tu cherches des solutions aussi.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockLun 25 Sep 2017 - 1:01
Elle veut y croire, elle aussi. Car son point de vue a changé. Elle veut croire au rêve de Raven, et plus que tout, à une utopie. Le sacrifice la dérange - alors, quelque part, c'est le plus gros problème du plan. Personne ne veut voir des gens perdre leur avenir à cause de ça et Miles le premier mais il sait qu'il n'a pas le choix. Il le sait et depuis le début, il a prévu de garder tout le monde en sécurité. Il le sait et depuis le début, il a l'intention de se passer la corde au début. Pas par envie, pas par devoir. Mais par esprit du sacrifice.

En général, Miles est le premier à détester ces pratiques.
Il n'éprouve aucune sympathie envers les super héros qu'il méprise. Selon lui, se sacrifier pour les autres n'a rien de bon. Selon lui, cette notion est une idiotie car pour le bonheur de tous, chacun devrait rester en vie. Tout le monde devrait être sauvé. Miles déteste ce comportement - mais entre une situation normale et une qui engage sept milliards d'êtres humains, il a vite compris que la manière forte était celle qui donnerait des résultats.
Le bonheur est une notion quotidienne tandis que la terreur, quant à elle, est temporaire - et c'est ce qui la rend si notifiée.

"Désolé Cole, mais je ne pense pas que ta solution marche. La communauté de l'école n'a pas su trouver une solution à la Guerre des Classes alors elle ne saura pas le faire pour le monde entier. Et puis, nous sommes les paria ici... nos promesses ne valent rien."

Nous sommes les détestés, les craints, ceux que l'on ne veut pas voir. Miles a très vite compris le rôle des mages dans cette situation. Bien parler changerait-il des choses ? Sans doute pas. Les discours n'ont que peu d'effet dans un monde guidé par la peur et il le sait bien. Il le sait, car pour ses proches, Miles ne ferait jamais confiance. En s'engageant lui-même, il est prêt à tout donner, mais pour les autres, il n'est pas question de prendre de risque. Et cette mentalité est sans doute assez universelle pour que personne n'ait envie de croire en la mentalité des Colombe - et ça les freinerait pour toujours.

"Je ne suis pas certain que ma solution marchera mais je toucherai des gens. S'il y a quelqu'un pour me comprendre, quelqu'un reprendra le flambeau. La lutte pour une cause ne tient pas à une personne, ce sont les convictions qui importent. Si tu n'es pas prêt à donner de toi, à te sacrifier ne serait-ce qu'un peu, tu n'iras pas loin."

Elles sont douloureuses ces dernières paroles parce qu'il ne voulait pas ça. Parce qu'il n'avait pas voulu perdre sa vie mais qu'il n'a plus le choix. Parce qu'il a signé pour ça et que son instinct de héros se contredit avec son envie de paix.
Miles est trop humain pour ne pas regretter mais il continuera d'avancer. Il est le leader de Raven et il apportera une unification parfaite, quoi qu'on lui dise. Il ne pouvait se permettre de se laisser distraire par des espoirs idiots. Lui tournant le dos, comme pour lui forcer à dévoiler son jeu, si tant est qu'elle avait une idée, il ajouta :

"J'espère t'avoir aidé, mais si tu n'as pas une meilleure solution, une solution réaliste, ma décision est prise. Alors, si tu le veux bien..."
ft. colombe •• octobre
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockLun 25 Sep 2017 - 1:31
FailMiles & ColeIl pouvait l’être désolé. Tu l’étais tout autant. Ça te dégoute. Pourquoi lui ? Pourquoi eux ? Pourquoi vouloir être des héros sans être certain du résultat ? Pourquoi ce donner autant ? Ne demande pas. Tu ne le sais que trop bien. Car, quelque part, tu sais aussi que si il est possible que ton sacrifice permette un monde meilleur cette part si naïve de toi qui souhaite un monde meilleur voudrais offrir tout ce qu’elle a pour le bien du plus grand nombre.

Parce qu’au final c’est ça la finalité de son sacrifice. Le bien du plus grand nombre avant le sien. Il est admirable de vouloir ça, mais tu te refuses de le féliciter, de l’encourager, car c’est simplement horrible aussi comme constat. Puis ta solution utopiste se faisant rejeter tu ferais mieux de partir. Car tu n’as rien à offrir de plus au final. Rien du tout. Seulement ça serait fuir. Fuir ce que tu peux faire maintenant. Fuir le combat. Fuir et laisser les choses faire. Le laisser se brûler les ailes sans rien faire.

Ça tu le refuses. Ce n’est juste pas possible pour toi d’imaginer simplement partir. Pas alors qu’au final tu n’as été qu’une enfant apeuré tout du long. Tu aimerais être adulte, savoir quoi faire, quoi dire. Mais est-ce que les adultes savent vraiment ça de base ? Tu te mets à y douter fortement. Complétement même. Car au final c’est plus les élèves que les adultes qui se bougent. Plus les enfants qui cherchent à changer les choses pendant les querelles infantiles des plus grands.

« Non. Je ne veux pas. »

Toujours replier sur ton siège tu refuses de bouger. Tu refuses de partir. Tu refuses de le laisser ainsi. Tu refuses tout en masse. Oui, il a répondu. Oui, tu as changé de point de vus. Oui, ça t’a été utile. Mais non, grand dieu que non tu ne partiras pas. Vous n’avez pas fini selon toi. Capricieuse tu restes là sans bouger.

« Je suis prêt à me sacrifier moi. Mais pas à voir un autre le faire. Je suis pas un héros et je n’en serais jamais un certainement. J’admets que de vouloir tout résoudre avec des mots et uniquement des mots est stupide. Je sais être utopiste. Mais reste persuader que ton sacrifice est vain. Comme le mien le sera si je voulais être à ta place. Ce qui n’est pas le cas. »

Parce que tu ne te sacrifieras pas pour lui. Il n’est personne pour toi après tout. Il est Miles, l’élève de E, qui fait du théâtre et qui veux unir le monde contre lui pour un avenir meilleur. Il n’est du coup personne pour toi. Pas de la famille, pas un ami, une simple connaissance rencontrer aujourd’hui. Le leader qu’un mouvement qui brise le semblant et chimérique ordre qui s’installait doucement ainsi que de façon complétement illusoire.

« Miles. Sincèrement. Ton combat est louable. Ta cause est juste. Tes motivations admirables. Mais la fin sent la merde à plein nez pour absolument tout le monde et surtout toi. »
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockLun 25 Sep 2017 - 2:07
C'est humain. Très humain. Trop humain. Et sa réaction l'agace autant qu'elle le touche et Miles cherche à comprendre et cherche à convaincre. Il l'a déjà persuadée et il devrait s'arrêter là. C'est déjà une victoire et il devrait s'en contenter mais ça ne suffit pas, pas pour elle comme pour lui. Pour aucun des deux. Quelque part, Miles aimerait ne pas se sacrifier, croire en un happy ending où tous les groupes, enfin réunis, cesseraient toute querelle. Mais ça n'existe pas.

Mais c'est impossible, et il le sait bien, il le sait mieux que quiconque car il en a fait les frais.
Il connait le monde, il connait les conséquences tout comme il connait les gens. Le théâtre n'est pas à sous-estimer car il est une représentation parfaite des gens - des masques que l'on colle pour les situations qui arrangent. Des masques pour plaire au public, pour jouer un rôle ; des discours appris par cœur, une identité toujours masqué. C'est ainsi, et c'est pour ça que Miles excelle. C'est ainsi et c'est pour ça que Raven marchera, parce que personne n'est mieux placé pour le faire. Tu doutes de ça, Cole ? C'est bien normal. C'est bien son cas - et il n'y a pas besoin de lui dire ce qu'il sait déjà.

Il connait sa situation Miles. Il connait tout ça.
Mais ce ne sera pas la merde pour tous à la fin, pas vraiment. Juste pour lui. Et il y est préparé. Et il sait comment son cas finira.

"...S'il y a un espoir dans ce combat alors je veux le saisir. Je n'ai pas besoin de certitude ou de récompense. Et je n'ai pas envie d'un avenir dans un monde qui a cette gueule-là. Je ne suis pas un héros, moi non plus, je ne me sacrifie pas de bon cœur. Mais si je ne fais rien, si je n'agis pas là, je ne pourrai plus me regarder dans un miroir."

En fin de compte, ce débat s'est avéré bien plus intéressant que prévu. Depuis toujours, Miles savait que ce jour viendrait où quelqu'un le ferait assez tiquer pour qu'il dévoile tout son jeu. Depuis sa révélation, il savait que les choses finiraient de cette façon : quelqu'un d'intelligent qui lirait en lui, quelqu'un à même de le faire être honnête alors qu'il se fondait en sarcasme pour ne pas avoir à écouter la haine ou l'utopie des autres. Mais Cole était différente. Elle avait su capter son attention avec cette colère sincère et maintenant cette inquiétude qu'il ne pouvait ignorer. Cependant, Miles le savait.
Les choses ne pourraient rester ainsi. Pas pour lui.
Pas s'il voulait vivre d'une façon dont il serait fier de lui-même.

"Si tu veux m'arrêter, il faudrait le faire en dehors."
ft. colombe •• octobre
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clockLun 25 Sep 2017 - 2:28
FailMiles & ColeIl te fait espérer tout comme il te fait avoir peur. Pour lui. Pour les autres. Pour ce qui est sauvable encore. Peut-être aussi un peu pour toi surtout. S’il y a un espoir tu veux y croire. Comme tu crois si fort à l’idéologie des Colombes car un monde de paix est ton objectif final. Le but à atteindre est semblable, c’est vos chemins qui sont si différent. Toi qui venais pleine de haine et d’apriorité tu ne sais pas trop avec quoi tu repars exactement, mais c’est assez énorme pour que ça te fasse avoir envie de bouger vraiment.

Tu dépliés tes jambes de contre toi et te relèves du fauteuil. Ton corps tremble encore un peu car qu’importe combien tu souhaiterais être fort il y a toujours cette peur qui te glaces le sang. Qui court dans tes veines et pulse si fort sous ta peau. Qu’est-ce que tu aurais voulu que cette sensation soit si loin. Tu t’avances doucement vers lui. Un pas après l’autre, comme si tu pesais le poids de chacun d’entre eux avant de poser les pieds au sol. Tu gardes une distance de sécurité quand tu t’arrêtes face à lui.

« Je n’ai jamais parlé de t’arrêter. A aucun moment. »

Tu l’as pensé au début, certes. Tu trouves sont idée de sacrifice inutile aussi. Tu n’es absolument pas pour cette façon de faire, c’est certain. Seulement tu as compris son point de vue. En partie. Assez pour ne pas être assez stupide pour souhaiter arrêter le train en marche. C’est trop tard quelque part. Il aurait fallu agir avant. Quand les signes avant-coureurs étaient là. Quand il y avait encore tant à faire pour changer le présent actuel. Quand aujourd’hui n’était pas là. Maintenant c’est trop tard.

« Je trouve ta fin moche. Je veux la changer. C’est vrai. Mais pour le reste je ne t’arrêterais pas. Bien au contraire. »

Parce qu’il t’offre un bout d’espoir avec cette discussion et en bonne utopiste que tu es tu t’y accroche, comme à chaque espoir qu’on t’offre. Tu t’y brûles souvent les doigts et le cœur, mais sans espoir l’homme est mort. Tu refuses de te laisser mourir.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]   Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles] 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Cela ressemblait à une bonne idée [PV Miles]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: